Hébergement supérieur
Hotel de charme

130 € / personne

Ajouter à mon devis

Les prix affichés ci-dessus sont une estimation calculée à partir des dates, des hébergements et du nombre de participants sélectionnés. Vous pourrez personnaliser votre demande lors de la création de votre devis.

Le prix comprend

L'hébergement en chambre double avec petit déjeuner.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, le transport jusqu'à l'aéroport de Saint-Denis, les boissons, les déjeuners et les dîners, la location de voiture

Jour par jour

Jour 1 : Saint-Gilles les Bains

Arrivée à votre hôtel à Saint-Gilles les Bains après votre séjour en montagne. Installation pour 2 nuits (ou plus selon vos envies) en bord de mer.

  • Hébergement : en hôtel ***

Jour 2 : Saint-Gilles les Bains

Plusieurs plages autour de votre hôtel vous permettent de profiter de baignades en toute sécurité. Longue de 7 kilomètres, la plage de sable blanc de l’Ermitage est au bord du lagon protégé par une barrière de corail. On peut s’adonner à la plongée avec masque-tuba dans des eaux jusqu’à 30°C.

  • Hébergement : en hôtel ***

Jour 3 : Saint-Gilles les Hauts - Saint-Denis

Nouvelle journée pour se détendre en bord de mer. De l’entrée de La Saline à la plage de Trou d’Eau, la plage dispose d’un lagon peu profond et est propice à la plongée masque-tuba pour observer les poissons tropicaux multicolores et les coraux.
Transfert à l'aéroport selon l'horaire de votre vol.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Baignade

Environnement

Bord de mer et îles

Itinérance

En étoile

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

3 jours de détente

Nombre de participants

De 2 à 15 participants

Début du séjour

A Saint-Gilles les Bains.

Fin du séjour

A Saint-Gilles les Bains.

Caractéristiques du circuit

3 jours de détente pour vous baigner, profiter de la plage.

Hébergement

Hôtel les Créoles
Un emplacement idéal, à proximité de l’Errmitage, à 5 minutes du lagon et 10 minutes du port de Saint-Gilles les Bains. De nombreux restaurants sont situés à proximité. L’hôtel tout confort possède une piscine.

Nous pouvons également vous réserver des nuits à La Saline les Bains, à l’hôtel Le Swalibo et Dina Morgabine (supplément de 10€ par personne).

Nourriture

Petits déjeuners pris dans votre hébergement. Vous trouverez de nombreux restaurants à proximité pour vos déjeuners et dîners.

Boissons :
L’eau du réseau est potable.
Dans les bars et restaurants, parfois dans les gîtes, il a y des spécialités dont la fameuse "Dodo", bière locale, ou l’eau de Cilaos (eau minérale gazeuse).
Les jus de fruits frais sont rares, par contre les sodas locaux et jus venant d’Asie sont fréquents en plus des boissons internationalement connues.

Encadrement

Pas de guide sur ce voyage.

Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien. Consultez nos équipes de vente.

Vos dépenses

Les repas du midi et du soir.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 40 à 60 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des véhicules ou vous-mêmes.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex
• 1 sur pantalon imperméable
• 1 cape de pluie
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (recommandé) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1.5L de préférence)
• 1 boussole
• 1 lampe frontale (pour la montée du Piton des Neiges)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Crème solaire et stick à lèvres

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques (facultatif).

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Le formulaire d’assurance qui vous a été remis lors de votre inscription si vous avez souscrit l’assurance proposée par Terres d’Aventure ou les coordonnées de votre assurance personnelle.

Passeport

Passeport ou carte nationale d’identité, en cours de validité, pour les ressortissants français ou pour ceux d’un autre pays de l’Union Européenne. Pour les Suisses, passeport en cours de validité. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Nous vous conseillons donc de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne, ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Attention ! Pour toute extension du voyage à d’autres îles de l’océan Indien, n’oubliez pas de vous renseigner sur les formalités d’accès (validité passeport, visa…) propres à la destination concernée.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche, rougeole pour les enfants.

Prévention Paludisme

Absent, mais le risque d'autres affections justifie une protection individuelle efficace contre les piqûres de moustiques (vecteurs de la dengue, du chikungunya ou du virus Zika) : la dengue est présente et en extension, quant au chikungunya, s'il ne revêt pas l'importance de l'épidémie de 2005-2006, qui a touché toute l’île, il doit rester une préoccupation individuelle et collective.

Information au 10/05/2018 :
Depuis ce début d’année, nous assistons à une recrudescence des cas de dengue sur l’île de La Réunion (notamment dans le sud et à l’ouest de l’île). Nous vous rappelons l’importance des mesures de protection individuelle contre les piqûres de moustique : utilisation de répulsifs adaptés et port de vêtements couvrants.

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux, en particulier ceux liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil. Il faut aussi avoir à l’esprit qu'en cas de cyclone (voire d'éruption volcanique) il sera important de penser à rassurer ses proches qui, à distance, ne connaissent pas nécessairement la situation sur place.

