40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Céline Ravier Céline Ravier

Céline Ravier

Conseillère voyages Terres d'Aventure à Marseille

Avant d'être une rencontre avec les autres, la marche est d'abord un mouvement intime où la confrontation à soi est permanente. Dans le silence des sentiers ou l'effort des montées, nous n'avons plus ni nom, ni âge ou statut social. "Quand on part ainsi plusieurs jours, plusieurs semaines, ce ne sont pas seulement notre métier, nos affaires, nos habitudes que l'on quitte. Ce sont aussi nos identités compliquées, nos visages et nos masques. Je ne suis en marchant qu'un simple regard " (Frédéric Gros, Marcher, une philosophie). Nous devenons "personne", nous devenons le paysage. Les contraintes du quotidien se diluent dans l'odeur d'une forêt, la vue depuis un sommet, ou les sons du village traversé. La marche comme éveil sensoriel au monde...

C'est à partir de cette échappée d'existence que nous pouvons nous laisser rencontrer par les autres. N'avoir rien à faire que marcher permet de retrouver le pur sentiment d'être, de redécouvrir la simple joie d'exister. Disponibles à l'instant, humbles, attentifs, la rencontre avec l'autre devient un acte naturel dans un univers familier. La marche comme ouverture au monde.

Et plus précisément au cours des chemins itinérants, je pense aux tout premiers pas du matin comme le témoignage d'une promesse secrète à venir. Le corps engourdi de sommeil ou de froid, l'air frais et le soleil pâle d'un nouveau jour effleurant le visage, il suffit de se mettre en mouvement et ressentir cette émotion particulière des commencements. La marche comme présence au monde.

Voir tous nos voyages