Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

11/02/2017

25/02/2017

6490 € Assuré à partir de 3

25/02/2017

11/03/2017

6490 € Assuré à partir de 3

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Les vols Paris/Petropavlovsk AR en classe E, les hébergements selon le programme, la pension complète du dîner Jour1 au petit déjeuner J14, les transferts en bus régulier et en véhicule tout terrain, l'activité traîneau à chiens, le transfert des bagages en motoneige, l’accompagnement d'un guide local anglophone, les visites selon le programme.

Le prix ne comprend pas

Les frais d'inscription, les assurances, le transport aérien, les équipements individuels.

Idées associées

Faune, Volcan, Pacifique, Moscou, Ours brun, Detroit de Bering, Kamtchatka.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Paris / Petropavlovsk

Vol Paris/Moscou/Petropavlovsk.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Petropavlovsk-Kamtchatski

Arrivée matinal à Petropavlovsk par vol de nuit depuis Moscou. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel, installation. Après la vérification de l’équipement de chacun, une balade est prévue dans cette ville côtière à l’histoire si riche, point de départ des nombreuses expéditions d’exploration, puis visite du musée local de l'histoire et de l'ethnologie (en option) et temps libre en ville. Nuit à l’hôtel.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Cap au nord : la ville de Milkovo

Départ de Petropavlovsk tôt le matin, direction nord, en véhicule tout terrain (306 km), vers la petite ville de Milkovo, où nous nous restaurons dans un café local. L’après-midi est libre pour les balades dans les environs, afin de vous laisser la possibilité d’explorer le village et vous faire vos premières impressions sur le Kamtchatka et ses habitants.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 4 : Départ en traineau à chiens vers les Evènes

Transfert au village de Chanutch, point de départ de notre expédition en traîneau à chiens. Après avoir fait leur connaissance, nous entamons notre itinéraire par une étape jusqu’à la rivière Oulagovtchan. Au bord de ce cours d’eau vivent trois familles Evènes; l’une d’elles nous accueillit pour la nuit.

  • Distance Parcourue : 15 km
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : La rivière Cabana

Aujourd’hui notre route nous mène, en traîneau à chiens, à la rivière Cabana. Après une journée au grand air, plongés dans des paysages magnifiques, nous profitons du bania Kamchadal (sauna traditionnel à vapeur). Ce soir nous dormons dans les huttes du camp d’hiver des pêcheurs Evènes.

  • Distance Parcourue : 50 km
  • Type d'hébergement : au campement

Jour 6 : Sur le haut plateau - hospitalité évène

La destination du jour est le campement d’hiver des éleveurs de rennes Evènes. Notre itinéraire traverse le haut plateau où les vues sont véritablement grandioses. Nous rencontrons les Evènes chez eux, profitons de leur hospitalité, nous nous mêlons à eux et nous immergeons dans leurs traditions et leur mode de vie. Ce soir, vous pouvez certainement goûter la viande de renne, principale nourriture des Evènes.

  • Type d'hébergement : au campement

Jour 7 : Chez les éleveurs de rennes - le troupeau

Aujourd'hui nous allons avec les gardiens de rennes jusqu’à leur troupeau qui évolue librement sur le haut plateau et partageons leurs activités quotidiennes autour du foyer et du troupeau de rennes. Le long des rivières gelées, nous verrons peut-être des chevaux semi-sauvages.

  • Distance Parcourue : 30 km
  • Type d'hébergement : au campement

Jour 8 : Conduite vers la Kekouk

Nous poursuivons notre itinéraire en traineau. Les chiens nous emmènent à la rivière Kekouk, au bord de laquelle se trouve une hutte de chasseur, où nous passons la nuit.

  • Distance Parcourue : 50 km
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 9 : Jour de sécurité

Jour de sécurité en cas de mauvais temps, ou d’un emplacement trop éloigné des gardiens de troupeaux de rennes. Si tout s’est bien passé jusque-là, nous ferons alors une excursion supplémentaire en traîneau à chiens pour un lieu particulièrement spectaculaire le long de l’itinéraire.

