Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

le transport aérien et les transferts, le transport des bagages, l'encadrement par votre accompagnateur francophone, l'entrée sur les terrains privés du Queen Charlotte Track (12NZ$), l’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas.

Le prix ne comprend pas

Les frais d'inscription, les assurances, pourboires et boissons, les repas à Christchurch et Auckland (6 repas environ, compter une moyenne de 15€ par repas).

Complément d'information tarifaire

supplément chambre individuelle : nous contacter.

Idées associées

Faune, Volcan, Flore, Alpes, Pacifique, James Cook, Auckland, Christchurch, Marlborough, Londres.

Privatisation

Jour par jour

Jours 1 et 2 : Paris - Auckland

Vol Paris/Auckland. Arrivée à Auckland dans la soirée du jour 2 ou le jour 3, transfert en navette privée à votre hébergement.

Jour 3 : Auckland

Rencontre de notre guide francophone au petit déjeuner. Visite libre de la ville ou temps libre pour vous reposer suite au long vol.
Il fait bon vivre à Auckland. La plus grande ville de Nouvelle-Zélande arrive troisième sur 215 au classement Mercer sur la qualité de la vie dans les villes du monde (Wellington est 13ème). Auckland est aussi la première des villes de l'hémisphère sud selon cette enquête. C'est une ville idéale pour déambuler et visiter.
Nous pouvons visiter Queen Street, l’artère principale et commerçante de la ville, pour rejoindre Britomart, nom de la gare mais aussi du nouveau quartier qui se trouve juste derrière (bars, restaurants, boutiques de créateurs), puis le viaduc et son port de plaisance. En fonction du temps disponible, nous nous dirigerons soit vers Victoria Market, monument historique qui abritait anciennement un marché de vêtements, chaussures et artisanat local, soit vers Mount Eden, volcan éteint et offrant une vue panoramique de la ville, de la baie, du volcan Rangitoto, des îles dont Waiheke, et les Waitakere Ranges au loin.
Repas libres.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 4 : Auckland – parc national de Tongariro

Départ matinal en train pour le parc national Tongariro à travers les plaines de Waikato (petit déjeuner dans le train). Arrivée en début d’après-midi à Tongariro, nous aurons le temps de faire une balade de mise en jambes.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 5 : Parc national de Tongariro

Les jours 5, 6 et 7 sont entièrement consacrés à la randonnée dans le parc Tongariro, où les conditions climatiques sont très changeantes ; l’ordre de ces 3 jours de randonnée sera donc décidé sur place, afin que vous profitiez au maximum du parc.
Balade inoubliable sur la randonnée à la journée la plus réputée du pays, dans le premier parc national de Nouvelle-Zélande, inscrit au patrimoine de l’UNESCO et qui reste une terre sacrée pour le peuple maori. De nombreuses légendes maories sont nées de ses trois volcans : Tongariro, Ruapehu et Ngauruhoe. Nous parcourons le Tongariro Alpine Crossing dans son intégralité, guidés par notre accompagnateur francophone. Nous commençons la marche à Mangatepopo Road en passant par Red Crater (point culminant de la randonnée) et les Emerald Lakes, avant de redescendre par l'autre côté, ce qui représente l'intégralité du fameux sentier Tongariro Alpine Crossing (soit 19,4km). Au sommet, panorama sur tout le parc.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 19 km
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 1100 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 6 : Parc national de Tongariro

La randonnée de Tama Lakes se fait en aller-retour au départ de l’hôtel, nous passerons par les Taranaki Falls à l’aller. Ce sentier se situe à l’est du volcan Ngauruhoe et à l’ouest du Ruapehu. Le lac inférieur (lower Tama Lake) se situe à 1240m d’altitude, c'est le plus joli des deux. 200 mètres plus haut se trouve le lac supérieur (upper Tama Lake), à proximité de Ngauruhoe que vous pourrez aisément photographier.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 350 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 7 : Parc national de Tongariro

