Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Enfant -12 ans : jusqu'à : -15%* Ado 12 à 15 ans : jusqu'à : -5%* Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

23/12/2018

04/01/2019

2790 € -366 € -122 € Assuré à partir de 3

09/02/2019

21/02/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

16/02/2019

28/02/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

23/02/2019

07/03/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

06/04/2019

18/04/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

13/04/2019

25/04/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

20/04/2019

02/05/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

13/07/2019

25/07/2019

2250 € -285 € -95 € Assuré à partir de 3

03/08/2019

15/08/2019

2390 € -306 € -102 € Assuré à partir de 3

19/10/2019

31/10/2019

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

21/12/2019

02/01/2020

1950 € -240 € -80 € Assuré à partir de 3

*sur prix hors taxes aériennes adulte avant réduction

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien et les transferts
• Le transport des bagages
• L’encadrement
• Les entrées dans les sites touristiques mentionnés au programme
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
• Des bouteilles d'eau fournies chaque jour

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les pourboires du guide francophone et du chauffeur, les boissons et dépenses personnelles
• Certains repas à Hanoi: l'éventuel déjeuner du J2, les dîners du J9 et du J11, les éventuels repas du J12.
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe (transfert sans guide)

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Ethnie, Hanoi, Tonkin, Along, Sapa.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Hanoi

Vol pour Hanoi, la capitale du Vietnam (25m d'altitude et environ 7 millions d'habitants).

  • Hébergement : en avion

Jour 2 : Hanoi

Arrivée à Hanoi. Accueil par votre guide local francophone à la sortie de l'aéroport puis transfert à l'hôtel. Reste de la journée libre.
Suggestions de balades dans les environs de l'hôtel (le guide pourra vous aider à vous orienter et vous suggérer des visites possibles):
- Vous pouvez déambuler dans le quartier des "36 rues et corporations", cœur historique de la cité marchande vieille de près de 1000 ans.
- Balade à pied autour du lac Hoan Kiem ("lac de l'épée restituée") : Lê Loi (empereur entre 1428 et 1433), au début de sa lutte contre les Chinois, aurait reçu d'un pêcheur une épée repêchée dans le lac. Dix ans plus tard, après avoir réussi à les chasser, et traversant ce même lac, il est abordé par une tortue, qui lui réclame l'épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple viêt. Lê Loi comprend alors que l'épée était un mandat du Ciel pour chasser les Chinois du pays.

Important : en cas d'arrivée très matinale à Hanoi avec Vietnam Airlines, Terres d'Aventure prend en charge le supplément afin que vous ayez des chambres disponibles avant midi (early check-in)
Déjeuner libre, dîner inclus.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 2h

Jour 3 : Hanoi - Lao Caï (train de nuit)

Nous commençons notre journée par une balade dans les jardins de l'ancien palais du gouverneur d'Indochine construit entre 1900 et 1906 et qui est aujourd'hui le palais présidentiel.
Nous découvrons ensuite la célèbre pagode au pilier unique (Môt Côt) ; elle a été construite par l'empereur Lý Thái Tông, qui régna de 1028 à 1054. Elle fut reconstruite au XIIIe siècle, détruite par les Français au XXe siècle et reconstruite par le nouveau gouvernement vietnamien. De nombreuses légendes relatent l'histoire de la pagode. L'empereur Lý Thái Tông l'aurait fait construire à la suite d'un rêve lui annonçant la naissance d'un fils présenté par une déesse sur une fleur de lotus.
Non loin de là, dans le parc Bach Thao, nous traversons une allée de manguiers qui conduit à la maison sur pilotis de Ho Chi Minh ("oncle Ho" pour beaucoup de Vietnamiens, 1890-1969), père fondateur du Vietnam "moderne". Il vécut et travailla dans cette maison de 1958 à 1968.
Tout naturellement nous poursuivons vers son mausolée construit entre 1973 et 1975, fortement inspiré de celui de Lénine sur la place Rouge de Moscou. Le corps de Ho Chi Minh est préservé dans le froid, sous un sarcophage de verre éclairé par des lumières tamisées. Le mausolée est ouvert tous les matins sauf lundi et vendredi ainsi qu'à l'occasion du travail régulier de restauration et préservation de la dépouille de Ho Chi Minh. Chaque jour des milliers de Vietnamiens se rendent ici, notamment les élèves en sortie scolaire.
Mausolée de Ho Chi Minh : les règles concernant l'habillement et le comportement des visiteurs sont rigoureusement appliquées par le personnel et les gardes. Ainsi les jambes ne doivent pas être dénudées. Les visiteurs doivent se tenir sur deux rangées et garder le silence, les mains ne doivent pas être dans les poches, et les bras ne doivent pas être croisés. Il est également interdit de fumer, de photographier, ou d'effectuer des enregistrements vidéo à l'intérieur du site.
Nous nous rendons ensuite au "lac de l'ouest" (Hô Tay ou Tây Hô) ; avec 500 hectares il est le plus grand lac de Hanoi. Installée sur un îlot relié à la rive est du lac, nous visitons la pagode Tran Quoc (" pagode de la défense du pays") qui serait la plus ancienne du Vietnam. Sa construction remonterait à 514 et sa restauration au XVe siècle (selon une stèle apposée sur la pagode en 1639).
Après un déjeuner bien mérité, nous partons pour le temple de la Littérature. Ce temple, fondé en 1070 n'avait pas de but strictement religieux, il servait d'académie confucéenne. C'est aujourd'hui l'un des points d'attraction culturelle et touristique majeurs de la capitale vietnamienne. Le billet de banque vietnamien de 100 000 dongs montre un aspect d'un des lieux du temple : "le lac de la clarté céleste". Un des piliers du temple porte l'inscription célèbre : "Le confucianisme gît partout, à l'est, à l'ouest, au sud et au nord ; dignitaires et lettrés ont tous emprunté le même chemin".
Après le dîner, nous nous rendons à la gare pour prendre le train vers Lao Caï. Les trains partent en général entre 21 et 22h et le trajet dure environ 8h pour 350km. Nous passons la nuit dans des compartiments à 4 couchettes au confort simple...
Repas inclus.

