Nouveau- Voyages d'exploration Ski de fond et ski nordique Groenland (Baie de Disko) - Circuit accompagné Sur la calotte polaire jusqu'à DYE-2

  • Station radar DYE-2 - Groenland
    Station radar DYE-2 - Groenland
  • Campement de base - Groenland
    Campement de base - Groenland
  • Hélicoptère Sikorsky S-61 - Airgreenland - Groenland
    Hélicoptère Sikorsky S-61 - Airgreenland - Groenland
  • Randonnée à ski sur la calotte polaire - Groenland
    Randonnée à ski sur la calotte polaire - Groenland
  • Randonnée à ski sur la calotte polaire - Groenland
    Randonnée à ski sur la calotte polaire - Groenland
  • Campement de base - Groenland
    Campement de base - Groenland
  • À partir de 8990 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 18 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : GRO071

  • • La progression sur la calotte polaire
  • • L’exploration de la station radar DYE-2
  • • La récupération en hélicoptère Sikorsky S-61 sur la calotte
  • • L'assistance médicale 24h/24 avec Ifremmont

A l'époque de la guerre froide, quand les tensions entre Kremlin et la Maison Blanche étaient à leur apogée, la menace nucléaire planait sur les deux plus grandes puissances mondiales. Pour s'en prémunir, les Etats-Unis construisirent la ligne DYE, une gigantesque ligne de stations radars du Groenland à l’Alaska, destinée à repérer le lancement d'un missile suffisamment tôt pour envisager sa destruction.
Aujourd'hui, si la ligne DYE ne fonctionne plus elle n'a pour autant pas disparu. Les stations radars sont toujours là, plantées sur la glace éternelle de la calotte polaire.
Nous partirons de la côte ouest du Groenland, sur la calotte polaire, pour couvrir à ski les 200 kilomètres qui nous séparent de la station DYE-2. Une fois sur place, nous explorerons la station aujourd'hui désaffectée. De l'urbex polaire.
Notre hélicoptère, un Sikorsky S-61, viendra se poser sur la glace au point d'extraction convenu, pour nous ramener à notre point de départ, après avoir vécu un raid à ski hors norme sur la calotte polaire en plein cœur de notre histoire récente.

lire la suite

  • Activités

    Ski de fond et ski nordique

  • Hébergements

    En bivouac (13), en hôtel (2), en auberge (2)

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Terres Polaires

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

29/04/2021

16/05/2021

8990 € Assuré à partir de 6

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Les transports aériens, tous les transferts (sauf à Copenhague), l'encadrement d'un guide de haute montagne diplômé et francophone, la pension complète (sauf au Danemark), les nuits en hôtel à Copenhague, les nuits en guest house à Kangerlussuaq, le prêt du matériel de ski et grand froid.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les repas et transferts à Copenhague, les boissons et dépenses personnelles, le week-end de préparation.

Idées associées

Fjord, Iceberg, Arctique, Baleine, Reykjavik, Baie de Disko, Qeqertaq.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 :

Paris - Copenhague

Vol Paris/Copenhague. Nuit à Copenhague.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 2 :

Copenhague - Kangerlussuaq

Vol pour Kangerlussuaq. A l'arrivée, transfert à notre hébergement où nous occuperons la fin de la journée à la préparation du matériel et au chargement de nos pulkas. Nous nous coucherons comblés d’excitation. Demain, nous serons sur la calotte polaire.

  • Hébergement : en auberge
Jours 3 à 11 :

Sur la calotte polaire

Cette fois, nous y sommes ! En milieu de matinée, le véhicule qui va nous conduire sur la calotte polaire, point de départ de notre expédition, vient nous chercher. Après une longue piste, les roues de notre super truck touchent enfin la glace. Nous débarquons nos pulkas et faisons nos premiers pas sur la mythique calotte polaire du Groenland.
Devant nous, à perte de vue, la glace et uniquement la glace sur plus de 500 kilomètres. Nous progressons sur la deuxième plus grosse masse de glace du monde, descendante directe de la dernière glaciation il y a un peu plus de 10 000 ans.
Au fur et à mesure de notre progression, nous laissons derrière nous les derniers nunataks, sommets des montagnes qui émergent de la calotte polaire. Ils seront les seuls reliefs de notre expédition. Bientôt nous naviguons sur un véritable océan de glace, sans autre repère que la ligne virtuelle de notre GPS.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Hébergement : en bivouac
Jours 12 et 13 :