Ascension du cratère Ruapehu : c’est une randonnée assez physique et technique avec des conditions qui peuvent être difficiles, notamment un peu de neige en début de saison ce qui la rend très confidentielle et l'un des points forts du voyage. Le panorama est grandiose tout au long de la randonnée avec des vues sur Ngauruhoe, Tongariro, et même Taranaki sur la côte et si la météo le permet.
Transfert en navette de Whakapapa village à Iwikau village distant de 6 km, où nous débutons la randonnée. Deux itinéraires de distance similaire sont possibles. En début de saison si la neige est encore présente dans la vallée nous passerons par Knoll Ridge alors que plus tard dans la saison, nous emprunterons l’itinéraire via Restful Ridge. Dans les deux cas, nous passerons par Dome Ridge, une crête étroite et pentue pour atteindre The Dome (2672m) d’où nous verrons le cratère de Ruapehu et son lac turquoise. Nous ferons la pause déjeuner ici, et reviendrons au point de départ par le Ridge que nous n’avons pas emprunté à l’aller si possible.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 1350 m
  • Dénivelé - : 1350 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 8 : Tongariro - Wellington – Picton

En début d’après-midi, nous prenons le train de Tongariro pour Wellington où nous arrivons à 18h25 pour enchaîner sur un vol à 20h. Nous traversons le détroit de Cook pour rejoindre l’île du Sud (traversée en ferry de 3h environ). Arrivée à Picton aux environs de 20h30 et transfert à pied à notre hébergement (5-10 mn de marche, nous devrons porter nos bagages).

  • Type d'hébergement : en B & B
  • Transfert : Train, entre 5h et 5h30

Jour 9 : Queen Charlotte Track – Picton

Départ à 8h de Picton en bateau. Nous arpentons la portion la plus exigeante mais aussi la plus spectaculaire de la fameuse randonnée Queen Charlotte Track. Nous commençons par une légère ascension puis traversons une crête pour arriver sur un promontoire, Eat Well, d’où nous avons une vue imprenable à 360° de Queen Charlotte et Kenepuru Sounds. Et ce n’est qu’un début, le reste de la randonnée sera placée sous le signe des vues à couper le souffle. Nous retrouvons le bateau à 16h10 au départ de Punga Cove. Retour à Picton.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Distance Parcourue : 24 km
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Type d'hébergement : en B & B
  • Transfert : Bateau, entre 1h30 et 2h

Jour 10 : Picton - Christchurch

En début d’après-midi, marche jusqu’à la gare (5-10 mn à pied, nous devrons porter nos bagages). Nous empruntons un train mythique en Nouvelle-Zélande, le Tranzcoastal, qui relie Picton à Christchurch à travers les montagnes de Kaikoura sur votre droite et l’océan Pacifique sur votre gauche. Transfert en navette à notre hébergement.

  • Type d'hébergement : en motel
  • Transfert : Train, entre 5h30 et 6h

Jour 11 : Christchurch – Tekapo - Simpson Hut

Nous reprenons la route en bus public pour Tekapo (selon l'hébergement réservé, possibilité de transfert en taxi, ou marcher quelques minutes pour rejoindre l'arrêt de bus ; dans ce cas nous devrons porter nos bagages). Arrivée en début d’après-midi, transfert en minibus à Mt Gerald, point de départ de notre randonnée. Trois heures de marche entre les pâturages pour atteindre Rex Simpson Hut, notre refuge privé à 1280m. Les reflets de couleur blé éclaircis par la lumière du soleil contrastent avec le turquoise laiteux du lac Tekapo : de superbes photos nous attendent. Magnifique vue sur le lac Tekapo, la face est du mont Cook, point culminant de la Nouvelle-Zélande (3724m) ainsi que le mont Tasman (3497m), le deuxième sommet du pays, et autres sommets enneigés de la chaîne montagneuse qui nous fait face. Dans la soirée, observation du coucher de soleil derrière les Alpes du Sud.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 550 m
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : Bus Régulier, entre 3h et 3h30

Jour 12 : Tekapo trek : pic Beuzenberg - Simpson Hut - Tekapo

Marche le long d’une large crête (non vertigineuse) surnommée "Snake Ridge", puis ascension du pic Beuzenberg (2073m). Le terrain peu balisé est plat au début lorsque nous marchons sur la crête, puis en pente modérée jusqu'au sommet pour finir dans un pierrier ; donc plus facile que la veille, bien que plus long et plus venteux. Journée encore plus intéressante que la veille par les vues à 360°, le lac est sur notre côté à l'aller, puis face à nous au retour du sommet. Un mélange de montagnes pelées et de hauts plateaux se mêlent à des couleurs ocre et jaune du tussock s’agitant dans le vent, sur les collines, donnant des allures d'Irlande. Vers le sommet, les couleurs sombres (marron et gris) de la pierre jouant avec les petites lagunes vert émeraude en contrebas rappellent les paysages de montagne au Pérou et en Bolivie. Le terrain peu balisé est en pente modérée. Les Alpes du Sud enneigées nous font face. La flore alpine devient plus présente.
Retour à Rex Simpson Hut d’où nous redescendons pour rejoindre le minibus, court transfert pour Tekapo où nous passons la nuit.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Distance Parcourue : 20 km
  • Dénivelé + : 770 m
  • Dénivelé - : 1320 m
  • Type d'hébergement : en cottage

