Un voyage à vélo de route : c'est quoi ?

Terres d'Aventure vous propose d'allier la découverte de paysages uniques avec la satisfaction de l'effort, vous procurant ainsi de nouvelles sensations, différentes d'un voyage en VTC. Nos itinéraires ont été sélectionnés dans le but de vous proposer des voyages permettant de parcourir plus de kilomètres par jour, et pour certains de nos programmes, d'avoir la possibilité de gravir les cols mythiques du Tour de France, de pédaler avec un vélo performant à travers les plus beaux panoramas.

Un voyage à vélo de route, pour qui ?

Nous privilégions l'accessibilité de nos voyages au plus grand nombre, avec des parcours du plus simple sur terrain plat, sur de longues distances, à des itinéraires plus sportifs et vertigineux pour les amateurs de dénivelés. Pratiquants occasionnels ou plus assidus, en couple ou entre amis, nos programmes sont destinés à tous ceux qui souhaitent bouger et pratiquer le vélo d'une façon un peu plus engagée. Que vous voyez cyclotouriste ou plutôt cyclosportif, vous trouverez un itinéraire adapté à vos besoins.

Le pictogramme vélo vous permet d'évaluer le niveau de votre voyage :

  • Facile

    Un itinéraire accessible aux personnes pratiquant le vélo de route une partie de l'année. Etape de 70 à 110 km par jour sur terrain légèrement vallonné avec des dénivelés positifs maximum de 800m.

  • Intermédiaire

    Un itinéraire s'adressant aux personnes ayant une bonne condition physique et pratiquant le vélo de route régulièrement. Etape de 90 à 120 km par jour avec des dénivelés positifs maximum de 1500m.

  • Avancé

    Un itinéraire s'adressant aux personnes ayant une excellente condition physique et pratiquant le vélo de route au moins une fois par semaine, sur de longues distances et avec une expérience du vélo de route sur plusieurs jours. Etape de plus de 100 km par jour avec des dénivelés positifs dépassant les 2000m.

Comment cela fonctionne ?

En liberté ou en groupe,
deux choix s'offrent à vous :

En liberté, vous choisissez votre date de départ et vos compagnons de voyage, sans les contraintes de l'organisation. Nous nous chargeons de la logistique (hébergement, transport des bagages...) et votre road book ou le GPS fourni vous permet de découvrir une région ou un pays en toute autonomie

En petit groupe (6 à 12 participants), sans guide, vous êtes accompagné d'un véhicule d'assistance et d'une équipe dédiée pour la logistique. Le véhicule d'assistance, équipé d'une remorque, vous rejoint à différentes reprises au cours de l'étape du jour, souvent au sommet des cols, et transporte votre pique-nique, de l'eau, vos vêtements supplémentaires ainsi qu'une caisse à outils complète en cas de problème mécanique. Vous profitez ainsi de votre journée en pédalant léger. Le chauffeur du véhicule vous donne également des conseils pour chaque étape, vous aide à gérer votre effort, et peut la plupart du temps répondre à vos questions concernant la région visitée.

Hébergement

Les hôtels, auberges, chambres d'hôtes sont sélectionnés avec soin par nos équipes pour leur confort, leur accueil et leur situation géographique idéale. Pour répondre aux souhaits de chacun, vous trouverez sur certains de nos voyages, différentes gammes d'hébergement possibles

Transport des bagages

Vos bagages sont acheminés en véhicule (parfois par le véhicule d'assistance), vous les retrouvez chaque soir à votre hébergement.

Vélo de route : quelques conseils

Préparation

Échauffez-vous !
Échauffez-vous au moins 30 minutes avant une ascension Il est conseillé de commencer vos parcours à un rythme très faible, vous y gagnerez nettement en performance. En effet, l'ascension d'un grand col à vélo, exige une bonne préparation. D'importantes contraintes comme l'altitude, la longueur de l'ascension, la difficulté de la pente, la chaleur, si elles sont mal appréhendées, conduiront inévitablement à d'importantes difficultés. Privilégiez un entraînement de qualité ! La meilleure des préparations commence par rouler sur le terrain plat. Terminez votre entraînement par de petits cols.
Conseil : lors de l'ascension, définissez des objectifs à atteindre (dénivelé, distance, objectif visuel, autres cyclistes en ligne de mire, etc), considérez l'ascension comme plusieurs étapes à franchir.

