Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

18/01/2017

29/01/2017

3290 € Assuré à partir de 5

11/03/2017

22/03/2017

3290 € Assuré à partir de 5

22/04/2017

03/05/2017

3290 € Assuré à partir de 5

14/06/2017

25/06/2017

3290 € Assuré à partir de 5

12/07/2017

23/07/2017

3490 € Assuré à partir de 5

08/08/2017

19/08/2017

3590 € Assuré à partir de 5

16/09/2017

27/09/2017

3290 € Assuré à partir de 5

09/12/2017

20/12/2017

3290 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien
• les taxes aériennes
• les transferts et le transport des bagages
• l’encadrement
• les excursions et les droits d'entrée mentionnés au programme
• l’hébergement en pension complète, à l'exception des boissons et de certains repas.

Le prix ne comprend pas

• les frais d’inscription
• les assurances
• les pourboires
• les boissons et les dépenses personnelles
• les repas à Panamá Ciudad et le dîner à Antón, soit 4 repas (en fonction de vos horaires de vols internationaux et intérieurs, le nombre de repas à votre charge peut varier). Prévoir 10-15$ par repas, soit entre 40-60$ par personne dans un restaurant local.
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Canal, Canal de Panama, Ile de Coiba, volcan Baru.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Panamá Ciudad

Vol pour Panamá Ciudad. Accueil francophone à l'aéroport de Tocumen et transfert à l'hôtel. Dîner libre pour une plus grande liberté de choix des restaurants de la capitale.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 0h30 et 1h

Jour 2 : Panamá Ciudad

En début de matinée, notre guide nous emmène à la découverte des ruines et du musée de "Panamá La Vieja" (la vieille Panamá), première ville fondée par les Espagnols en 1519. Après cette visite riche en Histoire, nous partons voir le marché aux poissons non loin, et déjeunons dans le restaurant péruvien à l'étage (sauf le lundi et les jours fériés), réputé pour son excellente cuisine. C'est l'occasion de goûter au "ceviche", assortiment de poissons crus marinés dans une sauce au citron relevée.
Dans l'après-midi, nous visitons "Casco Antiguo", le quartier colonial, à vélo. Véritable petit bijou dans un écrin de modernité (la capitale), Casco Viejo fut classé au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco en 1980. Nous nous baladons à travers les ruelles, transportés dans un passé historique haut en couleurs : visite de différentes églises d’époque, de la place de France où se trouve l'ambassade, et de la place Bolivar.
Pour finir, nous visitons le musée du canal, très intéressant pour se plonger dans l’histoire de la construction de cette merveille d’ingénierie, et comprendre le rôle qu'il revêt aujourd'hui dans le pays et dans le monde.
Nous quittons alors Casco Viejo pour nous diriger, toujours à vélo, sur la fameuse "causeway d’Amador", une voie qui relie la terre ferme à 4 îlots de la baie de Panamá (Naos, Culebra, Perico et Flamingo), et qui offre une jolie vue d’ensemble sur la capitale moderne et le pont des Amériques. Retour en fin d’après-midi à l'hôtel et dîner libre.

Quelques mots sur le canal : initié en 1881 par le Français Ferdinand de Lesseps ; sa construction causa de nombreux morts (fièvre jaune, malaria, éradiquées depuis). Interrompue, elle recommença en 1904 sous la gouverne des USA et avec plus de 75000 hommes, mais cette fois-ci un système d’écluses fut imaginé pour éviter de creuser trop profondément. Le premier bateau traversa le canal le 15 août 1914, qui resta sous le joug américain jusqu'en 1999. Aujourd'hui, l'Histoire se poursuit puisque le chantier a repris pour la construction de nouvelles écluses, qui pourront accueillir de plus gros bateaux. L'inauguration est prévue pour le centenaire du canal en 2014.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Panamá Ciudad - Boquete

En tout début de matinée, nous partons pour la gare routière, afin de prendre un bus régulier pour la Province du Chiriquí, située dans le sud-ouest du pays. Déjeuner en route sur le pouce. Une fois débarqués du bus, il nous reste encore un peu de route avant de rejoindre les hauteurs de Boquete (une petite heure). Notre guide nous donne des détails l’ascension du volcan Barú, point le plus haut du Panamá (3475m), et répond à nos éventuelles questions. Repos en vue de l’ascension ou détente pour ceux qui ne souhaitent pas la faire. Dîner compris au lodge.
Les courageux partent aux alentours de minuit avec le guide francophone pour gravir le volcan Barú.

