Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

02/02/2017

12/02/2017

2595 € Assuré à partir de 5

02/03/2017

12/03/2017

2395 € Assuré à partir de 5

29/06/2017

09/07/2017

2545 € Assuré à partir de 5

27/07/2017

06/08/2017

2745 € Assuré à partir de 5

08/08/2017

18/08/2017

2745 € Assuré à partir de 5

31/08/2017

10/09/2017

2745 € Assuré à partir de 5

19/10/2017

29/10/2017

2595 € Assuré à partir de 5

30/11/2017

10/12/2017

2495 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Transport aérien et transferts, transport des bagages, encadrement, hébergement en pension complète à l’exception de certains repas.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les pourboires, les boissons, les repas à Arusha, les taxes (droits d'entrée dans les parcs, camping, taxes communautaires, wild life fees) : 400 €, cette somme vous sera facturée lors de l’inscription et pourra être réajustée avant le départ.

Idées associées

Natron, Masai, Eyasi, Hadzabe.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Kilimanjaro Airport

Vol de nuit pour Kilimanjaro Airport.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Kilimanjaro Airport - Sinya (Pays masaï)

Accueil à l'aéroport puis transfert en pays masaï dans la région de Sinya, région ouest Kilimandjaro. En cours de route, nous découvrons en 4x4 cette région boisée d'acacias, habitat naturel des antilopes-girafes, des babouins jaunes et des petits koudous. Arrivée au lieu du campement et installation.

Les tentes sont installées avec vue imprenable sur le Kilimandjaro (en cas de temps clair, bien entendu, visible plutôt le matin). Ce territoire est une ancienne zone de chasse et ce n’est que cette année qu’il a été rendu aux populations Masai qui ont décidé de le réserver pour de belles randonnées.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30 , 125 km

Jour 3 : Sinya (Pays masaï)

Marche dans la brousse de manyatta en manyatta, face au Kilimandjaro, dans les paysages de la vallée du Rift, agrémentée des rencontres avec les pasteurs masaïs et leurs troupeaux. Un paysage magique s'offre à nous : la plaine clairsemée de cônes volcaniques qui s'épanouit jusqu'au Kilimandjaro et qui domine tout le paysage. De nombreux animaux sauvages croiseront sans doute nos traces. (Marche possible de 4h mais peut être réduite en fonction de la chaleur)
L'après-midi, nous nous enfoncerons dans le bush tanzanien en 4x4 pour aller à la rencontre des éléphants, des girafes, des petits koudous ou encore des antilopes qui se rassemble en général autour d'un point d'eau où se trouve aussi des flamants roses.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 4 : Sinya (Pays masaï) - Lac Natron

Départ pour le lac Natron et la rivière Engare Sero : paysages grandioses, rencontres avec les guerriers et pasteurs masaïs. Par une petite piste, direction plein ouest, qui serpente entre les volcans Kitumbeine et Gelaï, nous descendons dans la vallée du Rift, contournons le volcan Oldoinyo Lengaï, majestueux, et nous rapprochons du lac Natron. L’altitude est plus basse, et la chaleur se fait sentir. Plusieurs petites rivières provenant de l’escarpement, vont alimenter le lac Natron. Possibilité, si le temps le permet, de se baigner dans une des rivières.

Installation au camping sur les hauteurs du lac nous offrant une superbe vue.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 3h30 et 4h , 150 km

Jour 5 : Lac Natron : balade le long du lac et marche aquatique jusqu'au chutes d'Ngare Sero

La matin, balade sur les berges du lac Natron accompagnés de notre guide masaï.

Le lac Natron est principalement réputé pour ses impressionnantes concentrations de flamants roses qui trouvent ici plusieurs éléments qui concourent au regroupement massif : un isolement des régions développées, une eau alcaline assez chaude qui favorise le développement des algues dont ils se nourrissent.

Nous poursuivons la rando jusqu'au village masaï de N'gare Sero avant de rejoindre le campement.

L'après-midi, rando aquatique à la rivière Ngare Sero dans une gorge ombragée jusqu'à de magnifiques chutes d’eau. Baignade rafraîchissante dans une belle piscine naturelle entourée de parois rocheuses abruptes douchées par des cascades d'eau de source et dominée par les palmiers.

Retour au camping.

