Terre, une invitation au voyage

Partir au Kamtchatka

Estelle Abecassis
Partir au Kamtchatka

Au Kamtchatka, les volcans poussent comme des champignons : plus de 300 dont une trentaine d’actifs.

Notre voyage : Les volcans du Kamtchatka

Avec les 300 volcans qui émaillent la péninsule, le Kamtchatka est l’un des maillons les plus chauds de la ceinture de feu du Pacifique. Partez faire l’ascension de 4 de ces géants et suivez la trace de l’ours brun, qui règne en maître sur cette terre sauvage.

Russie, circuit accompagné, 16 jours, à partir de 5 790€

Pour qui ?

Les passionnés de géologie et de volcanologie, les amateurs d’espaces sauvages.

Pour quoi faire ?

Grimper au sommet de 4 volcans très actifs, rechercher l’ours brun, se baigner dans des sources chaudes.

Le cratère du volcan Gorely

Difficulté

10 jours de marche dont 7 de 6 à 10h de marche par jour. 4 ascensions. Dénivelé positif de 500 à 1 900 m, à une altitude comprise entre 2 500 et 4 000 m.

Préparation physique

Les randonnées s’effectuent parfois hors sentier, sur des terrains variés (pierriers, névés). Une bonne condition physique est donc requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ. Il est également nécessaire d’avoir l’habitude de voyager dans une nature parfois rude et avec un confort simple.

Quand partir ?

La péninsule du Kamtchatka est soumise aux vents arctiques, aux influences du Pacifique et à l’air chaud tournant de la mer d’Okhotsk, ce qui explique son instabilité. Juillet, août et septembre constituent la meilleure période pour visiter la région : les températures sont douces, il peut même faire chaud la journée, mais les nuits restent froides. Même en plein été, les flancs des volcans restent couverts de neige.

Formalités

Passeport en cours de validité et 6 mois après la date de retour. Visa obligatoire.

Le volcan Gorely

Où dormir ?

En hôtel, chez l’habitant, en refuge et en bivouac, sous tente individuelle, dans des environnements exceptionnels : au pied de volcans, entourés de sommets culminant à plus de 4 000 m ou bien posés au milieu d’une immense caldeira. C’estce qu’on appelle, chez Terres d’Aventure, des bivouacs with a view.

Que manger ?

Des saucisses réchauffées sur la lave encore chaude des volcans, des baies sauvages (myrtilles, groseilles et framboises), des champignons, du saumon sous toutes ses formes (frais, fumé et oeufs), le tout arrosé de bière locale et de vodka.

Comment s’équiper ?

Les marches s’effectuent régulièrement sur des terrains enneigés, il faut donc prévoir de vraies chaussures de randonnée parfaitement imperméables et déjà faites à vos pieds. Le port de lentilles de contact peut s’avérer très inconfortable en raison des poussières volcaniques et des vents fréquents, nous vous conseillons donc de porter des lunettes.

Autres idées d'ascensions volcaniques...

La ronde des volcans indonésiens

La ceinture de feu remonte vers l’Indonésie, la région la plus volcanique du monde. Sur les 140 volcans que compte l’archipel, 129 sont en activité. Ce voyage sportif propose l’ascension de cinq d’entre eux, sur les îles merveilleuses de Java, Bali et Lombok.

Indonésie, circuit accompagné, 21 jours, à partir de 3 590€

Quatorze volcans d'Équateur

Comme dans tous les pays de la ceinture de feu, l’activité volcanique en Équateur est intense. Ce trek engagé vous fait traverser toute la Sierra et vous mène au sommet ou sur les flancs de 14 de ses volcans, dont le Cotopaxi, le plus haut volcan actif du monde.

Équateur, circuit accompagné, 20 jours,à partir de 3 850€

Retour