Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

15/10/2016

30/10/2016

2690 € Assuré à partir de 3

19/11/2016

04/12/2016

2590 € Assuré à partir de 3

17/12/2016

01/01/2017

3290 € Assuré à partir de 3

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien et les transferts
Le transport des bagages
L’encadrement
L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas

Le prix ne comprend pas

Les assurances
Les frais d'inscription
Les frais de visa
Les pourboires, boissons et dépenses personnelles
Le supplément pour logement en chambre individuelle
Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Privatisation

Jour par jour

Jours 1 et 2 : Vol international - Phnom Penh

Vol international à destination de Phnom Penh. Accueil à l'aéroport par votre chauffeur et transfert à votre hôtel situé dans le centre-ville.
Selon votre heure d'arrivée, temps libre.
Dîner d’accueil avec votre coordinateur local. Premier référent sur place, il vous accompagne au quotidien & veille au bon déroulement de votre séjour. Egalement bilingue / interprète, c’est lui qui assure le relais entre les voyageurs & la population locale : un véritable passeur entre les deux cultures !

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Phnom Penh - Kratié

Départ en direction de Kratié en compagnie de notre coordinateur local. Située sur les rives du Mékong, cette petite ville est connue comme l’un des meilleurs endroits où admirer les dauphins d’eau douce. Dotée d’un bel héritage architectural de l’époque coloniale française, son charme tranquille en fait une étape incontournable pour les voyageurs traversant le Cambodge.

  • Type d'hébergement : en guest house
  • Transfert : Véhicule, entre 6h et 6h30

Jours 4 à 10 : village de Kho Phdao

Début de vos 7 jours de mission, en pleine immersion :

Nous vous proposons d’intervenir sur une île du Mékong, non loin de Kratié. 4 villages et près de 170 familles cohabitent sur cette petite île de 45 km de long.

Vous êtes hébergés par des familles et partagez leur quotidien.

Le village a mis en place une association d’écotourisme, qui organise l’accueil de voyageurs. Les tâches sont réparties entre les villageois : transferts en pirogue, activités touristiques, nourriture, hébergement, collecte des déchets…

A votre arrivée, nous prenons le temps de vous présenter les habitudes de vie sur l’île ainsi que tous les coins utiles et sympas qui vous entourent, lors d’une réunion d’accueil avec les habitants du village. Vous êtes alors prêts à débuter votre mission dans les meilleures conditions.

Nous vous proposons de participer à un chantier au profit du village au sein duquel l’association locale avec qui nous sommes en partenariat définit les besoins pour chaque famille. Nous concentrons nos actions sur 7 projets : construction d'un poulailler, construction de porcheries, construction de toilettes, construction de douches, installation de systèmes de bio-gaz, création de potagers, construction de cuves de récupération des eaux de pluies.

Un projet est attribué pour chaque groupe de voyageurs (cf. la rubrique "caractéristiques du circuit" ci-après) et bénéficie directement à une famille locale. Double Sens, notre réceptif local, finance l’achat des matières premières et met à disposition un professionnel local, spécialisé dans la réalisation du projet. C’est lui qui dirige les travaux et vous qui le mettez en place.

Vous n’avez pas besoin de compétences précises, le but étant clairement d’aider à la réalisation du projet.

Pendant ces 7 jours, nous vous proposons également des petites excursions en dehors du temps de mission :
Visite d'une pagode, d'un centre de conservation des tortues, excursion en bateau pour aller admirer les dauphins d’eau douce. Vous avez des moments libres où vous pouvez vous promener sur l’île à vélo, marcher à travers les rizières, rencontrer la population locale…

Pour faciliter cette véritable immersion, notre coordinateur vous propose tous les matins un petit "cours de khmer" pour apprendre les bases de la langue.

Les conditions de vie sur l’île sont simples et agréables, la population est très accueillante, et vous avez par ailleurs des relations privilégiées avec les habitants, de par votre rôle dans la communauté. Vous vivez dans une maison typique cambodgienne : sur pilotis. Le confort est minimal car il y a peu (ou pas) d’électricité. Il y a bien entendu des toilettes, et les douches se prennent au seau.

En termes de communication, nous mettons un téléphone portable à disposition du groupe. Pour vos déplacements quotidiens, vous avez la possibilité d’utiliser des vélos.

