Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

12/01/2019

20/01/2019

2595 € Assuré à partir de 4

23/02/2019

03/03/2019

2695 € Assuré à partir de 4

16/03/2019

24/03/2019

2695 € Assuré à partir de 4

27/07/2019

04/08/2019

2895 € Assuré à partir de 4

17/08/2019

25/08/2019

2895 € Assuré à partir de 4

21/09/2019

29/09/2019

2595 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien et les transferts, le transport des bagages, l'encadrement, l'ébergement en pension complète et une bouteille d'eau par jour et par personne et durant les dîners.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les pourboires, les boissons et les taxes (droits d'entrée dans les parcs, camping, taxes communautaires, wild life fees) : à partir de 730€ par adulte (cette somme vous sera facturée lors de l’inscription et pourra être réajustée jusqu'à 30 jours avant le départ).

Complément d'information tarifaire

Les taxes (droits d'entrée dans les parcs, taxes communautaires, wild life fees) : à partir de 730€ par personne. Cette somme vous sera facturée lors de l’inscription et pourra être réajustée jusqu'à 30 jours avant le départ.

Idées associées

N'gorongoro, Serengeti.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Kilimanjaro Airport

Vol de nuit pour Kilimanjaro Airport.

  • Hébergement : en avion

Jour 2 : Un petit paradis sur les rives du lac Manyara

Accueil à l'aéroport par votre guide puis transfert sur les bords du lac Manyara. Installation dans votre chambre puis vous pourrez profiter de la magie du lieu et vous baladez à pied vers les berges du lac pour y admirer le coucher de soleil.

Votre lodge à Manyara est constitué de charmants pavillons privés dispersées dans une réserve masaï. Une piscine agréable, la vue sur le lac et une très bonne cuisine font de ce lieu un petit paradis !

  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30, 190 km

Jour 3 : Safari dans le cratère du Ngorongoro puis direction les grandes plaines du Serengeti

Départ tôt le matin pour rejoindre la crête du cratère et admirer la vue spectaculaire de cette immense caldeira dans laquelle nous descendrons ensuite pour un safari mémorable. Safari dans le fond du cratère. Cette caldeira de 20km de diamètre et de 600m de profondeur est un vrai paradis sauvage. Les quelques pistes permettent d'observer la quasi totalité de la faune sauvage. Le spectacle de cet immense cercle est féerique : en contrebas, le fond du cratère est une immense savane, englobant une forêt et un lac où paissent et vivent de multiples animaux sauvages et leurs prédateurs.

AIRE DE CONSERVATION DE NGORONGORO.
L'aire de conservation du Ngorongoro (ce n'est pas un parc national) s'étend sur une superficie de 8288 km², dont 265 pour le cratère (créé en 1959). Lieu unique, qui a été créé afin de protéger la vie sauvage, et laisser la population masaï cohabiter sur ce territoire. Le cratère, est classé patrimoine mondial par l'Unesco, et cette gigantesque caldeira abrite l'une des plus importantes concentrations animalières du monde. La majorité des grands mammifères du Serengeti y est représentée, et c'est certainement l'endroit en Afrique de l'Est, où l'on a le plus de chance d'observer des rhinocéros noirs.

En milieu d’après-midi, départ pour notre camp de toile de charme au Serengeti situé dans les grandes plaines du Serengeti, au milieu de la savane. Près du camp serpente la rivière Seronera qui abreuve toute l'année les animaux vivant dans cette région du parc. Les prédateurs sont nombreux à guetter leur proies qui viennent y boire. Les léopards solitaires se perchent sur les acacias au bord de la rivière, les lions préfèrent les rochers pour se reposer à l'ombre.

NB : de juillet à septembre, les droits d'entrée dans le parc national du Serengeti correspondent à un permis de 96h, 4 jours de safari répartis sur 2 demi-journées (J3 et J7) et 3 journées complètes (J4, J5 et J6).
De janvier à mars, les droits d'entrée dans le parc national du Serengeti correspondent à un permis de 48h, 1 jour de safari répartis sur 2 demi-journées (J3 et J5) et 1 journée complète (J4). Les 2 journées de safari du J5 et J6 ont lieu dans l'aire de conservation du Ngorongoro.