  • Hébergement : en train

Jour 4 : Lao Caï - marché de Coc Ly - Bac Ha

Arrivée à la gare de Lao Cai, ville frontière et carrefour commercial entre la Chine et le Vietnam. Douche dans un mini-hôtel, petit-déjeuner puis transfert routier à Bac Ha, en faisant halte au marché de Coc Ly qui, tout comme les autres marchés montagnards, est particulièrement un lieu d’échange, de sociabilité et de divertissement pour les diverses populations des alentours qui s’y côtoient parées de leur plus élégante tenue. Situé au bord du romantique fleuve Chay, le marché de Coc Ly a lieu tous les mardis. Dès le petit matin, des petits groupes de diverses ethnies, et surtout de l’ethnie hmong fleur, en costume traditionnel, arrivent à dos de cheval, à vélomoteur ou à pied. Ils y apportent des produits de la montagne tels que maïs, manioc, thé, fruits, miel, alcool, produits artisanaux… Le marché est divisé en plusieurs zones : fruits, légumes, animaux de la ferme, étoffes et vêtements traditionnels. La zone de vente des buffles est la plus animée car, dans cette région, le buffle est la force de trait majeure pour la préparation du sol – labours et hersage – nécessaire au repiquage des rizières.
Après la visite du marché, si le niveau d’eau le permet, balade en bateau d’environ une heure sur la rivière Chay avant de reprendre la route pour Bac Ha. Si le niveau d’eau ne le permet pas, route directe pour le déjeuner sur Bac Ha après la visite du marché. L’après-midi, balade ou randonnée à la découverte du mode de vie des Hmong-fleurs et autres groupes ethniques vivant dans les villages et hameaux de la ville de Bac Ha, à plus de 1000 mètres d’altitude. Le trajet et la durée (de 3 à 4 heures) est à choisir par le guide en fonction de vos envies et de la météo, après concertation avec le groupe.
En fin de l’après-midi, retour à la famille d’accueil. Nous aidons la famille à préparer le repas et apprenons notamment à préparer les fameux nems.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Hébergement : en auberge
  • Transfert : Véhicule privatisé, 2h, 80 km

Jour 5 : Bac Ha - Hoang Su Phi

Transfert pour Hoang Su Phi via Coc Pai: traversée d’Ouest en Est du massif de la rivière Chay par une route de montagne tortueuse, mais magnifique, presque parallèle à la frontière vietnamien-chinoise. De Coc Pai, le voyage continue le long de la vallée de la rivière Chay dont nous remontons le cours durant près de 40km jusqu’au bourg de Hoang Su Phi. A une quinzaine de kilomètres avant ce bourg, détour en plein nord en suivant une belle vallée. A l’exception des jours de brumes (en janvier et en février notamment), les paysages y sont à couper le souffle. Au bout du chemin, découverte d’un village situé à environ 1000m d’altitude sur un versant de montagne dominant la vallée. Il est peuplé de quelques dizaines de familles de l’ethnie La Chi. D’une population de plus de 10 000 personnes, les La Chi sont une minorité dans la minorité. Balade durant 1h dans leur village et rencontre avec les habitants.
Demi-tour à Hoang Su Phi pour le déjeuner avant de continuer le trajet d’une douzaine de kilomètres en plein sud sur une petite route qui monte sur le versant nord–ouest de la plus haute montagne du massif, dont le point cumulant, le mont Kiou Leou Ti, s’élève à 2402 mètres.
Départ pour une randonnée montant, à flanc de montagnes, à travers de belles rizières en terrasse et des villages. Vues panoramiques sur un ensemble de vallées et de montagnes chaotiques avant d’arriver dans un village où nous serons accueillis dans une famille Dao noir, reconnaissables par leurs costumes et foulards noirs, agrémentés de rayure rouges. Ils vivent de la riziculture en terrasse, de l’élevage et de la culture de cardamome. Installation dans leur maison en bois sur pilotis, aux conditions d’hygiène et de confort correctes. Temps libre pour profiter de grands paysages, dîner avec la famille.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30, 120 km

