Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

21/01/2017

04/02/2017

3690 € Assuré à partir de 5

11/02/2017

25/02/2017

3790 € Assuré au prochain inscrit

02/04/2017

16/04/2017

3790 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien sur vol régulier
• les taxes aériennes
• les transferts
• l'encadrement
• les excursions mentionnées et entrées dans les parcs
• l'hébergement en pension complète à l’exception des repas à San José
• le transport des bagages le J1, le J7 et à partir du J11

Le prix ne comprend pas

­• les assurances
• les frais d’inscription
• les taxes d’aéroport au départ de San José (27$) et la taxe pour scan, rayons X ou inspection des bagages (2$), payables en dollars, en colones ou par carte CB VISA. Depuis septembre 2015, certaines compagnies intègrent la taxe dans le prix du billet (American Airlines, Avianca, Delta, United).
• les pourboires
• les boissons et dépenses personnelles
• les repas à San José (en fonction de vos horaires de vols internationaux, entre 2 et 3 repas à votre charge. Prévoir 8€ par repas).
• le portage des affaires durant les treks (en supplément)
• tous les services non mentionnés au programme ou en supplément
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.
Porteur lors du trek à Savegre : 85$ par jour par porteur, pour un maximum de 15kg par porteur (à régler sur place).

Idées associées

Parc national Corcovado, Quetzal, Durika, Forêt brumeuse, Golfo Dulce, La Leona Ranger Station, La Sirena Ranger Station.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour San José

Vol pour San José. Accueil, transfert à l'hôtel et dîner libre. Nous préparons notre sac à dos pour le trek de 5 jours qui débute le lendemain, et laissons notre bagage principal à l'hôtel.

  • ALTITUDE MAXIMUM : 1160 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h

Jour 2 : San José - San Gerardo de Dota

Route pour le Cerro Buena Vista, point de départ de notre randonnée. Nous sommes au-dessus de la canopée, prisonnière des nuages de la forêt brumeuse. De là, nous entamons une descente à pied jusqu'à San Gerardo de Dota (2200m), afin d'observer le changement d'aspect de la forêt primaire à mesure que nous perdons de l'altitude. D'une végétation composée de petits arbustes espacés, nous passons à un paysage plus humide et touffu, avec de grands arbres qui s'élèvent vers le ciel. Un peu plus bas, les lichens accrochés aux arbres donnent parfois, la brume aidant, l'impression de se retrouver dans une forêt mystérieuse. Nous marquons une pause pique-nique, avant de finir la marche dans une végétation luxuriante qui rappelle la jungle tropicale. Arrivée à l'hébergement pour le dîner.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 1100 m
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30 , 90 km

Jour 3 : San Gerardo de Dota - Providencia de Dota

Départ matinal pour une randonnée en direction de Providencia de Dota. La marche se déroule en grande partie dans une forêt primaire et secondaire, habitat du fameux quetzal, l'oiseau emblématique de l'Amérique centrale. S'il est très présent, le volatile n'est pas toujours facile à apercevoir ; la meilleure période pour le contempler (notamment le mâle) est de janvier à juin. Arrivée à Providencia de Dota et installation au refuge, qui offre une vue splendide sur 14 pics montagneux.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé - : 1200 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 4 : Providencia de Dota - La Chaqueta

Départ en direction de la réserve Los Santos, au cœur de la forêt vierge. La randonnée commence à 1695m d’altitude jusqu’à son point culminant de 1920m pour ensuite redescendre à 700m. Nous pouvons ainsi observer le changement de végétation en fonction de l'altitude, et découvrir l'épaisse forêt tropicale humide. A l'arrivée, la famille Mora nous accueille dans leur petite ferme au cœur de la réserve.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Distance Parcourue : 15 km
  • ALTITUDE MAXIMUM : 1920 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 5 : La Chaqueta - San Isidro de Dota

Randonnée en direction de San Isidro de Dota, en suivant le bassin du río Savegre, qui prend sa source au Cerro de la Muerte et se jette dans l'océan Pacifique. Nous sommes entourés de montagnes majestueuses couvertes d'un manteau vert. Déjeuner au refuge El Río sur le chemin, et poursuite vers le Rancho Tinamú où nous passons la nuit.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Distance Parcourue : 19 km
  • Dénivelé + : 90 m
  • Dénivelé - : 375 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 6 : San Isidro de Dota - Río Blanco

