Nouveau Randonnée Vietnam (Hanoi et la Baie d'Along - Sud, Saigon et Delta du Mékong) - Voyage sur mesure Le sud : parcs nationaux, côte sauvage et delta

  • Habitante - Panduranga - Vietnam
    Habitante - Panduranga - Vietnam
  • Parc national de Cat Tien - Vietnam
    Parc national de Cat Tien - Vietnam
  • Tented Camp - Lac Lak - Panduranga - Vietnam
    Tented Camp - Lac Lak - Panduranga - Vietnam
  • Cap Padaran - Panduranga - Vietnam
    Cap Padaran - Panduranga - Vietnam
  • Parc national de Cat Tien - Vietnam
    Parc national de Cat Tien - Vietnam
  • Parc national de Cat Tien - Vietnam
    Parc national de Cat Tien - Vietnam
  • Côte du Panduranga - Vietnam
    Côte du Panduranga - Vietnam
  • Littoral sauvage du Panduranga - Sud-Vietnam
    Littoral sauvage du Panduranga - Sud-Vietnam
  • Littoral sauvage du Panduranga - Sud-Vietnam
    Littoral sauvage du Panduranga - Sud-Vietnam
  • Baie de Vinh Hy - Sud-Vietnam
    Baie de Vinh Hy - Sud-Vietnam
Découverte et rencontre
  • À partir de 1650 €
  • Voyage réalisable : toute l'année
  • À partir de 6 ans
  • 14 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : VIEL14

  • • La découverte d'une région méconnue du Vietnam
  • • La rencontre avec les minorités ethniques du sud du pays
  • • Les paysages variés et à couper le souffle

Un itinéraire hors du commun et hors des sentiers battus, sur les terres des minorités du sud. Nous vous emmenons à la découverte de territoires d’exception alternant paysages montagnards, croisière exotique, forêts majestueuses, littoral sauvage, désert de dune et terre fertile.
Après avoir découvert Saigon, la capitale économique du pays, vous partez à la rencontres des ethnies du sud dans des paysages exceptionnels : des parcs nationaux de Cat Thien et Nui Chua au mythique delta du Mékong en passant par les côtes escarpées du sud.

lire la suite

Découvrir le pays

  • Activités

    Randonnée, Découverte

  • Encadrement

    Equipe locale

  • Confort

    Standard

  • Itinérance

    Voyage itinérant

Hébergement standard En hôtel, chez l'habitant et en tente lodge
> Votre voyage
Hébergement standard

1650 € / personne

> demander un devis

Les prix affichés ci-dessus sont une estimation calculée à partir des dates, des hébergements et du nombre de participants sélectionnés. Vous pourrez personnaliser votre demande lors de la création de votre devis.

Le prix comprend

Les documents de voyage, l'hébergement comme mentionné en chambre double, les petits déjeuners du J2 au J14, les déjeuners des J3, 4, 6, 9, 12 et 13, les dîners des J2 à 4 et des J13 et 14, les transferts en véhicule privé avec chauffeur, les locations de vélo, l'assistance d'un guide local francophone.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d’inscription, les vols internationaux, les frais de visa (gratuit à ce jour pour les ressortissants français si séjour inférieur ou égal à 15 jours), les droits d’entrée sur les sites et musées, les boissons, les repas non mentionnés, les pourboires, le supplément chambre individuelle.

Complément d'information tarifaire

- Possibilité d'avoir une chambre single, nous consulter pour le tarif.
- Nuit supplémentaire à Saïgon : 35€ par personne.

Attention, à Noël, au jour de l'an, ainsi que durant la fête du Têt, un supplément est à prévoir : nous consulter.

Idées associées

Ethnie, Hanoi, Tonkin, Sapa.

Jour par jour

Jour 1 :

Arrivée à Saigon

Arrivée à l’aéroport de Saigon. Accueil par le guide francophone et installation à l’hôtel.
Temps libre.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Transfert : Véhicule, 0h30, 10 km
Jour 2 :

Saigon - Ta Lai - rencontre avec les Cau Maa'

Le matin, marche d’orientation dans l’ancienne capitale coloniale française de Cochinchine (1862-1945). Passage devant ses principaux monuments historiques, qui parsèment la rue Dong Khoi (ancienne rue Catinat, artère de la ville coloniale) : la poste centrale de Saigon (1891), l’église de Cha Tam ou de Huyen Si et le théâtre "Saigon Opera House" (1897).

