Périodes de départ et prix

Du au

  • Forfait en chambre double
  • Base 2 personnes : 1895 € par personne
  • Base 3 personnes : 1505 € par personne
  • Base 4 personnes : 1495 € par personne
  • Base 5 personnes : 1395 € par personne
  • Base 6 personnes : 1195 € par personne

Du au

  • Forfait en chambre double
  • Base 2 personnes : 1950 € par personne
  • Base 3 personnes : 1550 € par personne
  • Base 4 personnes : 1540 € par personne
  • Base 5 personnes : 1435 € par personne
  • Base 6 personnes : 1230 € par personne
Demande de devis

Le prix comprend

les documents de voyage, le transport en 4x4 avec guide-chauffeur francophone, les assurances et la caution du véhicule, le carburant, les hébergements indiqués au programme, les repas mentionnés, les transferts aéroport-hôtel-aéroport, les activités selon le programme, l’assistance de guides locaux pour les randonnées, le matériel de campement (tentes et matelas).

Le prix ne comprend pas

les assurances, les frais d'inscription, le transport aérien, la carte de tourisme (27€), les visites et activités optionnelles, les pourboires et dépenses personnelles, les boissons, les repas non mentionnés, le supplément chambre individuelle.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : 145€

Idées associées

Caraibes, La Havane, Trinidad, Vinales, Cienfuegos, Cayo Levisa, Che Guevara.

Jour par jour

Jour 1 : La Havane

Arrivée à l’aéroport de La Havane. Accueil par votre guide et transfert à votre hébergement.
Temps libre en fonction de votre horaire d'arrivée. Dîner chez l'habitant.

  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes

Jour 2 : La Havane – Sierra del Rosario (Las Terrazas) - Soroa

Petit déjeuner puis départ en direction de la Sierra del Rosario à l’ouest de la capitale. Vous allez quitter la route pour prendre des chemins ruraux jusqu’à la réserve mondiale de la biosphère, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Visite de la communauté locale et déjeuner.
Petit temps libre au bord de la rivière San Juan avant de poursuivre en direction de Soroa. Visite du jardin d’orchidées et découverte de la cascade, puis courte randonnée jusqu'au mirador de loma del Mogote, d'où vous pouvez profiter d'une sublime vue sur la réserve.
Dîner chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30

Jour 3 : Soroa – Mil Cumbres – Sierra Guacamaya

Départ matinal en 4x4 à travers des routes de montages dans la région de Mil Cumbres. Rencontre avec votre guide local et départ pour une randonnée au pied de la plus grande montagne de l’ouest : Pan de Guajaybon, le point le plus haut de la Sierra de Pinar del Río (700m).
Déjeuner chez des paysans locaux.
Dans l'après-midi, temps libre pour profiter d'une baignade dans la rivière avant de partir vers votre campement face à la Sierra Guacamaya dans une ferme où vous passez la nuit.
Dîner sur place.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30

Jour 4 : Sierra Guacamaya – vallée de Viñales

Petit déjeuner puis départ pour une randonnée en boucle à travers les petites vallées fertiles de la région. Déjeuner chez l'habitant.
Route vers la vallée de Viñales (inscrite au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco) à travers des petits chemins. Installation chez l'habitant, puis dîner. Soirée libre pour découvrir l’animation nocturne au centre Polo Montanes et dans la maison Artex.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : 4X4, entre 1h et 1h30

Jour 5 : Vallée de Viñales

Randonnée dans la région de Viñales à travers un sentier qui offre de belles vues sur la vallée.
Déjeuner chez un paysan local puis visite d’une plantation de tabac et découverte des techniques du séchage des feuilles de tabac et de la plantation. Fin d'après-midi libre. Dîner chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes

Jour 6 : Vallée de Viñales - vallée de Pan de Azucar.

Départ en 4x4 à travers les pistes de la vallée de Viñales en direction de la Costanera, offrant une superbe vue sur les montagnes calcaires et au loin, un aperçu de la mer.
Vous descendez ensuite dans la vallée de Pan de Azucar. Rencontre avec votre guide local et départ pour une randonnée en boucle dans cette belle région.
Déjeuner pique-nique et temps libre pour une baignade dans la rivière au pied de la montagne Pan de Azucar.
Retour dans la vallée de Viñales. Installation à votre campement situé dans une ferme locale au creux des montagnes, mais aussi à proximité de la plantation de café "El Carmelo", tristement célèbre pour son centre de contrebande d'esclaves. Dîner sur place chez une famille locale.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 7 : Vallée de Pan de Azucar – Sumidero

