Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

07/01/2017

21/01/2017

3395 € Assuré à partir de 5

04/02/2017

18/02/2017

3345 € Assuré à partir de 5

04/03/2017

18/03/2017

3095 € Assuré à partir de 5

20/05/2017

03/06/2017

3095 € Assuré à partir de 5

10/06/2017

24/06/2017

3145 € Assuré à partir de 5

08/07/2017

22/07/2017

3445 € Assuré à partir de 5

28/07/2017

11/08/2017

3445 € Assuré à partir de 5

19/08/2017

02/09/2017

3445 € Assuré à partir de 5

16/09/2017

30/09/2017

3195 € Assuré à partir de 5

07/10/2017

21/10/2017

3195 € Assuré à partir de 5

21/10/2017

04/11/2017

3295 € Assuré à partir de 5

11/11/2017

25/11/2017

3145 € Assuré à partir de 5

02/12/2017

16/12/2017

3095 € Assuré à partir de 5

23/12/2017

06/01/2018

3495 € Assuré à partir de 5

13/01/2018

27/01/2018

3095 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

transport aérien et transferts, transport des bagages, encadrement, hébergement en pension complète à l’exception des repas à Arusha. L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure ou une communication GSM ou satellite peut être établie).

Le prix ne comprend pas

les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les pourboires, les boissons, les repas à Arusha, les taxes (droits d'entrée dans les parcs, camping, taxes communautaires, wild life fees) : 1190 € par adulte. Cette somme vous sera facturée lors de l’inscription et pourra être réajustée jusqu'à 30 jours avant le départ.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre et tente individuelles durant tout le séjour : 290 €
Supplément tente individuelle durant tout le séjour : 130 €

Idées associées

Natron, N'gorongoro, Kilimandjaro, Machame, Ol Doinyo Lengai, Masaï, Toit de l'Afrique, Voie Machame.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Kilimanjaro Airport

Vol de nuit pour Kilimanjaro Airport.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Kilimanjaro Airport - Arusha (préparation de l'ascension)

Arrivée en Tanzanie, transfert et installation à Arusha, déjeuner libre. Rencontre avec le guide, préparation de l’ascension et des sacs.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30 , 60 km

Jour 3 : Arusha - village chagga de Machame (1800m) - Machame Camp (3000m)

Départ vers le village chagga de Machame, point de départ de ce trekking. Marche à travers une forêt dense et inextricable de caoutchoucs, fougères géantes, bégonias et ficus. Petit à petit prenant de l’altitude, la végétation se modifie. La forêt tropicale laisse place aux hautes herbes et bruyères géantes. Installation du bivouac à Machame Camp (3000m).

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 1200 m
  • ALTITUDE MAXIMUM : 3000 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule, entre 2h et 2h30

Jour 4 : Machame Camp (2980m) - Shira Cave (3840m)

Quittant le campement, avec, si le temps est dégagé, une vision merveilleuse de Uhuru, nous empruntons un chemin escarpé à travers une savane de hautes herbes, de pierres volcaniques et de bruyères à barbes de lichen… Puis les premiers séneçons géants, comme autant de sentinelles gardiennes d’un trésor inviolé. Le sentier plus escarpé nous conduit, à travers un paysage fantomatique de laves volcaniques, de grottes, de ruisseaux moussus au bord desquels poussent les séneçons, jusqu’au plateau de Shira. Magnifique point de vue sur le volcan éteint Shira, appelé aussi Shira cathédrale. Et 45mn plus loin, le campement de Shira (3840m), où nous installons le bivouac.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 860 m
  • ALTITUDE MAXIMUM : 3840 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 5 : Shira Camp (3840m) - Lava Tower (4640m) - Barranco Camp (3960m)

Nous quittons le bivouac de Shira, nous dirigeant vers le Kibo. La montée est régulière jusqu’au col de Lawa Tower situé à 4640m. La descente vers le Barranco Camp nous amène au bord d’un gigantesque canyon, le Grand Barranco, dans lequel les séneçons, très arrosés par d’innombrables petites cascades qui y convergent, poussent à foison. Bivouac à 3960m.
(Montée : 8 km, 4h ; descente : 4 km, 2h30)

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé + : 790 m
  • Dénivelé - : 680 m
  • ALTITUDE MAXIMUM : 4640 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 6 : Barranco Camp (3950m) - Barafu Camp (4640 m)

Marche pour atteindre Barafu Camp à 4550m. Remontée impressionnante de la grande muraille du Barranco, quelques passages nécessitent de s'aider des mains. Après une longue traversée, faite de montées et de descentes sur les flancs du Kilimandjaro et une pause déjeuner dans la vallée de Karanga à 4050m, nous remontons une moraine jusqu’au camp de Barafu. A droite le Mawenzi s’offre, majestueux, et au-dessus de nos têtes, notre objectif, le Kibo. Bivouac.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1030 m
  • ALTITUDE MAXIMUM : 4640 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 7 : Barafu Camp (4640m) - Uhuru Peak (5896m) - Mweka Camp (3100m)

Départ vers 23h30 (le J6). Température froide, entre -10° et -15°C (Attention la température peut passer, par exemple, de -7° à -20°C en quelques secondes à cause de vent très froid). Nous cheminons sur les pentes jusqu’au pied des glaciers Ratzel et Rebman, entre lesquels nous nous engageons. La pente est raide, l’ambiance irréelle au milieu de ces glaciers suspendus. Après 6h de marche, aux premières lueurs de l’aube, nous débouchons sur le bord du cratère à Stella Point. Il faut encore 30mn à une heure de marche sur la crête, généralement enneigée, du volcan pour atteindre le sommet, Uhuru Peak (5895m).
Descente jusqu’à Barafu Camp (chemin difficile et pierreux). Là, il est conseillé de se reposer et de boire, puis repartir vers Mweka Camp (3200m environ) que nous atteindrons dans l’après-midi (chemin également difficile, nombreux rochers).
Très longue journée : 12 à 14h de marche.