  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 11 : Village de Kho Phdao - Sen Monorom (Mondolkiri)

A la fin de votre mission, nous organisons des circuits à la découverte du pays et à la rencontre des populations locales. Nous avons choisi de vous emmener dans le Mondulkiri : trekking dans la jungle, magnifique cascades, rencontre d’ethnies locales, observation d’éléphants…
Vous êtes bien sûr accompagnés par nos guides locaux qui vous font découvrir un Cambodge profond et authentique. Nous avons développé et testé nos circuits pour vous, en partenariat avec des spécialistes du tourisme local. Chaque journée se passe dans un endroit choisi, en dehors des sentiers battus, toujours dans un esprit de partage des cultures, de respect des traditions et d’aventure.

Après le petit-déjeuner, départ de Koh Phdau vers Sambo en bateau, en route pour le Mondolkiri ! Déjeuner en cours de route dans un restaurant local. L’après-midi, vous partez visiter le village Dak Dom avec une escale au cœur d'une plantation de café. Dîner dans un restaurant local.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 12 : Sen Monorom (Mondolkiri)

Journée de randonnée dans la magnifique forêt du Mondolkiri. Retour à Sen Monorom en fin de journée.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 13 : Sen Monorom - Elephant Project Valley - Sen Monorom

Matinée à "l’Elephant Project Valley", une ONG qui œuvre pour la protection des éléphants. Vous pouvez vous promener au milieu d’éléphants dans leur milieu naturel et interagir avec eux. Déjeuner sur place. L’après-midi, vous partez visitez le village un second village Bunong et les superbes cascades de Bou Sra.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 14 : Sen Monorom - Kampong Cham

En route pour Kampong Cham. Nous visitons sur la route l’usine de caoutchouc et de plantations d’hévéas. Visite des célèbres temples de Kampong Cham : Wat Nokor, Phnom Bros & Phnom Srei et de la ville de Kampong Cham. Déjeuner en cours de visite dans un restaurant local. En fin d’après-midi, et en saison sèche, vous pouvez admirer le coucher de soleil sur le Mékong du fantastique pont de bambou (qui relie le continent à une île).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jours 15 et 16 : Kampong Cham - Phnom Penh - vol international retour

Départ matinal pour Phnom-Penh, la capitale ! Visite de la ville (Musée du Génocide, Palais Royal et Marché Central). Déjeuner dans un restaurant local. Transfert à l'aéroport et vol international retour.

Important itinéraire

Partenaires depuis fin 2010, Terre d’Aventure et Double Sens vous proposent des voyages qui vont de l’aventure au solidaire, du Bénin au Burkina en passant par l’Equateur, le Cambodge, le Vietnam, Le Sri Lanka, l'Inde et la Mongolie, de l’individuel au familial. C’est avec eux que nous vous proposons cette autre manière de voyager, au gré d’un tourisme équitable et solidaire. Antoine Richard et Aurélien Seux sont à l’origine de ce projet qui allie leurs compétences, leurs valeurs et leur passion commune pour les voyages. Ils ont développé des structures à la suite d’un premier voyage au Bénin et sont présents aujourd'hui dans 10 destinations réparties sur 3 continents distincts. Chaque fois se sont des pays où paysages et rapports humains priment sur les sites ou monuments célèbres, des régions où votre ouverture d’esprit fera la différence au quotidien. Les équipes françaises travaillent en partenariat avec des équipes locales qui partagent le même idéal de développement dans leur pays : tourisme où les retombées économiques des séjours sont équitablement partagées entre le concepteur de voyages et les communautés d’accueil.

Basée à Paris, l’équipe de Double Sens vous accompagne dans la préparation de votre voyage. Une réunion d’information est prévue chaque mois dans leurs locaux parisiens, animée par Ingrid et Anouk (conseillères clients). C’est un moment où vous pouvez rencontrer l’équipe et aussi d'anciens et de futurs voyageurs. Pour les personnes ne pouvant assister à la réunion, Anouk vous contactera par téléphone pour vous préparer comme il se doit.

Des réunions d'informations et de préparation de voyage sont organisées à Paris (un samedi par mois).