Départ en direction de Sumidero. A votre arrivée, vous partirez pour une randonnée en boucle dans cette région sauvage, encore peu fréquentée par les touristes.
Déjeuner puis découverte du village colonial.
Dans l’après-midi, découverte du processus de fabrication des cigares dans la vallée de Caliente, puis nous vous proposons une petite randonnée dans le sentier de la vallée de San Carlos jusqu’à la Cueva de los Gigantes, où vous pourrez profiter d'un moment libre pour une baignade dans la rivière prenant sa source dans une grotte de la caverne de Majaguas Canteras.
Retour à Sumidero. Dîner dans une maison paysanne du village.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 2h et 2h30

Jour 8 : Sumidero – Playa la Altura – La Havane

Après le petit déjeuner vous partez en direction de playa la Altura à travers des routes hors des sentiers battus. Temps libre pour profiter de la plage et pique-nique sur place.
Retour à La Havane. Installation chez l’habitant dans le centre historique de la ville.
Dîner libre.

  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : 4X4, entre 6h et 6h30

Jour 9 : La Havane

Petit déjeuner puis départ pour une visite guidée du centre historique de La Havane.
Déjeuner et après-midi libres pour une découverte personnelle de la ville.
Dîner libre.

  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes

Jour 10 : La Havane - vol retour

Transfert à l'aéroport en fonction de vos horaires de vol. Fin du voyage.

Important itinéraire

Un voyage à Cuba reste une aventure, faite d’aléas, de changements de dernière minute. Faire preuve de flexibilité et se mettre au rythme local sont les meilleurs conseils que nous pouvons vous donner pour apprécier et profiter de votre voyage en toute liberté.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Randonnée

Environnement :

Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

3 jours de marche

Nombre de participants

De 2 à 6 participants

Début du séjour

Aéroport de La Havane

Fin du séjour

Aéroport de La Havane

Caractéristiques du circuit

Descriptif des randonnées

Parc naturel Las Terrazas (réserve de biosphère) :
Jour 2 - Sentier facile. Courte randonnée au mirador de Loma del Mogote. Baignade possible dans la rivière San Juan.

Mil Cumbres - Sierra Guacamaya :
Jours 3 et 4 - Randonnée dans la région au pied de la plus grande montagne de l’ouest, Pan de Guajaybon.

Parc naturel de Viñales :
Jours 5 et 6 - Randonnée accompagnée par un guide local. Environnement de montagnes calcaires à parois verticales, présence de grottes. Végétation très typique. Dans la vallée, plantations de tabacs, manioc, maïs. Rencontre avec les paysans.

Vallée de Pan de Azucar :
Jours 6 et 7 - Randonnée en boucle, baignade dans la rivière au pied de la montagne Pan de Azucar.

Hébergement

La formule proposée comprend 6 nuits durant le circuit en casa particular sur les étapes de La Havane, Soroa et Viñales, puis 3 nuits en campement sous tente à Sierra Guacamaya, Pan de Azucar et Sumidero (note : le campement à Sumidero se trouve dans le jardin d'une casa particular, où vous pourrez avoir accès à un point d'eau).

Pourquoi dormir chez l'habitant (en "casa particular") ?

Afin de favoriser un contact authentique avec la population cubaine, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant, c'est-à-dire dans des "casas particulares". On pourrait les comparer à nos chambres d’hôtes : vous êtes logés chez des Cubains, mais vous disposez de votre propre chambre. Les maisons sont représentatives de la région visitée (architecture coloniale à Trinidad, cachet "campagnard" à Viñales), et permettent aussi de pallier à une insuffisance hôtelière dans certaines villes. Le système des "casas particulares" n’était jusqu’ici que peu utilisé du fait d’un vide juridique à Cuba sur leur commercialisation, mais l'Etat autorise désormais les professionnels du tourisme à vous les proposer.

Que veut dire "chez l'habitant" ?
Nous sélectionnons des hôtes qui répondent à certains critères de qualité :
•Des propriétaires de confiance
•Des maisons propres et typiques de la région concernée (à Trinidad par exemple, ce sont d'anciennes maisons coloniales, aux murs colorés avec des grilles aux fenêtres et aux portes), dans la mesure du possible
•Des repas typiques et copieux si vous souhaitez dîner dans vos familles
•Une position privilégiée dans la ville (centre historique, quartier résidentiel...)
•Des chambres confortables et bien équipées : ventilateur ou climatisation, salle de bain privée (serviettes de toilette fournies), eau chaude (mais il peut parfois y avoir des coupures d'eau). Toutes ne ferment pas à clef, et toutes ne disposent pas d’une fenêtre.

