Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

12/05/2017

27/05/2017

2990 € Assuré à partir de 5

09/06/2017

24/06/2017

3150 € Assuré à partir de 5

14/07/2017

29/07/2017

3450 € Assuré à partir de 5

04/08/2017

19/08/2017

3450 € Assuré à partir de 5

01/09/2017

16/09/2017

3090 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien et les transferts
• Le transport des bagages
• L’encadrement
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas

Le prix ne comprend pas

• Assurances
• Frais d'inscription
• Les pourboires, boissons et dépenses personnelles
• Les repas à Ulan-Bator (compter entre 8000 et 13000 tughrig par repas)
• Les frais de surcharge des bagages sur les vols intérieurs (environ 5$/kg supplémentaire au-delà de 15kg)
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre et tente individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Yak, Desert, Ulan-Bator, Karakorum, Khangai, Désert de Gobi, Erdene Zuu.

Privatisation

Jour par jour

Jours 1 et 2 : Vol pour Ulan-Bator (1350m)

Vol pour Ulan-Bator, la capitale de la Mongolie. En fonction des horaires de vol, première visite de la ville. Repas libres.
Programme indicatif : après avoir traversé la place centrale où trône le mausolée de Gengis Khan et la statue de Sukbataar, nous visitons le musée national de Mongolie qui retrace l'histoire du pays.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Ulan-Bator - Dalanzadgad (vol) - réserve naturelle de Yoliin Am (randonnée) - plaine de Chandmany

Tôt le matin, vol pour Dalanzadgad (environ 1h30) dans le sud du pays, porte d'entrée du désert du Gobi. Nous retrouvons nos véhicules et faisons la connaissance de notre chauffeur et notre cuisinier qui nous accompagnent tout au long du voyage.
Nous partons en direction du canyon de la réserve naturelle de Yoliin Am à 2500m, refuge des gypaètes barbus, ibex et argalis. Nous faisons une randonnée facile d'environ 3h pour observer une chute de glace éternelle protégée au fond d'une gorge. Nous continuons par une piste à travers le massif de Gurvan Saikhan et débouchons par un étroit corridor sur l'immense plaine de Chandmany.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30 , 100 km

Jour 4 : Plaine de Chandmany - dunes de Khongor (désert de Gobi)

Nous empruntons une belle piste sauvage qui traverse Zoolongiyn nurru ("la montagne tendre") jusqu'à la plaine de Gyalaan Tal puis longeons le massif pour atteindre les premières dunes où nous pique-niquons. Nous apercevons nos premiers troupeaux de chameaux de Bactriane, une espèce endémique des steppes d'Asie centrale. Promenade à pied pour admirer la vue spectaculaire sur le bassin et les contrastes saisissants entre les montagnes et le désert. Nous installons notre camp au pied des grandes dunes de Khongoryn els, surnommées les "dunes chantantes".
Le soir, si le temps est clair, nous pourrons observer un magnifique ciel étoilé et peut-être même apercevoir la voie lactée.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h , 100 km

Jour 5 : Dunes de Khongor - Bulgan - falaises de Bayanzag

Très tôt, nous partons à pied en direction de la plus haute des dunes qui peut atteindre jusqu'à 300m. La vue au sommet restera inoubliable. Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de randonnée à dos de chameau dans les magnifiques dunes de Gobi. Retour à notre campement et départ pour Bulgan. Nous traversons une grande plaine avant d'arriver à Bayanzag, et visitons ce superbe canyon de sable rouge où furent découverts les premiers œufs fossilisés de dinosaures en 1922. Le soir, balade à pied pour admirer le merveilleux coucher du soleil sur ces falaises teintées d'ocre et de rouge (pensez à prendre votre répulsif anti-moustiques !).