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte

Environnement :

Patrimoine et Nature

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

7 jours de mission, 5 jours d’excursions, 2 jours d’accueil et transfert

Nombre de participants

De 3 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

Votre séjour se compose de 3 phases principales :
Accueil à Phnom Penh
Immersion et mission sur une île du Mékong
Excursions hors des sentiers battus au Mondolkiri.
Sur place, toutes les opérations sont sous la responsabilité de notre équipe locale, composée d’un responsable français, accompagné de coordinateurs et guides locaux. Tous ensembles, ils assurent le bon déroulement de votre séjour. Dès votre arrivée à Phnom Penh, vous rencontrez votre coordinateur local qui vous accompagne dans vos premiers pas sur le terrain. Vous passez votre première nuit dans un hôtel confortable au centre même de Phnom Penh. Nous serons là pour toutes les formalités nécessaires, tout comme aller à la banque ou sur Internet selon vos besoins.

Après une bonne nuit à Phnom Penh, vous partirez rejoindre votre pôle d’intervention accompagné de votre coordinateur. Après avoir découvert votre lieu de vie, notre équipe prendra le temps de vous présenter les habitudes de vie dans la région ainsi que tous les coins utiles et sympas qui vous entourent, lors d’une promenade dans les environs.

Le chantier de construction est défini en fonction de la communauté, du climat ainsi que du nombre de voyageurs. Un mois avant le départ, vous serez tenu informé du projet retenu (poulailler, porcherie, jardinière, cuve à eaux…)

Suite à votre inscription, vous recevrez un descriptif de mission détaillé. N'hésitez pas à revenir vers nous si vous souhaitez des informations complémentaires sur les missions avant votre inscription.

Hébergement

A Phnom Penh, hôtel standard situé dans le centre-ville.
Hôtel standard à Kampong Cham
Guest house à Kratié et Sen Monorom

Lors de la mission, nuits en maison villageoise : maison typique en bois sur pilotis. Grande pièce commune aménagée pour une nuit aussi confortable que possible (matelas, draps, coussins, moustiquaires...).

Nourriture

Comme dans toute l’Asie du sud-est, le riz constitue la base de l’alimentation. Si la cuisine cambodgienne est parfois influencée par celle des pays voisins (Laos, Thaïlande et Vietnam), elle présente des plats locaux remarquables comme le Amok (viande ou poisson au lait de coco cuit à la vapeur dans une feuille de bananier et parfois servi dans une noix de coco) ou le Nom Bang Chok (nouilles de riz accompagnées de légumes et de fleurs, arrosées d’une soupe de poisson au lait de coco ou d’un curry de poulet).
Les Cambodgiens consomment beaucoup de poissons, pêchés dans le lac Tonlé Sap ou dans le Mékong ; le Trey aing (poisson grillé) ou Trey chean (poisson frit) sont des plats très prisés. Ils sont accompagnés de légumes et d’une sauce de poissons fermentés, le prahok, version cambodgienne du nuoc mam vietnamien.
Les salades cambodgiennes, très différentes de celles mangées en occident, sont délicieuses ; elles sont parfumées de basilic local, de feuilles de menthe, assaisonnées avec ail, citron vert, sel et sucre.
Un repas cambodgien comporte presque toujours une soupe (Samlor), servie en général en même temps que les autres plats. Les plus appréciées sont la Samlor Kor Ko (soupe de riz pilé aux légumes, épices et prahok, avec ou sans viande/poisson), la Samlor Chrourk Bang Korng (soupe de langoustines avec citronnelle, citron vert et basilic local) et la Samlor Mchou Khtis Monoah (soupe aigre-douce au lait de coco et ananas).
Parfois on peut trouver des plats plus ‘’originaux’’ comme les tortues d’eau dans la région du Tonlé Sap et du Mékong, du gibier (chevreuil, cerf, sanglier) dans les zones forestières et même des cuisses de grenouilles, en soupe, grillées, farcies ou en beignet et bien sûr épicées ! Les plus courageux goûteront aux grillons ou crickets grillés, voire aux mygales frites…
Par ailleurs, le Cambodge regorge de fruits délicieux : les longanes, ramboutans, jaquiers, litchis, mangoustans, pommes de lait, fruits du Dragon, durians etc. Les mangues mûres au mois d’avril ont la réputation d'être les meilleures du monde !
Enfin, une nuance importante : en pays khmer (dans la plaine central du Cambodge) la cuisine est parfumée mais jamais pimentée. Toutefois il est toujours possible de relever son plat à table.

Encadrement

Du J2 au J10, vous serez accompagnés d'un coordinateur local francophone. A partir du J11, vous serez accompagnés d'un guide référent francophone et de guides locaux connaissant la région du Mondolkiri.

