40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Scarlett Wagner Scarlett Wagner

Scarlett Wagner

Maman

J'ai l'impression de muer en marchant, je deviens mon moi dans son plus simple habit, délestée de l'équipement emprunté à la société. Quand je marche je retrouve mon cœur d'enfant (qui n'est jamais loin !), comme une gamine je peux dépasser les contours sans me faire fustiger. Dans ces étendues vertes non aménagées, je peux brailler, sauter, parler dans mon créole natal pour exprimer mon sentiment de liberté. Mon regard se fait caressant en pénétrant dans l'atelier de mère Nature, il s'émerveille, devient admiratif. Même si des fois, après une forte pluie quand c'est un vrai bric-à-brac, ou face à un travail qui m'a l'air inachevé et qui ressemble à une vraie perfidie, je sens qu'elle me teste, quel trait de mon caractère se mettra en avant ? Vais-je foncer au risque de me vriller une cheville ? Geindre devant la tâche qui m'attend ? Chanter un séga pour me motiver ? En fonction de mon humeur, de la distance, voilà mes 3 pelures. J'aime quand le ciel vient nuancer mon périple, sourire parmi les gouttes et les boire à coups de langue, cligner des yeux pour faire glisser les perles d'eau, quelle sensualité ! Hurler contre le vent pour avancer. J'adore entendre une forêt prendre vie dans ces moments-là. Et j'en pince pour le soleil quand il se montre câlin plutôt qu'ardent. Dans ces instants-là je me révèle à moi, je suis consciente de l'osmose entre mon corps et mon esprit… Je me sens forte, je jubile au fond de moi, je me sens bien ! Je trouve une plénitude quand je marche.

Voir tous nos voyages