  • Dénivelé + : 1300 m
  • Dénivelé - : 2800 m
  • ALTITUDE MAXIMUM : 5896 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 8 : Mweka Camp (3100m) - Mweka Gate (1640m) - lac Manyara

Descente directe jusqu’aux portes du parc. Marche en descente jusqu'à Mweka Gate où un diplôme vous sera remis. Transfert au lodge au bord du lac Manyara.

Notre lodge à Manyara est constitué de charmants pavillons privés à seulement 15 minutes de l'entrée du parc national de Manyara. Idéalement situé sur le bord du lac Manyara, ce lodge offre une expérience authentique et confortable en brousse.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé - : 1600 m
  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : 4X4, entre 4h30 et 5h , 230 km

Jour 9 : Lac Manyara - cratère du Ngorongoro (safari) - massif des Gol Mountains (transfert)

Départ tôt le matin pour rejoindre la crête du cratère et admirer la vue spectaculaire de cette immense caldeira dans laquelle nous descendrons ensuite pour un safari mémorable.

L'aire de conservation du Ngorongoro (ce n'est pas un parc national) s'étend sur une superficie de 8288 km², dont 265 pour le cratère (créé en 1959). C'est un lieu unique, qui a été créé afin de protéger la vie sauvage, et laisser la population masaï cohabiter sur ce territoire. Le cratère, est classé Patrimoine mondial par l'Unesco, et cette gigantesque caldeira abrite une des plus importantes concentrations animalières du monde. La majorité des grands mammifères du Serengeti y est représentée, et c'est certainement l'endroit d'Afrique de l'Est, où l'on a le plus de chance d'observer des rhinocéros noirs.

Après le déjeuner, nous quittons l'aire de conservation du Ngorongoro puis rejoignons le massif des Gol Mountains. Un magnifique transfert le long des immenses plaines du Serengeti qui, si vous y passez lors de la migration (de janvier à mi-mars dans cette région), sera tapissé de gnous par milliers. Nous arrivons près du village masaï de Piaya où nous installons notre bivouac.

  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 10 : Piaya - Sanjan : traversée du massif des Gol Mountains - lac Natron (transfert)

Début de notre rando en direction des paysages insolites et paisibles du massif des Gol Mountains. Peut-être commencerons-nous notre marche accompagnés des zèbres, des gazelles ou encore des girafes. Nous commençons à gravir ce massif où vivent de nombreux Masaïs, nous croisons les femmes et leur ânes allant chercher de l'eau et les bergers avec leurs troupeaux de moutons. Nous atteignons la crête du massif qui nous offrira un panorama somptueux sur la plaine du Salei et le célèbre volcan sacré Oldoinyo Lengaï avant d'entamer notre descente en direction de Sanjan.

Nous reprenons ensuite nos véhicules, le volcan Lengaï en toile de fond, et traversons la plaine du Salei. Entre janvier et la mi- mars, la plaine du Salei (tout comme le sud des plaines du Serengeti), est l'endroit choisi par des milliers de gnous pour mettre bas. Arrivée au bord du lac Natron. Installation au camping sur les hauteurs du lac nous offrant une superbe vue.


*****
EN OPTION (à régler sur place - cf. rubrique "important itinéraire") : Ascension du volcan actif Oldoinyo Lengaï dans la nuit du J11 au J12 :
Oldoinyo Lengaï, qui signifie "la montagne des dieux" dans la langue masaï, est un volcan toujours actif situé au sud du lac Natron qui s'élève à 2960m. Son ascension est difficile. Elle a lieu pour la majeure partie de nuit, afin d'éviter les grosses chaleurs, et son encadrement consiste en quelques guerriers masaïs. Il s'agit d'une réelle aventure, qui n'est pas recommandée à ceux qui n'ont pas l'habitude de la haute montagne.
Distance A/R : env. 10 km
Durée : entre 8 et 10h
Dénivelé +1630m, -1630m
*****

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30 , 80 km

Jour 11 : Lac Natron et chutes Ngare Sero

Balade le long du lac accompagné de notre guide masaï. Le lac Natron est principalement réputé pour ses impressionnantes concentrations de flamants roses qui trouvent ici plusieurs éléments qui concourent au regroupement massif : un isolement des régions développées, une eau alcaline assez chaude qui favorise le développement des algues dont ils se nourrissent. Nous poursuivons la rando jusqu'au village masaï de Ngare Sero avec une superbe vue sur le Lengaï. Retour au camping.

L'après-midi, rando aquatique à la rivière Ngare Sero dans une gorge ombragée jusqu'à de magnifiques chutes d’eau. Baignade rafraîchissante dans une belle piscine naturelle entourée de parois rocheuses abruptes douchées par des cascades d'eau de source et dominée par les palmiers.

NB : la rando le long de la rivière Ngare Sero présente quelques passages difficiles qui nécessitent parfois de s'aider des mains. Prévoir des chaussures adéquates qui ne craignent pas l'eau.

