Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien, l'hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas, les transferts, le transport des bagages, les entrées dans les parcs, l'encadrement par un guide-chauffeur francophone, la croisière aux baleines de 2h30 à St Anthony, la croisière à West Brooker Pond dans le parc de Gros Morne (env. 2h), les frais de ferry entre la Nouvelle-Ecosse et Terre-Neuve.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les douches dans certains campings, les pourboires, les activités et visites optionnelles, les boissons, certains repas.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre et tente individuelles (sous réserve de disponibilité) : 395 €.

Idées associées

Faune, Fjord, Taiga, Montréal, Saguenay, Charlevoix, Tadoussac, Laurentides, La Malbaie, Baie Saint Paul.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Paris - Halifax

Accueil à l’aéroport d'Halifax et transfert à votre hôtel. Dîner et présentation du voyage.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 2 : Halifax - Peggy's Cove - Halifax

Tour de ville guidé dans la matinée. A la fois historique et cosmopolite, Halifax doit son nom à un officier britannique, le comte Halifax. Le reste de la matinée est libre. Découvrez la tour de l'horloge à tourelle, les nombreuses galeries d'art, théâtres et boutiques (objets artisanaux des indiens Micmacs), et baladez-vous le long de la promenade du bord de l’eau. La ville occupe une position stratégique sur la côte est nord-américaine grâce à son port qui reste libre des glaces l’hiver durant. Déjeuner libre en ville. Dans l'après-midi, excursion à Peggy’s Cove, petit village de pêche célèbre pour son phare. Temps libre pour se balader dans le village. Retour à Halifax en fin de journée. Dîner et soirée libres.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus , 90 km

Jour 3 : Halifax - Cap Breton - Chéticamp

En matinée, visite et temps libre à Halifax. Profitez-en pour visiter la citadelle, ou encore vous balader dans un marché public. Dans l'après-midi, transfert pour l’île du Cap Breton où l’on rejoint le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Ce parc, le plus ancien de l’est du Canada, protège 950 km² de territoire sauvage et possède mille et une ressources : des points de vue magnifiques, une forêt peuplée d’une faune fascinante et 27 sentiers de randonnées. Installation en camping dans le secteur de Chéticamp.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 395 km

Jour 4 : Cabot Trail - Cap Breton - Ingonish

Départ en minibus le long de la Cabot Trail, cette route panoramique de renommée mondiale qui serpente le parc. Une expérience de randonnée différente où mer et montagnes s'affrontent dans un panorama exceptionnel. Plusieurs arrêts en route pour admirer les points de vue. Plusieurs sentiers sont accessibles depuis cette route. Randonnée sur le sentier l’Acadien (boucle d'env. 8.4 km - 3 à 4h de marche). Le sentier grimpe jusqu’à 365 mètres au-dessus de la rivière Chéticamp et offre des panoramas remarquables de la côte acadienne, de la vallée tout en bas et des hautes terres du parc national. La vue au sommet est spectaculaire. Une autre option, le sentier Skyline qui aboutit à un promontoire au-dessus de la côte accidentée et offre un bon endroit pour observer les baleines dans le golfe du Saint-Laurent (sentier de 7.5 km - 2 à 3h de marche). Le sentier court dans l’habitat de l’orignal, du pygargue, de l’ours et de nombreux oiseaux boréaux. Poursuite de la Cabot Trail jusque dans les environs d’Ingonish, l’extrémité est de la Cabot Trail. Installation en camping pour 2 nuits.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 105 km

Jour 5 : Cap Breton - Ingonish

Journée de randonnée dans le secteur est du parc. Plusieurs options s’offrent à nous, dont une randonnée le long de la côte qui longe le rivage et permet d’apprécier les embruns, les cris des oiseaux de mer, le fracas des vagues sur les rochers et les paysages de prés maritimes, de caps granitiques et de plages de galets (sentier d'env. 11 km - 3 à 4h de marche). Une autre randonnée suivra dans les hautes terres du parc à travers les tourbières, les landes balayées par le vent et les points de vue au sommet (sentier d'env. 7.5 km - 2 à 3h de marche). Retour au camping en fin de journée.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 30 km