DYE-2 en vue

Le 12 ou 13ème jour, nous devrions apercevoir au loin un îlot noir, perdu au milieu d'un désert de glace sans limite. Nous serons alors à moins de 30 kilomètres de DYE-2, station radar désaffectée, témoin perdu et oublié de la guerre froide entre les Soviétiques et les Américains.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 14 :

DYE-2

Nous atteignons enfin notre objectif, DYE-2. Après une douzaine de jours à ski dans un univers totalement gelé, nous sommes en face de cette immense structure de métal, plantée sur la glace et dominée par un dôme blanc, l'enceinte du radar. Nous montons notre dernier bivouac aux abords de la station en imaginant l'intense activité qui devait régner ici il y a un peu plus de 30 ans.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 15 :

Exploration de DYE-2

Après avoir affronté la glace, nous plongeons au cœur de la guerre froide en explorant la station radar DYE-2. Il nous faut d'abord nous frayer un chemin à travers les congères gigantesques laissées par le vent. Enfin, nous pénétrons au cœur de DYE-2 par une porte située sous la station et commençons l'exploration.
Nous découvrons des lieux de vie aujourd'hui figés dans la glace : des chambres où la neige a fini par s'infiltrer et recouvre les meubles d'un fin manteau blanc, des bureaux et des ordinateurs éteints pour l'éternité. Enfin, le centre névralgique, le radar. Nous pénétrons sous le dôme et apercevons le fameux radar qui protégeait les Etats-Unis il y a encore 30 ans. Tout au long de cette exploration, le vent résonne au cœur de la station et donne une ambiance étrange, digne du meilleur Hitchcock.

  • Hébergement : en bivouac
Jour 16 :

Exfiltration en Sikorsky S-61

Tôt le matin, nous plions le camp une dernière fois et parcourons les 9 kilomètres qui nous séparent de notre point de récupération. Nous guettons le son du moteur de l’hélicoptère Sikorsky S-61 qui doit nous récupérer sur la glace. Le voilà qui apparaît et nous survole pour repérer l'endroit où il va se poser. Une fois le repérage fait, il touche enfin le sol dans un vacarme et un nuage de neige impressionnants. Notre 4x4 des airs est enfin là. Nous servons une tasse de café bien chaud aux pilotes en guise de bienvenue avant de charger l'hélico et prendre notre envol pour Kangerlussuaq.
Nous retrouvons notre auberge qui, après 13 jours sur la glace, prend des airs d’hôtel 5 étoiles. Une douche chaude, des chaises et une table bien fournie. Voilà de quoi fêter dignement notre exploit.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h
  • Hébergement : en auberge
Jour 17 :

Kangerlussuaq - Copenhague

Transferts et vol pour Copenhague. Nuit à l'hôtel.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 18 :

Copenhague - Paris

Vol pour Paris.

Important itinéraire

Comme dans toutes les régions arctiques, la météo reste l’élément déterminant du déroulement de l’itinéraire prévu. Votre guide est seul juge pour modifier le parcours en fonction des conditions météo, de l’état des glaces et de la forme du groupe. Vous serez tenus de respecter et suivre ses décisions.

Le programme mentionné est donné à titre indicatif, la variabilité de la présence de la glace et des conditions météorologiques peuvent à tout moment entraîner des retards ou des changements d’itinéraires indépendant de notre volonté.

En fonction du niveau et de la position des congères, l'entrée de la station peut se trouver sous la neige. Dans ce cas, peu probable, la visite de l’intérieur du complexe sera compromise.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Ski de fond et ski nordique

Environnement

Terres Polaires

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Très bonne maîtrise de l’activité pouvant aller jusqu’à la pratique du ski de fond durant une journée complète, quelle que soit le terrain et la météo ; très forts dénivelés possibles. Pour sportifs confirmés pratiquant un entraînement régulier plusieurs fois par semaine.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