Informations pratiques

Comme partout, il sera nécessaire, avant tout acte médical ou chirurgical, de contacter la compagnie auprès de laquelle vous avez souscrit un contrat d'assistance.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Climat de type tropical humide. Pendant la saison "sèche", de mai à novembre, la côte est ("au vent") est tout de même assez arrosée ; la côte ouest ("sous le vent"), quand à elle, connait peu ou pas de précipitations. Les alizés entretiennent une atmosphère agréable et douce, sans chaleur excessive. Dans l’intérieur, la température fraîchit en fonction de l’altitude. La fin de la saison sèche est la période des floraisons. Pendant la saison des pluies, de novembre à avril, la côte est bat des records d’humidité. L’atmosphère est alors étouffante du fait de la moiteur de l’air. Période cyclonique de mi-janvier à début mars.

Ile volcanique et sauvage
Un relief tourmenté et spectaculaire, issu à la fois d’un volcanisme et d’une érosion millénaire, où deux massifs se jouxtent, celui du Piton de la Fournaise, plus récent et actif, et celui du Piton des Neiges, maintenant éteint, entaillé profondément par l’érosion. L’île est relativement jeune géologiquement (3 millions d’années d’émersion) pour avoir conservé ces hautes altitudes (entre 1500 et 3000m au centre de l’île) et sa physionomie en cône typique de ces volcans "boucliers" (pentes de 8 à 15% depuis le littoral), mais suffisamment ancienne pour que l’érosion travaille rudement ces massifs, au point d’avoir des reliefs uniques, cirques pour le massif le plus ancien et vallées profondes initiatrices de ces cirques sur l’autre massif.
Ce relief est responsable de la diversité biologique (nombreux microclimats) et de la diversité des activités humaines (chaque cirque est spécifique, répartition de la population très inégale, dense sur le littorale et inexistante sur 40% du territoire)

La Réunion, l’île de "seconde zone"
L’histoire de la Réunion repose en fait sur les déboires qu’ont connu les Français depuis le XVIIe siècle. Excentrée par rapport aux routes maritimes des Indes, elle n’avait pas de grands intérêts stratégiques, simplement une terre d’approvisionnement. Sa colonisation récente (XVIIe) s’est faite parce que les terres d’intérêt économique, donc militaires, des Français (comptoirs des Indes et surtout Madagascar) étaient instables (guerres avec les populations locales pour Madagascar et avec les Anglais et les Hollandais). L’île "sœur", Maurice, étant également plus intéressante du point de vue commercial (île plus plate et aux côtes plus hospitalières, donc plus facilement cultivable) a fait de l’ombre au développement économique de la Réunion.
Actuellement, la Réunion est le reflet de l’Europe dans l’océan Indien, développement économique exceptionnel, camouflant paradoxalement un malaise social énorme étant donné la petitesse du marché local : 33% de chômage pour un accroissement démographique important (1 million d’habitants prévu en 2025 !). Le grand pari est de pouvoir accepter cette population sur des terres non extensibles, dont le relief escarpé et l’existence d’une nature au patrimoine riche unique au monde, nécessaire à préserver, accentuent ces difficultés d’installation.

L’île aux "250 microclimats"
C’est son caractère insulaire, son relief accidenté et élevé, sa situation tropicale et sa colonisation récente (350 ans) qui ont permis aux plantes de tous les pays du monde de "trouver leur compte" sur ces petites surfaces. La Réunion possède une flore et une faune exceptionnelles car l’évolution en circuit fermé depuis 3 millions d’années a permis de dégager un endémisme élevé.

Vie rurale
Les hauts de l’île sont encore dominés par l’activité agricole, traditionnelle et non mécanisée (subsistance, marché local de fruits et légumes). Seul le littoral a conservé les productions spéculatives qui ont marqué sont histoire (épices et café dans un premier temps et canne à sucre actuellement). Quelques noyaux de cultures spécifiques qui marquent la vie des hauts et qui font toujours la renommée de l’île, géranium, vanille, vin et lentilles.

Ile de l’océan Indien, le temps y est très changeant, au gré des vents, les nuages s’accrochent entre 1500 m et 3000m d’altitude. De mai à septembre, les températures en altitude (Piton des Neiges et sur la Fournaise, entre 2000 et 3000m) peuvent être négatives (-5°C la nuit pour remonter à 15° le jour). De décembre à avril (été austral), le climat est davantage pluvieux (saison des cyclones caractérisée par des pluies diluviennes, records mondiaux battus !), par contre, sur la côte les températures restent douces.
En été austral, les "hauts" se couvrent plus tôt dans la journée, en hiver austral ils se couvrent toujours mais plus tard. Pour être tranquille ayez toujours dans votre sac à dos, cape de pluie, polaire, crème solaire, chapeau.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions de montagne est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun ; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc...

Après le Maloya, les paysages réunionnais ont été inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco le dimanche 1er août 2010. Le dossier "Pitons, cirques, remparts" porté par le parc national a été validé par le 34e comité du Patrimoine mondial de l’Unesco, réuni du 26 juillet au 3 août 2010 à Brasilia. Ces sites ont reçus le label, témoin du caractère "spectaculaire" des forêts et des paysages, mais aussi synonyme d’engagements forts pour assurer la protection de ces espaces et la préservation du "bien" sur la liste du patrimoine mondial. Le Parc National de La Réunion assurera la gestion technique de la zone labellisée et la coordination avec les acteurs locaux.

Ne pas jeter de déchets dits biodégradables sauf dans les sites urbanisés et dans les poubelles car le milieu est très fragile et de nouveaux prédateurs (rats, chats) des espèces locales sont aussi attirés par ces déchets.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris