40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Jean-Pierre Collier Jean-Pierre Collier

Jean-Pierre Collier

Retraité

J'aimerais ne retenir qu'une chose au terme de ces lignes. Que ni la gloire, ni la recherche de l'exploit, ni le dépit ne m'animent, mais seulement le désir de voyager. Je ne crains rien, ni l'abandon des miens ni celui de ma vie présente, ni ce que me réservent les lendemains de route. J'endosse mon sac et trace mon propre chemin, fut-il d'un jour, d'une semaine, d'un mois ou d'une vie. Je ferais de l'amitié de fortune ma provende et de la nature mon amante. Ainsi, quand la pluie du ciel me deviendra aussi douce que l'eau de source, le bruit de l'orage précieux comme le grondement des cascades, quand la valse des floraisons et des saisons m'emportera, quand le chaud et le froid me seront indifférents, que j'appellerais la bise ou l'harmattan pour qu'ils m'instillent le goût du dépassement, que j'espérais la neige pour qu'elle ranime en moi l'aspiration à la pureté et les sables pour qu'ils polissent mon dépouillement, je connaîtrais l'ivresse de la marche, une ivresse qui ne nuit jamais, une ivresse qui ne passe pas.

Voir tous nos voyages