Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

08/01/2017

22/01/2017

3290 € Assuré à partir de 5

04/02/2017

18/02/2017

3290 € Assuré à partir de 5

12/03/2017

26/03/2017

3390 € Assuré à partir de 5

30/04/2017

14/05/2017

3390 € Assuré à partir de 5

10/06/2017

24/06/2017

3290 € Assuré à partir de 5

15/07/2017

29/07/2017

3690 € Assuré à partir de 5

12/08/2017

26/08/2017

3690 € Assuré à partir de 5

09/09/2017

23/09/2017

3290 € Assuré à partir de 5

21/10/2017

04/11/2017

3390 € Assuré à partir de 5

26/12/2017

09/01/2018

3690 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien
• les taxes aériennes
• les transferts
• l'encadrement
• les visites et excursions mentionnées
• l'hébergement en pension complète à l'exception de certains repas, indiqués "libres" au programme
• le transport des bagages

Le prix ne comprend pas

• les assurances
• les taxes d'aéroport
• les pourboires
• les boissons et dépenses personnelles
• selon vos horaires de vol, environ 4 repas libres (compter 8-10€ par repas)
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Flore, Baignades, Jungle, Caraibes, Maya, Uxmal, Yucatan, Cancun, Chichen Itza, Palenque, Valladolid, Chiapas, cenote, Merida, villes coloniales.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Cancún

Vol pour Cancún.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Cancún - Coba - Valladolid

Accueil à l'aéroport par notre guide et route jusqu’à Coba, agréable site maya dont les ruines sont dispersées dans la forêt. Nous enfourchons nos vélos et partons sur de larges "sacbe", les anciennes routes mayas, pour une découverte dynamique et divertissante de l'ancienne cité (2h de vélo avec pauses). De nombreux arrêts viennent ponctuer la balade, notamment la "Grande Pyramide" au sommet de laquelle on bénéficie d’une vue imprenable sur la forêt environnante et les cinq lacs. Transfert à Valladolid en fin d’après-midi et installation dans un charmant hôtel colonial donnant sur le parc central. Promenade en ville et temps libre avant le dîner.

Notes :
- si votre vol international arrive le J1, transfert à l'hôtel au centre-ville de Cancún (environ 30mn) et dîner libre. La nuit vous est alors offerte.
- il est possible de remplacer le vélo par une visite en triporteur.

  • Heures de marche : 1h
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30

Jour 3 : Valladolid - Chichen Itza (site maya) - Izamal, ville coloniale

Visite matinale de Chichen Itza, pour profiter de la fraîcheur et d'une fréquentation moins intense qu'en fin de matinée. Ce site, certainement le plus célèbre et le plus spectaculaire du Yucatán, a été bâti par les Mayas, mais n'a connu son véritable essor que sous l’impulsion des Toltèques. La cité que l’on observe aujourd’hui est le fruit de cette rencontre, et révèle une architecture monumentale dont les bas-reliefs représentent souvent les récits des sacrifices humains. Temps libre sur le site et déjeuner à proximité des ruines. L’après-midi, nous reprenons la route jusqu'à Izamal, la plus belle ville coloniale du Yucatán, dominée par son couvent d’un jaune éclatant. Ancien lieu de pèlerinage maya, le couvent San Antonio de Padua est de nos jours le plus grand ensemble monastique d’Amérique. Nous visitons également en cours de promenade un atelier de fabrication de hamacs, véritable institution régionale, et la casa de Don Estéban qui nous fait découvrir son travail de bijoutier. Fin de journée libre et dîner à l'hôtel.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h30 et 2h

Jour 4 : Izamal - Chunkanan (baignade en cenote) - Mérida

Le Yucatán est la terre des "cenotes", ces puits naturels produits par l’effondrement de terrains calcaires situés au-dessus d’un réseau de rivières souterraines. Ils se sont formés il y a des millions d’années lorsque une météorite a percuté la Terre et provoqué un véritable cataclysme. Nous allons découvrir les cenotes de Chunkanan, qui se distinguent par leur accès original : départ en carriole tirée par des mules, comme le faisaient à l’époque les ouvriers agricoles pour acheminer le sisal vers l’hacienda. Baignade et pique-nique en pleine nature avant de poursuivre vers Mérida, la capitale du Yucatán. Cette dernière a conservé son charme colonial, grâce à la présence de nombreux édifices coloniaux et d’agréables petites places ombragées. Arrivée en ville par le Paseo de Montejo pour admirer les majestueuses demeures habitées à la grande époque du sisal par les propriétaires d’haciendas. Visite rapide de l’une d'elles, qui abrite le musée d’anthropologie, intéressant pour ses expositions temporaires en lien avec la culture maya. Continuation à pied jusqu’au centre-ville et visite des principaux monuments qui entourent le zócalo (place centrale). Installation à l’hôtel et fin de journée libre pour se reposer ou déguster une margarita au son des mariachis ! Dîner libre.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30

Jour 5 : Mérida - Hacienda Ochil - San Antonio Mulix (vélo et baignade) - Santa Elena

