Randonnée Cuba - Santiago de Cuba, Baracoa et Cayo Saetia Cuba Oriente

  • Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
    Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
  • Camagüey - Cuba
    Camagüey - Cuba
  • Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
    Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
  • Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
    Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
  • Baracoa - Province de Guantánamo - Cuba
    Baracoa - Province de Guantánamo - Cuba
  • La Havane - Cuba
    La Havane - Cuba
  • Santiago - Cuba
    Santiago - Cuba
  • Sur le sentier Mata Cajuajo - Province de Guantánamo - Cuba
    Sur le sentier Mata Cajuajo - Province de Guantánamo - Cuba
  • Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
    Île de Cayo Saetia - Province de Holguín - Cuba
  • Playa Giron - Baie des cochons - Cuba
    Playa Giron - Baie des cochons - Cuba
  • À partir de 2690 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 14 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : CUB012

  • • La découverte de l'Oriente, moins fréquenté
  • • Les baignades au Cayo Saetia, magique
  • • La beauté des villes coloniales
  • • La balade dans le parc Humboldt
  • • La balade en vieille Américaine à La Havane
  • • La majorité des nuits chez l'habitant

Envol vers l’Oriente, l’est de Cuba, à plus de 700km de distance de la vibrante Havane, à la rencontre d’une population accueillante et chaleureuse. Plus préservé du tourisme que l’ouest, l’est de l’île regorge de richesses que nous vous proposons de découvrir : Santiago de Cuba qui fut la première capitale de l’île et où repose Fidel Castro, les plages vierges de la côte nord, la ville colorée de Baracoa où accosta Christophe Colomb en 1492, l’impressionnante vallée de Jamal réputée pour la culture du cacao, et enfin l’îlot préservé de Cayo Saetia où s’épanouit une faune étonnante et où nous plantons la tente pour deux nuits. Nous faisons ensuite route vers l’ouest avec escales au centre de l’île, dans les magnifiques villes de Camagüey et Trinidad, joyau colonial qui ravit quiconque y pose le pied. Point final de notre séjour : La Havane, une ville vivante et envoûtante, qui séduit avec son charme désuet et son cortège de vieilles autos.

lire la suite

Découvrir le pays

  • Activités

    Randonnée, Découverte

  • Hébergements

    En maison d'hôtes (8), sous tente (2), en hôtel (2), en avion (1)

  • Transferts

    Véhicule privatisé, 4X4

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Bord de mer et îles, Patrimoine et Nature

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

04/03/2020

17/03/2020

2950 € Assuré

15/04/2020

28/04/2020

2790 € Assuré à partir de 5

06/05/2020

19/05/2020

2690 € Assuré à partir de 5

12/08/2020

25/08/2020

3190 € Assuré à partir de 5

11/11/2020

24/11/2020

2890 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien international sur vol régulier en classe économique
• les taxes aériennes
• les transferts en véhicule privatisé ou en 4x4 (bateau public à Santiago)
• le transport des bagages
• l'hébergement en pension complète à l'exception des boissons et de certains repas indiqués libres au programme
• l'encadrement par un guide francophone diplômé, depuis votre arrivée jusqu’à votre départ
• l'eau minérale pendant les randonnées
• un chauffeur et des guides locaux non francophones pour certaines balades et visites de villes
• les visites et excursions mentionnées au programme
• un dîner langouste à Trinidad et la balade en vieille auto à La Havane

Le prix ne comprend pas

• les frais d'inscription
• les assurances
• la carte de tourisme (27€ à ce jour, obligatoire)
• les boissons (à l’exception de l’eau les jours de randonnée), les pourboires et dépenses personnelles
• les dîners du J11 et J12 et le déjeuner du J13, soit entre 3 et 4 repas au total (prévoir entre 10 et 15€ par repas en restaurant local, un peu plus en restaurant privé à La Havane)
• le supplément chambre individuelle
• tous les services non mentionnés au programme ou en supplément
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

• Pré-acheminement possible de plusieurs villes de France (Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulouse…) à partir de 90 €, sous réserve de disponibilité dans la classe de réservation concernées au moment de la demande. Nous contacter pour plus d'information.

Idées associées

Santiago, La Havane, Trinidad.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 :

Vol pour Santiago de Cuba

Vol pour Santiago de Cuba, la 2è "capitale" du pays. Arrivée à l'aéroport, accueil et transfert aux casas particulares (environ 15mn). Déjeuner libre ou en vol, dîner inclus.