EN OPTION (à régler sur place - cf. rubrique "important itinéraire") : Ascension du volcan actif Oldoinyo Lengaï dans la nuit du J7 au J8 :
Oldoinyo Lengaï, qui signifie "la montagne des dieux" dans la langue masaï, est un volcan toujours actif situé au sud du lac Natron qui s'élève à 2960m. Son ascension est difficile. Elle a lieu pour la majeure partie de nuit, afin d'éviter les grosses chaleurs, et son encadrement consiste de quelques guerriers masaïs. Il s'agit d'une réelle aventure, qui n'est pas recommandée à ceux qui n'ont pas l'habitude de la haute montagne.
Distance A/R : env. 10 km
Durée : entre 8 et 10h
Durée: entre 8 et 10h
Dénivelé + : 1630m
Descente - : 1630m

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 6 : Lac Natron - Lac Manyara - Balaa Hill

Transfert jusqu'à Manyara. Après le déjeuner, accompagné d'un massaï, vous partez à pied depuis Mto Wa Mbu et marchez au pied de la vallée du Rift en direction du nord. Les agriculteurs de cette région cultivent principalement les bananes et les grandes feuilles des bananiers procureront une ombre agréable. Sur votre chemin, vous croiserez certainement quelques babouins. Enfin, vous montez la colline de Balaa et profitez de la magnifique vue sur l'oasis de verdure de Mto wa Mbu, des rizières, sur le lac et le parc de Manyara. Nous redescendons à travers les bananeraie jusqu'aux petites exploitations agricoles de Mto Wa Mbu. (env. 1h30 de marche).

NB : Nuit en camping sous tente dans le village de Mto Wa Mbu ou près du lac, sous huttes selon disponibilités.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 7 : Parc National du lac Manyara (safari) - Lac Eyasi

Direction le Parc National du lac Manyara, situé à quelques minutes de notre camping.
Nous parcourons ce parc pour découvrir un microcosme tout à fait représentatif de la Tanzanie. D'abord à travers une jungle luxuriante où des groupes de babouins forts d’une centaine de membres paressent sur les bas-côtés, nous continuons ensuite vers la plaine où se rassemblent des troupeaux d’énormes buffles, de zèbres, de gnous ou encore de girafes. A l’intérieur de la plaine, une courte ceinture de bois d’acacias sert de refuge aux légendaires lions de Manyara, souvent perchés sur les branches des arbres, et à des éléphants aux impressionnantes défenses.
Manyara permet également un premier contact de qualité avec la faune ornithologique de Tanzanie. Plus de 400 espèces ont ici été enregistrées. Parmi eux, les milliers de flamants roses lors de leurs perpétuelles migrations, et plusieurs autres oiseaux aquatiques tels les pélicans, les cormorans et toutes sortes d’échassiers.

Direction le lac Eyasi situé au sud-ouest du cratère du Ngorongoro, bordé au nord par l'Aire de Conservation du Ngorongoro et les plaines du Serengeti et au le sud-est par les montagnes de Kidero. Petite balade le long du lac et installation au camping aux abords du lac.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 2h30 et 3h , 105 km

Jour 8 : Lac Eyasi - Lac Manyara

Le matin, rencontre avec les Hadzabe, une tribu de chasseurs-cueilleurs, premiers habitants connus de la Tanzanie. Leur présence sur les rives du lac Eyasi remonte à près de 40 000 ans. Leur dialecte est fait de consonances à clics et ils vivent, encore aujourd'hui, des ressources de la savane. Nous partons découvrir une partie de leur quotidien avec les hommes lors d'une chasse à l'arc. Nous continuerons à découvrir la région accompagné des Dagota, une tribu nilotique, aujourd'hui essentiellement tournée vers les activités fermières et artisanales. On reconnait les femmes par les grands tatouages circulaires qu'elles portent autour des yeux et les nombreux bijoux dont elles s'ornent de la tête aux pieds.

Retour à Manyara. Nuit en camping sous tente dans le village de Mto Wa Mbu ou près du lac, sous huttes selon disponibilités.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 2h30 et 3h , 105 km

Jour 9 : Cratère du Ngorongoro (safari)

Transfert pour rejoindre la crête du cratère et admirer la vue spectaculaire de cette immense caldeira dans laquelle nous descendrons ensuite pour un safari mémorable. Safari dans le fond du cratère. Cette caldeira de 20 km de diamètre et de 600 m de profondeur est un vrai paradis sauvage. Les quelques pistes permettent d'observer la quasi totalité de la faune sauvage. Le spectacle de cet immense cercle est féerique : en contrebas, le fond du cratère est une immense savane, englobant une forêt et un lac où paissent et vivent de multiples animaux sauvages et leurs prédateurs.

AIRE DE CONSERVATION DE NGORONGORO.
L'aire de conservation du Ngorongoro (ce n'est pas un parc national) s'étend sur une superficie de 8288 km², dont 265 pour le cratère (créé en 1959). Lieu unique, qui a été créé afin de protéger la vie sauvage, et laisser la population masaï cohabiter sur ce territoire. Le cratère, est classé patrimoine mondial par l'Unesco, et cette gigantesque caldeira abrite l'une des plus importantes concentrations animalières du monde. La majorité des grands mammifères du Serengeti y est représentée, et c'est certainement l'endroit en Afrique de l'Est, où l'on a le plus de chance d'observer des rhinocéros noirs. Le NCA, c'est aussi une réserve forestière, dans sa partie sud, des hauts plateaux (avec les volcans d'Olmoti, Empakai...), les lacs Ndutu et Masek, Lolgarien gorges, les Gol Mountains et Nasera Rock, shifting sand et les gorges d'Olduvai, où a été découvert par Louis et Marie Leakey, le premier crâne de Zinjanthopus ou Australopitecus Boisei.

Retour à Manyara. Nuit en camping sous tente dans le village de Mto Wa Mbu ou près du lac, sous huttes selon disponibilités

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30 , 140 km

Jour 10 : Arusha - Kilimanjaro Airport - vol retour

Matinée et déjeuner libre puis transfert à Kilimanjaro Airport. Vol retour de Nuit.

  • Type d'hébergement : à bord
  • Transfert : Voiture, entre 1h30 et 2h , 100 km

Jour 11 : Retour France

Retour France

Important itinéraire

ATTENTION : suite à l’éruption du volcan Oldoinyo Lengaï, l’ascension (qui est en option) pourrait ne pas être possible si les conditions ne sont pas réunies, au moment de votre passage au lac Natron, pour que vous puissiez la réaliser en toute sécurité. A noter qu'actuellement, l'ascension est rendue extrêmement difficile, avec des passages exposés, passages instables et descente très raide. Nous considérons le niveau comme un 5 chaussures. Nous conseillons de très bonnes chaussures de randonnée et une paire de gants. Nous vous recommandons de prendre des guêtres car le terrain se compose de cendre volcanique (sable gris), ainsi que des gants pour pouvoir poser ses mains sur la roche. Compter environ 100$ par guide, et 1 guide pour 1/2 personnes.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Safari

Environnement :

Brousse et Savane,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

2,5 jours de marche et 2 jours de safari + journées découvertes

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Niveau : découverte
Safari + découverte ethnique + rando : 9 jours sur place dont 2 jours de safari, 2,5 jours de découverte à pied avec les nuits sous tente en camping et sous tente bivouac.

Hébergement

Nuits du J2 et J3 : en bivouac sous tente double installé avec vue imprenable sur le Kilimandjaro (selon météo), toilettes de brousse et douche (en fonction du ravitaillement en eau).
J4 et J5 : camping sous tente double à Natron sur les hauteurs du lac avec superbe vue. 2 blocs sanitaires avec douches et WC, petit bar pour se ravitailler en eau, soda ou bière (selon arrivage), petite paillote pour les repas du soir.
J6, J8 à J9 : en camping aménagé au bord du lac Manyara sous tente base double. Camping équipé d'un bloc sanitaire avec douche et WC et d'un kiosque pour les dîners du soir.
J7 : camping au lac Eyasi, camping simple avec bloc sanitaire sous tente base double.

Nourriture

Petits déjeuners européens (thé, café, crêpes et fruits) , pique-niques à midi (lunch box : salade ou sandwich ou quiche, fruits, biscuits), dîners chauds à base de produits locaux.
Attention, l'eau est fournie sous forme de jerrycan, elle est à traiter directement et individuellement dans chaque gourde. Nous conseillons l'utilisation de Micropur au maximum. A certains endroits l'eau de puits peut être un peu salée, le guide vous conseillera donc de vous approvisionner en eau minérale.

Encadrement

Accompagnateur tanzanien francophone, chauffeurs-guide francophone ou anglophone. Guide masaï lors des treks en pays masaï.

Transfert et transport des bagages

Assuré par des 4x4.

Transports aériens

Vol régulier (Ethiopian Airlines, Turkish Airlines, KLM, British Airways, Qatar). Départ de province à demander à l'inscription.

Dans le cas d'un voyage à Zanzibar : taxe d'entrée à l’aéroport de Zanzibar.
Une taxe 11000 TZS (shillings tanzaniens, soit environ 5 €) pour les vols intérieurs, et de 43 $ pour les vols internationaux, sera collectée lors des formalités, à votre arrivée à Zanzibar. Taxe locale, non comprise dans les taxes aériennes de votre billet d’avion.

Informations pratiques

Nous vous recommandons de ne pas laisser vos affaires de valeur (passeport, argent, appareil photo…) dans les chambres ou les tentes lorsque vous n’y êtes pas. Il est utile de prévoir un petit sac à dos à garder avec vous.

Les ethnies côtoyées peuvent être réactives à la photographie. Afin d’éviter tout problème, une entente est nécessaire entre votre guide et leur représentant. Il vous sera alors peut-être demandé un effort financier symbolique. Munissez-vous de shillings.

ASCENSION DU LENGAI (facultative)
Pour cette ascension, nous vous recommandons de prendre des guêtres car le terrain se compose de cendre volcanique (sable gris), ainsi que des gants pour pouvoir poser ses mains sur la roche.
Il s'agit d'une marche difficile. Il faut prévoir un réveil à minuit et un départ à 1h du matin en voiture pour rejoindre le point de départ de la marche qui débute vers 2h du matin. Nous arriverons au sommet à l'aube après un dénivelé d'environ 1600m. Prendre quelques vivres de course que vous aurez apportés de France, et au minimum 2 litres d’eau, 3 préférable.
Il est important que vous ne soyez pas sujet au vertige, les derniers 300 mètres sont particulièrement éprouvants. Il est fréquent de monter à quatre pattes, car la pente est très raide sur un sol instable. Le sommet est impressionnant, le volcan est en activité, il est fréquent d'assister à des coulées de lave et autres phénomènes naturels propres au volcanisme.
Terres d’Aventure prendra toutes les mesures nécessaires pour faciliter la montée et la descente (cordages etc.) mais n'est pas responsable d'une irruption soudaine, plus importante que celles couramment observées ces dernières années, d'une chute de pierre ou d'une glissade de votre part. Aussi, la décision de votre participation à cette ascension sera prise en collaboration avec votre accompagnateur, mais sous votre seule responsabilité.

Toilettes

Pendant la randonnée, elles seront possibles dans des toilettes et douche de brousse, en fonction du ravitaillement en eau.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 bermuda long
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère.
• 1 cape de pluie très légère
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis"(coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de marche légère tenant bien la cheville (semelle ferme) à porter avec des chaussettes
• 1 paire de sandales de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir.
Pour les ascensions du Lengaï et du Longido, une paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type vibram) est préférable.
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de jumelles
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif/ascension du Lengaï) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (2 litres minimum)
• 1 lampe frontale ou lampe de poche
• Des ampoules et des piles de rechange
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
(existent en 4 tailles)
• Des lingettes humides type Calinette
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire + stick à lèvres
• 1 briquet
• Des petits sacs pour les détritus
• 1 petit nécessaire de couture

Couchage

1 sac de couchage pouvant aller à +5/15°C en température dite "confort"
Nuits un peu plus fraîches en juillet et en août
1 drap de sac
Camping-bivouacs confortables sous tente igloo biplace et matelas mousse.

Si vous n'êtes pas sûr du confort de vos duvets, n'hésitez pas à vous munir de draps de sac en polaire : pratiques, chauds et peu encombrants.
Pour la nuit : à chacun sa lampe, frontale de préférence.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale
• Traitement antipaludéen adapté à la zone visitée, selon prescription médicale
• Biafine
• Pommade anti-inflammatoire
• Petite bouteille d'alcool de menthe

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Matelas mousse, table, chaise, couverts, bols et assiettes, matériel de cuisine collectif, tentes doubles moustiquaires, toilettes de brousse et douche (en fonction du ravitaillement en eau).

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

La vaccination contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe depuis avril 2011. Elle l’est pour ceux qui auront passé plus de 12 heures dans un pays d’endémie. Voir rubrique « vaccins obligatoires » ci-dessous.

Cependant, de manière informelle, il y a des contrôles systématiques, pour les personnes voyageant avec Ethiopian Airlines et qui ont transité même moins de 12 heures à Addis-Abeba (pour les arrivées à Kilimanjaro Airport, Dar Es Salam et Zanzibar). Pour les personnes ne présentant pas le carnet de vaccination à l’arrivée, elles se feront vacciner obligatoirement à l’aéroport (payant en USD). Aussi nous vous recommandons vivement de vous faire vacciner avant votre départ.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses.