Visite en début de matinée du marché coloré de Mérida, connu pour ses authentiques panamas et ses délicates tuniques finement brodées, et départ pour une journée d’immersion dans le Yucatán profond. Découverte de l’hacienda San Pedro Ochil, merveilleusement restaurée. Les haciendas ont tenu jusqu’au XIXe un rôle central dans l'économie régionale, et sont indissociables de l’histoire du Yucatán. C’est dans ces grandes propriétés que l’on élaborait la fibre connue sous le nom de “sisal“, qui servait notamment à la fabrication de cordages. Nous nous promenons dans l’hacienda, magnifique voyage dans le temps, et déjeunons sur place. Court trajet jusqu’à la communauté de San Antonio Mulix en pleine campagne yucatèque. Départ en VTT sur un chemin de terre jusqu’aux cenotes X-Batun et Dzombakal (environ 40min A/R). Tour à tour, nous nous baignons dans ces deux magnifiques points d’eau qui résultent d’un phénomène géologique unique au monde. Détente avant de regagner San Antonio à vélo puis de rejoindre en véhicule notre hébergement près d'Uxmal.

Note : environ 7km de VTT (accessible à tous, casques fournis). La balade peut également se faire à pied.

Nuit en maison maya.

  • Transfert : Véhicule privatisé, 2h

Jour 6 : Santa Elena - Uxmal (site maya et musée du cacao) - Becal - Campeche

Départ pour une journée culturelle riche avec, au programme, la découverte de l’incontournable site d'Uxmal et de l’écomusée du cacao. Uxmal, au centre de la “route Puuc“, dont les sites arborent un style architectural spécifique à cette région vallonnée, se distingue des autres sites par ses caractéristiques décoratives. Il rayonne grâce à son état de conservation qui permet d’admirer de très belles mosaïques en relief, et ses constructions monumentales témoignent de son importance politique à l’époque de son apogée (entre 800 et 1000 de notre ère). Temps libre pour flâner sur le site avant de poursuivre avec le musée du cacao, installé dans un magnifique jardin tropical. Le parcours thématique propose une approche originale de la culture maya et nous plonge dans l’histoire du cacao, intimement liée à celle des Mayas. Nous apprenons également le processus de transformation du cacao en chocolat. Déjeuner maya et route pour Becal, la capitale du célèbre chapeau panama. Visite d'un atelier et continuation pour Campeche, magnifique ville coloniale. Installation à l’hôtel dans le centre et dîner libre.

Note : nous vous suggérons de dîner face à la cathédrale sous les arcades à l'étage du restaurant Casa Vieja.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Jour 7 : Campeche - plage du Golfe (baignade) - Palenque, Chiapas

Plus ancienne ville de la péninsule, Campeche a longtemps souffert de son exposition aux attaques de pirates et a vu ses premières fortifications apparaître dès la fin du XVIe siècle. Aujourd’hui classée à l’Unesco, cette ville somnolente trouve son développement dans l’exploitation de ses richesses naturelles, le pétrole et la pêche, et s’ouvre peu à peu au tourisme. Une bonne partie de la matinée est consacrée à la visite de l’agréable centre-ville, coincé entre les murailles qui donnent à Campeche tout son cachet. Temps libre et départ en fin de matinée vers les plages tranquilles de la côte du golfe du Mexique. Déjeuner les pieds dans le sable et baignade avant de poursuivre vers le Chiapas, une région bien différente du Yucatán. Arrivée à Palenque en fin de journée et temps libre au bord de la piscine de l’hôtel avant le dîner.

  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 8 : Palenque : exploration de la cité maya (Unesco)

Adossée aux montagnes du Chiapas et entourée d’une épaisse forêt tropicale, Palenque offre un cadre naturel radicalement différent de celui observé sur la péninsule du Yucatán. En début de matinée, longue visite de la cité maya, la première à avoir été découverte. Occupée durant près d’un millénaire entre 100 avant J.-C et le début du IXe siècle, Palenque a eu recours aux architectes les plus brillants et les plus novateurs de la civilisation maya, ainsi qu’aux meilleurs scribes. C’est au célèbre souverain Pacal, qui restaura par ailleurs sa puissance, que l’on doit cet ensemble d’une beauté sans égal dans l’aire maya. Après une bonne pause déjeuner, départ pour une exploration dans la jungle à la découverte de quelques-unes des milles structures toujours enfouies sous la végétation, dont le "templo olvidado". Accompagnés par un guide de la forêt, nous nous approchons en chemin des singes-hurleurs, toucans et perroquets et observons une étonnante flore tropicale.

  • Heures de marche : 3h
  • Type d'hébergement : en lodge

Jour 9 : Cascade Roberto Barrios (baignade) - Bonampak (site maya) - Lacanja

Départ pour les cascades de Roberto Barrios. Idylliques et encore méconnues, elles sont fréquentées presque exclusivement par les locaux. Nous longeons un cours d’eau où s’entremêlent harmonieusement cascades, vasques naturelles invitant à la baignade et forêt tropicale. Continuation vers la mystérieuse forêt lacandone en fin de matinée : très convoitée par les compagnies forestières et d’extraction, elle résiste tant bien que mal à la pression et abrite des sites inoubliables. Arrivée à Bonampak dans l’après-midi et visite du site. S’il est probable que les édifices les plus prestigieux des cités mayas étaient couverts de peintures murales, très peu ont survécu au climat tropical humide. Bonampak est unique en son genre pour avoir conservé l’ensemble le plus complet de toute la peinture monumentale maya. La structure 1, sur la première terrasse de l’acropole, renferme ce patrimoine d’une richesse inestimable. Court transfert au village lacandon de Lacanja et installation dans des bungalows.