  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : Bus Régulier, entre 6h et 6h30

Jour 4 : Boquete et les flancs du volcan Barú (3475m)

Nous sommes donc partis à minuit faire l'ascension, afin de profiter d’une éventuelle vue, si le ciel est dégagé, des deux océans (Pacifique et Atlantique). Nous partons du village de Boquete (1400m) et atteignons les 3475m de ce fameux volcan. Ces 2000 mètres de dénivelé sont répartis sur environ 15 kilomètres et certaines parties de sentiers sont assez inclinées. Au sommet, les températures de nuit sont souvent négatives. Retour et nuit (matinée) à l’hôtel. Petit déjeuner, pique-nique et snacks sont compris durant la marche. Le soir, dîner au lodge.
Note : cette marche est d'un niveau avancé (3 chaussures).

OU AU CHOIX
Ceux qui ne souhaitent pas faire l'ascension du Barú peuvent dormir la nuit du J3 et, en début de matinée du J4, partir en balade sur les sentiers de l’hôtel, situés dans le Parc national de la Amistad. Départ à 1650m jusqu'à 1900m, sur une longueur d’environ 3km et 3h de marche. Déjeuner pique-nique. Retour à la mi-journée et dîner au lodge.
Note : cette marche est d'un niveau facile (1 chaussure).

  • Heures de marche : entre 9h et 9h30
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 2000 m
  • Type d'hébergement : en lodge

Jour 5 : Boquete et les flancs du volcan Barú (3475m)

Le matin, nous partons à pied dans une plantation de café et sur le sentier de la "Finca Lerida", l’un des plus connus sur le flanc est du volcan Barú. La finca ("propriété" en espagnol), entourée de plantations de café, se trouve dans la région montagneuse d’Alto Quiel, et permet aux amateurs d'oiseaux d’observer différentes espèces typiques de la région. Un guide spécialisé nous accompagne au sein de la forêt tropicale humide. On passe de 1600m à 1800m d’altitude.
Note : cette marche est d'un niveau facile (1 chaussure).

Nous profitons d'être à la Finca Lerida pour déjeuner et déguster un délicieux jus de fruit naturel. Cette belle propriété produit l’un des meilleurs cafés de Panamá, exporté aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Le soir, dîner compris au lodge.

EN OPTION
Tree trek à Boquete :
Dans l’après-midi, il est possible de faire un parcours en tyrolienne entre les cimes d’arbres centenaires, sur 3km et 11 zones. Cette technique de suspension aux arbres est utilisée depuis des centaines d’années par les tribus locales. Nous admirons les torrents et les paysages variés qui bordent le parc national de La Amistad, ainsi que le fameux volcan Barú. Les câbles de différentes tailles augmentent les sensations à chaque descente : nous sommes le nouveau Tarzan du millénaire ! Cette option peut aussi se réaliser le J4.
Prévoir environ 70$/personne.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 4 km
  • Dénivelé + : 200 m
  • Type d'hébergement : en lodge

