Rencontre avec les iguanes

publié le 16 mars 2015
© Denis Chambon - République Dominicaine
© Denis Chambon - République Dominicaine


On rencontre en République Dominicaine deux espèces d’iguanes : l’iguane de Ricord (espèce endémique) reconnaissable à ses iris rouges, et l’iguane rhinocéros avec ses écailles cornues. Ces espèces, pouvant atteindre 1,20m de long, sont visibles notamment dans les paysages secs et chauds du sud-ouest du pays.

Les deux espèces sont menacées, notamment car l’étendue de leur territoire s’est réduite (d’environ 35%), au profit de l’agriculture et de l’exploitation de carrières. Les iguanes et leurs œufs sont également la proie des chats, chiens, mangoustes. D’autres espèces, telles que les bovins et les ânes, piétinent leurs nids ou épuisent les végétaux dont ils se nourrissent.

Sur le lac Enriquillo, l’île Cabritos est actuellement fermée : envahie par les ânes et les chats lors d’une baisse des eaux du lac, l’île fait actuellement l’objet d’un travail de récupération de ces 2 espèces qui menacent les iguanes de Ricord.

Au cours de notre voyage, "La République Dominicaine Autrement", nous rencontrons les iguanes par deux fois, en grand nombre. D’abord sur les rives du lac salé Enriquillo ; puis sur "l’île aux iguanes" qui se trouve au milieu des eaux jaune vert de la lagune Oviedo. L’occasion d’un pique-nique au cours duquel les iguanes se promènent entre nos pieds, et nous quémandent du regard quelques morceaux de papaye. Heureusement, ils sont herbivores et inoffensifs !

© Denis Chambon - République Dominicaine