Note : la cascade de Roberto Barrios prend une belle couleur turquoise pendant la saison sèche (novembre à mai).

  • Type d'hébergement : au campement
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h

Jour 10 : Yaxchilán (cité maya) - Escarcega

Réveil matinal au milieu de la jungle embrumée et départ pour Frontera Corozal, sur la rive du río Usumacinta qui sépare naturellement le Mexique du Guatemala. Embarquement pour Yaxchilán, cité maya nichée dans un méandre du fleuve qui demeure le seul moyen d’accès au site (1h30 de barque à moteur aller-retour). Yaxchilán était le centre le plus important de la région et fut la grande rivale de Palenque, avec qui elle entra en guerre à plusieurs reprises. Descendre le fleuve qui court au milieu de la jungle et parcourir le site à la découverte des différents ensembles font de Yaxchilán une expérience unique. Nous l'explorons dans une ambiance Indiana Jones et découvrons bon nombre d’excellentes sculptures, notamment sur les linteaux. Retour à Frontera Corozal, déjeuner et long transfert à Escarcega, ville-étape sur la route de Calakmul.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h30 et 6h

Jour 11 : Escarcega - Calakmul, la Tikal du Mexique - lagune de Bacalar

Nous sommes maintenant dans la région du Río Bec, autrefois au centre de l’aire maya car située au carrefour des routes commerciales. Calakmul a su profiter de cette situation privilégiée pour devenir une “superpuissance" maya capable de contester l’hégémonie de Tikal sur la région. Pour accéder à ce site immense qui contrôlait au cours de la Période Classique près de 200000 habitants, il faut s’enfoncer sur plus de 60km dans une jungle classée Réserve de la Biosphère depuis 1989. Cet isolement - l’accès relevait il y a encore peu de temps de l’expédition - fait de Calakmul un site extrêmement préservé et encore peu visité, qui abrite une grande variété d’oiseaux, de papillons et d'orchidées, ainsi que des singes et des jaguars. Visite, pique-nique et temps libre dans ce lieu magique où les pyramides dépassent la cime des arbres. Nous poursuivons la route en direction de Bacalar et sa lagune aux sept couleurs qui rappelle les lagons polynésiens. Installation dans d’agréables bungalows au cœur d'un magnifique jardin tropical et dîner à l'hôtel.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h30 et 6h30

Jour 12 : Bacalar : la lagune aux 7 couleurs (bateau et baignade)

La lagune de Bacalar respire la tranquillité, ses eaux limpides aux différents tons de bleu invitent au farniente et à la baignade. Proche des Caraïbes mais loin de son tourisme de masse, Bacalar est un havre de paix qui permet de profiter du soleil mexicain sans être écrasé par la chaleur et la foule de la Riviera maya. Départ en barque à moteur pour une matinée de découverte au rythme caribéen de la lagune aux sept couleurs: baignade, observation de la mangrove et des oiseaux… L’excursion est encadrée par une spécialiste amoureuse de la lagune et nous en fait découvrir ses plus beaux recoins. Déjeuner à Bacalar et visite du village, classé parmi les villages magiques du Mexique, avant de retrouver l'hébergement pour une fin de journée libre : farniente, baignade et possibilité de balade en canoë-kayak sur la lagune, sans supplément.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 13 : Bacalar - Tulum (site maya) - plage Xcacel (baignade) - Playa del Carmen

Route pour Tulum sur la côte caraïbe et visite des ruines mayas qui dominent la mer bleu turquoise. Cette situation exceptionnelle a permis à Tulum de devenir un port important durant le siècle qui précéda la conquête. Nous nous baladons parmi les principales constructions de ce site "carte postale" et observons quelques beaux exemples de peintures murales. Déjeuner dans le village de Tulum avant de poursuivre vers la belle plage sauvage de sable blanc et de cocotiers d’Xcacel, l'une des rares plages préservées de la région. Détente et baignade avant de poursuivre jusqu’à Playa del Carmen, la station balnéaire la plus branchée du Mexique. Temps libre en ville, l'occasion peut-être de faire les derniers achats ! Dîner libre.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30

Jours 14 et 15 : Playa del Carmen - Cancún - Vol de retour

Suivant l’horaire du vol, court transfert à l’aéroport de Cancún. Départ pour Mexico puis vol retour. Déjeuner libre.

  • Type d'hébergement : à bord
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h

Important itinéraire

• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.
• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.
• Le Yucatán est un grand plateau calcaire, avec peu de possibilités de randonner : c'est pourquoi ce voyage propose une palette d'activités (vélo, bateau, balades), la visites des sites mayas et de multiples baignades.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Multi-activités,
Découverte

Environnement :

Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

nombreuses activités, courtes balades

Nombre de participants

De 5 à 14 participants

Caractéristiques du circuit

Ce voyage est bien équilibré entre visites culturelles (sites mayas), découvertes des villes coloniales colorées et activités nature (baignades, bateau, vélo etc). Il propose une approche des plus grands sites mayas, chaque site ayant son ambiance particulière. Palenque, Yaxchilán et Calakmul sont moins visités car isolés dans la forêt. L'itinéraire revêt également une touche d'écotourisme, à travers la visite de l'écomusée du cacao, la lagune de Bacalar, les balades à vélo et la découverte des cenotes.

