Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Idées associées

Parc national Pyrénées, Gavarnie, Hautes Pyrénées, Aragon, Mont Perdu, Ordesa, Anisclo, Brèche de Roland, Goriz, Parc national d'Ordesa, la vire des fleurs.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Saint-Gaudens - vallon des Aguilous - cirque de Troumouse

Accueil à la gare par votre guide puis transfert jusqu’à la station de ski de Piau Engaly. Au cœur du parc national des Pyrénées, le petit sentier remonte la vallée sauvage de Badet qui se faufile au pied de quelques grands sommets frôlant les 3000m. Arrivée au col de la Hourquette de Héas (2608m), offrant de jolis points de vue sur les vallées de Piau Engaly et des Aguilous. Après une jolie descente entre lapiaz et prairies, arrivée au petit village de Héas ; court transfert ensuite jusqu’au cirque de Troumouse afin d’admirer cette immense barrière calcaire où dominent fièrement les sommets de la Munia (3133m) et de Serre Mourène (3090m). Continuation ensuite jusqu’au village de Gavarnie.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 760 m
  • Dénivelé - : 1070 m
  • Hébergement : en gîte
  • Transfert : Véhicule, 2h

Jour 2 : Gavarnie - Brèche de Roland (2804m) - Vire des Fleurs - Goriz (2180m)

Après un court transfert au col des Tentes (2208m), montée par le petit sentier qui mènent aux neiges éternelles de la Brèche de Roland ; véritable monument de pierre, elle ouvre les portes sur un autre monde, avec des paysages différents, essentiellement composés de hauts plateaux à la végétation rase, où de nombreuses hardes d’isards cherchent leur pitance. Descente ensuite par le col Blanc ouvrant le passage caché qui donne accès à la célèbre Vire des Fleurs, grande entaille qui chemine à 1000 mètres du sol, à flanc de falaise, au-dessus des profondeurs du canyon d’Ordesa… tout simplement grandiose ! Arrivée en fin d’après-midi au refuge de Goriz par les petits sentiers qui longent l’envers du cirque de Gavarnie où marmottes, vautours et isards évoluent sans crainte sous les yeux du randonneur.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Dénivelé + : 750 m
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en refuge

Jour 3 : Ascension du mont Perdu (3355m) - refuge de Goriz (2180m)

Départ matinal en vue de l’ascension du mont Perdu (3355m) par le sentier cheminant dans les pentes d’éboulis, remontée des gradins calcaires jusqu’au sauvage lac glacé du Cylindre (3074m), calfeutré entre les parois du pic du Cylindre, et le couloir ouest du mont Perdu. Remontée de ce couloir, tantôt dans les éboulis, tantôt sur la neige (suivant la saison) et arrivée au sommet qui domine tout le cirque de Gavarnie et étend ses bras vers les grandes plaines steppiques espagnoles… paysages ô combien grandioses ! Selon la forme et l’envie du groupe, l’ascension du pic de Marboré ou une variante pour la descente pourra être proposée par votre guide.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Dénivelé + : 1200 m
  • Dénivelé - : 1200 m
  • Hébergement : en refuge

Jour 4 : Goriz - canyon d’Anisclo - refuge de Pineta (1240m)

Un sentier en balcon surplombe l’immense cirque de Soaso puis, le long du torrent Arrablo, descend dans les profondeurs du Canyon d’Anisclo jusqu’au site sauvage de Fon Blanca (source blanche), où sa cascade vertigineuse dévale les parois calcaire cernées par les prairies verdoyantes. Passage ensuite du col d’Anisclo (2501m) qui ouvre les portes de la vallée de Pineta ; descente parmi les étroites terrasses naturelles où quelques bosquets de pins essaient de survivre et arrivée au refuge de Pineta (1240m).

