Nouveau Vietnam chez l'habitant - Circuit Nord Vietnam - Bac Ha En immersion chez les ethnies du nord

  • Cao Bang - Vietnam
    Cao Bang - Vietnam
  • Mu Cang Chai - Vietnam
    Mu Cang Chai - Vietnam
  • Ethnie des Lolo noirs - Province de Cao Bang - Vietnam
    Ethnie des Lolo noirs - Province de Cao Bang - Vietnam
  • Dong Van - Vietnam
    Dong Van - Vietnam
  • Ethnie des Lolo noirs - Province de Cao Bang - Vietnam
    Ethnie des Lolo noirs - Province de Cao Bang - Vietnam
  • Mu Cang Chai - Vietnam
    Mu Cang Chai - Vietnam
  • Région de Bac Ha - Vietnam
    Région de Bac Ha - Vietnam
  • Massif du Thong Nong - Cao Bang - Vietnam
    Massif du Thong Nong - Cao Bang - Vietnam
Voyage à pied
  • À partir de 1230 €
  • Voyage réalisable : toute l'année
  • À partir de 10 ans
  • 12 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : VIEL12

  • • En totale immersion chez l'habitant
  • • La découverte des nombreuses minorités du nord du Vietnam
  • • Un voyage sportif et hors des sentiers battus

Terrain propice à la randonnée, le Tonkin est un merveilleux terrain de jeu pour tous les amoureux de montagne. Aux confins du nord, un voyage en immersion totale dans cette région mythique, entre découverte de paysages à couper le souffle et rencontres avec les nombreuses ethnies du nord.
Depuis Hanoi, vous rejoignez en train de nuit Lao Cai, ville frontalière entre le Vietnam et la Chine. Après une étape à Bac Ha où vous visitez un marché coloré de l’ethnie Hmong fleurs, ce sera essentiellement à pied que vous découvrez les plus beaux panoramas de haute montagne, des villages aériens peuplés de diverses ethnies, des rizières en terrasses tracés à flanc de montagne. Vous irez dans les endroits les plus reculés, totalement à l’écart du tourisme de masse, serez accueillis dans les familles et partagerez des moments de vie avec les locaux. Un voyage authentique, porteur de sens et surtout hors de sentiers battus.

lire la suite

Découvrir le pays

  • Activités

    Randonnée, Découverte

  • Encadrement

    Equipe locale

  • Confort

    Refuge, gîte, dortoir

  • Itinérance

    Voyage itinérant

Refuge, gîte, dortoir Chez l'habitant
> Votre voyage
Refuge, gîte, dortoir

1230 € / personne

> demander un devis

Les prix affichés ci-dessus sont une estimation calculée à partir des dates, des hébergements et du nombre de participants sélectionnés. Vous pourrez personnaliser votre demande lors de la création de votre devis.

Le prix comprend

Les documents de voyage, l'hébergement comme mentionné en pension complète du dîner du J2 au déjeuner du J12, les transferts en véhicule privé avec chauffeur, en train et bateau, la location de vélo à Cat Ba, l'assistance d'un guide local francophone, l'équipe de porteurs.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d’inscription, le transport aérien (les vols internationaux et intérieurs), les frais de visa (gratuit à ce jour pour les ressortissants français si séjour inférieur ou égal à 15 jours), les droits d’entrée sur les sites et musées, les boissons, les repas non mentionnés, les pourboires, le supplément chambre individuelle.

Complément d'information tarifaire

- Supplément chambre individuelle (possible uniquement pour les hôtels) : 50€.
- Chambre à disposition à Hanoi le 1er jour si arrivée très matinale : nous consulter
- Nuit supplémentaire à Hanoi : nous consulter.

Attention pendant Noël et le jour de l'an, ainsi que durant la fête du Têt au Vietnam, un supplément est à prévoir : nous consulter

Idées associées

Ethnie, Chez l'habitant, Hanoi, Tonkin, Montagne, Mai Chau, Sapa, Hmong, Ba Be.

Jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Hanoi

Arrivée à Hanoi. Accueil par votre guide local francophone à la sortie de l'aéroport puis transfert à l'hôtel (la chambre est disponible à partir de 14h). Le reste de la journée est libre.