Puis route en direction du parc national de Nam Cat Tien et du village de Ta Lai de l'ethnie Cau Maa'.
Les Cau Maa’, littéralement "Hommes authentiques" ou "Fils de l’Homme", officiellement répertoriés comme l’un des 54 groupes ethniques du Vietnam (les Ma), appartiennent au groupe ethnolinguistique austro-asiatique et sont divisés en plusieurs sous-groupes : Maa’, Coop, Krung, Too, Huang… Ils se disent descendants de K’Kang le Magnifique, un personnage légendaire créateur de la Confédération Maa’. Il y a encore un siècle, le pays Maa’ constituait un entrelacs chaotique de massifs escarpés, couvert de jungles profondes et sauvages que les Français de l’époque coloniale appelaient l’Hinterland insoumis, le tombeau à explorateurs…

En chemin, traversée du fleuve Dong Nai, plus loin, visite d’une plantation d’hévéas.
En fin d’après-midi, traversée de la rivière Dong Nai sur un nouveau pont, arrivée au village et installation au Longhouse Lodge.

  • Hébergement : en dortoir
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Diner
  • Transfert : Véhicule, 3h30, 150 km
Jour 3 :

Ta Lai - parc national Cat Tien

Le matin, accompagné d’un pisteur cau maa’, vous partez pour votre randonnée dans le parc national Cat Tien.

Le parc national Cat Tien s’étend sur plus de 70 000 km² et se divise en deux segments, Cat Loc au nord, et Nam Cat Tien au sud, séparés par des terres agricoles. C'est le berceau de vie d’une myriade d’espèces faunistiques et floristiques dont certaines endémiques (plus de 1600 plantes différentes, 105 espèces de mammifères, plus de 350 espèces d’oiseaux, 120 espèces de reptiles, et amphibiens, 130 espèces de poissons d’eau douce et plusieurs centaines d’espèces de papillons et d’insectes). Classé par l’Unesco réserve de biosphère en 2001, il est le refuge d’animaux en danger d’extinction tels que le gibbon noir, le gibbon à joues jaunes, le gibbon à favoris roux, le douc à pattes noires, la langure argentée, de rare léopard ou des Sun et Moon bears, présents dans le centre de protection "Bear Rescue Center" situé dans le parc.

Départ du lodge, après avoir longé un peu le lac, marche dans une forêt au peuplement majestueux, le long d’un sentier utilisé par les Cau Maa’ lors de leurs quêtes de pousses de bambous ou d’autres produits forestiers.
Continuation dans un épais sous-bois vers un mont basaltique à travers une végétation luxuriante et quelques passages sur des petits ponts de bambous. Durant le parcours, présentation de diverses plantes médicinales utilisées par les locaux pour soigner maux et blessures. Au cours de l’ascension, arrêt à la grotte aux chauves-souris, hantée, d’après les Maa’… Exploration de la cavité et observation des centaines de chiroptères proliférant à l’abri des regards.
Puis descente sur l’autre versant et poursuite vers le nord-est en longeant, ou en traversant parfois à hauteur de genou, un cours d’eau menant aux rizières situées derrière le village de Ta Lai. Continuation à travers des hautes herbes avant d’arriver sur une clairière parsemée d’arbres fruitiers. Traversée d’un déversoir puis arrivée à la Longhouse.
Déjeuner à la Longhouse.
L’après-midi, temps libre.

En option :
- Baignade et possibilité de voguer en canoë sur le lac aux abords de la Longhouse.
- Visite du "Bear Rescue Center" abritant quelques espèces en danger d’extinction dont notamment les Sun et Moon bear, et un rare léopard.
- Découverte de "l’île des gibbons", refuge de rares espèces de primates (dont notamment les gibbons à joues jaunes et à favoris roux). Explication des actions de conservation menées par le Centre.