Jour 6 : Boquete - Santiago - Playa Arrimadero

Nous quittons la province de Chiriquí pour celle de Veraguas jusqu'à Santiago (env. 3h30 de route). De là, nous partons pour la Playa Arrimadero (env. 1h30 de route). Nous déjeunons sur la route.
L’ouest du pays est une région très riche au niveau de sa diversité biologique, qu'elle doit à son histoire géologique. Elle est aussi traversée par une chaîne de montagnes connue sous le nom de "El Montuoso" du nord au sud.
Veraguas, la plus grande province du Panamá, se caractérise par la richesse de ses terres agricoles, par ses montagnes et par son histoire. Elle possède la plus grande île du Pacifique américain, l’île de Coiba. De par sa beauté sauvage et sa précieuse biodiversité, Coiba est souvent comparée avec l’île des Galápagos en Equateur. Entre mi-août et mi-décembre, les baleines à bosse viennent y mettre bas. La province de Veraguas est également connue pour ses traditions et son carnaval très fêté.
Nous arrivons dans l'après-midi, et profitons du lodge pour nous détendre et nous reposer, découvrir l'environnement et nous installer dans les chambres avant le dîner.

  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : Minibus, entre 5h et 5h30

Jour 7 : Playa Arrimadero - parc national de Coiba

L'île de Coiba fait partie du parc national éponyme, qui couvre une zone de 270125 hectares et protège les fonds marins, les îles et une partie de la côte pacifique.
Grâce ou à cause de son emplacement géographique et de sa taille, l'île devient en 1919 un établissement pénitentiaire et le reste jusqu’en 2004, ce qui explique qu’elle soit encore sauvage et préservée. Aujourd’hui, l’ANAM (organisme national de protection de l’environnement) propose sur l'île un hébergement rustique aux individuels et aux petits groupes. Des aménagements ont été effectués pour que les visiteurs jouissent d’un confort relatif (bungalows en dur, eau courante mais froide, lits, ainsi qu'une option camping).
Nous partons tôt le matin en bateau (environ 1h30 de navigation) et, après nous être enregistrés auprès des autorités, commençons la randonnée.
En guise d'entraînement, nous parcourons le sentier Cerro Gambute, avec l’ascension d’une colline ("cerro") surplombant la station de l’Autorité Nationale de l’Environnement sur un kilomètre environ. Puis, nous poursuivons par le sentier Enseñada de la Cruz, passant d’un point à l’autre de la cordillère, du niveau de la mer à 200m d'altitude pour le point le plus haut.
Note : cette marche est d'un niveau intermédiaire (2 chaussures).
Tous les repas sont compris (boisson : eau en bouteille).

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 8 : Parc national de Coiba

Marche matinale sur le sentier Los Monos ("les singes" en espagnol) d’environ un kilomètre, avant de profiter d'une baignade bien méritée autour du fameux îlot Granito de Oro (granit d'or). Il y a de grandes chances de rencontrer quelques singes sur le chemin ! Retour sur le continent en début d’après-midi, repos au lodge ou visite du village de Santa Catalina. Dîner au lodge.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : Bateau, entre 1h30 et 2h

Jour 9 : Parc national de Coiba - El Valle de Antón

Dans la matinée nous prenons un bus de ligne pour la province de Coclé jusqu'à El Valle de Antón. Le trajet se fait en deux étapes, avec un arrêt à Santiago pour le déjeuner. Réputé pour son agréable climat printanier, le pittoresque village d'El Valle est situé au cœur du cratère d’un volcan éteint, connu pour ses sentiers de randonnées et son marché artisanal coloré. La fleur nationale est la fameuse Flor del Espiritu Santo (orchidée de l’Esprit saint).
Nous visitons tout d'abord le centre du village avec notre guide, puis le marché (l'occasion d'acheter cadeaux et souvenirs, mais aussi d'admirer de magnifiques orchidées, fruits, légumes et autres plantes tropicales) et le centre de protection de la fameuse grenouille dorée en voie d’extinction. Dîner libre.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Bus Régulier, entre 4h et 4h30