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 900 m
  • Dénivelé - : 1850 m
  • Hébergement : en refuge

Jour 5 : Refuge de Pineta - Brèche de Tuquerouye (2665m) - refuge des Espuguettes (2027m)

Avec des vues imprenables sur la face nord du mont Perdu et ses glaciers suspendus (les seuls des Pyrénées), montée jusqu’au lac turquoise de Tuquerouye puis descente dans l’entonnoir du cirque d’Estaubé. Passage de la Hourquette d’Alans (2430m) puis par les pelouses rases et le long des petits ruisseaux, arrivée au refuge des Espuguettes (2027m), blotti contre les parois des pics d’Astazou qui ouvrent la voie pour le cirque de Gavarnie.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Dénivelé + : 1440 m
  • Dénivelé - : 670 m
  • Hébergement : en refuge

Jour 6 : Refuge des Espuguettes - cirque de Gavarnie - Gavarnie

Descente sur Gavarnie par un sentier taillé à même les parois, qui pénètre ensuite dans les profondes forêts de sapins et nous amène au cœur du cirque même, au pied de sa grande cascade. Un petit sentier secret court à flanc de montagne et nous amène sur le plateau de Bellevue où la vue sur le cirque le plus célèbre du monde y est exceptionnelle. Arrivée en fin d’après-midi au petit village typique de Gavarnie.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 900 m
  • Hébergement : en gîte

Jour 7 : Gavarnie - Lourdes - Saint-Gaudens

Transfert à la gare de Lourdes ou de Saint-Gaudens après le petit déjeuner. Fin de séjour.
Temps de transfert : 1 heure jusqu’à Lourdes ou 2 heures jusqu’à St Gaudens.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
6 heures et plus de marche par jour environ. Certains voyages peuvent présenter un dénivelé positif de 1000 mètres. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours de marche

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Début du séjour

8h à la gare de Saint-Gaudens.

Fin du séjour

Après le petit déjeuner à la gare de Lourdes ou de St Gaudens.

Caractéristiques du circuit

4 à 7h de marche, parfois hors sentiers,
Dénivelé de 900m en moyenne
Suivant les périodes, une partie de l’itinéraire peut être enneigé. Etre en bonne condition physique, et habitué à marcher plusieurs heures en montagne avec un sac à dos de plusieurs kilos.

Voyage réalisé en collaboration avec des partenaires.

Hébergement

4 nuits en refuges de montagne gardés, grands dortoirs communs
Au refuge de Goriz : sanitaires communs avec douche chaude payante (à votre charge).
Au refuge des Espuguettes : lavabos et wc. Pas de douche.

2 nuits en gîte, en dortoir de 4 à 6 personnes. Couchage en lits individuels superposés. Sanitaires communs avec douche chaude.

Le duvet est inutile, il y a des couvertures dans les gîtes et refuges, mais un drap de sac reste obligatoire.

Les refuges de Goriz et des Espuguettes fournissent des chaussures de repos, il sera inutile de vous surcharger pour ces 3 nuitées passées sans votre gros bagage.

Pas de chambre individuelle.

Nourriture

Les petits déjeuners et repas du soir, copieux, seront pris chez nos hôtes. Pique-niques le midi.

Encadrement

Accompagnateur en montagne diplômé (BE).

Transfert et transport des bagages

Vous aurez accès à votre sac de voyage 3 soirs pendant le séjour (J1, J4 et J6). Vous devrez donc porter vos affaires personnelles pour 3 jours consécutifs au maximum.

Moyens d'accès

EN TRAIN
Gare de Saint-Gaudens :
Pour de plus amples renseignements concernant les tarifs et les horaires de train, téléphoner au 36 35.

EN VOITURE
Prendre l’autoroute A64 direction Tarbes/Lourdes/Saint Sébastien si vous venez de Toulouse ou direction Toulouse si vous venez de l’Ouest de la chaîne pyrénéenne.
Quitter l’autoroute à la sortie n°18 Saint Gaudens et prendre à droite vers le centre ville. Au bout de 2 km presque, une petite ruelle sur la gauche descend fortement en indiquant la direction de la gare (visible au dernier moment. Rester attentif). En bas de la côte, face au passage à niveau, prendre à droite, la gare est à 200m.

EN AVION
Prendre la navette (ou un taxi) pour se rendre à la gare principale (Toulouse Matabiau ; Lourdes ; Pau).
Puis prendre un train en direction de Saint Gaudens.

