Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

05/05/2017

15/05/2017

2500 € Assuré

16/05/2017

26/05/2017

2500 € Assuré

Le prix comprend

L’hébergement et la navigation à bord du bateau, l'encadrement francophone par deux experts scientifiques et experts en terres polaires, la caisse de bord qui couvre les frais de nourriture, les transferts à Aasiaat, les frais de port, de carburants et les frais techniques.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les vols, les éventuelles communications, les éventuelles nuits d'hôtel avant et après la croisière suivant les rotations aériennes, les frais d'inscription, les dépenses personnelles, la sortie en chien de traîneau (prévoir 200€), la visite du musée (prévoir +/- 6€).

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Aasiaat - embarquement à bord du voilier

Accueil à l’aéroport d’Aasiaat. Embarquement et installation à bord d’Ivilia.
Une courte balade dans cette ville vous permettra de découvrir la modernité du Groenland ainsi que ses spécificités.
Navigation : 0h
Balade en ville : 2h

Jour 2 : Début de la navigation: Vers l'ancien village de Manermiut

Départ d’Aasiaat pour une courte navigation au sein des nombreux îlots du sud ouest de la baie de Disko. Certains bras de mer seront probablement bloqués par la banquise de l’hiver. Nous essaierons alors de trouver un passage pour rejoindre l’ancien village de Manermiut. Une balade à terre nous permettra d’explorer les alentours à la recherche des renards arctiques ou des perdrix des neiges.
Navigation : 3h
Balade : 2-3h

Jour 3 : Exploration à la recherche de la banquise et des mammifères marins

Aujourd’hui nous partons cap à l’Ouest en direction du pack, cette banquise mouvante qui couvre la mer de Baffin durant l’hiver. Nous chercherons à apercevoir les bélugas, narvals et morses qui côtoient les abords du pack dans ces régions en hiver et au printemps. Face à l’étendue de la mer de Baffin et à l’imprédictibilité de ces animaux, nous ouvrirons l'œil et espérons avoir la chance de les côtoyer ! Une balade au phare de l’île de Kitdlit (Vester) où nous passerons la nuit nous éclairera l’étendue qui nous sépare du Canada.
Navigation : 3-6h
Balade : 1h

Jour 4 : Découverte d’un charmant village inuit

Navigation vers l’archipel de Kitsissuarsuit. Avant poste de la baie de Disko cet archipel héberge un petit village qui nous permettra de découvrir comment vivent les groenlandais hors des grandes villes. Dans cette région, nous aurons aussi la possibilité de croiser la baleine franche boréale qui côtoie ces régions en hiver avant de prendre la route du haut Arctique en été.
Navigation : 4-6h
Balade : 1-2h

Jour 5 : Balade à la recherche de la faune aviaire

Navigation vers l’archipel de Kitsissunguit, réserve aviaire, cet archipel va héberger à la fin du printemps et durant l’été de nombreuses espèces d’oiseaux dont la fameuse Sterne Arctique ou les Macareux et Pingouins Torda. Durant l’hiver les renards profitent de la banquise pour rejoindre cet archipel dans l’attente de l’arrivée des oiseaux de printemps. Nous pourrons alors observer l’arrivée de cette faune terrestre, sédentaire et migratrice, et mieux comprendre pourquoi les régions polaires attirent tant d’animaux.
Navigation : 5-6h
Balade : 1-2h

Jour 6 : Observation des icebergs d’Ilulissat

Nous faisons route vers le fjord d’Ilulissat et ses nombreux icebergs, classé patrimoine mondial de l’UNESCO. En approchant par le sud, nous essaierons de trouver un chemin entre banquise et icebergs pour côtoyer ces géants qui nous entourent. Nous vous évoquerons alors à travers des expériences grand-public et lors d’une conférence menée par Nolwenn, glaciologue et océanographe en quoi les icebergs et la banquise ont chacun un impact sur l’ensemble de la planète quoi que de façon différente.
Navigation : 5-7h
Balade : 0h

Jour 7 : Découverte de la culture inuit

Navigation vers la ville historique de Qasigiannguit. Lors de la visite du musée nous aurons l’occasion de vous faire découvrir aussi bien les méthodes et techniques ancestrales de vie des Inuits ainsi que le développement et déclin de cette ville qui fut l’une des premières villes importantes de la baie de Disko.
Navigation : 3-4h
Balade : 1h
Visite du musée : 2h

