Objectif expédition polaire

Objectif expédition polaire

Découvrir le Groenland avec Stéphane Dugast

Découvrir le Groenland, c'est bien. Mais découvrir le Groenland avec Stéphane Dugast, grand spécialiste de Paul-Emile Victor, c'est nettement mieux ! C'est à pied et en kayak, que nous sillonnons la côte est du Groenland, tout comme notre célèbre explorateur français, Paul-Emile Victor, dans les années 30. Stéphane est reconnu comme l’un des fins spécialistes de la vie de Paul-Emile Victor. Durant le voyage, il sera là pour nous raconter telle ou telle anecdote au moment le plus opportun, mais aussi pour vous faire découvrir les récits des explorations polaires françaises à travers ses lectures le soir au bivouac. Une aventure unique où, sans aucun doute, vous sentirez planer au-dessus de vous l'esprit du grand Paul-Emile Victor.

Partez à l'aventure
Votre accompagnateur

Stephane Dugast

© Stephane Dugast
Vivre, c'est se réveiller la nuit dans l'impatience du jour à venir, c'est s'émerveiller de ce que le miracle quotidien se reproduise pour nous une fois encore, c'est avoir des insomnies de joie.
Paul-Emile Victor

Depuis les années 2000, Stéphane Dugast multiplie les enquêtes et les tournages sous toutes les latitudes avec une forte attirance pour les univers sauvages et le monde des explorateurs. Ses pérégrinations l’ont amené aussi bien à poser sa caméra sur la banquise dans les pas de Paul-Émile Victor, qu’en haute mer sur le légendaire porte-hélicoptères R97 Jeanne d’Arc. Reporter et chroniqueur pour la presse, il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages parus en librairie, dont la biographie Paul-Emile Victor, J’ai toujours vécu demain, en collaboration avec Daphné Victor. Il réalise également des films documentaires, dont le biopic « Paul-Émile Victor, j’ai horreur du froid ».

Votre voyage

L'objectif de ce très beau voyage est de retrouver les traces du passage du célèbre explorateur Paul-Emile Victor à la fois en parcourant les paysages qu'il a pu découvrir il y a presque un siècle, mais aussi grâce au spécialiste Stéphane Dugast, qui ne sera jamais avare d'anecdotes et autres récits de ces fabuleuses aventures polaires.

Paul-Émile Victor (1907-1995) a été tour à tour ethnologue, écrivain, dessinateur et l’un des créateurs des Expéditions Polaires Françaises, incarnant à lui seul l’exploration polaire dans la France du 20ème siècle. C’est sur la côte orientale du Groenland dans la région d’Ammassalik que ce Jurassien a démarré sa carrière comme ethnologue au milieu des années 1930, étudiant un peuple alors méconnu : les Eskimos.

© Annick Terrier
© Yann Lemoine

L'itinéraire de votre voyage

Jour par jour

© Michael-Held

Jour 1

Paris Reykjavík

Vol Paris/Reykjavík. Transfert en bus au centre-ville (possibilité en option de s’arrêter au Blue Lagoon). Installation en guest house et dîner libre.

© Visit-Greenland

Jour 2

ReykjavíkKulusuk Tiniteqilaaq

Vol pour Kulusuk puis transfert au port et embarquement pour une navigation vers le village de Tiniteqilaaq ("l'île rattachée à la terre à marée basse"). Cette première vision des icebergs est l'une de ces rencontres qui restent inoubliables. En cours de route, nous en profitons pour prendre une collation en étant peut-être éblouis par le souffle d’un rorqual, puis reprenons la route jusqu'au lieu de campement à proximité du village de Tiniteqilaaq.

© Visit-Greenland

Jour 3

Trek de KûgarmitAmitsivartiva

Nous partons en direction du nord, en passant par les hauteurs du village jusqu'à 417 mètres, d'où nous dominerons le fjord Sermilik et celui d'Ikasartivak. Le panorama est alors sublime. Nous quitterons la vue sur les icebergs pour plonger dans la vallée dominée par de gigantesques glaciers. Ici, la montagne a un petit air de Fitz Roy. Fin de journée dans le petit fjord d'Amitsivartiva ("le fjord étroit"). Bivouac au bord de l'eau.

© Visit-Greenland

Jour 4

Trek d'AmitsivartivaPaarnagajiit

Nous quittons le petit fjord pour rejoindre la cabane de chasseurs de Paarnagajiit, au bord du grand fjord où a séjourné Stéphane, l'un des fils de Paul-Emile Victor. En chemin nous longeons un très beau lac glaciaire et, au gré de notre progression, commençons à voir les plus gros icebergs se dessiner devant nous. Au bord du fjord, le spectacle qui s'offre à nous est à couper le souffle. Les icebergs s'étalent par milliers sous nos yeux. Durant la soirée et la nuit, vous entendrez craquer la glace sur le fjord. Nuit en bivouac.