Nuit à la Longhouse Lodge.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 250 m
  • Hébergement : en dortoir
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner , Diner
Jour 4 :

Ta Lai - Ta dung

Le matin, départ pour une boucle de 3 ou 4 heures en VTT (15 à 30 km) au cœur du parc national de Nam Cat Tien, le long d’une piste de terre tracée à travers plantations d’hévéas, de cajous, de poivre, de café, d’orangeraies et des prairies verdoyantes. Possibilité de s’arrêter dans les plantations afin de découvrir les caractéristiques de ces cultures tout en écoutant la vie turbulente de la faune tropicale du parc.
Déjeuner, puis transfert pour la région de Dak Nong. Depuis Ta Lai, remontée vers le nord et Cat Tien, Découverte de cette partie méconnue de la province, ancien centre spirituel du pays cau maa’, paysage de monts vallonnés recouverts de forêts et désormais de diverses plantations. Arrêts le long de la route pour observer des plantations de café et au loin l’épaisse forêt mystérieuse.
Plus loin, arrêt dans un village hmong à fleur, originaires de Ha Giang au nord du pays et plus loin dans un village cau maa’. Passage d’un barrage sur la Dong Nai. Visite d’une plantation de café et arrivée en milieu d’après-midi à l’auberge locale de Ta Dung. Installation dans les chambres.
Possibilité d’observer le coucher de soleil depuis l’auberge. Le site domine Ta Tung, lac parsemé de nombreux îlots et surplombé par le mont Ta Dung, sommet culminant à 1982m, recouvert de jungle et constituant une réserve naturelle protégée.
Nuit à l’auberge locale.

Située dans la région des hauts plateaux, les provinces de Dak Nong et de Dak Lak sont le domaine de vie de 44 groupes ethniques, de douzaines de chutes d’eau tonitruantes, de ruisseaux cristallins, de montagnes imposantes ayant craquelé le sol rouge et fertile où poussent café, thé et arbres fruitiers. Originairement contrôlée par le royaume de Champa et des fédérations minoritaires, la région est conquise et annexée par le Vietnam relativement récemment. Aujourd’hui son économie se base principalement sur la culture du café, de fruits, le tourisme et l’exploitation du caoutchouc.

  • Hébergement : en auberge
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner , Diner
  • Transfert : Véhicule, entre 4h et 4h30, 150 km
Jour 5 :

Ta Dung - lac Lak

Le matin, transfert en direction du lac Lak, habité majoritairement par les Mnong et Edé, constituant le second plus grand lac d’eau douce du Vietnam après celui de Ba Be. Traversée de la partie nord-est de la province de Dak Nong, pays de terres rouges, de volcans, de forêts et de plantations de café. En fin de matinée, arrivée au bourg de Lak-Lak. Transfert à l’embarcadère du village mnong de Jun, puis petit trajet en bateau jusqu’à votre hébergement situé au cœur de cet univers lacustre.

La région du lac Lak forme la partie méridionale du plateau du Dac Lak, elle se compose de massifs bossués et boisés, de poches marécageuses, d’un lac et de marais, jadis pays des Mnong Gar et des Bih.

L’après-midi, temps libre. Différentes activités sont possibles :
- Découverte à pied ou à vélo (prêt des vélos gratuits pendant 2 heures).
- Découverte du petit jardin biologique du lodge.
- Kayak sur le lac (prêt des kayaks pendant une heure) tout en observant les pêcheurs qui manient leurs filets au couchant.
- Démonstration de cuisine de spécialités locales (à réserver avant le début du voyage).

  • Hébergement : en tente lodge
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
  • Transfert : Véhicule, entre 3h et 3h30, 100 km
Jour 6 :

Lac Lak

Le matin, transfert d’environ 45 minutes entre le lac Lak et Ea Ba, pour accéder au point de départ de la randonnée.

Arrivée à Ea Ba, village d’une quinzaine de maisonnées, découverte des Rhadé. Rencontre avec le chef, M. Mtit, et explication des caractéristiques locales.
Les Rhadé (Edé ou Nak-Dé, les enfants de Dé) peuplent tout le plateau du Dac Lak, ils se répartissent en sous-groupes dont les Atham, les Ktul, les Drau, les Mun, les Kadung ; d’origine austronésienne ils sont environ 250 000 et se distinguent par l’unicité de leurs maisons-longues et leur système matriarcal.
Départ pour une excursion vers l’Ea Tyn. Marche sur une piste, le long de plantations de café, d’une retenue artificielle, puis pendant 2 km sur une ancienne piste bordée par la majestueuse lisière du Nam Kaa, composée d’arbres centenaires. Arrivée à une vallée couverte de rizières, et continuation sur un chemin vers Ea Tyn.
Témoins oubliés et réminiscence de cette contrée lacustre, l’Ea Boune, l’Ea Tyn et l’Ea R’Bine sont trois lacs naturels, déversoirs de la façade nord-ouest du Nam Kaa, ils se prolongent au couchant par des marécages et des rizières, non loin du bas Krong Knô.
Embarquement en pirogue motorisée pour 30-45 minutes de navigation. Exploration du lac, navigation le long de ses berges septentrionales, luxuriantes, dominée par les frondaisons du vieux bois du Chu Pangon. Retour vers la berge et le chemin, déjeuner dans une cabane à brûlis edé. Retour par la piste à Ea Ba, en cours, visite d’une plantation de café. Transfert retour vers lac Lak et reste de l’après-midi libre.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 50 m
  • Hébergement : en tente lodge
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner
Jour 7 :

