Visite Luang Prabang - Randonnée Nong Kiaw - Cascades Kuang Si Rando et ethnies du nord du Laos

  • Région de Muang Ngoi  - Laos
    Région de Muang Ngoi - Laos
  • Chutes de Kuang Si - Laos
    Chutes de Kuang Si - Laos
  • Prière des moines - Laos
    Prière des moines - Laos
  • Rizière - Nong Khiaw - Laos
    Rizière - Nong Khiaw - Laos
  • Village en bambou - Nong Khiaw - Laos
    Village en bambou - Nong Khiaw - Laos
  • Région de Muang Ngoi - Laos
    Région de Muang Ngoi - Laos
  • Nong Khiaw - Laos
    Nong Khiaw - Laos
  • Joueur de flûte - Ethnie Hmong - Long Lao Mai - Laos
    Joueur de flûte - Ethnie Hmong - Long Lao Mai - Laos
  • Mékong - Luang Prabang - Laos
    Mékong - Luang Prabang - Laos
  • Moine au Mont Phousi - Luang Prabang - Laos
    Moine au Mont Phousi - Luang Prabang - Laos
  • À partir de 3250 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 16 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : LAO012

  • • 3 treks à la rencontre des ethnies Hmong et Khmu
  • • La navigation sur la Nam Ou au pied des pics karstiques
  • • La ville de Luang Prabang, le joyau du Mékong
  • • Les chutes de Kuang Si et Tad Sae

Le nord du Laos, irrigué par le grand fleuve Mékong et de nombreuses rivières, telle la superbe Nam Ou, invite au voyage au cœur de paysages grandioses : pics karstiques impressionnants, rizières, forêt primaire, chutes d'eau. Dans cette nature superbe et préservée, de nombreux groupes ethniques ont élu résidence et perpétuent depuis des générations leurs traditions animistes. Trois treks accessibles nous conduisent à la rencontre des ethnies Hmong et Khmu ; nous dormons chez l'habitant et nous imprégnons de la douceur de vivre et du sens de l'accueil de ses populations rurales, restées longtemps isolées. La découverte des chutes de Kuang Si, Tad Sae et des 100 cascades, ainsi qu'une journée de navigation sur la plus belle portion de la rivière Nam Ou, viennent compléter ce voyage au cœur d'un Laos préservé et accueillant.

lire la suite

  • Activités

    Randonnée, Rencontres

  • Hébergements

    En hôtel (9), chez l'habitant (4), en avion (2)

  • Transferts

    Véhicule privatisé, Véhicule

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Forêts, collines, rivières et lacs, Patrimoine et Nature

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

04/02/2023

19/02/2023

3650 € Assuré à partir de 4

04/03/2023

19/03/2023

3890 € Assuré à partir de 4

01/04/2023

16/04/2023

3890 € Assuré à partir de 4

06/05/2023

21/05/2023

3250 € Assuré à partir de 4

03/06/2023

18/06/2023

3250 € Assuré à partir de 4

15/07/2023

30/07/2023

3690 € Assuré à partir de 4

05/08/2023

20/08/2023

3650 € Assuré à partir de 4

02/09/2023

17/09/2023

3290 € Assuré à partir de 4

07/10/2023

22/10/2023

3250 € Assuré à partir de 4

04/11/2023

19/11/2023

3250 € Assuré à partir de 4

02/12/2023

17/12/2023

3390 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Les vols internationaux sur ligne régulière et les taxes d'aéroport
• Les transports et transferts routiers en véhicule privé avec chauffeur
• Les transferts fluviaux
• L’encadrement par un guide laotien francophone
• L’hébergement et la pension complète sauf les repas mentionnés libres
• Les entrées dans les parcs, musées et sites visités

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les pourboires, boissons et dépenses personnelles
• Les repas mentionnés libres
• Le supplément pour logement en chambre individuelle
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Jour par jour

Jour 1 :

Vol pour Luang Prabang

Vol pour Luang Prabang.

  • Hébergement : en avion
Jour 2 :

Luang Prabang

Arrivée à Luang Prabang. Transfert à votre hôtel en fonction de l'heure d'arrivée. Temps libre pour se remettre du décalage horaire et se reposer après les vols internationaux.
En fin de journée nous gravissons les marches du mont Phousi qui offre une vue panoramique sur Luang Prabang, les montagnes qui l’entourent et le fleuve Mékong. Nous redescendons par l’autre côté du mont Phousi pour découvrir le marché de nuit de Luang Prabang. Nous y découvrons l’artisanat Lao, riche et coloré : tentures, écharpes tissées par les femmes des villages, boiseries, épices aux senteurs exotiques… c’est un rendez-vous à ne pas manquer !

Suggestion : selon votre horaire d'arrivée, si vous avez du temps libre dans l'après-midi, nous vous conseillons de visiter le musée UXO (non prévu dans les visites du lendemain). C'est un petit musée présentant les horreurs des bombardements américains. Une visite peu réjouissante mais indispensable pour découvrir ce pan malheureusement méconnu de l'histoire récente du pays.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 3 :

Luang Prabang

Dans la matinée nous partons à la découverte du marché aux produits frais en centre-ville de Luang Prabang, véritable mosaïque de couleurs et senteurs. Tout est à réapprendre dans ce pays au climat tropical qui fait pousser des fruits et légumes aux couleurs et aux formes étranges. Ambiance locale garantie dans ce marché où les Laotiens viennent acheter leurs produits du quotidien. c'est l'occasion de faire de belles découvertes culinaires !
Nous partons ensuite visiter les plus beaux temples et musées de la ville.
Visite tout d'abord du Musée national, qui est l'ancien palais royal construit en 1904 à l'époque du protectorat français pour le roi Sisavang Vong. En 1975 le royaume est aboli par les communistes et le palais devient un musée. Outre la petite pagode à la façade dorée dans le parc, nous découvrons une belle collection de meubles, instruments de musique et autres objets offerts par diverses nations.
Visite du Vat Xieng Thong, superbe temple bouddhiste fondé en 1560 par le roi Setthatiratdu du royaume du Lan Xang (Million d'éléphants). Encore en activité, il est richement décoré : intérieur en bois avec nombreuses dorures, grand bouddha doré. De petits temples annexes présentent d'étonnantes fresques réalisées en éclats de verre colorés incrustés dans les murs extérieurs. Un pavillon contient le char funéraire des anciens rois du Laos.
Dans l’après-midi, nous visitons le musée d’ethnologie et d’art traditionnel du Laos, qui nous dévoilera la richesse culturelle et ethnique du pays. C’est une occasion de découvrir l’artisanat propre à chaque ethnie du Laos. Une excellente introduction à la vie des ethnies avant de partir en randonnée à la rencontre des ethnies Hmong et Khmu.
Nous poursuivons par la visite du célèbre et paisible Wat Wisoun qui donne son nom au quartier qui l’entoure. Il abrite un grand Bouddha doré et de nombreuses statues de Bouddha en bois (certaines dateraient du 13ème siècle), notamment des Bhouddas en position de prière pour la pluie.
Puis nous terminons la journée par une escapade de l’autre côté de la rivière Nam Khan pour visiter les villages de tisserands de Ban Xieng Lek et Ban Xiang Khong où sont produites écharpes et tentures. Nous aurons aussi l’occasion de découvrir la technique traditionnelle utilisée pour produire le papier sur lequel sont peints des motifs traditionnels et religieux.
Retour sur Luang Prabang et balade le long du Mékong pour admirer le coucher de soleil.
Déjeuner inclus, dîner libre.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 4 :

TREK : Luang Prabang - Ban Houay Fai

Aujourd'hui commence notre premier trek, une itinérance assez courte et facile pour nous immerger dans le monde rural du Laos, à la rencontre des ethnies Hmong et Khmu.
Après un court transfert (30mn), nous commençons la randonnée à travers jungles, plantations de teck et rizières, au pied d'impressionnantes falaises karstiques, jusqu'au village de Ban Houay Nok. Nous marchons sur des sentiers de terre globalement plats, avec quelques pentes raides et caillouteuses, assez techniques. Après 2h de marche, nous profitons d'une pause pour découvrir ce village peuplé par une communauté Khmu. A seulement 2 heures de Luang Prabang, nous pénétrons déjà dans une zone isolée entre jungle et montagnes, domaine des esprits que les ethnies, observant des croyances animistes, craignent et vénèrent.
Nous repartons pour une heure de marche à l'assaut des versants rocheux des massifs calcaires typiques de la région, jusqu'au village Hmong de Ban Long Hut, installé sur les rives d'un petit lac coincé au fond d'un vallon. Nous poursuivons notre balade par une montée qui nous conduit au sommet de la colline, puis suivons un chemin de crête offrant de superbes points de vue sur les montagnes de la région de Luang Prabang.
Nous arrivons enfin au village de Ban Houay Fai, abritant des familles Hmong et Khmu. Nous prenons le temps d'explorer le village et de rencontrer ses habitants. Situé en pleine nature, au pied des montagnes, il comporte près de 80 maisons, la plupart de construction traditionnelle en bois et bambou, certaines, plus récentes, en béton, témoins d'une jeune génération partie travailler à la ville et gagnant suffisamment sa vie pour apporter un peu de modernité et de confort dans ce village resté largement traditionnel. La population restée au village vit de l'agriculture et de l'élevage. Le village est plein de charme et de vie, dans un décor naturel superbe. Nous pouvons profiter de la fin de journée pour jouer avec les enfants à leurs jeux favoris : volley (sans filet bien sûr) ou lancer de savates !
Repas inclus.

  • Heures de marche : 5h
  • Distance Parcourue : 13 km
  • Dénivelé + : 660 m
  • Dénivelé - : 550 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , 0h30
Jour 5 :

TREK : Ban Houay Fai - chutes de Tad Sae - Luang Prabang

Nous partons le matin pour 2h de marche. Un ruisseau au milieu de la jungle guidera nos pas, et nous suivrons son cours pendant 1h environ sur des chemins alternant plats et montées dans la forêt. Sur la route, nous visitons la ferme de Ban Thin Pha qui vit en autosuffisance en cultivant un petit jardin et en élevant des cochons. Nous poursuivons notre chemin pendant environ 1h30 sur des chemins faciles et plus dégagés offrant des points de vue à couper le souffle sur les montagnes alentour et sur les rizières cultivées par la population rurale.
Arrivés au bord de la Nam Khan, nous prenons un petit bateau à moteur et descendons le cours de la rivière pendant une dizaine de minutes, jusqu'aux chutes de Tad Sae. En pleine jungle, ces belles chutes qui se déversent dans la Nam Khan se composent de 3 niveaux distants d'un kilomètre l'un de l'autre. L'eau cristalline se déverse dans une succession de bassins calcaires formant des piscines naturelles où l'on profite d'une baignade rafraîchissante.
Puis retour à Luang Prabang (30 minutes) et temps libre.
Déjeuner inclus, dîner libre.

