Terre, une invitation au voyage

La brousse : réapprendre à voir l'invisible

Banafshé Habibnia Arson
La brousse : réapprendre à voir l'invisible

Marc Lecacheur guide naturaliste, nous évoque ce qui anime les plus contemplatifs d’entre nous, ceux qui aime la brousse pour tous ses animaux, et partagent leur passion avec leurs enfants.

Un safari en brousse

"Ornithologue de formation, j'ai entamé ma première migration vers l'Afrique du Sud en 2006, en tant que guide naturaliste. Depuis, je n'ai eu de cesse d'aller d'un hémisphère à l'autre pour céder à une passion additive : le safari. Le mot se mêle au crépitement des feux de camp, écho d'une époque révolue où les animaux finissaient empaillés ou en ragoût. Les « chasseurs » des temps modernes traquent à présent les Big Five – lion, léopard, éléphant, rhinocéros, et buffle – avec de longs objectifs, le jeu consistant surtout à ramener à la maison clichés sublimes et observations mémorables.

Parc du Tarangire - Tanzanie

Un safari en brousse réapprend à voir l'invisible, à porter attention au détail. Le Ranger vous contera en chemin des choses étonnantes, par exemple que les éléphants perçoivent avec leurs pattes les infrasons émis à longue distance par des congénères et que leurs petits, aveugles à la naissance, tètent parfois leur trompe comme le font les enfants avec leur pouce ; ou encore que la femelle du calao, cet oiseau au long bec presque comique, s'emmure dans le tronc d'un arbre pour mieux couver ses œufs et se fait nourrir par son compagnon... L'intérêt in fine d'un tel voyage en famille ? Que vos enfants apprennent à éveiller leurs sens et qu'à leur retour, le moindre coin de pelouse, le plus petit bosquet, deviennent des terres de safari où les animaux sauvages sont à jamais chez eux !"

Vallee du Rift - Tanzanie

Le dresscode de la brousse

Avis à tous les enfants : pour voir des animaux en safari, il faut s'habiller avec classe. Tout d'abord, la couleur : préférez les nuances de couleurs beige et kaki. Oubliez le bleu, pour ne pas attirer la mouche qui pique, ou les couleurs flashy, qui risqueraient de titiller le buffle nerveux.

  • La chemise : elle doit être impeccable ! Manches longues qui se replient, petites poches sur la poitrine, et of course, assortie au chapeau et pantalon.
  • Le chapeau de brousse : c'est l'accessoire par excellence ! Choisissez votre style, cow-boy en cuir ou Ranger en toile, vous pourrez toujours l'agrémenter d'une jolie plume de calao, ramassée au détour d'un tronc d'arbre ou d'un rocher. 
  • Le pantalon : pour parfaire le look, il se doit d'avoir des poches et surtout un ourlet im-pec-cable.

Voilà, vous êtes prêts ! N'oubliez pas votre paire de jumelles, ainsi qu'un petit carnet, dans lequel vous prendrez soin de noter tous les animaux rencontrés lors de votre safari, ce qui fera pâlir d'envie les copains à votre retour.

Randonnée en pays Rendille - Kenya

Retour