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : sous yourte
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h

Jour 6 : Falaises de Bayanzag - monastère d'Ongiin hiid - Bayangol (1300m)

Nous quittons le mythique désert de Gobi pour remonter plus au nord en traversant quelques déserts de pierres, herbes rases et mini dunes. Le ciel et la terre se confondent en mirages dans une immensité digne du bush australien. Pique-nique face aux ruines du monastère d’Ongiin hiid, détruit par les dernières purges staliniennes en 1939. C'était l'un des plus grands de Mongolie ; il pouvait accueillir jusqu'à 1000 moines. Nous poursuivons notre route jusqu'à Bayangol où nous installons notre campement au bord d'une rivière.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 7 : Bayangol - marché de Arvaïkheer - Uyanga - parc national de Naïman Nuur ou des 8 lacs (2500m)

Continuation en direction des verts pâturages et de la chaîne de montagnes du Khangaï. En chemin, nous nous arrêtons à Arvaïkheer et visitons son marché de containers (s'il est ouvert lors de notre passage). Si nous le souhaitons, et selon la taille du groupe, nous essayerons d'acheter un mouton afin de préparer un khorkhog le soir (plat typique mongol de viande cuite dans une énorme cocotte à l'aide de pierres chauffées).
Nous reprenons la route par une piste de montagne jusqu'à Uyanga, aux portes du parc national de Naïman Nuur (signifiant "huit lacs"). Situés à une altitude moyenne de 2500m, ces lacs de montagne sont alimentés par la rivière Urkhit et environnés de cratères de volcans éteints.
Nous rencontrons la famille nomade qui nous accompagnera pour le portage par yacks ou chevaux pendant notre randonnée. Selon la capacité des yourtes, nous avons la possibilité, soit de dormir dans une des yourtes installées près de celle de la famille (4/5 personnes par yourte), soit dans une tente que nous installons à côté du camp de nomades.
Nuit en yourte chez l'habitant ou sous tente.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 8 : Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac Vert (2900m)

Ce matin les chauffeurs nous quittent ; nous les retrouverons aux chutes de l’Orkhon. Préparation et chargement des chevaux ou yacks qui porteront nos affaires. Pique-nique au bord du "lac Vert" et montée facile jusqu’à un petit col. Vue magnifique sur le "lac de la Table" (Shireet). Camp au bord de l’eau à l’orée de la forêt (2900m).

Note : bagages réduits du J8 au J11. Le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 4 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac uniquement nos affaires pour ces 4 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yacks qu’il ne faut pas surcharger.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 9 : Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac Vert - lac du Nombril (2200m)

Randonnée au-dessus du lac Shireet puis en forêt. Nous passerons près du lac Bugat ("lac du Cerf") où nichent de nombreux oiseaux migrateurs (2250m). Nous continuons à travers ces vallées parsemées de lacs aux couleurs changeantes… Chacun est constitué de micro-organismes différents et pour la plupart endémiques. Nous marchons jusqu'au "lac de l’Autel" puis traversons un autre lac, désormais asséché, et remontons sur les collines en face. Pique-nique au Döröö nuur ("lac de l'Etrier"), puis courte marche pour rejoindre le camp au-dessus du Khuis nuur ( "lac du Nombril") à 2200m : vue splendide sur la vallée.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • ALTITUDE MAXIMUM : 2250 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 10 : Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac du Nombril - vallée de l’Orkhon (1800m)

L’altitude décroît, nous quittons la réserve naturelle des 8 lacs. Le paysage devient plus volcanique avec de grandes coulées de lave qui annoncent la vallée de l’Orkhon. Marche entre coulées basaltiques et forêt de conifères jusqu’à notre campement.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 11 : Randonnée dans la vallée de l’Orkhon

Passage de petits cols offrant une vue splendide sur la coulée de lave fermant la vallée des 8 lacs, puis descente vers la plaine où vivent de nombreuses familles d’éleveurs. Pique-nique au bord d’une rivière où nous retrouvons les chauffeurs. La vallée est recouverte de lave provenant du volcan Togoo (qui signifie "le chaudron" ou "la marmite") entré en éruption il y a probablement 20 à 30 000 ans ; cela a donné naissance à une faille dans laquelle s’écoule l’Orkhon et ses affluents, dont le "fleuve Rouge" (Ulaan). Nous rejoignons les célèbres chutes de l'Orkhon (24m de haut).
Si vous le souhaitez, possibilité de faire une balade à cheval.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Type d'hébergement : sous yourte

Jour 12 : Vallée de l’Orkhon - monastère de Shankh - Karakorum

Ce matin, nous quittons la vallée de l’Orkhon pour le monastère de Shankh qui abrite encore une communauté d'une cinquantaine de moines. Fondé en 1647 par Zavarazar, il reste 3 temples principaux ayant échappé à la destruction soviétique. Visite après la prière du matin puis route pour Karakorum.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jour 13 : Karakorum - monastère d'Erdenezu - Khögnö Khan