  • Heures de marche : 2h
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 370 m
  • Dénivelé - : 470 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule , 0h30
Jour 6 :

Luang Prabang - chutes de Kuang Si - Luang Prabang

Nous prenons la route (environ 30mn) en direction du village de Ban Longlao Mai, abritant des familles des ethnies Hmong et Khmu. Visite du village et départ de notre randonnée dans les montagnes rocheuses des cascades de Kuang Si. Le sentier, globalement facile, hormis un court passage plus technique formé de pierres, serpente d'abord entre des plantations de riz et d'hévéas, coincées entre collines et montagnes karstiques. Il s'enfonce ensuite dans une belle jungle, dont le couvert végétal nous apporte un peu de fraîcheur. Nous pouvons notamment croiser quelques manguiers aux dimensions impressionnantes. Nous arrivons à une résurgence formant un bassin d'eau claire puis un cours d'eau. Après 30mn de marche supplémentaires, cette petite rivière se déverse dans les impressionnantes chutes de Kuang Si. Là s'ouvre un beau panorama sur les montagnes en face, et nous avons une vue plongeante sur les chutes, d'une hauteur de 80m environ sur plusieurs étages. L'arrivée par le haut des chutes, itinéraire peu fréquenté, offre une expérience intimiste. Nous descendons le long des chutes (pente raide) puis découvrons de nombreux bassins d'eau turquoise ainsi qu'une superbe vue sur l'ensemble des chutes, serties d'une épaisse jungle.
En fin d’après-midi nous reprenons la route vers Luang Prabang, et une dernière halte sera faite sur la route pour visiter une ferme de buffles d’Asie au projet de conservation singulier. Voilà une occasion d’en apprendre plus sur le "tracteur des rizières d’Asie" et de porter un regard nouveau sur cet animal méconnu et omniprésent dans la culture Lao.
Déjeuner inclus, dîner libre.

  • Heures de marche : 3h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 290 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h et 1h30, 60 km
Jour 7 :

TREK : Luang Prabang - Ban Long Nget

Nous partons pour un trek de 3 jours centré sur la culture et le mode de vie des communautés Hmong vivant dans les montagnes autour de Luang Prabang. Nous aurons le plaisir de découvrir l’hospitalité de cette ethnie, ainsi que la beauté des paysages. Les sentiers sont de difficulté moyenne mais considérés comme difficiles en cas de pluie. Nous apprécierons la diversité des chemins empruntés à travers les versants des montagnes, la jungle et la forêt de bambous. Nous dormirons chez une famille dans le village de Ban Long Nget en pleine campagne laotienne.
Départ en direction du nord en suivant la route 13, qui traverse le Laos du nord au sud en longeant le Mékong. Après 1h30 de route, nous voici déjà dans une zone reculée. Le trek commence depuis la magnifique rivière Nam Ou, que nous traversons en bateau traditionnel, jusqu'au village de Ban Long Nget. Le chemin nous conduit au cœur de la jungle primaire où nous découvrons une végétation protégée et luxuriante, dont des arbres géants.
La randonnée d’environ 3 à 4h alterne sentiers plats longeant le lit d’une rivière et pentes raides de montagne où nous évoluons sous le couvert des arbres. L’arrivée au village de Ban Long Nget est prévue en milieu d’après-midi pour nous permettre de nous détendre et de découvrir le quotidien des villageois. C'est l'occasion de découvrir de nombreuses scènes du quotidien : travail dans les jardins du village, habitants qui reviennent de la jungle avec le fruit de leur chasse et de leur cueillette, artisans forgerons ou villageois en train de moudre le riz. Nous croiserons de nombreux enfants qui jouent avec des toupies artisanales en bois sculpté, ou jouent au foot sur le terrain de l’école du village. N’hésitez pas à vous mêler à eux et profiter de l’enthousiasme et de la curiosité de la jeune génération !
Notre guide nous expliquera la culture des communautés locales rencontrées et il nous initiera le soir à la cuisine laotienne. N’oubliez pas de préciser le niveau d’épice souhaité dans vos plats car la nourriture laotienne est réputée pour donner des couleurs enflammées aux visages blancs des "farangs" (étrangers) pour le plus grand plaisir des locaux !
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 450 m
  • Dénivelé - : 185 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , 1h30
Jour 8 :

TREK : Ban Long Nget - Ban Galak Gong

Après un petit déjeuner matinal, nous reprenons les sacs à dos et partons pour une nouvelle journée de 4 à 5h de marche à la découverte des ethnies du Laos.
Peu après avoir quitté Ban Long Ngnet, nous traverserons un village Khmu qui est en train d’être déplacé vers le village à majorité Hmong de Ban Long Ngnet. En effet, le gouvernement laotien encourage les populations à se regrouper dans de nouveaux villages pour favoriser l’accès aux soins et à l’école pour les plus jeunes.
La balade se poursuit sur des chemins de terre qui mènent au village Khmu de Ban Galak Gong, qui nous accueille pour la nuit. Durant la journée nous traversons des paysages découverts et évoluons dans le fond d’une vallée entourée par des montagnes vertes couvertes de forêts denses de part et d’autre. Nous randonnons durant la première heure et demie sur un sentier de terre dégagé qui offre une vue panoramique sur les montagnes qui nous entourent et sur les rizières cultivées par les villageois.
Nous partons ensuite à l’ascension d’une colline sur un chemin raide jusqu’au sommet, durant environ 1 heure. Une fois au sommet la récompense est au rendez-vous, et nous pouvons souffler en face d’un point de vue superbe sur les montagnes alentour. Sur ce chemin de crête les cultures sont laissées sauvages mais la population récolte néanmoins une variété robuste de riz sauvage qui est réputée pour ses vertus gustatives. Le reste de la balade vers Ban Galak Gong se fait principalement en descente sur un chemin facile, alternant le couvert des arbres et des zones plus dégagées.
L’arrivée dans le village en début d’après-midi nous donne l’occasion de prendre le temps de rencontrer les villageois et découvrir le mode de vie du peuple Khmu, dont l’habitat, bien que sommaire, demeure très convivial. Nous prenons place au coin du feu, disposé au centre de la cuisine et observons notre famille d’accueil cuisiner les légumes et fruits issus de la cueillette journalière. C'est aussi l'occasion de découvrir les croyances animistes du peuple Khmu.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 5h
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 550 m
  • Dénivelé - : 320 m
  • Hébergement : chez l'habitant
Jour 9 :