Retour au camping sur les hauteurs du lac.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 12 : Lac Natron - parc national du lac Manyara (safari) - village de Mto Wa Mbu

Route pour le parc national du lac Manyara.

Nous parcourons ce parc pour découvrir un microcosme tout à fait représentatif de la Tanzanie. D'abord à travers une jungle luxuriante où des groupes de babouins forts d’une centaine de membres paressent sur les bas-côtés, nous continuons ensuite vers la plaine où se rassemblent des troupeaux d’énormes buffles, de zèbres, de gnous ou encore de girafes. A l’intérieur de la plaine, une courte ceinture de bois d’acacias sert de refuge aux légendaires lions de Manyara, souvent perchés sur les branches des arbres, et à des éléphants aux impressionnantes défenses.

Nuit en camping sous tente dans le village de Mto Wa Mbu ou près du lac, sous huttes selon disponibilités.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 4h et 4h30 , 110 km

Jour 13 : village de Mto Wa Mbu - parc national du Tarangire - lac Manyara

Transfert pour l'entrée du parc national du Tarangire pour une journée magique de safari.

Mesurant 120 km dans son axe nord-sud, le Tarangire est traversé par la rivière Tarangire qui lui a donné son nom et qui concentre sur ses rives et dans son lit une grande part de la vie animale du parc, même en dehors de la saison sèche. Sa richesse en faune le place au deuxième rang pour la densité juste après le Serengeti. De plus, les animaux sont facilement observables en saison sèche (juillet à octobre) où ils sont encore plus concentrés dans le lit de la rivière. Il est également richement pourvu en éléphants rouges (du fait de la poussière) et en baobabs au tronc plus ou moins abîmés par les susdits pachydermes.

Nuit en lodge à Manyara, constitué de charmants pavillons privés. Idéalement situé sur le bord du lac Manyara, ce lodge offre une expérience authentique et confortable en brousse.

  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : 4X4, entre 1h30 et 2h , 60 km

Jour 14 : Lac Manyara - Arusha - vol retour de nuit

Derniers temps libre à Manyara. Déjeuner libre. Transfert pour Kilimanjaro Airport. Vol de nuit.

  • Type d'hébergement : à bord
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30 , 190 km

Jour 15 : Retour France

Retour en France.

Important itinéraire

1. L’ascension par la voie Machame ne présente aucune difficulté technique. Cependant, elle exige de l'endurance et évidemment une bonne condition physique. Nous vous conseillons de bien vous préparer avant votre départ. La plus grosse difficulté reste l’altitude (ascension jusqu'à 5895m), il vous faudra marcher lentement et régulièrement, ainsi vous pourrez atteindre le sommet dans de bonne condition.
----
2. Les températures peuvent descendre jusqu’à -20°C, en particulier pendant l’ascension finale et pendant la nuit du J6 à Barafu Camp. Comme partout ailleurs en haute altitude, le temps peut aussi changer radicalement en quelques minutes, du beau ciel bleu à la tempête de neige. Il est donc très important que vous portiez une attention toute particulière à votre équipement (cf. liste d'équipement).
----
3. le mal aigu des montagnes (MAM)
Ne jamais aller trop vite. Il est essentiel de se forcer à ne pas accélérer, car l’altitude exige deux fois plus d’effort et de temps de récupération dans les premières pentes. Quasiment tous les trekkeurs ont à souffrir du manque d’oxygène et de la différence de pression atmosphérique. Les journées sont assez longues pour que vous ayez toute possibilité de prendre votre temps. Nous vous conseillons de faire de longs pas, sur un rythme régulier, en phase avec votre respiration.
Pour plus d'informations, consulter le site : www.ifremmont.com
----
Attention : les plus jeunes et les sportifs sont les plus menacés par le mal de l’altitude, car ils ont tendance à maintenir leurs efforts sans sentir la fatigue.
----
Dès les premiers signes de mal des montagnes (maux de tête, nausées, fatigue intense, vertiges), en parler à votre guide, arrêter la montée, traiter avec lui les symptômes, boire abondamment et ne pas hésiter à redescendre si les symptômes persistent. L'apparition de ces signes doit être considérée comme une alerte et imposer l'arrêt immédiat de l'ascension et la redescente.
Nous vous rappelons qu'en Tanzanie, il n'existe pas de secours en montagne (pas d'hélicoptère pour les évacuations). En cas d’incident, la redescente se fera par les mêmes voies d’accès que la montée. Pour chaque groupe, nous prévoyons un caisson hyperbare permettant de compenser les effets de l’altitude si le besoin médical s’en fait sentir. L’utilisation de ce caisson ne sera faite que par les guides qualifiés.
----
4. Votre guide reste le seul responsable de la bonne marche de votre trek. S’il considère que les conditions climatiques ou les conditions physiques des participants ne sont pas réunies, il pourra être amené à interrompre l’ascension dans le but d’assurer la sécurité de chacun.
---
5. Il est important d'indiquer à votre guide le premier jour : si vous avez subi une opération récente ou contracter une quelconque maladie car le risque de mal aigu des montagnes est plus élevé.
______________________________