Jour 8 : Balade en chien de traineau

En option : 200€ par personne
Tamma !!! Embarquez à bord d’un traineau à chien avec un Musher local pour découvrir pendant quelques heures ce mode de transport traditionnel qui fait la particularité des peuples de l’Arctique. En faisant claquer son fouet à côté des chiens ou en sifflant et murmurant ses ordres, le Musher s’aura diriger sa meute et faire passer le traineau sur la banquise de mer et de lac ou sur la neige qui recouvre les vallées qui s’ouvrent devant vous. Profitez du seul bruit des patins qui glissent sur la neige tout en ayant l’air frais qui fera rougir vos joues. Un peu froid ? Sautez à terre et courrez à côté du traineau pour vous réchauffer. Peut-être débusquerez-vous un lièvre arctique ou une perdrix des neiges.
Cette expérience bien qu’inoubliable sera elle aussi dépendante des conditions de neiges et météorologiques. Seul le Musher pourra prendre la décision de réaliser cette aventure.
Navigation : 0h
Chien de traineau : 3h

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 9 : Village historique

Navigation vers Naujarmiut second petit village de notre épopée. Nous traversons le sud de la baie de Disko qui a accueilli il y a plus de 2500 ans certains campements de la civilisation Saqqaq. Balade dans le village et ses alentours.
Navigation : 4-5h
Balade : 1-2h

Jour 10 : Retour sur Aasiaat

Aujourd’hui nous naviguons au milieu des îlots qui bordent Aasiaat afin de rejoindre notre point d’arrivée dans l’après-midi. Ce dernier après-midi sera un temps libre pour profiter du lieu selon vos envies : visite de la ville, musées, cartes postales, souvenirs…
Navigation : 4-5h
Temps libre : 3h

Jour 11 : Départ Aasiaat

Débarquement et départ pour l’aéroport.

Important itinéraire

Le parcours de ce séjour est très susceptible d’être modifié par la localisation et l’importance de la banquise ainsi que les conditions météorologiques. L’équipage fera évoluer le programme afin de profiter au mieux des opportunités du moment.
Par ailleurs, l’évocation de l’observation possible des mammifère marins tel les narvals, morses, bélugas et baleines franches boréales est basée sur une présence supposée d’après des études scientifiques de leur comportement (zones connues d’hivernages de ces espèces) et des connaissances locales. Toutes ces informations ayant une marge d’incertitude d’autant plus grande durant l’hiver boréale, nous ferons comme les explorateurs d’antan et adapterons notre parcours aux conditions rencontrées et saurons nous émerveiller de cette imprédictibilité.

Dans le cas où le bateau ou l'avion auraient du retard, en raison des conditions de navigation ou de météo, les frais occasionnés par ce retard sont à votre charge. Le brouillard est fréquent à cette période et peut imposer une immobilisation de l'avion plusieurs jours.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Navigation,
Randonnée,
Traîneau à chiens

Environnement :

Terres Polaires

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de participants

De 1 à 5 participants

Caractéristiques du circuit

Nous naviguons dans les archipels de la baie de Disko et les bras de mer à proximité du Groenland. Plus que partout ailleurs, notre programme est tributaire des conditions météorologiques et de l'état de la glace. De même, nous devons respecter la nature pendant nos randonnées à terre, en évitant de marcher sur la flore, mousses et lichens.

Navigation en itinérance en moyenne 2 à 5 heures par jour
Temps libre à terre ou à bord
A terre : visite des villes, randonnée hors des sentiers battus (très probablement dans la neige)
A bord : contemplation, pêche, jeux, lecture...
A bord ou à terre : photographie, peinture...
Courtes présentations grand public et pratiques par un océanographe et glaciologue

Hébergement

"Ivilia" est un ketch familial en acier de 15 m hors-tout. De construction amateur, le bateau est parfaitement adapté aux régions polaires et l'adage "rien n'est jamais assez solide" a été au fondement de sa construction. Ivilia est un bateau sûr et marin qui grâce à ces formes rondouillardes offre de volumineux espaces à l'intérieur comme à l'extérieur. Un équipage professionnel encadre les groupes (6 personnes maximum) et assure la manœuvre du bateau.
Chacun participe à la vie à bord suivant ses compétences. Pas besoin d'être un expert ou d'avoir le pied marin pour apprécier la navigation dans les fjords groenlandais à bord d'Ivilia. Nolwenn et Pauline auront le plaisir d'initier les curieux à la navigation et aux manœuvres au milieu des icebergs. Chacun peut barrer et participer aux manœuvres en fonction de ses possibilités. Vous pourrez aussi apprécier la farniente sur le pont en regardant les paysages défiler ou dans le carré au chaud à proximité du poêle.

Equipements à bord : douche, eau sous pression, chauffage au fuel, alimentation 220V (prises françaises), 12 V (allume cigare) ou 5 V (USB). Préférez ces deux dernières pour la recharge de vos appareils photos, téléphones, tablettes.