Quelques mises en garde :
•Passer une nuit chez l’habitant implique de votre part d’accepter et respecter les spécificités du mode de vie et de la culture de vos hôtes. Il se peut que le fossé culturel crée une certaine gêne de leur côté. Certains hôtes vous considèrent d'emblée comme des membres de leur famille, d'autres comme des clients. Par exemple, il se peut qu'ils ne dînent pas avec vous (auquel cas ils s'éclipsent ou restent dans la pièce, prêts à intervenir en cas de manque).
•Il faut savoir que les propriétaires paient des taxes à l'Etat, que leurs chambres soient louées ou non ; recevoir des voyageurs chez eux est leur moyen de subsistance.
•Les propriétaires doivent tenir un registre de leurs clients et les déclarer aux autorités dans les 24h. Il vous faudra donc remettre votre passeport à l'arrivée.
•Il se peut que la famille vous laisse les clefs de la maison. Dans le cas contraire, vous devrez sonner mais vous pourrez revenir à l'heure souhaitée, de jour comme de nuit.

La Havane (J1, 8 et 9)
Nuit chez l'habitant ("casa particular") dans le quartier historique de la Vieille Havane

Soroa (J2)
Nuit chez l'habitant ("casa particular")

Sierra Guacamaya (J3)
Campement sous tente

Viñales (J4 et 5)
Nuit chez l'habitant ("casa particular")

Pan de Azucar (J6)
Campement sous tente

Sumidero (J7)
Campement sous tente (dans les jardins d'une "casa particular")

Nourriture

Jour 1 : dîner
Jour 2 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 3 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 4 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 5 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 6 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 7 : petit déjeuner / déjeuner / dîner
Jour 8 : petit déjeuner / déjeuner
Jour 9 : petit déjeuner
Jour 10 : petit déjeuner

La cuisine cubaine est une cuisine peu épicée basée sur le riz, les haricots noirs, le porc, le poisson et les fruits. L'un des principaux plats, "l'arroz cubano", mélange ainsi riz, viande hachée, bananes et œufs. Pour accompagner ces repas, il existe d'excellentes eaux gazeuses et bières locales, ainsi que des cocktails à base de rhum. Le développement du tourisme a entraîné l'ouverture de petits restaurants, les "paladares", d'une douzaine de couverts.

Boissons :
Le Mojito (rhum, menthe fraîche, sucre et eau gazeuse).
Le Cuba libre (rhum, citron vert et coca cola).
Le Guarapo est un jus de canne à sucre pressée.
Le Guararón est un Guarapo avec du rhum.
Le rhum : avec ses grandes marques. Par exemple le Caney, le Matusalem Añejo ou le Paticruzado.
L'aguardiente : eau-de-vie traditionnelle des paysans à boire avec grande modération (45°).

Encadrement

Vous serez accompagnés d'un guide-chauffeur francophone du J1 au J8.

Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien, consultez nos équipes de vente.

Documents de voyage

Des documents vous seront remis sur place par notre correspondant :
Ils comprennent :
- les bons d'échange pour les hôtels et excursions
- une carte routière

Vos dépenses

• La carte de tourisme (27€ par personne)
• A chaque repas pour une bouteille d’eau de 50 cl, compter entre 1 et 1,50 CUC
• Toutes les entrées dans les musées sont à payer sur place (compter en moyenne 130 CUC par personne, soit environ 100 euros).

SHOPPING :
• Les cigares : ils sont frais et vendus à des prix 2 fois moins chers qu’en France. Il y a bien sûr d’excellents rhums cubains d’âges différents. Attention toutefois aux imitations. Selon la loi, les objets d'art, tels que peintures ou livres anciens (même s'ils ont été acquis sur les marchés artisanaux), ne peuvent être exportés que s'ils sont accompagnés d'un certificat délivré par l'administration cubaine des "biens culturels".
• Rhum brun, cigares, café cubain, T-shirts, colliers (pacotille), foulards Che Guevara, Guayabera (chemise d'homme blanche et brodée).
• Il y a aussi des artisans du bois : petits coffrets à bijoux et statues en bois d'acajou.
Moins cher dans le centre-ville de Varadero qu'à La Havane même.