  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 0h30, 15 km
Jour 2 :

Santiago de Cuba : excursion à La Gran Piedra (1200m)

Nous partons en jeep 4x4 pour une première randonnée dans la région de la Gran Piedra, un immense rocher dont le sommet s'élève à 1200 mètres. Nous allons découvrir ces lieux escarpés choisis par les Français du XVIIIè siècle qui, chassés de Haïti, ont installé ici leurs cultures de café. Nous visitons le jardin botanique riche en plantes exotiques ainsi que les ruines d'une ancienne propriété caféière avant de monter à la Piedra pour apprécier la vue sur les Caraïbes. Déjeuner sur place et retour à Santiago. Parcours rapide du centre historique : le parc Cespedes, la cathédrale, la maison Diego Velázquez, les rues Padre Pico, Heredia et Enramada, la Caserne Moncada et le cimetière Santa Ifigenia que nous visitons (c'est là qu'est enterré Fidel Castro). Nous assistons ensuite à un spectacle de Tumba Francesa, une danse typique de la région, descendant des esclaves haïtiens des grands propriétaires français et classée au patrimoine immatériel de l'UNESCO. Dîner dans un restaurant local et soirée libre. Les amateurs de musique et de danse pourront passer la soirée à la Casa de la Trova !

  • Heures de marche : 4h
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h30
Jour 3 :

Santiago de Cuba - Baracoa

Départ pour Baracoa, la plus ancienne des villes cubaines, longtemps isolée du reste du pays. Ses cocotiers, ses collines et ses cacaotiers lui confèrent une atmosphère de ville tropicale où il fait bon vivre. A l'arrivée nous allons directement déjeuner dans un restaurant situé à quelques mètres de l'embouchure du fleuve Toa. Puis, nous partons pour une balade en canoë et une randonnée côtière afin de contempler les "tibaricones" et les plages de sable noir de l'Atlantique. La marche continue jusqu'au monument rappelant le débarquement du général Antonio Maceo qui joua un rôle clé lors de la dernière guerre d'Indépendance contre l'Espagne coloniale. Court transfert au centre de Baracoa, installation à l'hébergement et dîner dans un restaurant local.

Note : Baracoa dispose aussi d'une Casa de la Trova, pour écouter de la musique et danser !

  • Heures de marche : 2h
  • Dénivelé + : 30 m
  • Dénivelé - : 30 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 5h, 240 km
Jour 4 :

Baracoa : plage et cacao

Journée de randonnée dans la vallée de Jamal, où l'on cultive le cacao de Cuba. Nous évoluons dans des paysages verdoyants, à travers les plantations de cacao et avec pour vue le sommet du Yunque, la montagne emblématique de la région. Arrêt dans des maisons de paysans, certains descendant des Français installés dans la région au début du XIXe siècle. Nous descendons à pied et rejoignons la plage de Cajuajo. Temps libre pour la baignade et continuation à pied jusqu'à la baie de Mata. Pique-nique à base de plats locaux dans une communauté de paysans et retour à Baracoa. Un chef nous fait alors une démonstration de cuisine typique, et nous découvrons tous les secrets du calalu, bacan et cucurucho. Dîner dans le même restaurant. Soirée libre, l'occasion d'aller écouter de la musique et danser la salsa !

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 0h30, 25 km
Jour 5 :

Baracoa - parc Humboldt - Cayo Saetia

Nous changeons de décor et troquons cocotiers et cacaotiers de Baracoa pour l'îlot paradisiaque de Cayo Saetia, situé plus à l'est. En chemin, nous faisons halte au parc Humboldt, principale réserve naturelle de Cuba, inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco pour sa biodiversité et son taux d’espèces endémiques. On peut y observer, entre autres, des plantes médicinales rares, des arbres au bois précieux, le tocororo (oiseau national), la plus petite grenouille au monde et de grandes cocoteraies. Au cours de la randonnée, nous traversons des rivières et pourrons, si nous le souhaitons, prendre un bain rafraîchissant. Déjeuner chez un paysan de la région et poursuite de la route jusqu'au Cayo Saetia. Arrivée en fin d'après-midi et temps libre face à la mer. Dîner et nuit en campement.

Note : la route est en mauvais état jusqu'à la ville de Moa, mais ce désagrément est compensé par un très beau paysage.

  • Heures de marche : 3h
  • Dénivelé + : 100 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 5h, 180 km
Jour 6 :

Cayo Saetia

Après le petit déjeuner, transfert en 4x4 au début d'un sentier littoral au bord d'une plage vierge à l'eau cristalline. Au cours du trajet, nous pouvons observer les animaux africains qui peuplent le parc. Retour au campement et départ en bateau vers une petite plage entourée de falaises où nous allons pique-niquer. Après-midi libre (baignade possible) et retour au campement pour le dîner.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, 0h30
Jour 7 :

Cayo Saetia - Preston - Gibara

Le matin, transfert au village de pêcheurs de Guatemala (autrefois appelé Preston), fondé au début du XXe siècle par la United Fruit Company, multinationale américaine à l'époque propriétaire, parmi les grandes usines de sucre de Cuba. Le père de Fidel Castro travaillait d'ailleurs pour l'entreprise. Visite du musée du village (selon ouverture) et présentation des faits historiques par un guide local. Déjeuner de fruits de mer chez l'habitant dans une maison typique américaine. Puis, transfert à Gibara, la ville blanche. Dîner chez l'habitant.