Nous quittons à présent la région de San Isidro de Dota pour Río Blanco, une communauté qui conserve ses traditions et coutumes du passé. La randonnée débute à 810m et atteint les 1100m au Cerro Plano avant de redescendre à 400m environ. Elle permet d’apprécier de magnifiques paysages, entre forêt primaire et pâturages. Nous arrivons dans la communauté, reçus par la famille Astua qui nous sert un déjeuner typique. L’après-midi est consacré à la découverte d’un projet de plantation de vanille, de poivre et de cacao, et à la possible baignade dans les eaux rafraîchissantes du río Savegre.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Río Blanco - Golfo Dulce

Nous achevons notre premier trek dans la partie basse du bassin du río Savegre. La randonnée en direction de la communauté de Santo Domingo de Quepos passe à travers plantations, pâturages, forêts primaires et secondaires, ruisseaux et cascades. Nous arrivons dans la communauté, où Doña Fanny et sa famille nous accueillent avec des plats typiques. Après le déjeuner, nous continuons à pied jusqu’à la communauté agricole de Silencio de Quepos, où nous attend un minibus pour nous mener au Golfo Dulce, porte d'entrée de la péninsule d'Osa et du fameux parc national du Corcovado. À la tombée de la nuit, balade sur les sentiers du lodge pour découvrir la faune nocturne de cette région.

Note : nous récupérons notre bagage principal, afin de pouvoir préparer notre sac pour le second trek, qui débute le lendemain.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 14 km
  • Type d'hébergement : en lodge
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Jour 8 : Golfo Dulce - La Sirena

Départ très matinal en 4x4 afin de rejoindre la station Los Patos, point de départ de notre randonnée jusqu’à la station La Sirena, située au cœur du Corcovado, l'une des forêts les plus riches de la planète en terme de biodiversité. Pique-nique au cours de la marche. Nous arrivons en milieu d’après-midi à la station, et installons nos tentes. Temps libre pour nous promener sur les sentiers des alentours ou nous reposer.

Note : le temps de marche dépend des conditions météorologiques (boue, rivières plus ou moins hautes…). La mer étant assez agitée, nous vous recommandons de rester prudent.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 21 km
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h30 et 2h , 130 km

Jour 9 : La Sirena

Journée consacrée à la découverte des sentiers de La Sirena : randonnée au cœur de la forêt primaire, traversée de ruisseaux et découverte de la faune et de la flore de cette région luxuriante. Les repas sont pris à la station.

Les forêts humides tropicales qui composent la péninsule d'Osa et sa région renferment la plus riche variété d'espèces d'Amérique centrale. Le magazine National Geographic a désigné le parc national Corcovado comme "l'endroit le plus biologiquement intense sur terre". Plusieurs centaines de milliers de sentiers sillonnent le parc jusqu'à ses coins les plus reculés.

Note : la mer étant assez agitée, nous vous recommandons de rester prudent.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 10 : La Sirena - La Leona

Une nouvelle journée de marche s'annonce entre plage et forêt, en direction de la station La Leona. L’heure de départ est définie par les gardes forestiers, en fonction de la marée. Une fois au lodge, temps libre pour se reposer et dîner.

Note : le temps de marche dépend des conditions météorologiques (boue, rivières plus ou moins hautes…).

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Type d'hébergement : en lodge

Jour 11 : La Leona - Buenos Aires - Réserve Durika

Une courte marche (45mn) nous permet de rejoindre Carate, où nous prenons un 4x4 pour Puerto Jimenez (1h30). De là, trajet en minibus jusqu'au village de Buenos Aires (2h30) et déjeuner dans un restaurant local. Continuation en 4x4 (1h) en direction de la réserve biologique Durika, où nous sommes accueillis par la communauté qui y réside. Nous retrouvons nos bagages principaux, qui restent avec nous jusqu'à la fin du séjour.

Durika est une réserve biologique privée située dans les hauteurs de la cordillère de Talamanca, dans la partie sud-ouest du pays, environ 17 kilomètres au nord de la ville de Buenos Aires. Cette région fascinante a été très peu explorée, principalement en raison de la difficulté du terrain et du manque d'infrastructure. Cette réserve est une occasion unique d'apprécier cette partie du Costa Rica peu visitée.