Suggestions de balades dans les environs de l'hôtel (le guide pourra vous aider à vous orienter et vous suggérer des visites possibles) :
- Découverte du quartier des "36 rues et corporations", cœur historique de la cité marchande vieille de près de 1000 ans.
- Balade à pied autour du lac Hoan Kiem ("lac de l'épée restituée"). Lê Loi (empereur entre 1428 et 1433), au début de sa lutte contre les Chinois, aurait reçu d'un pêcheur une épée repêchée dans le lac. Dix ans plus tard, après avoir réussi à les chasser, et traversant ce même lac, il est abordé par une tortue, qui lui réclame l'épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple viêt. Lê Loi comprend alors que l'épée était un mandat du Ciel pour chasser les Chinois du pays.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 1h

Jour 2 : Hanoi

Départ matinal et court transfert dans un quartier populaire de Hanoi pour visiter un petit marché bouillonnant. Les étals de la ruelle foisonnent de divers produits locaux (pâtes de riz, tofu, fruits, légumes, viandes, poissons, fruits de mers…). Traversée de ce labyrinthe effervescent jusqu’à un petit étang entouré de maisons typiques de la banlieue de Hanoi. Après un rafraîchissement, continuation vers une pagode du quartier puis le temple de Dinh Dai, jadis beaucoup plus imposant, et ancienne porte sud de Thang Long, nom de la cité impériale que constituait jadis Hanoi, signifiant "dragon prenant son envol". Désormais, c’est un endroit historique pour tous les Hanoiens.
Reprise de l’excursion en direction de la modeste mais confortable demeure de M.Tien et son épouse Kim Anh. Ici, la promiscuité règne : les maisons sont collées les unes aux autres. Retraité de l’armée, M.Tien exerce accessoirement la profession de moto-taxi tandis que son épouse est couturière. Partage d’un déjeuner garni de spécialités locales. Echange d’une discussion ouverte afin de se familiariser plus amplement à leur culture, traditions et vie quotidienne.
L’après-midi, visite du temple de la Littérature. Cette magistrale représentation de l’architecture traditionnelle était dédiée, sous la période monarchique, au culte de Confucius, des lettres et grands lettrés du royaume. Centre spirituel mais aussi intellectuel car il abritait depuis sa fondation (1070) une école supérieure préparant aux concours littéraires : le Collège des fils de l’Etat.
Continuation par le centre politico-administratif : visite de la pagode au Pilier unique et promenade dans les jardins de l’ancien Palais du gouverneur d’Indochine (actuel Palais présidentiel) qui abrite également le modeste logis sur pilotis de Hô Chi Minh ; puis, à proximité, passage devant son mausolée (visite de l’extérieur).
Après le dîner dans un restaurant local, transfert à la gare de Hanoi pour le train de nuit. Nuit à bord en cabine partagée de quatre couchettes.

  • Heures de marche : entre 1h et 2h
  • Hébergement : en train
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone

Jour 3 : Lao Cai - Bac Ha

Arrivée à la gare de Lao Cai, arrêt dans un hôtel près de la gare pour se rafraichir et prendre le petit déjeuner. Puis trajet routier vers Bac Ha, petite ville de montagne située à mille mètres d’altitude.
En fonction du jour de visite, découverte d’un marché : à Coc Ly (mardi) ; à Sin Chen (mercredi) ; à Can Cau (samedi) ; ou à Bac Ha (dimanche). Ces marchés sont généralement divisés en plusieurs espaces : denrées alimentaires, échoppes de restauration, outils agricoles, étoffes et vêtements "traditionnels", et animaux (volailles, cochons, bœufs, buffles, chevaux…) amenés tout au long du marché par les habitants des environs, créant une ambiance particulièrement animée. Si ce jour ne correspond pas à un jour de marché (lundi, jeudi ou vendredi), une balade de deux heures autour de Bac Ha sera proposée en remplacement.
Installation chez un habitant de l’ethnie Tay. Déjeuner.
L’après-midi, départ pour une randonnée dans les montagnes entourant Bac Ha. En chemin, découverte de l’habitat traditionnel Tay et Hmong fleur et de leur environnement agricole. À Phec Bung, bifurcation sur un sentier et montée vers Ngai Thau, un village Hmong fleur perdu dans la montagne. Visite du village, de son école (en semaine) et vue panoramique sur la vallée de Phec Bung. Poursuite en direction du village Tay de Na Hoi. La découverte de ces deux villages sera l’occasion de prendre la pleine mesure de la diversité culturelle locale. Retour à l'auberge familiale en fin de journée.
Dîner et nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, entre 2h et 3h, 70 km