Il est possible de l'obtenir à l’arrivée en Tanzanie, aux points d’entrée suivants : aéroport Dar es Salaam, Arusha, Zanzibar, Kilimandjaro Airport. Tarifs : 50 dollars US : payables en liquide (pas d'euros). Désormais, en plus de l’habituelle Arrival Declaration Card, le voyageur doit compléter un formulaire de demande de visa au guichet des services d’immigration.

Délivré également par les services consulaires tanzaniens à l’étranger (plutôt plus cher).
On vous demandera, dans ce cas, une photo d´identité par personne, une attestation de voyage ou une facture, un formulaire de demande de visa complété et le règlement (espèces ou mandat-lettre, en cas de demande par correspondance).
Délai d´obtention : 48 heures (15 jours, par correspondance).

Zanzibar

Nouvelles taxes touristiques à régler sur place, à compter du 1er juillet 2015, ayant pour but de développer les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires : 1 dollar US par personne et par nuit à régler directement aux hôtels lors du séjour du client ; 1 dollar US par personne par personne à régler à l’aéroport au départ de Zanzibar pour les vols domestiques.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe (avril 2011). Mais elle l’est pour ceux qui auront passé plus de 12 heures dans un pays d’endémie. Elle pourra donc être exigée aux arrivées aéroportuaires, terrestres ou portuaires pour les voyageurs arrivant de l’un des pays est-africains voisins (Kenya, Ethiopie, Ouganda), où la maladie peut être présente. Les autorités sanitaires de Zanzibar peuvent exiger un certificat valide de vaccination à l'arrivée de Tanzanie continentale. Même non obligatoire, la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée. Le ratio bénéfice-risque en fera évaluer l’opportunité par le médecin du centre de vaccination agréé (pour la vaccination des seniors en particulier).

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, Hépatites A et B, Rougeole pour les enfants. Pour des séjours prolongés, typhoïde, rage (surtout pour les enfants).

Prévention Paludisme

Le paludisme est présent dans tout le pays, dès lors qu'on est au-dessous de 1 500 m. En conséquence, on appliquera des mesures de prévention active contre les moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires, qui protègeront également contre les risques d’autres maladies vectorielles, comme la dengue (en extension permanente), le chikungunya (dont la première épidémie connue a été décrite en 1952, en Tanzanie) ou le virus Zika. Le traitement préventif est recommandé : Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), Doxycycline ou Méfloquine (Lariam) (sachant que le Lariam est contre-indiqué en altitude, donc, pour les voyageurs devant faire l'ascension du Kilimandjaro).

Autres risques

Ils seront d'autant plus facilement évités que vous respecterez les consignes de prévention des risques alimentaires, environnementaux ou comportementaux, exposés dans nos recommandations générales. Risques liés à la randonnée en haute montagne : 5 895 m pour le Kilimandjaro, ce sera suffisant pour dissuader la plupart des voyageurs d'en tenter l’ascension. Restent deux catégories de montagnards. Une première dont nous ne parlerons pas, considérant (peut-être à tort) qu'elle est bien informée, bien entraînée et suffisamment équipée pour parer aux risques de la haute montagne ; ce sont les alpinistes, venus avec le Kilimandjaro pour objectif. Si les risques sont (presque) les mêmes pour tous, nous prenons pour principe que ceux-là les connaissent. Ce n'est pas forcément le cas des autres et ces « autres » pourraient bien être vous, tentés par l'occasion qui se présente de découvrir des paysages, une flore, une faune inconnus et, pourquoi pas, la neige sous les tropiques. Reportez vous alors au chapitre consacré à l´altitude dans nos recommandations et, pour éviter les accidents, observez scrupuleusement les conseils que nous vous donnons. Souvenez vous que si vous n´êtes pas bien préparé et bien équipé, votre ascension sera plus pénible que plaisante. Vous devrez avoir à l´esprit que, même si vous êtes près de l'équateur, vous êtes en haute montagne et qu'il y fait très froid la nuit (risque de gelures) et que, parce que vous êtes près de l'équateur, le soleil « tape » fort (risque de brûlures solaires et d'ophtalmie des neiges). Risques liés à la plongée sous–marine. Votre voyage se terminera peut-être sur l’une des plages de la côte ou de Zanzibar. Attention aux coups de soleil, aux blessures par les coraux, les coquillages ou les rochers (que vous préviendrez par le port de chaussures de bain ou de palmes), aux piqûres de méduses, de poissons ou d'oursins. Mais, surtout, vous aurez envie de découvrir (autrement que d’un bateau à fond de verre) les fabuleux fonds marins, leur faune et leur flore. Rappelons que la première précaution est de ne pas plonger en l'absence de moniteurs spécialisés et de vérifier la fiabilité du matériel. Reportez-vous au chapitre de nos recommandations concernant les risques des baignades et plongée.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont acceptables à Dar-es-Salam, mais il sera capital de contacter la compagnie d'assurances avant toute décision