Dîner et nuit à la communauté de la réserve Durika.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 12 : Réserve Durika

Journée de marche sur les nombreux sentiers pédestres de la réserve, qui traversent différents types de forêts. Les repas sont pris à la réserve.
Nuit à la communauté de la réserve Durika.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30

Jour 13 : Réserve Durika - San José

Notre voyage s'achève, nous quittons la réserve en 4x4 afin de rejoindre Buenos Aires et de retrouver le minibus qui nous conduit à San José. Déjeuner dans un restaurant local. Temps libre à la capitale et dîner libre.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h , 200 km

Jours 14 et 15 : Vol de retour

Temps libre selon vos horaires de vol. Pour les achats des derniers souvenirs, rendez-vous au "mercado central", à une quinzaine de minutes à pied de l'hôtel Rosa del Paseo. Puis transfert à l'aéroport international et assistance aux formalités d'embarquement. Vol de retour. Repas libres.

  • Type d'hébergement : à bord
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h

Important itinéraire

• Ce voyage se compose de deux treks itinérants, qui sont une immersion dans la nature costaricaine. Les temps de marche, donnés à titre indicatif, incluent les pauses durant lesquelles le guide vous explique la faune et la flore. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.
• Vous devrez porter votre sac sur le dos durant les deux treks (cf. rubrique "transfert et transport des bagages").
• Attention : les différentes stations du parc national du Corcovado entrent en rénovation en août 2015, et le resteront a priori jusque juin 2016. Durant cette période certains services pourront être modifiés, en fonction des limitations établies par les autorités. Contactez votre conseiller pour plus d'informations.
• Ce circuit est programmé pendant la saison sèche, entre décembre et avril.
• De très nombreuses espèces animales peuplent les endroits visités ; cependant, nous sommes en pleine nature et l'observation animalière reste aléatoire. C'est une activité qui requiert de la patience et un œil de lynx qui s'affine au fur et à mesure du voyage... N'hésitez pas à explorer les environs des hébergements (presque tous situés en pleine nature) lors des temps libres ou le matin aux aurores.
• Soyez prudent lorsque vous vous baignez dans l'océan Pacifique. En effet, il peut y avoir de forts courants, notamment au Corcovado.
• Les transferts sont limités sur ce trek, et les routes sont plutôt bonnes, mais il nous arrive d'emprunter quelques pistes, en 4X4.
• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek,
Observation animalière

Environnement :

Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

11 jours de marche, treks itinérants

Nombre de participants

De 5 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

• Peu de transferts, la marche étant privilégiée dans ce circuit 3 chaussures.
• Les randonnées ont pour but de découvrir et interpréter la nature qui nous entoure. Ce choix permet aussi d’accroître les possibilités d’observer des animaux dans des environnements différents.
• Exploration en profondeur du parc national du Corcovado, en partant du Golfo Dulce.
• Un circuit 100% nature, avec des rencontres de familles costaricaines lors des nuits en refuge ou en finca.

Hébergement

C.S.T - Certificacion para la Sostenibilidad Turistica - est un programme de l'Institut Costaricain du Tourisme (I.C.T), qui a la volonté de classer et de différencier les hébergements, afin de vérifier l'adéquation entre leur mode de fonctionnement actuel et un modèle de durabilité, en s'intéressant plus précisément à la façon de gérer les ressources naturelles, culturelles et sociales. La classification va de 0 à 5 feuilles. Nous vous signalons ci-dessous les hébergements retenus pour ce voyage de découverte et de sensibilisation.

Voici la liste de nos hôtels (donnés à titre indicatif, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet (lorsqu'ils existent) :

A San José (J1&13)
Hôtel Best Western Irazu :
Situé près du stade national et du musée d'art costaricain, l’hôtel possède 294 chambres toutes équipées, avec vue sur la piscine ou sur le jardin. L'établissement propose également un casino, un spa, des restaurants, un bar, une piscine extérieure et un bain à remous. Wi-Fi gratuit disponible dans les espaces communs.
Certification CST : 3 feuilles
http://www.bestwesterncostarica.com/

A San Gerardo de Dota (J2)
Nuit en refuge : chambres partagées, salle de bain et douche avec eau chaude. Confort très sommaire.