Jour 6 : Hoang Su Phi - Ha Giang - Ha Thanh

Après le petit-déjeuner chez l’habitant, randonnée facile de 2h depuis le village jusqu’au point de rendez-vous avec le chauffeur. Le chemin tracé à flanc de montagne passe comme une couleuvre à travers des rizières en terrasse et des hameaux peuplés de Dao. Il monte et descend, contourne de petites collines avant de se jeter au fond de la vallée coupée par une rivière que vous passerez par un pont suspendu pour rejoindre le véhicule.
Trajet à travers la région de Hoang Su Phi en direction de Ha Giang. Après deux cols dits « portes du ciel », descente sur le bassin du fleuve Lô (Rivière Claire). Entre les deux cols, un paysage reconnu et classé : les rizières en terrasses de Thong Nguyen aménagées par les Dao-rouge (ou Man Ta Pan). De la ville de Tan Quang, remontée vers le nord sur 45km le long de la Rivière Claire jusqu’au très beau village de Ha Thanh, ensemble d’une cinquantaine de maisons sur pilotis avec des cloisons en bois et des toits en feuilles de lataniers. Charmant, paisible et reposant, ce village se niche au pied du massif de Tay Con Linh. Rencontre et installation chez notre hôte. Depuis sa maison, vue directe sur les rizières aménagées au milieu de petits rochers. Comme ses voisins, notre hôte est agriculteur, vivant de la riziculture, de l’élevage et de la pisciculture. Nous sommes ici au cœur d’une communauté typique, peuples de petites vallées encaissées et aquatiques : les Tay.
En fin de l’après-midi, en fonction de vos envies, balade découverte dans le village ou/et dans les rizières jusqu’au village avoisinant. Rizières, potagers, petits étangs dévolus à l’élevage de poissons et maisons sur pilotis entourées de verdure… voilà le paysage qui forme le cadre de vie des habitants locaux.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 3h
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h, 100 km

Jour 7 : Ha Thanh: randonnée et découverte du travail des rizières

Le matin, randonnée de 3 à 4h dans les hauteurs du massif de Tay Con Linh. Depuis le village, marche sur un sentier ombragé de palmiers à larges feuilles, ascendant sur le versant Nord du massif. De l’autre côté de la vallée, une chaîne de montagnes se dessine à l’horizon avec ses magnifiques dentelures karstiques: un panorama qui jamais ne sombre dans la monotonie. Au bout de 1h30 de marche (on est loin du sommet !), arrivée dans un village peuplé de Dao rouges, établi à flanc de montagne. Leurs rizières, qui entourent le village, se déploient sur les pentes vallonnées des montagnes comme sur le dos d’un animal géant. Ces rizières varient considérablement au fil des saisons. En hiver et au printemps, les cultures mises à nu révèlent un sol brut parsemé de paille brûlée. Entre fin avril et fin mai, les terrasses inondées reflètent le ciel. De juillet à octobre, les rizières se parent de toutes les gammes de couleurs, verdoyantes et puis jaune doré.
Descente progressive vers le bas de la vallée. Après la traversée d’une rivière, continuation de la marche sur un chemin plat vers un autre village Tay, un véritable havre de paix. Découverte du village puis court transfert en véhicule pour revenir chez notre hôte.
L’après-midi, rencontre avec un cousin de notre hôte, producteur artisanal de la boisson la plus consommée dans tous les villages ethniques du nord, jusqu’à en devenir un trait culturel caractéristique : l’alcool de riz. Détenteur des secrets traditionnels, il nous expliquera en nous démontrera tout le processus de production de cet alcool. Nous passons ensuite chez un autre habitant et nous entretenons avec lui, dans ses champs, sur les techniques de la riziculture. Initiation aux travaux agraires en fonction de saisons.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 4h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h, 30 km