ASCENSION DU LENGAI (facultative) :
----
Pour cette ascension, nous vous recommandons de prendre des guêtres car le terrain se compose de cendre volcanique (sable gris), ainsi que des gants pour pouvoir poser ses mains sur la roche.
----
Il s'agit d'une marche difficile. Il faut prévoir un réveil à minuit et un départ à 1h du matin en voiture pour rejoindre le point de départ de la marche qui débute vers 2h du matin. Nous arriverons au sommet à l'aube après un dénivelé d'environ 1600m. Prendre quelques vivres de course que vous aurez apportés de France, et au minimum 2 litres d’eau, 3 préférable.
Il est important que vous ne soyez pas sujet au vertige, les derniers 300 mètres sont particulièrement éprouvants. Il est fréquent de monter à quatre pattes, car la pente est très raide sur un sol instable. Le sommet est impressionnant, le volcan est en activité, il est fréquent d'assister à des coulées de lave et autres phénomènes naturels propres au volcanisme.
----
Terres d’Aventure prendra toutes les mesures nécessaires pour faciliter la montée et la descente (cordages etc.) mais n'est pas responsable d'une irruption soudaine, plus importante que celles couramment observées ces dernières années, d'une chute de pierre ou d'une glissade de votre part. Aussi, la décision de votre participation à cette ascension sera prise en collaboration avec votre accompagnateur, mais sous votre seule responsabilité.
-----
Compter environ 100$ par guide, et 1 guide pour 1/2 personnes.
-----
Lors de votre voyage, vous serez dans une région isolée de Tanzanie, très peu fréquentée par les touristes. Des petits problèmes de logistique peuvent survenir et vous demanderont un bon sens de l’adaptation à la réalité africaine.
De plus, les ethnies côtoyées peuvent être réactives à la photographie. Afin d’éviter tout problème, une entente est nécessaire entre votre guide et leur représentant. Il vous sera alors peut-être demandé un effort financier symbolique. Munissez-vous de shillings.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek,
Safari

Environnement :

Haute Montagne,
Brousse et Savane,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Trekking de 7 heures par jour environ. Dénivelé positif de plus de 1000 mètres. Forte motivation. Pour sportifs confirmés pratiquant un entraînement régulier plusieurs fois par semaine.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

Kilimandjaro : 5 jours d'ascension et 1 journée de redescente
Safari et rando : 2 jours de safari et 1,5 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

ASCENSION DU KILIMANDJARO (5895m) - voie Machame (5 jours d'ascension/1 journée de redescente) :
Sur ce circuit, vous allez vivre 2 jours consécutifs à plus de 4000m dont une ascension à 5895m. Les participants doivent connaître les risques inhérents à l'altitude, au froid et au vent.

SAFARI + RANDO : 5 jours dont 2 jours de safari et 1,5 jours de randonnée.

Hébergement

J2 : nuit en hôtel type "cottage", douche et WC individuels. Hébergement avec piscine. WIFI.
J3 au J7 : nuits en bivouac sous tente double. Sont fournis : matelas mousse, tables, chaises, toilettes de brousse, douche et tente mess pour les repas du midi et du soir.
J9 : nuit dans le bush tanzanien, bivouac (sous tente double) à l'ombre des acacias. Sont fournis : matelas mousse, tables et chaises. Toilettes de brousse et douche (en fonction du ravitaillement en eau).
J10 et J11 : camping sous tente double à Natron sur les hauteurs du lac avec superbe vue. 2 blocs sanitaires avec douches et WC, petit bar pour se ravitailler en eau, soda ou bière (selon arrivage), petite paillote pour les repas du soir.
J12 : en camping aménagé sous tente (ou sous huttes selon disponibilités) base double proche du lac Manyara. Camping équipé d'un bloc sanitaire avec douche et WC. Electricité.
J8 et 13 : nuits en lodge : pavillons privés base double, triple ou familiale. Pavillons luxueux d'env. 30m², équipé d'une salle de bain privative. Le lodge est équipé de 3 tentes mess, 1 bar et d'une piscine (6x12m).

Nourriture

Kilimandjaro : petits déjeuners européens, déjeuners et dîners chauds à base de produits locaux. Soupe chaude servie à chaque repas.
Partie rando-safari : petits déjeuners européens, pique-niques à midi, dîners chauds à base de produits locaux.

Attention, l'eau est fournie en jerricane, elle est à traiter directement et individuellement dans chaque gourde.
Les bouteilles en plastiques ne sont plus autorisées dans le parc national du Kilimandjaro.

Nous vous recommandons de venir avec quelques vivres de course. Vous aurez sur la montagne, une nourriture variée et copieuse. Les petits plus que vous amènerez sont plus un complément pour le plaisir, et pour l’ascension. Prendre des barres de céréales, du chocolat, fruits secs…

Encadrement

accompagnateur tanzanien francophone, chauffeurs et cuisinier tanzaniens. Equipe de porteurs et guide tanzaniens, spécialiste du trek en altitude, pour l'ascension.
A noter : changement d'équipe pour la partie safari la deuxième semaine.

Transfert et transport des bagages

Assuré par des 4x4 et par les porteurs lors de l'ascension. Ils doivent peser au maximum 12 kg, sans compter les affaires du jour. Nous recommandons que vous preniez des sacs plastiques pour emballer vos affaires, et les protéger contre les risques de pluie.

Vous pourrez laisser les affaires de la deuxième partie du voyage que vous n'utiliserez pas durant l'ascension à notre équipe à Arusha. Vous récupérerez vos affaires le J8 du voyage.

Transports aériens

Vol régulier (Ethiopian Airlines, Turkish Airlines, KLM, British Airways, Qatar). Départ de province à demander à l'inscription.

