40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Guillaume Simonin Guillaume Simonin

Guillaume Simonin

Chargé clientèle webmarketing

La marche a ce je-ne-sais-quoi de gratifiant, de sublime et de magique qu'elle nous donne ce sentiment de toujours avancer, quoi qu'il arrive. Même très lentement, un pas reste toujours un pas de plus. Quels que soient la destination, le nombre de kilomètres déjà faits ou encore à faire, un pas reste toujours cela de plus, ou cela de moins, vers notre but.

Après avoir parcouru plus de 1500 kilomètres sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, avoir bravé des sentiers reculés en France ou en Europe, il reste toujours ce sentiment, la journée finie et le sac déposé, d'avoir fait quelque chose. 10, 20 ou 30 kilomètres voire plus, c'est si peu mais si énorme à la fois.

Marcher, c'est aussi sentir les pulsations de la nature, son rythme, et revenir à notre état le plus simple : nos deux pattes pour avancer. Être limité par son propre corps dans la façon dont on voyage nous fait comprendre l'humilité de notre position, un être humain, lent, tranquille, par rapport à un environnement qu'on regarde à nouveau comme il est, majestueux, immense, et tout simplement beau. Toutes ces choses que l'on voit sans regarder : les oiseaux, les plantes, les fleurs, même les gens sur le bord du chemin. En plusieurs heures de marche par jour, ce sont tant de choses qu'on redécouvre.

Marcher c'est une philosophie à adopter tous les jours, regarder autour de soi, avancer chaque jour un tout petit peu plus, vivre tout simplement.

Voir tous nos voyages