Ce matin, visite d'Erdenezu, l’un des plus anciens et importants monastères mongols. Construit au XVIe siècle sur les ruines de l’ancienne capitale mongole, ses temples furent souvent brûlés et détruits au cours des invasions. Célèbre pour sa muraille de 400m couronnée de 108 chörtens, c’est aujourd’hui un lieu de culte et un musée. Visite du petit marché local. L'après-midi, route en direction de l'est : palette de vert pastel et steppe qui moutonne à l’infini. Nous arrivons aux magnifiques monts de granit rose de Khögnö Khan, splendide chaîne de montagnes aux formes irréelles.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h30 et 2h , 80 km

Jour 14 : Khögnö Khan - monastère de Khamba - parc national de Khustaïn

Nous visitons le monastère de Khamba ou Erdene Khambiin Khiid qui date du XVIIe siècle et se trouve au pied de la montagne Khögnö Khan. Nous en profitons pour faire une courte randonnée dans ce décor semi-désertique.
Route pour le parc national de Khustaïn, célèbre pour ses chevaux sauvages takhi, connus sous le nom de "Przewalsky", l’explorateur russe qui en a fait mention le premier. Au bord de l’extinction en 1970, ils ont été récemment réintroduits depuis plusieurs élevages étrangers dans leur foyer historique, la Mongolie. C’est l'une des plus vieilles races de chevaux du monde.

Note : en cas de besoin, cette journée sera utilisée comme journée de sécurité.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h , 200 km

Jour 15 : Parc national de Khustaïn - Ulan-Bator

Tôt le matin, courte visite de la réserve de Khustaïn puis route pour Ulan-Bator. Temps libre et repas libres. Le soir, nous assistons à un spectacle d'arts traditionnels mongols, chants traditionnels, danses, koumis (le chant bitonal si surprenant) et contorsionnistes (depuis des siècles les enfants mongols sont les spécialistes de cette spectaculaire discipline).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30 , 100 km

Jour 16 : Ulan-Bator - vol de retour

Vol de retour.
Note : en fonction des horaires de vol, il est possible que le départ d'Ulan-Bator soit le J15 au soir.

Important itinéraire

- L'itinéraire peut être modifié sur place en fonction de la météo, des emplacements des camps de nomades, du niveau des participants etc…

- Seules deux compagnies aériennes locales opèrent les vols intérieurs qui sont parfois très chargés en période de haute saison. Par conséquent, l'itinéraire peut être inversé.

- Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif. Ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.

- Les temps de marche sont également donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

- Selon les conditions climatiques dans le parc national des 8 lacs, les randonnées peuvent s’apparenter à un niveau 2 chaussures.

- Les nomades, par définition, se déplacent régulièrement en fonction des alpages, de l'eau... nos rencontres avec eux sont donc aléatoires.

- Les participants devront aider au montage et démontage des campements, ainsi qu’à la manutention des bagages. Merci de prendre soin du matériel mis à votre disposition.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement :

Désert,
Montagne,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

5 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Les conditions d’un voyage en Mongolie sont très particulières. En effet, ce pays ne peut se comparer à aucune autre destination. Les distances importantes sur des pistes en plus ou moins bon état et les faibles infrastructures touristiques impliquent un voyage qui peut s’avérer rude. Heureusement, la diversité des paysages, le mode de vie unique des Mongols et leur hospitalité, la sensation enfin d'horizons infinis, viennent largement compenser le confort sommaire de ces voyages.

Hébergement

- 2 nuits à Ulan-Bator : hôtel 4 étoiles (normes locales), base chambre double, avec petit déjeuner (http://www.bayangolhotel.mn). Notre choix s'est porté sur cet hôtel essentiellement parce qu'il a de l'eau chaude en quasi permanence, ce qui n'est pas chose évidente à Ulan-Bator. En effet, la plupart des établissements ne peuvent le garantir et il arrive même qu'ils en soient privés pendant plusieurs jours : cette situation est fort désagréable après un séjour dans la steppe et avant de reprendre l’avion…