  • Distance Parcourue : 20 km
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 10 : Kekouk - Belogolovaia, chez un chasseur

Nous continuons notre expédition en traîneau à chiens jusqu’à la rivière Belogolovaia. Nous passons la nuit en hutte de chasseurs.

  • Distance Parcourue : 45 km
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 11 : Dans une famille des pêcheurs Koriaks

Notre parcours nous amène jusqu’aux cabanes d’une famille de pêcheurs Koriaks. Aujourd'hui nous passons la soirée dans le ''chalach'' traditionnel à discuter et échanger avec nos hôtes autour du feu, tout en dégustant la soupe de poisson traditionnelle. Nous passons la nuit sous hutte d’hiver et pouvons, si nous le désirons, profiter d’un bania "kamtchadal".

  • Distance Parcourue : 40 km
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 12 : Fin d'expédition - le village d'Esso

Dernier jour de notre expédition en traîneau à chiens. Nous traversons les panoramas magnifiques des chaînes de montagnes et des forêts pour arriver au village d'Esso. Installation en auberge et une bonne douche. Dîner de bienvenue et petit concert de danse traditionnelle.

  • Distance Parcourue : 30 km
  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 13 : Dans les sources chaudes

Le matin, nous visitons le musée ethnographique qui retrace l’histoire de la région et de ses peuples, puis l’exposition sur les différents ustensiles et mode de vie des principales ethnies locales – les Koriaks et les Itelmen (chasseurs et pêcheurs) ainsi que des Evènes (éleveurs de rennes), à qui nous avons rendu visite.
Temps libre dans les environs très pittoresques du village. Vous pourriez monter en haut de la colline Pionerskaia pour une magnifique vue sur Esso.
Nous profitons de cet après-midi pour nous plonger avec délice dans le bassin d’eau chaude thermale.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 14 : Retour à Petropavlovsk

Après le petit déjeuner, nous quittons le Kamtchatka central qui nous a si bien accueillis. Retour en bus à Petropavlovsk-Kamchatki et installation à l’hôtel en ville. Temps libre dans la soirée. Nuit à l’hôtel.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 15 : Départ

Matinée libre. Vous pourrez visiter le marché local de Petropavlovsk réputé pour son grand choix de poissons. Transfert à l’aéroport et départ pour Paris via Moscou.

Important itinéraire

L'itinéraire est donné à titre indicatif et peut être modifié sur place en fonction des déplacements des éleveurs et des conditions météo.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Traîneau à chiens,
Découverte

Environnement :

Terres Polaires,
Neige

Itinérance :

Semi-itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Balades à la journée ou sur plusieurs journées. Participation à l'harnachement et au soin des chiens. Découverte possible mais bonne forme physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de participants

De 3 à 8 participants

Caractéristiques du circuit

Raid itinérant en traineau à chiens où vous aurez l'occasion de pratiquer la conduite d'attelage. Vous conduisez votre attelage tandis que le musher (le maître des chiens) est assis dans le traîneau. Il n'est pas nécessaire d'avoir pratiqué la conduite d'attelage au préalable, car en cas de nécessité le musher peut reprendre la conduite. Cependant, ce raid nécessite une bonne condition physique.

La motoneige chargée des équipements part le matin et fait le chemin pour les attelages dans la neige profonde, vous retrouvez vos affaires le soir.

La participation de chacun aux tâches quotidiennes est indispensable pour le soin de chiens, préparation des repas, couper du bois, vaisselle, etc.

Lors du séjour, vous aurez l'opportunité de découvrir des peuples indigènes et partager leur quotidien.
Les Koriaks
Ils sont divisés en deux groupes, correspondant à deux modes de vie différents : les Koriaks sédentaires Nymlulany (chasseurs, pêcheurs) et les Koriaks nomades Tschawtschuweny (traditionnellement éleveurs de rennes). Aujourd’hui, seule une poignée de Koriaks vit encore dans la région du parc naturel Bystrinski.
Les Evènes
Ils sont venus au Kamtchatka vers le milieu du XIXe siècle et ont commencé à peupler la péninsule. La plupart ont cherché à s’installer dans la région isolée et désertique de Srediny Khrebet, dans la partie centrale du Kamtchatka. Selon les légendes, lorsque leurs ancêtres sont venus, ils ne possédaient que peu de rennes, avec des troupeaux de taille généralement limitée. Grâce aux riches et verts pâturages du Kamtchatka, les troupeaux se sont rapidement agrandis. Aujourd’hui, l’élevage de rennes est l’activité principale des Evènes, et toute leur vie est rythmée par cette activité.
Il est amusant de remarquer que les Evènes se différencient des autres peuples éleveurs de rennes de Russie, notamment par le fait qu’ils sont les seuls à chevaucher les rennes comme des chevaux, sans traîneau.