Votre voilier : Ivilia :
Longueur hors-tout : 15 m
Largeur maître-bau : 4 m
Surface voilure au près : 120 m²
Tirant d’eau : 1.8 m
Matériau : acier
Motorisation : 65 ch Cummins
Capacité totale : 6 passagers
Pavillon : Belge
Nombre de participants : de 1 à 6 participants sur ce programme

Encadrement

Équipage francophone, passionné d’Arctique, expert en environnement, glaciologie et océanographie.

Pauline et Nolwenn
Francophones et anglophones, passionnés d'Arctique, experts jeunes et dynamiques en environnement, glaciologie et océanographie. Ils vous feront partager leur passion de l'Arctique et découvrir les secrets des glaciers et de l'océan bordant le Groenland à travers des conférences accessibles à tous et des expériences ludiques facilement reproductibles à votre tour
Nolwenn le skipper a conduit quatre expéditions scientifiques dans l'Ouest du Groenland à bord d'un voilier de recherche dont un hivernage. Avec son expérience de ces régions, sa connaissance de la population locale, ainsi que des secrets que cachent les glaciers et les océans il saura vous faire découvrir le Groenland autrement.
Pauline, ingénieur environnemental de formation, vous fera découvrir les particularités des infrastructures des villages groenlandais, ainsi que les enjeux sociaux et environnementaux avec lesquelles les groenlandais composent au quotidien.
Nolwenn et Pauline, par leur jeunesse et leurs dynamismes apportent à vos voyages enthousiasme, convivialité, dynamisme et originalité.

Transports aériens

Pré-acheminement par train ou avion :
- Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour peuvent être changés par la compagnie sans préavis.
- Prévoir également une marge de temps suffisante à cause de tout retard de vols intérieurs, mauvaises conditions climatiques, grèves ou manifestations bloquant les routes.
- Vous devez vous trouver sur le lieu de rendez-vous au minimum 3 heures avant l’heure de décollage.

Dans le cas où le bateau ou l'avion auraient du retard, en raison des conditions de navigation ou météo, les frais occasionnés seraient à votre charge. Pour les départs de province, prévoir des billets d'avion (et de train) modifiables et avec une marge de temps suffisante. Nous pouvons nous charger de la réservation.

Nous consulter pour un vol Paris / Copenhague puis le jour suivant, Copenhague / Kangerlussuaq / Aasiaat A/R. Cependant nous attirons votre attention sur le fait que les vols sur le Groenland peuvent être retardés du fait des conditions météo.

Préparation physique

Disposer d'une complète mobilité est nécessaire pour circuler à bord du bateau (échelles, marches) et pouvoir débarquer (passage du bateau à l'annexe et de l'annexe à terre)
Cette croisière ne nécessite pas de conditions physiques particulières. Les randonnées à terre sont libres et chacun peut évoluer à son rythme.
Attention, en cas de limitations particulières (besoin d'un accès à des soins réguliers, régime alimentaire spécifique...), vous pouvez nous contacter pour avoir des précisions quant aux conditions. Vous restez les seuls juges et responsables de garantir votre aptitude physique à vivre ce séjour. En général, considérez qu'il n'y a pas de soins hospitaliers à proximité du séjour.

2. Equipement

Vêtements

Le choix vestimentaire pour les climats froids demeure très personnel. Il dépend de votre adaptabilité et de votre sensibilité au froid. Pour votre confort et sécurité, évitez d’être mouillé (que ce soit par la transpiration, la pluie, des bottes inadaptées ou des embruns). Apportez des vêtements protégeant de l’eau et du vent. Evitez les vêtements trop serrés qui ne laissent plus de place pour l’air : l’air est un très bon isolant thermique. Les fibres synthétiques comme la fibre polaire retiennent mieux la chaleur que le coton.

Le secret pour rester bien couvert est le "principe des 3 couches". Autrement dit, il vaut mieux porter plusieurs couches légères qu’une seule importante : vous pouvez enlever une de ces couches si vous avez trop chaud ou en remettre une si vous avez froid.

La couche la plus importante est l’externe, qui doit être résistante à l’eau et au vent car un petit vent de 6 km/h peut entraîner une déperdition de chaleur huit fois plus importante que sans vent ! Un dicton habituel dans l’Arctique : "Il n’y a rien d’aussi mauvais que le mauvais temps, sauf d’être mal habillé !". La chaleur corporelle est plus facilement perdue par les parties du corps qui ont beaucoup de surface mais peu de masse : les extrémités. Gardez-les à la chaleur et au sec. Pour les mains, les moufles sont préférables aux gants.

