40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Séverine Mangold Séverine Mangold

Séverine Mangold

Doctorante

Je marche
Je marche pour avancer.
A la découverte de la Terre, d'un pays, à la découverte de moi-même.
Les mondes se mêlent et s'emmêlent quand je marche, le paysage, autour de moi.
Je marche car je suis un Homme.
Je marche comme marchaient mes ancêtres, je marche car marcher fait de moi ce que je suis : Homo sapiens, ni plus, ni moins.
Marcher ne m'enverra pas sur la Lune. Mais simplement, mes pieds, moi, mon corps qui se balance, m'amèneront fouler la Terre. Des kilomètres et des kilomètres. Un cycle d'équilibre et de déséquilibre constant. Marcher ce n'est pas insignifiant.
Des montagnes du Vietnam aux plateaux d'Éthiopie. Des chemins de Compostelle à l'Altiplano. Je marche pour voir le monde évoluer autour de moi. Les couleurs glisser, la musique changer.
Je marche car cette danse légère m'amène discrètement à travers les chemins. En silence, je ne m'impose pas au paysage. C'est le paysage qui doucement coule autour de moi. Mes yeux ont le temps de se poser, de s'arrêter, de regarder. Simple petit explorateur, sans plus grande ambition que celle d'avancer là où la chance lui permettra d'aller.
Et le monde, autour de moi, je tourne comme la Terre tourne, suivant les pas d'autres Hommes avant moi. Mes ancêtres font virevolter les feuilles au-dessus de ma tête, et je suis hibiscus, faucon ou acacia.
Je marche pour rêver encore.
Je marche car je suis un Homme. Je suis un Homme car je marche.
Les lieux ne se souviendront pas de moi ; mais je me souviendrai de chacun d'entre eux.
Et ma mémoire, telle de petites gouttelettes
S'étendra le long des continents
Afin de rejoindre, un jour peut-être
L'essence de la Nature même
La Vie sans vieillissement.

Voir tous nos voyages