Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

07/11/2016

20/11/2016

3650 € Assuré à partir de 5

19/12/2016

01/01/2017

3650 € Assuré à partir de 5

09/01/2017

22/01/2017

3490 € Assuré à partir de 5

06/02/2017

19/02/2017

3490 € Assuré à partir de 5

12/03/2017

25/03/2017

3490 € Assuré à partir de 5

23/04/2017

06/05/2017

3490 € Assuré à partir de 5

15/05/2017

28/05/2017

3490 € Assuré à partir de 5

02/10/2017

15/10/2017

3490 € Assuré à partir de 5

06/11/2017

19/11/2017

3490 € Assuré à partir de 5

18/12/2017

31/12/2017

3650 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien et les transferts
• Le transport des bagages
• L'encadrement
• L'hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les pourboires, boissons et dépenses personnelles
• L'éventuel déjeuner du J2 à Luang Prabang (en fonction des horaires de vol)
• Les repas du J13 à Champassak (soit 1 ou 2 repas en fonction des horaires de vols internationaux)
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Privatisation

Jour par jour

Jours 1 et 2 : Vol pour Luang Prabang

Vol pour Luang Prabang. Transfert à votre hôtel en fonction de l'heure d'arrivée (les chambres sont généralement disponibles à partir de 14h). Temps libre pour se remettre du décalage horaire et se reposer après les vols internationaux.
Programme indicatif selon votre heure d'arrivée :
Une première expérience (environ 2 heures) nous permet de découvrir l’art lao à travers un atelier "pochoir". Anousith et son équipe se font une joie de nous faire découvrir cet art ancien et toujours existant qui sert pour la décoration de nombre de pagodes dans la ville.
Le massage fait partie de la culture asiatique et reste un excellent remède pour se relaxer après plusieurs heures de vol. Aussi, nous profitons dans l’après-midi d’une heure de massage traditionnel lao.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Luang Prabang - chutes de Kuangsi - Ban Houay - Ban Xangkhong - Luang Prabang

Notre matinée est consacrée à la visite des principaux monuments de la ville de Luang Prabang, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 : le Palais Royal devenu Musée National, le Wat Mai, le Wat Xieng Mouane et la maison du patrimoine.
Dans l’après-midi, il est temps de se relaxer aux chutes de Kuangsi à une trentaine de kilomètres de la ville : ces chutes sont un lieu idéal pour se baigner dans ses bassins d'eau turquoise. Une fois sur place, nous pouvons aussi visiter l’exposition permanente qui explique les différentes politiques mises en œuvre pour protéger les derniers ours noirs d’Asie. En cours de route, nous nous arrêtons dans le village de Ban Houay, habité par des Hmong, puis celui de Ban Thapene, de l’ethnie Khamu.
Une fois de retour à Luang Prabang, nous nous dirigeons vers Ban Xangkhong, un village réputé pour sa soie tissée manuellement et sa fabrication de papier mâché réalisé à partir de feuilles de mûriers.
Nous continuons avec la visite du Musée d'Ethnologie et d'Arts traditionnels où une exposition permanente nous fournit nombre d'informations et détails sur la richesse et la diversité ethnique du Laos ainsi que sur les traditions (fermé le lundi).
En fin d’après-midi, nous allons au Wat Prabat Tai pour admirer le coucher de soleil sur le fleuve Mékong et, pourquoi pas, prendre part à une partie de pétanque avec les locaux : une véritable expérience garantie, pleine de rigolade, et un moment unique à partager ! Attention, les Laotiens sont d’excellents joueurs !
Après le dîner, temps libre au marché de nuit qui se tient chaque soir dans certaines rues de la ville et reste le meilleur endroit pour effectuer ses achats de souvenirs et cadeaux.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 4 : Luang Prabang - Ban Chan - Luang Prabang