Jour 4 : Bac Ha - Hoang Su Phi

Transfert pour Hoang Su Phi via Coc Pai. Traversée d’ouest en est du massif de la rivière Chay par une route de montagne tortueuse, mais magnifique, presque parallèle à la frontière chinoise. De Coc Pai, le voyage continue le long de la vallée de la rivière Chay dont vous remontez le cours durant près de 40 kilomètres jusqu’au bourg de Hoang Su Phi. A une quinzaine de kilomètres avant ce bourg, détour pour longer une belle vallée. A l’exception des jours de brumes (en janvier et février notamment), les paysages sont à couper le souffle. Au bout du chemin, découverte d’un village situé à environ 1000 mètres d’altitude sur un versant de montagne dominant la vallée. Il est peuplé de quelques dizaines de familles de l’ethnie La Chi. D’une population de plus de 10 000 personnes, cette ethnie est une minorité dans la minorité. Balade durant une heure dans leur village et rencontre avec les habitants.
Demi-tour à Hoang Su Phi pour le déjeuner avant de poursuivre une douzaine de kilomètres plein sud sur une petite route qui monte sur le versant nord-ouest de la plus haute montagne du massif. Son point cumulant, le mont Kiou Leou Ti, s’élève à 2402 mètres.
Départ pour une randonnée montant à flanc de montagne à travers de belles rizières en terrasses et des villages. Vues panoramiques sur un ensemble de vallées et de montagnes chaotiques avant d’arriver dans un village où vous serez accueillis dans une famille Dao Noir, une ethnie reconnaissable par ses costumes et foulards noirs agrémentés de rayures rouges. Les Dao Noirs vivent de la riziculture en terrasses, de l’élevage et de la culture de cardamone. Installation dans leur maison en bois sur pilotis (conditions d’hygiène et de confort correctes). Temps libre pour profiter de grands paysages, dîner avec la famille.
Nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone

Jour 5 : Au pays des Dao Noirs de Hoang Su Phi

Vous continuez la découverte de ce massif reculé par deux randonnées entrecoupées d’un court transfert en véhicule. Le matin, marche de 2h30 en direction sud sur un sentier qui serpente à travers des villages de l’ethnie Dao et Nung et les rizières en terrasse. Descente douce vers le bas de la vallée, traversée ensuite d’un pont suspendu et remontée vers le point de rendez-vous avec le chauffeur. Court transfert vers le bourg de Nam Son pour le déjeuner dans un restaurant local. L’après-midi, le chemin de randonnée monte régulièrement jusqu’à un autre village de l’ethnie Dao Noir, situé à flanc de montagne, à environ 900 mètres d’altitude. Une belle vue panoramique s’offre sur la vallée Nam Son, couverte de belles rizières en terrasses.
Dîner et nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 1h, 30 km

Jour 6 : Les vallées du haut Song Chay

Journée de marche soutenue mais en négatif au milieu des vallées centrales du massif de Hoang Su Phi. De village en village, de vallée en vallée, sur des sentiers en balcon et à travers de petits bois, vous découvrez en profondeur le cadre de vie de l’ethnie Dao Rouge et profitez de grands panoramas. En fin de journée, arrivée dans un village de l’ethnie Dao Rouge dominant la vallée de Thong Nguyen. Les femmes Dao Rouges portent encore leurs habits traditionnels : veste longue avec un mélange de couleur bleu indigo et rouge et avec de beaux motifs brodés en couleur différente. Elles portent aussi des bijoux en argent.
Comme les Dao Noirs, les Dao Rouges pratiquent la culture de riz sur brûlis ou les rizières en terrasse sur les pentes de montagne. Outre le riz, ils plantent aussi le manioc, mais, coton, légumes, cardamome. L’élevage est bien développé et est une source principale de vie.
Dîner et nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone

Jour 7 : Village musée de l'ethnie Tay au pied du Tay Con Linh

Vous sortez du massif de Hoang Su Phi par une marche de 1h30 à travers les rizières et les champs de thé en direction du bourg de Thong Nguyen où vous reprenez le véhicule pour continuer le voyage vers le secteur oriental du Haut Tonkin. Au sud de la ville d’Ha Giang, vous vous installez dans un magnifique village de l’ethnie Tay. Charmant, paisible et authentique, ce village composé d’une cinquantaine de maisons sur pilotis et tout en bois se niche au pied du massif de Tay Con Linh. A la différence des Dao qui habitent en hauteur, les Tay s’établissent dans les vallées encaissées où l’eau est abondante afin de profiter de la riziculture en terre inondée. Vous êtes accueillis dans une belle maison ouverte sur les champs de riz et déjeunerez avec la famille.
L’après-midi, randonnée de 3 à 4 heures dans les hauteurs du massif de Tay Con Linh. Depuis le village, marche sur un sentier ombragé de palmiers à larges feuilles, ascendant sur le versant nord du massif. De l’autre côté de la vallée, une chaîne de montagnes se dessine à l’horizon avec ses magnifiques dentelures karstiques : un panorama qui jamais ne sombre dans la monotonie. Après 1h30 de marche, arrivée dans un village peuplé de Dao Rouges, établi à flanc de montagne. Leurs rizières, qui entourent le village, se déploient sur les pentes vallonnées des montagnes. Ces rizières varient considérablement au fil des saisons. En hiver et au printemps, les cultures mises à nu révèlent un sol brut parsemé de paille brûlée. Entre fin avril et fin mai, les terrasses inondées se miroitent les reflets du soleil couchant. De juillet à octobre, les rizières se parent de toutes les gammes de couleurs, verdoyantes puis jaune doré.
Descente progressive vers le bas de la vallée. Après la traversée d’une rivière, continuation de marche sur un chemin plat vers un autre village Tay, un véritable havre de paix. Découverte du village puis court transfert en véhicule pour revenir chez votre hôte.
Repas et nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 2h, 75 km

Jour 8 : Chez les Hmong de la montagne des trois fées

Transfert d’une heure pour la vallée de Quan Ba. De Quyet Tien, vous marchez, d’abord sur un petit chemin bétonné, puis sur des pistes tracées à flanc de montagnes, le long d’une vallée sur le versant occidental du grand massif de Phu Ta Ca (ou massif des trois fées). Vous traversez des rizières, des sous-bois, divers villages peuplés de Dao Rouges (Ma Quynh, Truc Son et Nam Son) et de Hmong Noirs (Hoang Lan 1 et Hoang Lan 2), profitez de beaux panoramas sur la vallée de Quan Ba. Déjeuner pique-nique. Vous traversez une petite source pour rejoindre le village de Nam Dam composé de quelques dizaines de maisons aux murs de terre étalées sur une douce colline. Les habitants du village sont de l’ethnie Dao.
Visite du village puis court transfert par une voie ondoyant sur les contreforts sud-ouest du massif du Vang Pao, en direction des versants nord du massif des trois fées (appelé ainsi à l’époque coloniale en raison de ses trois points cumulant). Arrivée dans un village nid d‘aigle Hmong Blanc, soixante maisonnées établies sur les flancs nord du massif qui reste, de par son inaccessibilité protectrice, l'un des derniers confins du Vietnam.
Installation chez ancien chef de la commune. En fin d'après-midi balade vers la vallée centrale sur une piste aérienne permettant de contempler un panorama unique sur le plateau du Dong Van et sur le Phu Ta Ca.
Dîner et nuit chez l’habitant.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h30
  • Dénivelé + : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 2h, 60 km