Hébergement

Hôtel et auberge en ville, en chambre double ou triple
Cabane en bois et tchoum (tente des autochtones), en sac de couchage
Les nuits lors du raid sont prévues en cabanes et tchoums chauffés, mais si nous n’atteignons pas les refuges, il est possible que la nuit se passe dehors, sous la tente.

Nourriture

Pension complète du dîner J1 au petit déjeuner J14. Repas dans les cafés locaux et chez l'habitant (plats traditionnels).
Vous mangerez quelques spécialités de la région telles que la viande de renne et du saumon. La cuisine locale en général n’est pas vraiment "gastronomique" et la plupart des repas sont à base de pommes de terre et de viande bouillie, mais quand il fait très froid dehors, c’est une cuisine copieuse adaptée et bien appréciée! Veillez noter qu'il n'y a pas de tradition de desserts en Russie.

Encadrement

Guide local anglophone.

Transfert et transport des bagages

en véhicule 4x4, traîneau à chiens et motoneige.

Moyens d'accès

Pré-acheminement en avion ou en train :
Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard, merci de nous en aviser au plus tôt. Vous ne pourrez prétendre à aucun préjudice ou remboursement si vos billets sont non remboursables ni modifiables.

Transports aériens

Vols réguliers sur Aeroflot, partenaire d'Air France et membre SkyTeam

Documents de voyage

Passeport valide plus de 6 mois après la date de retour + visa russe.

Informations pratiques

Décalage horaire en hiver : quand il est midi à Paris, il est 14h à Moscou (+2h) et 23h à Petropavlovsk (+ 11h).

2. Equipement

Bagages

L’ensemble de vos bagages doit être réparti dans 2 sacs :
1 sac à dos de randonnée ou sac de voyage avec des sangles renforçant la fermeture afin d’éviter des ouvertures intempestives dans les aéroports et 1 petit sac à dos pour les balades à la journée.
Il ne doit pas excéder 20 kg sous peine de régler un supplément bagage en Russie. Le mieux est de se limiter à 15kg pour éviter tout problème à l’aéroport.

1/ Le petit sac à dos : pas plus de 5 kg
C’est la sac que vous utilisez en cabine dans l’avion et que vous portez pendant les balades. Ce sac ne doit pas être volumineux (environ 30 litres) ; il doit contenir ce qui est lourd et fragile et ce qui est peut être utile entre le moment où vous enregistrez votre bagage à l’aéroport de départ et le moment où vous le récupérez à l’aéroport de destination.
A titre d’exemple : appareils photos et films, veste, livres, revues, médicaments personnels, éventuellement trousse de toilette, etc…
Sur place, le guide vous indiquera ce que vous devez prendre avec vous pour chaque étape.

2/ Le sac de voyage :
C’est le sac qui voyage dans la soute de l’avion. Le poids de ce sac ne doit pas dépasser 15 kg. Nous vous demandons de respecter scrupuleusement ce poids.

Vêtements

Attention, les conditions climatiques de ce voyage ne sont pas faciles. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Dans tous les cas, prenez du matériel chaud de bonne qualité, de marques nordiques reconnues.