Préparation physique

L’altitude est le problème principal auquel sera confronté le voyageur. Il nous parait indispensable d´insister sur les risques de la haute montagne. Il faut savoir que l'ascension du Kilimandjaro constitue souvent un réel effort physique et qu'au-delà de 3000m, il est important de tester la capacité du voyageur. Plus que les examens classiques (électrocardiogramme, radiographie pulmonaire), qui ne révéleront que des contre-indications relatives, il peut être utile de faire évaluer, dans un centre spécialisé, la résistance de l'organisme à la baisse de la pression d'oxygène rencontrée en haute montagne (test à l'hypoxie).

VISITE MEDICALE :
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre une ascension. Si vous souhaitez consulter un centre spécialiste des problèmes liés à l’altitude, la liste en France et à l'étranger se trouve sur : www.ifremmont.com
Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Informations pratiques

La sensibilité au mal des montagnes est individuelle : elle n'est pas fonction du degré d'entraînement, ni de la condition physique. Elle peut être répétitive pour un même sujet à une même altitude. Elle semble être dépendante de facteurs constitutionnels, encore mal définis.

L'altitude peut exposer à 3 autres risques :
- le froid et le vent, responsables de gelures et d'hypothermie ;
- les chutes, responsables de fractures ou d'entorses ;
- le soleil, dont vous devez savoir vous protéger ; tant du rayonnement direct (crèmes à très haut indice de protection, supérieur à 40), que de la réverbération (port de lunettes de type "intégral").

Contre les ampoules, deux paires de chaussettes en laine en même temps pour éviter les frottements, mettre de grands morceaux de bandes Elastoplast sur les endroits à risque (talons…), emporter de la double peau (Compeed).

Toilettes

Pendant la randonnée, elles seront possibles dans des toilettes et douches de brousse, en fonction du ravitaillement en eau et lorsque l'installation est possible et autorisée par le parc national du Kilimandjaro.
Nous vous conseillons d'utiliser ces toilettes chimiques et non d'aller dans la nature sur la partie Kilimandjaro.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

Assuré par des 4x4 et par les porteurs lors de l'ascension. Ils doivent peser au maximum 12 kg, sans compter les affaires du jour. Nous recommandons que vous preniez des sacs plastiques pour emballer vos affaires, et les protéger contre les risques de pluie.
Vous pourrez laisser les affaires de la deuxième partie du voyage que vous n'utiliserez pas durant l'ascension à notre équipe à Arusha. Vous récupérerez vos affaires le J8 du voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

**** Nous vous recommandons de ne laisser aucune de vos affaires de valeur (passeport, argent, appareil photo…) dans les chambres ou sous les tentes lorsque vous n’y êtes pas. Il est utile de prévoir un petit sac à dos à garder avec vous.
****

Vêtements

Attention, cette liste d'habillement est indispensable pour l’ascension du Kilimandjaro :

• 1 paire de moufles ou de gants de haute montagne à manchette longue + 1 paire de gants en soie
• 1 chapeau ou casquette de soleil + foulard (ou buff)
• 1 bonnet/cagoule
• 1 ensemble (haut et bas) de sous-vêtements en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 chemise ou sous pull en "fibre polaire" fine
• 1 veste en "fibre polaire" type Polartec 200, Windstopper ou Windpro.
• 1 veste en duvet chaude de haute montagne
• 1 ensemble veste et pantalon type Goretex ou similaire pour la pluie.
• 2 pantalons de trek confortables
• 2 fourrures polaires. Il est préférable d’avoir plusieurs couches de vêtements plutôt qu’une seule très chaude, en raison des variations de températures très rapides
• 1 paire de chaussures de montagne, chaudes et tenant bien la cheville, semelle type Vibram
• 1 paire de chaussures de randonnées pour les premiers jours
• 1 paire de chaussettes de laine type mi-bas Froidure de Woolpower
• Chaussettes de marche => éviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de guêtres
• 1 bermuda long, pantacourt et/ou short
• 1 cape de pluie indispensable (ou "poncho"), éventuellement compléter par un parapluie rétractable (pour le soleil)
• 1 maillot de bain (pour la piscine de l'hôtel)
• 1 paire de sandale et ou tennis pour le confort

Vous devez apporter le plus grand soin au choix de l’équipement, la solution est souvent une combinaison de couches successives. Il est donc très important de ne pas économiser sur ce chapitre.


Liste générale et deuxième semaine :
• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• Sweat-shirts
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 bermuda long, pantacourt et/ou short
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain (pour la piscine et la baignade à Ngare Sero)
• Des sous-vêtements légers
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de sandales (très utile pour la marche dans l'eau au lac Natron) ou de chaussures de détente pour le soir

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité indispensable
• 1 paire de bâtons télescopiques (fortement recommandée pour l'ascension) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 "buff" (tour de coup léger protégeant bien la gorge des refroidissements intempestifs)
• Chaufferettes (facultatif)
• 2 gourdes (d'une capacité d'1.5 L chacune)
• 1 lampe frontale (+ prévoir une deuxième lampe, elle vous servira de repaire en la laissant au pied de votre tente la nuit si vous devez allez aux toilettes)
• Des ampoules et des piles de rechange
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
(existent en 4 tailles)
• Des lingettes humides biodégradable.
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire haute protection + stick à lèvres
• 1 briquet
• Des petits sacs pour les détritus
• 1 petit nécessaire de couture


Nous vous conseillons aussi de prendre un thermos d'1L pour l'ascension finale afin d'avoir de l'eau chaude car dans les gourdes il finit souvent par y avoir des glaçons.
Le camelbak est déconseillé car l'eau gèle dans le tuyau pendant l'ascension finale.