Lac Lak - Ninh Hoa

Le matin, transfert en direction de Ninh Hoa. Vous quittez le haut plateau pour les plaines côtières. Observation de la Mère et l’Enfant, mont légendaire de la région, traversée de quelques villages édé et traversée d’une plaine aride menant à Ninh Hoa.
Installation au resort puis temps libre. Le resort est situé dans la baie de Ben Goi (Van Phong), merveille géologique bordée au nord par la grande dune de Dam Mon.
La baie de Van Phong, appelée port Dayot à l’époque coloniale en l’honneur de Jean-Baptiste Marie Dayot, grand amiral de la flotte annamite et commandant des bâtiments français de l’Annam. Cette île est parsemée de nombreux îlots aux écosystèmes sauvages proliférant dans un univers naturel fait de forêts tropicales, mangroves, dunes ondulées et récifs coralliens.
Nuit au resort.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
  • Transfert : Véhicule, entre 5h et 5h30, 200 km
Jour 8 :

Ninh Hoa - Vinh Hy

Le matin, route en direction de Vinh Hy, superbe crique dominée par un imposant promontoire. Tout d’abord route sur la RN1 au sud de la baie de Ben Goi, puis traversée de la vallée de Nha Trang via Dien Khan. Arrivée à Cam Ranh, autre baie formidable du centre-sud et route vers le sud de la baie par les contreforts nord du Nui Chua.
Arrêt pour le début d’une marche le long de la côte rocheuse. Marche sur un petit sentier ceinturé de pierres et de cactus, vues plongeantes sur le sud du promontoire marin de Thai An, sur les eaux bleues du Pacifique. Entrée dans un bois maritime constitué d’arbustes et de ficus. Continuation 20mm dans le sous-bois. Arrivée sur le flanc sud du promontoire. Celui-ci est constitué d’un petit sommet rocailleux dominant un plateau recouvert de cactus et dont les bords se transforment en falaises plongeant dans les flots. Le promontoire forme la partie sud-est du parc national du Nui Chua.
Ce parc s’étend sur 29 900 hectares et 7300 hectares de réserve marine, il comporte divers écosystèmes, notamment la forêt maritime sèche, ensemble se constituant de halliers denses, de sous-bois impénétrables et de divers ficus et cactées, habitat de 664 variétés de plantes, 72 mammifères (dont 12 espèces de chauve-souris), 181 espèces d’oiseaux et des reptiles.
Marche sur le plateau vers le nord-ouest du promontoire puis descente jusqu’à l’océan, vers de gros blocs granitiques à moitié immergés, option de baignade. Continuation sur les flancs nord du promontoire. Cette partie est recouverte d’une multitude de blocs et monolithes granitiques : un champ de pierres aux couleurs sablées parfois ocre, aux formes lisses et variées, érodées par les caprices des vents. Sur la partie nord-est du promontoire, vue panoramique sur toute la bande côtière du Nui Chua, ensemble grandiose et sauvage de promontoires marins, de falaises, d’abimes, de pics, de plages, d’îles et d’ilots.