  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h, 175 km
Jour 8 :

Gibara - plage La Herradura - Camagüey

Gibara est une jolie ville coloniale au nord de la province de Holguin, qui accueille chaque année le festival international du cinéma pauvre. Accompagnés d'un guide local, nous parcourons son centre historique puis nous explorons la grotte de los Panaderos à la frontale. Déjeuner dans un restaurant typiquement cubain et transfert à la plage La Herradura non loin de la ville de Puerto Padre. En fin d'après-midi, nous nous dirigeons vers Camagüey, ville labyrinthique classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Dîner et nuit en casa particular.

  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h, 210 km
Jour 9 :

Camagüey - Trinidad

Nous arpentons l'immense centre-ville de Camaguëy, classé au patrimoine de l'humanité et découvrons certaines de ses galeries d'art. Déjeuner et visite de son marché agricole, puis d'un "organopónico", sorte de jardin potager développé dans les villes et villages du pays. Nous roulons ensuite en direction de Trinidad, véritable joyau colonial où le temps semble s'être figé. Installation chez nos hôtes et dîner langouste. Nuit dans la ville coloniale. Le soir, la ville s'anime au son des rythmes cubains !

  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h, 260 km
Jour 10 :

Trinidad : excursion à Topes de Collantes

Le matin, transfert à Topes de Collantes, dans les montagnes du massif de l'Escambray que nous apercevons depuis Trinidad. Randonnée sur les sentiers en direction des canyons des rivières Vegas Grandes et Caburni. Nous débutons par une descente facile, plutôt à l'ombre, pour finir par la partie la plus difficile, la remontée. La randonnée se termine à travers des forêts de conifères jusqu'au restaurant où nous déjeunons. Retour en bus à Trinidad. Après-midi libre à Trinidad afin de profiter de la ville ; ceux qui le préfèrent pourront aller à la plage d'Ancón, à 10mn en taxi. Dîner chez l'habitant.

Note : 30 à 40 minutes de marche plus difficiles que le reste, surtout l'été (en raison de la chaleur humide).

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30, 50 km
Jour 11 :

Trinidad - Cienfuegos - baie des cochons - La Havane

Nous quittons la belle Trinidad pour la ville de Cienfuegos. Fondée par les Français au début du XIXè siècle, elle dégage une atmosphère de villégiature. Même si la plage n'arrive pas en ville, la cité est résolument tournée vers la mer : c'est la seconde plus grande baie de Cuba, avec un "malecón" protégé des vents et la Punta Gorda, une pointe de terre protégée par l'Unesco. Visite du centre historique et continuation de la route pour la Baie de Cochons où nous déjeunons. Baignade dans la mer des Caraïbes avant de reprendre le bus pour La Havane, capitale de l'île. Installation chez l'habitant dans le centre historique et dîner libre.

  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 6h, 380 km
Jour 12 :

La Havane

Journée dédiée à la visite de La Havane, magnifique ville coloniale empreinte d'Histoire. Nous découvrons d'abord La Vieille Havane : la plaza de armas et les rues adjacentes, la place de la cathédrale et les rues principales, les lieux emblématiques. Déjeuner d'adieu dans un restaurant privé de la ville. Dans l'après-midi, balade en vieille voiture américaine dans les quartiers modernes de la ville. Soirée et dîner libres.

  • Hébergement : en maison d'hôtes
Jour 13 :

La Havane - vol de retour

Temps libre à La Havane, selon vos horaires de vol. Transfert à l’aéroport et vol de retour. Repas libres.

Nous vous suggérons différentes activités originales à La Havane pour occuper votre temps libre (moyennant supplément). Réservation et règlement à l’avance auprès de votre conseiller. Voir la rubrique "extension" pour plus de détails. Il est aussi possible de visiter l'excellent musée de la Révolution ou celui des Beaux Arts (tous les deux fermés le lundi).

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Véhicule privatisé, 0h30, 20 km
Jour 14 :

Arrivée à destination

Fin du voyage.

Important itinéraire

• [Important] : suite à l'accident aérien survenu entre La Havane et Santiago le 19/05/2018, nous avons décidé de retirer le vol intérieur de ce voyage. Nous estimons n’avoir pas suffisamment d’informations concernant l’opération des vols de la Cubana de aviación, qui opère tous les vols intérieurs sur l'île. L'itinéraire a été retravaillé en fonction de cette décision, et prévoit donc une arrivée du vol international à Santiago et un départ de La Havane. Cela limite le choix de la compagnie aérienne et les dates possibles de voyage.

• Une bouteille d'eau par participant est offerte pour chaque randonnée à Cuba (coût d'une bouteille de 1L = 2,50€). Ce budget devient en effet conséquent à Cuba lorsqu’il n’est pas prévu dans les prestations.

• Les lundis, les musées sont généralement fermés à Cuba. Le marché d'artisanat de La Havane est fermé du dimanche au mardi.

• Le gouvernement et l’armée gèrent l’état et la disponibilité des bateaux sur l’île de Cuba. Nous ne pouvons en aucun cas avoir un contrôle précis sur la réservation d’un voilier, ni assurer leur bon fonctionnement technique de manière constante.

• Tous les hôtels sont propriété d'Etat, et il arrive qu'un hébergement soit remplacé par un autre au dernier moment en dépit des réservations déjà faites et confirmées.

• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Pensez à changer une partie de vos euros à votre arrivée à l'aéroport, environ 150€ (voir notre rubrique "vos dépenses" et "pourboires" pour plus d'informations).

• Les marches sont avec peu de dénivelés dans l'ensemble mais elles peuvent parfois sembler plus difficiles l'été à cause de la chaleur.

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement

Bord de mer et îles,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

Nombreuses marches et visites

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Ce voyage est parfait pour une première découverte de Cuba, car il vous mène dans des régions moins visitées où s'est nouée l'Histoire de Cuba. En effet, on dit souvent que l'Oriente (l'est de Cuba) est le "berceau des révolutions". De plus, c'est là où Christophe Colomb a débarqué.
Ce voyage peut également faire l'objet d'un second séjour à Cuba, si vous avez visité lors du premier, les régions du centre et de l'ouest (Viñales). Bon équilibre entre randos, baignades et culture.

Hébergement

Sur ce voyage, nous privilégions les nuits en casa particular. Les hôtels utilisés sont confortables mais simples (dans certains établissements la tuyauterie et l'état général peuvent être un peu "justes" dans les chambres). Nous n’avons pas de contrôle direct sur le choix précis des hôtels, sachant qu’ils appartiennent tous au gouvernement : voir encadré après l’itinéraire pour plus d’informations.

Voici la liste de nos hôtels (donnés à titre indicatif, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet (lorsqu'ils existent).

A Santiago de Cuba (J1&2)
Nuit chez l'habitant, dans le cœur de la ville ("casa particular"). Les maisons sont coloniales, la plupart avec un patio, de hauts plafonds et des chambres assez spacieuses.

A Baracoa (J3&4)
Hôtel 1511 :
Petit établissement de type colonial très bien situé, à quelques pas de la place principale et de la cathédrale. Les 15 chambres sont réparties sur deux étages dans deux édifices. Chaque chambre a une capacité maximum de 2 personnes et comporte la climatisation, une salle de bains privée, la TV, le téléphone, un coffre-fort et un mini bar. Pas de restaurant mais un snackbar ouvert 24/24 proposant cocktails, boissons et snacks. Wifi pour ceux qui ont une carte Nauta.
OU
Hôtel El Castillo :
Cet hôtel a été bâti autour de sa piscine, sur le site d’une ancienne forteresse espagnole : Castillo de Seboruco. De la terrasse et du bar, la vue permet d'embrasser à la fois El Yunque, la ville de Baracoa et la baie.
OU
Hôtel Río Miel :
Récemment rénové, le Río Miel se situe à deux pas du centre-ville, sur le Malecón et fait face à la mer. Les chambres sont simples mais confortables, la plupart offrant un balcon avec vue sur la mer.

Note : en cas de non disponibilité à certaines dates, vous seriez alors logés en casa particular.

Sur le Cayo Saetia (J5&6)
Nuit sous tente, sur des matelas très fins. 2 douches à l'air libre (eau froide), 2 toilettes. Confort sommaire mais l'endroit est magique.

A Gibara (J7)
Nuit chez l'habitant ("casa particular").

A Camagüey (J8)
Nuit chez l'habitant ("casa particular").

A Trinidad (J9&10)
Nuits chez l'habitant au cœur de la ville ("casa particular").

A La Havane (J11&12)
Nuits chez l'habitant ("casa particular") dans le quartier historique de la Vieille Havane


Pourquoi dormir chez l'habitant (en "casa particular") ?
Afin de favoriser un contact authentique avec la population cubaine, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant, c'est-à-dire dans des "casas particulares". On pourrait les comparer à nos chambres d’hôtes : vous logez chez des Cubains, mais vous disposez de votre propre chambre. Les maisons sont représentatives de la région visitée (architecture coloniale à Trinidad, cachet "campagnard" à Viñales), et permettent aussi de pallier à une insuffisance hôtelière dans certaines villes. Le système des "casas particulares" n’était jusqu’ici que peu utilisé du fait d’un vide juridique à Cuba sur leur commercialisation, mais l'Etat autorise désormais les professionnels du tourisme à vous les proposer.

Que veut dire "chez l'habitant" ?
Nous sélectionnons des hôtes qui répondent à certains critères de qualité :
• Des propriétaires de confiance.
• Des maisons propres et typiques de la région concernée (à Trinidad par exemple, ce sont d'anciennes maisons coloniales, aux murs colorés avec des grilles aux fenêtres et aux portes), dans la mesure du possible.
• Des repas typiques et copieux.
• Une position privilégiée dans la ville (centre historique, quartier résidentiel...).
• Des chambres confortables et bien équipées : ventilateur ou climatisation, salle de bain privée (serviettes de toilette fournies), eau chaude (mais il peut parfois y avoir des coupures d'eau). Toutes ne ferment pas à clef, et toutes ne disposent pas d’une fenêtre.
• Votre accompagnateur est logé dans un hôtel de la ville.
• Attention, les casas n'ont pas de grande capacité d'accueil : cela veut dire que votre groupe sera réparti dans plusieurs maisons. Nous faisons notre possible pour tenter de vous loger dans des maisons proches les unes les autres, mais ça n'est pas toujours possible. Par ailleurs, le service est propre à chaque hôte et il peut varier d'une casa à l'autre.