Jour 8 : Ha Thanh - lac de Thac Ba - Ngoi Tu: balade à pied et en bateau

Route en direction du lac de Thac Ba. La route serpente sur les coteaux dans une jolie région de petites vallées rizicoles parsemée de petits hameaux de l’ethnie Dao jusqu’à la bourgade de Cam Nhan. Petite balade d’1h dans la vallée de Cam Nhan. La marche commence sur un chemin longeant la vallée, traversant des hameaux Tay de Ban Hung. Continuation du trajet en véhicule. Peu après, le lac de Thac Ba, le plus étendu réservoir d’eau douce du nord, devient visible. Le village de Ngoi Tu, que l’on atteint par une route bordant la rive orientale du lac, est distant alors d’une cinquantaine de km.
D’une superficie de 23 000 ha, le lac artificiel de Thac Ba atteint par endroit une profondeur de plus de 50m et retient, selon les saisons, de 3 à 4 milliards de m3 d’eau. Sa mise en eau (1970) a inondé une vaste zone de collines, provoquant la formation de plus de 1300 îles. Arrivée en début d’après-midi au ravissant village des Dao à pantalon blanc de Ngoi Tu. Installation chez notre hôte et balade en bateau dans le lac au rythme des activités des locaux : sylviculture et plantations de manioc, pêche au carrelet et levée des casiers traditionnels à crevette, élevage piscicole en cage, élevage bovin et caprin.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 1h
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, 4h, 150 km

Jour 9 : Thac Ba - Hanoi

Après le petit-déjeuner, adieu à nos hôtes et trajet routier de retour sur Hanoi. 60km avant d’arriver à Hanoi, nous nous arrêtons pour visiter le village de Duong Lam, l’un des plus anciens villages du delta du fleuve Rouge. Ce village est particulièrement caractéristique, dans son aménagement et dans son ambiance, de la culture des Viets qui représentent 90% de la population vietnamienne. Déjeuner chez un habitant puis promenade à travers le village pour découvrir la maison communale et les vieilles maisons. Arrivée à Hanoi en fin d'après midi. Temps libre.
Déjeuner inclus, dîner libre.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 4h30, 160 km

Jour 10 : Hanoi – baie d'Halong

Route pour la baie d’Halong, littéralement « Descente du Dragon » dans les flots. A l’arrivée, formalités d’embarquement à bord de la jonque pour une croisière avec nuit à bord. D’après la mythologie chinoise, le dragon est un reptile qui monte au ciel à l’équinoxe de printemps et se cache au fond des mers à l’équinoxe d’automne.
Accueil par l’équipage avec verre de bienvenue avant de larguer les amarres. Nous nous installons dans nos chambres puis prenons le déjeuner de spécialités locales à base de fruits de mer pendant que le bateau s’oriente vers le cœur de la baie à travers un immense chaos de pitons et mamelons karstiques aux formes fantomatiques, émergeant des eaux émeraude. Ces pains de sucre aux formes toujours plus tourmentées, sont criblés d’anfractuosités, de grottes et parsemés de lagons inattendus. Le jeu des lumières, des nuages et de la brume crée des atmosphères irréelles au cœur de ce paysage marin. Au programme et selon la météo : visite d’une grotte, montée au sommet d’un piton calcaire pour profiter d’une vue panoramique sur la baie, kayak afin d’accéder à un lagon enchâssé. Par temps clair, le pont supérieur permet de découvrir le soleil s'abîmant derrière une mer violette en tirant vers lui toutes les couleurs.
Repas inclus.

  • Hébergement : en bateau
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h, 170 km

Jour 11 : Baie d’Halong – Ong Hoi: fabrication de tambours et de masques - Hanoi

Réveil matinal pour profiter de la quiétude des lieux parmi d’innombrables grottes et cavernes calcaires. Le petit-déjeuner est servi à bord, pendant que la jonque vogue doucement vers l’embarcadère. Brunch à bord avant le débarquement vers midi. Puis trajet routier vers Hanoi en faisant un détour au village de Ong Hoi dans la commune de Lieu Xa, connu pour ses métiers ancestraux liés aux jouets traditionnels. A l'arrivée, rencontre de M. Hoi, un artisan aux mains rugueuses forgées par des décennies de pratique de son savoir-faire pour confectionner les petits tambours dit "ong hao", qui résonnent durant la fête de la mi-automne. Atelier d'une heure pour participer aux différentes étapes de création d'un tambour. Ces derniers nécessitent un important travail du bois, puisqu’ils sont constitués de fûts circulaires et perforés en leur centre pour créer la caisse de résonance. Ils prennent ainsi une forme de petit tonneau. Ensuite est clouée aux deux extrémités du fût, une peau de buffle qui constitue la membrane du tambour. Enfin, le fût est souvent peint en rouge. La taille des tambours peut varier, allant du plus petit, au plus grand.
Poursuite vers la maison de M. Vu Huy Dong et Mme Vu Thi Hanh, une famille spécialisée dans la création de masques traditionnels en papier mâché. Sous les conseils avisés de l'expert en la matière, atelier peinture afin de manier le pinceau avec harmonie sur les masques aux différentes figures animales (incluant notamment le tigre, le chien, le chat, le cochon). Ces masques sont moulés sur des visages d'enfants de 8 à 10 ans puis recouverts d'une pâte à base de poudre de manioc permettant à la peinture d'accrocher plus efficacement. Chaque réalisation pourra être emportée avec soi.
La fête de la mi-automne célèbre le jour où la lune est la plus ronde et la plus belle de l'année. C’est la seconde fête traditionnelle la plus importante, après le nouvel an lunaire. Le repas familial constitue la première étape de cette tradition, avant le rituel du défilé, très attendu par les enfants. C’est à ce moment précis que l’on sort les masques représentant les figures imaginaires de la lune, les lanternes d’étoiles, ainsi que les tambours pour créer un maximum de bruits.
Après ces visites, reprise du transfert vers Hanoi.
Déjeuner inclus, dîner libre.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h, 140 km