  • Hébergement : en camp de toile
  • Transfert : 4X4, entre 4h et 4h30, 190 km

Jour 4 : Safari au cœur du Serengeti

Journée complète de safari au cœur du Serengeti.

PARC NATIONAL DE SERENGETI (SNP)
Le parc national de Serengeti est l'un des plus étendus de Tanzanie (14763km²), et est devenu un parc national en 1951. Le nom
Serengeti est dérive du nom masaï "Siringet", signifiant plaines sans fin, qui s'étendent dans toute la partie sud du parc. C'est dans cette partie, que la grande migration, phénomène unique au monde, passe une partie de l'année, à la recherche d'herbe fraîchement poussée, riche en calcium. Dans ce parc que vous pourrez observer le plus grand nombre d'herbivores et de prédateurs. Pratiquement 500 espèces d'oiseaux ont été répertoriées, dont certaines migratrices, en provenance d'Europe et d'Asie (octobre à avril).

Départ de janvier à mars :
Le camp de toile de charme est situé dans les environs de Seronera, cf. information du J3.

Départ de juillet à septembre :
Nuit en camp de toile de charme ; le camp est tout proche de la rivière Mara, à la frontière entre le parc du Serengeti en Tanzanie et du Masaï Mara au Kenya. Il bénéficie d'une situation privilégiée pour observer la grande migration : les herbivores se regroupent en troupeaux qui peuvent dépasser les 10 000 têtes avant de franchir la rivière pour tenter d'échapper aux différents prédateurs (lions, crocodiles, léopards et hyènes).

  • Hébergement : en camp de toile

Jour 5 : Journée de safari au cœur de la migration

La grande migration du Serengeti est l'un des phénomènes naturels les plus fascinants au monde. Près de 1 500 000 de gnous, 400 000 gazelles, 200 000 zèbres parcourent des centaines de kilomètres chaque année à la recherche de plaines vertes pour se nourrir en suivant les rythmes des pluies dans le Serengeti en Tanzanie et le Masaï Mara au Kenya. Lors de ce mouvement, de nombreux prédateurs sont à l'affût. Ce parcours annuel est semé d'embûches et de moments d'intenses émotions.
En fonction de la période de l'année, le safari s'effectue soit dans les plaines du Serengeti ou dans les plaines de Ndutu dans l'aire de conservation du Ngorongoro.

Départ de janvier à mars :
Le camp de Ndutu est situé à la frontière du parc du Serengeti dans l'aire de conservation du Ngorongoro. Il bénéficie d'une situation privilégiée pour observer la grande migration en période des naissances.

Départ de juillet à septembre :
Nuit en camp de toile de charme : voir information en J4.

  • Hébergement : en camp de toile

Jour 6 : Dernière journée complète de safari

De juillet à septembre, vous quittez le nord du parc pour rejoindre le premier campement près de Seronera. Dernier safari dans le Serengeti qui est, sans aucun doute, l’un des plus beaux endroits que l’on puisse imaginer pour un safari : on y voit d’immenses troupeaux de buffles, des groupes d’éléphants et de girafes, des milliers et des milliers de gnous, de damalisques (topis), de bubales coke (kongonis), d’impalas et de gazelles de Grant. Le spectacle de la lutte des prédateurs contre leurs proies est une constante du plus grand des parcs tanzaniens. Les lions aux crinières d’or profitent de l’abondance des ruminants. Des léopards solitaires hantent les forêts d’acacias bordant la rivière Seronera.

De janvier à mars, deuxième journée de safari au cœur de la migration dans les plaines de Ndutu qui bordent au sud, le Serengeti.

  • Hébergement : en camp de toile

Jour 7 : Dernières observations dans les plaines du Serengeti et retour au bord du lac Manyara

Nous quittons les plaines du Serengeti et profitons d'un dernier safari jusqu'à la porte du parc, nous traversons le Ngorongoro Conservation Area puis regagnons les rives du lac Manyara pour retrouver notre lodge du J2.