L'ascension !
Hydratez-vous ! Hydratez-vous avant la sortie (y compris le jour précédent) et bien sûr buvez pendant et après l'effort. N'attendez pas d'avoir soif pour boire : toute perte d'eau, même minime, affecte fortement les performances. Faites le plein de glucides ! Votre alimentation doit être adaptée à l'effort à fournir. Le glycogène musculaire représente 2000 kcal tout au plus (jusqu'à 4000 kcal chez un sportif entraîné), soit l'équivalent de 4h de vélo à une allure soutenue. En réalité, ces durées sont plus courtes car seules les réserves sont utilisées (glycogène des jambes pour le vélo). On doit plutôt considérer tout au plus 90 minutes d'activité intense. Pour être à même de faire votre voyage à vélo, vous devez donc vous assurer que vous ayez bien fait le plein de glucides avant de vous élancer. En général, il vaut mieux éviter les fruits frais (exception faite pour les bananes bien mûres), pâtes d'amandes et barres protéinées durant l'effort. Les muscles et le cerveau ont surtout besoin de glucose rapidement disponible, pas spécialement de fibres, de graisses ou de protéines. Toutefois, lors d'efforts de très longues durées, les barres protéinées peuvent s'avérer utiles. Il convient de faire attention à ce que l'on consomme. Les aliments ne doivent pas stagner dans l'estomac, et freiner, voire stopper l'assimilation des glucides que l'on ingère par ailleurs. Les besoins énergétiques doivent prioritairement être mis à disposition de l'effort et non pas de la digestion. Et surtout faites-vous plaisir ! Gravir un col difficile est aussi gratifiant. C'est à la fois la fierté d'avoir accompli un exercice difficile relevant d'une certaine maîtrise physique et morale, la joie de découvrir de fabuleux paysages, ressentir des sensations inégalées dans les descentes. Récompensez-vous à chaque étape (boisson, pâte de fruit, etc).

Équipement

Le vélo
Vous pouvez partir avec votre propre vélo mais aussi en louer un auprès de Terres d'Aventure ! Nous vous proposons des vélos de route performants, légers et parfaitement adaptés aux itinéraires proposés. Sur certaines destinations, vous avez également la possibilité de louer un vélo électrique (idéal pour gravir les cols sans forcer). Vous êtes équipés du matériel d'orientation que nous vous remettons : cartes avec itinéraire, GPS (disponible à la location pour certains programmes) et topo-guide détaillé, vous partez sans encadrement à la découverte de circuits conçus par nos équipes. Le topo et le GPS fixés sur le guidon, laissez-vous guider par les indications préparées avec soin, pour un maximum de précision.

> En savoir plus sur les types de vélo proposés par Terres d'Aventure

Les chaussures
Les chaussures sont importantes car toute la puissance passe par les pieds. Le cycliste expérimenté utilisera des chaussures automatiques, qui seront attachées aux pédales grâce à des cales et se détacheront pas un geste précis. Les chaussures peuvent être recouvertes par une paire de sur-chaussures isolantes, en cas de froid.

Le casque
C'est un élément primordial de votre équipement, il faut être attentif au réglage des sangles de votre casque, de manière à ce qu'il soit bien maintenu sur la tête. Crème solaire et lunettes de soleil sont indispensables en haute montagne pour vous protéger des coups de soleil et des insolations.

Les gants
Quelle que soit la température, il est conseillé d'avoir des gants pour se protéger les mains.

Le haut du corps
En fonction de la température, vous pourrez vous équiper d'un maillot à manches longues ou à manches courtes. Si le temps est froid et humide, privilégiez un maillot imperméable à manches longues ou isolant du froid. Généralement les maillots cyclistes disposent d'une poche à l'arrière permettant d'emporter avec vous l'essentiel : barres de céréales, téléphone portable.

Le cuissard
Fini le postérieur endolori !
Cet habit désigne le collant moulant, long ou court, selon la température. Un coussin de mousse est cousu dans l'entrejambe pour améliorer le confort sur la selle. Il n'y a pas de différences notoires entre un cuissard de cycliste expérimenté ou débutant. Il n'est pas interdit de superposer deux cuissards, c'est le conseil autorisé que donnent bon nombre d'amateurs de la petite reine.