Jour 12 : Hanoi - vol de retour

Journée libre à Hanoi jusqu’au transfert à l’aéroport. Vol de retour.
Repas libres.
En option : généralement la sortie des chambres se fait à 12h, possibilité de prolonger votre séjour jusqu'à 18h sur réservation (late check-out). Nous consulter pour tarif.

  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h

Jour 13 : Arrivée à destination

Fin du voyage.

Important itinéraire

- Certaines étapes peuvent être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.
- Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif : ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.
- Les temps de marche sont aussi donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Randonnée,
Rencontres

Environnement

Montagne,
Patrimoine et Nature,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

L'esprit du voyage

Voyages découverte :
Donner à ses enfants le goût du voyage, de la découverte d’un pays et de ses habitants
Vous souhaitez faire découvrir un pays à vos enfants et vivre une aventure familiale dépaysante. Ces voyages aux quatre coins du monde sont faits pour votre tribu et proposent un savant mélange d’activités culturelles et sportives. Choisissez votre voyage en fonction de vos envies : balades à pied, à vélo, activités artisanales, visites de fermes, rencontres avec les enfants d’un village etc.

Nombre de jours d'activités

4 randonnées de niveau facile.
Balades en bateau.

Le rythme du voyage

Ce circuit découverte adopte un rythme idéal pour initier vos enfants au voyage de manière ludique. Un circuit de 13 jours dans le nord du Vietnam avec généralement des vols de nuit à l'aller et au retour pour le confort de la famille (parfois ce sont des vols de 16h avec escale de 3h environ mais dans la mesure du possible nous privilégions les vols directs sur Hanoi, environ 12h). Cet itinéraire a été conçu de façon à varier les activités et les modes de découverte : paysages, marchés, sites historiques, rencontres avec la population. De même nous alternons balades à pied, en bateau, visites et activités ludiques afin de rythmer le voyage et d'éviter les longueurs. Chaque matin et chaque après-midi, une pause goûter est prévue pour les enfants.

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Voyager avec vos enfants

Comment aborder une autre culture de la manière la plus naturelle possible ? S'ouvrir aux autres et apprendre de nombreuses choses en voyage. Nos accompagnateurs sont sensibilisés aux voyages avec des enfants et ils ont une affinité particulière avec eux. Le jeu et le rire sont la base de l’échange. Sur un voyage découverte, nous essayons dès que cela est possible d’utiliser un mode de transport local si celui-ci est ludique (bateau, train), nous abordons les sites culturels de manière originale et décalée, nous proposons une découverte de la gastronomie locale et parfois la possibilité d'avoir un cours de cuisine. Nous essayons également de proposer des rencontres ou des moments de partage ; une visite de marché, la rencontre d’une communauté, une nuit chez l’habitant... Tout est prétexte à mieux appréhender la vie dans le pays. Pour que votre voyage reste inoubliable, nous nous appuyons sur notre savoir-faire et sur nos contacts sur place pour une approche douce, respectueuse et concrète du pays que vous visitez.

Hébergement

Hanoi : Dolce Vita*** ou similaire (www.ladolcevita-hotel.com)
1 nuit en train de nuit entre Hanoi et Lao Caï (4 couchettes molles par cabine)
Bac Ha, Hoang Su Phi, Ha Thanh et Thac Ba: auberge chez l'habitant, au confort simple mais propre.

Baie d'Halong :
Jade de Mer ou similaire
En cabine sur le bateau. Salle de bain dans chaque cabine, électricité, pas de connexion internet. 3 repas à bord : petit déjeuner, déjeuner et dîner.
www.bienngoccruise.com (dès 5 personnes)
OU
Secret Halong ou similaire
http://secrethalongcruise.com

Merci de noter que :
• Les hôtels sont donnés à titre indicatif ; nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.
• Pas de possibilité de chambre individuelle en auberge, en train couchette et chez l'habitant.