Marche vers le sud du promontoire et retour au chemin d’accès, descente vers le corail de Thai An. A la sortie du parking, visite du Musée du parc national de Nui Chua.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 4 km
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
  • Transfert : Véhicule, entre 4h et 4h30, 150 km
Jour 9 :

Vinh Hy - Mui Ne

Le matin, transfert vers le sud de Phan Rang pour rencontrer M. Jaka, un chercheur-expert cham ayant décidé de suivre rigoureusement le mode de vie de ses ancêtres. Moment de partage au sein de son pavillon traditionnel, réservé aux invités, afin de déguster un thé local. Il vous présentera la culture, le patrimoine et la spiritualité qui animent et régissent le quotidien du canton, tout en racontant son histoire et en résumant ses choix.
En fin de matinée, déjeuner de spécialités locales cham.
Continuation du trajet pour Mui Ne via la RN1. Passage au large de Cana et possibilité de visiter le port et son chantier naval. Au niveau de Phan Ri, route le long du Pacifique et des Grandes Dunes blanches. Installation au resort et temps libre.
Cette ville côtière dotée d’une industrie halieutique prospère, et réputée pour ces vastes plages de sable fin, profite d’un vent marin constant, idéal pour les sports en vogue comme la planche à voile et le kitesurf.
Nuit au resort.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner
  • Transfert : Véhicule, 4h, 150 km
Jour 10 :

Mui Ne

Départ de Mui Ne très matinal (vers 5h). 20 mm de transfert vers le nord et le promontoire de Mui Yen. Ce promontoire domine une longue plage déserte et une petite baie dont les hauteurs sont recouvertes par un erg marin constitué de plusieurs longues dunes orientées est-ouest.
Départ de la marche dans une combe encadrée de hautes dunes, remontée sur une dune, accès à d’autres formant un petit erg et fermant l’ouest de la baie. Vue spectaculaire sur la baie, le promontoire et le Pacifique, localement connu sous le nom de mer du Panduranga ou Mer de l’Est. Descente vers la côte, passage le long d’un canyon de sable rouge. Arrivée à la plage.

Possibilité de se baigner.
Marche le long de la plage vers le sud, puis montée sur le promontoire de Mui Yen, à cet endroit recouvert de bosquets de cactus. Passage sur son versant sud et descente vers une petite crique, traversée d’un oued desséché puis arrivée à une piste. Remontée de la piste et retour au véhicule.
Retour à l’hôtel en fin de matinée et fin de journée libre.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 7 km
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
Jour 11 :

Mui Ne - Saigon

Matinée libre puis transfert à Saigon, fin de journée libre.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
  • Transfert : Véhicule, 4h30, 200 km
Jour 12 :

Saigon - Go Cong - Ben Tre

Le matin, trajet routier plein sud vers Go Cong, un bourg de la province méridionale de Tien Giang, pays d’origine des quatre premières dames du Vietnam, dont notamment la reine de Tu Du (mère de Tu Duc) et de Nam Phuong (femme de Bao Dai). Découverte de cette charmante ville abritant de nombreux vestiges historiques et visite de La maison de culte de la lignée Pham Dang,la pagode de Hung Duc Tu ou de Hung Lac Tu.
Puis promenade à vélo (1h) dans la campagne de Go Cong à travers champs rizicoles et plantations de légumes. Dépôt des vélos et transfert vers un restaurant familial situé au bord d’arroyos pour un déjeuner de fruits de mer frais.
Après le repas, visite de l’ancienne maison du préfet Hai, la plus connue et l’une des plus représentatives des propriétaires fonciers du delta du Mékong.

Puis visite d’un temple Cao Dai pour aborder plus en détails cette religion idolâtrant des personnages comme Victor Hugo, Pasteur, Jeanne d’Arc ou encore Churchill, considérés comme des guides spirituels. Cette croyance éclectique qui s’appuie principalement sur trois religions ayant imprégné l’Asie orientale : le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme.
Après la visite, reprise de la route en direction de Giong Trom, au cœur du delta du Mékong, dans la province de Ben Tre, connue pour son abondance de cocotiers qui y poussent en jungles denses traversées d’une multitude de canaux, créant un paysage des plus exotiques.
Arrivée en fin d’après-midi dans un village perdu à l’ombre des cocotiers. Rencontre avec la famille d’accueil, puis diverses activités disponibles : atelier de pêche à la crevette, cueillette de noix de coco avec une longue perche. Vélos à disposition pour la découverte des environs.
Le soir, possibilité d’aider à la préparation de plats typiques à base de lait de coco.
Dîner et nuit dans l’auberge familiale.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 30 m
  • Dénivelé - : 30 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner , Diner
  • Transfert : Véhicule, entre 3h et 3h30, 140 km
Jour 13 :