Hébergement

Voici la liste de nos hôtels (donnés à titre indicatif, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet (lorsqu'ils existent) :

A Cancún (J1 - dans le cas d'une arrivée le J1)
Hôtel Ramada :
Hôtel standard récemment rénové, situé en centre-ville et à moins de 30mn de l’aéroport. Chambres assez spacieuses, confortables et climatisées, avec TV, cafetière et salle de bain privée (eau chaude et sèche-cheveux). Restaurant, piscine et Wifi dans les chambres.
http://www.ramadacancun.com/

A Valladolid (J2)
Hôtel Mesón Del Marques :
Bel hôtel de style colonial, en face au parc central de la ville. Les petites chambres, confortables, disposent d’une salle de bain privée avec eau chaude, d’un ventilateur et d'une climatisation. Élégant restaurant installé dans le patio, piscine et Wifi dans les chambres.
www.mesondelmarques.com

A Izamal (J3)
Hôtel San Miguel Arcangel :
En plein cœur d’Izamal, hôtel-boutique confortable construit sur une ancienne pyramide maya (dont on peut encore voir le mur), dans l'une des plus anciennes maisons coloniales de la ville. De petite capacité, l'hôtel propose des chambres à l’étage, avec TV, AC et salle de bain privées (douche, eau chaude, sèche-cheveux). C'est un véritable musée, qui offre une magnifique vue sur le couvent Saint Antonio de Padua depuis la terrasse. Connexion internet dans le patio (pas dans les chambres).
www.sanmiguelhotel.com.mx

A Mérida (J4)
Hôtel Dolores de Alba :
A 5 minutes à pied du centre de Mérida, cette ancienne bâtisse coloniale rénovée en hôtel standard s'élève sur trois étages. Les grandes chambres confortables sont climatisées et disposent d'une salle de bain avec eau chaude. Piscine, restaurant (pour le petit déjeuner uniquement) et service de laverie. Wifi dans les chambres, ordinateur disponible à l'accueil.
www.doloresalba.com

A Santa Elena (J5)
The pickled onion :
Idéalement situées près d'Uxmal et du musée du cacao, les 8 chambres sont aménagées dans de charmantes petites maisons mayas ouvertes sur des jardins tropicaux. Elles sont équipées d'un ventilateur, d'une terrasse ainsi que d’une salle de bain avec eau chaude. Wifi, restaurant et piscine.
http://www.thepickledonionyucatan.com/
OU
A San Antonio Mulix (J5)
Centre écotouristique Xuux Eek :
En pleine nature, les chambres ont été aménagées dans d’authentiques maisons mayas, ovales et blanchies à la chaux. Chacune possède moustiquaires, ventilateur et salle de bain privée. L'accueil est chaleureux et familial, et les repas sont préparés sur place. Confort rudimentaire mais expérience unique !
Note : les maisons mayas sont réparties sur deux sites distants de 500m l’un de l’autre. Le groupe peut donc être divisé pour la nuit, en fonction du nombre de chambres nécessaires.

A Campeche (J6)
Hôtel Lopez :
Hôtel de style Art Déco situé dans le centre historique. Les chambres, grandes et confortables, sont réparties sur les trois étages (ascenseur). Elle disposent toutes de TV, AC et salle de bain privée avec eau chaude. Wifi dans les chambres. Petite piscine et cafetaria (pour le petit déjeuner uniquement).
www.hotellopezcampeche.com.mx

A Palenque (J7&8)
Lodge La Aldea :
Situé près de l’entrée du parc national des ruines de Palenque, dans un décor de forêt tropicale, le lodge est composé de bungalows spacieux et confortables. Air conditionné, électricité, ventilateur au plafond, salle de bain privée avec eau chaude. Le restaurant donne sur un grand jardin avec piscine. Ordinateur disponible, Wifi uniquement à la réception.
http://www.hotellaaldea.net/
OU
Hôtel Villas Kin Ha :
Egalement proche de l’entrée du parc national, l'hôtel propose de confortables bungalows dans un joli jardin tropical. Air conditionné, électricité, ventilateur au plafond, salle de bain privée avec eau chaude. Restaurant, piscine, Internet à la réception.
http://www.villaskinha.com/

A Lacanja Chansayab (J9)
Campement Don Vicente :
Situés dans une clairière dans la communauté Lacandone de Lacanja, dans un environnement de forêt tropicale, les bungalows disposent d’eau chaude et d’une salle de bain privée, d'électricité et d’une ventilation. Restaurant sur place, possibilité d’acheter eau, bière, biscuits, etc. Centre Internet/épicerie à proximité de l'hébergement.