Jour 13 : Tekapo – Aoraki/Mt Cook – Caroline Hut

Départ de Tekapo à 8h en direction de Mt Cook, le transfert de 1h15 se fait en minibus, les vues sur le lac turquoise de Pukaiki avec les montagnes en toile de fond sont saisissantes. Nous commençons notre marche pour atteindre Caroline Hut où nous passerons les deux prochaines nuits. Ce trek est une randonnée en haute montagne qui demande escalade de rochers et traversées d'éboulis. De Mt cook village au début de la randonnée, le transfert se fait en 4x4, sur une route d'asphalte jusqu'au parking des Blue Lakes, puis sur un chemin caillouteux qui longe la moraine du Tasman glacier. Cela nous évite 2h de marche sur un terrain assez inintéressant. Le trek débute donc à environ 1000m d'altitude. Nous nous dirigeons vers Ball Shelter. Le chemin s'est effondré à plusieurs endroits, nous devons donc traverser ces éboulis. Le pique-nique se fait à Ball Shelter. Puis nous commençons la montée le long de Ball Ridge. L'ascension est abrupte jusqu'au refuge Caroline. Le terrain étant instable, le port du casque (fourni) est obligatoire. Les vues sur le Tasman Glacier et le Ball Glacier sont imprenables. Au refuge, superbe vue sur la face Caroline du mont Cook. Le coucher de soleil sur les plus hauts sommets de Nouvelle-Zélande est saisissant.
L’ascension est assez difficile avec un dénivelé de 850 mètres mais le jeu en vaut la chandelle, le refuge est situé sur Ball Ridge, qui fait face à un versant de Mt Cook qui s’appelle Caroline Face et domine le Tasman Glacier qui est le plus long du pays.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Distance Parcourue : 7 km
  • Dénivelé + : 900 m
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : Minibus, entre 1h30 et 2h

Jour 14 : Caroline Hut – Ball Pass – Kaitiaki Peak – Caroline Hut

Ascension de nouveau abrupte dans les rochers jusqu'à Kaitiaki Peak. Nous partons équipés pour la journée (crampons et piolet dans le sac, harnais et casque). La pause pique-nique est prévue au pied de Kaitiaki Peak. Magnifique panorama sur les Alpes du sud, notamment Hooker Valley, Mt Cook, Tasman Valley. Les conditions d'enneigement sont variables, il est possible que l'ascension jusqu'à Kaitiaki Peak se fasse sur la neige. La descente vers le refuge Caroline se fait via Ball Glacier. Notre guide nous fera chausser les crampons et nous initiera aux techniques d'alpinisme. La descente sur Ball Glacier peut nécessiter un peu de désescalade qui sera assurée par une corde.
Une journée en altitude, nous marchons en direction de Ball Pass (2121m) (nous ne traversons pas le col) pour ensuite nous rendre à Kaitiaki Peak (2222m).
Nos guides nous remettront des crampons et piolets qui ne sont pas obligatoires mais seront l’occasion d’une initiation sur un terrain qui s’y prête. Retour à Caroline Hut.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Distance Parcourue : 4 km
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 15 : Caroline Hut – Mt Cook - Tekapo

Nous redescendons vers la Tasman Valley pour arriver à Mt Cook Village, si nous en avons le temps, un crochet par le superbe Hooker Valley Track est envisageable. Route pour Tekapo.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Distance Parcourue : 7 km
  • Dénivelé - : 900 m
  • Type d'hébergement : en cottage
  • Transfert : Minibus, entre 1h30 et 2h

Jour 16 : Tekapo - Christchurch

Retour à Christchurch, en bus public (départ en début d’après-midi et arrivée vers 18h). Selon l'hébergement réservé, éventuelle marche de quelques minutes de l'arrêt de bus jusqu'à l'hébergement (dans ce cas nous devrons porter nos bagages) ; sinon, transfert en taxi.

  • Type d'hébergement : en motel
  • Transfert : Bus Régulier, entre 3h et 3h30

Jour 17 : Christchurch - Paris

Possibilité de temps libre, selon l'horaire du vol. Transfert à l'aéroport en navette privée ou taxi. Vol pour Paris.