Pour ceux qui le désirent, réveil matinal (5h30) pour participer à l’offrande aux bonzes et visiter le marché du matin avant de retourner à l’hôtel pour le petit déjeuner.
Matinée d'immersion dans la gastronomie laotienne. Pour commencer, nous nous rendons par les transports locaux, comme un habitant de Luang Prabang, au marché Phosy, le plus grand de la ville, afin de découvrir les ingrédients nécessaires à la cuisine laotienne qui utilise beaucoup de produits frais, notamment des herbes. Après le marché, nous nous dirigeons avec notre véhicule vers les cuisines pour l’aspect pratique du cours.
Une fois la pratique finie et les plats mitonnés, il est l’heure de passer à table pour déguster nos propres préparations (boissons non incluses).
Dans l’après-midi, une pirogue nous conduit au village de potiers de Ban Chan que nous explorons. Puis, une petite marche d’environ une heure le long du Mékong nous mène au Wat Chompet localisé au sommet d’une colline offrant une belle vue sur Luang Prabang. Notre petite promenade se poursuit à l’ombre des arbres vers le Wat Longkun, un lieu paisible qui a été rénové par la France et a permis au site d’être entièrement intégré dans la zone de protection couverte par l’UNESCO. Cette rénovation a aussi permis à une communauté de bonzes de revenir s’y installer. Une bonne occasion pour vous également de discuter à l’ombre des manguiers avec les bonzes et d’en apprendre plus sur le bouddhisme et ses aboutissants.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 5 : Luang Prabang - Ban Pha Phuang - Ban Mok Chong (randonnée)

Départ vers 8h30/9h en songthiew (transport local qui relie les villages) pour une randonnée de 2 jours et 1 nuit au nord de Luang Prabang. Une fois à notre point de départ, au village Khamu de Ban Houay Lo, il est l’heure de commencer notre randonnée à travers rizières, forêts et différentes chutes d’eau.
Nous passons à travers le village Hmong de Ban Pha Phuang où nous déjeunons.
Nous poursuivons notre randonnée avec diverses montées afin de gagner le village mixte Hmong et Khamu de Ban Mok Chong qui nous accueille pour la nuit. Situé au sommet d’une colline nous bénéficions d’une splendide vue sur la région. Et pourquoi ne pas prendre part au quotidien des locaux une fois dans le village pour mieux appréhender leur vie et échanger ?
Dîner et nuit au village
Note : durant cette journée, nous traversons à plusieurs reprises des rivières ; il est donc conseillé d'être équipé de chaussures pouvant aller dans l'eau.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Type d'hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30

Jour 6 : Ban Mok Chong - Ban Nasavang - Luang Prabang (randonnée)

Début de notre randonnée qui traverse une zone forestière (notamment des forêts de bambous) plutôt accidentée sur le flanc occidental du bassin versant de la rivière Nam Ou. Le sentier nous fait passer par monts et par vaux le long de paysages karstiques de toute beauté. Une fois au village de Ban Nasavang, nous prenons le déjeuner dans ce village Khamu.
Poursuite de notre marche le long de sentiers locaux pour effectuer un arrêt à des chutes d’eau qui sont un lieu parfait pour se relaxer et se reposer. Nous continuons jusqu'au village de Ban Houay puis retournons à Luang Prabang en songthiew (arrivée vers 17-18h). Une fois à Luang Prabang, installation à l’hôtel avant d'aller dîner.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30

Jour 7 : Luang Prabang - camp des éléphants de Ban Xieng Lom - grottes de Pak Ou - Luang Prabang