A Providencia de Dota (J3)
Nuit en finca : tenue par la famille Mora Aguilar, la ferme offre des chambres partagées avec salle de bain sans eau chaude. Confort très sommaire.

A la Chaqueta (J4)
Refuge La Chaqueta : logement en chambres partagées avec lits superposés. Salle de bain commune, douche sans eau chaude. Pas d’électricité. Confort très sommaire.

A San Isidro de Dota (J5)
Rancho Tinamú :
Entouré d’une végétation exubérante, le rancho propose des chambres partagées dans un bâtiment en bois à deux étages. Pas d’électricité, salle de bain commune sans eau chaude. Confort très sommaire.

A Río Blanco (J6)
Nuit en communauté : nous dormons dans des maisons construites en bois et typiques de la région. Chambres et salle de bain communes, pas d'eau chaude. Confort très sommaire.

Au Golfo Dulce (J7)
Danta Corcovado Lodge :
Situé au cœur de la forêt, à 11km de la limite du parc national du Corcovado, le lodge propose des bungalows en bois, simples et équipés de meubles artisanaux, de ventilateurs et de salles de bain privées (avec eau chaude). Confort simple.
Certification CST : 3 feuilles
http://www.dantalodge.com/

A La Sirena (J8&9)
Nuit sous tente à la Station La Sirena, sur une construction surélevée du sol. Salle de bain commune sans eau chaude. Les tentes sont fournies, mais pas les duvets ni les matelas (cf rubrique "couchage"). Confort très sommaire.

A La Leona (J10)
Leona Ecolodge :
Situées face à la mer, dans la région du Corcovado, les cabines offrent une vue incroyable depuis le balcon, sur l'océan ou la forêt. La salle de bain est commune et sans eau chaude. Le lodge dégage une atmosphère 100% nature, avec sa réserve écologique de 200 hectares de forêt tropicale humide.
Certification CST : 4 feuilles
http://www.laleonaecolodge.com/

Dans la réserve Durika (J11&12)
Nuit dans des casitas (petites maisons) comprenant 2 à 3 chambres communes chacune (chaque chambre accueille 2 à 4 personnes). Salle de bain commune sans eau chaude. Les repas pris dans la réserve sont végétariens (œufs, poissons, légumes et produits laitiers), préparés à base d’ingrédients bio dont la plupart sont produits sur place. Eclairage à la bougie. Possibilité de donner son linge à laver.
http://www.durika.org/
Certification CST : en cours d'obtention

Note : un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle, dans les hôtels et lodges uniquement (à San José, au Danta Lodge et au Leona Ecolodge).

Nourriture

• Un minimum de repas libres : l'intégralité des repas est incluse exceptée dans la capitale, pour permettre de la découvrir à votre convenance. Pour les repas libres à San Jos2, voici quelques idées :
- La Bodeguito del medio : un restaurant cubain ouvert récemment, avec l'ambiance musicale qui va avec ! 200m au sud de la "Banco de Costa Rica", Paseo Colón
- Soda Tapia : une petite adresse pour un repas sur la pouce de type sandwich et milk shakes. Angle av. 2 et calle 42.
- Gastro Bar : décoration moderne, plats de type européen, assez classiques.
- Si vous êtes logés à l'hôtel Rincón de San José, le restaurant El Jardin est très agréable.
• Au Costa Rica, le petit déjeuner est copieux. Les repas sont un peu répétitifs, mais un choix de plats vous sera toujours proposé. Toutefois, l'accompagnement typique costaricien est souvent composé de salade, "frijoles" (haricots rouges), "gallo pinto" (mélange de riz et de haricots rouges), bananes plantains et/ou riz. La cuisine n'est pas épicée et il y a peu de plats en sauce. Les desserts sont très sucrés et peu variés : "tres leches", flan ou riz au lait.
• Le midi, pique-nique (durant les balades) ou restaurant local (en route) ; le soir, repas aux refuges ou aux lodges. Les repas pris à la réserve Durika sont végétariens.
• L'eau est potable dans pratiquement l'ensemble du Costa Rica. Toutefois, lors de ce voyage vous n'aurez accès à l'eau potable que le soir dans les refuges. Il faut donc vous munir d’une gourde d’au moins 2l et, si possible de quelques pastilles purifiantes.