A Ecarcega (J10)
Hôtel Real Primaveras :
Hôtel d’étape entre Palenque et Calakmul, simple mais propre. Chambres assez spacieuses avec salle de bain privée et eau chaude, climatisation, connexion Wifi.
http://www.hotelrealprimaveras.com/index.html

A Bacalar (J11&12)
Hôtel Eco Tucan :
10 bungalows de pierre et toits de palme situés dans un joli jardin, à côté de la magnifique lagune de Bacalar. Ils comportent une salle de bain privée, des moustiquaires et une petite terrasse privée. Pas de climatisation et pas de ventilateur par manque d'alimentation électrique. Restaurant sous une paillote. Wifi dans la salle de restaurant uniquement.
www.villasecotucan.info
OU
Hôtel Cabanas Maria's :
Les 8 chambres, de confort simple, sont réparties dans plusieurs bâtiments, dans un jardin qui fait face à la lagune. Elles comportent une salle de bain privée avec eau chaude et un ventilateur au plafond. Les repas se prennent sur une plateforme qui surplombe la lagune. Wifi dans la salle de restaurant.
http://cabanasmarias.com

Note : en haute saison, dû au manque d'infrastructure de la région, il est parfois difficile de confirmer les nuits à l'Eco Tucan.

A Playa del Carmen (J13)
Hôtel Las Golondrinas :
Situé à 300m de la plage, l'hôtel est organisé autour d’une petite piscine. Calmes et confortables, les chambres sont équipées d’un ventilateur, d’une climatisation et d'une salle de bain privée. Restaurant (uniquement pour le petit déjeuner), poste Internet à la réception.
http://www.hotellasgolondrinas.com/en/
OU
Hacienda Paradise :
Proche de la mer et à proximité de la 5ème avenue, la rue piétonne constituant le cœur de Playa del Carmen, l'hôtel est composé de 33 chambres bien équipées avec salle de bain et AC. Ambiance paisible, personnel accueillant, jardin et petite piscine ajoutent au charme de l'endroit. Connexion internet gratuite.
http://www.xperiencehotelsresorts.com/hacienda-paradise

Notes :
- un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle (selon disponibilité).
- en cas d’une configuration de chambre triple, les chambres sont équipées de deux grands lits doubles et ne disposent pas de lit simple.

Nourriture

Pique-niques ou "fonda" (cuisine locale) à midi, restaurant le soir. La gastronomie est un excellent moyen de s'imprégner des saveurs des régions traversées. La cuisine mexicaine, mondialement réputée, sera privilégiée. Les aliments de base de la cuisine mexicaine sont le maïs, le haricot, l'avocat et la tomate. La cuisine du Yucatán est un mélange de cuisine d’influence caribéenne (et du poisson sur les côtes) et de cuisine maya. Omniprésence de la coriandre dans les plats, et du piment sur la table !

Quelques spécialités :
Chips tortillas : servies systématiquement avant le repas, avec des sauces plus ou moins piquantes et du pico de gallo, mélange de tomates, oignons et coriandre.
Le guacamole : purée froide d'avocat, agrémentée d'oignons et de coriandre fraîche, relevée d'une pointe de piment, et arrosée d'un filet de citron vert.
La tortilla : galette de farine de maïs (ou plus rarement de blé), qui est la base du régime alimentaire mexicain (le pain local !)
Le taco : tortilla garnie de viande de bœuf, de porc, de poulet, de foie ou de cervelle.
L’enchilada : tortilla fourrée de viande ou de poulet, avec du fromage de la tomate et des oignons, mijotée dans une sauce au piment.
La quesadilla : tortilla garnie au choix de fromage, viande, champignons, flor de calabaza (fleur de courgette), cervelle… Elle peut être frite dans l’huile ou cuite sur une plaque.
Le pan de cazón (spécialité de Campeche) : un millefeuille de tortillas fourré au requin haché et recouvert de sauce tomate.
Le ceviche : poisson cru mariné, très répandu au Pérou. Au Mexique, il est cuisiné avec du citron vert, des oignons, des tomates et de la coriandre.
La sopa de lima : à base de dinde, de citron vert et servie avec des morceaux de tortillas ;
Le poc chuc : plat de porc mariné et cuit dans une feuille de bananier, servi avec du riz, des oignons vinaigrés, des haricots noirs et de l’avocat.
La cochinita pibil : cochon de lait mariné dans du jus d’agrumes et du roucou et rôti dans un trou creusé à même la terre.
Le poisson à la Veracruz : filet de poisson cuit avec des câpres, des olives vertes et des tomates.

Les boissons :
Ne pas consommer directement l’eau du robinet, il faut la purifier d’abord ou boire de l'eau minérale. On peut s’approvisionner en eau durant tout le séjour. Pas de distributeurs d’eau dans les hôtels mais de petites bouteilles d’eau minérale sont souvent mises à disposition dans les chambres. Attention, "agua mineral" au Mexique veut dire eau gazeuse.
On trouve de nombreuses bières, plutôt légères dans l’ensemble, produits par 2 gros groupes, AB Inbev (groupe belge) qui détient, entre autres, la Modelo et la Corona, et Moctezuma, qui a, entre autre, la Bohemia et la fameuse Sol. Les jus de fruits, excellents, peuvent se demander sans sucre.