Notre matinée nous mène à l’extérieur de Luang Prabang sur les berges de la rivière Nam Khan. Localisé à Ban Xieng Lom, à une quinzaine de kilomètres de la ville, le camp des éléphants est un acteur majeur dans la région pour la préservation de ces pachydermes.
Après une présentation de la situation des éléphants au Laos, symbole du pays, il sera temps de monter dans votre howdaw, le siège sur le dos de l’animal, pour une promenade d’environ une heure dans la jungle et sur les bords de la rivière. Puis, un petit tour en bateau nous mène vers les chutes de Tad Sae, où nous pouvons nous baigner et nous relaxer avant de nous rendre au restaurant du camp pour le déjeuner.
Retour en tout début d’après-midi en ville puis départ en bateau aux grottes de Pak Ou, abritant des centaines de statuettes de Bouddhas et un lieu important de pèlerinage pour les Laotiens, notamment au moment du nouvel an à la mi-avril. Après la visite, nous rentrons à Luang Prabang avec un arrêt au village de Ban Xang Hai, réputé pour sa production d’alcool de riz.
En arrivant à Luang Prabang, si le temps le permet, visite du Wat Xieng Thong qui est le temple le plus connu de la ville, puis direction le mont Phousy pour profiter d’une vue unique sur Luang Prabang et sa région au coucher du soleil.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 8 : Luang Prabang - Paksé (vol) - plateau des Bolovens

Vers 9h, transfert à l’aéroport et vol pour Paksé, la porte d’entrée du sud du pays. Transfert en ville pour le déjeuner puis direction le plateau des Bolovens pour y découvrir, si le temps le permet, de magnifiques chutes d’eau en milieu totalement naturel. Imaginez des chutes jumelles qui se jettent de plus de 120m au-dessus de la jungle à Tad Fane ou encore des chutes vers Tad Yuang.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30

Jour 9 : Plateau des Bolovens - Ban Xedkhod (randonnée)

Le minibus nous conduit jusqu'à Paksong, la capitale du café au Laos. Une fois dans cette petite bourgade, nous changeons de véhicule pour monter à bord d’anciennes jeep 4x4 soviétiques ou chinoises (peu confortables, mais fiables et solides) pour prendre la direction de la ferme de Mr Khamsone. L’itinéraire est poussiéreux, voire boueux en cas de pluie. Cela manque de confort, mais l’expérience est unique.
Une fois à la ferme, autour d’un expresso, Mr Khamsone nous présente l'univers du café : histoire, types, torréfaction... Puis, une petite marche facile d’environ 1h15 nous fait passer entre les plantations et les champs vers le sommet d’un ancien volcan d’où la vue sur la région est magnifique. Après 30 minutes, nous parvenons à Phou Katouk, lieu d’une bataille entre Américains et Vietcong en 1973. Nous poursuivons notre marche avec des montées et des descentes avant de nous arrêter pour pique-niquer.
Dans l’après-midi, environ 2h de marche nous permettent de rejoindre le village Souy de Ban Houay Vay. Ici, nous reprenons les jeeps pendant une trentaine de minutes jusqu'à Ban Xedkhod où nous passons la nuit.
Visite du village et possibilité de découvrir la vie locale, voire d’y prendre part. De novembre à mars, c’est la période de torréfaction, ne soyez donc pas surpris par l’odeur du café qui embaume le village.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30

Jour 10 : Ban Xedkhod - plateau des Bolovens (randonnée) - 4000 îles

Petit déjeuner matinal au village avant de partir pour 2h de randonnée et notamment traverser une zone de prédilection pour les abeilles vers les falaises de Phou Phatung. Nous rejoignons les abords de la rivière Xeset jusqu'aux chutes de Tad Moun où nous déjeunons. Nous en profitons pour nous relaxer et nous baigner avant de retrouver les jeeps qui nous ramènent à notre minibus.
Nous prenons la route pour l'extrême sud du pays. Nous arrivons à Ban Nakhasan où nous embarquons à bord d’une pirogue pour rejoindre l’île de Khone à une vingtaine de minutes.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 11 : 4000 îles

Une promenade à vélo (très facile, terrain plat) est le meilleur moyen pour prendre le pouls et le rythme des îles. Cela nous permet une immersion dans le rythme paisible de l’île à la rencontre des populations locales, mais aussi de son héritage passé avec, notamment, l’unique voie ferrée du pays qui permettait de transborder les marchandises d’un bateau à l'autre de part et d’autre des cataractes.
Dans l’après-midi, nous nous rendons aux chutes de Lippi, localement appelées Tad Sonphanit, où nous avons l’opportunité de voir différentes techniques de pêche utilisées dans les eaux poissonneuses du Mékong, dont les trappes en bambou par lesquelles l’eau passe en déposant les poissons sur les bambous.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 12 : 4000 îles - Vat Phou - Champassak