Si le reste de votre corps est couvert, vous pouvez néanmoins perdre 90% de la chaleur par la tête. Assurez-vous de porter un bonnet, un passe-montagne ou une cagoule. Ils peuvent être abaissés afin de protéger vos oreilles, le front, le cou et le menton. Le cou a également besoin de protection par une écharpe ou un tour du coup.

Lorsque vous préparez votre sac (de préférence un sac souple, les valises rigides ne pouvant pas être rangées dans le bateau), n’emportez pas trop de vêtements ou d’équipements. Sélectionnez ce qui est essentiel pour votre voyage, incluant :
- La veste imperméable doit être munie d’une capuche et résister à l’eau. Le Gore-tex ou les vestes de marin sont l'idéal bien qu’il soit possible de trouver des tenues étanches moins chères. La veste étanche est la couche de vêtements la plus importante.
- Un pantalon chaud. Une paire de jeans et un pantalon de velours conviennent bien pour des excursions ou pour porter à bord du bateau.
- Un pantalon imperméable est essentiel pour votre confort : il garde vos sous- vêtements secs et chauds. Le Gore-tex et les tissus similaires sont résistants à l’eau et respirants.
- Sous-vêtements : la soie ou le polypropylène sont fortement recommandés, ils vous gardent au chaud sans sur-poids. Des sweat shirts en polaire de poids moyen sont recommandés.
- Moufles et gants. Garder ses mains au chaud et au sec est important. Des gants fins en polypropylène peuvent être portés sous des moufles. Vous pouvez donc retirer les moufles lorsque vous prenez des photos et être toujours protégé du froid.
- Un bonnet chaud et une écharpe protègent les oreilles.
- Des chaussettes robustes, de grandes chaussettes en laine sur une paire plus fine en soie, polypropylène ou coton/laine permet l’isolation des pieds. Apportez plusieurs paires, sachant que vous aurez inévitablement les pieds mouillés par la transpiration ou si vous mettez malencontreusement un pied dans l’eau.
- Une paire de chaussures de randonnée hivernale, les balades se faisant principalement sur du terrain inégal et enneigé, prenez des chaussures montantes qui tiennent bien les chevilles et limite l'entrée de neige. Guêtres, raquettes à neige et bâtons de marche sont "un plus" non négligeable.
- Prévoir une paire de chaussures légères ou chaussons pour l'intérieure.
- Nécessaire de toilette (incluant serviettes de toilette).
- Une paire de lunettes "classe 3" minimum

Notez que le bateau ne dispose pas de laverie.

Couchage

Vous devez apporter votre propre sac de couchage (conçu pour une température minimale de -5°C (le bateau est chauffé à 15-18°C).
Drap, oreiller, taie d'oreiller seront fournis à bord.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport ou carte d´identité en cours de validité pour les ressortissants de l´Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.

Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d´exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l´agent consulaire français à Nuuk

4. Pays et climat

Climat

Les températures estivales moyennes se situent entre 5° et 15°, avec des minima de l’ordre de -5° et des maxima pouvant aller jusqu’à 20°. En hiver, la moyenne est dans les -20°, -25°, avec des minima à -40° et des maxima proches de 0°. Si les précipitations sont essentiellement neigeuses dans l’est et au centre de l’île, les pluies sont fréquentes, mais éparses, l’été sur la côte ouest. De grandes différences de température ou de précipitation sont sensibles entre le littoral et l’intérieur des terres, même à faibles distances. Le relief joue aussi son rôle : le vent souffle selon l’orientation des vallées, dans lesquelles il s’engouffre avec violence (vents catabatiques).

Géographie

Le Groenland est la plus grande île du monde (Australie mise à part). Situé aux confins de l’Atlantique nord et de l’océan arctique, ses côtes sont longées par des courants froids. Le courant du Groenland est charrie d’importantes masses de glace le long du littoral oriental, jusqu’au sud de Nuuk. Ces courants, à quoi s’ajoutent les vents glacials venant des terres, confèrent au pays son caractère arctique. L’inlandsis (glacier continental) couvre 1 833 900 km² et s’étend, du nord au sud, sur 2 500 km (et jusqu’à 1 000 km d’est en ouest). En son milieu, la couche de glace atteint 3 km d’épaisseur. Les régions libres de glace sont sur les côtes est, sud et ouest, et sur les îles alentour (au total 332 186 km², 15% du territoire). La profondeur maximale de ces parties découvertes est de 200 km ; les fjords, qui pénètrent profondément dans les terres, mettent l’inlandsis en communication avec la mer. Le paysage groenlandais est le résultat de l’érosion de l’époque glaciaire ; plusieurs endroits portent cependant la marque d’autres processus géologiques : tremblements de terre, soulèvement de chaînes montagneuses, volcanisme… Cela fait du Groenland un Eldorado pour les géologues.

5. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.