TREK : Ban Galak Gong - Nong Kiaw

Nous entamons la dernière journée de ce trek. Une première partie d'1h30 environ alterne courtes montées et descentes, le long d'un sentier suivant un petit cours d'eau. Nous sommes au fond d'une vallée encaissée entre des montagnes abruptes, environnés de plantations et de fermes. Puis nous entrons dans la forêt et entamons une montée avec des passages raides et parfois techniques (pierres et racines). Arrivés à un col où se trouve un petit village, une belle vue s'offre à nous sur les montagnes en face, couvertes de jungle. Nous entamons ensuite une descente assez raide, sur un sentier de terre caillouteux, peu technique mais exigeant pour les genoux. En cours de route nous aurons quelques superbes points de vue sur la rivière en fond de vallée et les montagnes à l'horizon.
A la fin du parcours nous gagnons le lit de la rivière Nam Ou où nous pourrons nous rafraîchir et nous baigner. Nous reprenons le minibus avec nos gros sacs (stockés dans nos bureaux à Luang Prabang).
Nous prenons alors la route du nord en direction de Nong Kiaw (4h30 de route) et profitons des paysages magnifiques qui nous entourent. La route serpente le long de la rivière Nam Ou et nous conduira chemin faisant à travers montagnes, rizières et villages à la beauté rustique et préservée.
En arrivant nous découvrons la petite ville encaissée de Nong Kiaw qui prend son siège au bord de la rivière Nam Ou et est entourée de falaises karstiques vertigineuses.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Distance Parcourue : 11 km
  • Dénivelé + : 750 m
  • Dénivelé - : 1235 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h et 4h30, 140 km
Jour 10 :

Nong Kiaw: randonnée des 100 cascasdes

Après le petit déjeuner, nous commençons la journée par une balade en bateau (30 à 45mn) sur la rivière Nam Ou, surplombée d'impressionnants pics karstiques couverts de jungle. C'est l'occasion d'apprécier l’agilité des pêcheurs qui lancent leurs filets et les enfants qui jouent et se baignent. Nous arrivons à Ban Don Khoun, petit village de pêcheurs d'où nous démarrons la randonnée en direction des 100 cascades.
La première moitié se fait sur un chemin de terre essentiellement plat dans la campagne, avec de très belles montagnes en toile de fond. Nous marchons d'abord dans la forêt et les plantations de tek, puis à découvert. Nous croisons de petites fermes isolées et quelques rizières. Nous pouvons faire une courte halte sous un "sala", petit abri de bambou en bordure des champs. La suite de la randonnée se fait dans la jungle ; nous marchons dans le lit d'une petite rivière et passons ses cascades successives. Nous devons parfois escalader les rochers, et le chemin est assez technique avec pierres glissantes. Toutefois les passages les plus difficiles sont aménagés : petites marches taillées dans la roche, échelles en bois. La balade n'est globalement pas très compliquée mais requiert une bonne condition physique et de la concentration. Il faut parfois s'aider des mains.
Pique-nique aux chutes les plus hautes avec superbe point de vue sur la forêt et les montagnes. Retour par un chemin détourné pour éviter de descendre les cascades. Arrivés à Ban Don Khoun, nous pouvons prendre le temps de visiter le village avant de reprendre le bateau pour Nong Khiaw. Nous aurons peut-être l'occasion de déguster l'alcool de riz distillé dans le village.
Repas inclus.

Note : pour la randonnée dans le lit de la rivière, il est recommandé d'avoir des chaussures aquatiques ou des sandales tenant bien le pied.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 280 m
  • Dénivelé - : 280 m
  • Hébergement : en hôtel
Jour 11 :

Nong Kiaw - Navigation sur la Nam Ou - Muang Ngoi

Le matin nous grimpons jusqu'au sommet d'une colline surplombant Nong Kiaw et la rivière Nam Ou, en suivant un petit chemin au milieu de la forêt. La montée est raide et se fait sur un chemin de terre, de pierres et de racines, assez technique et physiquement exigeant (certains passages sont aménagés avec des marches, balustrades et mains courantes en corde). Arrivés au sommet du piton rocheux, nous serons récompensés par un panorama spectaculaire à 360° sur les montagnes, la rivière Nam Ou et le village de Nong Kiaw.
Nous redescendons pour déjeuner puis partons en bateau vers le village de pêcheurs de Muang Ngoi. La navigation (1h environ) nous permet d'admirer cette section sauvage de la rivière Nam Ou. A notre arrivée, temps libre pour profiter de l'ambiance paisible du village.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Distance Parcourue : 4 km
  • Dénivelé + : 480 m
  • Dénivelé - : 480 m
  • Hébergement : en hôtel
Jour 12 :

