40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Céline Patrix Céline Patrix

Céline Patrix

Secrétaire

Nombreux sont ceux pour qui la marche à pied n'évoque qu'activité physique ou promenade en plein air. Pour d'autres, et je m'inclus dans ceux-là, c'est bien plus qu'un besoin de se rendre d'un point à un autre ou qu'un défi sportif. La marche a bien des effets thérapeutiques qui sont, selon moi, bien souvent sous-estimés. Certaines personnes ne se rendent même pas compte (j'en suis sûre !) de tout ce dont on peut guérir en mettant un pied devant l'autre. Ils voient alors dans la marche une activité inutile et ennuyante.

Comme bien des activités physiques, nous entretenons notre corps en bougeant. Mais l'esprit ? Y a-t-il du monde qui prend vraiment le temps, en faisant du sport, de se recentrer sur soi et de prendre conscience des bienfaits qui se produisent à l'intérieur du cerveau à ce moment-là ? Déjà, le temps qu'on passe à marcher, c'est tout autant de temps pour penser, méditer, se rappeler de bons souvenirs ou préparer un projet, se libérer de ses préoccupations, sans être dérangé par autre chose qu'on fait simultanément. À part mettre un pied devant l'autre. On cogite, on trouve de nouvelles idées, des solutions, on s'évade dans nos pensées, le paysage et la nature nous inspirent. Puis, de temps en temps, on reconnecte avec la réalité : on respire les odeurs de la forêt, on écoute les bruits autour de soi, on observe les couleurs, on prend conscience de la chance qu'on a d'être en santé, d'avoir la capacité de faire cette activité; capacité physique mais financière aussi, de faire de beaux voyages, de se retrouver dans des endroits qui ne sont pas forcément accessibles à tout le monde. C'est un moyen de réaliser, quand on se plaint de nos petits malheurs, qu'on est en fait choyés par la vie. Nous sommes nombreux à vivre à 100 à l'heure et à ne jamais prendre le temps de nous arrêter pour réfléchir et en arriver à cette conclusion. Et à partir du moment où nous réalisons cette chance, nos tracas, que nous voyions alors comme de gros obstacles insurmontables, deviennent alors bien plus minimes que les magnifiques montagnes qui s'offrent à nos yeux en panorama.

Alors marcher, c'est prendre soin de notre santé physique comme de notre santé mentale !

Voir tous nos voyages