Encadrement

Accompagnateur costaricain francophone, diplômé et spécialiste de la faune et de la flore. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions du Costa Rica. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques. Il vous accompagne tout au long du circuit, de l'accueil à l'aéroport jusqu'à l'enregistrement de vos bagages pour prendre votre vol retour (si votre vol est prévu avec le groupe).

Transfert et transport des bagages

Tous nos transferts terrestres sont en minibus privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local), ou en 4x4. Toutefois, le circuit étant axé sur la randonnée, la plupart des journées sont sans transfert.
ATTENTION : vous devrez porter l'ensemble de vos affaires sur votre dos pour les deux treks : nous vous conseillons un sac à dos de 60l, et d'emmener un minimum d'affaires. Vous aurez accès à votre bagage principal la nuit du jour 1, la nuit du jour 7 et tous les soirs à partir du jour 11.

Transports aériens

Vols réguliers pour San José A/R.
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Préparation physique

Ce circuit, d'un niveau trois chaussures, comporte de longues journées de marche. Si les dénivelés ne sont pas trop importants, en particulier concernant le trek du Corcovado, la marche peut être rendue difficile par le climat (chaud et humide, averses tropicales qui peuvent rendre les chemins boueux) et le portage du sac à dos. Par ailleurs, nous dormons souvent dans des refuges ou en chambre collective, dans des conditions simples. Il faut donc avoir une excellente condition physique.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 60 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant les deux treks itinérants. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.

Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous y aurez accès le soir du J1, du J7 et à partir du J11. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 polaire chaude car en altitude les nuits sont froides, et les temps de repos lors des randonnées peuvent refroidir
• 2 shorts ou bermudas de marche
• 2 pantalons de randonnée
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 coupe-vent imperméable ou veste type Gore-tex (même hors saison des pluies, possibilité d'averse brève)
• 1 cape de pluie.

Chaussures
• 1 paire de chaussures de grande randonnée, imperméables, tenant bien la cheville (semelle type Vibram résistante à l’abrasion) : au Corcovado, les sentiers sont parfois boueux.
• Sandales pour les traversées de rivières et confort de marche par temps chaud : privilégier des sandales fermées devant et qui tiennent bien le pied.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de jumelles puissantes pour les observations animalières (facultatif)
• 1 gourde isotherme ou un camel bag de 2 litres minimum.
• 1 lampe frontale + piles (recommandé)
• Sachets étanches pour le matériel ne supportant pas l’humidité, et pour mettre son argent
• Bâtons de marche (conseillé)
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement, type Packtowl (4 tailles).
• Boules pour atténuer les bruits, type Quiès (facultatif)
• Papier toilette

Couchage

Il vous faut amener votre sac de couchage (léger, pour des températures tropicales nocturnes de 20 à 25 degrés environ) et un tapis de sol ou matelas thermarest pour les deux nuits sous tentes au Corcovado.
Pour plus de confort vous pouvez vous munir d'un drap de sac (facultatif).

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs), utiles pour le Corcovado
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques puissant
• Crème solaire et Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

• Tentes pour les deux nuits à la station La Sirena, au Corcovado.
• L'accompagnateur aura sa propre paire de jumelles, il vous faut donc en prévoir une pour votre propre utilisation.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport valide pour la durée du séjour, pour les ressortissants de l’Union Européenne et les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Le passeport doit avoir une validité d'au moins six mois à compter de la date de sortie des Etats-Unis.

Tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pour un séjour de moins de 90 jours, pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne, ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Attention ! taxe de sortie d’environ 29 dollars US.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas, actuellement, exigée des voyageurs arrivant d’Europe ou des USA. En revanche, elle peut l’être de ceux venant de pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique latine (où la maladie est présente), cela même si la vaccination y est seulement recommandée. En l’absence de vaccin, il est raisonnable, avant le départ, de se renseigner auprès du ministère des affaires étrangères sur l’état présent de la législation costaricienne (www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs).

Vaccins Conseillés

Il faudra, bien sûr, être vacciné (ou immunisé) contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche, la rougeole surtout pour les enfants. Et, éventuellement, si le voyage est aventureux, contre la typhoïde et la rage. Contre les méningites, en période épidémique, vaccin tétravalent A/C/Y/W (Menveo ou Nimenrix).

