40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Victor Labarre Victor Labarre

Victor Labarre

Conseiller voyages Terres Polaires Grand Nord Grand Large

Petit, je ne comprenais pas l’intérêt de marcher. Ce chemin aurait été bien plus intéressant à vélo, à cheval… Mais pas avec les chaussures de randonnée aux pieds. Je traînais des pieds, ronchonnais, faisais une magnifique moue boudeuse comme seuls les enfants savent le faire. Comme beaucoup, je marchais derrière mes parents, sous la pluie, le soleil, dans le vent, la neige, les forêts, montagnes ou déserts. Puis j’ai commencé à m’amuser en courant dans les descentes en montagne, en sortant des sentiers battus pour accéder aux plus beaux endroits. En grandissant, la conscience des endroits magnifiques auxquels nous pouvons accéder en marchant s’est développée. Le petit boudeur devenait baroudeur, plein d’entrain à l’idée d’une nouvelle marche, synonyme de nouvelles découvertes, de nouvelles rencontres. La marche suspend le temps, laisse les pensées s’évader pour imaginer les projets les plus fous, peu importe que l’on puisse ou non les réaliser. La tête dans les nuages, mais les pieds rivés sur cette terre, voilà une des nombreuses raisons qui me font marcher, peu importe que ce soit dans les ruelles parisiennes pour se rendre au travail, sur un glacier ou dans la campagne, en France ou ailleurs.

Voir tous nos voyages