Le corps : prévoyez ce que l’on appelle le “système trois couches” :
- Première couche : sous-vêtements thermiques haut et bas (Warm ou Extrawarm de la marque Odlo)
- Deuxième couche : fourrure polaire de qualité, haut et bas. Nous vous conseillons la veste polaire Monkey Man Jacket de Mountain Hardwear ou sim.
- Troisième couche : veste avec capuche et pantalon/salopette type “doudoune”. Nous vous conseillons la veste Absolut de Mountain Hardwear et la salopette Nilas de Mountain Hardwear, disponibles à la location.
- Pour les activités qui impliquent un effort physique, vous pouvez prévoir également une veste type ''tenue de ski alpin'', en tissu Gore-tex imperméable et faisant office de coupe-vent (avec une capuche intégrée).

- La tête : bonnet windstopper, passe-montagne.
- Les yeux : lunettes de soleil classe 4 et étui rigide de protection, masque de ski .
- Le visage : un foulard, cagoule, crème solaire et stick à lèvres.

Les extrémités : n’oubliez pas que ce sont elles qui se refroidissent le plus vite.
- Mains : sous-gants ou sous-moufles en laine épaisse ou en polaire, surmoufles bien chauds, gants de secours.
- Pieds : une paire de bottes grand froid type Sorel ou Baffin disponibles à la location, 2-3 paires de chaussettes en laine ou en bouclette, sous-chaussettes et chaussons.

Le choix de l’équipement pour un voyage en itinérant est crucial.
Le matériel grand froid personnel est disponible à la location. A ce titre, Grand Nord Grand Large s’est associé avec Montagnes expéditions pour vous garantir un matériel de qualité.
Cette association vous garantit :
- Un matériel rigoureusement sélectionné auprès des meilleurs fournisseurs
- Un matériel récent (moins de 3 ans) et donc à la pointe de la technologie
- Un matériel adapté à votre voyage.
- Des conseils personnalisés pour vous garantir le meilleur équipement
- Une équipe de professionnels de la logistique des expéditions polaires.
Cette organisation permet d’éviter la fourniture d’un matériel long à amortir et donc vieillissant, usé, démodé avant même la fin de son amortissement.

MONTAGNES-EXPEDITIONS c'est une équipe qui met à votre service ses compétences de guides de haute montagne, moniteurs de ski et de management du sport. Himalayistes, passionnés de voyages et d'aventures sur les 7 continents, ils ont fondé Montagnes-Expedition pour faire partager au plus grand nombre leur savoir-faire et leur expérience. Ils vous apportent le conseil le plus avisé dans la sélection de votre matériel pour vous garantir son parfait usage.

Equipement

- Petit sac à dos, pour emporter les affaires de la journée
- Sac de couchage basses températures (confort idéal -30°C). Nous vous conseillons le sac de couchage Lamina de Mountain Hardwear, disponible à la location.
- Drap sac (''sac à viande'') en polaire ou similaire.
- Matelas autogonflant type Thermarest assez épais (4 à 5 cm) pour votre confort. Nous vous conseillons le "base camp" de Thermarest (5 cm d'épaisseur), disponible à la location.

- Lunettes de soleil classe 4 et étui rigide de protection, masque de ski
- Crème solaire hydratante en stick
- Lampe frontale et batteries de rechange
- Thermos d'un litre
- Brosse à vêtements (pour enlever neige, glace, givre sur les vêtements et l’intérieur de la tente)
- Brosse à dents et dentifrice, mouchoirs en papier, papier toilette, des lingettes
- Serviette de toilette pour les banias ou les sources d’eau chaude, maillot de bain
- Piles et/ou batteries de rechange pour votre appareil photo
- Chaufferettes pour les pieds et les mains peuvent dépanner les plus frileux.
- Paire de jumelles (facultatifs)
- Petite pharmacie : médicaments particuliers, polyvitamines, élastoplast, seconde peau et pansements/élastoplast, anti-douleur.

Si possible n'hésitez pas à amener des boissons diverses de France ou les spécialités de votre région qui amélioreront l’ordinaire.

Matériel fourni

Tapis de sol fourni sur place (non gonflable).

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

L'obtention du visa pour la Russie est obligatoire et à votre charge (120€ démarche et frais consulaire, visa standard par GNGL).
Pour les voyageurs de nationalité française résidant en France, nous nous chargeons de son obtention.
Pour toute autre nationalité, veuillez contacter le consulat russe de votre pays d’origine et/ou de résidence.

