Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

04/08/2017

20/08/2017

7350 € Assuré à partir de 4

06/10/2017

22/10/2017

6990 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

le transport aérien et les transferts, le transport des bagages, l’encadrement, l’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas.
Les taxes d’aéroport au départ de Santiago et Hanga Roa sont incluses dans notre prix.

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• La taxe d'entrée aux Galápagos (100$ par personne, à régler en dollars et en liquide uniquement)
• Le permis de transit aux Galápagos (10$ par personne, à régler en dollars et en liquide uniquement) et la taxe de sortie à l'île Isabela (5$, à régler en dollars et en liquide uniquement)
• La location du matériel de snorkeling (compter 30$ au total)
• Les repas à Quito (en fonction de vos horaires de vols internationaux et intérieurs, le nombre de repas à votre charge peut varier. Compter entre 2 et 3 repas à votre charge. Il faut prévoir un montant approximatif de 9 à 12$ par personne par repas, soit un montant total de 30$) et à Santiago et Valparaiso (en fonction de vos horaires de vols internationaux et intérieurs, le nombre de repas à votre charge peut varier : compter 3 à 5 repas, avec un budget d'environ 15-20$ par repas).
• Les boissons, les pourboires
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

NB : les taxes d'aéroport au départ de Santiago et Quito (vols intérieurs et internationaux), Hanga Roa, Guayaquil et Baltra sont incluses dans le prix du billet.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : nous consulter pour prix et disponibilité.

Idées associées

Faune, Volcan, Flore, Cordillère des Andes, Santiago, Quito, Galapagos, Puna, Motu.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Santiago

Vol pour Santiago.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Santiago

Santiago (visite de la capitale blottie au pied de la cordillère des Andes).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Santiago - Hanga Roa - volcan Rano Kao - Orongo - Baie de Vaihu - Hanga Roa

Vol pour l’île de Pâques. Arrivée à Hanga Roa, le seul village de l’île - des petits commerces, une église, une banque et une poste. Départ à pied pour le volcan Rano Kao (410m), dont le cratère abrite un lac. La randonnée est facile, peu de dénivelés de manière générale sur l'île, son point culminant étant à 507m. Nous surplombons la ville peu à peu, et commençons notre immersion dans les étendues de verdure de l'île. Végétation basse et roches sombres nous entourent, pendant que nous parvenons au sommet du volcan éteint Rano Kao. Son cratère recouvert de végétation abrite un lac bleu foncé. De là, la mer s'étend face à nous à perte de vue. Visite de l’ancien centre cérémoniel d’Orongo. Ce site archéologique protégé permet de comprendre comment vivaient les Pascuans à l'époque du culte de l'Homme-Oiseau : pétroglyphes en haut relief, anciennes maisons/cavernes au toit bas et en forme de barque. En contrebas se dressent trois petites îles : Motu Koa Koa, Motu Iti, Motu Nui, où la légende dit que le premier des candidats, qui parvenait à ramener un œuf pondu sur un de ces îlots et revenait à la nage, devenait l'Homme-Oiseau. Ensuite, court transfert vers la baie de Vaihu, sur la côte sud de l’île. En chemin, visite du site de Vinapu. Retour à Hanga Roa en fin de journée.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 350 m
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 4 : Baie de Vaihu - Poike - Hanga Roa

Par un court transfert nous longeons la côte sud (environ 12km, 20mn) jusqu’au sentier menant au site de Rano Raraku. La marche débute à quelques kilomètres des carrières de moaïs. Puis nous poursuivons par le site de Tongariki. Retour à Hanga Roa en fin de journée.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Poike - Anakena - Hanga Roa

Nous commençons par l’ascension du volcan Poike (370m). Vue magnifique depuis le plus ancien volcan de l’île. Notre randonnée longe la cote nord-est. En chemin, de nombreuses visites dont la baie de La Pérouse, les pétroglyphes de Papa Vaka et la très jolie plage d’Ovahe. Nous poursuivons jusqu’à l’ahu Nau Nau, situé sur la plage d’Anakena. Le roi Hotumatua, fondateur des clans pascuans débarqua, dit-on, sur cette plage. Exploration et baignade. Retour à Hanga Roa où nous passons la nuit.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 400 m
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Anakena - Hanga Roa

Court transfert (30mn) pour le site de Puna Pau, carrières des "chapeaux" des moaïs. Puis nous rejoignons le site de l’ahu Akivi où nous débutons notre marche. Visites des sites les plus importants de cette partie de l’île pour rejoindre Hanga Roa. Baignade possible à Hanga Roa. Nuit à Hanga Roa.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Hanga Roa - Santiago

Matinée libre. Vol pour Santiago (5h).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 8 : Santiago - Valparaiso - Santiago