Jour 9 : Meo Vac - au bout du monde

Le matin, départ en véhicule à travers le cœur du haut plateau karstique de Dong Van afin de rejoindre la ville de Meo Vac, à l'extrême nord du Vietnam. Panorama imprenable sur les bourrelets septentrionaux du massif du Dong Van, dessinés de rizières en terrasses et hameaux Dao et sânchî, avec en fond de tableau les contreforts sud du parc national. Arrivée vers midi. Déjeuner dans un restaurant local et installation à l’hôtel.
L'après-midi, marche dans le secteur nord du massif du Si Cou Ty – Ba Vi. Le massif du Ba Vi est une montagne karstique dont le sommet culmine à 1500m. Le nord du massif qui ressemble à une tour un peu triangulaire, domine les gorges de la rivière No Que, le canyon de Tu San, la fameuse passe de Ma Pi Len et les pics brumeux de la frontière chinoise. Sa forme spéciale rend la montagne assez unique en son genre pour le pays.
Transfert à Ma Pi Len (30 minutes) et départ en randonnée sur les flancs du Pa Vi. Vous montez sur le versant ouest du massif, à flanc de montagne. La pente longe quelques hameaux Hmong accrochés aux pentes escarpées. Ambiance alpine, vue plongeante sur des rizières en terrasses, le canyon du Tu San, la passe du Ma Pi Leng, les gorges de la rivière No Que et sur les massifs environnants.
Vous arrivez au village Hmong Blanc de Ti Cu Si où vivent une centaine de familles. Le village se cache dans une petite contre-allée ceinturée par un chaos de pics karstiques. Vous visitez le village, les maisons et observez les techniques de tissage du chanvre. Vous continuez votre marche sur une piste aérienne, vers l’est du Pa Vi où vous rejoignez votre véhicule pour retourner à l’hôtel.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 3h, 80 km

Jour 10 : Rencontre avec les Lolos Noirs

Route en direction de la province de Cao Bang. Au fur et à mesure de la descente, les villages Hmong laissent place aux rizières en terrasses des ethnies du nord : d’abord les Dao Rouges, puis les Giay, dont les femmes sont reconnaissables à leur culotte courte et leur chemisier bleu ciel, et les Xuong (nom local des Nung). Au point de confluence de la rivière Nhiêm et du fleuve Gâm, traversée de ce dernier et remontée de sa vallée sur 30 km jusqu’à Bao Lac. Déjeuner dans un restaurant local.
Traversée du bourg de Bao Lac et 10 km plus loin bifurcation sur une piste en direction du village de Khuoi Khon.
Arrivée au village, installation chez M. Hai, chef du village Lolo de Khuoi Khon. Sa maison sur pilotis, sur les hauteurs du hameau, offre une vue plongeante jusqu’au fond de la vallée et ses rizières en terrasses. M. Hai y habite avec son épouse, deux de ses filles, son gendre et ses petits-enfants.
Rencontre avec les villageois et visite accompagnée des foyers.
Dîner et nuit chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 120 km
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone

Jour 11 : Lac de Ba Be

Le matin, départ pour le lac de Ba Be par l’ancienne route coloniale N4 en direction de Nguyen Binh. Arrivée en fin de matinée au parc national du lac de Ba Be (signifiant "trois baies/cirques"). Le site est caractérisé par un lac naturel alimenté par trois cours d’eau et enchâssé dans de hautes formations calcaires, encore largement recouvertes de forêt primaire subtropicale. Les villages alentour sont principalement habités par l’ethnie Tay.
Embarquement sur un bateau local et descente de la rivière Nang. Déjeuner pique-nique aux grottes Puong ou, si le temps le permet, dans un restaurant local près des chutes de Dau Dang. Puis petite marche jusqu’aux chutes de Dau Dang et reprise du bateau ; traversée du lac et arrivée à Coc Toc, village Tay situé sur une anse du lac, au pied d’un massif boisé et à l’écart des flux touristiques. Au bout du hameau, en lisière de jungle, installation dans une maison en bois sur pilotis. Temps libre.
Dîner et nuit chez l’habitant.

  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, entre 3h30 et 4h, 90 km

Jour 12 : Ba Be - Hanoi

Trajet en direction de Hanoi via Bac Kan. Les paysages de montagne cèdent la place au fur et à mesure à ceux des rizières inondées du bas delta. A partir de Thai Nguyen, où la route devient plus large et mieux entretenue, de nouveaux parcs industriels apparaissent des deux côtés de la vallée. Arrivée en fin d'après-midi à l’aéroport de Hanoi. Vol de retour.

  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 5h, 200 km

Important itinéraire

Certaines étapes peuvent être modifiées pour des raisons techniques et/ou de météo.

Possibilité de poursuivre votre voyage à la fin du circuit pour découvrir le reste du pays. Par exemple la baie d'Halong ou les cités impériales du centre du pays.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Patrimoine et Nature,
Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

9 jours de marche

Début du séjour

A l'aéroport de Hanoi.

Fin du séjour

A l'aéroport de Hanoi.