NB : en raison du tremblement de terre de février 2011, les visites du centre-ville n'ont plus grand intérêt et à ce jour, il y a toujours un cordon de sécurité dans lequel le public n’est pas autorisé à passer. Nous pouvons cependant profiter de Hagley Park et son jardin botanique, du premier "centre commercial" au monde dont les magasins et cafés sont dans des containers, original et balade agréable, du musée de Canterbury ou musée de l’art (en option), etc…

Jour 18 : Paris

Arrivée à Paris.

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

• Les impératifs locaux, retard de bus, fêtes et jours fériés, jours de départ des transports locaux, intempéries…, peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement :

Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

9 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 8 participants

Caractéristiques du circuit

Quelques chiffres pour se rendre compte de ce qu'est le trekking en Nouvelle-Zélande :
- le pays dispose de 950 refuges environ, adaptés et prévus pour les trekkeurs.
- 8000 km de sentiers balisés pour la randonnée sillonnent le pays.
- il y a 14 parcs nationaux, ce qui revient à dire qu'un tiers du territoire est protégé.

Hébergement

Voici ci-dessous la liste de nos hébergements dans les grandes villes (ou similaire, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) :

J2 et J3 - Auckland : Auckland City Hotel.
Cet hôtel rénové en 2008 est récent et situé à proximité du centre-ville et de la Sky Tower. Les chambres sont propres, spacieuses et équipées d’une salle de bain. Le petit déjeuner est généreux.
www.achhobson.co.nz

J4 à J7 - Tongariro : Skotel
Un hôtel idéalement placé au cœur du parc dans le village de Whakapapa au pied des volcans.
www.skotel.co.nz

J8 et J9 : Picton : Picton House B&B
Cette bâtisse a été construite en 1925 par le docteur de Picton. Elle a su conserver le charme d’autrefois, la majorité des chambres sont peu spacieuses et les sanitaires sont à partager, mais vous aurez accès à la piscine et surtout à vos hôtes Rosemary et Peter, une belle occasion d’une authentique rencontre kiwi.
www.pictonhousebandb.co.nz

J10 et J16 - Christchurch : 136 on Bealey
136 on Bealey offre plusieurs type des chambres récemment rénovées. L’accueil y est fort sympathique et la situation en ville est idéale, à 10mn du centre-ville à pied. Le petit déjeuner est servi dans un panier la veille au soir, à votre arrivée.
www.avenuemotorlodge.co.nz/index.php

J12 et J15 - Tekapo : Tekapo Holidays Home
Des maisons ou cottages récemment rénovés qui offrent confort et espace. Tekapo Holiday Homes est une société qui gère la location de maisons privées à Tekapo. Leur sélection repose sur des maisons de qualité, toutes très bien équipées, notamment d’une cuisine permettant de vous sentir comme à la maison.
www.tekapoholidayhomes.co.nz

J11 - Tekapo trek : Rex Simpson Hut
Refuge très agréable, situé à flanc de colline, que nous avons privatisé pour votre départ, à 1280m d'altitude et offrant une magnifique vue sur le lac Tekapo et le mont Cook. La nuit se fait en sac de couchage mais autre point fort du voyage, il est fourni dans le refuge par nos soins, donc rien à apporter depuis la France ni à porter sur place. Toilettes sèches à l'extérieur, électricité par générateur (éteint pendant la nuit), un poêle à bois avec séchoir au-dessus, cuisine avec gazinière et table + bancs, tous les ustensiles de cuisine et nettoyage, 2 dortoirs, 15 lits au total, matelas épais en mousse, oreiller fourni, quelques jeux de société. Eau potable à quelques mètres en haut du refuge.
Il vous faudra prévoir une serviette de toilette, il est possible d’en louer à Tekapo chez notre partenaire. Il n’y a pas de douche, mais des bassines d’eau chaude seront à votre disposition et il y a la possibilité de vous isoler pour avoir votre intimité ; nous vous conseillons de prendre des lingettes avec vous.

J 13 et J14 - Ball Pass : Caroline Hut
Deuxième refuge privé dans l’esprit de Rex Simpson, les sacs de couchage sont également fournis. Les vues y sont superbes.

Autre point fort du type d’hébergement que Terres d’Aventure vous propose : sur ce voyage aussi, la chambre individuelle est possible. Un supplément vous permet de dormir seul pour les 13 nuits (hors nuitées passées sur le Tekapo trek et le Ball Pass) : nous consulter pour le prix.

