Objectif adaptation

Objectif adaptation

S’acclimater à l’Amazonie brésilienne

Après son projet « Adaptation » mené en 2017 dans 4 écosystèmes particulièrement inhospitaliers, Christian Clot repart en 2020 dans le désert d'Oman, en Patagonie, en Sibérie puis en Amazonie brésilienne pour prolonger son étude de l'adaptation du corps humain à des environnements extrêmes, avec 20 compagnons de route. Au cours de ce voyage au Brésil, votre groupe restreint à six voyageurs complète ce corps scientifique. Vous participez activement aux 4 derniers jours de préparation de l'expédition sur le terrain, au cœur de la forêt amazonienne avant de partir à la découverte d'une région reculée de l'Amazonie en remontant le fleuve Juau à bord de notre bateau.

Partez à l'aventure
Votre accompagnateur

Christian Clot

© Sarah Williamson
Pour avancer vers demain, nous devons tous être des explorateurs : toujours en quête de nouvelles voies en se servant des assises du passé et du présent, imaginatifs et adaptables… entre autres.
Christian Clot

Depuis 1999, Christian Clot mène des explorations au long cours en milieux extrêmes, en solitaire ou en tant que chef d’expédition, et ce parmi tous les écosystèmes de la planète. Des hautes montagnes aux fonds marins, des déserts aux forêts tropicales, il a entre autres sillonné les canaux marins de Patagonie, recherché les sources du Nil en Afrique de l’Est et pénétré le cœur de la Cordillère de Darwin. Ses expéditions à vocation scientifique sont axées depuis 2006 sur l’étude des capacités de l’être humain à s’adapter aux changements de milieux. Recherches cognitives, psychologiques et physiologiques in situ constituent une méthode engageante qu’il est le premier à appliquer, qu'a illustrée le film Adaptation au festival Objectif Aventure 2019.

Votre voyage

En 2019, un groupe de 10 femmes et de 10 hommes âgés de 25 à 45 ans, sans expérience préalable, va entamer avec l’explorateur Christian Clot la traversée successive des quatre milieux les plus extrêmes de la planète : le désert de Dasht-e Lut en Iran, les canaux de Patagonie, l’Amazonie brésilienne et la Yakutie en Russie. Ces traversées de 30 jours chacune ont pour but la réalisation d’études scientifiques innovantes sur la physiologie, la psychologie et surtout sur la cognition humaine en situation réelle. Une première mondiale. Au cours de notre voyage, notre groupe assiste pendant quatre jours la préparation de l'expédition sur le terrain, au cœur de la forêt amazonienne. Auprès de médecins, de scientifiques, de l’équipe de tournage et technique, nous multiplions les expériences et les entretiens avec chaque acteur de cette aventure pour en prendre la mesure et anticiper les retombées scientifiques qu’elle pourrait avoir.

© Lucas Santucci - zeppelin
© Olivier Jaudin

L'itinéraire de votre voyage

Jour par jour

© Alex Robinson John Warburton-Lee Photononstop

Jour 1

Vol pour Manaus

Nous partons pour la ville de Manaus au cœur de l'Amazonie brésilienne. Le vol international impose de passer la nuit en vol pour atteindre notre destination le matin du jour 2.

© Alex Robinson John Warburton-Lee Photononstop

Jour 2

ManausDécouverte de la capitale amazonienne

Nous arrivons à Manaus en début de matinée et sommes accueillis par Christian Clot pour une première rencontre et une présentation de son expédition. Nous passons par notre hôtel pour nous reposer du vol avant de repartir en début d'après-midi à la découverte de la mégalopole. Nous nous rendons notamment dans son centre historique, témoin de l'exploitation massive du caoutchouc depuis la seconde moitié du XIXe siècle.

© Lucas-Santucci - zeppelin

Jours 3 à 5

Expédition « Adaptation »Phase préparatoire

Nous retrouvons ce matin Christian Clot et toute son équipe pour rejoindre le port de Manaus et prendre le bateau qui nous conduit dans les méandres de l'Amazone afin de rallier le point de départ de notre expédition. Sur les 3 jours qui suivent nous accompagnons l'équipe de scientifiques, de sujets, de caméramans, de médecin dans leurs derniers préparatifs en multipliant les moments d'échanges et d'observation avec chacun d'entre eux. Nous les quittons le matin du 6e jour afin de les laisser entamer la phase expérimentale en totale autonomie.

© Olivier Jaudin

Jour 6

Lac JanauaryNavigation sur l'Amazone

Nous quittons ce matin Christian Clot et son équipe afin de les laisser entamer la phase expérimentale en totale autonomie. Nous rejoignons notre bateau afin de naviguer en direction de la rencontre des deux fleuves, le Rio Negro et le Rio Solimões, qui forment ainsi le fleuve Amazone. Dans l'après-midi, nous continuons vers le lac Janauary pour admirer les vitória-régia, les fameux nénuphars géants d'Amazonie. De retour sur le bateau, nous reprenons notre navigation vers le lagon Acajatuba.

© Pixaterra Adobe-Stock

Jour 7

Lagon AcajatubaRencontre faunistique

Cette journée est consacrée à la découverte du lagon Acajatuba. Nous commençons par une activité mémorable : la rencontre avec les « botos », les dauphins roses d'Amazonie. Cette espèce de dauphins d'eau douce est endémique de l'Amazonie. Plus tard dans l'après-midi, nous partons à la pêche aux piranhas pour en apprendre plus sur ce poisson emblématique de la région. Nous concluons la journée, à la tombée de la nuit, en partant observer les « jacarés », ces caïmans d'Amazonie.

