Lanzarote, l’île aux trois cents volcans

Publié le 15 décembre 2014 © Marion Jannin - Le jardin de cactus - Lanzarote - Espagne

© Andreas Weibel - L'Eglise de Teguise - Lanzarote - Canaries
© Annaick Témoignage d’Annaick, conseillère Terres d'Aventure

J’ai eu l’opportunité de passer 8 jours sur l’île de Lanzarote, qui m’était totalement inconnue jusque-là. Celle que l’on surnomme l’île aux 300 volcans mérite bien ce titre. A peine arrivée, je suis tout de suite plongée dans le bain. Au loin, des dizaines et des dizaines de cônes volcaniques se profilent. Où que nous marchions, ils nous accompagnent.
L’île est petite, la mer n’est jamais loin, et pourtant, j’ai une impression d’immensité. On ressent ici toute la force de la nature : les coulées de lave immenses, parfois plus hautes qu’un homme, témoignent d’un passé tumultueux qu’on peine à imaginer.
Lanzarote est un peu le Monument Valley des volcans, où le rouge, l’ocre et le noir se dévoilent au gré des nuages et du soleil. J’ai un réel sentiment de quiétude. L’île de Graciosa, indissociable de Lanzarote, en est l’exemple le plus concret. A peine 700 âmes y vivent, et je découvre ce petit îlot ensablé, aux criques apaisantes, tel une exploratrice.

Mon vrai coup de cœur, c’est ce sentiment qui se dégage quand je regarde ces îles : force, silence, respect de cette nature quasi vierge aux plaines désertiques. Lanzarote doit beaucoup à l’architecte César Manrique qui a grandement contribué à la protection de l’île et a su apporter sa touche de fantaisie artistique, tout en restant discret.
La discrétion, tel est le mot qui définit les gens ici. Mon guide Ignacio est une encyclopédie vivante, connaissant sur le bout des doigts l’histoire de l’île, mais sans jamais en faire trop. Un homme à plusieurs vies, passionnantes, étonnantes, qu’il vous racontera avec plaisir, tout en pudeur

> Lanzarote, l’île aux trois cents volcans
> Lanzarote, terre de volcans à vélo
© Andreas Weibel - Randonnée dans le Massif de Los Ajaches - Lanzarote - Canaries