Jour 6 : Traversier North Sydney - Port-aux-Basques

Transfert tôt en matinée à North Sydney afin d'embarquer à bord du ferry pour Terre-Neuve. Nous traversons le golfe du Saint-Laurent pour rejoindre Port-aux-Basques sur l’île de Terre-Neuve. Lors de la traversée, si les conditions météo le permettent, nous pourrons observer la faune marine et l'immensité de ce golfe dans l’Atlantique. Arrivée à Port-aux-Basques et transfert au parc provincial de J.T Cheeseman. Installation au camping pour la nuit.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Bateau, entre 6h et 6h30 , 150 km

Jour 7 : Parc national de Gros Morne - Tablelands

Transfert pour le parc national de Gros Morne, un site désigné patrimoine mondial par l’Unesco grâce à la splendeur de ses paysages. Route le long de la côte ouest de l’île à travers les petits villages de pêcheurs. Gros Morne, ce paradis des géologues, montre des formations rocheuses très rares qui témoignent des changements dramatiques du niveau de la mer, dus aux glaciations, aux intempéries, aux collisions de continents, à des tremblements de terre et à des éruptions volcaniques datant de millénaires. Ce parc d'une superficie de 1805 km² est représentatif des hautes terres de l'ouest de Terre-Neuve : un paysage montagneux, de fjords, de profonds lacs glaciaires, de tourbières côtières et de falaises sculptées par la mer. Ici vous pouvez visiter la lande arctique alpine et suivre des sentiers fréquentés par l'orignal, le caribou des bois et le lièvre arctique, mais également lire dans les formations rocheuses l'histoire fabuleuse de la tectonique globale et retrouver dans les localités de pêche d'aujourd'hui les traces de 4500 années de peuplement humain. La première visite dans le parc nous mènera vers la région du majestueux mont Table, plus connu sous le nom de Tablelands, où nous pourrons observer les couleurs magiques des blocs de pyrite constamment remaniés par les cycles de gel et de dégel. Installation de notre campement dans le secteur des Tablelands pour 2 nuits.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 4 km
  • Dénivelé + : 225 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 340 km

Jour 8 : Parc national de Gros Morne - Green Gardens

Ce matin, visite du centre d’interprétation du parc du Gros Morne. Puis, départ en randonnée dans les Green Gardens côtoyant le littoral. Une randonnée modérée à difficile qui nous mène des couleurs ocre des Tablelands aux couleurs plus riches en vert. Une fois sur la côte, nous pourrons observer le travail incessant des vagues sculptant des formes atypiques (piliers rocheux, grottes et éperons rocheux font partie du paysage côtier). Retour au camping en fin de journée.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé + : 225 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 30 km

Jour 9 : Parc national de Gros Morne - Trout River

Ce matin, randonnée sur le sentier Trout River qui mène sur la lande rocheuse des Tablelands en passant par quelques montées dans un genre de pierrier. Les animaux sauvages - cervidés, lièvres, castors - se laisseront peut-être surprendre. Les contrastes d’un couvert végétal et d’une plaine rocheuse désertique sont saisissants. Dans l'après-midi, transfert vers un autre secteur du parc, Berry Hill, et installation en camping pour 2 nuits.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 14 km
  • Dénivelé + : 75 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 95 km

Jour 10 : Parc national de Gros Morne

Aujourd’hui, exploration du secteur du ruisseau Baker. Ces chutes sont en fait une série de trois cascades, la troisième étant la plus spectaculaire et la plus grosse du parc. Le sentier qui nous mène aux chutes est très riche en fleurs et il est possible d’y observer la sarracénie, une plante insectivore (sentier d'env. 10 km - 2 à 3h de marche, dénivelé de 80m).
Suite à cette randonnée, nous effectuons une autre courte randonnée à Green Point. Ce sentier bordé d’une forêt de tuckamores (arbres rabougris), est l’ancienne voie postale utilisé de 1870 à 1952 (sentier de 6 km - 1 à 2h de marche). Après le dîner, si le ciel est dégagé, nous irons observer le merveilleux coucher de soleil. Retour au camping en fin de journée.