Jour 10 : El Valle de Antón - Panamá Ciudad

Pour commencer, nous randonnons sur un chemin facile qui mène au site del Chorro Macho, une jolie cascade, et à la Piedra Pintada, énorme pétroglyphe composé de représentations et symboles précolombiens toujours indéchiffrés à ce jour, mais dont il est coutume de dire qu’ils représentent la carte du pays. Puis nous réalisons l'ascension du Cerro Gaital (1185m) depuis le village del Valle (env. 600m). Pique-nique.
Note : cette marche est d'un niveau avancé (2 à 3 chaussures).
Retour sur Panamá Ciudad en début d’après-midi avec un arrêt aux fameuses écluses de Miraflores, à 20mn de la ville, afin de voir le canal une dernière fois. D’une plate-forme, on peut suivre les opérations sur les deux écluses et voir les bateaux passer.
Dîner libre pour une plus grande liberté de choix des restaurants de la capitale.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 2h et 2h30

Jours 11 et 12 : Vol de retour

Temps libre dans la capitale et départ pour l’aéroport international. Repas libres.

  • Type d'hébergement : à bord
  • Transfert : Minibus, entre 0h30 et 1h

Important itinéraire

• Le circuit est classé 2 chaussures, cependant l'ascension du volcan Barú entre le J3 et 4 est d'un niveau plus avancé (4 chaussures, 9h de marche). Elle est facultative.
• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.
• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.
• En période de pluie ou en cas de fortes intempéries, le terrain peut devenir très vite boueux et rendre les randonnées plus soutenues.
• L'accès au parc national de Coiba est limité pour sa préservation. Lors des randonnées, vos bagages restent sous la protection des gardes et policiers présents sur place.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement :

Volcans,
Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

4 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 14 participants

Caractéristiques du circuit

• Ce circuit nous emmène dans les régions de l'ouest et du centre du pays, à travers des paysages variées, entre volcan, plantations de café et bord de mer, sans oublier la visite du fameux canal.
• De nombreuses balades au programme, d'un niveau facile à avancé.
• Il n'y a presque pas de moustiques dans les hauteurs de Chiriquí, mais toutes sortes d'insectes à Coiba à proximité de la mangrove et en forêt.

Hébergement

Voici la liste de nos hôtels (donnés à titre indicatif, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet (lorsqu'ils existent) :

A Panamá Ciudad
Hôtel Marbella (2* locales) :
Cet établissement dispose d’un excellent emplacement, dans le quartier central de Cangrejo. Ses 84 chambres sont toutes équipées avec air conditionné, télévision et téléphone. Le bar-restaurant offre un menu varié, le personnel est toujours prêt à aider.
http://www.hmarbella.com

A Boquete (région du Chiriquí)
Rio Cristal Mountain Lodge (3* locales) :
Situé dans un parc naturel de 40 hectares, entouré de forêt nuageuse, le lodge offre une vue imprenable sur le volcan Barú. Sa structure en bois est en harmonie avec la nature qui l'environne. Parmi les activités possibles (en option) : spa, bicyclette, wet rappel, pêche à la truite, tubing, observation d’oiseaux, équitation, river rafting, visite de la ferme Drácula (orchidées) et des plantations de café.

A proximité de la plage d'Arrimadero (province de Veraguas)
Coco Mango Lodge (2* Sup locales) :
Situé sur la côte pacifique, à 2h de la ville de Santiago, ce lodge nous accueille en pension complète dans une ambiance simple et familiale. Il propose 6 maisons composées de plusieurs chambres et une cabane dans les arbres. C'est l’endroit parfait pour un séjour en communion avec la nature, puisqu’il se trouve sur la grande plage de Gorgona, à seulement 5mn de bateau de la Playa Arrimadero, après le village de Santa Catalina et de San Lorenzo El Tigre. En option, il propose balades en bateau dans la mangrove, surf expérimenté, plongée, randonnées, balade à cheval, etc.
http://www.panama-lodge.com/

Campement dans le parc national de Coiba J7
L'ANAM possède des lits avec matelas, et les draps sont fournis. Le confort est minimum car le sol est en ciment brut ; il est aussi possible de dormir à la belle étoile ou sous tente type igloo.