TREK : Muang Ngoi - Ban Na - Ban Kioukhan

Nous entamons aujourd'hui notre troisième trek, à la découverte des villages et montagnes karstiques des environs de Muang Ngoi.
Nous marchons environ 2h en terrain découvert, sur un chemin de terre entre plantations et rizières, entourés de montagnes et de falaises impressionnantes. Nous découvrons la grotte de Tham Gang au passé chargé d’histoire : elle a été un refuge important pour les populations alentours durant les bombardements incessants de la guerre d’Indochine. Nous traversons les belles rizières du village de Ban Na, connu localement comme le village du riz. En effet ses rizières s'étalent sur de vastes surfaces, ce qui n'est pas si courant au Laos. Nous traversons ensuite le village de Ban Hoy San, où nous pouvons observer les tisserandes en plein travail. La suite de la randonnée se fait le long d'une petite rivière que nous traversons à plusieurs reprises (chaussures aquatiques recommandées). Puis nous amorçons la deuxième partie de la randonnée, une longue montée sous le couvert d'une belle forêt. La montée est difficile, avec des pentes raides, mais sur un chemin de terre peu technique. Quelques trouées dans la végétation offrent de belles vues sur les montagnes. Nous traversons quelques beaux bosquets de bambous. Nous arrivons enfin au village de Ban Kioukhan, perché au sommet d'une montagne et offrant un superbe panorama : les lignes découpées de sommets de Muang Ngoi se dessinent dans le soleil couchant. Le village offre une ambiance de bout du monde. Nous prenons le temps de le parcourir et de rencontrer ses familles Hmong et Khmu.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 1260 m
  • Dénivelé - : 570 m
  • Hébergement : chez l'habitant
Jour 13 :

TREK : Ban Kioukhan - Nong Kiaw

Début de la randonnée en légère montée jusqu'à un point de vue grandiose sur les montagnes, qui s'étalent en cordons successifs jusqu'à l'horizon. Puis descente progressive le long d'un sentier aérien, bordé de rizières à flanc de montagne et offrant de superbes panoramas. Avec un peu de chance nous verrons les pics montagneux émerger d'une mer de nuage. Nous entrons ensuite dans la forêt et entamons une descente raide, un peu technique, sur des sentiers de terre et cailloux, jusqu'au village de Ban Sop Chem, au bord la rivière Nam Ou. Dans ce village il n'est pas rare de voir les tisserandes à l'œuvre. Nous terminons en 30mn sur une piste en fond de vallée pour rejoindre le village de Ban Hat Sa Phouej où nous attend notre bateau.
Nous redescendons la rivière Nam Ou jusqu'à Nong Kiaw, profitant une dernière fois de cet environnement naturel exceptionnel.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 11 km
  • Dénivelé + : 340 m
  • Dénivelé - : 1020 m
  • Hébergement : en hôtel
Jour 14 :

Nong Kiaw - Pak Ou - Luang Prabang

Nous reprenons la route vers le sud en direction de Luang Prabang. Nous suivons le cours de la rivière Nam Ou jusqu'à son embouchure dans le fleuve Mékong. Nous visitons les fameuses grottes de Pak Ou, qui abritent des centaines de statues de Bouddha déposées par les Laotiens au fil des siècles. Nous poursuivons notre route et découvrons des villages où sont fabriqués le lao lao (alcool de riz local) et les parchemins en papier que nous retrouvons au marché de nuit de Luang Prabang.
Arrivée à Luang Prabang en milieu d’après-midi et temps libre.
Repas inclus.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h et 4h30
Jour 15 :

Luang Prabang - vol international retour

Temps libre puis transfert à l'aéroport pour notre vol international retour.
Repas libres.

  • Hébergement : en avion
Jour 16 :

Arrivée à destination

Fin du voyage.

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Certaines étapes peuvent aussi être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.

• Les temps de transferts sont également donnés à titre indicatif. Ils dépendent notamment des conditions météorologiques et de l'état des routes. Le réseau routier est à certains endroits en très mauvais état.: il peut se détériorer davantage en fonction des pluies. De plus, les véhicules locaux sont parfois peu confortables…

• Le niveau des randonnées correspond bien à un niveau 2 chaussures. Notez tout de même les dénivelés importants des jours 12 (en montée) et 13 (en descente).
Le niveau physique peut être plus élevé que prévu en fonction des conditions météo, généralement la chaleur qui nécessitera de faire quelques pauses et de bien s'hydrater.
Le chemins empruntés sont globalement peu techniques. Ce sont souvent des chemins de terre, parfois caillouteux. Quelques passages peuvent être rendus plus techniques en raison de cailloux et racines, ou bien des chemins rendus boueux et glissants par la pluie. Quelques sections sont raides, notamment la descente des chutes de Kuang Si ou certains passages du chemin menant au point de vue de nong Kiaw (dans les 2 cas on trouve des rambardes de bois ou une main courante).
Le guide adaptera le rythme des randonnées au niveau des participants.

• Afin de vous protéger et de protéger les autres face à l'épidémie de Covid-19 pendant votre séjour, nous vous demandons de vous munir de gel hydroalcoolique et de masques en quantité suffisante pour toute la durée de votre séjour. Il est également essentiel de bien respecter les gestes barrières et suivre les recommandations du guide.