©-Annick-Terrier

Jour 5

Trek de PaarnagajiitIgaasaalaq

Nous partons le long de la rive, le spectacle est saisissant jusqu'au bout. Après une montée d'environ 200 mètres, nous dominons le fond du fjord. 4 heures de marche plus tard, nous prendrons notre déjeuner au camp, certains pourront continuer à contempler le paysage mais nous pourrons aussi gravir un petit sommet pour apprécier une des vues les plus magnifiques du fjord (entre 3h et 5h). Si vous êtes pêcheur et que vous avez emporté un peu de matériel, le site d'Igaasaalaq est un formidable coin de pêche.

© Annick-Terrier

Jour 6

Trek vers Nuuk ("le cap")

Cette fois-ci, nous partons vers le nord. Habituellement, les icebergs sont si nombreux dans cette partie du fjord que le bateau ne peut plus nous suivre. Nous ferons donc une sortie exploratoire au nord du fjord Sermilik, là où généralement plus personne ne va. Après avoir contourné une petite montagne, devant nous l'île Agernarngi, littéralement "l'île du milieu" perdue au milieu des glaces. En fond de tableau, les montagnes du commandant Charcot qui appartiennent au massif du légendaire mont Forel. Retour au bivouac par le même chemin.

© Visit-Greenland

Jour 7

IgaasaalaqTiniteqilaaq en bateau

C'est une journée de bateau qui nous attend aujourd'hui. Des moments magiques où nous prendrons le temps d'admirer les innombrables colosses de glace dérivant lentement dans le fjord. Nous ferons une pause déjeuner sur un très ancien site d'hivernage inuit. Même si ce site paraît préhistorique, il était encore utilisé il y a 100 ans à peine, avant d'être décimé par une épidémie. A cet endroit, nous mettrons le doigt sur l'histoire encore méconnue des Inuit, et Stéphane sera là pour nous raconter le reste...

© Yann-Lemoine

Jour 8

Kayak de Tiniteqilaaq au fjord Johan Petersen

Nous quittons le camp tôt le matin pour rejoindre la rive opposée du grand fjord Sermilik. Si notre but paraît particulièrement éloigné, il n'est en fait qu'à une dizaine de kilomètres. Nous commençons notre progression à marée haute par le petit détroit en face du village pour rejoindre le fjord et louvoyer tout au long de la journée au milieu des icebergs. Face à nous, peu à peu, la calotte polaire se rapproche. 6 à 7 heures de kayak.

© Visit-Greenland

Jours 9 et 10

Exploration du fjord Johan Petersen en kayak

Nous passons ces deux journées à explorer le fjord Johan Petersen pour terminer au fond du petit fjord Hunde. Au programme de ces fjords isolés, des icebergs par milliers et des fronts de glaciers gigantesques. En effet, dans ce fjord, dominé par la calotte polaire, viennent se jeter de véritables colosses de glace aux dimensions impressionnantes. Durant nos pérégrinations, il sera possible d’apercevoir quelques phoques curieux, voire de majestueuses baleines à bosse.

© Annick-Terrier

Jour 11

Trek vers la calotte polaire

Nous partons du camp pour grimper sur la moraine polaire et atteindre un sommet à quelque 680 mètres. Le terrain est cassant, constitué de pierres arrachées par le passage de la glace. Cette progression assez lente, permet d'admirer l'une des plus belles vues de la région. Nous dominons alors le fjord Johan Petersen et le fjord Sermilik, mais aussi la calotte polaire qui nous barre la vue de son immensité. Devant nous, 5 glaciers géants aux crevasses immenses, déversent des icebergs en continu dans le fjord. Retour au camp par le même chemin.

© Annick-Terrier

Jours 12 et 13

Fjord Hundefjord SermilikTinteqilaaq en kayak

Nous quittons le fond du fjord Hunde pour rejoindre le fjord Sermilik. En effet, ce fjord est trop éloigné pour penser faire la traversée en un seul jour. Nous ferons donc un bivouac intermédiaire avant de traverser à nouveau le fjord Sermilik pour rejoindre le village de Tiniteqilaaq.

© Visit-Greenland

Jour 14

KulusukReykjavík

Démontage du camp, puis transfert en bateau à Kulusuk pour prendre en direction de Reykjavík. Transfert et installation en guest house. Nous pourrons enfin fêter dignement notre belle aventure dans l'un des nombreux restaurants de la ville. Dîner libre.

© Visit-Greenland

Jour 15

Vol pour Paris

Transfert matinal et vol pour Paris.

Des questions ? Contactez votre conseiller

Vincent
Vincent

Imaginez un fjord de 120 kilomètres de long, 10 à 15 kilomètres de large et 1100 mètres de profondeur, le tout alimenté en glace par 7 glaciers géants descendant tout droit de l'immense calotte polaire. Voilà à quoi ressemble le fjord Sermilik. Tout au long de ce fjord immense, au fil des âges, différentes colonies inuit se sont installées. Aujourd'hui, seul reste le petit village de chasseurs - pêcheurs de Tiniteqilaaq. Dans les années 1930, c'est dans cet univers que notre célèbre explorateur français, Paul-Emile Victor, a mené ses premières expéditions polaires.

+33 1 40 46 94 43 / vdufour@gngl.com

Objectif expédition polaire

Partez à l'aventure Votre voyage en détail