L'esprit du voyage

C'est une expédition emblématique ! Atteindre la station DYE-2 nécessite de franchir 200 km à ski sur la calotte polaire. Il s'agit donc bien d'une véritable expédition dans des conditions qui peuvent être sévères, et, de plus, la calotte reste un univers particulier. Si elle apparaît comme un univers sans reliefs, il faudra, tout de même, composer avec les bédières et les moulins, mais aussi avec de nombreuses petites variations de dénivelés qui jalonneront notre parcours. C'est pourquoi l'esprit d'équipe est essentiel sur une telle expédition. Toute l'équipe participe aux tâches quotidiennes, mais il faut rester vigilant vis à vis de vos compagnons de voyage et ne pas hésiter à aider son équipier si celui-ci en a besoin. L’individualisme n'a pas sa place dans ce type d'aventure.

Nombre de jours d'activités

13 jours d'activités.

Nombre de participants

De 6 à 9 participants

Caractéristiques du circuit

Difficulté : niveau 5
Maîtrise du ski de fond ou alpin obligatoire.
Expédition ou raid à ski de trois semaines minimum, traversée en autonomie, en tirant une pulka. Campement sur neige. Niveau de difficulté très lié à la météo.

Qui peut participer
Toute personne ayant déjà une bonne maîtrise du ski et une excellente forme physique, c'est-à-dire pratiquant un sport d'endurance (course à pied, randonnée régulière en montagne etc….).
Toute personne pouvant justifier d'un raid à ski de 15 jours ou plus au Groenland ou au Spitzberg car ce raid est engagé et nécessite également une excellente condition mentale. Vous serez soumis à une activité physique 8 heures par jour sous des températures pouvant varier de -20 à -40°, sans compter le facteur vent.

Vous partez en autonomie totale avec une pulka dans laquelle vous mettrez vos affaires personnelles et le matériel collectif, la nourriture, l’essence... le tout pèsera environ une cinquantaine de kilos, mais il est nettement moins fatiguant de tirer une charge que de la porter.

Vous aurez à gérer le montage et démontage de votre tente avec votre compagnon de tente, votre participation active aux tâches quotidiennes d’une vie de camp (montage et démontage de la tente mess, préparation et fonte des cubes de neige pour avoir de l’eau) est obligatoire dans cette expédition.
Nous vous conseillons vivement d'en parler avec nos conseillers.

La station radar DYE-2
La station radar DYE-2 fait partie de la ligne DYE construite par les Américains durant la guerre froide. La ligne DYE ou Distance Early Warning Line (ligne avancée d'alerte précoce) avait pour but de détecter le moindre mouvement de missile russe en direction des Etats-Unis. 58 stations radars similaires furent construites entre 1954 et 1957 et s'étendent sur près de 5000 kilomètres. Plus de 25 000 hommes et 460 000 tonnes de matériel furent nécessaires pour construire cette ligne de défense. DYE-2 fait partie de ce complexe gigantesque qui resta opérationnel durant une trentaine d'années et a été abandonnée en 1988.

La calotte polaire
La calotte polaire, ou inlandsis (du suédois, littéralement "glace de l’intérieur des terres) est un reliquat de la dernière glaciation. Avec une surface de quelques 1726 000 km², sa formation date du Pléistocène moyen et supérieur sur des terres autrefois tempérées.
Ses dimensions sont impressionnantes : 2400 km de long pour 1000 de large. L'épaisseur de la glace peut aller jusqu’à 3000m et représente un volume de glace de plus de 2 000 000m³, soit près de 10% des réserves d'eau douce de la planète.
La glace la plus ancienne date de 250 000 ans et renferme toutes les variations du climat de notre planète.

Progression sur la calotte polaire
On imagine la calotte polaire comme une surface de glace lisse et uniforme, mais ce n'est pas tout à fait vrai. A l’échelle du skieur, la calotte présente de multiples déformations. De par sa forme en dôme, la pente sera plus forte au départ et s’atténue doucement au fil des jours pour arriver jusqu’à DYE-2. Plus nous serons près des bords et plus la glace pourra être accidentée. Crevasses, bédières, moulins, seront autant d'obstacles à éviter. Par la suite, la surface glaciaire sera moins torturée et notre progression en sera facilitée.

Journée type
Elle est bien sûr guidée avant tout par la météo, les glaces, la forme de chacun. Les horaires ci-dessous ne sont donnés qu’à titre indicatif, pour vous donner une idée des temps de préparation le matin et des étapes.

