Terre, une invitation au voyage

Les Açores, îles inoubliables

Martin
Les Açores, îles inoubliables

Saudade est un mot portugais considéré comme intraduisible. Certains diront qu’il s’agit d’une mélancolie empreinte de nostalgie ou encore d’un sentiment mêlé de joie et de tristesse, d’autres, enfin, affirmeront que la Saudade ne se traduit pas … elle se vit !

Je ne sais pas si nous avons vécu la Saudade mais nous avions tous une boule au ventre au moment de reprendre l'avion de retour. Heureux d'avoir découvert ce petit paradis, tristes de le quitter déjà en repensant à tous ces bons moments.

Lagoa do fogo - Açores, Portugal

Le 13 juin, notre joyeux groupe « Terdav » atterrissait au beau milieu de l'Atlantique, à quelque 1500km des premières côtes du vieux continent. Notre première impression (qui ne fera que se confirmer au fur et à mesure du voyage) fut un accueil chaleureux, naturel et désintéressé. L'authenticité est l'un des points forts de ce petit bout de Portugal perdu dans l'océan et resté à l'écart du tourisme de masse.

L'arrivée se fait à Ponta Delgada, la capitale, sur l'île principale de São Miguel. Cette île nous offrira quelques randonnées inoubliables telles que Sete Cidades ou ma favorite, le Lagoa de Fogo, pendant laquelle nous traversons la zone la plus sauvage de l'île peuplée de pins gigantesques avant d'atteindre l'immense cratère aux eaux cristallines dans lesquelles nous nous baignons.

Lagoa do fogo - Açores, Portugal

São Miguel, c'est aussi la gastronomie avec son fromage du même nom, son thé (seules plantations d'Europe) ou encore le « Cozido de Furnas », sorte de pot-au-feu local ayant mijoté des heures dans le sol volcanique brûlant de ce village entouré de geysers et de fumerolles spectaculaires.

Mon conseil : pour profiter pleinement d'une soirée « volcanique », allez digérer votre succulent « cozido » dans l'une des sources chaudes à la nuit tombée pour profiter d'un ciel étoilé vierge de toute pollution !

Le mont Pico, São Jorge et Faial

 Pico -Île de Pico, Açores PortugalNous prenons ensuite la direction de l'archipel central et atterrissons sur la petite île de Pico. Outre ses vignes cultivées le long des murets de pierres ancestraux, l'intérêt de l'île est sa montagne, le mont Pico et ses 2351 mètres (toit du Portugal) dont l'ascension, sportive, vous offre une vue à couper le souffle sur l'archipel central avec l'océan à perte de vue en toile de fond : MAGIQUE !

Nous savourerons ensuite notre succès autour de quelques verres du fameux vin de Pico réputé jusqu'au continent !

Un petit trajet en bateau nous amène ensuite à São Jorge et ses fajãs, sorte de coulées de terre au pied d'immenses falaises où quelques familles se sont installées. L'accès ne se fait qu'à pied et les quelques randonneurs de passage empruntent les mêmes sentiers que les villageois... Comme la tradition le veut nous laisserons notre dessin dans le seul petit café du village.

Nouveau saut de puce en bateau et nous voici à Faial. Sa caldeira et le site de Capelinhos nous apportent encore des atmosphères différentes. Nous profiterons du légendaire « Peter's Bar », lieu de rendez-vous des traversées transatlantiques depuis plus d'un siècle pour fêter notre dernière soirée. Avant de redécoller, nous aurons la chance, à l'occasion d'une sortie en mer, d'observer de tout près, les dauphins, les baleines pilotes ou encore le plus impressionnant, le deuxième plus grand animal du monde, j'ai nommé: le rorqual commun !Dauphins sautant dans l'océan Atlantique - Açores, PortugalComme beaucoup de personnes du groupe, je ne connaissais les Açores que de nom et n'avais donc pas d'a priori positifs ou négatifs. Ce fut (je parle au nom de tout le joyeux groupe) une découverte totale, surprenante, dépaysante, variée et fantastique.

Arrrgghh... je vous laisse, je crois que la Saudade revient !

Retour