Transfert et transport des bagages

Pour tous les transferts ainsi que pendant vos excursions, vous vous déplacerez en véhicule privatisé.
Pour rejoindre l’île où vous interviendrez, un trajet en pirogue est prévu (1 heure de traversée).
Pour votre vie quotidienne, des bicyclettes seront à disposition dans le village.

Transports aériens

sur vols réguliers.

[Important] : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le
contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Particularités Bagages

La réglementation aérienne limite le poids des bagages à 20 kg par personne; cependant, l’organisation de votre voyage nous oblige parfois à l’envoi de matériel indispensable.
Il est donc impératif que vous limitiez le poids des vos bagages en soute à 18 kg maximum, afin que nous puissions disposer de ce volume de poids excédentaire.

Vêtements

• 1 foulard
• 1 chapeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 pull ou veste type polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• 1 paire de chaussures de randonnée légère
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir. (vous devez vous déchausser pour entrer dans les temples)
• 1 cape de pluie (facultatif)

Evitez les vêtements trop décontractés pour les visites des villages et monastères (pas de short, ni de débardeur). Ils ne posent pas de problème ailleurs.

Equipement

o Briquet pour éventuellement brûler les détritus
o Lunettes de soleil à verres filtrants
o Crème de protection solaire pour peau et lèvres
o Gourde (1 litre minimum)
o Couteau de poche (ce dernier doit se trouver dans les bagages enregistrés).
o Nécessaire de toilette léger (utilisez des produits biodégradables)
o Papier toilette
o Nécessaire de couture
o Lampe de poche + piles

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. Le passeport devra comporter au moins une pleine page vierge.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Visa de tourisme : 1 entrée pour un séjour de 30 jours maximum (renouvelable une fois), valide 3 mois à partir de la date d’émission. Fournir au service consulaire de l’ambassade un formulaire de demande complété, deux photos d’identité, une photocopie de votre passeport et le règlement en espèces. On peut également obtenir le visa à l’arrivée (une photo d'identité et autour de 30 dollars US) ou faire une demande de visa en ligne (www.mfaic.gov.kh/).

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccination obligatoire, sauf pour les voyageurs en provenance de pays où sévit la fièvre jaune.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, éventuellement typhoïde. La vaccination contre l'encéphalite japonaise, qui, en théorie, est recommandée pour tout séjour en zone rurale en période de circulation du virus, n'est justifiée que pour les résidents exposés, surtout pendant la mousson.

Prévention Paludisme

Les mesures de protection contre les piqûres de moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires), qui protègent aussi contre d'autre maladies transmises par les moustiques (dengue, encéphalite japonaise, virus Zika), devront être rigoureusement prises partout. La prise d’un traitement préventif Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), Méfloquine (Lariam) ou Doxycycline, n’est pas nécessaire, surtout hors mousson, pour la majorité des voyageurs, qui arrivent à Phnom Penh et séjournent à Siem Reap (Angkor), à Battambang et sur une plage du golfe de Siam. En revanche, ailleurs et en particulier dans la province désormais touristique du Ratanakiri, le risque est présent tout au long de l'année, un traitement préventif sera nécessaire.

Autres risques

Reportez vous aux consignes de prévention des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux. Insistons à nouveau sur les risques de maladies sexuellement transmises : hépatites, syphilis et, bien sûr, en premier lieu, SIDA, présent partout, non seulement dans les « quartiers chauds » des grands centres touristiques, mais aussi dans des endroits beaucoup plus reculés. Il n'est pas inutile de rappeler que les seuls modes de transmission sont sexuel et sanguin (préservatif impératif). On n’oubliera pas les possibilités de transmission par piercing ou tatouage. L´apparition du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003 et, en 2004, celle de la grippe aviaire (risque nul pour le voyageur qui n’a pas de contact direct avec les volatiles : élevages de volailles, combats de coqs…) rendent préférable de s´informer auprès du ministère des affaires étrangères de la réalité du risque local. Il faut rappeler la persistance de mines antipersonnel sur certaines zones hors des temples d'Angkor, qui impose que l’on suive scrupuleusement les conseils et les interdits des autorités et des populations, qui en sont encore victimes. Les baignades dans les eaux boueuses et parasitées du Mékong et du Tonlé Sap sont peu tentantes. Les sangsues, pour désagréables qu'elles soient, ne transmettent pas de maladie. Les répulsifs que vous utilisez peuvent suffire à les repousser ; sinon, le saignement (peu important) qu'entraîne leur succion sera stoppé par une simple compression locale avec une compresse imbibée d´antiseptique.

