Festival de Phaung Daw Oo au lac Inlé
24 septembre au 11 octobre 2014

Publié le 5 juin 2014 © Philippe Cap - Pécheurs sur le Lac Inlé - Birmanie
© Exotissimo - Lac Inle - Myanmar

Depuis quelques années, la Birmanie s’ouvre au monde et ne cesse de nous dévoiler ses secrets bien gardés : pagodes, monastères, temples et stupas centenaires parsèment le pays. Côté nature, ses collines verdoyantes, montagnes aux cimes enneigées et plages aux eaux tranquilles continuent d’habiter l’esprit des voyageurs.


Dans les montagnes du pays Shan, le lac Inlé apparaît comme une des images emblématiques de la Birmanie. Une vingtaine de villages lacustres, pagodes sur pilotis, et jardins flottants se partagent les grandes étendues du plan d’eau le plus célèbre d’Asie du Sud-Est. Pêcheurs Intha, enfants souriants et moines aux robes safran veillent sereinement sur les lieux.

Mais une fois par an, durant la pleine lune du mois d’octobre, c’est un tout autre visage que nous offre le lac Inlé. Pendant 18 jours, le lac s’éveille et nous propose un spectacle fascinant, témoignage de la grande ferveur spirituelle et religieuse qui anime le pays. Des barques colorées surgissent entre les roseaux, et les pêcheurs Intha abandonnent leurs larges filets de forme conique pour rejoindre les pagodes de leurs villages.

Le premier jour, devant la très vénérée pagode Phaung Daw Oo se déroule un spectacle inhabituel : quatre des cinq statues de Bouddha sont enlevées et installées à bord de la grande barque royale. On peine aujourd’hui à reconnaître la forme initiale des statues qui, amplement masquées par les multiples couches d’or, se sont transformées au fil du temps en boules dorées. Les moines, gardiens solennels de ces statues sacrées deviennent alors les acteurs de ce théâtre en plein air. Nous assistons à un défilé harmonieux de dizaines de pirogues conduites par une centaine de rameurs Intha vêtus d’habits traditionnels et précédant la barque royale jalousement gardée par les sages. La procession voyage de village en village, de pagode en pagode, sur fond de montagnes brumeuses, musique traditionnelle et courses de pirogues. Le point d’orgue de la fête est donné au village principal de Nyaung Shwe, où les pèlerins rassemblés attendront impatiemment l’arrivée des statues sacrées. Une expérience envoutante et mystérieuse dans un cadre exceptionnel, au cœur des traditions birmanes.

> Nos voyages en Birmanie

© Didom - Lac Inlé - Myanmar