Terre, une invitation au voyage

Aventures brésiliennes avec Bruno

Estelle Abecassis
Aventures brésiliennes avec Bruno

Concepteur de voyages chez Terres d’Aventure, Bruno travaille depuis près de 5 ans sur la destination brésilienne. Aujourd’hui, il partage avec nous sa vision du voyage d’aventure dans un pays aux possibilités infinies.

Au cours d'un voyage en 2016, Bruno a notamment monté un projet de tourisme communautaire avec les habitants de Capivari, ancien village de chercheurs d'or et de diamants désireux de se reconvertir dans une activité de tourisme durable.

La randonnée est-elle répandue au Brésil ?

La randonnée au Brésil, comme dans d'autres pays d'Amérique du sud, est une activité sportive encore très peu pratiquée par les habitants en dépit du patrimoine naturel exceptionnel dont regorge le territoire. Le Brésil est le seul pays au monde à être traversé à la fois par l'Equateur et par un tropique (du Capricorne en l'occurrence), ce qui en dit long sur sa taille et sur la diversité des écosystèmes en place. En effet, entre la forêt atlantique sur la côte verte, les dunes de sable blanc du Lençois Maranhenses, les montagnes tabulaires de la Chapada Diamantina et les plateaux de savane dans la Chapada dos Guimaraes, les randonneurs du monde entier peuvent trouver mille et un terrains de jeux pour satisfaire leurs envies d'évasion.

Parc national de la Chapada Diamantina

Et pourtant ce patrimoine est bien souvent méconnu des locaux eux-mêmes. Il y a, bien sûr, différentes raisons à cela. Tout d'abord la force du tourisme national se concentre sur les côtes. Rio, Salvador, Recife, Fortaleza sont les principaux sites fréquentés par les Brésiliens. Viennent ensuite Sao Paulo et Iguaçu pour leur patrimoine culturel et/ou paysager. Ce public vient y chercher en priorité du balnéaire et du tourisme urbain, mais également du grandiose avec les chutes d'Iguaçu. L'écotourisme et le tourisme d'aventure restent encore marginaux dans ce pays, notamment où la culture de la randonnée n'est pas très répandue. Beaucoup de chemins de treks sont encore à ouvrir, c'est pour cela que nous nous attachons à partir à la découverte de nouveaux spots comme la traversée de Petropolis à Teresopolis au nord de Rio entre le littoral, la chaîne de la Serra dos Orgaos et la forêt atlantique, ou encore les chemins de la Chapada dos Guimaraes qui marque la délimitation du Pantanal nord avec la garantie d'allier marche et observation animalière.

Chapada dos Guimarães

Trois incontournables pour les amateurs d'aventure ?

À n'en pas douter, les montagnes tabulaires de la Chapada Diamantina qui sont un must pour les amateurs de treks. Cette région se veut La Mecque des randonneurs du pays. La chapada, façonnée par les eaux, se donne à voir tant en surface entre ses vallées verdoyantes, ouvertes, ses collines caractéristiques, ses cascades les plus hautes du pays, que par son sous-sol extravagant. En effet les possibilités de baignade en grotte sont aussi rafraîchissantes que variées.

Le Pantanal est la destination par excellence pour toute personne souhaitant observer la faune sauvage. Les vastes plaines humides de la région sont un refuge naturel pour une quantité impressionnante d'oiseaux, reptiles et de mammifères. Bien souvent par le biais d'hébergements en fazendas (exploitations agricoles) pour un échange culturel, nous varions les approches à cheval, en bateau, à vélo, à pied et en 4X4 pour garantir un maximum d'observations. Le jaguar, seigneur des lieux, est le plus difficile à voir, mais chaque rencontre avec lui est un souvenir impérissable. A noter que pour les randonneurs aguerris, nous proposons désormais le massif de la Chapada dos Guimaraes au nord pour parfaire l'expérience du Pantanal.

La Costa Verde au sud de Rio amène les amoureux de la randonnée à la rencontre des villages de pêcheurs de la péninsule de Joatinga. Pendant les trois jours de trek, nous longeons la côte en réalisant de courtes incursions dans la forêt atlantique. Cette forêt aux allures de jungle amazonienne est un refuge pour de nombreuses espèces animales. Lors des fortes chaleurs, elle offre également de nombreuses possibilités de baignades en cascade ou en rivière. Le soir, hébergés par les familles de pêcheurs, nous échangeons avec eux sur leur quotidien et la transition qu'ont entrepris ces villages en s'ouvrant au tourisme.

Trek de Joatinga

Un lieu insolite et secret à nous recommander ?

Je suis toujours surpris, lorsque je parle du Brésil à mes amis, que le Lençois Maranhenses soit si méconnu. C'est pour moi la région la plus surprenante du Brésil. La traversée de ce désert qui relie, en partie, Sao Luis à Jericoacoara sur la côte nord relève pour moi du rêve. Bordées d'un côté par l'océan Atlantique et de l'autre par la lisière de la forêt tropicale, ces bandes de dunes au sable fin blanc ivoire sont ponctuées de milliers de lagunes d'eaux douces turquoise que nous traversons à longueur de journée. Il n'est pas rare d'y trouver des tortues qui profitent là d'un refuge temporaire. Une randonnée les pieds dans l'eau où nous croisons chaque jour de petits villages côtiers. La nuit, l'idéal est de dormir en hamac au son des vagues. A mes yeux, c'est un voyage hors du temps.

Parc National Lencois Maranhenses

Retour