Prévention Paludisme

Le paludisme est en voie d'éradication du Costa-Rica. Il peut être présent sur la côte caraïbe (province de Limon, Tortuguero) sous une forme mineure. La prise d’un traitement préventif par Nivaquine n'est, cependant, pas indispensable Mais partout, la protection individuelle contre les piqûres de moustiques doit être rigoureuse, pour éviter la transmission d’autres maladies (la dengue, voire chikungunya ou le virus Zika).

Autres risques

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans tout le pays, où la plupart des problèmes médicaux et chirurgicaux peuvent être pris en charge. Toutefois, prenez, dans tous les cas, contact avec votre compagnie d'assistance et, éventuellement, avec les services de l’ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Costa Rica bénéficie d'un climat tropical, et n'est pas à l'abri de quelques averses… Ces dernières ont souvent lieu en fin d'après-midi, et sont plus fréquentes sur la côte caraïbe.
Savegre : dans la partie haute (parc national Los Quetzales et San Gerardo de Dota) les températures varient entre 12ºC et 15ºC, et dans la partie basse (La Chaqueta, Rancho Tinamú et Río Blanco) entre 24ºC et 28ºC.
Corcovado : en journée le climat est chaud et humide et les températures oscillent entre 32ºC et 34ºC.
Durika : en général les journées sont ensoleillées (entre 20ºC et 30ºC) et les nuits fraîches (jusqu’à 15ºC). Il peut y avoir du vent et quelques pluies.

Climat

La saison sèche dure de décembre à avril ; la saison des pluies, de mai à novembre (la côte caraïbe ne connait pas vraiment de saison sèche). En période humide les températures sont élevées dans tout le pays (elles varient toutefois un peu en fonction de l’altitude). Il pleut surtout l’après-midi et on peut avoir un temps clair dans la matinée. En saison sèche, l’ensoleillement est généreux sur le plateau central et la côte pacifique. Les températures varient assez sensiblement des terres basses et chaudes au terres froides d’altitude (cordillères volcaniques) ; entre 800 et 1 500 m, elles sont d’une agréable douceur (entre 20 et 25°), il fait parfois un peu frais la nuit et le matin.

Géographie

Le Costa Rica est frontalier du Nicaragua (au nord) et du Panama (au sud). Il est bordé par la mer des Caraïbes à l’est et par l’océan Pacifique à l’ouest. Des chaînes volcaniques élevées (Tilaran, Talamanca, Cordillère centrale, Guanacaste) de direction générale nord-ouest sud-est séparent les basses terres littorales, nettement plus étroites et découpées (golfe de Nicoya, golfe Dulce, baie de Coronado…) à l’ouest qu’à l’est. Le centre du pays est occupé par un vaste plateau que creuse la Meseta Central (la Vallée centrale), d’une altitude moyenne de 1 500 m, où vivent les deux-tiers des Costariciens. Le rio San Juan est le plus important cours d’eau du pays, son bassin draine les plaines humides du nord et de l’est ; il marque une partie de la frontière avec le Nicaragua.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

FAUNE ET FLORE
Avec environ un tiers de la surface recouvert de forêt, le Costa Rica est le lieu de prédilection de nombreuses espèces qui représentent 5% de la biodiversité du monde.
On a recensé 10.000 espèces de plantes, 6000 espèces de papillons, 200 espèces de reptiles, 1000 espèces d'oiseaux et autant de poissons. Vous pourrez observer dans ce paradis pour naturalistes des toucans, des tapirs, des cerfs, des paresseux, des tamanoirs, des singes et une grande variété de fleurs tropicales dont l'orchidée. C´est sur ces plages que les tortues marines viennent pondre (plages de Tortuguero, Playa Grande, Tamarindo, Ostional et Playa Nancite)
Vous pouvez observer cette faune et flore en visitant des jardins spécialement aménagés à cet effet. Nous vous recommandons : les jardins Lankester entre Cartago et Paraiso et les jardins La Paz sur les flancs du Poas. (www.waterfallgardens.com). Il est judicieux, voire recommandé, de faire appel à un guide pour visiter certains parcs afin d'en profiter pleinement, d'autre part leur présence peut être obligatoire pour des raisons de protection de la nature.