07h00 - Lever, petit déjeuner, démontage des tentes, chargement des pulkas.
10h00 - Départ en progressant régulièrement durant 2 à 3 heures entrecoupées de courtes pauses.
13h00 - Arrêt pour le repas de midi sans montage de tente.
14h00 - Reprise de la progression entrecoupée de courtes pauses.
18h00 - Installation du camp, dîner et nuit.

Ensoleillement et météo
Pour connaître la durée d’ensoleillement sur votre voyage, téléchargez l’application Sunrise times sur votre téléphone. Il vous suffira de sélectionner le Groenland sur la carte puis la date de votre choix pour voir apparaître le lever et le coucher de soleil, mais aussi la durée de l’aube et du crépuscule. Vous pourrez également consulter la météo du Groenland à cette adresse :
http://www.dmi.dk/groenland/vejret/byvejr/by/vis/GL/4231/Kangerlussuaq,%20Gr%C3%B8nland

b]La sécurité
Votre guide dispose d'une balise Sarsat et d'un téléphone Iridium.
Ces dispositifs permettent l'intervention, en cas d’extrême urgence, du moyen de secours le plus approprié. Mais le délai d’intervention peut varier de quelques heures (s’il s’agit d’un hélico ou d’un avion) à plus d’un jour (s’il s’agit de motoneige).
Il ne faut jamais s’écarter du groupe sans le signaler à l’accompagnateur.

Week-end de préparation
Quelques semaines avant le départ, un week-end de rencontre et de préparation sera organisé. Cela vous permettra de faire connaissance avec vos équipiers et votre guide, ainsi que revoir les procédures et le matériel ensemble. Le coût de ce week-end est inclus dans le prix du voyage.

Hébergement

En hôtel à Copenhague (chambre double, sanitaires privés, petit déjeuner inclus).
En auberge à Kangerlussuaq, chambre twin salle de bain à partager, petit déjeuner inclus.
Sous tente biplace pendant le raid. Les petits déjeuners et dîners sont pris sous une tente mess.

Nourriture

Petit déjeuner copieux le matin, plusieurs pauses dans la journée pour prendre des boissons chaudes (soupes, café, thé, chocolat), des encas (barres de céréales, fromage, etc...) et un repas chaud le soir à base de nourriture lyophilisée.
La gastronomie sera simple, uniquement axée sur l'efficacité, la légèreté et les apports nutritionnels en adéquation avec notre dépense physique.
N'hésitez pas à prendre une spécialité de votre terroir pour la convivialité.

Encadrement

Benoît Profit, guide de haute montagne, diplômé et spécialiste des régions polaires.

Depuis sa plus tendre enfance, Benoît est attiré par l'ivresse des hauteurs. De cette passion, il a fait un métier, et c’est en qualité de guide de haute montagne qu’il évolue désormais sur les glaciers. Conscient de l’importance du lien qui relie un homme à ses compagnons de cordée, Benoît est aujourd’hui formateur en relations humaines et sophrologue. Il transmet aux autres ce qu’il a appris en montagne : l’importance des notions de respect et de responsabilisation dans les relations avec soi, les autres et l’environnement. C’est tout naturellement que les pas de cet amoureux des glaciers l’ont un jour conduit vers le Grand Nord.

Transfert et transport des bagages

Vos bagages personnels ne devront pas dépasser 20 kg, sac de soute et sac de cabine compris. En effet, chaque kilo comptera lors du la récupération en hélicoptère sur la calotte polaire.

Moyens d'accès

Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard, merci de nous en aviser au plus tôt.

Transports aériens

Vols réguliers et vol privatif (hélicoptère Sikorsky S-61).

Préparation physique

Ce raid nécessite une excellente forme physique et mentale. Vous serez soumis à une activité physique d'environ 6 à 8 heures, minimum, par jour sous des températures de l'ordre de -20 à -40°. Soyez donc prêt. Nous vous conseillons vivement d'en parler avec nos conseillers. Les conditions sur la calotte polaire peuvent être particulièrement intenses.