Quelques mises en garde :
• Passer une nuit chez l’habitant implique de votre part d’accepter et respecter les spécificités du mode de vie et de la culture de vos hôtes. Il se peut que le fossé culturel crée une certaine gêne de leur côté. Certains hôtes vous considèrent d'emblée comme des membres de leur famille, d'autres comme des clients. Par exemple, il se peut qu'ils ne dînent pas avec vous (auquel cas ils s'éclipsent ou restent dans la pièce, prêts à intervenir en cas de manque).
• Il faut savoir que les propriétaires paient des taxes à l'Etat, que leurs chambres soient louées ou non ; recevoir des voyageurs chez eux est leur moyen de subsistance.
• Les propriétaires doivent tenir un registre de leurs clients et les déclarer aux autorités dans les 24h. Il vous faudra donc remettre votre passeport à l'arrivée.
• Il se peut que la famille vous laisse les clefs de la maison. Dans le cas contraire, vous devrez sonner mais vous pourrez rentrer à l'heure souhaitée, de jour comme de nuit.

Note : un supplément single vous permet de dormir en chambre individuelle (selon disponibilité) dans tous les hébergements, chez l’habitant compris. Attention, pas de chambre triple chez l'habitant.

Nourriture

La cuisine cubaine est une cuisine peu épicée basée sur le riz, les haricots noirs, le porc, le poisson et les fruits. L'un des principaux plats, l'arroz cubano, mélange ainsi riz, viande hachée, bananes et œufs. Pour accompagner ces repas, il existe d'excellentes eaux gazeuses et bières locales, ainsi que des cocktails à base de rhum. Le développement du tourisme a entraîné l'ouverture de petits restaurants, les paladares, d'une douzaine de couverts ou plus (certains ont maintenant 60 couverts). Repas pris essentiellement dans des restaurants (sauf pendant les randonnées où nous dînons chez les paysans cubains). Les repas peuvent paraître peu variés parfois mais sont servis en quantité suffisante.

Nous vous suggérons de faire une caisse commune pour l’achat de rhum à la bouteille, afin de limiter les dépenses, car les Cuba libres et les Mojitos finissent par coûter cher dans les hôtels et les soirées…

Boissons :
Le Mojito (rhum, menthe fraîche, sucre et eau gazeuse) : LA boisson de Cuba!
Le Cuba libre.
Le Guarapo est un jus de canne à sucre pressée.
Le Guararón est un Guarapo avec du rhum.
Le rhum : avec ses grandes marques. Par exemple le Havana Club, le Caney, le Matusalem Añejo ou le Paticruzado.

Pour les buveurs de thé, il vaut mieux amener quelques sachets avec vous... en effet, on trouve facilement du café mais le thé n'est pas systématique.

Encadrement

Accompagnateur cubain francophone. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions cubaines. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques.
Dans nos circuits à Cuba, notre équipe locale est aussi composée d’un chauffeur cubain hispanophone, de guides de sentier hispanophones (pour certaines randonnées ou visites) et parfois de guides culturels pour la visite des villes. Il y a aussi un assistant logistique à Cayo Saetia.

Au cours de votre voyage, vous pouvez lors de certaines étapes avoir la possibilité de vous baigner sur des sites où la baignade est autorisée mais non surveillée. Il vous est donc vivement recommandé d’être vigilant et de ne prendre aucun risque pour votre sécurité car nos accompagnateurs ne sont pas titulaires d’un diplôme de surveillant de baignade (BNSSA). Il incombe à chacun en fonction du site de baignade d’évaluer son niveau et ses compétences avant de se lancer à l’eau ainsi que des personnes dont vous êtes responsable.

Transfert et transport des bagages

En 4x4 et minibus. Vous ne portez que vos affaires de la journée.
Tous nos transferts sont prévus avec un minibus climatisé privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local).
Les routes sont goudronnées mais les déplacements sont parfois longs à cause de la lenteur des véhicules.

Attention : si votre vol de retour fait escale à Madrid, ne pas ramener de rhum provenant du duty free de La Havane. Il ne passera pas le contrôle de sécurité.

Transports aériens

Vols réguliers vers Santiago à l'aller et depuis La Havane au retour.

Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Préparation physique

Ce voyage est classé 1 chaussure, néanmoins certaines randonnées peuvent être rendues plus difficiles par la chaleur et l'humidité (surtout l'été). Lorsqu'il y a une averse, certains sentiers peuvent être boueux et glissants.

Toilettes

Partout à Cuba, il faut jeter le papier toilette dans la corbeille à papier et non dans les toilettes, au risque de boucher les canalisations. Il faut savoir que la qualité du papier n’est pas la même qu’en France et que le système de traitement des eaux usées est lui aussi différent. Par ailleurs, vous rencontrerez généralement à l’entrée des toilettes (y compris dans les restaurants par exemple) des "dames pipi" à qui il est d’usage de laisser un peu de monnaie (à titre indicatif : environ 0,20 CUP), elles s’occupent de l’entretien des toilettes et vous remettront le papier.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple (il est possible, sur ce voyage, d'emporter une valise rigide ou semi-rigide).

