Terres d’Aventure est né dans le Sahara il y a maintenant 40 ans, en organisant les premiers voyages dans cette partie du monde. Lorsque nous avons ouvert la Mauritanie en particulier, tout était à construire : il a fallu trouver des contacts sur place, créer les itinéraires. Nous avons même dû passer par la radio d’Etat à Nouakchott pour trouver des chameliers, car dans le désert, c’était le seul moyen de communiquer avec les nomades ! C’est là-bas, en 1996, que nos clients ont eu la chance de rencontrer Théodore Monod, le “marcheur du désert”. La Mauritanie est devenue alors une destination majeure : près de 10 000 de nos clients ont foulé cette terre d’accueil et de tolérance. Nous avons monté notre propre camp dans le désert de l’Adrar pour les accueillir.

En 2009, les problèmes sécuritaires ont stoppé net le tourisme dans le pays et dans le Sahara en général, activité pourtant essentielle pour l’économie locale. Pendant 9 longues années, cette destination privilégiée pour les marcheurs, pour les amoureux du Sahara, est restée fermée.

Début 2017, suite à une visite officielle à Nouakchott, le Ministère des Affaires Etrangères a reconsidéré son avis aux voyageurs. Une nouvelle rencontre avec les autorités mauritaniennes en juin 2017 nous a conforté dans l’idée de réouvrir cette destination. La Mauritanie a fait des efforts considérables pour sa sécurité intérieure, nous avons pu le constater de nous-mêmes sur le terrain. Terres d’Aventure a décidé de participer au financement d’un vol hebdomadaire direct entre Paris et Atar, auprès de Maurice Freund (Point Afrique) et de l’Etat mauritanien, et à la mise en place de la logistique auprès de nos équipes mauritaniennes. Nous avons également souhaité garantir toutes nos dates de départ, pour permettre au maximum de nos clients de découvrir ou de redécouvrir ce joyau saharien.

"Notre dernière rencontre à Nouakchott en juin 2017 avec les plus hautes autorités militaires et économiques mauritaniennes m’a conforté dans ce retour en Mauritanie. Je suis ravi pour les mauritaniens que nous avons toujours soutenus ; pour la Mauritanie, dont l’économie et l’émancipation reposent fortement sur les revenus du tourisme ; pour tous les autres pays sahariens qui y verront un signe d’espoir et pour nos clients, car un voyage en Mauritanie est une expérience, un choc émotionnel, tant par la beauté des paysages que par l’hospitalité des gens du désert", précise Lionel Habasque, Président Directeur Général de Terres d’Aventure.

Randonnées chamelières en Mauritanie
Randonnées chamelières en Mauritanie

Nos voyages débuteront le 16 décembre 2017 pour s’achever le 29 avril 2018 avec un vol hebdomadaire direct. Nos trois randonnées chamelières permettront aux “Sahariens“ de se retrouver au cœur de l’Adrar, un massif dunaire cisaillé d’oueds et de profonds canyons, considéré comme l’un des plus beaux déserts du monde. Toutes débutent à Atar, sa porte d’entrée. Le voyageur pourra ensuite soit marcher sur la piste d’oasis fabuleuses, des petits paradis où oasiens et nomades perpétuent leurs traditions ancestrales d’échanges de marchandises ; soit pénétrer dans l’immensité dunaire pour rejoindre l’erg Ouarane, une immense mer de dunes au sud de Chinguetti, une ville sainte surnommée la “bibliothèque du désert“ ; ou encore randonner dans les plus beaux cordons dunaires de Mauritanie, en compagnie de nos amis beïdanes.

Chinguetti et les dunes de l'erg Ouarane
Mauritanie
Chinguetti et les dunes de l'erg Ouarane
........................
Circuit accompagné
8 jours à partir de 955 €

Voir ce voyage
 
Les oasis de l'Adrar
Mauritanie
Les oasis de l'Adrar
........................
Circuit accompagné
8 jours à partir de 995 €

Voir ce voyage
 
Sur les pistes beïdanes
Mauritanie
Sur les pistes beïdanes
........................
Circuit accompagné
15 jours à partir de 1245 €

Voir ce voyage
Partagez vos expériences de voyages
Facebook Twitter Google + Pinterest Instagram Le blog qui marche Terdav TV #Terdav