Ben Tre

Le matin, départ d’une escapade à vélo (2h-2h30) vers l’île d’Oc sur une piste bétonnée, bordée d’arbres fruitiers et cocotiers d’eau. Arrêt au niveau d’un marché local. Déambulation dans cette petite place de commerce où les étals de fruits et légumes se mélangent avec les fruits de mer et poissons fraîchement pêchés.
Ensuite, traversée en ferry local d’un bras du Mékong pour atteindre l’île. De là, poursuite à vélo sur des petits chemins parsemés de petites cahutes cachées dans une végétation luxuriante, tout en observant le quotidien des habitants du delta du Mékong. Arrivée à l’embarcadère sud et nouveau transfert en bateau local de la rivière Ham Luong. Puis transfert au quai de Ham Luong à Ben Tre ville, et embarquement sur un bateau privé pour voguer sur le fleuve Ham Luong aux alentours du district de Mo Cay. Traversée du fleuve pour rejoindre la rivière Cai Cam. Débarquement et déjeuner de spécialités locales dans un restaurant familial.

Après le repas, visite d’un atelier de transformation de noix de coco. Puis promenade en tuk tuk à travers le village. Arrêt chez Mme Mong pour découvrir la fabrication de balais confectionnés à base de feuille de cocotiers. Second arrêt dans la maison de M. Tam Nhu pour déguster quelques fruits exotiques. L’excursion continue à bord de sampans flottants le long d’arroyos à l’ombre des cocotiers d’eau. Reprise du bateau initial et navigation sur la rivière Cai Cam.

Ben Tre se distingue également par son passé, puisque à l’époque coloniale elle était devenue une sorte de royaume sous le contrôle du Colonel Jean Leroy, celui ci-ayant aménagé et organisé la province, y créant des milices catholiques, impliquées avec les milices Hoa Hao, Caodaïstes et Binh Xuyen dans la guerre d’Indochine. Durant la guerre du Vietnam, certaines forêts deviennent par ailleurs de redoutables maquis Viêt-Cong.
Poursuite à bord de sampans flottants le long d’arroyos à l’ombre des cocotiers d’eau. Puis reprise du bateau initial pour retourner à l’embarcadère de Ham Luong. Retour au lodge en milieu d’après-midi et temps libre pour profiter des lieux. En fonction du jour, possibilité de participer aux activités locales : pêche à la crevette d’eau douce en utilisant un épervier et cueillette de noix de coco avec une longue perche.
Dîner et nuit dans l’auberge familiale.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner , Déjeuner , Diner
Jour 14 :

Ben Tre - Saigon

Temps libre jusqu'au moment de votre transfert vers l'aéroport de Saigon pour votre vol retour.

  • Encadrement : Chauffeur guide francophone
  • Type de pension : Petit-déjeuner
  • Transfert : Véhicule, 2h, 100 km

Important itinéraire

Certaines étapes peuvent être modifiées pour des raisons techniques et/ou de météo.

Possibilité de poursuivre votre voyage à la fin du circuit pour découvrir le reste du pays. Par exemple la baie d'Halong ou les cités impériales du centre du pays.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Début du séjour

A l'aéroport de Saigon.

Fin du séjour

A l'aéroport de Saigon.

Caractéristiques du circuit

Circuit itinérant.
Assistance d’un guide local francophone pendant tout le séjour.

Hébergement

Nuit en hôtel 3* ou sous tente lodge.

Pour les nuits chez l'habitant : vous partagez la vie quotidienne d’une famille vietnamienne à la campagne. Le confort est rudimentaire mais l’expérience est unique : en chambres privées avec lits, bon matelas et moustiquaires ; toilettes et douches, extérieures aux chambres, sont à partager.

