40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Daniel Popp Daniel Popp

Daniel Popp

Co-fondateur de Terres d’Aventure

Si cette année marque les 40 ans de la création de Terres d’Aventure, 2016 marque pour moi les 33 ans d’un anniversaire d’un évènement plus intime qui a profondément influencé le sens profond que je donne au mot aventure et au pourquoi je marche : la révélation inouïe que rien ne me sépare de moi-même, faisant jaillir dans le même acte intime, l’unité tant recherchée - plus proche de nous-mêmes que le fond de notre main. Une aperception portée par une émotion musicale profonde, nourrie par des années de quête et de questionnement sur fond de marche dans le désert qui nous a inspiré l’idée et ce nom si porteur de rêves : Terres d’Aventure. Cet instant privilégié, résolument profane - mais si essentiel qu’il refonde le sens du mot sacré à mille lieux du fondamentalisme ambiant - si simple, si proche, si universel qu’il me semble actualiser la potentialité dont chaque être humain est porteur, s’est "envolé" une dizaine de jours plus tard, aussi mystérieusement qu’il m’avait "saisi". Cette ouverture spontanée, suivie de sa chute, a éclairé d’une façon singulière, ce qui m’a mis en marche et motivé à créer avec Hervé, Terres d’Aventure : l’appel dès l’adolescence, de retrouver l’espace, le silence, la virginité, la beauté fabuleuse, la présence folle, parfois, des terres restées sauvages ; comme si ces déserts, ces montagnes étaient porteuses d’accomplissement, de toutes les formes d’accomplissement - pour moi l’intégration de ce fabuleux secret dont la dimension terrestre et humaine, est l’expression, le merveilleux poème, le tableau dont j’avais éperdument envie de franchir le cadre, pour me retrouver au sein même de l’œuvre. Comme si notre corps, nos sens, nos perceptions aiguisées par la marche, notre esprit transformé en miroir d’impressions, y participaient activement ; comme si se frotter à toutes les formes d’altérité séparée en apparence - des formes déployées de l’écorce terrestre aux rencontres avec l’autre que soi – pouvaient nous faire pressentir que nous ne sommes pas claquemurés dans nos identités, que l’altérité n’est pas une fracture ou un mur, mais une porte sur notre propre mystère, qui n’a jamais été fermée ailleurs que dans nos imaginaires. Cette perspective peut paraître absolue, un mythe inatteignable... mais au retour de voyage, la plénitude, la joie, le flot d’émotions qui nous accompagnent durant de longues semaines, l’impression de se sentir "posé", recentré, tranquille - aussi plein du vécu écoulé encore si présent, que vidé du superflu - m’apparaissent comme l’écho, le reflet tissé de simplicité, de transparence et de poésie, loin de toute appropriation, de ce que chaque marche est en vérité : une vraie célébration.
C’est dans cet esprit, en tant que créateur de voyages à pied et pionnier de l’ouverture de tant de destinations, que notre vocation s’est dessinée : imaginer, concevoir, mettre en scène, encadrer, communiquer, poser le cadre à partir duquel tout devient possible...

Voir tous nos voyages