  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30, 190 km

Jour 8 : Dernière matinée libre au bord du lac Manyara puis vol retour

Dernière matinée au lodge pour profiter du lieu sur les rives du Manyara. Déjeuner au lodge puis transfert pour Kilimanjaro Airport. Vol retour de nuit.

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Minibus, entre 3h et 3h30, 190 km

Jour 9 : Retour France

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Safari,
Observation animalière

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Brousse et Savane

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

4,5 jours de safari (Ngorongoro et Serengeti)

Nombre de participants

De 4 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Voyage itinérant avec toutes les nuits en hébergement de charme (lodge et camp de toile), durée de transport maximum : env. 3h (hors temps de safari).

Hébergement

J2 et J7 : nuits en lodge, magnifiques pavillons privés typiques d'environ 30m² base double, triple ou familiale dispersés dans une réserve masaï. Les pavillons sont équipés de lits avec moustiquaire, d'une salle de bain privative tout confort. Piscine (6x12m), bar avec wifi et salles à manger privatives très cosy.
J3 à J6 : nuits en camp de toile de charme permanents ou semi-permanents, un emplacement privatisé dans un environnement dépaysant afin de recréer la magie des safaris d’autrefois.

Nos camps de toile :
Tentes de toiles de luxe, semblables aux hébergements "lodge", avec salle de bain et toilettes individuelles (tentes double, triple et familiale), véritables lits équipés de moustiquaire (linge de lit fourni), tentes mess permettant de se restaurer. Le camp est alimenté en électricité grâce à l’énergie solaire. Possibilité de recharger vos appareils électriques à la tente mess, et uniquement là, où le courant est de 220V. Le camp est approvisionné en eau en fonction de vos besoins et nous vous demandons de bien vouloir aider à économiser cette précieuse ressource, en ne prenant qu’une douche par jour dans la mesure du possible. L’eau est chauffée par le personnel du camp et vous aurez le plaisir d’avoir de l’eau chaude après votre journée de safari.

Nourriture

Les repas :
Petits déjeuners européens (viennoiseries, pancake, beurre, confiture, miel, thé, café, fruits, jus de fruit), pique-niques à midi (salade variée ou quiche, un sandwich et poulet froid, beignets de légumes ou de viande, fruits de saison, quelques biscuits et jus de fruits), dîners chauds (soupe ou salade, plat de viande cuisiné à base de légumes et féculents, dessert, thé, café).

Il est malheureusement difficile de manger des plats typiques tous les jours et de partager le même repas que l'équipe de logistique qui vous accompagne. En effet, le plat national est l'ugali (à base de farine de maïs) et il est mangé presque quotidiennement. Notre choix est donc volontaire de vous préparer des repas variés se rapprochant de la cuisine européenne mais avec des produits locaux.

L'eau :
Sur ce voyage nous vous fournissons une bouteille d'eau par jour et par personne dans les véhicules ainsi que l'eau durant les dîners.
Vous aurez également la possibilité d'acheter de l'eau minérale mais nous vous invitons à faire attention à l'utilisation des bouteilles plastiques.
Le plastique est l'un des pires fléaux environnementaux, il met des siècles à se dissoudre, il est dangereux pour la santé humaine, le bétail et la faune sauvage, et il est pratiquement impossible à recycler en Tanzanie.
Ne pas distribuer les bouteilles vides aux enfants car, après 2 ou 3 utilisations, elles sont jetées dans la nature. Merci d'utiliser vos pastilles purifiantes au maximum.

Encadrement

Un chauffeur-guide tanzanien francophone par véhicule et, si anglophone, accompagnateur Terdav tanzanien francophone pour le groupe. Guide masaï ou guide local anglophone dans la région du lac Manyara, votre guide principal se chargera de la traduction.

Transfert et transport des bagages

Les transferts sont réalisés en 4x4 5 ou 7 places qui servent également aux safaris. Seules les places côté "fenêtre" sont occupées et chaque véhicule est équipé d'un toit ouvrant pour que vous profitiez au mieux de votre safari.
Vos véhicules sont également équipés de prises électriques pour recharger vos appareils lorsque le véhicule roule (à partager avec les autres participants car les véhicules n'ont en général que 2 prises).