  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 11 : Fjord Westernbrook – St Anthony

Le matin, route vers la partie nord du parc de Gros Morne pour explorer le fjord de Western Brook Pond, le fjord le plus photographié et admiré de Terre-Neuve. Les falaises s'élèvent à 650m, et le fjord atteint une profondeur de 165 m. Afin d'observer ce monument naturel dans toute son immensité, nous marchons jusqu’au lac et partons en bateau pour explorer ce fjord impressionnant (env. 2h de navigation). En début d’après-midi, route en direction de la pointe nord de l'île jusqu'à l’Anse aux Meadows. Nous gagnons cette péninsule nordique marquée par l’histoire des Vikings en fin d’après-midi. Installation du campement à Pistolet Bay pour 2 nuits.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 345 km

Jour 12 : Anse aux Meadows – St Anthony

Il y a de cela 1000 ans, les Vikings ont côtoyé l’Anse aux Meadows, dans la péninsule nord de Terre-Neuve. Dans les années 1960, des archéologues ont découvert les vestiges d'un village viking. L'histoire de sa colonisation et des premiers immigrants de l’Amérique du Nord nous sera présentée lors de la visite du site. Ce sont des Vikings du Groenland et de l’Islande qui y ont bâti un village avec des habitations en tourbe. Ils s’installèrent sur la pointe nord de Terre-Neuve 500 ans avant l’arrivée des explorateurs Cabot et Colomb. En effet, Leif Erikson et son équipage y séjournèrent quelque temps avant de s’évaporer dans le mystère de l’histoire. Dans l'après-midi, nous participons à une sortie en bateau d’observation des baleines et d’autres mammifères marins. Selon la saison, il est parfois possible d’y observer des icebergs à la dérive parfois même en été ! Retour au campement en fin de journée.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 40 km

Jour 13 : Port au Choix - parc national de Gros Morne

Après avoir dégusté un bon petit déjeuner, nous reprenons la Route des Vikings vers le sud afin de se rendre au Lieu historique de Port au Choix. Au début des années 1900, on y a découvert les traces d'une culture ancestrale. On y présente des expositions sur les cérémonies de sépulture et le mode de vie des autochtones de la période archaïque maritime et des paléoesquimaux de la culture Dorset et Groswater. Petite randonnée sur les sentiers d’un site datant de la préhistoire. Ces Indiens sont venus à Port-au-Choix il y a près de 4200 ans. Balade sur le site en bordure de mer avant de poursuivre la route. Transfert à Shallow Bay et installation en camping.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 90 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus , 305 km

Jour 14 : Mont Gros Morne - Deer Lake

Aujourd’hui, pour notre dernière randonnée mais non la moindre, nous ferons l’ascension du Gros Morne ! Culminant à 806 mètres d'altitude, c'est le deuxième plus haut sommet de l'île de Terre-Neuve, après le mont Lewis. Cette montagne arrondie, souvent chapeautée de nuages ou couverte de brume ou de neige, est le royaume du lagopède des rochers, du lièvre arctique et du caribou des bois. C'est ici, dans un habitat arctique alpin qui évoque la toundra du Grand Nord, que vivent une flore et une faune caractéristiques des milieux extrêmes. Tout autour s'étend un relief spectaculaire ciselé par les glaciers : les longs fjords de Bonne Baie et l'auge glaciaire de l'étang Ten Mile. Au gré de l'escalade, le sentier traverse plusieurs milieux naturels. Vous êtes ainsi à même de découvrir les changements rapides de conditions auxquels sont exposés les animaux et les plantes de chaque zone. Au sommet, le point de vue ne laisse personne indifférent. Nous pouvons observer l’ampleur du parc dans son ensemble. Les caribous seront sûrement au rendez-vous. Poursuite de la route vers Deer Lake et installation à l’hôtel pour la dernière nuit du voyage.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé + : 800 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus , 120 km

Jour 15 : Départ

Transfert à l'aéroport pour votre vol retour et fin du voyage.

Jour 16 : Arrivée à Paris

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement :

Terres Polaires

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de participants

De 6 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Niveau : 1 chaussure, quelques randonnées et de nombreuses balades.
Dénivelé maximum : 800m
Altitude maximum de passage : 806m
Difficultés particulières : aucune
Nature du terrain : paysages côtiers, montagnes arrondies où sillonnent les rivières, terrain dégagé de végétation et falaises escarpées.

Hébergement

J1/2 : Hôtel à Halifax en chambre double
J3 : Camping dans le parc des hautes terres du Cap Breton, secteur Chéticamp
J4/5 : Camping dans le parc des hautes terres du Cap Breton, secteur Ingonish
J6 :Camping dans le parc provincial J.T Cheeseman
J7/8 : Camping dans le parc national de Gros Morne, secteur Trout River
J9/10 : Camping dans le parc national de Gros Morne, secteur Berry Hill
J11/12 : Camping dans le parc provincial de Pistolet Bay
J13 : Camping dans le parc national de Gros Morne, secteur Shallow Bay/Cow Head
J14 : Hôtel à Deer Lake en chambre double

Douche/linge :
La plupart des douches en camping sont payantes (1CAD pour 4 minutes). Environ une fois pendant le circuit, il vous sera possible de laver votre linge dans des laveries automatiques (environ 1,50 CAD pour le lavage et de 1,50 à 3 CAD pour le séchage).