Informations pratiques

Le parc national d’Ordesa :
Situé dans les Pyrénées aragonaises, dans la province de Huesca, le parc d’Ordesa fut crée très tôt, en 1918. La superficie initiale fut agrandie par la suite, et il s’étend aujourd’hui sur une surface de plus de 15000 ha. Sur la frontière, il jouxte le parc national des Pyrénées. Les paysages du parc sont caractérisés par d’immenses canyons, Ordesa, Anisclo, gorges d’Escuain, vallée de Pineta, hauts de plusieurs centaines de mètres, au fond desquels coulent des eaux claires et tumultueuses. Parfois recouverts de forêts de pins sylvestres, de hêtres, de sapins ou de noisetiers, les flancs des canyons abritent aussi de nombreuses espèces animales, martres, chats sauvages, écureuils, ainsi que les derniers bouquetins des Pyrénées ; bien évidemment, vous aurez bien moins de chances de voir ces derniers, que les isards ou le gypaète barbu. Sur les hauteurs, l’aridité des sommets ou des plateaux est un contraste saisissant avec le vert profond des vallées. Le point culminant, qui n’est autre que le mont Perdu, est, avec ses 3355 mètres, le troisième sommet des Pyrénées ; sur son versant nord, il est recouvert d’un superbe glacier suspendu qui se reflète dans les eaux du lac glacé. En fonction des conditions, vous pourrez peut-être en faire l’ascension. La découverte de ce secteur absolument magnifique des Pyrénées, se terminera au cœur du cirque de Gavarnie.

Le cirque de Gavarnie :
Mondialement connu, le cirque de Gavarnie est un grand site pyrénéen. Cette muraille calcaire constituée de plusieurs gradins, est couronnée de sommets prestigieux dépassant les 3000 mètres, tels le Taillon ou le Marboré. La grande cascade, haute de plus de 400 mètres, est la septième au monde. Vous pourrez l’admirer dans toute sa splendeur et sa grandeur lorsque vous descendrez par l’échelle des Sarradets.
De tout temps, Gavarnie a attiré nombre de poètes, peintes, aventuriers et autres
amoureux de la nature. Même si le sentier menant au fond du cirque est particulièrement fréquenté durant la période estivale, le site n’en demeure pas moins incontournable, d’autant que les "chemins de traverses" que nous vous ferons découvrir, permettent d’admirer le cirque sous ses plus beaux aspects.

Couverture téléphone mobile : les réseaux portables fonctionnent correctement sur l'ensemble de l'itinéraire.

2. Equipement

Bagages

Vous retrouverez votre gros sac le J1, le J4 et le J6.
Le J2 vous prendrez quelques affaires complémentaires pour les 2 nuits au refuge de Goriz.
Le J3 vous ne portez que les affaires de la journée.
Le J5 vous prendrez quelques affaires complémentaires pour la nuit au refuge des Espuguettes.

Vêtements

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment
toutes les situations :
- Un sous-pull à manches longues (ou courtes en fonction de la saison) en matière respirante (fibre creuse).
- Une veste en fourrure polaire chaude.
- Une veste coupe-vent imperméable et respirante type Gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grand froid ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement, proscrire le coton, préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud. Pensez à vous découvrir avant d’avoir trop chaud ; la sueur est l’ennemi du randonneur, elle humidifie les vêtements et donne froid lors des pauses.

- 1 serviette de bain
- 1 chapeau ou casquette et/ou foulard.
- 1 paire de gants chauds : les gants en laine ou gants en soie ne sont pas adaptés (trop légers), et les gants de ski non plus (trop chauds).
- 1 bonnet
- T-shirts manches courtes (et/ou en fonction de la saison, sous pulls à
manches longues) en matière respirante.
- 1 veste en fourrure polaire.
- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore tex avec capuche.
- 1 short : il est préférable de partir en pantalon le matin, et se changer en cours de route lorsque la température monte.
- 1 pantalon de montagne (trekking) déperlant.
- Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la
laine ou les chaussettes spécifiques randonnées. Évitez le coton (ampoules).
- 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables
à semelle type Vibram. Pensez à "tester" auparavant les chaussures neuves et
celles inutilisées depuis longtemps.
- Des sous-vêtements.
- 1 pantalon confortable pour le soir.
- 1 paire de chaussures de détente très légères pour le soir.