Nourriture

La nourriture au Vietnam est particulièrement fine et légère. Beaucoup la considèrent comme la meilleure d'Asie avec la thaïlandaise mais peu épicée par rapport à cette dernière. Bien que la cuisine vietnamienne s'inspire parfois de la chinoise, elle s'en distingue nettement par le fait qu'elle est moins grasse, moins enrobée de sauce et qu'elle comporte beaucoup plus d'herbes et de légumes.
Dans la cuisine vietnamienne on trouve très souvent du nuoc mâm, sauce salée faite à base de poissons fermentés.
Au Vietnam des différences régionales existent comme par exemple des plats avec une saveur sucrée dans sud en raison de présence de noix de coco dans la recette. Dans le centre, les produits de la mer (crevettes, poissons, crabes) tiennent également une grande place.
Le riz constitue la base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats à base de bœuf, porc et volailles. On trouve principalement 3 sortes de riz au Vietnam : le riz normal, le riz gluant et le riz parfumé.
Parmi les plats les plus répandus on trouve le "Pho", servi dans un grand bol ; il s'agit d'une soupe au bœuf (Pho Bo) ou au poulet (Pho Ga) avec des nouilles de riz, le tout parfumé d'herbes, de coriandre, d'anis, d'épices etc… Le Pho était au départ un plat du nord qui a gagné tout le pays avec des variantes en fonction des régions.
Mais le plat le plus connu du Vietnam reste incontestablement les fameux nems. Hanoi est la capitale mondiale du nem au même titre que Castelnaudary pour le cassoulet !
On trouve également du pain ("bánh mi") qui ressemble à nos baguettes, reste de la colonisation. Il est proposé en général le matin et il se mange souvent avec le seul fromage qui ait subsisté à l'époque française : "La vache qui rit"…
On trouve également des fruits, principalement l'ananas, la banane, la papaye et le pamplemousse.
A noter qu'au Vietnam on mange avec des baguettes, ustensiles issus du bouddhisme : elles ne piquent pas, ne transpercent pas, ne découpent pas…

Important : dans la cuisine vietnamienne on trouve souvent du glutamate de sodium afin de mieux faire ressortir les saveurs mais attention, ce produit est déconseillé aux personnes cardiaques ou qui souffrent d'hypertension.

Encadrement

Accompagnateur vietnamien francophone. C’est votre guide depuis votre arrivée jusqu’à votre départ. Il a en charge la réussite de votre voyage, donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !

Transfert et transport des bagages

Minibus privatisé pour tous nos transferts.

Transports aériens

Vols réguliers entre la France et Hanoi.

Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme, ainsi que les nuits suivantes ou précédentes, soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Documents de voyage

A votre arrivée, nous vous offrons une carte du Vietnam (1:1.250.000).

Informations pratiques

Au Vietnam, pendant la période Têt (nouvel an vietnamien), la plupart des magasins et des restaurants sont fermés. Cette fête est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens et à cette occasion ils se retrouvent en famille pendant 4 à 5 jours. Chez nous, en France, ce serait l'équivalent de Noël, du jour de l'an et du 1er mai réunis !

Les activités du circuit

Ce voyage au Vietnam propose diverses activités ludiques et éducatives, qui plairont aux plus petits comme aux plus grands. En plus des randonnées faciles, vous ferez 1 ou 2 balades en bateau, apprendrez à préparer les nems, et participerez à des ateliers de fabrication de tambours et de masques traditionnels. Des moments forts à partager en famille !

La sécurité

Le circuit se déroule en moyenne montagne, à une altitude inférieure à 2000m. Les randonnées n'incluent aucun passage vertigineux ou dangereux, ni particulièrement technique. Sur l'ensemble du parcours, le réseau téléphonique est disponible. Toutes les conditions sont réunies pour profiter des randonnées en toute sécurité.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations pour l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

NB :
Nous vous demandons de bien vouloir privilégier des sacs de voyage souples sans armatures et sans roulettes. Cependant, les valises à armature et roulettes sont acceptées.
Lors des nuits chez l'habitant, vous n'aurez pas accès à la totalité de vos bagages, pour des raisons d'accessibilité (vous retrouverez votre grand sac de voyage le lendemain). Nous vous recommandons de prévoir un sac qui vous permettra d'emporter vos affaires pour 2 jours et 1 nuit.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts. Evitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 pull ou veste type polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 polaire pour les soirées qui peuvent être fraîches.
• 1 serviette de bain
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir
• 1 cape de pluie (facultatif)

En fonction des saisons, les températures peuvent fortement varier dans les régions montagneuses du Vietnam du nord. De novembre à mars, il peut faire froid en soirée, la nuit et le matin.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèche rapidement
• Boules Quies
• Répulsif puissant anti-moustiques

Couchage

Drap de sac.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir les coordonnées de votre passeport en remplissant les champs adéquats dans votre espace client : connexion à l'espace client. Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.


- Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus).
- Pour les ressortissants belges et suisses, le visa est obligatoire. Vous devez effectuer directement les démarches pour son obtention auprès de l’ambassade du Vietnam de votre pays, environ un mois avant le départ. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.
- Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

E-Visa
Pour les séjours de plus de 15 jours, il est désormais possible aux voyageurs français d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne). Cette procédure ne concerne à ce jour ni les Belges, ni les Suisses. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.