Couchage

• 1 sac de couchage cloisonné, type norvégien, voir caractéristiques ci-dessous.
• 1 drap de sac + taie et oreiller (facultatif)

3 températures sont indiquées sur votre sac de couchage : confort, limite et extrême. C’est avant tout la température de confort qui doit vous servir de référence dans votre choix. Nous vous conseillons donc le sac de couchage qui indique les 3 températures suivantes : confort = -2 à -5°C ; limite = -8°C ; extrême = -22 à -30°C

Il s'agit d'un conseil, votre choix doit tenir compte de votre ressenti habituel au froid.

Vous pouvez aussi compléter votre équipement avec un "drap de sac", un matelas isolant et un sur-sac afin d'améliorer votre confort.

Pharmacie personnelle

Liste de la pharmacie personnelle à faire valider par votre médecin en fonction de votre voyage en Tanzanie.

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-inflammatoire comprimés
• Anti-inflammatoire pommade
• Anti-diarrhéique
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Vitamine C ou polyvitamine
• Biafine et crème solaire
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Couverture de survie
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale

''Petit guide médical pour le voyage'' d'Emmanuel Cauchy, Editions Edimontagne.

Trousse de secours

Une pharmacie de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Matelas mousse, couverts, bols et assiettes, matériel de cuisine collectif, tentes mess sur le Kilimandjaro uniquement, tentes doubles de haute montagne, moustiquaires, caisson hyperbare, oxygène.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

La vaccination contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe depuis avril 2011. Elle l’est pour ceux qui auront passé plus de 12 heures dans un pays d’endémie. Voir rubrique « vaccins obligatoires » ci-dessous

Cependant, de manière informelle, il y a des contrôles systématiques, pour les personnes voyageant avec Ethiopian Airlines et qui ont transité même moins de 12 heures à Addis-Abeba (pour les arrivées à Kilimanjaro Airport, Dar Es Salam et Zanzibar). Pour les personnes ne présentant pas le carnet de vaccination à l’arrivée, elles se feront vacciner obligatoirement à l’aéroport (payant en USD). Aussi nous vous recommandons vivement de vous faire vacciner avant votre départ.

Il n'est pas nécessaire de prendre un traitement antipaludéen sur le Kilimandjaro. SI vous enchaînez sur un circuit safari, nous vous invitons à commencer votre traitement le J7 à Mweka.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses.

Il est possible de l'obtenir à l’arrivée en Tanzanie, aux points d’entrée suivants : aéroport Dar es Salaam, Arusha, Zanzibar, Kilimandjaro Airport. Tarifs : 50 dollars US : payables en liquide (pas d'euros). Désormais, en plus de l’habituelle Arrival Declaration Card, le voyageur doit compléter un formulaire de demande de visa au guichet des services d’immigration.

Délivré également par les services consulaires tanzaniens à l’étranger (plutôt plus cher).
On vous demandera, dans ce cas, une photo d´identité par personne, une attestation de voyage ou une facture, un formulaire de demande de visa complété et le règlement (espèces ou mandat-lettre, en cas de demande par correspondance).
Délai d´obtention : 48 heures (15 jours, par correspondance).

Zanzibar

Nouvelles taxes touristiques à régler sur place, à compter du 1er juillet 2015, ayant pour but de développer les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires : 1 dollar US par personne et par nuit à régler directement aux hôtels lors du séjour du client ; 1 dollar US par personne par personne à régler à l’aéroport au départ de Zanzibar pour les vols domestiques.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe (avril 2011). Mais elle l’est pour ceux qui auront passé plus de 12 heures dans un pays d’endémie. Elle pourra donc être exigée aux arrivées aéroportuaires, terrestres ou portuaires pour les voyageurs arrivant de l’un des pays est-africains voisins (Kenya, Ethiopie, Ouganda), où la maladie peut être présente. Les autorités sanitaires de Zanzibar peuvent exiger un certificat valide de vaccination à l'arrivée de Tanzanie continentale. Même non obligatoire, la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée. Le ratio bénéfice-risque en fera évaluer l’opportunité par le médecin du centre de vaccination agréé (pour la vaccination des seniors en particulier).

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, Hépatites A et B, Rougeole pour les enfants. Pour des séjours prolongés, typhoïde, rage (surtout pour les enfants).

Prévention Paludisme

Le paludisme est présent dans tout le pays, dès lors qu'on est au-dessous de 1 500 m. En conséquence, on appliquera des mesures de prévention active contre les moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires, qui protègeront également contre les risques d’autres maladies vectorielles, comme la dengue (en extension permanente), le chikungunya (dont la première épidémie connue a été décrite en 1952, en Tanzanie) ou le virus Zika. Le traitement préventif est recommandé : Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), Doxycycline ou Méfloquine (Lariam) (sachant que le Lariam est contre-indiqué en altitude, donc, pour les voyageurs devant faire l'ascension du Kilimandjaro).