A noter : une chambre individuelle ne garantit pas d'avoir une salle de bain et des WC privés tout au long du voyage, en raison du type d'hébergements mentionnés ci-dessus, car sanitaires communs dans un même hébergement.

Nourriture

Pique-nique le midi généralement, repas au restaurant ou à l'hébergement le reste du temps.
Les pique-niques sont parfois à préparer vous-même, le guide met les ingrédients à disposition sur la table le matin pour vos sandwichs par exemple, notamment lors du Tekapo trek.

Marquée par l'excellente qualité des produits frais locaux (très souvent bio) et les influences mêlées des différentes communautés immigrées, la cuisine néo-zélandaise peut se révéler parfois excellente.
L'agneau est LA viande du pays et on en trouve à toutes les sauces : à la menthe et à la sauce Worcestershire, au kiwi et au camembert, cœurs de côtelettes à la gelée de groseille…
La viande, tous genres confondus est souvent très cuite mais les légumes servis en accompagnement sont, a contrario, souvent croquants !
On trouve également de nombreux poissons et fruits de mer, ce qui est plutôt normal dans un pays avec 15000 km de côtes plus de nombreuses rivières à truites et anguilles…
Au quotidien, comptez sur des pommes de terre en robe des champs, des quiches diverses, burgers et fruits de mer frits avec de grosses frites...

Encadrement

• Accompagnateur francophone pouvant être néo-zélandais (très difficile à trouver en terme de disponibilité car il y en a peu ; le volume de touristes français étant encore faible), français, hollandais et belge. C’est votre guide depuis votre arrivée à Auckland jusqu’à votre départ de Christchurch. Il a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils.

• Lors du Tekapo trek, un guide de montagne anglophone de la région est également présent, pour plus de sécurité et de confort dans le rythme de marche.

• Lors du Ball Pass, le Department of Conservation impose un guide de montagne anglophone de la région pour 5 participants pour des raisons de sécurité, à partir de 6, vous aurez donc 2 guides anglophones en plus de votre guide francophone.

Transfert et transport des bagages

• Nous avons choisi des transferts originaux pour un voyage "trek" avec notamment deux trajets en train puis en ferry, inclus dans notre programme. Un trajet en bus régulier aussi, aller-retour ; dans les villes d’Auckland et Christchurch, déplacements en navettes privées : il n'y a donc pas de trajet quotidien en minibus sur ce voyage, un "plus".

• Tous les transferts supplémentaires aéroport-hôtel (en dehors de celui prévu par le groupe) seront à votre charge mais réservés.

• A Picton, Christchurch et Tekapo, il faut légèrement marcher entre les différents terminaux (ferry et gare routière) et votre hébergement (10 à 15 minutes maximum), et donc porter vos bagages.

• Lors du Tekapo trek et du Ball Pass la nourriture nécessaire au séjour dans le refuge sera répartie entre tous les participants le premier jour.

Transports aériens

[Important] : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

• Les vols internationaux pour la Nouvelle-Zélande prévoient parfois une escale à Singapour d'une durée de 12 heures environ (avec la compagnie Singapore Airlines). La compagnie aérienne ne prévoit pas d'hôtel à la journée, appelé "day use", pour ses passagers. Terres d'Aventure peut prévoir la réservation de ce day use : dans un hôtel en ville ou à proximité de l'aéroport. Les transferts aéroport/hôtel/aéroport sont inclus dans le prix mais à réserver sur place : en vous présentant au comptoir de la compagnie "Singapore Stop over Holidays" situé dans l'aéroport Changi.
Pour réserver ce "day use", il faut impérativement préciser auprès de votre conseiller de voyages, au moment de votre inscription, si vous souhaitez que nous le réservions ou non. Sans votre demande, la chambre ne sera pas réservée. Ensuite, l’hôtel nous confirme ou non la disponibilité de chambres, dans un délai de 24h. Ce service sera ajouté à votre facture.