Tâches collectives :
Ce voyage nécessite une participation aux tâches collectives : chargement du minibus, montage et démontage des tentes, préparation des repas et la vaisselle. Nous vous en remercions d’avance.

Nourriture

Nous ferons le plus souvent un pique-nique à midi. Le matin et le soir, un repas chaud sera préparé avec des produits achetés sur place. Nombreuses grillades sur le feu de camp. Le matériel de cuisine et les couverts sont fournis.
Nous vous rappelons que les repas des J1, J2 et du J15, le petit-déjeuner du J3 et le dîner du J14 ne sont pas compris.

Encadrement

Un guide/chauffeur francophone connaissant bien la région encadrera les groupes de 5 à 9 participants. Un chauffeur additionnel se joindra au groupe de 10 à 12 participants. Il est important de noter qu'une participation active à la préparation des repas, au chargement du minibus et aux activités suggérées est demandée.

Transfert et transport des bagages

Les bagages seront transportés par le minibus.
En effet, pour les transferts de parc en parc et de village en village, nous utiliserons un minibus de 15 places, confortable et équipé d’un lecteur CD. Les bagages sont transportés dans une remorque fermée tiré par le minibus ou à l’intérieur suivant le nombre de participants.

Transports aériens

Vols réguliers.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Vêtements

Une règle d'or, prévoir des vêtements qui sèchent rapidement.
Règles numéro 1, 2 et 3 : PAS DE COTON.
Le coton est certainement une fibre extraordinaire de par ses effets climatisants, car il capture beaucoup d’humidité et demande à votre corps de grandes quantités de chaleur pour la faire s’évaporer. Préférez donc la laine, la soie, et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !
Pensez toujours à vous couvrir avant d’avoir froid : sauf exceptions les vêtements ne produisent pas la chaleur, ils se contentent de vous rendre celle que vous avez à leur donner.

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet léger
• 1 paire de gants ou des moufles
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 gros pull de laine (à enfiler sous la polaire le soir surtout pour les voyages sous tente)
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste imperméable et respirant type Gore-tex
• 1 cape de pluie (utilisation délicate et peu conseillée par grand vent)
• 1 sur- pantalon imperméable et respirant type Gore-tex (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméable (semelle type Vibram). Pensez à "casser" les chaussures neuves et refaire celles qui sont restées au placard, sinon gare aux ampoules !
• 1 paire de sandales
• 1 paire de chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale (très utile pour les nuits en camping)
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles).
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire + stick à lèvres.

Couchage

- 1 sac de couchage en duvet ou en synthétique moyen en été (0°) plus chaud en fin de saison (-7°). Les journées sont très chaudes, autour de 30°, mais les nuits assez fraîches (0 à 5°).
- 1 drap de sac, couverture de survie plastifiée. Matelas autogonflant fourni par l’agence.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques (nous vous conseillons néanmoins de les acheter sur place car ils sont plus efficaces)

Trousse de secours

Pharmacie collective adaptée à votre voyage et placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Nous fournissons tous les équipements de logistique cuisine et camping : tentes, matelas autogonflants, couverts, bols et assiettes, batterie de cuisine, etc...

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en règle pour les ressortissants français, belges ou suisses, dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada (voir également, plus bas, la rubrique « Formalités d’entrée ou de transit aux Etats-Unis » ; un voyage au Canada entraînant souvent le passage de la frontière US, votre passeport devra répondre aux critères mentionnés).

