Trail : les conseils pour les soins

Les soins préventifs du pied

Lorsque l'on pratique le trail, la randonnée ou la course à pied, prendre son pied est une évidence mais prendre "soin de ses pieds" l'est déjà moins !

S'occuper de ses pieds ? Le pied est l'organe qui soutient l'ensemble de notre corps. C'est lui qui absorbe la charge et une partie des chocs induits par la pratique sportive. Il est donc soumis à d'importantes contraintes. Plusieurs facteurs peuvent provoquer des blessures ou douleurs :

  • la forme du pied : pied plat, pied creux, 
  • la qualité de la chaussure,
  • la nature du sol,
  • le sport pratiqué et son niveau de pratique,
  • l'âge,
  • un mauvais échauffement, ou voire une mauvaise diététique sportive.

Il faut donc en prendre particulièrement soin si l'on veut arriver au bout de son séjour ou de sa course sans encombre.

Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles avant de prendre la route des vacances. Ceci est d'ailleurs également valable lorsque vous avez décidé de vous inscrire à une course, quelque soit la distance.

Avant de partir :

  • Coupez vos ongles de pied quelques jours avant de partir. Attention à ne pas les couper trop courts pour ne pas provoquer des lésions cutanées.
  • Plusieurs jours avant, bien égaliser à la pierre ponce toutes les surépaisseurs et callosités.

Pendant le séjour :

  • Lavez vos pieds la veille au soir pour que la peau ne soit pas attendrie par l'eau.
  • Avant et après la journée de rando-course, étirez vos tendons et vos muscles.
  • Le matin, graisser au maximum vos pieds avec du beurre de karité.
  • Si vos pieds présentent des endroits de friction et qu'ils sont gênant pendant que vous courrez, recouvrez-les avec un pansement spécial ou une bande autocollante
  • Si vous devez courir avec une ampoule sous la voûte plantaire ou au niveau du talon, recouvrez celle-ci d'une gaze enduite de vaseline et fixée par un sparadrap.
  • Prévoyez de courir avec des chaussettes en coton, à la bonne taille pour ne pas faire de plis.

Outre ces conseils élémentaires, il est indispensable de posséder des chaussures de bonne qualité dont la semelle extérieure sera adaptée à la pratique du trail.

Par ailleurs, un examen réalisé par un médecin du sport ou un podologue peut permettre de dépister les anomalies statiques du pied : les pieds creux, plats, varus ou valgus. Certaines anomalies peuvent nécessiter la correction par la prescription de semelles orthopédiques pronatrices ou supinatrices.