Transports aériens

Nos voyages sont programmés au départ de Paris sur des vols réguliers (Ethiopian Airlines, Turkish Airlines, KLM, British Airways, Qatar). Départ de province à demander à l'inscription.

POUR UN DÉPART DE PARIS : avec le groupe et aux dates prévues, dès 4 passagers sur le même vol, Terres d'Aventure fournit les services de ses assistants aux aéroports parisiens pour faciliter l'enregistrement. Merci de respecter l'heure du rendez-vous précisée sur votre convocation aéroport pour optimiser cet accueil.

DÉPART POSSIBLE D'UNE AUTRE VILLE (que Paris) : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse, Bruxelles, Genève, nous consulter. Pour ces départs, un numéro de téléphone portable spécial "assistance aéroport" sera indiqué sur votre convocation lors de la confirmation de votre plan de vol. Ce numéro vous permet de contacter, si nécessaire, les assistants aéroport Terres d’Aventure le jour de votre départ.

Attention, pour tous les vols "à la carte" de tous les aéroports merci de faire votre demande au moment de l'inscription auprès de votre conseiller, afin d'obtenir les places aux meilleurs tarifs.

Si pour votre voyage vous souhaitez des horaires spécifiques, une compagnie aérienne particulière, ou tout autre service, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre conseiller. Pour satisfaire vos demandes, des suppléments vous seront proposés (aérien, transfert aéroport à vos arrivées et/ou départs...).

Informations pratiques

La mouche tsé-tsé :
Veillez à vous protéger contre les piqûres de moustiques et de mouches tsé-tsé (surtout présentes dans les réserves animalières et leurs environs) par des répulsifs, des moustiquaires et des vêtements couvrant bras et jambes. Choisissez des vêtements appropriés à l’environnement. Évitez les couleurs vives, elle est aussi attirée par les habits de couleur sombre, surtout le bleu et le noir, préférez le beige ou le kaki. Évitez également le blanc, qui sera sale presque aussitôt. La poussière est partout !

Les ethnies côtoyées peuvent être réactives à la photographie. Afin d’éviter tout problème, une entente est nécessaire entre votre guide et leur représentant. Il vous sera alors peut-être demandé un effort financier symbolique. Munissez-vous de shillings.
Nous vous déconseillons vivement de donner des tee-shirts et autres vêtements européens aux guides masaïs afin de préserver leurs costumes traditionnels.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• T-shirts
• Chemise à manches longues ou polo pour le soir
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 bermuda long (vous êtes dans un pays musulman)
• 1 pantalon confortable
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• 1 paire de sandales ou chaussures de randonnée légère
• 1 paire de tennis ou sandales pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de jumelles
• 1 gourde (1,5 litres minimum)
• 1 lampe frontale ou lampe de poche
• Des ampoules et des piles de rechange
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• Des lingettes humides type Calinette au cas où...
• Boules Quies (facultatif)
• Crème solaire + stick à lèvres
• Des petits sacs pour les détritus
• 1 petit nécessaire de couture

Couchage

Le couchage est fourni dans tous les hébergements.

Pharmacie personnelle

Liste de la pharmacie personnelle à faire valider par votre médecin en fonction de votre voyage en France.

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique
• Comprimés anti-inflammatoires
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date d'arrivée en Tanzanie, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses.

Il est possible de l'obtenir à l’arrivée en Tanzanie, aux points d’entrée suivants : aéroport Dar es Salaam, Arusha, Zanzibar, Kilimandjaro Airport. Tarifs : 50 dollars US : payables en liquide (pas d'euros). Désormais, en plus de l’habituelle Arrival Declaration Card, le voyageur doit compléter un formulaire de demande de visa au guichet des services d’immigration.

Délivré également par les services consulaires tanzaniens à l’étranger (plutôt plus cher).
On vous demandera, dans ce cas, une photo d´identité par personne, une attestation de voyage ou une facture, un formulaire de demande de visa complété et le règlement (espèces ou mandat-lettre, en cas de demande par correspondance).
Délai d´obtention : 48 heures (15 jours, par correspondance).