• Prix par personne du "day use", de 9h à 21h : chambre individuelle (100€), chambre double ou twin (53€), chambre triple (45€) ; lit supplémentaire enfant (27€).
• Activités proposées dans l’aéroport de Singapour en fonction de votre temps de transit :
1 à 2 heures :
Surfer gratuitement sur Internet avec l’une des 200 bornes en libre-service
Regarder la TV et suivre les dernières nouvelles au centre multimédia
Flâner dans les jardins situés dans les terminaux
2 à 3 heures :
Découvrir les dernières promotions dans les magasins
Prendre un repas dans l’un des restaurants ou cafés
Apprécier des musiciens en live dans les bars
Faire un petit tour à la salle de sport
3 à 5 heures :
Profiter de la piscine en plein-air, située au terminal 1. Environ 8€ (incluant serviette, douche et une boisson sans alcool)
Aller chez le coiffeur ou dans les salons de beauté
Voir les derniers films des cinémas
5 heures et plus :
Faire un tour de ville : excursion de 2h gratuite et en anglais tous les jours à 9h, 11h, 13h, 15h, 16h. Réservation obligatoire au centre des visiteurs, situé dans le hall des départs/transit au terminal 2.
Faire un petit somme à l’hôtel réservé.
Pour plus de détails concernant l’aéroport Changi de Singapour, vous pouvez visiter le site en anglais www.changiairport.com.sg

• En cas de vol avec la compagnie Emirates, à l’aller, vous aurez, un changement d’avion à Dubaï, puis 2 escales techniques (sans changer d’avion) à Bangkok et Sydney. Au retour, vous aurez le même changement d’avion à Dubaï, après 1 escale technique (sans changer d’avion) à Melbourne. Emirates et Singapore étant de très bonnes compagnies, ce trajet à l'autre bout du monde se fait de manière agréable malgré sa longueur.

• En cas de vol international aller passant par une autre ville de Nouvelle-Zélande (Auckland par exemple) avant d’atterrir à Christchurch, vous devrez obligatoirement récupérer votre bagage en soute et passer la douane. Si vous réservez vous-même votre vol, il est impératif qu’il y ait un délai de connexion de 2 heures minimum pour avoir le temps d'effectuer ces formalités, d’autant plus qu’il vous faudra changer de terminal (passer du terminal des arrivées des vols internationaux à celui des départs des vols domestiques). Vous devrez ensuite réenregistrer votre bagage au terminal domestique.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.
1 - Le sac à dos : Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires, fragiles (appareil photo…) et médicaments (si vous suivez des traitements indispensables).

2 - Le grand sac de voyage souple: Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport. Important : Selon les compagnies aériennes, le poids de votre bagage est limité de 15 à 20 kg par personne.
NB: Pour des raisons de confort, il est important de privilégier un sac souple à une valise rigide: cela permettra d'avoir plus de places dans le coffre pour y mettre également les sac à dos, libérant ainsi de l'espace pour les passagers.


Si vous prenez l’avion, merci de noter que les contrôles de sécurité sont stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux et piles de rechange dans votre sac de soute.

Produits liquides :
Vous devez désormais lors des contrôles de sûreté présenter séparément dans un sac en plastique transparent fermé d’un format d’environ 20 cm sur 20 cm, vos flacons et tubes de 100 ml maximum chacun.

Quels sont les produits interdits ?
Les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants…

Quelle est la taille maximale de chaque flacon ou tube que l’on peut emporter en cabine ?
Aucun flacon ne peut dépasser 100 ml. Quelle taille maximum doit faire le sac plastique ? Ce sac en plastique transparent (type sachet à congélation) doit mesurer 20 cm sur 20 cm environ. Un sachet peut contenir plusieurs objets, tubes, flacons, aérosols.

Comment se procurer ce sac plastique ?
Vous pouvez vous procurer ce sac plastique (type sac de congélation) dans les commerces et les grandes surfaces. La plupart des aéroports européens proposeront aussi sur place des sacs. Toutefois, il s’agit d’un service rendu aux passagers et non d’une obligation, il n’est donc pas garanti que ces sacs soient disponibles partout et tout le temps. Nous vous conseillons de prendre vos dispositions avant le départ.

Quelles sont les exceptions autorisées ?
- Les médicaments liquides Vous pouvez emporter en cabine des médicaments liquides (insuline, sirops…) à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation, ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés Il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Un conseil : Enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 bonnet et des gants (la météo peut vite changer en Nouvelle-Zélande, et la crête du Tekapo trek est ventée, les nuits dans le refuge Simpson peuvent être un peu froides, selon la saison)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 polaire et un pull chaud
• 1 short de marche
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable
• 1 maillot de bain (pour les baignades piscine, fjord, spa pendant le séjour)
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville, imperméables et montantes (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie. Le climat étant souvent humide et froid, il faut être bien équipé contre la pluie et en vêtements chauds et vêtements de rechange. Vous pourrez assez régulièrement laver et sécher votre linge durant ce voyage.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale (facultatif)
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de bain : serviette de toilette fournie sauf à Tekapo et pendant le Tekapo trek
• Boules Quiès (facultatif)
• Lingettes
• Crème solaire + stick à lèvres.