Dès votre inscription, vous devez nous fournir par email:
• La copie scannée lisible en couleur de la double page de votre passeport (assurez-vous qu’il soit valide plus de 6 mois après la date du retour)
Par email : formalites@terdav.com, avec une copie à votre conseiller
Par fax, au 01 40 46 92 68 à l’attention de Formalités

6 semaines avant votre départ, vous devez nous envoyer par courrier :
1) Votre passeport (valide plus de 6 mois après la date du retour) signé comportant une page vierge double
2) 1 vraie photo d’identité couleur (non scannée), bien de face, sans lunettes, 3,5cmx4,5cm
3) 1 formulaire de visa dûment rempli et signé (merci de bien prendre en compte les indications données plus bas dans la rubrique ‘’formalités spécifiques’’ et dans le document "formalités" qui sera remis à tous les participants du groupe environ 2 mois avec le départ par notre service ‘’Formalités’’ concernant la méthode pour remplir ce formulaire)
- Le formulaire de visa doit obligatoirement être rempli en ligne par vos soins (les demandes manuscrites sont refusées).
- Vous pouvez accéder au formulaire via ce lien : https://visa.kdmid.ru
- Votre signature doit se faire au stylo noir uniquement
Vous êtes responsable de votre formulaire de visa que vous devez remplir très scrupuleusement, faute de quoi, votre demande de visa sera tout simplement refusée par l'ambassade. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions au moment de remplir le formulaire
4) 2 attestations d’assurance agréés originales indiquant les dates de votre voyage + 1 journée au retour. Les voyageurs n’ayant pas souscrit à l’assurance en option Tranquillité ou Assistance Plus via Grand Nord Grand Large ou Terres d’Aventure et disposant d’une assurance personnelle devront fournir une attestation émanant de leur compagnie d’assurance qui mentionne que le voyage se déroule en Russie. Vous devez donc vous tourner vers votre assureur ou celui de votre carte bancaire afin de lui demander l'attestation originale nécessaire (une semaine à prévoir pour l’envoi). Si votre compagnie d’assurance ne peut vous la fournir, nous vous proposons de souscrire une assurance optionnelle: Assistance Plus ou Tranquillité - nous vous fournirons l'attestation.
5) 1 photocopie de votre facture
6) Pour les ressortissants de l’Union Européenne et de la Suisse (sauf les personnes de nationalité française) habitant en France, joindre un justificatif de domicile.
Envoi des documents par courrier :
Service Formalités du groupe Terres d’Aventure, 30 rue St Augustin, 75002 Paris
Nous vous recommandons de nous faire parvenir ce dossier complet par lettre recommandée avec accusé de réception.

Nous nous chargerons des démarches pour l'obtention de votre visa.
Votre passeport vous sera remis à l’aéroport le jour du départ. Les frais de visa vous seront facturés à l'inscription (120 €).

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site internet suivant : http://www.france.mid.ru/index_fr.html

Passeport

Passeport en cours de validité (avec au moins trois pages libres consécutives), valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. L’autorisation de sortie du territoire a été supprimée en 2013, ce document n’est donc plus exigé. Il est remplacé par le document d’identité individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Pour obtenir un visa, on fournira :
- passeport + une photocopie de la page portant la photo du titulaire,
- le formulaire officiel de demande de visa,
- une photo d'identité,
- l'original de l'attestation d'assurance rapatriement reconnu par le consulat de Russie (attention, l’attestation doit bien indiquer en son titre « attestation d’assurance » et doit couvrir la totalité du circuit + 1 journée au retour avec mention du montant de la couverture, frais médicaux et rapatriements, qui doit être égale ou supérieure à 30 000 euros),
- voucher et confirmation en russe,
- les ressortissants non français d’un pays membre de l’Union Européenne résidant en France doivent également présenter une attestation de domicile (délivrée par la mairie dont dépend le domicile). Idem pour la Belgique. Pour les résidents non suisse en Suisse, un permis de séjour.