Zanzibar
Taxes touristiques à régler sur place : elles ont pour but de développer les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires : 1 dollar US par personne et par nuit à régler directement aux hôtels lors du séjour du client ; 1 dollar US par personne par personne à régler à l’aéroport au départ de Zanzibar pour les vols domestiques.

Attention ! A partir du 1er novembre 2018, les voyageurs quittant la Tanzanie en avion devront s'acquitter d'une taxe de 5 dollars US par personne. A régler en espèces.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est plus obligatoire depuis 2011 pour les voyageurs arrivant directement d’Europe à Dar es-Salam ou à Kilimandjaro Airport. Elle peut, cependant, être exigée en cas de stop aérien de plus de 12 heures à Addis-Abeba ou à Nairobi ; elle peut l’être aussi en cas de passage de frontière par la route entre Kenya et Tanzanie ; enfin, il peut arriver qu’une réglementation régionale particulière la fasse exiger à l’arrivée à Zanzibar.
Ces raisons administratives nous font d’autant plus recommander la vaccination qu’il s’y ajoute des raisons sanitaires, la maladie pouvant sévir en Tanzanie. Rappelons qu’elle doit être faite par un centre agréé et être mentionnée sur le carnet de vaccinations internationales ; sa validité, de 10 ans jusqu'en juillet 2016, est désormais prolongée « à vie » (ce qui doit être notifié, quelle qu’ait été la date de la vaccination).

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être « à jour » des rappels de vaccination contre diphtérie-tétanos-coqueluche-poliomyélite et, pour les enfants, rougeole-oreillons-rubéole. Une immunité contre l’hépatite A (d’origine alimentaire), acquise par le vaccin ou par contact muet avec le virus (vérifiable par recherche d’anticorps protecteurs), est importante. Les vaccinations contre la rage, la typhoïde ou l’hépatite B, pourront être proposées en fonction de l’âge, du type de voyage et des habitudes du voyageur.

Prévention Paludisme

La protection contre les piqûres de moustiques et de mouches sera capitale partout où ils peuvent sévir (jusqu’à 1500 mètres, au-delà desquels ils sont inactifs). Les réserves et parcs nationaux du sud (Selous, Ruaha, Mikumi) sont en plaine, le risque de maladies vectorielles y est présent. L’altitude des parcs et réserves du nord (Serengeti, Tarangire, Manyara, Ngorongoro) varie entre 1000 et 3500 mètres et la prise d’un traitement préventif devra être adaptée à l’itinéraire et à la durée du safari en zone impaludée. Pour les séjours à Zanzibar, le risque de paludisme peut être présent en ville à Stonetown et sur toute l’île, sachant cependant que les zones hôtelières du littoral sont « démoustiquées » régulièrement et que les risques de maladies vectorielles y sont moindres. Partout où le paludisme peut sévir, un traitement préventif devra être prescrit : atovaquone-proguanil (Malarone ou générique) ou doxycycline. Rappelons la contre-indication absolue de la méfloquine (Lariam) en altitude, ce qui concerne les voyageurs qui envisagent une ascension du Kilimandjaro. D’autres affections pouvant être transmises par les moustiques (fièvre jaune, dengue, chikungunya, zika) et plus exceptionnellement par les mouches tsé-tsé (maladie du sommeil), la prise du traitement préventif du paludisme ne dispense pas de l’utilisation des répulsifs peau et vêtements et des moustiquaires des camps et lodges.

