40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Jacques Alain Lachan Jacques Alain Lachan

Jacques Alain Lachan

Ostéopathe, www.jacqueslachant.com, La Marche qui Soigne (éditions Payot, avril 2013) et Bien marcher ça s’apprend ! (éditions Payot, octobre 2015)

L’ostéopathie, qui est ma pratique de santé, m’impose d’être dans une adéquation permanente avec toutes les recommandations que je prodigue à mes patients. Pour cela et par éthique, je m’oblige à posséder moi-même une bonne hygiène de vie, une grande vitalité. Donc, je marche.
Mes compétences de marcheur et de praticien s’associent pour me permettre de bien les guider corporellement.
Mon expertise et mes conseils les aident aussi à faire une prévention, par eux-mêmes des maladies musculo-squelettiques, de l’arthrose, du diabète, du cancer du sein.
Mon attention se porte aussi vers les plus vulnérables ; pour prévenir des chutes et pour protéger leur autonomie de vie le plus longtemps possible. Mais, je ne fais pas que marcher, j’ai appris à bien marcher. C’est-à-dire à marcher autrement, avec légèreté et présence, aidé en cela par mes connaissances de l’haptonomie*.
Car ce n’est pas parce que l’on marche, qu’on se porte ! Ainsi, en pratiquant la marche portante, j’ai découvert le bon de ma capacité à être seul, de pouvoir faire des pas, libre des autres humains, sans avoir peur de ma solitude.
C’est pour moi le meilleur moyen de me remettre dans la sensation de présence à mon corps, à moi-même, et de retrouver le bon de ma propre lenteur me réparant des effets de l’hyperconnectivité.
Bien marcher est pour moi un excellent processus corporel pour me libérer de toutes les aliénations quotidiennes ordinaires en ouvrant mon psychisme à l’espace du monde.
Mon expérience m’a également permis d’observer que nombreux sont les patients qui peuvent se redresser humainement et sortir de profondes dépressions, même après avoir vécu des périodes de vie traumatiques, en marchant autrement.
Bien marcher stimule et entretient continuellement ma créativité et harmonise mes pensées.
Au final, bien marcher me ramène sainement à mon corps, à ses limites, à la vie.
C’est grâce à toutes ces bonnes expériences d’une autre façon de marcher que je suis parvenu à écrire puis à publier deux livres sur la marche qui soigne, et aussi d’être invité à organiser une consultation sur la marche à la clinique du Mont-Louis, à Paris.

*L’haptonomie est une pratique de santé visant à développer par le contact, un état de grande présence à soi, aux autres, au monde et à trouver une profonde sécurité affective.

Voir tous nos voyages