Autres risques

Ils seront d'autant plus facilement évités que vous respecterez les consignes de prévention des risques alimentaires, environnementaux ou comportementaux, exposés dans nos recommandations générales. Risques liés à la randonnée en haute montagne : 5 895 m pour le Kilimandjaro, ce sera suffisant pour dissuader la plupart des voyageurs d'en tenter l’ascension. Restent deux catégories de montagnards. Une première dont nous ne parlerons pas, considérant (peut-être à tort) qu'elle est bien informée, bien entraînée et suffisamment équipée pour parer aux risques de la haute montagne ; ce sont les alpinistes, venus avec le Kilimandjaro pour objectif. Si les risques sont (presque) les mêmes pour tous, nous prenons pour principe que ceux-là les connaissent. Ce n'est pas forcément le cas des autres et ces « autres » pourraient bien être vous, tentés par l'occasion qui se présente de découvrir des paysages, une flore, une faune inconnus et, pourquoi pas, la neige sous les tropiques. Reportez vous alors au chapitre consacré à l´altitude dans nos recommandations et, pour éviter les accidents, observez scrupuleusement les conseils que nous vous donnons. Souvenez vous que si vous n´êtes pas bien préparé et bien équipé, votre ascension sera plus pénible que plaisante. Vous devrez avoir à l´esprit que, même si vous êtes près de l'équateur, vous êtes en haute montagne et qu'il y fait très froid la nuit (risque de gelures) et que, parce que vous êtes près de l'équateur, le soleil « tape » fort (risque de brûlures solaires et d'ophtalmie des neiges). Risques liés à la plongée sous–marine. Votre voyage se terminera peut-être sur l’une des plages de la côte ou de Zanzibar. Attention aux coups de soleil, aux blessures par les coraux, les coquillages ou les rochers (que vous préviendrez par le port de chaussures de bain ou de palmes), aux piqûres de méduses, de poissons ou d'oursins. Mais, surtout, vous aurez envie de découvrir (autrement que d’un bateau à fond de verre) les fabuleux fonds marins, leur faune et leur flore. Rappelons que la première précaution est de ne pas plonger en l'absence de moniteurs spécialisés et de vérifier la fiabilité du matériel. Reportez-vous au chapitre de nos recommandations concernant les risques des baignades et plongée.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont acceptables à Dar-es-Salam, mais il sera capital de contacter la compagnie d'assurances avant toute décision

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service, ouvert 24h/24 et 7j/7, vous permet d’avoir accès par téléphone à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, et si une communication GSM ou satellite peut être établie à ce moment, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un de ces médecins.

Le service médical vous donne également la possibilité de remplir en ligne, avant votre départ, un dossier médical sécurisé. Celui-ci permettra au médecin, en cas d’appel durant le voyage, de mieux vous connaître. Nous vous recommandons de prendre le temps de remplir ce dossier (un par participant). Pour ce faire, un mail vous sera envoyé après votre inscription. Il vous détaillera comment accéder à votre dossier médical en ligne.

Nous précisons que ce dossier est sécurisé, uniquement accessible par le médecin, en cas d’appel, et qu’aucune autre personne que le médecin ne peut le consulter.

Enfin, ce service médical vous donne également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. Cette téléconsultation vous permettra de faire le point si vous n’avez pas d’expérience de l’altitude. Elle précise votre état de santé général et si besoin peut permettre d’organiser un bilan complémentaire. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce nouveau service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat

Situation et reliefs suscitent des contrastes : climat chaud et humide sur la côte ; très agréable sur les plateaux du centre.
Attention ! dans l´intérieur, l´altitude moyenne est de 1 500 m ; les matinées et les soirées peuvent être fraîches et la nuit froide. En revanche, jamais moins de 20° la nuit sur la côte.
Située sous les tropiques, la Tanzanie ne connaît pas d'hiver. Climat et températures dépendent de l'altitude et de la proximité de la mer. Il fait de 24 à 27° de juin à septembre, de 30 à 35° de décembre à mai.
La majeure partie de l´est africain connaît une alternance de saisons sèches (de décembre à mars et de juin à octobre) et de saisons des pluies (avril, mai et novembre). Pendant la saison, la pluie, si elle n´est ni réellement torrentielle ni ininterrompue, peut rendre un certain nombre de pistes impraticables.
On peut aller en Tanzanie à n'importe quelle période. Haute saison de décembre à février, et de juillet à septembre.

Géographie

La Tanzanie est baignée par l’Océan indien ; elle a des frontières communes avec le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la RDC, la Zambie, le Malawi et le Mozambique. Sa partie insulaire, l’archipel de Zanzibar, est formée de trois îles principales : Unguja, Pemba et Mafia. La partie continentale est traversée par la Rift Valley, à l’ouest. Un vaste plateau central (1 000 m d’altitude moyenne) donne naissance au réseau hydrographique du pays. La Tanzanie intervient aussi dans la gestion des lacs Victoria, Tanganyika et Malawi. L’est est une plaine côtière. Le nord montagneux est dominé par le Kilimandjaro ; le Ngorongoro, dans la région d’Arusha, est un autre volcan éteint (et l’une des merveilles du continent) ; un seul volcan actif, toujours dans la même zone nord, l’Ol Doingo Lengaï.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions traversées est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur y veillera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Prolongez votre séjour sur l’île mythique de Zanzibar, avec ses lagons, ses plages de sable blanc, ses plantations d’épices ! Entre une balade dans la vieille ville de Stone Town ou le "farniente" sur les plages de l’est de l’île, Zanzibar est la destination idéale pour parfaire votre voyage !

Idée d’extension 5 jours / 4 nuits :
J1 : Arusha ou Kilimanjaro Airport ou Nairobi - Zanzibar
Vol pour Stone Town. Accueil aéroport et transfert à votre hôtel. Temps libre pour une balade dans la vieille de Stone Town. Hôtel.