Autres risques

5895 mètres, c’est l’altitude à laquelle devront « s’attaquer » les candidats à l'ascension du Kilimandjaro. Si un certain nombre d’entre eux sont des trekkers chevronnés de haute montagne, d’autres le sont moins. La tolérance à la baisse de la pression d’oxygène est indépendante de la forme physique ; hors maladies respiratoires ou cardiaques sévères, les risques et leur prévention ne peuvent être révélés que par un test de résistance à l’hypoxie, qui simulera l’altitude en diminuant la pression d’oxygène. Lors de la consultation, le médecin spécialiste prodiguera les conseils et traitements préventifs du mal aigu des montagnes mais, surtout, de ses graves complications que seraient l’apparition d’un œdème pulmonaire ou cérébral.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes à Dar es-Salam, à Arusha (Kilimandjaro) et à Stonetown (Zanzibar). En cas d’urgence médicale, il est souhaitable de contacter la compagnie auprès de laquelle a été contractée l’assurance-assistance.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Situation et reliefs suscitent des contrastes : climat chaud et humide sur la côte ; très agréable sur les plateaux du centre.
Attention ! Dans l´intérieur, l´altitude moyenne est de 1500m ; les matinées et les soirées peuvent être fraîches et la nuit froide. En revanche, jamais moins de 20°C la nuit sur la côte.
Située sous les tropiques, la Tanzanie ne connaît pas d'hiver. Climat et températures dépendent de l'altitude et de la proximité de la mer. Il fait de 24 à 27°C de juin à septembre, de 30 à 35°C de décembre à mai.
La majeure partie de l´est africain connaît une alternance de saisons sèches (de décembre à mars et de juin à octobre) et de saisons des pluies (avril, mai et novembre). Pendant la saison, la pluie, si elle n´est ni réellement torrentielle ni ininterrompue, peut rendre un certain nombre de pistes impraticables.
On peut aller en Tanzanie à n'importe quelle période. Haute saison de décembre à février, et de juillet à septembre.


Avec son climat tropical et équatorial, la Tanzanie ne connaît pas d'été ni d'hiver mais deux saisons sèches et deux humides : une saison sèche de juin à octobre avec des soirées fraîches et des nuits froides dans la région montagneuse mais jamais moins de 20° la nuit sur la côte.

JANVIER À MARS
PETITE SAISON SÈCHE :
C'est la période la plus chaude de l'année, idéale pour des safaris au sud du Serengeti ; les troupeaux de gnous et de zèbres retrouvent les vastes plaines du sud, riches en sels minéraux qui profitent à la mise bas : observation de milliers de bébés gnous et bébés zèbres.

JUIN À OCTOBRE
GRANDE SAISON SÈCHE :
Les températures sont agréables pour randonner et observer les troupeaux qui se dirigent vers le nord, traversée de la rivière Mara en août et retour dans le sud en octobre lorsqu'ils sentent les premières pluies.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions touristiques est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun ; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Prolongez votre séjour sur l’île mythique de Zanzibar, avec ses lagons, ses plages de sable blanc, ses plantations d’épices ! Entre une balade dans la vieille ville de Stone Town ou le "farniente" sur les plages de l’est de l’île, Zanzibar est la destination idéale pour parfaire votre voyage !

Idée d’extension 5 jours/4 nuits :
J1 : Arusha ou Kilimanjaro Airport ou Nairobi - Zanzibar
Vol pour Stone Town. Accueil aéroport et transfert à votre hôtel. Temps libre pour une balade dans la vieille de Stone Town. Hôtel.

J2 : Stone Town - Jambiani (côte est)
Dernière flânerie dans la vieille ville de pierres classée patrimoine mondial de l’humanité puis transfert vers la côte est de Jambiani. Hôtel.

J3 et J4 : Jambiani
Séjour libre à Jambiani, un charmant petit village de pêcheurs bordé de belles plages de sable blanc. Hôtel.

J5 et J6 : Stone Town - Paris
Dernier temps libre avant de rejoindre Stone Town. Transfert à l’aéroport. Vol de nuit pour Paris. Arrivée le J6.

A Partir de 595€ TTC (prix par personne en base double)
Le prix comprend :
Le transport aérien entre la Tanzanie ou Kenya et Zanzibar aller/retour, l’hébergement en petit déjeuner et les transferts.

Le prix ne comprend pas :
Le transfert de fin de circuit vers l’aéroport de Kilimandjaro, d’Arusha ou de Nairobi, les vols internationaux, les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les activités, le guide accompagnateur, les pourboires, les boissons, les déjeuners et dîners, le supplément chambre individuelle.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.