4. Pays et climat

Climat

Situation et reliefs suscitent des contrastes : climat chaud et humide sur la côte ; très agréable sur les plateaux du centre.
Attention ! dans l´intérieur, l´altitude moyenne est de 1 500 m ; les matinées et les soirées peuvent être fraîches et la nuit froide. En revanche, jamais moins de 20° la nuit sur la côte.
Située sous les tropiques, la Tanzanie ne connaît pas d'hiver. Climat et températures dépendent de l'altitude et de la proximité de la mer. Il fait de 24 à 27° de juin à septembre, de 30 à 35° de décembre à mai.
La majeure partie de l´est africain connaît une alternance de saisons sèches (de décembre à mars et de juin à octobre) et de saisons des pluies (avril, mai et novembre). Pendant la saison, la pluie, si elle n´est ni réellement torrentielle ni ininterrompue, peut rendre un certain nombre de pistes impraticables.
On peut aller en Tanzanie à n'importe quelle période. Haute saison de décembre à février, et de juillet à septembre.

Géographie

La Tanzanie est baignée par l’Océan indien ; elle a des frontières communes avec le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la RDC, la Zambie, le Malawi et le Mozambique. Sa partie insulaire, l’archipel de Zanzibar, est formée de trois îles principales : Unguja, Pemba et Mafia. La partie continentale est traversée par la Rift Valley, à l’ouest. Un vaste plateau central (1 000 m d’altitude moyenne) donne naissance au réseau hydrographique du pays. La Tanzanie intervient aussi dans la gestion des lacs Victoria, Tanganyika et Malawi. L’est est une plaine côtière. Le nord montagneux est dominé par le Kilimandjaro ; le Ngorongoro, dans la région d’Arusha, est un autre volcan éteint (et l’une des merveilles du continent) ; un seul volcan actif, toujours dans la même zone nord, l’Ol Doingo Lengaï.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions traversées est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc... Votre accompagnateur y veillera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Prolongez votre séjour sur l’île mythique de Zanzibar, avec ses lagons, ses plages de sable blanc, ses plantations d’épices ! Entre une balade dans la vieille ville de Stone Town ou le "farniente" sur les plages de l’est de l’île, Zanzibar est la destination idéale pour parfaire votre voyage !

Idée d’extension 5 jours / 4 nuits :
J1 : Ausha ou Kilimandjaro Airport ou Nairobi - Zanzibar
Vol pour Stone Town. Accueil aéroport et transfert à votre hôtel. Temps libre pour une balade dans la vieille de Stone Town. Hôtel.

J2 : Stone Town - Jambiani (côte Est)
Dernière flânerie dans la vieille ville de pierres classée Patrimoine mondial de l’humanité puis transfert vers la côte Est de Jambiani. Hôtel.

J3 et J4 : Jambiani
Séjour libre à Jambiani, un charmant petit village de pêcheur bordé par de belles plages de sable blanc. Hôtel.

J5 et J6 : Stone Town - Paris
Dernier temps libre avant de rejoindre Stone Town. Transfert à l’aéroport. Vol de nuit pour Paris. Arrivée le J6.

A Partir de 595 € TTC (prix par personne en occupation base double)
Le prix comprend :
Le transport aérien entre la Tanzanie ou Kenya et Zanzibar aller/retour, l’hébergement en petit déjeuner et les transferts.

Le prix ne comprend pas :
Le transfert de fin de circuit vers l’aéroport de Kilimandjaro, d’Arusha ou de Nairobi, les vols internationaux, les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les activités, le guide accompagnateur, les pourboires, les boissons, les déjeuners et dîners, le supplément chambre individuelle, les taxes de sortie à l'aéroport 5 (la taxe d'entrée à l’aéroport de Zanzibar et Pemba de 43 $ (env. 33 €) pour un vol international et 11000 TZS (shillings tanzaniens, soit environ 5 €) pour un vol intérieur et les repas à Arusha).

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.