Nous quittons en pirogue les 4000 îles pour rejoindre la route 13 jusqu'aux chutes de Khone Phapheng considérées comme les plus importantes d’Asie du Sud-Est.
Nous déjeunons à Champassak, ancienne capitale du royaume éponyme qui abrite encore de nombreuses bâtisses de l’époque française.
L'après-midi est consacré à la visite du complexe préangkorien du Vat Phou enregistré depuis 2001 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Édifié sur une montagne considérée comme sacrée, la vue sur toute la plaine du Mékong depuis son sommet vaut le détour.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jours 13 et 14 : Champassak - aéroport de Paksé - vol international retour

Matinée libre. Transfert à l'aéroport de Paksé ou Ubon pour notre vol international retour.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30

Important itinéraire

Avertissement : nous vous rappelons que ce voyage demande une ouverture d’esprit "de voyageur" : le Laos s’éveille au tourisme, et les conditions y sont bien entendu totalement différentes des nôtres :
• Le réseau routier est à certains endroits en très mauvais état : il peut se détériorer davantage en fonction des pluies. De plus, les véhicules locaux sont parfois peu confortables…
• La nonchalance traditionnelle des Lao se manifeste particulièrement dans la lenteur du service dans les restaurants.
• Certaines étapes peuvent être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.

Merci d’accepter de bonne humeur ces aléas inévitables.

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.
• Les temps de transferts sont également donnés à titre indicatif. Ils dépendent notamment des conditions météorologiques et de l'état des routes.
- D’autre part, certaines étapes peuvent être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.
• Chaque année vers mi-avril se tient la célébration du nouvel an Khmer (la date varie chaque année). Pour l’occasion, les Laotiens aiment se retrouver en extérieur et s’asperger d’eau mutuellement. Cette pratique, tout à fait opportune étant donnée la chaleur, sera l’occasion de vous mêler à la population locale et de partager des moments de joie dans le cadre d’une fête très typique.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Randonnée

Environnement :

Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

3 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

La découverte du Laos, un des pays les moins visités d'Asie du Sud-Est, avec les principaux sites du nord au sud : Luang Prabang, le plateau des Bolovens, le Vat Phou classé à l'UNESCO et les 4000 îles.
Des randonnées dans les environs de Luang Prabang et sur le plateau des Bolovens avec une nuit chez l'habitant pour découvrir la vie locale.
Un soin tout particulier apporté au choix des restaurants afin de découvrir la gastronomie locale.

Hébergement

En chambre double/twin dans les hébergements ci-dessous et en chambre commune chez l'habitant :
Luang Prabang : Villa Saykham www.villasaykhamhotel.com ou similaire
Ban Mok Chong : chez l'habitant
Plateau des Bolovens : Sinouk Coffee Resort ou similaire
Ban Xedkhod : chez l'habitant
4000 îles : Sala Don Khone www.salalaoboutique.com/saladonekhone ou similaire
Champassak : Inthira Champassak www.inthira.com/hotel_about.php?hid=4 ou similaire

Qu'est-ce que l'hébergement local ?
Les populations du Laos vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre un réel contact avec ces populations, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre et cela demandera une capacité d'adaptation. La qualité de ces hébergements est très sommaire.

Chez l'habitant veut dire :
• Vous dormez en dortoir
• Le dortoir est sommaire
• Chacun aura un matelas et une couverture
• Il n'y a pas d'eau chaude pour effectuer sa toilette
• Pas de chauffage et les portes ne ferment pas à clé

Les hôtels sont donnés à titre indicatif ; nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.