Informations pratiques

L'infrastructure médicale est maintenant assez satisfaisante. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France à Phnom Penh.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Climat
• Mi-octobre à mars : meilleure période - saison sèche avec les températures qui augmentent graduellement à partir de mi-février.
• Mi-décembre à mi-janvier : saison 'fraîche' pour ceux qui craignent les grosses chaleurs
• Avril-mai : très chaud, jusqu'à 41/42°
• Juin à mi-octobre : saison humide mais pas rédhibitoire !
• Juillet-août : très belle saison, des lumières fabuleuses, repiquage dans les rizières donc de la vie, des averses en fin de journée à heure fixe, des paysages qui reverdissent
• Septembre à mi-octobre : il peut y avoir 2 à 3 jours de pluie à la suite mais paysages verdoyants

Important :
Il est strictement interdit de sortir du pays des antiquités khmères : Angkor a déjà été suffisamment pillé ! Ne tentez surtout pas de rapporter le moindre caillou ramassé dans un temple ou une sculpture ancienne achetée sur le site ou au marché : la douane fouille scrupuleusement les bagages à l'aéroport de Phnom Penh...

Les mines :
Certainement le problème le plus dramatique du pays, truffé de mines antipersonnel pendant près de 15 ans par la guérilla khmère rouge. Puis, en riposte, le gouvernement en a disposé contre la guérilla. Les spécialistes estiment leur nombre à 10 ou 12 millions, ce qui fait du Cambodge le pays le plus miné du monde ! Triste record... Les régions les plus touchées sont l'ouest et le nord du Cambodge, où sévirent les Khmers rouges. Mais le déminage est rondement mené.
Les chemins que nous utilisons sont absolument sans risque.

Climat

Climat tropical à deux saisons. La saison des pluies commence en mai et se termine début novembre dans le nord (fin novembre dans le sud). Températures entre 25° et 33°, que l’humidité peut rendre difficile à supporter. La saison sèche va donc de décembre à avril. Le moindre degré d’humidité et quelques degrés de moins procurent un sentiment de douceur en décembre et janvier (25° en moyenne), avant que la canicule s’installe progressivement, pour culminer en mars et avril.

Géographie

Le Cambodge est frontalier de la Thaïlande (ouest et nord), du Laos (nord) et du Vietnam (est et sud). Il dispose de 443 km de côte sur le golfe de Thaïlande (sud-ouest). C’est un ensemble de plaines faiblement ondulées que bordent des plateaux bas (un peu relevés à l’est) et quelques brèves chaînes montagneuses (la chaîne des Cardamomes, en particulier, au sud-ouest). Le Mékong, dont le delta s’ouvre au sud de Phnom Penh, et le Tonlé Sap (le plus grand lac du sud-est asiatique) sont les éléments déterminant de la géographie cambodgienne. Leurs bassins communiquent : pendant la saison des pluies, le Mékong déverse son trop plein dans le Tonlé Sap (qui passe de 3 000 km² à 7 500 km²) et, pendant la saison sèche, c’est le lac qui alimente le fleuve. Le pays dispose ainsi de l’une des plus importantes réserves mondiales de poissons d’eau douce et d’une riziculture de premier rang.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

Sur place, nous soutenons une petite ONG locale, le CRDT. C'est une association d’écotourisme qui organise l’accueil de voyageurs. Ainsi, les tâches sont réparties entre les villageois : transferts en pirogue, activités touristiques, nourriture, hébergement, collecte des déchets… Leur but est avant tout de mener à bien la réalisation de différents projets (construction de toilettes, douches, porcherie, poulailler, système bio-gaz, potager) afin de répondre - à terme - aux besoins des familles du village. Ces besoins sont définis parl'ONG locale, et les projets sont ensuite mis en place par nos voyageurs, avec l'aide de notre équipe locale. Double Sens finance les matières premières et met à la disposition des voyageurs un professionnel local.

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Temples d'Angkor : en 5 jours, nous vous proposons d’étendre votre circuit jusqu’au Cambodge, à la découverte des grands sites d’Angkor et des paysages lacustres du Tonlé Sap. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.