Quelques boissons :
La Michelada est une curieuse invention, un cocktail à base de bière et complété par du jus de citron vert, du sel, une sauce anglaise (type worcestershire), une sauce maggi et du piment.
Chaya : c’est une sorte d’épinard qui, dans l’état du Campeche, se boit en jus avec de l’ananas. On en trouve notamment dans le marché de Mérida.
Le café n’est pas le fort des Mexicains, mais on en trouve un peu partout (entre 25 et 40 pesos).
La Margarita est LE cocktail mexicain par excellence, à base de tequila. La margarita classique se décline en margarita fruitée, par exemple au tamarind. Entre 55 et 70 pesos.
Le mezcal : boisson alcoolisée élaborée à partir de l’agave que l’on ne trouve pas tellement au Yucatan. Il est plus répandu dans l’Etat du Chiapas.
Un jus de fruits frais coûte entre 25 et 40 pesos, une bière dans les 20 pesos. Souvent, le repas du midi et du soir inclut une "agua", du jus de fruits sucré mélangé à de l’eau.

Encadrement

Guide local français ou mexicain francophone diplômé de l'INAH (Institut National d'Archéologie et d'Histoire) sachant vous initier au Mexique et à son peuple. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions mexicaines. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques.

Transfert et transport des bagages

Tous nos transferts terrestres sont en minibus privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local).

Transports aériens

Vols réguliers entre Paris et Cancún A/R.
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple (ou une valise rigide, même s'il vaut mieux privilégier le sac souple).

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 chemise à manches longues
• 1 pull ou 1 polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (indispensable en cas d'averse)
• 1 sur- pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain (indispensable)
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.

CHAUSSURES :
• 1 paire de chaussures de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie. Le climat étant chaud et humide, il est parfois difficile de faire sécher du linge dans les chambres d'hôtel.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• Crème solaire bio (voir rubrique "pharmacie personnelle")
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale + piles (conseillé)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : préférez des produits biodégradables (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement, de marque Packtowl (en 4 tailles).
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette + stick à lèvres.
• Un adaptateur de prise secteur US (deux branches plates, 110V)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Répulsif anti-moustiques puissant
• Crème solaire bio, car l'équilibre des cenotes est fragile et on ne peut pas utiliser de crème solaire non bio avant la baignade
• Crème type Biafine
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs, facultatif)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Des casques vous seront prêtés pour les balades VTT.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable pour la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Toutefois, si l’enfant, de moins de quinze ans, est porté sur votre passeport délivré avant le 12 juin 2006, cette inscription est valable jusqu’au terme de la validité du passeport.
Si l’enfant est accompagné d’un seul parent, portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation.
Un mineur de moins de 17 ans voyageant seul (ou sans être accompagné d’un responsable légal) disposera d’un document notarié établissant que ses parents ou responsables légaux autorisent le voyage (si ce document est émis ailleurs qu’au Mexique, il devra être légalisé par un notaire et/ou apostillé et traduit en espagnol).

Si votre voyage au Mexique vous amène à passer la frontière des États-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement, tarif septembre 2010) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Attention ! le transport des bagages est payant.
Sur un vol au départ de l’Europe et à destination des États-Unis, vous êtes autorisés à emporter deux bagages de soute par personne : le premier (d’un poids maximum de 23 kg) est gratuit ; le second (d’un poids maximum de 23 kg) est payant. Par contre, si, aux États-Unis, vous effectuez un vol domestique, la règle du bagage gratuit ne s’applique plus : la compagnie vous demandera de payer le transport de vos bagages.

À l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps…

Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire. Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses (séjour de moins de 90 jours). Une carte de tourisme individuelle sera toutefois établie dans l’avion. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Attention ! les voyageurs séjournant dans l'Etat du Quintana Roo (Cancun, Playa) seront attentifs à avoir toujours sur eux leur passeport (original) et leur carte de tourisme : les contrôles sont fréquents et ceux qui ne pourraient présenter les documents demandés s'exposent à des mesures de contrainte. On conservera à l'hôtel une copie de son titre de voyage.

Vaccins Conseillés

Il faudra, bien sûr, être vacciné (ou immunisé) contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole (surtout pour les enfants). Et, éventuellement, si le séjour est long ou aventureux, contre typhoïde (par Typhim Vi ou par Tyavax - conjugué avec hépatite A), rage.

Prévention Paludisme

Le risque, s’il n’a pas totalement disparu, est minime dans toutes les zones touristiques. La prévention par Nivaquine n’y est donc pas indispensable, à condition d’être rigoureux sur la protection individuelle contre les piqûres de moustique, vecteurs de dengue et maintenant de chikungunya ou du virus Zika (répulsifs efficaces, moustiquaires imprégnées en l’absence d’air conditionné…).