Nourriture

La nourriture au Vietnam est particulièrement fine et légère. Beaucoup la considèrent comme la meilleure d'Asie avec la thaïlandaise mais peu épicée par rapport à cette dernière. Bien que la cuisine vietnamienne s'inspire parfois de la chinoise, elle s'en distingue nettement par le fait qu'elle est moins grasse, moins enrobée de sauce et qu'elle comporte beaucoup plus d'herbes et de légumes.
Dans la cuisine vietnamienne on trouve très souvent du nuoc mâm, sauce salée faite à base de poissons fermentés.
Au Vietnam des différences régionales existent comme par exemple des plats avec une saveur sucrée dans le sud en raison de la présence de noix de coco dans la recette. Dans le centre, les produits de la mer (crevettes, poissons, crabes) tiennent également une grande place.
Le riz constitue la base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats à base de bœuf, porc et volailles. On trouve principalement 3 sortes de riz au Vietnam : le riz normal, le riz gluant et le riz parfumé.
Parmi les plats les plus répandus on trouve le "Pho", servi dans un grand bol ; il s'agit d'une soupe au bœuf (Pho Bo) ou au poulet (Pho Ga) avec des nouilles de riz, le tout parfumé d'herbes, de coriandre, d'anis, d'épices etc… Le Pho était au départ un plat du nord, qui a gagné tout le pays avec des variantes en fonction des régions.
On trouve également du pain ("bánh mi") vestige de la colonisation, qui ressemble à nos baguettes. Il est proposé en général le matin et se mange souvent avec le seul fromage qui ait subsisté à l'époque française : "La vache qui rit"…
On trouve également des fruits, principalement l'ananas, la banane, la papaye et le pamplemousse.
A noter qu'au Vietnam on mange avec des baguettes, ustensiles issus du bouddhisme : elles ne piquent pas, ne transpercent pas, ne découpent pas…

Encadrement

Guides locaux francophones pendant toute la durée du séjour.

Transfert et transport des bagages

Transferts en véhicule privé avec chauffeur.

Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien, consultez nos équipes de vente.

Documents de voyage

Un carnet de voyage avec les informations nécessaire vous sera remis avant votre départ.

Informations pratiques

Nous déconseillons d'aller au Vietnam pendant la période Têt (nouvel an vietnamien) : la plupart des magasins et des restaurants sont fermés ; le Têt est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens et à cette occasion ils se retrouvent en famille pendant 4 à 5 jours.
Chez nous, en France, ce serait l'équivalent de Noël, du jour de l'an et du 1er mai réunis !

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique...
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)

Equipement

• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1,5 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Protection auditive pour atténuer les bruits, type boules Quies (facultatif)
• Répulsif puissant anti-moustiques

Couchage

Prévoyez un drap de sac pour les nuits chez l’habitant.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir les coordonnées de votre passeport en remplissant les champs adéquats dans votre espace client : connexion à l'espace client. Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.


- Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus).
- Pour les ressortissants belges et suisses, le visa est obligatoire. Vous devez effectuer directement les démarches pour son obtention sur le site web de l'immigration vietnamienne https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ou bien auprès de l’ambassade du Vietnam de votre pays, environ un mois avant le départ. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.
- Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

E-Visa
Pour les séjours de plus de 15 jours, il est désormais possible aux voyageurs français d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne). Il en est de même pour les ressortissants belges et suisses, pour tout séjour de moins de 30 jours. La rubrique Visa vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.

Passeport

Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français ; 1 mois après la date de retour pour les Belges. Pour les Suisses, passeport valable 6 mois après la date de demande de visa. Les coordonnées du passeport devront nous être fournies pour communication aux autorités vietnamiennes ; le passeport doit comporter au moins une pleine page vierge. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent être en mesure de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Jusqu'au 30 juin 2021, les ressortissants français n'ont pas besoin de faire de demande de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Un visa gratuit leur sera octroyé à l'arrivée. Il s'agit d'un visa à entrée unique ; si le voyageur devait quitter le pays puis y retourner pendant la quinzaine, il lui faudrait alors obtenir un second visa (qui serait, celui-ci, payant).

Visa obligatoire pour les Français passant plus de quinze jours au Vietnam (60 euros), les Belges (55 euros) ou les Suisses (70 francs). Il faudra fournir son passeport (aux conditions de validité indiquées à la rubrique « Passeport »), 2 formulaires de demande complétés et 2 photos d’identité (un seul formulaire et une seule photo pour les Belges et les Suisses).
Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

E-Visa

Il est désormais possible, aux voyageurs français qui en ont besoin, aux Belges et aux Suisses, d’obtenir un E-Visa pour se rendre au Vietnam, par l'un des 28 postes frontaliers (voie aérienne).
Pour bénéficier de cette mesure, le voyageur doit :
- se rendre sur le site de l’immigration vietnamienne, https://evisa.xuatnhapcanh.gov.vn/ ;
- remplir le formulaire de demande avec informations personnelles, date d’entrée au Vietnam, objet du voyage et une adresse temporaire dans le pays ;
- fournir une copie numérisée de son passeport, et une photo d’identité (sans lunettes) ;
- régler 25 dollars US par voie électronique.