En dehors des villes :
- 2 nuits en camp de yourtes ("ger camp") dans des zones aménagées. Chaque yourte héberge deux à quatre personnes (salle commune, lits individuels). Les repas sont pris dans une grande yourte "restaurant" équipée d’une cuisine. Douches et toilettes communs.
- 9 nuits en campement : nous utilisons des tentes trois places pour deux personnes. Tapis de sol fournis. Les repas du soir sont pris sous une grande tente mess avec tables et chaises de camping. Chacun doit participer au montage et démontage de sa tente.
- 1 nuit chez l'habitant en camp nomade : il s'agit de 2 ou 3 yourtes supplémentaires installées près de celle de la famille. Le confort y est très sommaire mais ce type d'hébergement facilite le contact avec les locaux. Il y a généralement 4 ou 5 lits dans une yourte, les matelas sont durs et il n'y a ni toilettes ni douche. Selon la capacité de la yourte, la nuit peut se faire sous tente que nous installons à côté du camp de nomade.
Il est d'usage d'offrir un petit cadeau à nos hôtes type savon, cahier avec stylo...

Un supplément single vous permet de dormir en chambre individuelle dans tous les hôtels et sous tente.

Nourriture

A Ulan-Bator, il y a pléthore de restaurants facilement accessibles à pied depuis l'hôtel. Cela va de la cantine mongole bon marché, où l'on mange pour moins de 5€, jusqu'à de très bonnes tables, comme le Silk Road avec ses plats d'Asie centrale ou indiens qui coûtent jusqu'à 10€.
En dehors de la capitale, les repas sont préparés par le cuisinier à base de produits achetés à Ulan-Bator, complétés par des produits locaux achetés dans les marchés ou dans la steppe. Même si la viande et le lait sont les produits de base de l'alimentation des Mongols, votre cuisinier saura vous préparer des repas variés à base de légumes (salades, soupe...). Si vous avez des barres énergétiques de prédilection, vous pouvez en apporter.

Boissons :
A Ulan-Bator et dans les autres petites villes, possibilité d'acheter de l'eau minérale (non compris, en supplément, environ 1000 Tugrik la petite bouteille dans les supérettes).
Pendant les randonnées, l'eau des rivières doit être traitée directement et individuellement dans chaque gourde.
Le thé est servi à volonté par votre cuisinier lors des repas en campement.

Encadrement

- Un accompagnateur Terres d'Aventure mongol francophone
- Un chauffeur par véhicule
- Un cuisinier pour la préparation des repas lors des campements sous tente

Le guide a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !

Note : le tourisme en Mongolie est relativement récent et ne fonctionne que quelques mois par an, aussi faut-il savoir se montrer tolérant vis-à-vis des guides locaux qui n'ont pas encore toute l'expérience et le savoir-faire que l'on trouve dans d'autres pays d'Asie…

Transfert et transport des bagages

Transferts terrestres en véhicules tout-terrain 4x4.

Important : peu de routes sont asphaltées, il s'agit la plupart du temps de pistes. Un voyage sur de longues distances en Mongolie est éprouvant pour le dos. Les véhicules, soumis à rude épreuve, souffrent eux aussi. Il est courant de perdre quelques heures, au cours du voyage, pour des raisons mécaniques. Les chauffeurs, mécaniciens hors pairs (et propriétaires de leur véhicule) savent tout réparer. Il faut apprendre à vivre comme les Mongols : la patience devient une vertu indispensable.

- Portage des bagages par des chevaux ou des yacks pendant le trek.
Bagages réduits du J8 au J11 : le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 4 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac uniquement nos affaires pour ces 4 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yacks qu’il ne faut pas surcharger.

Transports aériens

Vols réguliers pour Ulan-Bator A/R.

Vols intérieurs sur les lignes régulières des deux compagnies nationales existantes.
Merci de noter que le poids de vos bagages (soute + bagage à main) est limité à 15kg par personne. Cependant, moyennant environ 5$ par kilo supplémentaire (soit 2500 à 4000 tugrik), vous êtes autorisés à transporter jusqu'à 20kg maximum (soute + bagage à main). Ce supplément est à régler par vos soins directement à l'aéroport. Au vu du faible coût du kg supplémentaire, ne vous restreignez pas concernant votre équipement qui est primordial (mais bien sûr, pas au-delà des 20kg autorisés).

Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Documents de voyage

Une carte de la Mongolie vous sera offerte à votre arrivée à Ulan-Bator

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Particularités Bagages

Sur les vols intérieurs en Mongolie, le poids de votre bagage (soute + bagage à main) est limité à 15kg par personne. Cependant, moyennant environ 5$ par kilo supplémentaire (soit 2500 à 4000 tugrik), vous êtes autorisés à transporter jusqu'à 20kg maximum (soute + bagage à main). Ce supplément est à régler par vos soins directement à l'aéroport. Au vu du faible coût du kg supplémentaire, ne vous restreignez pas concernant votre équipement qui est primordial (mais bien sûr, pas au-delà des 20kg autorisés).

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet/bandeau
• T-shirts. Evitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 polaire
• 1 cape de pluie de bonne qualité (qui ne se déchire pas au premier coup de vent, fréquent en Mongolie)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements chauds pour nuits froides
• Chaussettes de marche. Evitez les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférez celles à base de Coolmax par exemple
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir
• 1 paire de sandale ou des bottes en caoutchouc pour traverser de petits cours d'eau et certaines zones marécageuses.

Merci de respecter scrupuleusement la liste des vêtements conseillés : chacun d'eux peut s'avérer utile. Le climat en Mongolie est très capricieux et dans un même voyage, vous pouvez vivre les 4 saisons.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles).
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire + stick à lèvres
• Quelques mètres de cordon à linge + pinces peuvent s’avérer utiles
• Câble + chargeur allume-cigare pour votre appareil photo (facultatif)

Couchage

• 1 sac de couchage pouvant aller à 0°/-5°C en température dite "confort"
• 1 drap sac (plus facile à laver après le voyage que le sac de couchage)

Facultatif mais recommandé : vous pouvez apporter un matelas supplémentaire (type Karimat, ou mieux, autogonflant type Thermarest) qui apportera plus de confort que le simple tapis de sol fourni sur place, pour les nuits sous tente.

Note : en mai/juin, il peut faire encore froid et dès le mois d'août, les nuits deviennent de plus en plus froides.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace
• Crème solaire et Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Pour les nuits en campement : tapis de sol, matériel de cuisine collectif, tentes, tente "mess" et vaisselle.

Pour se laver, nous fournissons de petites bassines. La toilette se fait au bord des rivières, néanmoins l'eau usagée ne doit pas être versée dans la rivière mais jetée en pleine nature.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

- Dès votre inscription, merci de renseigner votre espace client sur internet avec vos "coordonnées de passeport". Ces informations nous sont indispensables et essentielles pour la réservation des vols intérieurs et donc pour le bon déroulement de votre voyage.
NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier les réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

- Depuis le 1er janvier 2016, le visa est obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Il est de votre responsabilité d’effectuer les démarches nécessaires à l'obtention de votre visa pour la Mongolie, vous pouvez retrouver toutes les informations utiles sur le site de l’ambassade en cliquant sur les liens suivants :
- informations sur le visa http://www.ambassademongolie.fr/service-consulaire/visas/
- adresse et coordonnées complètes de l’ambassade http://www.ambassademongolie.fr/service-consulaire/

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

A partir du 1er janvier 2016, l'obligation de visa (1 entrée pour 30 jours : 60 euros) est rétablie pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. Dossier de demande : passeport + copie de la page d'identité, un formulaire de demande complété, une photo d'identité, une copie d'attestation d'assurance et copie des billets avion ou train (ou attestation de voyage). Délai d'obtention annoncé : 6 jours ouvrés.

Vaccins Conseillés

Les conditions d'hygiène souvent précaires réclament que le voyageur soit efficacement protégé contre tuberculose, diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants, typhoïde, rage.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont précaires dans l'ensemble. En cas de problème grave, il faudra prendre conseil auprès de la compagnie d'assistance et des services de l´ambassade de France à Oulan-Bator

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le climat de la Mongolie est continental et capricieux. Il change vite, influencé par le vent du nord. Un proverbe mongole dit qu'on peut voir les quatre saisons en une seule journée. Ce circuit se passe dans le désert du Gobi et dans la région du Khangaï, deux régions aux climats bien différents.