Excursion toute la journée au port de Valparaiso, ses ruelles et funiculaires d’un autre âge, visite du musée Pablo Neruda, retour en fin d’après-midi à Santiago. Nuit en centre-ville.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 9 : Santiago - Quito

Vol pour Quito. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel. Visite de la ville (durée pouvant être modifiée en fonction des horaires du vol intérieur), ancienne capitale nord de l'empire Inca et capitale actuelle de l'Equateur, Quito nous invite à découvrir son beau centre colonial déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco (1978). "Quito, luz de America" (Quito, lumière de l'Amérique), phrase célèbre de Simon Bolivar. Située à 2850m d'altitude, c'est la deuxième capitale la plus haute du monde derrière La Paz, capitale de la Bolivie. Monuments, églises, places et rues pavées nous dévoilent une histoire, savoureux mélange de cultures et identités.
Visite des principaux centres d'intérêt : la cathédrale, le couvent San Francisco, l'église de la compagnie des Jésuites etc...

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 1h30 et 2h

Jour 10 : Quito - île Santa Cruz

Vol Quito/Baltra, aux Galápagos. Arrivée à Baltra et transfert en bus, de l’aéroport au canal. Traversée du canal pour rejoindre l’île de Santa Cruz. Découverte des sites des Gemelos (impressionnants cratères couverts d'une luxuriante forêt tropicale, abris naturels pour de nombreux oiseaux) et Los Tuneles. Exploration du haut de l'île à la recherche des tortues géantes peuplant ces lieux. Transfert jusqu’à Puerto Ayora.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 11 : Ile Santa Cruz - île Isabela

Visite de la station de recherche scientifique Charles Darwin, une visite incontournable ! Inaugurée en 1964, elle est consacrée l'étude de la faune et de la flore de l'archipel. Un centre d'interprétation fournit d'intéressantes informations tant sur la géologie que sur les espèces animales et végétales, dont certaines endémiques sont des îles. Sur le site, nous visitons aussi le centre d'élevage des bébés tortues pour leur réintégration future dans leur milieu naturel dont le héros principal était "Georges le solitaire" (Lonesome Georges), unique mâle de son espèce jusqu'à sa mort le 25 juin 2012… Un lieu excellent pour en apprendre davantage sur les efforts de conservation qui sont réalisés sur les îles et ses environs.
Dans l’après-midi, embarquement pour l’île Isabela. 2 à 3h de navigation selon la vitesse du bateau et l’état de la mer. Arrivée à Puerto Villamil. Visite de la lagune des flamants roses, la plus grande des Galápagos et l'un des endroits principaux de reproduction de cette espèce sur l'archipel. Dîner au village.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 12 : Isabella : Volcan Sierra Negra - Trek – Concha y Perla

Transfert (50mn) en véhicule à la partie haute d’Isabela. Randonnée spectaculaire jusqu'au bord de l'immense cratère du volcan Sierra Negra. Ce volcan est une immense caldeira de 10km de diamètre, la plus vieille de l’île. Observation de la végétation et découverte de l'histoire géologique du volcan. En fonction de la météo, le terrain peut devenir assez boueux. Le massif entier est constitué du volcan Sierra Negra et de son énorme cratère rempli d'un lac de lave noire, d'où il tire son nom. Si nous le souhaitons, nous pouvons longer l'arête du cratère (40mn) jusqu'au volcan (actif) Chico, situé au nord du Sierra Negra. Le paysage devient alors lunaire et nous y observons des fumerolles, avec une immensité de champs de lave en décor de fond. Descente (1h de transfert) vers la baie de Puerto Villamil. Après-midi libre pour profiter pleinement des alentours : balades à pied, snorkeling à la "Concha de la Perla", sorte de petite baie fermée qui se remplit avec la marée, et qui est peuplée de nombreuses espèces de poissons. Idéal pour un snorkeling facile ! Dîner au village.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Distance Parcourue : 280 km
  • Dénivelé + : 280 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 2h et 2h30

Jour 13 : Isabela : Tintoreras et mur de Larmes

Excursion à pied (4km) au "mur des larmes", lieu qui servit de centre pénitentiaire de 1946 à 1959. Les murs construits avec des blocs de lave donnaient un isolement total aux prisonniers. Montée des escaliers vers le Cerro Orquilla d'où nous avons une vue magnifique sur la mer, puis continuation sur les sentiers du littoral, le long de plages superbes, de forêts de mangrove et de lagunes saumâtres. Cet endroit est rempli de pinsons, de hérons, de flamants et beaucoup d'autres oiseaux de rivage, ainsi que des otaries et des iguanes marins. L'après-midi, nous rejoignons le site de Tintoreras, petits îlots dans la baie d'Isabela où l'on trouve le pingouin des Galápagos, le seul à vivre dans une région équatoriale. Dans les criques et le long des plages, on peut apercevoir également des requins à pointe blanche (inoffensifs), des tortues marines, des otaries et une multitude de poissons multicolores. L'intérêt principal de ce site est la variété impressionnante de sa faune et de sa flore. Retour au petit village de Puerto Villamil.