Une réponse est ensuite donnée au demandeur par e-mail, sous 3 jours ouvrés (en cas d'absence de réponse, il est possible de contrôler l'état de sa demande sur le site de l'immigration, rubrique « search »). Durée maximale du séjour, 30 jours (quel que soit le but de la visite).

Une fois le E-Visa obtenu et imprimé, il ne sera plus nécessaire que le voyageur remplisse de formulaire dans la zone d’immigration, ni qu'il paie rien de plus à l'arrivée. Les autorités de l’immigration vérifieront et viseront son visa à la date d’entrée. Enfin, il est à noter que le E-Visa ne remet pas en cause l’exemption de visa dont bénéficient les Français lors d’un séjour égal ou inférieur à 15 jours (14 nuits).

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Les autorités vietnamiennes étant très pointilleuses sur l'importation de médicaments psychotropes, il est très important pour leurs utilisateurs de se munir de la prescription de leur médecin (nom de produit, posologie, durée de traitement).
L´apparition, en 2003, de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, en 2004, celle de grippe aviaire dans certaines régions d´Asie du sud-est, nécessite que l’on s’informe, avant le départ, auprès du Ministère des Affaires Etrangères de la réalité du risque local.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont en progrès. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup de pluie et d’humidité, mais un bel ensoleillement. Certains endroits, proches du tropique du Cancer, et les régions d´altitude ont un climat tempéré.
Les températures moyennes annuelles de 22° à 27º sont très propices au tourisme, même si cette moyenne varie d'une région à l'autre : 23º à Hanoi, 26º à Hô-Chi-Minh-Ville et 25º à Hué.
Au Vietnam, il y a deux saisons bien distinctes ; la saison sèche et froide (de novembre à avril) et la saison chaude et pluvieuse (de mai à octobre). Intersaisons très brèves, plus sensibles au nord. Les changements de température sont plus marqués dans les provinces du nord (jusqu’à 12° d’amplitude), tandis que dans les provinces du sud, on a affaire à des variations de l’ordre de 3º.

Au Vietnam, il n’existe pas de saison idéale sur l’ensemble du pays. S’étalant sur 1650 km de long, le climat est différent du nord au sud.

Au nord :
L’automne est la meilleure saison pour visiter le nord du Vietnam : il fait de 20 à 30°C, faible humidité et ciel dégagé en général. Au début de l’automne les rizières sont splendides.
L’hiver, il fait frais et humide (crachin), surtout dans les montagnes où la température descend souvent en dessous de +10°C.
Le printemps : peu de pluie avec souvent une brume de chaleur humide.
L’été : températures de 28 à 38°C avec parfois de grosses averses en fin de journée ou la nuit. C’est la période d'activité dans les rizières ; idéale pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans.

Au centre : à l’automne, il arrive qu’il y ait des typhons.

Au sud :
L’hiver est en général très sec avec des températures agréables. A partir du printemps, il peut faire très chaud (35-38°C). L’été, il pleut beaucoup mais ce sont généralement de grosses averses, en fin de journée. La moyenne des températures est quasiment la même toute l’année, entre 28° et 32°C.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Vous accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

  • Luang Prabang, joyau du Laos

    Luang Prabang, joyau du Laos
    Découverte et rencontre

    • La découverte de Luang Prabang, ville-joyau au bord du Mékong • Une vraie rencontre avec les populations locales

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Les canaux du delta du Mékong

    Les canaux du delta du Mékong
    Découverte et rencontre

    • La vie authentique dans le delta • Les marchés flottants • La croisière et la nuit en chambre d'hôtes • Un court séjour combinable avec d'autres régions ou pays

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Angkor et le Tonlé Sap

    Angkor et le Tonlé Sap
    Découverte et rencontre

    • Une découverte d'Angkor de façon autonome • La conférence sur l'histoire d'Angkor • La vie lacustre du Tonlé Sap • Les entrées des sites visités incluses

    Voyage réalisable : toute l'année

    > En savoir plus
  • Privatisation du voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

    Demander un devis