• Pour répondre aux réglementations locales et vous assurer un voyage dans les meilleures conditions, voici les principales mesures mises en place et quelques règles à respecter :
- Respecter, autant que possible, une distance physique d’au moins 1,50m avec les membres de l’équipe locale et les autres voyageurs (en dehors des membres du même cercle social).
- Le port du masque est obligatoire dans les aéroports et les gares, ainsi que dans tous les transports et dans certains halls et couloirs d’hôtels.
- Une prise de température quotidienne pourra être effectuée par votre guide.
- Avant chaque visite, votre guide vous informera du protocole sanitaire prévu par chaque partenaire (généralement port du masque et lavage des mains et éventuellement création de sous-groupes si des restrictions de capacités existent).
- Votre guide ne pourra pas vous prêter son équipement personnel (télescope, jumelles, brochures entre autres).
- Au restaurant, des mesures de distanciation pourront être appliquées entre des personnes faisant partie d’un cercle social différent.
Ces informations sont des lignes directrices générales auxquelles peuvent s’ajouter d’autres mesures appliquées par nos partenaires sur place et adaptées aux besoins spécifiques de chaque lieu ou activité. Les règlementations locales sont susceptibles d'évoluer, le cas échéant votre guide vous en informera. Merci de respecter ses consignes et d’être à l’écoute de ses recommandations.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Rencontres

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

10 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Avertissement :
Nous vous rappelons que ce voyage demande une certaine ouverture d’esprit et une capacité d'adaptation : le Laos s’éveille au tourisme, et les conditions y sont bien entendu totalement différentes des nôtres.
Il arrive que la qualité de service ne soit pas au niveau souhaité; l'organisation d'un voyage au Laos est toujours soumise à des aléas. Il ne faut pas s'attendre aux mêmes prestations qu'au Vietnam ou au Cambodge par exemple. Par exemple les hébergements souffrent souvent de manquements en termes de service, les guides n'ont pas toujours un excellent niveau, etc...
Ces aléas doivent être pris en compte lors de votre choix de voyage car ils peuvent en impacter la qualité.

Hébergement

En chambre double/twin dans les hébergements ci-dessous et en chambre commune chez l'habitant :

Luang Prabang (J2, 3, 5, 6 et 14)
Hôtel Saynamkhan ou similaire
https://saynamkhanhotel-luangprabang.com/home-vat-nong/

Nong Kiaw (J9, 10 et 13)
Nong Kiaw Riverside ou similaire
http://nongkiau.com/

Muang Ngoi (J11)
Hôtel Ning Ning ou similaire

En village (J4, 7, 8 et 12)
Nuit chez l'habitant.

Qu'est-ce que l'hébergement chez l'habitant ?
Les populations du Laos vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre un réel contact avec ces populations, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre et cela demandera une capacité d'adaptation. La qualité de ces hébergements est très sommaire.

Chez l'habitant veut dire :
• Vous dormez en dortoir
• Le dortoir est sommaire
• Chacun aura un matelas et une couverture
• Il n'y a pas d'eau chaude pour effectuer sa toilette
• Vous aurez généralement accès à des toilettes (à la turque), souvent dans la maison des habitants et avec peu d'intimité. A noter que dans certains villages il n'y a pas de toilettes.
• Pas de chauffage et les portes ne ferment pas à clé

Les hôtels sont donnés à titre indicatif ; nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.

Les chambres triples à proprement parler sont relativement rares dans les hôtels au Laos. Il s’agit le plus souvent d’un matelas supplémentaire ("extra bed") rajouté dans une chambre double. Nous faisons notre maximum pour choisir des hôtels avec de vrais lits pour les "extra bed" mais cela n’est parfois pas possible.
NB : il n'y a généralement pas de double vitrage et il peut arriver que certaines chambres soient un peu bruyantes, notamment le matin.

NB: le supplément pour la chambre individuelle n'est valable que pour les nuits en hôtel et en guest house. Pas de possibilité de chambre individuelle pour les nuits chez l'habitant.

Nourriture

La cuisine lao se rapproche de la cuisine thaïlandaise par son côté parfumé. Le riz constitue une base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats. La salade de papaye, la salade de bœuf et le làap (hachis de viande cru ou cuit et agrémenté de menthe, oignons verts, jus de citron vert, sauce poisson, piments) font partie des plats célèbres de la cuisine lao.

Lors des nuits chez l'habitant, la nourriture est variable suivant les saisons : riz gluant traditionnel, sauté et soupe de pousses de bambou, bouillons de plantes et feuilles, fleurs, riz sauté, champignons (les laotiens mangent quasiment tout ce qui pousse dans la jungle en y associant des vertus thérapeutiques). Les repas incluent parfois de la viande. La population laotienne se nourrit beaucoup sur la base de la cueillette et la nourriture est toujours très fraîche et saisonnière (il n'y a pas de frigo dans les villages).

Encadrement

Accompagnateur laotien francophone. Il a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !
Contrairement à d'autres pays d'Asie, le Laos ne s'est ouvert que depuis peu au tourisme "d'aventure". Les guides manquent encore un peu d'expérience et leur niveau de français n'est pas toujours optimal, néanmoins la situation s'améliore d'année en année.

Au cours de votre voyage, lors de certaines étapes vous pouvez avoir la possibilité de vous baigner sur des sites où la baignade est autorisée mais non surveillée. Il vous est donc vivement recommandé d’être vigilant et de ne prendre aucun risque pour votre sécurité car nos accompagnateurs ne sont pas titulaires d’un diplôme de surveillant de baignade (BNSSA). Il incombe à chacun, en fonction du site de baignade, d’évaluer son niveau et ses compétences avant de se lancer à l’eau ainsi que des personnes dont vous êtes responsable.

Transfert et transport des bagages

Minibus privatisé et une journée en bateau sur la rivière Nam Ou.

Pour les treks des jours 4/5, 7/9 et 12/13, vos bagages principaux ne seront pas accessibles. Nous vous invitons à prendre un sac de taille intermédiaire qui vous permettra d'emporter vos affaires nécessaires pendant les jours de trek.

NB: en cas de vol via l’aéroport de Bangkok / Vientiane, vous devrez récupérer vos bagages en soute à Bangkok / Vientiane pour procéder à l'enregistrement sur le vol suivant.

Transports aériens

Vols réguliers.