Voici quelques tarifs à titre indicatif pour vous donner une idée du coût de la vie à Cuba :
• 1 Mojito : 2 à 3 CUC
• 1 entrée dans un musée : 2 CUC (à La Havane cela peut monter jusqu’à 5 CUC) + 1 CUC pour l’appareil photo
• entrée dans les bars pour écouter de la musique : 2 CUC
• 1 CD de musique cubaine acheté directement au groupe : 10 CUC
• 1 tee-shirt : 10 CUC

CHANGE – MONNAIE :
La monnaie locale est le peso convertible. Vous devrez vous munir d'euros (de préférence en petites coupures) et non de dollars, afin de ne pas avoir à payer la taxe de 10% exigible à l'achat de pesos cubains convertibles contre des dollars.
Nous vous conseillons de faire le change à votre arrivée à l’aéroport car cela n’est pas possible partout, et vous aurez besoin d’argent tous les jours.
Attention : deux monnaies sont en circulation à Cuba, le peso et le peso convertible. Leur valeur est totalement différente, vous n’utiliserez que les pesos convertibles (réservé aux étrangers).

1€ = 1,30 CUC
1 peso = 0,03 €
1 peso = 0,05 US$
Les cartes bancaires Visa et MasterCard sont acceptées. Les retraits d'espèces se font dans les banques ou dans les bureaux de change.

PHOTOS – VIDEO :
Il est difficile d’acheter des films à La Havane. Faites vos provisions en France. Prenez de préférence 50 et 100 ASA. Cassettes et accessoires de vidéo en France également.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par votre véhicule de location ou des véhicules et bus.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
-Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-Vos aliments liquides pour bébé.
-Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles)
• Crème solaire + stick à lèvres
• 1 masque et un tuba pour le snorkeling

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques .
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Biafine

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Une négligence de votre part peut parfois compromettre votre voyage.
Votre passeport doit disposer de 6 mois de validité au-delà de la date de retour de votre voyage. Vérifiez que vous l’avez bien signé.

ATTENTION
Note spéciale assurance, précisions :
Les clients disposant d’une assurance personnelle et n’ayant pas souscrit une assurance via Terres d’Aventure, devront fournir une attestation émanant de leur compagnie d’assurance qui mentionne que le voyage se déroule à Cuba et qu'elle est accréditée par ASISTUR. Vous devez donc vous tourner vers votre assureur (ou celui de votre carte bancaire) afin de vérifier cette accréditation par ASISTUR et lui demander l'attestation nécessaire. Si votre assurance ne peut vous la fournir, nous vous proposons de souscrire une assurance Terres d’Aventure : Assistance plus, Tranquillité ou Tranquillité CB de Mutuaide - nous vous fournirons l'attestation (ci-joint la matrice).

Si vous ne disposez d’aucune assurance accréditée par ASISTUR le jour de votre départ, il sera possible et obligatoire de souscrire à un contrat sur place, mais cela ne facilitera pas le passage en douane.

Carte de tourisme :
Vous avez impérativement besoin d’une carte de tourisme pour visiter Cuba (une carte par personne, même pour les enfants), à obtenir avant votre jour de départ. Cette carte coûte 27€ (prix susceptible de modification). Il est de votre responsabilité de bien vérifier que vous êtes en possession de cette carte au moment de votre inscription.

Pour cela, vous devez vous déplacer à :
• Paris : Consulat de Cuba
16, rue de Presles
75015 Paris
Tel : 01 45 67 55 35

• Dans les agences Terres d’Aventure.
Dans tous les cas il faudra vous munir de votre passeport.

Attention !! La carte de tourisme ne s'obtient pas par correspondance. Dans l'impossibilité de vous déplacer, vous pouvez faire appel à "4V services" : 01 41 11 07 10.

N’oubliez pas de communiquer les coordonnées de votre hôtel au service d’immigration à votre arrivée à Cuba : Ambos Mundos ou similaire.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable pour la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Attention ! note spéciale assurance.
Les assurances couverture santé sont obligatoires pour les voyageurs à Cuba. Elles doivent être souscrites dans le pays d'origine ; un justificatif peut être exigé à l'aéroport. Si toutefois, pour une raison exceptionnelle, un voyageur n'était pas couvert, il serait contraint de souscrire une assurance à l'aéroport d'arrivée à Cuba.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

ENTREE AUX ETATS-UNIS. À l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps…
Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire. Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

Si votre voyage implique que vous transitiez par le Canada :