ECOLOGIE
1/3 du Costa Rica est recouvert par la forêt. Depuis 1945, le Costa Rica est très impliqué dans la protection de l´environnement. En effet, il possède un système national de parcs de conservation qui protège plus de 25% de son territoire, ce qui permet de sauvegarder cette incroyable richesse écologique.
Il compte 19 parcs nationaux et 8 réserves biologiques. Ces parcs protègent la faune et la flore. Afin de permettre aux visiteurs d´apprécier les richesses du pays, des jardins ont même été aménagés, citons les jardins Lankester entre Cartago et Paraiso, les jardins la Paz sur les flancs du Poas. Les parcs naturels sont d'immenses espaces protégés qui s'étendent aussi bien sur la terre que sur la mer.
Le Costa Rica est également connu pour être l´un des 6 endroits au monde où les tortures marines affluent en masse pour la ponte. Chaque année elles arrivent massivement sur les plages de Tortuguero, Playa Grande, Tamarindo, Ostional et Playa Nancite.

Le Costa Rica est un pays particulièrement sensibilisé par la protection de la nature, fait rare dans ce que nous appelons communément "le tiers monde". En tant que visiteurs, votre rôle est important tant par l’exemple que vous donnerez, que par l’intérêt que vous manifesterez envers les initiatives de ce beau pays.

Systèmes de culture bananes plantains et ananas :
Bien que les productions fruitières d'exportation représentent une source d'emplois et de devises importantes, leur viabilité est devenue incertaine, à la fois sur le plan agronomique, économique et social. Ces monocultures fruitières engendrent souvent des pollutions et appauvrissent le milieu. Leurs marchés sont de plus en plus concurrentiels et les consommateurs de plus en plus exigeants. Les cultures du bananier et de l'ananas sont au centre de cette problématique : l'enjeu consiste pour elles à passer de systèmes monoculturaux intensifs conventionnels à des systèmes de culture durables (source CIRAD).

C.S.T - Certificacion para la Sostenibilidad Touristica - est un programme de l'Institut Costaricien du Tourisme (I.C.T), qui a la volonté de classer et différencier les entreprises touristiques, afin de vérifier l'adéquation entre leur mode de fonctionnement actuel et un modèle de durabilité, en s'intéressant plus précisément à la façon de gérer les ressources naturelles, culturelles et sociales. Notre partenaire locale est en cours d'obtenir ce label.
Pour mesurer et situer ces niveaux de durabilité, le C.S.T a établi une échelle qui va de 0 à 5 feuilles. Chaque numéro indique la position relative de l'entreprise en termes de durabilité. Ce schéma permet d'établir un classement des entreprises touristiques grâce à un système similaire à celui que l'on emploie pour le classement commercial des hôtels en nombre d'étoiles et par delà leurs objectifs de progression. Plus d'infos : http://www.turismo-sostenible.co.cr/fr/
Notre représentant local, partenaire depuis de nombreuses années, est en cours d'obtention de ce label et compte obtenir le maximum, soit 5 feuilles.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris
Nous vous conseillons les lectures suivantes :
"Contes de ma tante Panchita", recueil de contes populaires d’après Carmen Lyra.
"Mourons (ensemble) Federico", roman de Joaquin Gutierrez.

Cartographie

Nous vous conseillons les cartes suivantes :
La National Geographic, pour son aspect nature.
La Reise, pour les routes.

Vidéos

Titre

Description

Extension

Besoin de décompresser après le trek ? Prolongez votre voyage par un séjour détente sur la côte pacifique à Tamarindo, petit village de pêcheurs et station balnéaire. Nous consulter.

Envie d'ascension ? Dans la cordillère de Talamanca, le mont Chirripo (3820m) est le point culminant non seulement du Costa Rica mais de toute l'Amérique centrale. Une bonne condition physique est requise. Vous traverserez une forêt tropicale dense, humide et peuplée de quetzals et de colibris. Vous achèverez votre ascension dans un paysage de haute montagne. Cette extension n'est possible que de janvier à avril, avec un minimum de 2 personnes.
4 jours/3 nuits au départ de San José. Nous consulter.

Sur la côte caraïbe, le parc national de Tortuguero est particulièrement prisé de juillet à octobre, pendant la ponte des tortues vertes. C'est une zone marécageuse de forêt tropicale très humide où l'on circule en pirogue le long des canaux, une véritable Amazonie où cohabitent crocodiles, grenouilles, singes et paresseux et plus de 240 espèces d'oiseaux.
3 jours/2 nuits au départ de San José. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.