Caractéristiques du circuit

Circuit itinérant.
Assistance d’un guide local francophone pendant tout le séjour.
Ce circuit est classé 3 chaussures en raison du climat tropical qui rendent les randonnées plus compliquées, ainsi que pour les conditions d'hébergements moins favorables au repos qu'un hôtel classique.

Hébergement

Pour les nuits chez l'habitant : vous partagez la vie quotidienne d’une famille vietnamienne à la campagne. Le confort est rudimentaire mais l’expérience est unique : en chambres privées avec lits, bon matelas et moustiquaires ; toilettes et douches, extérieures aux chambres, sont à partager.

A Hanoi : nuit en hôtel 3 étoiles.
A Meo Vac : nuit en hôtel 2 étoiles.

Nourriture

La cuisine vietnamienne est particulièrement fine et légère. Le riz constitue la base de l’alimentation et accompagne la plupart des plats : bœuf, porc, volaille et légumes. Les produits de la mer - crevettes, poissons, crabes - y tiennent une grande place. Parmi les spécialités : le Pho, célèbre soupe du Nord à base de nouilles et viande de bœuf, les fameux "nems"... Grande diversité de fruits.

Encadrement

Guides locaux francophones pendant toute la durée du séjour.

Transfert et transport des bagages

Transferts en véhicule privé avec chauffeur et en train couchette confortable (compartiment de 4 personnes, couchettes molles). Possibilité de privatiser le compartiment avec supplément. Nous consulter.

Assistance de porteurs pendant le trek. Vous ne portez que votre sac à dos avec vos affaires de la journée.

Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien, consultez nos équipes de vente.

Documents de voyage

Un carnet de voyage avec les informations nécessaire vous sera remis avant votre départ.

Informations pratiques

Nous déconseillons d'aller au Vietnam pendant la période Têt (nouvel an vietnamien) : la plupart des magasins et des restaurants sont fermés ; le Têt est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens et à cette occasion ils se retrouvent en famille pendant 4 à 5 jours.
Chez nous, en France, ce serait l'équivalent de Noël, du jour de l'an et du 1er mai réunis !
Nous déconseillons également de faire ce voyage entre début décembre et fin février, les températures vers Sapa peuvent descendre entre 5° et 0° la nuit.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)

Equipement

• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1,5 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Protection auditive pour atténuer les bruits, type boules Quies (facultatif)
• Répulsif puissant anti-moustiques

Couchage

Prévoyez un drap de sac pour les nuits chez l’habitant.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir les coordonnées de votre passeport en remplissant les champs adéquats dans votre espace client : connexion à l'espace client. Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.


- Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus).
- Pour les ressortissants belges et suisses, le visa est obligatoire. Vous devez effectuer directement les démarches pour son obtention sur le site web de l'immigration vietnamienne https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ou bien auprès de l’ambassade du Vietnam de votre pays, environ un mois avant le départ. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.
- Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

E-Visa
Pour les séjours de plus de 15 jours, il est désormais possible aux voyageurs français d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne). Il en est de même pour les ressortissants belges et suisses, pour tout séjour de moins de 30 jours. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.

Passeport

Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français ; 1 mois après la date de retour pour les Belges. Pour les Suisses, passeport valable 6 mois après la date de demande de visa. Les coordonnées du passeport devront nous être fournies pour communication aux autorités vietnamiennes ; le passeport doit comporter au moins une pleine page vierge. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent être en mesure de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de faire de demande de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Un visa gratuit leur sera octroyé à l'arrivée. Il s'agit d'un visa à entrée unique ; si le voyageur devait quitter le pays puis y retourner pendant la quinzaine, il lui faudrait alors obtenir un second visa (qui serait, celui-ci, payant).

Visa obligatoire pour les Français passant plus de quinze jours au Vietnam (60 euros), les Belges (55 euros) ou les Suisses (70 francs). Il faudra fournir son passeport (aux conditions de validité indiquées à la rubrique « Passeport »), 2 formulaires de demande complétés et 2 photos d’identité (un seul formulaire et une seule photo pour les Belges et les Suisses).
Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

E-Visa

Il est désormais possible, aux voyageurs français qui en ont besoin, aux Belges et aux Suisses, d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne).
Pour bénéficier de cette mesure, le voyageur doit :
- se rendre sur le site de l’immigration vietnamienne, https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ;
- remplir le formulaire de demande avec informations personnelles, date d’entrée au Vietnam, objet du voyage et une adresse temporaire dans le pays ;
- fournir une copie numérisée de son passeport, et une photo d’identité (sans lunettes) ;
- régler 25 dollars US par voie électronique.