Autres risques

En suivant les conseils que nous vous avons donnés dans nos recommandations générales, vous augmenterez vos chances d'y échapper. L'adaptation à l'altitude sera fonction du voyage. Mexico est située à 2 250 m et les problèmes y seront plus sûrement dus à la pollution qu'à l'altitude. Il pourra être raisonnable de renoncer à voyager dans certaines régions qui auront été signalées comme potentiellement dangereuses (guérillas épisodiques). Les voyageurs individuels s'informeront auprès de l'ambassade de France. Enfin toute cette zone présentant des risques sismiques, il faudra tout mettre en œuvre pour rassurer ses proches en cas de tremblement de terre.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire est satisfaisante dans les régions touristiques du Mexique où la plupart des problèmes médicaux et chirurgicaux peuvent être pris en charge. Prenez, dans tous les cas, contact avec votre compagnie d'assistance et, éventuellement, avec les services de l’ambassade de France à Mexico.

4. Pays et climat

Climat

L´altitude est un facteur déterminant pour le climat du Mexique. On peut ainsi distinguer :
- Les terres chaudes (tierras calientes), d´une altitude inférieure à 1 000 m ; la température moyenne y est de 25°, mais peut dépasser les 45°.
- Les terres tempérées (tierras templadas), situées entre 1 000 et 1 800 m. Elles jouissent d´une température moyenne de 19°. Les soirées d´hiver y sont fraîches.
- Les terres froides (tierras frias), au-dessus de 1 800 m. Par exemple, à Mexico, située à 2 240 m d´altitude, les températures moyennes, pour les mois de janvier et juillet, sont respectivement de 12,6° et 16,1°.

Dans ce pays coupé en deux par le tropique du Cancer, la latitude joue également un rôle important. Ainsi, au nord du tropique, le climat est quasi-désertique. Le Mexique central est tempéré. Au sud, la péninsule du Yucatan a un climat tropical classique alors que les basses terres du Chiapas sont soumises au régime subéquatorial.

Enfin, la saison sèche s´étend de novembre à mai et la saison des pluies dure de juin à octobre. C´est surtout en fin d´après-midi et la nuit que s´abattent alors des averses torrentielles, généralement de courte durée. Mais ces pluies concernent surtout le sud et, au bout du compte, 71% du territoire souffrent d’une insuffisance de précipitations. Les chiffres parlent d´eux-mêmes : alors que les tierras calientes du sud ont une pluviométrie annuelle moyenne de l´ordre de 2 000 mm, celle-ci atteint péniblement 250 mm dans les terras frias du nord.

Géographie

Le territoire mexicain peut être, schématiquement, divisé en trois ensembles : le nord, le centre, le sud-est.
Le nord occupe la moitié de la superficie du pays. Il est constitué par le haut plateau central ou Altiplano, dont l´altitude varie entre 1 000 et 3 000 m. C´est sur l´Altiplano que sont situées les deux plus grandes villes du pays, Mexico et Guadalajara. Ce haut plateau est limité à l´est et à l´ouest par deux chaînes de montagnes, la Sierra Madre orientale et la Sierra Madre occidentale, qui surplombent respectivement les étroites plaines côtières de l´Atlantique et du Pacifique.
Au centre du Mexique, les deux sierras se rejoignent pour former la Sierra Madre méridionale. Cette chaîne labyrinthique est essentiellement volcanique. Nombre de volcans sont encore en activité, dont le célèbre Popocatepetl. C´est là que s´élèvent les plus hauts sommets du pays, dont certains sont couverts de neiges éternelles.
Le sud-est commence après l´isthme de Tehuantepec, large seulement de 225 km. On y distingue les montagnes du Chiapas et la péninsule du Yucatan, baignée par la mer des Caraïbes.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.
Attention, les cenotes sont fragiles : on ne peut pas s'y baigner juste après s'être enduit de crème solaire. On peut toutefois utiliser une crème solaire bio.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Nous vous conseillons les lectures suivantes :
"Guerre au Paradis", Carlos Montemayor, Gallimard.
"Carnets mexicains", 1934-1964" Henri Cartier-Bresson, Ed. Hazan.
"Les Tarahumaras", Antonin Artaud, Folio.
"Mexique, Mémoire du serpent à plumes", John Brunton et Hervé Beaumont, Vilo.

Vidéos

Titre

Description

Extension

Vous disposez de plus de temps ? Prolongez votre voyage sur les Caraïbes mexicaines !
Notre coup de cœur : l'hôtel Don Diego à Tulum sur la côté caraïbe, à proximité de la mer et de nombreux cenotes. Egalement possible, une extension sur l'île d'Holbox, encore préservée et authentique.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis clients

Note globale du voyage :
/ 14 avis clients

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Manuel

    Départ du 01/05/2016

    “A faire absolument”

    Un circuit très bien construit avec une approche du monde maya différente à chaque jour. Les visites ainsi que les repas sont prévues pour éviter les bus de touristes, encore merci. Les guides locaux sont de très de bonnes qualités quant au guide/chauffeur de la quinzaine, romain et thomas, j'irai jusqu'à la quasi perfection !!! Ils sont toujours de bonne humeur, flexible suivant les envies du groupe, de bon conseil et au petit soin avec leurs protégés. Continuez ainsi

  • Catherine

    Départ du 01/05/2016

    “MEX 005”

    Une destination à découvrir ABSOLUMENT. Nous sommes enchantés de nos 15j au Mexique, grâce à Romain notre guide très professionnel qui a eu le souci constant de notre confort. L'itinéraire est facile et bien conçu, fait de visites de sites Mayas variés, de baignades dans des cénotes comme en mer, de balades en forêt tropicale et flâneries en ville. Romain nous a fait partager sa parfaite connaissance du pays : nous embarquant sous les marchés pour préparer nos piques-niques locaux, nous parlant de la vie des Mexicains, à la campagne comme dans les milieux + urbains et "éduqués" évoquant, enthousiaste, les enjeux du pays avec respect et considération pour les gens. EXCEPTIONNEL

  • Catherine

    Départ du 01/05/2016

    “Merveilleux voyage : catherine 42 ans A”

    Excellent équilibre entre les différentes activités(très variées) baignade, vélo, VTT, balades dans la jungle, visite des cités maya, hacienda, villes , places, muséeLes approches pour aborder les cités maya étaient toujours différentes.Du coup,la magie de la découverte opérait à chaque visite; Hébergements variés et très bien.Bon choix des restaurants . Nourriture excellente Et le top du top NOus avons eu droit au meilleur des accompagnateurs et des chauffeurs: Romain et Thomas. Ils ont réussi à partager leur passion du Mexique et leur enthousiasme.Ils ont un sens du service hors du commun. Mille fois merci à Thomas et Romain pour tout. J'ai adoré ce voyage. Magaritha!

  • Dominique

    Départ du 05/03/2016

    “Le YUCUTAN en mars 2016 avec TERDAV ”

    Un beau voyage ,sans "un grain de sable" :sur 14 jours un circuit au programme très dense mais bien conçu et bien mis en oeuvre malgré son rythme soutenu; une équipe (accompagnateur+ chauffeur) de haut niveau, toujours à notre écoute et sachant nous faire apprécier toutes les facettes de cette belle partie du Mexique, un hébergement confortable sur tous les sites . Très apprécié : l'aller et retour direct PARIS -CANCUN par Air France

  • Olivia

    Départ du 15/03/2015

    “Un magnifique voyage bien équilibré, ...”

    dense mais aussi reposant du fait des étapes pas trop longues. Une grande variété d'activités, de paysages et d'hébergements, qui nous ont enchantés! Olivia

  • Dominique

    Départ du 14/02/2015

    “Points positifs :”

    variété et intérêt de l'itinéraire ; qualité du guide Rolando ; variété et originalité des logements, des activités et des lieux hors des sentiers battus. Points négatifs : certains repas de mauvaise qualité et/ou en quantité insuffisante ; nuit en maison maya : pas assez de couvertures pour tous les lits (froid) et obligation non annoncée de partager une même maison pour plusieurs ; et surtout très mauvais hébergement à Tulum, hôtel ZULUM : pas d'eau pour se laver pendant 12 heures, puis un maigre filet d'eau salée ; hôtel décrépi et sale, nourriture très insuffisante et "restaurant" en plein vent et plein soleil ; personnel incompétent ; HÉBERGEMENT À CHANGER ABSOLUMENT.

    Réponse de Terres d'Aventure
    Bonjour, Nous avons bien pris en compte vos remarques sur l’hôtel Zulum à Tulum. Nous ne nous y rendons plus, et logeons désormais à Playa del Carmen, dans un hôtel de meilleure catégorie. Relations Clients
  • Marcelle

    Départ du 14/02/2015

    “Le guide Rolando était parfait.”

    Très bonnes connaissances de son sujet et en plus beaucoup d'humour. Par contre au niveau des prestations hotelières, le niveau des derniers hotels était lamentable surtout à Zulum :pas assez de nourriture, coupure d'eau, d'électricité piscine inutilisable, bref confort digne du moyen age. Il faudrait proposer un vol direct vers Caucun plutot que de transiter par Mexico.

  • Patrick

    Départ du 27/04/2014

    “Je n'ai que des compliments à faire sur ...”

    ce voyage. J'ai beaucoup apprécié l'intelligence des choix des sites, activités et hôtels pour lesquels notre guide nous avait réservé de belles surprises. Bravo Thomas, nous gardons un excellent souvenir de ce séjour.

  • Enrico

    Départ du 01/03/2014

    “Très beau voyage permettant de ...”

    découvrir les sites Mayas des plus accessibles aux plus reculés et quelques villes coloniales. Le tout agrémenté de baignades dans les cenotes et la mer. L'isolement, l'inconfort du logement et la mauvaise communication sur l'excursion dans la superbe lagune de la réserve Sian Ka'an font que cette étape était nettement en retrait du reste du circuit. Une excursion en bâteau dans la lagune, voire une nuit suffirait.

  • Jerome

    Départ du 19/10/2013

    “20/10/2013/02/11/2013 Un voyage ...”

    incontournable pour ceux qui désirent voir les vestiges de la civilisation Maya. Chacun des sites visités possède ses spécificités. Finir par 1.5 journée sur les plages de la mer Caraïbe permet de profiter du calme avant le retour (et après 2500Km en minibus!). La présence d'un guide/chauffeur local particulièrement expérimenté a été particulièrement apprécié. Il y a suffisamment de temps pour s'immerger dans la vie locale, ainsi que pour profiter des "Cènotes" et des piscines. Remarque A cette période les pluies peuvent être soutenues et durer longtemps et les chambres d'hôtels ne sont pas équipées pour faire sécher du linge.