Couchage

Le sac de couchage n'est pas à prévoir pour votre voyage car il n'est nécessaire que pendant trois nuits (sur le Tekapo trek et Ball Pass) et est fourni dans le refuge.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques (nécessaire car bordures d'eau sur le Queen Charlotte Track)
• Crème solaire et crème très hydratante type Biafine

Trousse de secours

Une trousse de secours collective fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir une copie lisible de votre passeport :
- soit en la téléchargeant dans votre espace client sur Internet
- soit en nous l’apportant en agence ou en l’envoyant par courrier à Terres d'Aventure - Service formalités 30, rue St Augustin - 75002 PARIS
Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable au moins trois mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

En Nouvelle-Zélande, à l’arrivée et au départ des vols internationaux, tous les bagages sont passés aux rayons X : tous les produits frais (fruits, laitages, charcuteries…) sont strictement interdits. La moindre infraction à cette règle est sanctionnée par une amende (une simple orange, non jetée avant le passage aux rayons X, peut coûter dans les 200 euro !). Les douaniers sont impitoyables avec les matières organiques ; ils les poursuivent jusque sous les chaussures de randonnée, qui doivent être très propres, pas d’herbe, pas de boue séchée (le nettoyage par les douanes est onéreux et prend… un certain temps).

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2014), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pour les ressortissants français, belges et suisses, pas de visa pour une visite de moins de trois mois. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.
Vous devrez, cependant, être muni d’un billet de retour et d’une carte bancaire internationale (ou, à défaut, d’environ 1 000 dollars néo-zélandais par personne et par mois).

Vaccins Conseillés

Il faut, comme toujours, être vacciné (ou immunisé) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Pour les voyages plus sportifs, rage, typhoïde.

Autres risques

La Nouvelle-Zélande est un pays de haut niveau sanitaire ; les risques alimentaires ne sont donc pas différents des nôtres. Plus qu'aux risques infectieux ou parasitaires, le voyageur sera exposé à des risques environnementaux : haute montagne pour les trekkeurs dans les Alpes méridionales, accidents de la circulation, petite délinquance en ville... Les routes et les pistes sont bien entretenues, mais la violence des vents et des pluies doit inciter les conducteurs à la plus grande prudence. Le long des côtes néo-zélandaises, le risque éventuel dépendra du type d'activité : problèmes liés au soleil, aux bains de mer, à la plongée ou au surf ne sont pas différents de ceux rencontrés partout ailleurs et que nous avons détaillés dans nos recommandations générales.

Informations pratiques

La Nouvelle-Zélande dispose de structures médicales de grande qualité, permettant la prise en charge sur place de tous les problèmes sanitaires. En cas de nécessité, on contactera sa compagnie d'assistance et les services compétents de l´ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Ce pays bénéficie d'un climat tempéré pour sa latitude avec, pour particularité, une grande variabilité en été comme en hiver. L'été (de décembre à mars) est chaud et assez ensoleillé dans l'île du Nord et agréable dans l'île du Sud. C'est la meilleure période pour se rendre dans ce pays. L'île se situe au niveau des quarantièmes rugissants donc climat très variable lors du trekking (possibilité de vents forts et pluie horizontale tout comme plusieurs jours avec un grand ciel bleu : équipement varié indispensable).

Son isolement du reste du monde et sa biogéographie insulaire font que la Nouvelle-Zélande abrite une faune et une flore très particulières. Environ 80% de la flore n'existent que dans le pays, dont plus de 40 genres endémiques. Il y a 3090 plantes, 5800 champignons, 10 000 insectes, 2600 arachnides, 61 reptiles et 336 espèces d'oiseaux (dont 64 espèces endémiques). Baleines, petits manchots bleus, manchots aux yeux jaunes, gorfous des Fiordland, otaries à fourrure, phoques, albatros et quantité d’oiseaux font partie des animaux présents en Nouvelle-Zélande.