Préparation psychologique

L'isolement, la météo, le froid, la fatigue, le caractère exceptionnel de la progression sur la calotte, sont autant de facteurs qui peuvent influer sur votre mental. Il vous faut donc être psychologiquement prêt à affronter des conditions difficiles.

2. Equipement

Bagages

Nous vous recommandons de conditionner l'ensemble de vos affaires dans 2 bagages : 1 bagage cabine et 1 bagage en soute (sac souple, sac à dos).

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes GNGL qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet. Nous vous conseillons le duffel bag The North Face 130L ou Millet 130 L.

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
-- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-- Vos aliments liquides pour bébé.
-- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être extrêmes. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. N'hésitez pas à nous demander conseil.

Préférez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience. Nous vous conseillons The North Face, Patagonia, Mountain Hardwear, Millet, Odlo, etc...

Equipement à prévoir
En journée
Le corps : prévoyez ce que l’on appelle le “système trois couches” :
- Première couche : sous-vêtement thermique haut et bas. Surtout PAS de coton
- Deuxième couche : fourrure polaire de qualité haut et bas de type Polartec
- Troisième couche : haut et bas, en tissu Gore-tex imperméable et faisant office de coupe-vent (non doublé pour éviter la condensation et avec une capuche intégrée). Disponible à la location.

Pour skier : skis, bâtons, chaussures et la pulka sont fournis par GNGL.

- La tête : bonnet Windstopper, passe-montagne, casquette, cagoule.
- Les yeux : lunettes de glacier classe 4 + étui rigide de protection, masque de ski classe 4, double paroi. Pour les porteurs de lunettes de vue, il existe des masques spéciaux.
- Le visage : un foulard, un masque de protection en néoprène, cagoule, crème solaire haute protection en stick, stick à lèvres.

Les extrémités : n’oubliez pas que ce sont elles qui se refroidissent le plus vite.

- Mains : des sous-gants, des gants en laine, surmoufles, prévoyez des gants de secours. Disponibles à la location.

- Pieds : paires de chaussettes en laine ou en bouclette, des sous-chaussettes.

- Une paire de bretelles.

Pour le bivouac
- Pour le haut une veste type “doudoune”, fournie par GNGL
- Pour le bas : pantalon ou salopette type "doudoune”, fourni par GNGL

- Pour les pieds : une paire de bottes de type canadien. Disponibles à la location. Prévoyez aussi 2 rouleaux d'Elastoplast pour protéger vos pieds des ampoules.

Pour le voyage en avion
Une tenue de sport. Vous pourrez laisser vos vêtements de voyage à Kangerlussuaq à l'auberge.

Equipement

Pour manger
- Thermos (mini 1L), pourquoi pas un quart perso type thermos.
- Couteau.
- Cuillère très solide (on n’utilise pas de fourchette). Préférez le plastique qui ne colle pas aux lèvres par grand froid.
- Bol d’une capacité d’un demi-litre minimum. Le must est une boîte "congélateur" avec couvercle (garde les aliments chauds plus longtemps).

Divers
- Appareil photo : attention au froid et à la neige. Pensez à changer les piles avant votre départ, mettez des piles au lithium, prenez piles ou batteries de rechange (que vous gardez sur vous).
- Une brosse à vêtements (pour enlever neige, glace, givre sur les vêtements et à l’intérieur de la tente, mais aussi sur vos skis et fixations).
- Mouchoirs en papier, papier toilette, briquet.
- Une paire de jumelles (conseillé).
- Crème solaire très efficace (écran total) en stick (en tube ça gèlera)
- Lingettes hydratantes de préférence en pochettes individuelles que l'on garde sur soi (ainsi elles ne gèlent pas).
- Sacs pour ramener les déchets.
- Sacs étanches légers pour protéger vos affaires personnelles dans la pulka.
- Une couverture de survie.
- 1 bouteille type Nalgene pour le petit besoin de la nuit.
- Pour les personnes de sexe féminin : le dispositif "go girl" est efficace pour aller aux toilettes. Testé et approuvé par nos participantes sur le séjour !
- Des chaufferettes pour les pieds et les mains peuvent êtres utiles.

Couchage

- Sac de couchage basses températures fourni par GNGL
- Matelas autogonflant type Thermarest assez épais (environ 4 à 5 cm) fourni par GNGL

Des chaufferettes pour les pieds et les mains peuvent êtres utiles.