Note : en cas de longue escale à Bangkok, vous pouvez facilement visiter la ville. Aucun visa n'est nécessaire. Un certificat de vaccination est à présenter aux autorités (ou à défaut, un test PCR ou antigénique -72h).
Vos bagages peuvent être laissés dans une consigne à l'aéroport. Vous pouvez rejoindre le centre de Bangkok facilement en métro ou taxi.

Important :
• aucune compagnie aérienne ne dessert directement le Laos depuis la France. Vous aurez nécessairement une voire deux escales, à l’aller comme au retour.
• les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 30 à 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.
Si vous décollez de Paris avec le reste du groupe, l’assistant aéroport vous remettra des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Si vous décollez à un horaire différent du groupe, ou au départ d’un autre aéroport, vous pouvez demander les étiquettes bagages à votre conseiller.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Des réglementations strictes sont en vigueur concernant les bagages en soute et en cabine. Nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur les différentes restrictions et de consulter les informations présentes sur les sites des compagnies aériennes, des aéroports et auprès des autorités compétentes en matière d’aviation civile (en France, consulter le site de la direction de l’aviation civile : https://airbag.dsac.aviation-civile.gouv.fr/AirBag.

NB :
Nous vous demandons de bien vouloir privilégier des sacs de voyage souples sans armatures et sans roulettes.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts. Évitez le coton, très long à sécher ; préférez des t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues légères pour se protéger du soleil
• 1 sweat-shirt
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de randonnée
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche. Evitez les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.

Chaussures :
• 1 paire de chaussures de grande randonnée tenant bien la cheville (idéalement des chaussures faciles à sécher)
• Tennis pour les visites dans les villes (faciles à mettre et retirer pour entrer dans les pagodes)
• Chaussures pouvant aller dans l'eau pour les traversées de rivières et certaines portions demandant "d'escalader" de façon basique la roche.
• Sandales pour le confort de marche par temps chaud.

En fonction des saisons, les températures peuvent fortement varier dans les régions montagneuses du Laos. D'octobre à février il peut faire frais le matin, le soir et la nuit. Il faut donc prévoir des vêtements chauds en conséquence, au minima un pull chaud et une veste.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette + 1 briquet (pour éventuellement le brûler)
• Répulsif anti-moustiques
• 1 couteau de poche

Couchage

Pour les nuits chez l'habitant, vous pouvez éventuellement prendre un drap de sac pour plus de confort.

Pharmacie personnelle

• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

• Dès votre inscription, merci de nous fournir une copie couleur des votre passeport en la téléchargeant dans les champs adéquats dans votre Espace Client. Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

• Les conditions d’entrée, de séjour et de déplacement au Laos évoluent et sont mises à jour régulièrement sur le site conseil aux voyageurs. Dans le cadre de la préparation de votre voyage, nous vous invitons à consulter l’ensemble des mesures mises en place sur Conseils aux voyageurs - Laos

Vous êtes un voyageur en provenance de Belgique ou de Suisse, nous vous invitons à vous diriger vers les sites suivants et sélectionner la destination de votre séjour :
- Diplomatie Belgique
- Diplomatie Suisse

Le retour à votre domicile peut également être conditionné à certaines règles en fonction du pays visité. Voici l’ensemble des mesures qui sont, elles aussi, régulièrement mises à jour :
- Retour en France
- Retour en Belgique
- Retour en Suisse

Vous pouvez consulter notre fiche Conditions sanitaires d’entrée et de séjour au Laos.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français et belges. Les ressortissants suisses n'ont pas besoin de visa pour un séjour n'excédant pas 15 jours (au-delà, visa obligatoire ; coût : 50 francs suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Il est désormais possible d’effectuer une demande d’e-visa sur le site : https://laoevisa.gov.la
Attention, le e-visa permet une arrivée aux seuls points d'entrée suivants : Wattay International Airport (Vientiane), Lao-Thai Frienship Bridge I (Vientiane), Luang Prabang International Airport, Lao-Thai Frienship Bridge II (province de Savannakhet), Pakse International Airport (province de Champassak).
Le paiement s’effectue en ligne au moment de la demande : 45 dollars US pour les ressortissants français et 50 dollars US pour les ressortissants belges.
Pour effectuer la demande, il faudra vous munir : du scan de la page d’identité de votre passeport (de bonne qualité, aux conditions de validité indiquées à la rubrique « passeport ») et d’une photo d’identité (en couleur NF de moins de 6 mois). Une fois la demande effectuée, et les frais de visa réglés, vous recevrez la réponse par mail dans un délai de 3 jours ouvrés. Il faudra imprimer la lettre d’approbation et la présenter lors de votre arrivée dans la zone d’immigration (voie dédiée e-visa) de l’aéroport d’arrivée.
En cas d'absence de réponse par mail des autorités, il est possible de contrôler l'état de sa demande sur le site de l'immigration en renseignant le numéro d’application reçu par mail.
Pour l'assistance e-visa, merci de contacter: support@laoevisa.gov.la

Attention ! Le visa électronique pour le Laos étant valide 60 jours à partir de la date d'approbation, la demande en ligne ne peut être effectuée plus de deux mois avant la date de retour. La durée du séjour autorisée est de 30 jours maximum.

Le visa de tourisme est aussi délivré par l´ambassade du Laos - coût : 35 euros pour les Français, 40 euros pour les Belges - ou à l´arrivée aux aéroports de Vientiane, Luang Prabang, Paksé ou Savannakhet - coût : 30 dollars US, payables en espèces (prévoir 5 dollars supplémentaires pour d'éventuels frais annexes). Validité : 30 jours ; 2 photos d’identité requises. Il est possible de renouveler son visa sur place. Lors de l´entrée sur le territoire, s´assurer que la date d´entrée a bien été inscrite près du visa par les services d´immigration, sous peine, si ce n’était pas le cas, de se voir infliger une amende de 100 dollars US à la sortie.