AVE. A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses. Une carte de tourisme est toutefois obligatoire ; valable pour un séjour d’un mois. Elle est systématiquement incluse dans nos voyages et fournie avec le carnet de voyage. Les voyageurs conserveront soigneusement ce document qui leur sera réclamé à la sortie du pays. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Attention ! Pour entrer sur le territoire cubain, en provenance des Etats-Unis, il vous faut désormais une carte de tourisme américaine. Celle-ci s’achète (100 dollars US) dans les agences de voyage américaines, ou dans les aéroports américains au passage du contrôle des formalités pour vous rendre en salle d’embarquement. Si vous partez de l’aéroport de Miami, cette carte s’achète au point de contrôle Cuba Ready, situé au niveau des checkpoints 1 et 2. Elle vous sera demandée à votre arrivée à Cuba, lors du contrôle d’immigration à l’aéroport.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune est exigée pour tous les voyageurs en provenance de pays où la maladie peut être présente, même si la vaccination n'y est pas obligatoire (cela concerne notamment, ou peut concerner, tous les pays d'Amérique du Sud, à l'exception du Chili).

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole (pour les enfants).

Prévention Paludisme

Absent, mais le risque de dengue, de chikungunya ou de virus Zika, impose une protection individuelle efficace contre les piqûres de moustique.

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux décrits dans le nos recommandations générales. Pour Cuba, les risques principaux sont liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

On peut distinguer une saison "sèche" et fraîche, de décembre à avril, et une saison des pluies, de mai à novembre. Avec des périodes de transition. Pendant l’hiver, les vents du nord peuvent provoquer des gelées sur les reliefs. Décembre-février sont les mois les plus doux (22° en moyenne à La Havane) ; juillet-août, sont les plus chauds (plus de 30° à La Havane et jusqu’à 36° à Santiago), l’humidité dont l’air est chargé peut alors être difficile à supporter. Il y a toute l’année 3 à 4° d’écart entre le nord (La Havane) et le sud (Santiago). Période cyclonique en octobre-novembre.

Pour un bon déroulement de votre voyage, nous vous remercions de lire attentivement les informations qui suivent, elles vous expliqueront les grandes lignes de l’organisation du tourisme à Cuba :

- Tous les voyagistes doivent travailler avec un des réceptifs agréés par le gouvernement et l’armée, et doivent accepter, une fois qu’ils l’ont choisi, ses lieux d’hébergement et ses moyens de transport.
- Il est impossible pour un voyagiste d’organiser du "camping sauvage", tels que certains d’entre vous nous le suggèrent : la réglementation du tourisme organisé à Cuba l’exclut formellement.
- L'hébergement "chez l’habitant" ou "casa particular" existe certes, mais sans aucune structure ni possibilité de réservation. Il est d’ailleurs formellement interdit aux Tours Operators de proposer ce type d’hébergements sans l'accord de l'Etat.
- Le gouvernement et l’armée gèrent l’état et la disponibilité des bateaux sur l’île de Cuba. Nous ne pouvons en aucun cas avoir un contrôle précis sur la réservation d’un voilier, ni assurer leur bon fonctionnement technique de manière constante.
- Dans le même temps, les organismes locaux peuvent, sans préavis, changer les autorisations d’utiliser certains sentiers entraînant alors une modification de l’itinéraire (notamment dans la région de Baracoa).
- La politique, la révolution et l’histoire cubaine sont des thèmes majeurs de cette destination. Néanmoins, il est clair que la politique du gouvernement cubain n’est pas de favoriser les contacts entre la population et les visiteurs. Si vous voyagez avec un guide, sachez qu’ils sont soumis aux mêmes contraintes, et une expression plus libre de leur part quant aux réalités du pays pourrait leur amener des ennuis certains.
- Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.
- Les trajets se font sur des routes parfois en mauvais état, une signalétique absente. Malgré ces longs transferts, il permet de profiter de chaque site. Ce circuit permet une approche très complète du pays, les cubains seront ravis de vous renseigner. Par contre, il est formellement interdit de faire monter un cubain dans votre véhicule de location, même pour un court trajet.

Terres d’Aventure a fait le choix de travailler en relation avec un partenaire local implanté chez un de ces réceptifs agréés par le gouvernement et l’armée qui nous aide à veiller à la qualité de nos prestations. Il reste cependant soumis à toutes ces contraintes.

Ce constat étant fait, Cuba reste un pays merveilleux qui a beaucoup à offrir aux visiteurs et nous sommes certains que vous reviendrez enchantés de votre voyage.

• Le lundi, les musées sont généralement fermés à Cuba. Le marché d'artisanat de La Havane est fermé du dimanche au mardi.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.