A El Valle de Antón
Hôtel Residencial (2* sup locales) :
L'hôtel appartient à Enrique Tiban, un Equatorien qui vit au Panamá depuis son enfance. Il offre une ambiance familiale et confortable au cœur du village, avec boutiques et restaurant au rez-de-chaussée.
http://www.hotelresidencialelvalle.com/

Note : un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle dans tous les hébergements sauf, bien sûr, lors du campement J7.

Nourriture

Chaque repas est constitué d'une entrée, d'un plat (féculent en règle générale + viande ou poisson) et d'un dessert. Nous veillons systématiquement à la fraîcheur des aliments.
Les pique-niques sont constitués d'un sandwich, fruit, jus, eau, biscuits salés/sucrés. Ils sont prévus pendant les randonnées ou au cours des trajets en bus.

A Panamá Ciudad, l'eau du robinet est potable. Ailleurs, l'eau est achetée en bouteilles, même si elle est parfois présentée dans des carafes.

Encadrement

Accompagnateur francophone. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions du Panamá. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques. Il vous accompagne tout au long du circuit, de l'accueil à l'aéroport jusqu'à l'enregistrement de vos bagages pour le vol retour (si votre vol est prévu avec le groupe).
Guides locaux spécialisés dans chaque région visitée, francophones, anglophones ou hispanophones (mais votre accompagnateur est là pour traduire si besoin).

Transfert et transport des bagages

véhicule, bateau, avion. Vous ne portez que vos affaires de la journée.
Les transferts terrestres sont majoritairement en minibus privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local). Les trajets des J6 et 9 sont en transport public.
Sur l'île de Coiba, les transferts se font en bateau type "lancha" (barque).

Transports aériens

• Vols réguliers entre Paris et Panamá Ciudad AR.
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Préparation physique

Une bonne condition physique est requise pour profiter de ce voyage.

2. Equipement

Bagages

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Les contrôles de sécurité sont stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.
- Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun.
- Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !
- Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau, et présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.


Vous devez conditionner l'ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.
1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute est indiqué sur votre convocation ou billet.

Vêtements

• Maillot de bain
• Vêtements légers pour la chaleur, de préférence matières naturelles ou microfibres
• Vêtements à manches longues pour les soirées plus fraîches (dans la région du Chiriquí), de préférence matières naturelles ou microfibres
• Imperméable ou K-Way
• Chaussures de marche adaptées aux terrains boueux
• Chaussures ouvertes pour la plage ou tongs
• Casquette ou chapeau.
• Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…

Equipement

• Lunettes de soleil de qualité
• Lampe de poche
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
• Masque et tuba pour le snorkeling
• 1 gourde de 1L minimum

Couchage

Prévoir un sac de couchage (recommandé).

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Spray anti-moustiques
• Crème solaire et crème type Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Le guide peut prêter masque et tuba si vous n'en possédez pas.
Draps, matelas et tentes le J7 pour le campement.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Documents à nous communiquer avant votre départ pour l'obtention du permis pour aller sur l'île de Coiba :
- photocopies de passeport valide
- nom, prénom, nationalité
- allergies ou maladies
- photocopie de l'attestation d'assurance

Passeport

Passeport valable 6 mois après la date de retour du voyage.
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français (séjour de moins de 90 jours). Une carte de tourisme individuelle sera toutefois établie dans l’avion. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune, qui n'est pas obligatoire (même si des cas sont régulièrement décrits dans la province de Darien), peut-être recommandée aux voyageurs. Le médecin du centre de vaccinations internationales conseillera en fonction de l'itinéraire, de la saison et d'éventuelles contre-indications.

Vaccins Conseillés

Il faudra bien sûr être vacciné (ou immunisé) contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Et, éventuellement, si le voyage est aventureux, contre, typhoïde, rage.

Prévention Paludisme

Hors de la province de Darien, où la prise d'un traitement préventif par Nivaquine est recommandée, une protection individuelle contre les piqûres de moustique sera suffisante (mais indispensable) pour se protéger contre d'autres affections (dengue, en particulier, mais aussi éventuellement chikungunya ou virus Zika).