Nourriture

La cuisine lao se rapproche de la thaïlandaise par son côté parfumé. Le riz constitue une base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats. La salade de papaye, la salade de bœuf et le làap (hachis de viande cru ou cuit et agrémenté de menthe, oignons verts, jus de citron vert, sauce poisson, piments) font partie des plats célèbres de la cuisine lao. Déjeuners pique-niques à midi pendant le trek.

Encadrement

Accompagnateurs laotiens francophones. Nous choisissons de prévoir un encadrement différent sur les deux régions visitées (nord et sud) en raison de la spécificité de chaque étape. Ils ont en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils !
Contrairement à d'autres pays d'Asie, le Laos ne s'est ouvert que depuis peu au tourisme "d'aventure". Les guides manquent encore un peu d'expérience et leur niveau de français n'est pas toujours optimal, néanmoins la situation s'améliore d'année en année.

Transfert et transport des bagages

Pour la randonnée des jours 5 et 6, vos bagages principaux restent à Luang Prabang et vous ne portez que vos affaires pour ces 2 jours.
Pour la randonnée des jours 8 et 9, vos bagages principaux restent dans le véhicule et vous ne portez que vos affaires pour ces 2 jours.

Transports aériens

Vols réguliers.

Important :
• aucune compagnie aérienne ne dessert directement le Laos depuis la France. Vous aurez nécessairement une voire deux escales, à l’aller comme au retour.
• les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations pour l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts. Évitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de randonnée
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore tex
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche. Evitez les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.

Chaussures :
• 1 paire de chaussures de grande randonnée tenant bien la cheville
• Tennis pour les visites dans les villes
• Sandales pour les traversées de rivières et confort de marche par temps chaud.

En fonction des saisons, les températures peuvent fortement varier dans les régions montagneuses du Laos. D'octobre à février il peut faire frais le matin, le soir et la nuit.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement, type Packtowl
• Boules pour atténuer les bruits, type Quiès (facultatif)
• Papier toilette + 1 briquet (pour éventuellement le brûler)
• Répulsif anti-moustiques
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)

Couchage

1 drap de sac

Pharmacie personnelle

• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. Le passeport devra comporter au moins une pleine page vierge.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Le visa de tourisme est délivré par l´ambassade du Laos (à Paris, à Bruxelles… - coût : 50 euro) ou à l´arrivée aux aéroports de Vientiane, Luang Prabang, Paksé ou Savannakhet (coût : 30 dollars US - validité : 30 jours ; prévoir 2 photos d’identité). Il est possible de renouveler son visa sur place. Lors de l´entrée sur le territoire, s´assurer que la date d´entrée a bien été inscrite près du visa par les services d´immigration, sous peine, si ce n’était pas le cas, de se voir infliger une amende de 100 dollars US à la sortie.

Les ressortissants suisses n'ont pas besoin de visa pour un séjour sur place n'excédant pas 15 jours.


Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), typhoïde (risque alimentaire), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, rage (pour les séjours aventureux et pour les résidents, surtout les enfants), encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

La prise d'un traitement préventif par Méfloquine (Lariam), Doxycycline ou Atovaquone-Proguanil (Malarone ou générique) n'est indispensable que dans des zones rurales peu touristiques. L'itinéraire de la majorité des voyageurs concerne Vientiane, Luang Prabang, la plaine des Jarres puis le Mékong de Paksé à l'île de Khong.
Le ratio bénéfice/effets secondaires ne sera pas en faveur de la prise d'un traitement à condition de se protéger avec rigueur des moustiques vecteurs de dengue beaucoup plus que de paludisme : répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées.