Dans la vallée du Khangaï : en mai et juin, il peut faire encore froid (de 0° à +15°). L'été (juillet/août) est une bonne saison : on trouve les températures les plus chaudes (de +15° à +25°), mais il pleut souvent. L'automne (septembre/octobre) est moins pluvieux, mais il fait frais la nuit (de -5° à +15°). La région du parc national des 8 lacs est très fraîche, et des tempêtes de neige ne sont pas rares en juin, ou à partir de la mi-août.

Dans le désert du Gobi : en mai et juin les températures oscillent entre +5° et +25°. Attention l'été, car elles peuvent être très élevées en juillet et août (prévoyez des vêtements en conséquence), entre +25° et +35°, avec des nuits chaudes. En septembre et octobre, les températures, plus fraîches, vont de +6° à +20°.

Climat

La Mongolie est le « pays du ciel bleu », elle jouit en effet de plus de 250 jours d’ensoleillement par an. Il faut dire qu’en toute saison le vent pousse les nuages… Climat continental classique : des hivers secs et froids (jusqu’à -50°) et des étés chauds (jusqu’à 45°, dans le désert de Gobi). Les températures sont assez homogènes sur l’ensemble du pays. Les précipitations (pluie, neige) se raréfient d’ouest en est ; « ça tombe » entre mars et octobre. Certaines années, le mois de mai peut être encore un mois d’hiver : froid, brouillard, tempêtes de neige... Températures moyennes en été, 20° ; en hiver, -24°.

Géographie

Le territoire mongol, situé entre 42° et 52° de latitude nord, est installé au centre d’un énorme système montagneux ; c’est un haut plateau, incliné d´ouest en est. Deux tiers de steppes, forestières ou herbeuses, et, au sud est, le désert de Gobi : cuvettes arides de cailloutis à végétation diffuse (ou de dunes), que les Mongols distinguent en fonction de leur couleur et de la nature de leur sol. Du nord-ouest au sud du pays, l’Altaï élève ses sommets à plus de 4 000 m et ses vallées à 3 000 m. Parallèles à l’Altaï, les monts du Khangaï sont à peine moins élevés. On y trouve des traces de volcanisme ancien (champs de lave, cônes, sources chaudes) ; les vallées y sont larges et parcourues de nombreuses rivières. Au nord, le Khövsgöl est formé d’une série de chaînes montagneuses orientées nord-sud. Le massif des Khentii, se situe, lui, plus à l’est, entre des bassins des rivières Orkhon-Selenge et la steppe orientale. C’est une région de forêts et de marécages ; les rivières Tula, Onon et Kerülen y trouvent leur source. A l’est et au sud des Khentii s’étend la steppe de Dornod, dont l’altitude moyenne est de 700 m.
Des nombreuses rivières mongoles, seule la Selenge est navigable. On a répertorié 1 500 lacs environ, dont la plupart sont salés. L’Uvs-Nuur (3 350 km², salé) et le Khövsgöl-Nuur (2 620 km² d’eau douce, la plus grande réserve du pays) sont les plus vastes. Au nord, les sources d’eau minérale, chaudes ou froides, sont depuis la nuit des temps les Marienbad ou les Vichy mongoles.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions de montagne est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus facilement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun, même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur y veillera.

Ne pas brûler le papier WC (feux de steppe et de forêt) mais les enterrer.
Ne pas se laver (ni se soulager) dans les rivières et lacs, en Mongolie ce sont des lieux sacrés et ils ne doivent pas être pollués.

La région des 8 lacs (Khuissin Naiman Nuur) est une réserve naturelle classée pour l’écosystème endémique de ses lacs. Il est important de ne pas rejeter de détergents dans l’eau. C’est pourquoi nous utilisons des bassines plastiques afin de déverser les eaux savonneuses loin du bord.
Cette consigne reste valable pour toutes les rivières d’une manière générale.
Faire attention aux nids d’oiseaux dissimulés dans les hautes herbes près des lacs. Ne jamais toucher les petits ou les œufs, et rester à une distance raisonnable de la faune sauvage afin de ne pas la déranger.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Dans l'ombre de Gengis Khan de Julien Peltier, édition Transboréal.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis clients

Note globale du voyage :
/ 14 avis clients

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Jacqueline

    Départ du 10/08/2015

    “Très beau voyage du désert Gobie à la ...”

    steppe, sans oublier les rencontres sous la yourte, les monastères la faune et la flore... Les chauffeurs font un travail fantastique sur la piste... et hors piste. Un bémol,la neige, le blizzard, la glace, les marécages, le tout à près de 3000m dans la réserve des huit lacs. prévoir des vêtements TRéS chauds, des vêtements de pluie et un sac de couchage pour basses températures ! Une ou deux nuits de plus en yourte seraient les bienvenues.