Climat

La forme oblongue de la Nouvelle-Zélande explique la diversité des climats que l’on y rencontre, du nord subtropical aux neiges éternelles du sud. La dominante est cependant océanique avec 2 caractéristiques majeures : variabilité (toute l’année) et humidité (toute l’année). La côte ouest de l’île du Sud est la plus arrosée ; la côte est de l’île du Nord, la plus sèche. Les côtes nord de l’île du Sud et nord-est de l’île du Nord ont le plus bel ensoleillement.
Les saisons sont inversées par rapport aux nôtres. L’été, de décembre à février, est chaud dans l’île du Nord et très agréable dans l’île du Sud (dont la partie méridionale reste toutefois toujours fraiche, et froide en hiver) ; températures moyennes entre 19° et 26°. L’hiver est doux dans les trois quarts du pays ; températures moyennes entre 10° et 15°. On skie dans les Alpes néo-zélandaises de juillet à octobre. Le Pays du long nuage blanc est aussi le pays du vent…

Géographie

La Nouvelle-Zélande se situe à 1 600 km au sud-est de l’Australie. Elle se compose de deux îles principales, dites île du Nord (North Island, Te Ika a Maui) et île du Sud (South Island, Te Wai Pounamu). L’île du Sud est plus grande que celle du nord d’un tiers environ. Les Alpes néo-zélandaises (18 sommets à plus de 3 000 m) en constituent l’épine dorsale, bordées de plaines côtières à l’est ; l’ouest est célèbre pour ses fjords et ses glaciers. L’île du Nord, quant à elle, est marquée par le volcanisme (le pays se trouve à la jonction de deux plaques tectoniques, à cet endroit la plaque pacifique passe sous la plaque australienne). Le plus haut sommet de l’île du Nord est le mont Ruapehu (2 797 m), un volcan actif. Le pays est bien doté en ressources hydriques ; il dispose en outre d’un vaste domaine maritime exclusif.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

• SECURITE ET FIABILITE DES AGENCES :

• Nous avons choisi d'optimiser les journées libres de sorte à laisser les journées encadrées lors des "must" du voyage : journée libre à Queenstown (c’est la ville des activités de plein air dans un cadre magnifique, chacun trouvera de quoi en profiter pleinement, librement) puis à Wellington, où nous avons prévu une visite guidée de la ville dans la matinée et vous suggérons pour l’après midi la visite du musée de Te Papa.
A noter que d'autres agences en France organisent ces journées libres lors de randonnées : par exemple à Luxmore Hut, lors du début de Kepler Track, une des randonnées les plus exigeantes du pays, ce qui nous paraît donc trop risqué de laisser les participants seuls. Même chose à Abel Tasman, moins dangereux mais à nouveau, toujours un risque de laisser un groupe sans encadrement lors d'une randonnée (si souci de santé, blessure, etc...).
• En octobre 2011, la loi en Nouvelle-Zélande a changé. Le Ministre du tourisme, actuellement John Key, a pour but de développer un tourisme axé sur la sécurité. Désormais, toute entreprise de tourisme devra être enregistrée/déclarée, ce qui impose donc, pour celles qui ne le sont pas, un processus long et coûteux. Nous vous recommandons vivement, avant de vous inscrire à un voyage en Nouvelle-Zélande, de vous assurer que votre interlocuteur est fiable à 100%. Pour cela, il vous suffit de vous assurer qu’il peut vous fournir les documents suivants, imposés par la loi du pays (en cas de contrôle sur place, tous ces documents seront demandés par les autorités à votre guide-chauffeur ; s’il n’est pas en règle, le voyage sera interrompu dans l’instant) :
- son numéro d’enregistrement IRD/GST - (le nôtre : 2208464 / 101-624-579)
- la liability insurance, équivalent de la responsabilité civile professionnelle à hauteur de 1 million de NZ$ (nous vous envoyons la nôtre sur demande ; notre référence : Aon New Zealand : AON WAT 08MZO 3451523/001)
- le numéro de concession délivré par le Department Of Conservation qui autorise une agence à opérer des randonnées guidées dans les parcs : WC-28844-GUI
- le Safety Plan, réunissant toutes les mesures de sécurité qu’une agence locale doit mettre en place pour encadrer un groupe ainsi que son plan d’action en cas de souci exceptionnel, et validé par un auditeur externe (nous vous envoyons notre certification sur demande)
- le Passenger Service Licence, qui autorise à louer des minibus dans le cadre d’un voyage en groupe, à but commercial (notre numéro de licence : 0242519 – version : 001)
- chaque chauffeur-guide doit être en possession d’un diplôme de premiers secours ainsi que d'un permis spécial qui l’autorise à conduire de 3 à 12 passagers. Vous pourrez vérifier sur place qu'il possède un P Driving Endorsement (la lettre P doit apparaître sur son permis de conduire).

L’équilibre écologique de la région que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser vos papiers, mouchoirs en papier, boites, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.