Le coût du visa dépend du délai d’obtention et non de la date de demande. Les frais consulaires varient de 105 à 180 euros environ. Pour un voyage se déroulant entre juin et septembre, les visas peuvent être traités selon la procédure d’urgence, à l’initiative de l’administration consulaire russe, même si les documents ont été déposés à l'avance (ou traités par le consulat de Russie à Marseille ou Strasbourg), ce qui implique un surcoût. Dans le cas où nous nous chargeons de la demande, ces frais d'urgence seront facturés.

Vaccins Obligatoires

Aucune obligation vaccinale.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre :
- diphtérie, tétanos, poliomyélite ;
- hépatites A et B ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.

Prévention Paludisme

Absent, mais le risque d’affections transmises par morsures de tique (encéphalite à tiques, maladie de Lyme) nécessite, en été, une protection efficace (répulsifs et vêtements couvrants) contre ces insectes dès que l’on sort des villes.

Autres risques

Les risques de toxi-infections alimentaires (typhoïde, salmonellose, hépatite A) sont importants, même à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Les règles habituelles de leur prévention doivent être observées : aliments cuits et consommés chauds, boissons capsulées (eau, en particulier).

La prostitution et son cortège de maladies sexuellement transmissibles doivent strictement interdire tout rapport non protégé.

Les grands oiseaux migrateurs traversent de nombreuses provinces russes et l’épizootie de grippe aviaire y est présente. Aucun cas humain n’a été décelé, mais les règles de protection doivent être observées (ne jamais manipuler un oiseau malade ou mort).

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.

Informations pratiques

Si, pendant de nombreuses années, la qualité des structures médico-chirurgicales n’était pas au niveau de celle de la médecine elle-même, le fossé est désormais comblé, tant dans le privé que dans le public.

En cas de nécessité, il sera indispensable d’être guidé par la compagnie auprès de laquelle on aura souscrit une assurance ou par les services de l’ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Informations générales sur le Kamtchatka
Le Kamtchatka est sans aucun doute l’une des régions les plus spectaculaires de Russie. Il s’étend sur une surface de 470 000 km², ce qui équivaut à la taille de la France, de la Belgique et du Luxembourg rassemblés, et sépare la mer d’Okhotsk de l’océan Pacifique. Il ne faut pas confondre le Kamtchatka avec la Sibérie. Ce nom est utilisé pour la péninsule elle même et la partie la plus étroite du continent, ainsi que l’île de Karaginsky et l’archipel de Komandorsky. Les chaînes de montagnes - Sredinny, Valaginsky, Ganalsky et Kumroch - s’étendent du nord au sud, donnant à la péninsule la forme d’un poisson géant. Il y a plus de 160 volcans sur la péninsule (29 d’entre eux sont actifs) car elle se situe sur la "ceinture de feu" du Pacifique. Les volcans et les sommets volcaniques, les cyclones et la chaleur souterraine ont créé ici un mélange de vingt zones climatiques et d'une grande variété de flore et de faune. Mais les attractions principales du Kamtchatka sont les caldeiras volcaniques, les sculptures en pierre, les "parcs" et les lacs dans les cratères, les geysers et les sources d’eau minérales, tout ceci dans un environnement primitif.

Le Cosaque Vladimir Atlasov a apparemment "découvert" le Kamtchatka en 1697. Il construisit deux forts sur la rivière Kamtchatka, qui devinrent des camps de marchands russes. Les tribus natives Koryak, Itelmen, Chukchi et Evens furent soumises par les marchands, et leur population diminua fortement. Sur les quelques-uns qu’il reste, les Chukchi vivent au nord-est, les Evènes occupent la partie centrale de la péninsule et les Koryaks vivent sur la côte ouest. Ils vivent toujours de façon traditionnelle, grâce à l’élevage et la pêche en mer, qui leur fournissent nourriture et vêtements, tout en conservant leur culture et leur mode de vie traditionnels ; c’est la raison pour laquelle cette région, qui est l’une des régions les plus reculées, est visitée par tant de personnes chaque année.