Lorsque le visa est demandé à l'ambassade du Laos avant le départ, il faut indiquer l'adresse d'un correspondant local : le cas échéant, cette information peut être obtenue du voyagiste.

Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), typhoïde (risque alimentaire), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, rage (pour les séjours aventureux et pour les résidents, surtout les enfants), encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

La prise d'un traitement préventif par Doxycycline ou Atovaquone-Proguanil (Malarone ou générique) n'est indispensable que dans des zones rurales peu touristiques (compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs).
L'itinéraire de la majorité des voyageurs concerne Vientiane, Luang Prabang, la plaine des Jarres puis le Mékong de Paksé à l'île de Khong. Le ratio bénéfice/effets secondaires ne sera pas en faveur de la prise d'un traitement à condition de se protéger avec rigueur des moustiques vecteurs de dengue beaucoup plus que de paludisme : répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Insistons à nouveau sur les risques de maladies sexuellement transmises : hépatites, syphilis et, bien sûr, en premier lieu, SIDA, présent partout, non seulement dans les quartiers « chauds » des grands centres touristiques, mais aussi dans des endroits beaucoup plus reculés. Il n'est pas inutile de rappeler que les seuls modes de transmission sont sexuel et sanguin (préservatifs impératifs) ; on n’oubliera pas non plus les possibilités de transmission par piercing ou tatouage. En 2003, l´apparition en Asie du sud-est de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, l’année suivante, de celle de la grippe aviaire (peu préoccupante pour le voyageur, s'il ne fréquente pas les élevages de volailles), rend préférable de s´informer auprès du Ministère des affaires étrangères de la situation locale. Il faut rappeler le risque réel que représentent les mines antipersonnel sur certains sites touristiques (plaine des Jarres). On suivra impérativement les recommandations et les interdits des autorités, mais aussi les conseils des populations, qui en sont encore les victimes quotidiennes. Une certaine insécurité règne dans les grandes (et moyennes) villes, mais également dans certaines régions, où persistent des conflits politiques sporadiques et violents. Ainsi évitera-t-on de se rendre par la route de Vientiane à Luang Prabang. Pour vos déplacements, préférez l'avion ou le bateau. Une croisière sur le Mékong vous permettra de découvrir d´autres paysages et d'autres populations. Les baignades dans ses eaux boueuses sont peu tentantes. Les sangsues, pour désagréables qu'elles soient, ne transmettent pas de maladie. Les répulsifs que vous utilisez pourront les repousser ; sinon, le saignement (peu important) que provoque leur succion, sera stoppé par une simple compression locale avec une compresse imbibée d´antiseptique. Mais, plus peut-être que les risques parasitaires que vous aurez su éviter en ne vous baignant pas, le risque accidentel réel sur les fleuves est l’embarquement à bord des speed-boats ; considérez qu'il s'agit d'un sport, plus que d´un moyen de transport, que seuls pratiqueront les amateurs de sensations fortes, harnachés de gilets de sauvetage et casqués comme des pilotes de course.

Informations pratiques

Au Laos, les infrastructures médicales sont encore modestes et il est préférable, en cas de problème, d'envisager un rapatriement sanitaire vers la France ou, éventuellement, sur Bangkok. Vous pourrez prendre l'avis des services de l’ambassade de France à Vientiane.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Pour faire simple, deux saisons et deux étages. Saison sèche (novembre-avril) : ciel dégagé, chaleur agréable dans les plaines et les vallées jusqu’en mars (fraîcheur en montagne), les températures grimpent ensuite. Pendant la saison des pluies (mai-octobre), l’air est chargé d’humidité et la chaleur étouffante. Le Mékong et ses affluents gonflent et débordent. C’est en montagne que les précipitations sont les plus abondantes. Typhons réguliers en septembre-octobre.

On peut voyager toute l'année au Laos mais on distingue deux saisons qui ont chacune leur intérêt :
- De novembre à mars : la saison sèche avec des températures peu élevées et des pluies rares.
Les mois de décembre et janvier correspondent à l’hiver dans le nord du pays ; il fait assez frais et humide, surtout dans les montagnes où la température descend souvent sous 10°C avec un ciel plutôt gris.
- D'avril à octobre : la saison humide.
L’été commencent en avril-mai. Ce sont les deux mois les plus chauds de l'année avec une forte humidité mais peu de pluie et souvent une brume de chaleur.
Aux mois de juin, juillet et août, l’été bat son plein avec une température de 28 à 38°C et des possibilités de grosses averses en fin de journée ou la nuit.
De juillet à octobre, les rizières sont splendides et les paysages d'un vert éclatant.
De juin à octobre, c'est la période d'activité dans les rizières ; si les pluies ne sont pas rares et les chemins boueux, c'est la meilleure période pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans avec participation possible aux "travaux des champs".

Chaque année vers mi-avril se tient la célébration du nouvel an khmer (la date varie chaque année). Pour l’occasion, les Laotiens aiment se retrouver en extérieur et s’asperger d’eau mutuellement. Cette pratique, tout à fait opportune étant donnée la chaleur, sera l’occasion de vous mêler à la population locale et de partager des moments de joie dans le cadre d’une fête très typique.

NB : l’usage de la cigarette électronique est officiellement interdit au Laos. Bien que l’on trouve des boutiques et que l’usage en soit assez fréquent, et toléré dans une certaine mesure, nous vous recommandons d’observer une certaine prudence et de vous conformer à la réglementation en vigueur.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique de la région que vous aller traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser vos papiers, mouchoirs, boites, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option