A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Attention ! Pour les mineurs, voyageant seuls ou accompagnés par un seul des parents, il faudra, en cas de contrôle, fournir un certain nombre de documents établissant la filiation de l’enfant et garantissant que le voyage est autorisé par les deux parents. A ce propos, nous vous conseillons de contacter l´ambassade du Canada ou de consulter son site.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Si votre voyage au Canada vous amène à passer la frontière des Etats-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2015), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Attention ! le transport des bagages est payant.
Sur un vol au départ de l’Europe et à destination des Etats-Unis, vous êtes autorisés à emporter deux bagages de soute par personne : le premier (d’un poids maximum de 23 kg) est gratuit ; le second (d’un poids maximum de 23 kg) est payant. Par contre, si, aux Etats-Unis, vous effectuez un vol domestique, la règle du bagage gratuit ne s’applique plus : la compagnie vous demandera de payer le transport de vos bagages.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les voyageurs français, belges ou suisses : présentation du billet aller-retour et de preuves de solvabilité (carte bancaire, chèques de voyage). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), éventuellement, hépatites A et B, rougeole. Aux randonneurs, on peut conseiller de se faire vacciner contre la rage, qui peut être transmise par morsure de renard, de sconse ou de chauve-souris.

Prévention Paludisme

Le paludisme est totalement absent, mais la possibilité de transmission d'autres maladies par d'autres insectes nécessite, en été, l'utilisation de répulsifs. Les tiques, en particulier dans le sud Ontario, peuvent être responsables de la maladie de Lyme (contre laquelle existe, au Canada, un vaccin, non disponible en France). Les moustiques, qui pullulent dès le mois de juin, peuvent transmettre le virus West Nile, moins cependant qu'aux Etats-Unis.

Autres risques

Ce sont les risques environnementaux et comportementaux communs aux pays de haut niveau sanitaire. Ils peuvent être, ici, fonction des différences climatiques entre le nord, péri-arctique, et le sud, tempéré, aussi nettes en hiver qu'en été.

Informations pratiques

Le système de santé canadien est l’un des meilleurs du monde. Il est toutefois raisonnable de s'informer auprès de la compagnie d'assurance des conditions de prise en charge des frais engagés en cas d'accident ou de maladie.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

En été, les journées sont souvent chaudes et humides. Certaines nuits sur le bord du fleuve ou en altitude peuvent être fraîches, voire froides.
Septembre : un peu plus doux pendant la journée avec des nuits plus froides.
Octobre : les journées sont fraîches et les nuits souvent en-dessous de 0 degré.
Plus nous nous déplacerons vers le nord-est, plus les températures seront fraîches la nuit comme le jour.

Pour connaître le climat consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com

Climat

Quatre saisons nettement différenciées ajoutent à l'attrait du pays. En automne, un air vivifiant vous invite à admirer, à l'extérieur, les brillantes couleurs des feuillages. L'hiver, le paysage est couvert d'une neige scintillante. Apprenez à skier sur les pistes avoisinantes ou à patiner sur des rivières gelées. Le printemps pointe dès février sur la côte ouest et apporte avec lui des parfums de lilas, de jonquille et d’hyacinthe. L'été, le Canada est splendidement ensoleillé et invitant.
Étant donnée l’étendue du pays, le climat offre certains contrastes. La partie la plus méridionale, Pointe-Pelée (Ontario), se trouve à la même latitude que le nord de la Californie, tandis que le nord s'enfonce profondément dans l'arctique.
L'été canadien est semblable à celui de la moitié nord des États-Unis, avec un temps doux ou chaud de mai à octobre. La saison de ski s'étend de décembre à la fin de mars dans l'est, et à la fin de mai dans l'ouest (et plus tard encore dans certaines stations). Les couleurs de l'automne (dans l'est du Canada) sont spectaculaires, surtout à la fin de septembre ou au début d'octobre.

Géographie

Le Canada s'étend sur 5 000 km, du Pacifique à l’Atlantique. Il a des frontières avec les Etats-Unis, la France (Saint-Pierre-et-Miquelon) et le Danemark (Groenland). L’ouest est montagneux (montagnes Rocheuses), ainsi que le sud du Québec (Appalaches) ; le centre est occupé par de vastes plaines (les Prairies : Alberta, Saskatchewan, une partie du Manitoba et des Territoires du Nord-Ouest) ; la baie d’Hudson et le Bouclier canadien (région rocheuse) bordent cette zone à l’est. Des lacs importants, dont les Grands-Lacs (Supérieur, Michigan, Huron, Ontario, Erie), à la frontière avec les Etats-Unis, émaillent ces régions (lacs Winnipeg, Caribou, Athabasca…). A l’est, le golfe du Saint-Laurent est le plus important estuaire du monde. L’arctique canadien, au nord, est constitué d’une partie continentale et de l’archipel arctique (auquel appartient, en particulier, la Terre de Baffin).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.