Pharmacie personnelle

- Vos médicaments habituels
- Trousse de secours personnelle
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
- Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
- Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasin de sport, pharmacie, parapharmacie...).
- Produit anti-moustiques

Trousse de secours

Une pharmacie collective complémentaire, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tente d’expédition 3 places pour 2 personnes
Tente mess 12 a 14 places
Skis avec fixations N75
Chaussures Baffin type N75
Bâtons télescopiques à clip (pas de serrage à vis qui se bloque trop facilement)
Veste et pantalon grand froid et sac de couchage (température de confort : -30°C)
Tapis de sol autogonflant (5 cm d’épaisseur)
Pulka avec bâche de protection
Matériel de sécurité (téléphone satellite, balise Sarsat) sous la responsabilité du guide
Matériel de cuisine collectif

Cette expédition est suivie au quotidien. Nos guides sont équipés de GPS qui signalent leur position à intervalle réguliers. Nous pouvons ainsi savoir où vous êtes, presque en temps réel, suivre votre progression et la faire partager à vos amis et familles. Pour cela, nous vous communiquerons avant le départ le lien URL qui vous donnera accès à la plateforme de suivi de votre raid.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport ou carte d´identité en cours de validité pour les ressortissants de l´Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

Depuis le 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées françaises délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 ont automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités danoises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-danemark.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.

Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d´exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l´agent consulaire français à Nuuk

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Les températures estivales moyennes se situent entre 5° et 15°, avec des minima de l’ordre de -5° et des maxima pouvant aller jusqu’à 20°. En hiver, la moyenne est de -20°/-25° avec des minima de -40° et des maxima proches de 0°. Si les précipitations sont essentiellement neigeuses dans l’est et au centre de l’île, les pluies sont fréquentes, mais éparses, l’été sur la côte ouest. De grandes différences de températures ou précipitations sont sensibles entre le littoral et l’intérieur des terres, même à faibles distances. Le relief joue aussi son rôle : le vent souffle selon l’orientation des vallées, dans lesquelles il s’engouffre avec violence (vents catabatiques).

Décalage horaire
4 heures : quand il est midi au Groenland, il est 16h à Paris.

Formalités
Passeport ou carte d’identité en cours de validité.

Duty free
Le tabac et l’alcool sont surtaxés au Groenland, alors prévoyez en conséquence !

Monnaie
Le Groenland, quoi qu’autonome, fait partie du royaume du Danemark. En conséquence, la monnaie est la couronne danoise. 1 € = 7.45 DKK (à prévoir depuis la France).
Pour l’Islande c’est la couronne islandaise qui a cours. 1 € = 159 ISK environ. Vous pouvez payer quasiment tout par carte bancaire, même une simple boisson.

Vaccination
Aucun vaccin pré-requis (mais soyez à jour dans vos rappels notamment polio et tétanos), nous vous conseillons cependant de passer une visite médicale (sans oublier un rendez-vous chez le dentiste !) avant de partir.

Langue
Le groenlandais est une langue inuit, sans ressemblance avec aucune autre du monde. Il s'agit d'une langue dite polysynthétique, où les mots se composent de parties de divers vocables qui s'agglutinent autour d'un tronc. Ainsi, un seul mot groenlandais exprime souvent une phrase entière, ou plusieurs phrases d'une autre langue. On y parle en fait trois langues : le groenlandais de la côte est, celui de la côte ouest et le groenlandais de Thulé. Le danois et l'anglais sont des langues courantes.

Autonomie
Le 1er mai 1979, le Groenland a acquis son autonomie dans le cadre de la communauté avec le Danemark. L'ancien conseil national a été supprimé et remplacé par un gouvernement national et un parlement dont la compétence s'étend aux domaines sociaux, éducatifs et culturels. Le parlement danois compte deux députés groenlandais.
Le 1er février 1985, personne (ou presque) n'en parle, mais le Groenland se retire de la C.E.E… Pourtant, ce jour-là, "l'Europe perd plus de la moitié de son territoire !".

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie, peuvent être très inflammables, il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’informations avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte Grand Nord Grand Large.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guide de voyage Groenland, éditions GNGL 2018
En vente en ligne sur notre site : http://www.livres-polaires.com

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option