Le célèbre explorateur Vitus Y. Bering le découvrit en 1740, quand il choisit la baie Avacha comme base pour naviguer à travers l’océan Pacifique jusqu’aux bords de ce qui deviendra l’Amérique russe. A partir de ce moment, Petropavlovsk est devenue la base principale de toutes les expéditions autour du monde. Les bateaux du Capitaine James Cook, de La Pérouse, de l’I.F. Krusenstern, du Capitaine Clark et d’autres expéditions sont tous passés par le Kamtchatka.
A la fin du XIXe siècle, quand les terres impériales d’Alaska furent vendues, le Kamtchatka fut considéré comme la région la moins accueillante de l’Empire russe. Comme il fallait 6 mois pour atteindre la région, personne ne s’y aventurait – ou seulement pour faire face à un pays sauvage et à un approvisionnement en baisse de fourrure. Autour de 1920, il faillit tomber aux mains des Américains. Washington Baker voulut acheter la province et se vit offrir une concession de 60 ans par Lénine, mais ils ne purent tomber d’accord.
Jusqu’en 1990, aucun étranger ou Russe non-résident n’était autorisé à visiter le Kamtchatka. En 1991, la Fédération Russe fut déclarée République indépendante, et il put ouvrir ses portes aux visiteurs étrangers. L’installation principale de la péninsule et la capitale de la région est Petropavlovsk. La ville se trouve sur la côte sud-est de la péninsule. Les rues de Petropavlovsk s’enroulent autour de collines volcaniques vertes où les habitants viennent encore cueillir baies et champignons. Couverts de neige, les sommets des volcans Koryaksky, Avachinsky et Kozelsky les dominent.

Avec une population de 240 000 habitants, Petropavlovsk est aussi bien une importante ville portuaire qu’un centre d’industrie, de science et de tourisme d’aventure.
Capitale : Petropavlovsk
Horaire : GMT+12
Langue : russe
Population : près de 400 000
Religions : russe orthodoxe, catholique, protestante, juive, bouddhiste et musulmane
Monnaie : rouble russe

Climat :
Le climat du Kamtchatka est continental, avec des hivers doux et des étés chauds. Les mois d’été et d’automne sont de loin les mois les plus appréciés (juin/octobre), quand les températures maximales atteignent 15° à 30°C, mais un intérêt croissant pour les sports d’hiver maintient le tourisme tout au long de l’année.
La variation climatique est un phénomène saisissant au Kamtchatka. Il y a 20 zones climatiques distinctes, divisées le long de lignes côtières, alpestres et géothermiques. Les variations les plus impressionnantes se produisent dans des secteurs géothermiques actifs, où des vallées entières sont réchauffées par des gisements de vapeur ou des geysers.

Les sources chaudes ont également maintenu en vie des espèces décimées pendant la période glaciaire. Dans la crique de Kronozky, des sources de vapeur en bordure d’eau ont préservé une ancienne pinède, alors que la vaste caldeira d'Uzon a son propre climat. Des geysers, des piscines de boue et des champs de vapeur réchauffent la terre et font germer les plantes très tôt, ce qui attire les ours bruns (les plus grands au monde) et les fait sortir de leur hibernation assez tôt. La terre chaude participe à la couvaison des œufs de bergeronnettes, et des pygargues à tête blanche volent au milieu des nuages de vapeur, épiant tout ce qui bouge.
Le climat est aussi diversifié que sa faune.

Vous trouverez une zone maritime modérée sur l’une ou l’autre des côtes, une zone continentale dans la vallée centrale, avec quatre saisons distinctes, et une zone arctique dans les parties nord de la péninsule. Selon la période à laquelle vous choisissez de visiter la péninsule, vous noterez une différence très importante de température. Le fait que toutes ces zones climatiques soient facilement accessibles fait du Kamtchatka une destination de toute beauté. Selon la difficulté de l’itinéraire que vous choisirez, vous pourrez trouver des forêts luxuriantes, de superbes chaînes montagneuses, des lacs isolés, des littoraux rocheux et la vaste toundra.