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple (ou la valise) :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• Chapeau/casquette
• T-shirts
• Maillot de bain
• Chemises manches longues
• Sweat-shirt
• Pantalon léger pour le soir
• Short de randonnée
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer les t-shirts manches courtes (matière respirante)
• 1 masque et un tuba pour le snorkeling (possibilité de le louer sur place)
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.

Chaussures :
• Prévoir de bonnes chaussures de marche, souples et montantes. Les baskets ne sont pas suffisantes.
• Tennis pour les visites des villes, éventuellement tongs pour la plage.

Equipement

Indispensable :
• Bonnes lunettes de soleil
• Bâtons de marche (fortement recommandé car certaines descentes se font sur des sentiers glissants, surtout en juillet/août)
• Lampe frontale + piles (ou lampe torche)
• Adaptateur pour les prises de courant
• Serviette de plage ou paréo
• Cape de pluie
• Nécessaire de toilette (préférez des produits bio)

Facultatif :
• 1 serviette qui sèche vite pour les randonnées
• Masque et tuba (il n'est pas toujours possible de louer le matériel)
• Appareil photo étanche
• Une paire de jumelles
• Couteau de poche (à mettre dans vos bagages enregistrés)
• Gourde isotherme
• Papier toilette ou mouchoirs
• Nécessaire de couture
• Cf. rubrique "couchage"

Couchage

Pour les nuits chez l'habitant et certains hôtels d'Etat, prévoir un drap de sac (facultatif, car des draps et des couvertures vous seront fournis).
Pour les nuits sous tente, prévoir un duvet 0 ou 5 degrés (selon la saison). Pour plus de confort vous pouvez amener votre propre matelas gonflable, une petite couverture et un oreiller de voyage. Egalement une moustiquaire pour vous protéger des moustiques (surtout l'été).

Pharmacie personnelle

• Crème solaire haute protection
• Répulsif anti-moustiques puissant
• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : aspirine ou équivalent
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire
• Pommade type Quotane (en cas de démangeaisons par piqûres d'insectes)
• Antihistaminique type Cétirrizine (en cas de fortes démangeaisons)
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
• Bande adhésive élastique (Elastoplaste)
• Jeu de pansements adhésifs
• Compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Crème type Biafine pour les brûlures.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Une négligence de votre part peut parfois compromettre votre voyage.
Votre passeport doit être en cours de validité, valable pour la durée du séjour. Vérifiez que vous l’avez bien signé.

Dès votre inscription, merci de nous fournir une copie couleur de votre passeport en la téléchargeant dans les champs adéquats de votre espace client : connexion à l'espace client ou par courrier à Terres d'Aventure - Service formalités 30, rue St Augustin - 75002 PARIS.
Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

Vous avez impérativement besoin d’une carte de tourisme pour visiter Cuba (une carte par personne, même pour les enfants), à obtenir avant votre jour de départ. Cette carte coûte 27€. Il est de votre responsabilité de bien vérifier que vous êtes en possession de cette carte au moment de votre inscription. Il faut absolument la remplir proprement et sans rature. Elle sera demandée lors de l'embarquement et par les autorités de douane à l'arrivée à Cuba.

Pour cela, vous devez vous déplacer à :

• Paris : Consulat de Cuba
16, rue de Presles
75015 Paris
Tel : 01 45 67 55 35

• Dans les agences Terres d’Aventure.

Dans tous les cas il faudra vous munir de :
• votre passeport
• 27 euros

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

Note spéciale assurance, précisions :
Les clients disposant d’une assurance personnelle et n’ayant pas souscrit à l’assurance via Terres d’Aventure, devront fournir une attestation émanant de leur compagnie d’assurance éditée en anglais ou en espagnol, qui mentionne que le voyage se déroule à Cuba et qu'elle est accréditée par ASISTUR. Vous devez donc vous tourner vers votre assureur (ou celui de votre carte bancaire) afin de vérifier cette accréditation par ASISTUR et lui demander l'attestation nécessaire. Si votre assurance ne peut vous la fournir, nous vous proposons de souscrire une assurance via Terres d’Aventure, nous vous fournirons l'attestation.

