Terre, une invitation au voyage

Voyager en famille

Céline Lacombe
Voyager en famille

Ce récit de voyage en famille et de reconnexion à la nature met à l’honneur la transmission des plaisirs terrestres, sans doute la plus belle aventure humaine qui soit.

Céline Lacombe, co-fondatrice du site Les petits baroudeurs dédié aux activités outdoor en famille, a testé avec son mari et ses deux enfants le camp d’activités Terres d’Aventure situé dans les Alpes au cœur du massif du Bargy

Quand nous pensons à la randonnée, nous imaginons des paysages, des dénivelés, des sommets à atteindre… Autant de perspectives qui sonnent creux à l’oreille des enfants. Pourtant, la randonnée est une activité extraordinaire à partager lors d'un voyage en famille. C’est la promesse du camp du Bargy, isolé en pleine nature, conçu pour accompagner parents et enfants dans cette redécouverte des activités au grand air.

Initier les enfants à la marche

Opter pour un séjour en famille, c’est, pour commencer, avoir la chance de partir avec d’autres enfants. L’émulation instaurée par le groupe est tout simplement prodigieuse. Je me souviens par exemple de ce petit garçon de 5 ans dont la maman était persuadée qu’il ne grimperait pas les 400 mètres de dénivelé prévus. Contre toute attente, avec l’aide de notre accompagnatrice en montagne et grâce aux encouragements du groupe d’enfants, notre apprenti randonneur a non seulement avalé la côte, mais a surtout réalisé qu’il était capable de se dépasser. Il faut dire que la qualité de l’encadrement est une source de motivation supplémentaire pour les petits randonneurs. Au cours de notre séjour, les enfants ont appris énormément sur la nature qui les entoure. Saviez-vous par exemple que les feuilles de plantain (une plante que l’on trouve sur les chemins) soulagent les piqûres d’insectes et d’orties une fois écrasées ? En parlant d’ortie, savez-vous les ramasser et les manger sans vous piquer ni les doigts, ni la langue ? Autant de curiosités que nous avons découvertes grâce à Mélanie, notre accompagnatrice en montagne. J’aime autant vous prévenir, avec elle, on s’arrête à chaque détour de chemin pour goûter, toucher, regarder… Bref, une expérience interactive et unique qui fait que les petits baroudeurs oublient bien vite qu’ils sont en train de marcher. Sans compter qu’ils sont ensuite on ne peut plus fiers de conter leurs prouesses devant leurs copains à leur retour ! Nous avons aussi été agréablement surpris lors de notre séjour par le nombre d’activités proposées en complément des randonnées en famille : la marche est un tremplin vers d’autres activités de plein air. Au camp de Bargy, on ne va pas juste marcher, mais, par exemple, monter jusqu’à un lac pour pêcher… non pas avec une canne à pêche, mais avec une bouteille transformée et une corde pour attraper des alevins. De la même façon, on ne va pas uniquement randonner le long de la rivière, on va aussi observer les truites et jouer dans les remous ! Quant aux visites culturelles, elles font également partie du programme : la découverte d’un village devient par exemple on ne peut plus ludique quand il s’agit d'aller délivrer la Princesse de Bargy lors d’une chasse au trésor rocambolesque !

Faire le plein d'activités en plein air, Camp Bargy

Partir en famille oui, mais en toute sécurité

Voyager avec un accompagnateur a cela de rassurant que l’on peut se consacrer à ses enfants et au plaisir d’observer la nature sans chercher son chemin ou encore évaluer le temps et la distance jusqu’à la prochaine pause. Des préoccupations en moins qui facilitent la marche avec des petits. Au cours de notre séjour multi-activités dans les Alpes, nous avons également fait découvrir l’escalade à nos chères têtes blondes. Là encore, le niveau d’encadrement nous a rassurés. À nos côtés en effet, nous avions notre accompagnatrice en montagne mais aussi un guide de haute montagne habitué à faire grimper les marmots. Chaque enfant a ainsi été initié aux joies de l’escalade en toute sécurité et en profitant pleinement de l’activité. Petit détail qui a son importance: les activités pratiquées étaient d’autant plus sûres que nous disposions de tout le matériel adapté. Le guide nous a fourni harnais et casques d’escalade en taille enfant. De même, nous avons découvert la randonnée aquatique équipés de combinaisons en néoprène bien à la taille de nos petits aventuriers.

Se reconnecter à la nature, tout simplement

Outre la randonnée et les activités de plein air, c’est surtout ce retour aux sources qui nous aura tous séduits. À commencer par le camp de base lui-même, niché au cœur d’une clairière, où l’on dormait dans des tentes trappeurs aménagées pour réconcilier nature et confort. Pour les enfants, cette reconnexion à la nature était d’autant plus intense qu’ils ont passé un temps fou à s’occuper des animaux de la ferme : lapins, poules, chèvres… Matin et soir, il fallait les nourrir, et je vous assure qu’ils n’y ont vu à aucun moment une corvée, mais plutôt une belle responsabilité qu’ils ont honorée avec joie ! Nos petits baroudeurs étaient si bien dehors que même la pluie ne les a pas empê- chés de profiter des activités nature, depuis le tir à la sarbacane jusqu’à la construction d’un tipi! Et pour finir, sans aucune indication ni de l’accompagnatrice ni des parents, les enfants se sont lancés dans de belles créations de land art (des œuvres utilisant les matériaux de la nature), tout imprégnés qu’ils étaient de cet environnement et de ses beautés. Au-delà de la randonnée, ce séjour nous a procuré une ouverture sur la nature assez exceptionnelle. Si vos marmots sont comme les nôtres et leurs copains de séjour, ce sera le retour à la maison qui sera le plus dur à gérer !

Pour aller plus loin, écoutez notre émission de Radio sur les voyages en famille :

Retour