Climat

Climat à dominante continentale : hivers rigoureux et étés chauds.
Dans les deux villes les plus visitées, Moscou et Saint-Pétersbourg, les températures, en hiver, sont de l´ordre de -10° et, en été, de 17° (avec des changements plus brutaux à Moscou). Des tréfonds hivernaux, les températures remontent au-dessus de zéro dès le mois d´avril (4°) ; on retrouve la même moyenne (4°) en octobre, avant une forte chute en novembre.

Géographie

Le pays est immense : 10 000 km d’est en ouest et 3 500 du nord au sud (et même 4 300, si on inclut les îles du nord comme la Nouvelle-Zemble).

Pour faire simple, on va commencer à la fin de l´ère quaternaire, il y a environ deux millions d´années. Il fait froid. Il fait même très froid et une calotte glaciaire recouvre l´hémisphère nord. En France, les glaciers descendent jusqu´en Dordogne. En Russie, ils couvrent tout le territoire, jusqu´à la chaîne caucasienne, ou presque. Bien entendu, les glaciers, ça bouge et, bien entendu, c´est lourd. Cette énorme masse de glace agit comme un rabot et gomme toute aspérité. On n’aura pas deux millions d´années de glaciation continue. Parfois, le climat se réchauffe, les glaciers fondent et la terre qu´ils ont grattée se dépose sous forme d´alluvions. Voilà pourquoi le plus grand pays du monde est essentiellement plat. Pour l´anecdote, lors de la dernière glaciation, seuls ont pu survivre les animaux à fourrure, dont le mammouth, production essentielle de l´économie sibérienne.

Venus du sud, les hommes suivent le recul des glaciers vers le nord. Aucun obstacle, sauf l´Oural, qui sépare symboliquement l´Europe de l´Asie et culmine péniblement à 1 900 m. Dans cette immense plaine, des lacs et quelques grands fleuves, orientés nord-sud : la Volga, qui prend sa source non loin de Saint-Pétersbourg et va se jeter dans la Mer Caspienne, après un parcours nonchalant qui lui fait frôler Moscou et arroser Novgorod et Volgograd ; le Don paisible, qui prend sa source vers Kazan et se jette dans la Mer d´Azov ; le Dniepr, qui traverse l´Ukraine pour rejoindre la Mer noire à Odessa. Plus les grands fleuves sibériens qui, eux, coulent du sud vers le nord : l´Ob, l´Ienisseï, la Lena.

Donc, de vastes plaines, des fleuves larges et lents (qui sont autant de voies de communication), des montagnes réparties sur les bords sud et un sol alluvial, c´est à dire riche. Il n´en faudrait pas plus pour avoir une agriculture prospère. Il y a cependant quelques problèmes : le sol est gelé une bonne partie de l´année (et pas seulement en Sibérie - phénomène de permafrost) ; les fleuves placides génèrent de vastes zones marécageuses. Au total, les terres cultivables ne représentent pas plus de 7,5% du territoire. C´est peu. En plus, le climat n´est pas clément. L’été, les villes du nord passent rarement 25°, mais flirtent régulièrement avec les -10° l’hiver ; ça limite les possibilités de récolte, sauf dans les plaines du sud. Mais, depuis son indépendance, l´Ukraine n´est plus le grenier à blé de la Russie. Doit-on ajouter qu´il pleut surtout en été (en hiver, il neige) ?
Reste la forêt. Ajoutons le charbon, le pétrole, le gaz naturel, l’or, les diamants… Malheureusement, tout est en Sibérie et, encore une fois, le sol gelé n’en facilite pas l´exploitation. La Russie est donc contrainte à un rude travail d’exploitation. Le climat, quant à lui, favorise la production d´orge plutôt que de blé et de pommes de terre plutôt que de haricots verts.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie peuvent être très inflammable il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Kamchatka, les volcans Gippenreiter 1993, éditions Atlas
Active Volcanoes of Kamchatka 2 tomes Fedotov 1991 Nauka Publisher
National Geographic Magazine vol 185 n°4 avril 94
A field Guide to birds of USSR, Flint V.E., Boehme R.L., Kostin Y.V. et Kuznetsov A.A., 1984 Ed. Princeton
Birds of Russia, Algirdas Knystautas, 1994 guide Collins

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.