Si vous ne disposez d’aucune assurance accréditée par ASISTUR le jour de votre départ, il sera possible et obligatoire de souscrire un contrat sur place, à raison de 3 CUC par jour, mais cela ne facilitera pas le passage en douane.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable pour la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

Attention ! note spéciale assurance.
Les assurances couverture santé sont obligatoires pour les voyageurs à Cuba. Elles doivent être souscrites dans le pays d'origine ; un justificatif peut être exigé à l'aéroport. Si toutefois, pour une raison exceptionnelle, un voyageur n'était pas couvert, il serait contraint de souscrire une assurance à l'aéroport d'arrivée à Cuba.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

ENTREE AUX ETATS-UNIS. À l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps…
Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire. Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

Si votre voyage implique que vous transitiez par le Canada :

AVE. A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses. Une carte de tourisme est toutefois obligatoire, valable pour un séjour d’un mois. Les voyageurs en feront la demande auprès des services consulaires cubains, à moins qu'elle ne soit incluse dans le voyage et fournie avec le carnet de voyage. On conservera soigneusement ce document qui sera réclamé à la sortie du pays. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Attention ! Pour entrer sur le territoire cubain, en provenance des Etats-Unis, il vous faut désormais une carte de tourisme américaine. Celle-ci s’achète (100 dollars US) dans les agences de voyage américaines, ou dans les aéroports américains au passage du contrôle des formalités pour vous rendre en salle d’embarquement. Si vous partez de l’aéroport de Miami, cette carte s’achète au point de contrôle Cuba Ready, situé au niveau des checkpoints 1 et 2. Elle vous sera demandée à votre arrivée à Cuba, lors du contrôle d’immigration à l’aéroport.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune est exigée pour tous les voyageurs en provenance de pays où la maladie peut être présente, même si la vaccination n'y est pas obligatoire (cela concerne notamment, ou peut concerner, tous les pays d'Amérique du Sud, à l'exception du Chili).

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole (pour les enfants).

Prévention Paludisme

Absent, mais le risque de dengue, de chikungunya ou de virus Zika, impose une protection individuelle efficace contre les piqûres de moustique.

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux décrits dans le nos recommandations générales. Pour Cuba, les risques principaux sont liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

On peut distinguer une saison "sèche" et fraîche, de décembre à avril, et une saison des pluies, de mai à novembre. Avec des périodes de transition. Pendant l’hiver, les vents du nord peuvent provoquer des gelées sur les reliefs.
Décembre-février sont les mois les plus doux (22°C en moyenne à La Havane) ; juillet-août, sont les plus chauds (plus de 30°C à La Havane et jusqu’à 36° à Santiago), l’humidité dont l’air est chargé peut alors être difficile à supporter. Il y a toute l’année 3 à 4° d’écart entre le nord (La Havane) et le sud (Santiago). Le parc Humboltd est la zone la plus humide du pays. Période cyclonique en octobre-novembre.

Pour un bon déroulement de votre voyage, nous vous remercions de lire attentivement les informations qui suivent, elles vous expliqueront les grandes lignes de l’organisation du tourisme à Cuba :
• Tous les voyagistes doivent travailler avec un des réceptifs agréés par le gouvernement, et doivent accepter, une fois qu’ils l’ont choisi, ses lieux d’hébergement et ses moyens de transport. Cuba est une destination difficile à travailler lorsque l'on veut sortir d'un tourisme classique. C'est pourquoi la nécessite d'un organisateur/interprète sur place est à notre avis incontournable. C'est le choix que nous avons fait afin de maintenir une réelle qualité de service. Nous opérons sur Cuba depuis plus de 10 ans.
• Il est interdit pour un voyagiste d’organiser du "camping sauvage", tels que certains d’entre vous nous le suggèrent : la réglementation du tourisme organisé à Cuba l’exclut formellement.
• Dans le même temps, les organismes locaux peuvent, sans préavis, changer les autorisations d’utiliser certains sentiers entraînant alors une modification de l’itinéraire.
• La politique, la révolution et l’histoire cubaine sont des thèmes abordés souvent dans les explications données par votre guide. Néanmoins, il est clair que la politique du gouvernement cubain n’est pas de favoriser les contacts entre la population et les visiteurs.
Les guides sont soumis aux mêmes contraintes, et une expression plus libre de leur part quant aux réalités du pays pourrait leur amener des ennuis certains.

Ce constat étant fait, Cuba reste un pays merveilleux qui a beaucoup à offrir aux visiteurs et nous sommes certains que vous reviendrez enchantés de votre voyage.

Il fait plus chaud dans l'est de l'île que dans l'ouest et le centre : attendez-vous à un climat chaud et humide, surtout l'été.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous ne devez laisser aucune trace de votre passage. Votre accompagnateur vous y aidera. Nous vous conseillons de laisser les éventuels emballages dans votre pays d’origine et de remporter certains déchets avec vous (tubes de crème solaire vides, dentifrices, piles usagées, etc).

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Par ailleurs, vous pouvez vous rendre sur le site suivant : http://www.cubania.com/
Et lire le guide Cuba, les guides de l'état du monde, édition La Découverte.
Si vous êtes plutôt BD : Benigno, Mémoires d'un guérillero du Che, de Christophe Réveille et Simon Géliot, La boîte à Bulles.
Un roman qui se déroule dans la région de l'Oriente : Telex de Cuba, Rachel Kushner
https://generacionyfr.wordpress.com/ est le blog de la célèbre Yoani Sánchez, qui tient ce blog audacieux depuis 2007. Elle y décrit la réalité cubaine sans tabou. Disponible en 21 langues, interdit à Cuba.
Le "Dictionnaire insolite de Cuba" peut également vous être utile pour comprendre la mentalité et la culture cubaines !