  • Gabriella

    Départ du 13/07/2015

    “Un voyage drôle et surprenant.”

    Malgré le comfort relatif de la vie sous tente, l'espace et le rythme sont très reposants, les gens sont charmants, l'échange est simple, le voyage bien organisé. Je n'ai jamais autant ris dans un voyage et quand je regarde les photos prises, je suis étonnée de tous ce que il y avait à voir dans un pays vaste et nomade... :) Allez-y c'est beau : une aventure qui fait du bien ! :))

  • Virginie

    Départ du 13/07/2015

    “Équipe de choc (guide formidable doté ...”

    d'un bon français et de beaucoup d'humour. Chauffeurs experts. Cuisinière respectant nos besoins européens tout en nous faisant découvrir les mets locaux. Paysages variés et magnifiques, presque hors du temps. Peuple accueillant et à la croisée de différents mondes.Voyage typique et atypique

  • Stephanie

    Départ du 25/07/2014

    “Très beau voyage, la rencontre avec les ...”

    nomades mongols a été très simple, saine et authentique. Nous avons passé de très bons moments ensemble.

  • Christophe

    Départ du 14/07/2014

    “Très beau voyage aux paysages variés et ...”

    au contact d'une population nomade accueillante. Les grands espaces, la rencontre avec les nomades et le dépaysement étaient au rendez-vous. Le climat de la Mongolie est très capricieux et le voyage s'est avéré rude pour certaines choses (hygiène, nourriture, etc.).

  • Jean Philippe

    Départ du 14/07/2014

    “Un pays vraiment exceptionnel, le ...”

    parcours est équilibré entre découverte et marche. Mais Terre d'Aventure devrait avoir un peu plus de modestie vis-à-vis de l'éco-responsabilité, sa charte n'est pas appliquée sur le terrain.

  • Michel

    Départ du 13/06/2014

    “Le circuit de ce voyage découverte en ...”

    Mongolie est intéressant. Dépaysement assuré. Dommage que le guide annoncé "francophone" l'ait été si peu, que les tentes soient un peu fatiguées ( au niveau des fermetures à glissières et des tapis de sol), et que la possibilité de se laver, même succinctement, ne soit pas possible pendant 8 jours ! La météo a été capricieuse en ce mois de juin ( pluie, orage, vent), si vous avez de place prenez des bottes et une bonne protection contre l'eau pour le trek et les passages dans les zones marécageuses. N'hésitez pas à acheter une chèvre ou un mouton à un éleveur, pour le déguster (l'animal par l'éleveur) autour d'un feu de bois.

  • Odile

    Départ du 13/06/2014

    “Très beaux pays et voyage « nature » :”

    grande variété de paysages (désert, steppe, colline, lac,…). Une équipe locale sympa même si la guide était loin d’être francophone d’où des échanges très limités. Ne pas hésiter à prendre des bottes, très utiles pour la traversée des marécages et prévoir des vêtements pour les 4 saisons (météo très changeante). Dommage que les tentes fournies soient un peu fatiguées (problème de fermetures et de tapis de sol).

  • Anne Laure

    Départ du 13/06/2014

    “Décevant pour un voyage qui aurait du ...”

    etre magique, très très peu d'interaction avec la guide car elle n'était pas francophone du tout, donc on n'a pu quasiment pas eu d'informations sur ce pays magnifique! Trés frustrant!

  • Michel

    Départ du 24/07/2013

    “Excellent circuit qui combine le ...”

    plaisir de la rando en moyenne montagne au milieu, avec celui du désert de Gobi(au début), puis de la steppe. La variété des milieux naturels, la majesté des paysages, l'intérêt des monastères visités sont des points très forts. Les contacts avec les nomades sont fréquents et très agréables. Leur équilibre séculaire toujours difficile entre éducation/élevage/culture bouddhiste en milieu climatiquement très dur est fascinant. Il semble plutôt pérenne, au contraire de quantités de pays où l'on cherche avant tout à les sédentariser de force.