Une réponse est ensuite donnée au demandeur par e-mail, sous 3 jours ouvrés (en cas d'absence de réponse, il est possible de contrôler l'état de sa demande sur le site de l'immigration, rubrique « search »). Durée maximale du séjour, 30 jours (quel que soit le but de la visite).

Une fois le E-Visa obtenu et imprimé, il ne sera plus nécessaire que le voyageur remplisse de formulaire dans la zone d’immigration, ni qu'il paie rien de plus à l'arrivée. Les autorités de l’immigration vérifieront et viseront son visa à la date d’entrée. Enfin, il est à noter que le E-Visa ne remet pas en cause l’exemption de visa dont bénéficient les Français lors d’un séjour égal ou inférieur à 15 jours (14 nuits).

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Les autorités vietnamiennes étant très pointilleuses sur l'importation de médicaments psychotropes, il est très important pour leurs utilisateurs de se munir de la prescription de leur médecin (nom de produit, posologie, durée de traitement).
L´apparition, en 2003, de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, en 2004, celle de grippe aviaire dans certaines régions d´Asie du sud-est, nécessite que l’on s’informe, avant le départ, auprès du Ministère des Affaires Etrangères de la réalité du risque local.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont en progrès. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup de pluie et d’humidité, mais un bel ensoleillement. Certains endroits, proches du tropique du Cancer, et les régions d´altitude ont un climat tempéré.
Les températures moyennes annuelles de 22° à 27º sont très propices au tourisme, même si cette moyenne varie d'une région à l'autre : 23º à Hanoi, 26º à Hô-Chi-Minh-Ville et 25º à Hué.
Au Vietnam, il y a deux saisons bien distinctes ; la saison sèche et froide (de novembre à avril) et la saison chaude et pluvieuse (de mai à octobre). Intersaisons très brèves, plus sensibles au nord. Les changements de température sont plus marqués dans les provinces du nord (jusqu’à 12° d’amplitude), tandis que dans les provinces du sud, on a affaire à des variations de l’ordre de 3º.

Au Vietnam, il n’existe pas de saison idéale sur l’ensemble du pays. S’étalant sur 1650 km de long, le climat est différent du nord au sud.

Au nord :
L’automne est la meilleure saison pour visiter le nord du Vietnam : il fait de 20 à 30°C, faible humidité et ciel dégagé en général. Au début de l’automne les rizières sont splendides.
L’hiver, il fait frais et humide (crachin), surtout dans les montagnes où la température descend souvent en dessous de +10°C.
Le printemps : peu de pluie avec souvent une brume de chaleur humide.
L’été : températures de 28 à 38°C avec parfois de grosses averses en fin de journée ou la nuit. C’est la période d'activité dans les rizières ; idéale pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans.

Au centre : à l’automne, il arrive qu’il y ait des typhons.

Au sud : l’hiver est en général très sec avec des températures agréables. A partir du printemps, il peut faire très chaud (35/38°C). L’été, il pleut beaucoup mais ce sont généralement de grosses averses, en fin de journée. La moyenne des températures est quasiment la même toute l’année, entre 28° et 32°C.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Vous accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

  • Luang Prabang, joyau du Laos

    Luang Prabang, joyau du Laos
    Découverte et rencontre

    • La découverte de Luang Prabang, ville-joyau au bord du Mékong • Une vraie rencontre avec les populations locales

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Angkor et le Tonlé Sap

    Angkor et le Tonlé Sap
    Découverte et rencontre

    • Une découverte d'Angkor de façon autonome • La conférence sur l'histoire d'Angkor • La vie lacustre du Tonlé Sap • Les entrées des sites visités incluses

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Les canaux du delta du Mékong

    Les canaux du delta du Mékong
    Découverte et rencontre

    • La vie authentique dans le delta • Les marchés flottants • La croisière et la nuit en chambre d'hôtes • Un court séjour combinable avec d'autres régions ou pays

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Privatisation du voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

    Demander un devis