© Alex Robinson John Warburton-Lee Photononstop

Jour 8

La Casa da FarinhaSavoir-faire local

Durant cette journée nous partons visiter une « casa da farinha », une maison traditionnelle de fabrication de la farine de manioc. Nous retraçons le processus complet de cette activité depuis la récolte du tubercule jusqu'à l’apparition du produit final. Nous avons ensuite tout le loisir de découvrir le village d'Acajatuba réputé pour son artisanat. Nous visitons cette fois-ci un atelier d'artiste. Retour sur le bateau pour la nuit.

© Olivier Jaudin

Jour 9

Les AnavilhanasL’archipel fluvial

Cette journée est dédiée à la navigation au sein du plus grand archipel fluvial du monde : les Anavilhanas. Aujourd'hui classé en parc national, cet archipel situé sur le Rio Negro recense plus de 400 îles. Il est également l'habitat naturel du jaguar et du léopard. Nous marquons plusieurs arrêts pour en découvrir les magnifiques îles et lagons qui le composent : le cadre idéal pour se rafraîchir lors d'une baignade. Nous ne manquons pas de tendre l'oeil et d’être vigilant afin d'apercevoir une loutre géante ou un tamanoir.

© luoman iStock

Jour 10

Airão VelhoLe village abandonné

Après une matinée consacrée à la navigation, nous avons l'opportunité de nous aventurer dans les ruines d'Airão Velho. Ces vestiges sont l'héritage de la municipalaité de Novo Airão, construite en 1694 sur les bords du Rio Negro pour faciliter l'exploitation du caoutchouc. Ce village a été abandonné à la fin de la Seconde Guerre mondiale lorsque l'Europe s'est tournée vers l'importation du caoutchouc asiatique. La nature a depuis repris ses droits sur l'architecture. Nous reprenons ensuite notre chemin en direction du parc du Jau.

© Olivier Jaudin

Jour 11

Parc du Jau
Remontée d'un igarapé

Nous nous réveillons au sein du parc du Jau. Nous visitons ce jour un igarapé (une rivière typique d'Amazonie) menant à une petite chute d’eau. Ce parcours nous conduit à la découverte de la faune et de la flore uniques du parc avec par exemple le sumauma, arbre de plus de 40 m de hauteur. Lors de la saison sèche, nous avons même l'occasion de découvrir les pétroglyphes, ces gravures sur roche mystérieuses d'Amazonie. Notre guide profite de ces témoignages pour nous présenter la généalogie des populations qui ont peuplé cette forêt.

© Olivier Jaudin

Jour 12

Parc du Jau
Randonnée à Itaubal

Nous partons ce matin pour une randonnée pédestre de 3h. Accompagnés de notre guide, nous évoluons sur des sentiers parfois recouverts de végétation à la découverte de la forêt primaire. C'est l'occasion pour notre guide de nous présenter différentes plantes médicinales valorisées par les populations locales. L’après-midi, nous profitons de la navigation pour nous reposer et admirer les splendides paysages de ce lieu préservé. À nouveau, nous scrutons la rivière à la recherche cette fois-ci de lamantins.

© Olivier Jaudin

Jour 13

Anavilhanas
Expérience immersive

Notre bateau nous ramène aujourd'hui dans l’archipel des Anavilhanas. À nouveau, nous profitons d'un moment de détente sur une plage en fin de matinée. Dans l'après-midi nous reprenons la navigation en direction de la rivière Jaraqui. Nous remontons celle-ci et accostons pour finir à pied et rejoindre notre campement au milieu de la jungle. Cette nuit nous délaissons le confort de notre bateau pour faire l'expérience, au même titre que les membres de l'expédition « Adaptation », d'une nuit en hamac. C'est l'occasion également de passer une soirée au coin du feu.

© Olivier Jaudin

Jour 14

Retour sur Manaus
Expérience communautaire

Nous entamons la journée en rejoignant notre bateau pour rallier une communauté indigène immergée dans la forêt. Nous assistons à une représentation de danses et de chants traditionnels. Nous essayons à cette occasion de nouer le contact avec les dirigeants de la communauté pour un moment d'échange sur ce qu'implique le fait de vivre dans ce milieu. Dans l'après-midi, nous faisons escale sur la plage du Tupé, le temps de nous rafraîchir et terminons la journée par une visite du musée du Caoutchouc, avant de rentrer au port de Manaus. Pour cette dernière nuit nous retrouvons le confort de l'hôtel.

© Olivier Jaudin

Jours 15 à 16

Manaus
Retour en France

Nous rejoignons l'aéroport de Manaus pour entamer notre retour vers la France.

Des questions ? Contactez votre conseiller

Lionel
Lionel

Le Brésil. Plus précisément la Costa Verde, Rio et ses alentours. Rio de Janeiro est une ville d’Amérique du Sud accueillante et vibrante, un footing sur Copacabana comme les Cariocas et l’agenda de sortie est complet ! Le plus beau trek côtier itinérant est ici : le trek des pêcheurs. Alternance de forêts et de plage… Les sentiers débouchent d’un seul coup sur des vues plongeantes spectaculaires, sur des criques, des villages de pêcheurs, plages de sable blanc absolument désertes, eau émeraude, traversée de rivières, cascades tout y est, et même l’effort physique car cette randonnée comporte des passages très raides ! Les guides sont très compétents avec une réelle conscience de tourisme vert et responsable.

+33 5 57 14 03 30 / lgauvin@terdav.com

Objectif adaptation

Partez à l'aventure Votre voyage en détail