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Vous disposez de quelques jours supplémentaires ?

Profitez-en pour découvrir La Havane sous un autre angle, à travers diverses activités :

Balade en voiture américaine
Une balade en Chevrolet, etc, décapotable est une agréable façon de découvrir la capitale figée dans le temps. Idéal pour découvrir la capitale comme dans les années 50 ! Durée : 2h.

La Havane à bicyclette
Pédaler dans les rues de La Havane dévoile de nombreux aspects qui ne peuvent être découverts en voiture ou à pied. Durée : 3h.

La légende du Habano
Cuba fabrique les meilleurs cigares du monde. Pénétrez les secrets de la confection d'un cigare en visitant une des fabriques de La Havane… Voir cette fabrication de plus de 200 gestes car tout est fait à la main permet de mieux apprécier la valeur de cette tradition. Il s'impose d'aller un peu plus loin en allumant un cigare, geste qui déjà surprenait Christophe Colomb. Aujourd'hui, faire son choix parmi la gamme de Habanos de plus de 350 modèles demande quelques conseils, donnés dans les boutiques spécialisées.
Durée : 3h

Cours de salsa
Que vous soyez débutant, intermédiaire ou confirmé, votre professeur personnel vous accompagne pendant 2h sur les rythmes chauds de la salsa cubaine.

Détendez-vous à Jibacoa
Nous vous proposons un séjour balnéaire à Jibacoa, idéal pour récupérer de la marche !

Nous consulter pour plus d'informations.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis voyageurs

Note globale du voyage :
/ 5 avis voyageurs

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Claudette

    Départ du 03/03/2019

    “ORIENTE : un autre Cuba”

    Circuit bien conçu, avec des randonnées faciles et intéressantes. L'Est de Cuba est bien moins touristique que l'Ouest, et quand on vient pour la 2me fois, c'est un tout autre voyage. La 2e semaine comporte beaucoup de trajet puisqu'on revient de l'Est à l'Ouest (mais les distances et les durées sont indiquées dans la fiche technique). L'hébergement chez l'habitant est un plus pour les rencontres, avec des prestations dignes d'un hôtel. Attention : souvent des escaliers, étroits : il vaut mieux voyager léger. Les 2 nuits sous tente ont lieu dans un endroit merveilleux, ce qui fait oublier les moustiques ! Merci à notre guide Ugo et notre chauffeur Walmer, pour tout
    Avis déposé le 09/04/2019

  • Cedric

    Départ du 17/03/2018

    “Premier séjour à Cuba”

    Ce parcours nous permet d'avoir un première approche de cuba, et me donne envie d'y retournez. Notre guide Grisel rivera était vraiment bien, à l'écoute avec un français impeccable, notre chauffeur Raoul très prudent et très sympathique. Je conseille ce parcours pour découvrir une belle partie de cuba. Cedric
    Avis déposé le 05/04/2018

  • Fabienne

    Départ du 17/03/2018

    “Très belle découverte de Cuba”

    Nouveau circuit permettant de découvrir l'est de Cuba. Des randonnées/ballades tranquilles. Des hébergements variés (tente, maison d'hôtes, hotel). Merci à Grisel notre guide pour sa gentillesse, sa disponibilité, sa culture, ses explications et son français impeccable. Merci à Raul notre chauffeur très sympa et qui sait éviter les ornieres des routes, ce qui n'est pas une mince affaire à Cuba.
    Avis déposé le 25/04/2018

  • Alina

    Départ du 17/03/2018

    “Terre d'aventure et de discrimination”

    Cuba c'est magnifique en terme de couleur, de sons et d'odeurs. Mais je n'ai pas appréciée que le chauffeur de bus se soit moqué ouvertement de ma personne en imitant un homosexuel en prenant mon sac et en disant devant tout le monde "j'aime les garçons". Je suis transexuelle. Il a du comprendre après m'avoir dragué outrancièrement au bout de 3 ou 4 jours ( à ma voix sans doute pas à mon physique). A partir de ce moment j'ai vécu un enfer et une sorte d'exclusion. Donc warning à tous les LGBT.
    Avis déposé le 11/04/2018

    Réponse de Terres d'Aventure
    Madame, Nous vous présentons toutes nos excuses pour le comportement irrespectueux du chauffeur et ne manquerons pas de lui rappeler que le respect et la tolérance sont des valeurs que nous défendons. Sabrina Relations Clients
  • Véronique

    Départ du 19/02/2017

    “Cuba Oriente hors des sentiers battus”

    Premier groupe de 8 personnes à expérimenter ce circuit, et une belle entente. Pepe notre guide , nous a fait une rétrospective très riche qui nous a permis de comprendre bien des choses. Il a toujours su répondre à nos nombreuses questions et satisfaire nos demandes, par exemple, la visite d'une petite plantation familiale de cacao, non prévue au programme, et proche de Baracoa. Ce circuit permet de sortir des sentiers battus et de ne rencontrer des touristes qu'à partir de Trinidad, quelle chance !
    Avis déposé le 27/03/2017

S'inscrire / Poser une option