Autres risques

En suivant les conseils, que nous vous avons donnés dans nos recommandations générales, vous augmenterez vos probabilités d'y échapper. La protection contre les moustiques vous protègera contre d'autres affections transmises par les piqûres d'insectes, en particulier contre la dengue, et maintenant le chikungunya, présents et en extension dans toute l'Amérique Centrale. Les risques alimentaires sont les mêmes que partout, en dehors des grands hôtels des villes et des stations balnéaires. Respectez les règles habituelles : lavage fréquent des mains, aliments cuits et chauds, boissons capsulées. Sur la côte pacifique, où les vagues sont souvent impressionnantes et sur la côte caraïbe aux lagons cristallins, il faudra observer les conseils se rapportant au soleil (le port d'un "panama" est ici particulièrement indiqué), à la plage et à la pratique de la plongée sous-marine.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire est satisfaisante à Panama-City où la plupart des problèmes médicaux et chirurgicaux pourront être pris en charge. Prenez, dans tous les cas, contact avec votre compagnie d'assistance et éventuellement avec les services des ambassades de France à Panama.

4. Pays et climat

Climat

Le Panama possède un climat dit "tropical". On y distingue deux saisons, dont la saison sèche, qui s’étend de décembre à avril et est appelée "verano" (été). Mars et avril constituent les mois où il fait généralement le plus chaud. Ensuite la saison pluvieuse, qui s’étend elle de mai a novembre. Les Panaméens appellent cette saison humide "invierno" (hiver). A ne pas confondre avec l’hiver nord-américain ou européen.
Au Panama, les courbes de températures demeurent relativement constantes. Les écarts de température sont liés à l’altitude. Sur les côtes, le mercure grimpe régulièrement à plus de 35°C. Plus on s’élève en altitude et plus les températures deviennent fraîches.

Géographie

Le Panama est coupé dans sa longueur par plusieurs chaînes montagneuses. La sierra de Tabasara pénètre dans le pays par l'ouest. Son altitude moyenne est de 1525 mètres, et son plus haut sommet, le Baru, un volcan éteint, atteint 3475 mètres.
A l'est du canal, la cordillère de San Blas et la serranía del Darién, plus basses, ont une altitude moyenne de 915 mètres environ et sont presque entièrement situées à l'intérieur du pays. La région comprise entre les deux systèmes montagneux est formée de collines de 100 à 450 mètres d'altitude, ainsi que de vallées fertiles bien arrosées et de plaines. Elle est entièrement couverte de forêts denses et surmontées de crêtes, d'arrêtes et, par endroits, de plaines et de hauts plateaux. Depuis les deux chaînes se déversent environ 325 rivières et cours d'eaux qui rejoignent le Pacifique et 150 qui descendent jusqu'à la mer des Caraïbes.
Le principal fleuve est le Tuira, qui se jette dans le golfe de San Miguel, sur la côte pacifique. Un autre grand fleuve, le Chagres, qui prend sa source dans le centre du pays, a été barré pour former le lac Gatun, qui communique avec le canal de Panama.
La bande étroite (90 kilomètres au minimum) que forme le Panama s'élargit au centre sud dans la péninsule d'Azuero, qui ferme le golfe de Panama. Celui-ci abrite l'archipel des Perles, qui est constitué d'une centaine de petites îles d'une superficie totale de 1165 km².
Le Panama est divisé en neuf provinces et un territoire spécial, Comarca de San Blas.
La capitale, Panama, compte environ 950 000 habitants, suivie par Colón (140 000 habitants), à l'extrémité nord du canal de Panamá, et David (102 500 habitants), ville agricole située près de la frontière du Costa Rica.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Extension

Vous disposez de quelques jours de plus ? Prolongez votre séjour dans l'archipel paradisiaque des San Blas (territoire autonome géré par les Indiens Kunas) ou dans l'archipel Bocas del Toro, entre mer des Caraïbes et rencontres ethniques.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.