Autres risques

Insistons à nouveau sur les risques de maladies sexuellement transmises : hépatites, syphilis et, bien sûr, en premier lieu, SIDA, présent partout, non seulement dans les quartiers « chauds » des grands centres touristiques, mais aussi dans des endroits beaucoup plus reculés. Il n'est pas inutile de rappeler que les seuls modes de transmission sont sexuel et sanguin (préservatifs impératifs) ; on n’oubliera pas non plus les possibilités de transmission par piercing ou tatouage. En 2003, l´apparition en Asie du sud-est de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, l’année suivante, de celle de la grippe aviaire (peu préoccupante pour le voyageur, s'il ne fréquente pas les élevages de volailles), rend préférable de s´informer auprès du Ministère des affaires étrangères de la situation locale. Il faut rappeler le risque réel que représentent les mines antipersonnel sur certains sites touristiques (plaine des Jarres). On suivra impérativement les recommandations et les interdits des autorités, mais aussi les conseils des populations, qui en sont encore les victimes quotidiennes. Une certaine insécurité règne dans les grandes (et moyennes) villes, mais également dans certaines régions, où persistent des conflits politiques sporadiques et violents. Ainsi évitera-t-on de se rendre par la route de Vientiane à Luang Prabang. Pour vos déplacements, préférez l'avion ou le bateau. Une croisière sur le Mékong vous permettra de découvrir d´autres paysages et d'autres populations. Les baignades dans ses eaux boueuses sont peu tentantes. Les sangsues, pour désagréables qu'elles soient, ne transmettent pas de maladie. Les répulsifs que vous utilisez pourront les repousser ; sinon, le saignement (peu important) que provoque leur succion, sera stoppé par une simple compression locale avec une compresse imbibée d´antiseptique. Mais, plus peut-être que les risques parasitaires que vous aurez su éviter en ne vous baignant pas, le risque accidentel réel sur les fleuves est l’embarquement à bord des speed-boats ; considérez qu'il s'agit d'un sport, plus que d´un moyen de transport, que seuls pratiqueront les amateurs de sensations fortes, harnachés de gilets de sauvetage et casqués comme des pilotes de course.

Informations pratiques

Au Laos, les infrastructures médicales sont encore modestes et il est préférable, en cas de problème, d'envisager un rapatriement sanitaire vers la France ou, éventuellement, sur Bangkok. Vous pourrez prendre l'avis des services de l’ambassade de France à Vientiane.

4. Pays et climat

Climat

Pour faire simple, deux saisons et deux étages. Saison sèche (novembre-avril) : ciel dégagé, chaleur agréable dans les plaines et les vallées jusqu’en mars (fraîcheur en montagne), les températures grimpent ensuite. Pendant la saison des pluies (mai-octobre), l’air est chargé d’humidité et la chaleur étouffante. Le Mékong et ses affluents gonflent et débordent. C’est en montagne que les précipitations sont les plus abondantes. Typhons réguliers en septembre-octobre.

Géographie

Le Laos est un pays enclavé d’Asie du sud-est. Il est frontalier du Vietnam, à l’est ; de la Chine et de la Birmanie, au nord ; de la Thaïlande, à l’ouest ; du Cambodge, au sud. La montagne occupe 80% du territoire. Au nord, une série de chaînes en éventail, ne dépasse pas 2 000 m d’altitude. Vers le sud (dans le manche de la « poêle à frire »), s’allonge la cordillère Annamitique, où passe la frontière avec le Vietnam. Au sud-ouest de la cordillère Annamitique, le relief est moins marqué (plateaux et plaines) et plus propice à l’agriculture et à l’élevage. Toutefois, seuls 4% des terres sont cultivables. Le nord est entièrement montagneux, sauf dans les régions de Vientiane et de la plaine des Jarres (province de Xieng Khouang). Le riche réseau hydrographique s’écoule en direction du golfe du Tonkin, ou alimente de bassin du Mékong (1 898 km au Laos). Celui-ci marque l’essentiel des frontières ouest du pays.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique de la région que vous aller traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser vos papiers, mouchoirs, boites, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Extension

En 5 jours/4 nuits, nous vous proposons d’étendre votre circuit jusqu’au Cambodge, à la découverte des grands sites d’Angkor et des paysages lacustres du Tonlé Sap. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.