Equipement

- 1 sac à dos de 50 litres à armature souple +1 sursac à dos.
- 1 grand sac plastique à glisser dans votre sac à dos pour en protéger le contenu.
- 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale.
- 1 paire de bâtons (facultatif)
- 1 gourde (1,5 litre minimum).
- 1 thermos si vous emportez thé, café…
- 1 boîte plastique hermétique (volume 0,5 à 0,75 litre environ) pour le pique-nique.
- 1 couteau de poche type Opinel.
- 1 couteau et une petite cuillère.
- 1 petite pochette étanche pour mettre argent, carte d’identité, carte vitale et
contrat d’assistance.
- 1 poche en plastique pour votre poubelle personnelle
- Nécessaire de toilette.
- 1 maillot de bain et une serviette qui sèche rapidement
- Boules Quies ou tampon Ear
- Papier toilette + 1 briquet.
- Crème solaire + écran labial.
- 1 frontale ou lampe de poche.
- 1 couverture de survie
- 1 drap de sac
- Appareil photo, jumelles (facultatif)
- 1 téléphone portable (conseillé).

Couchage

Le sac de couchage n’est pas nécessaire.

Pharmacie personnelle

- Vos médicaments habituels.
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
- Antidiarrhéiques
- Pastilles contre le mal de gorge.
- Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
- Steristrip
- Pince à épiler
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
- Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
- Stérilium gel (utile pour se laver/désinfecter les mains)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Pour tous les ressortissants d'un pays de l'Union Européenne, la carte d'identité en cours de validité est suffisante. Concernant les pays hors Union Européenne, le passeport est obligatoire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Selon votre nationalité, la durée et le motif du séjour que vous projetez d'effectuer en France, il est indiqué de se munir d'un visa.
Pour cela, adressez-vous au consulat français ou à l’ambassade de France de votre pays de résidence.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

D’influence océanique d’ouest, la vallée d’Ordesa bénéficie d’une amplitude thermique importante entre l’hiver et l’été. Ainsi à l’altitude de 1200m on constate : 0° en janvier contre 14° en juillet. Les précipitations sont de l’ordre de 200 cm par an. Régulièrement arrosé (sous forme de neige en hiver), les estives du massif sont verdoyantes avec, plus bas, la pousse du hêtre et du sapin en moyenne montagne. C’est une des seules vallées pyrénéennes à être orientée ouest/est ; de ce fait, contrairement aux autres vallées du versant sud, elle est verdoyante et ne subit pas l’influence méditerranéenne qui provoque la sécheresse et des massifs secs et arides. Les périodes les plus favorables pour la randonnée sont les mois de juillet, août, septembre et octobre.

Le parc national d’Ordesa et du mont Perdu fut créé le 16 août 1918. Sa superficie du parc couvre 15 608 ha. Il a été classé en 1997 au patrimoine mondial par l’UNESCO.
Le parc est surmonté au nord par le massif des trois sœurs : mont Perdu (3355m), Cylindre (3327m), et Soum de Ramon (3260m).
D’autres pics comme le Marboré, le Taillon, la Tour et le Casque dépassent la barre mythique des 3000. La Brèche de Roland vient trancher cette barrière et donne accès au cirque de Gavarnie. Depuis le point culminant qu’est le mont Perdu, une série d’impressionnantes vallées glaciaires descendent en éventail. Le canyon d’Ordesa est parmi les plus grands et les plus profonds d’Europe.
La prédominance de la roche est calcaire et le massif des trois Sœurs est le plus grand d’Europe. A l’ère glaciaire, ces formations calcaires furent plissées et modelées par les glaciers, créant canyons, vallées en U, gorges et dolines. La partie haute est un cirque glaciaire alors que la partie basse s’encaisse entre des gorges profondes et étroites.

5. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Le Parc National d’Ordesa, Jean-Paul Pontroué, Ed. Randonnées pyrénéennes.
Le tour du Mont Perdu, Bernard Clos, Philippe Pontroué et Dominique Tribot, Ed. Randonnées pyrénéennes.

Cartographie

Edition espagnole : ORDESA Y MONTE PERDIDO PARQUE NACIONAL 1:25000
Gavarnie Ordesa Parc National des Pyrénées 24 1:50000

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.