J2 : Stone Town - Jambiani (côte est)
Dernière flânerie dans la vieille ville de pierre, classée Patrimoine de l’humanité, puis transfert vers la côte est de Jambiani. Hôtel.

J3 et J4 : Jambiani
Séjour libre à Jambiani, un charmant petit village de pêcheurs bordé de belles plages de sable blanc. Hôtel.

J5 et J6 : Stone Town - Paris
Dernier temps libre avant de rejoindre Stone Town. Transfert à l’aéroport. Vol de nuit pour Paris. Arrivée le J6.

A partir de 595 € TTC (prix par personne en occupation base double)
Le prix comprend :
Le transport aérien entre la Tanzanie ou Kenya et Zanzibar aller/retour, l’hébergement en petit déjeuner et les transferts.

Le prix ne comprend pas :
Le transfert de fin de circuit vers l’aéroport de Kilimandjaro, d’Arusha ou de Nairobi, les vols internationaux, les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les activités, le guide accompagnateur, les pourboires, les boissons, les déjeuners et dîners, le supplément chambre individuelle.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis clients

Note globale du voyage :
/ 13 avis clients

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Anne-Émilie

    Départ du 02/01/2016

    “Excellent voyage, organisation presque ...”

    parfaite, équipe locale au top. Pays magnifique qui vaut le détour, je recommande !

  • Laurène

    Départ du 02/01/2016

    “Magnifique voyage :”

    l'ascension du Kilimanjaro est forte en émotions et offre un panorama exceptionnel, les safaris dans les parcs vous assurent de voir plein d'animaux impressionnants, et les balades dans le nord du pays vous amènent à la rencontre des masai et de leur culture. Tout ça dans une bonne ambiance et avec une organisation impeccable. Hakuna Matata!

  • Olivia

    Départ du 17/07/2015

    “Magnifique voyage!”

    Le Kilimandjaro reste mon plus beau souvenir! Et la rencontre avec les massaïs, magique!

  • Stéphane

    Départ du 23/08/2014

    “positif :”

    Paysages et animaux négatif : - kilimanjaro : manque de partage culturel avec le guide et de connaissances sur la faune et la flore. On fait l'ascension plus par défi que pour le paysage, le rythme laisse peu de temps pour apprécier. - masaïs très commerciaux et peu impliqués dans leurs partages culturels. techniques de vente très élaborées (ex : vente en isolant les touristes ne permettant pas le dialogue entre eux ou avec le guide avant d'avoir payé / dans le village visité un enfant en fauteuil roulant était en plein soleil isolé visible des touristes pour toucher notre sensibilité) RESTER VIGILANT, NE PAS HÉSITER A NÉGOCIER.

  • Catherine

    Départ du 24/08/2013

    “Magnifique voyage et très bonne ...”

    organisation au niveau local ! Tout a été mis en oeuvre pour nous permettre l'ascension du Kilimandjaro dans les meilleures conditions. Comme on dit là-bas, "Hakuna Matata" ! La deuxième semaine, nous avons pu apprécier la richesse des parcs naturels, des villages massaïs et de la région du lac Natron, ainsi que les explications précieuses fournies par nos chauffeurs. Un programme très diversifié, physiquement exigeant mais suffisamment "aéré", qui laisse le temps nécessaire à la découverte. Et puis, le dépaysement est garanti !

  • Dennis

    Départ du 24/08/2013

    “Tres honnêtement, l'organisation est ...”

    rigoureuse: Personnel courtois, respect des horaires, qualité de la nourriture et du couchage convenables comptes tenu des conditions difficiles d'accès. Cela tient au choix par TERDAV de sociétés locales qui paraissent être tenues au respect d'un cahier des charges précis. Au moins pour la formule Kili/parcs animaliers que j'ai retenue. A conseiller sans réserve. Quant au Kili, ce n'est pas l'Everest, mais attention quand même a la forme physique! et aux parcs animaliers, c'est carrément magique!

  • Sebastien

    Départ du 12/01/2013

    “Voyage inoubliable par son effort ...”

    physique que par la beauté du paysage. Un instant magique surtout si on a la chance de le finir à Zanzibar!

  • Olivier

    Départ du 08/09/2012

    “Une première semaine pour réaliser un ...”

    défit et une seconde pour se reposer. Chaque journée nous fait découvrir un paysage différent, il suffit de se laisser guider et de garder les yeux grands ouvert! Deux semaines MAGNIFIQUES!

  • Jean-Pierre Louis

    Départ du 11/08/2012

    “Excellent voyage, dans ses deux parties ...”

    (Kili et safari) grâce à des guides très compétents et une excellente organisation. Nous avons apprécié l'engagement du guide du Kili (Abeid) pour que tout le monde arrive en haut ! Et l'étendue des connaissances de Leonard sur les animaux sauvages, la géologie et les australopithèques !

  • Nicolas

    Départ du 18/02/2012

    “Excellent voyage d'une très forte ...”

    intensité émotionnelle. L'ascension du Kili vaut vraiment le détour, on rencontre des paysage complètements différents tous les jours, et même si la dernière étape de l'ascension est difficile et éprouvante, la joie de l'arrive au sommet est tellement forte qu'on en oubli cette difficulté. La Safari est très intéressant, dans le sens ou l'on est baigne au coeur de la savane encadré par des membres de la tribu local, les Massais.