Passeport

Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français ; 1 mois après la date de retour pour les Belges. Pour les Suisses, passeport valable 6 mois après la date de demande de visa. Les coordonnées du passeport devront nous être fournies pour communication aux autorités vietnamiennes ; le passeport doit comporter au moins une pleine page vierge. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent être en mesure de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de faire de demande de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Un visa gratuit leur sera octroyé à l'arrivée. Il s'agit d'un visa à entrée unique ; si le voyageur devait quitter le pays puis y retourner pendant la quinzaine, il lui faudrait alors obtenir un second visa (qui serait, celui-ci, payant).

Visa obligatoire pour les Français passant plus de quinze jours au Vietnam (60 euros), les Belges (55 euros) ou les Suisses (70 francs). Il faudra fournir son passeport (aux conditions de validité indiquées à la rubrique « Passeport »), 2 formulaires de demande complétés et 2 photos d’identité (un seul formulaire et une seule photo pour les Belges et les Suisses).
Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

E-Visa

Il est désormais possible, aux voyageurs français qui en ont besoin, d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne).
Pour bénéficier de cette mesure (qui ne concerne à ce jour ni les Belges, ni les Suisses), le voyageur doit :
- se rendre sur le site de l’immigration vietnamienne, https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ;
- remplir le formulaire de demande avec informations personnelles, date d’entrée au Vietnam, objet du voyage et une adresse temporaire dans le pays ;
- fournir une copie numérisée de son passeport, et une photo d’identité (sans lunettes) ;
- régler 25 dollars US par voie électronique.

Une réponse est ensuite donnée au demandeur par e-mail, sous 3 jours ouvrés (en cas d'absence de réponse, il est possible de contrôler l'état de sa demande sur le site de l'immigration, rubrique « search »). Durée maximale du séjour, 30 jours (quel que soit le but de la visite).

Une fois le E-Visa obtenu et imprimé, il ne sera plus nécessaire que le voyageur remplisse de formulaire dans la zone d’immigration, ni qu'il paie rien de plus à l'arrivée. Les autorités de l’immigration vérifieront et viseront son visa à la date d’entrée. Enfin, il est à noter que le E-Visa ne remet pas en cause l’exemption de visa dont bénéficient les Français lors d’un séjour égal ou inférieur à 15 jours (14 nuits).

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Les autorités vietnamiennes étant très pointilleuses sur l'importation de médicaments psychotropes, il est très important pour leurs utilisateurs de se munir de la prescription de leur médecin (nom de produit, posologie, durée de traitement).
L´apparition, en 2003, de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, en 2004, celle de grippe aviaire dans certaines régions d´Asie du sud-est, nécessite que l’on s’informe, avant le départ, auprès du Ministère des Affaires Etrangères de la réalité du risque local.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont en progrès. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup de pluie et d’humidité, mais un bel ensoleillement. Certains endroits, proches du tropique du Cancer, et les régions d´altitude ont un climat tempéré.
Les températures moyennes annuelles de 22° à 27º sont très propices au tourisme, même si cette moyenne varie d'une région à l'autre : 23º à Hanoi, 26º à Hô-Chi-Minh-Ville et 25º à Hué.
Au Vietnam, il y a deux saisons bien distinctes ; la saison sèche et froide (de novembre à avril) et la saison chaude et pluvieuse (de mai à octobre). Intersaisons très brèves, plus sensibles au nord. Les changements de température sont plus marqués dans les provinces du nord (jusqu’à 12° d’amplitude), tandis que dans les provinces du sud, on a affaire à des variations de l’ordre de 3º.


Le climat du nord :
L’automne est la meilleure saison pour visiter le nord du Vietnam : il fait de 20 à 30°C, faible humidité et ciel dégagé en général. Au début de l’automne les rizières sont splendides.
L’hiver, il fait frais et humide (crachin), surtout dans les montagnes où la température descend souvent en dessous de +10°C.
Le printemps : peu de pluie avec souvent une brume de chaleur humide.
L’été : températures de 28 à 38°C avec parfois de grosses averses en fin de journée ou la nuit. C’est la période d'activité dans les rizières ; idéale pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans.

Les ethnies :
La population vietnamienne est majoritairement composée de Viêt, officiellement appelés Kinh (86%) et de 53 ethnies minoritaires, principalement représentées dans les montagnes du nord. Le nom et/ou l'orthographe de ces ethnies varient.
Exemples :
- Hmong, H'Mong, Mong ou encore Miao ("riz cru"). Eux se nomment souvent "montagnards".
- Tày, Thaïs tho, T'o, Tai Tho, Ngan, Phen, Thu Lao, ou encore Pa Di...
- Lô Lô, Lolo, Yi ou Luoluo
- Dao, Dzao ou Mien.

Les enfants du pays

Long, c'est le prénom que mes parents m'ont donné. Je l'aime beaucoup car ils disent que c'est en référence à la région où l'on vie : le delta du Mékong, le grenier à riz du Vietnam. En vietnamien il se traduit "delta des 9 dragons". Je suis fier d'être né ici, à Ben Tre, au milieu d'une forêt de cocotiers. La vie y est douce et il fait bon toute l'année. J'adore jouer avec mes copains sur les barques avec lesquelles nous naviguons entre les canaux bordés de palmiers et de cocotiers d'eau. On pêche tous les jours le crabe et la crevette. Maman les utilise pour préparer les nems... ils sont si délicieux ! En dessert, on a souvent le droit aux fruits sucrés fraîchement cueillis de notre jardin. Mais quand il nous manque un ingrédient, nous allons au marché, où les bateaux multicolores forment un véritable labyrinthe flottant !
Souvent, je vais dans les rizières qui entourent la maison pour m’amuser sur le dos de nos buffles. Ils sont très utiles pour labourer les champs et cultiver le riz, notre principale source de revenu.
J'aime ma campagne natale mais je rêve de découvrir tout le pays. Il paraît qu'au nord les montagnes sont magnifiques. Là-bas, les habitants construisent leurs maisons sur les pentes des collines, et restent accrochées comme par magie. Leurs rizières forment des escaliers géants qui montent jusqu'au ciel ! J'ai également entendu parler d'un canyon marin immense où des milliers de rochers calcaires émergent des eaux émeraude. Il est plus connu sous le nom de baie d'Halong, qui signifie la "descente du dragon". Selon la légende, celui-ci protégea notre pays contre les envahisseurs en crachant des milliers de perles qui se transformèrent en îles. Il décida alors de s'y installer…
Je m’imagine aussi explorer des anciennes terres d’un royaume disparu, faites de côtes sauvages, d’îles désertes, de forêts maritimes et de vallées arides aux larges dunes. Ce territoire c’est le Panduranga. Il fut le dernier royaume du Champa, un peuple puissant qui régna durant des siècles sur tout le littoral du centre et du sud du Vietnam. Papi m’a dit qu’après leur défaite contre le Vietnam ancien en 1832, ils cachèrent certains de leurs trésors dans les montagnes…

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• Guide Lonely Planet Vietnam, Editions Lonely Planet
• Guide Vietnam, bibliothèque du voyageur, Editions Gallimard
• Guide Olizane du Vietnam, Jacques Népote et Xavier Guillaume, Editions Olizane
• Vietnam, du fleuve Rouge au Mékong, Nathalie et Philippe Body, Editions Palantines
• Ticket to Vietnam, Gaspard Walter, Editions La Martinière
• Terre des oublis, Duong Thu Huongn, Editions Sabine Wespieser
• Une si jolie petite guerre, Marcelino Truong, Editions Denoël
• L’amant, Marguerite Duras, Editions Les Edition de Minuit
• Peste et choléra, Patrick Deville, Editions Points
• La Princesse et le pêcheur, Minh Tran Huy, Editions Actes Sud Littérature
• Contes et mythes du Vietnam, Baptiste Condominas, Editions Actes Sud Junior
• Vivre avec les vietnamiens, Philippe Papin et Laurent Passicousset, Editions Archipel
• Vietnam attitude, Collectif, Editions Hachette Guides bleus
• Dictionnaire insolite du Vietnam, Ariane Louvet, Editions Cosmopole
• Parler le vietnamien en voyage, Philippe Lambert et Michel Fournier, Editions Harrap’s
• Les recettes authentiques de Uyen Luu (Cuisine vietnamienne), Luu Uyen, Editions Solar
• Carte du Vietnam 1/1.000.000, Editions I.T.M (International Travel maps)

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 55 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Baie d'Halong terrestre (Tam Coc) : profitez de quelques jours de détente en fin de voyage dans la superbe baie d'Halong terrestre, près du village de Tam Coc. Entre pitons karstiques et rizières, villages et sites historiques, vous pourrez flâner à pied ou à vélo, ou simplement profiter d'un moment de détente au bord de la piscine de votre hôtel. Durée sur mesure, selon vos souhaits.

Delta du Mékong : en 3 ou 4 jours, nous vous proposons de découvrir le "grenier du Vietnam". Incursion dans ce labyrinthe de chemins aquatiques où seul le fleuve rythme la vie des villages et de ses habitants.

Temples d'Angkor : en 5 jours, nous vous proposons d’étendre votre circuit jusqu’au Cambodge, à la découverte des grands sites d’Angkor et des paysages lacustres du Tonlé Sap.

Luang Prabang : en 4 jours, nous vous proposons une escale au Laos, à la découverte du "joyau du Mékong". Au programme : visite de la ville et découverte de chutes aux eaux turquoises, un peu de sérénité, beaucoup de charme et de culture, pour une douce fin de voyage.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.