Note : l'excursion à pied au "mur des larmes" est facultative. Les personnes qui ne souhaitent pas marcher pourront visiter l’estuaire, où l'on peut observer des oiseaux
et des poissons.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 14 : Isabela – Santa Cruz : Tortuga bay

Navigation pour Puerto Ayora sur l’île de Santa Cruz (2 à 3h de navigation selon la vitesse du bateau et l'état de la mer). Découverte de la magnifique plage de Tortuga Bay, au sable couleur ivoire. C’est une belle plage entourée de mangroves où nous pouvons observer la riche faune des Galápagos : iguanes marins, tortues et divers oiseaux marins. Dans l’après-midi, temps libre pour une promenade avec possibilité de shopping à Puerto Ayora. Retour à l'hôtel et dîner au village.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 15 : Santa Cruz - Baltra - Quito

Navigation pour l'île de Baltra puis transfert à l'aéroport du même nom. Vol pour Quito. Les vols retour sur Quito ont systématiquement lieu le matin. Après-midi libre à Quito. Repas libres.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jours 16 et 17 : Quito - Vol de retour

Quito - Vol de retour.

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

NOS ATOUTS TERRES D'AVENTURE :
• Une exclusivité européenne Terres d'Aventure : un voyage qui combine l'archipel des Galápagos et l'île de Pâques, deux endroits mythiques.
• Le groupe est limité à 8 participants pour un meilleur confort et une meilleure cohésion de groupe, tout en conservant le sentiment d'être privilégié en séjournant sur ces deux régions très peu fréquentées.

• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

Galápagos :

• Nous vous recommandons d'apporter dans vos bagages votre masque et tuba. Il est possible d'en louer sur place, ainsi que des palmes (total 30$ environ), mais le matériel n'est pas toujours de bonne qualité sur place.
• Attention : les excursions et observations animalières aux Galápagos sont soumises à la réglementation du moment définie par les autorités. Le programme peut donc être modifié sur place.
• Notre itinéraire est d'un niveau relativement facile, et est donc adapté à des participants de tout âge.
• Le routing de certaines compagnies aériennes est le suivant, Quito/GuayaquilParis. Pour des raisons logistiques de terrain, et ce routing n’étant pas systématique, nous maintenons votre dernière étape Guayaquil/Quito par la route malgré une escale vous faisant repasser à Guayaquil lors de votre vol retour.
• En cas de mauvais temps pour le snorkeling, l'accompagnateur pourra vous proposer une alternative (balade, randonnée par exemple) et fera en fonction du souhait de la majorité du groupe.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Observation animalière,
Randonnée,
Snorkeling

Environnement :

Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

Galápagos :
• La particularité des Galápagos, et ce qui fait de ce voyage un véritable point fort : l'observation animalière y est facile et nous pouvons nous approcher de manière privilégiée des animaux.
• Les randonnées sont faciles sur les îles, car le terrain est assez plat et les sentiers y sont bien tracés.
• Les paysages sur les îles sont volcaniques en hauteur, et en contrebas, vous y trouverez une végétation plutôt aride mais dense.

Hébergement

Iles de Pâques
L'hôtel à Santiago est situé en plein centre-ville, standard au confort agréable.
Nuits chez l'habitant à Hanga Roa (confort simple).

Galápagos
Hôtels standard à Quito et aux Galápagos.

NB : Un supplément single vous permet de dormir en chambre individuelle dans les hôtels. Il est très difficile d'obtenir une chambre individuelle sur les Galápagos. Par conséquent, tout demande sera en attente de confirmation (délai de 3 jours maximum après demande).

Nourriture

Iles de Pâques:
Pique-niques, dîners chez l'habitant (sur l'île de Pâques, du fait de l'isolement, il est difficile d'avoir des légumes frais tous les jours).

Galápagos:
Repas en ville au restaurant, pique-niques fréquents à midi (légers, avec un plat principal par exemple, type ceviche, plat de poisson cru : en effet, un repas trop consistant brasse trop avant de prendre le bateau et les navigations risquent d'être moins supportées). Nous privilégions durant nos voyages la découverte de la gastronomie équatorienne qui est d'excellente qualité.

Encadrement

• Chili
- Un premier guide francophone vous accueillera à Santiago ainsi qu'à votre retour de l'île de Pâques ; il sera en charge de vous faire visiter Santiago et Valparaiso.
- Un 2ème guide francophone vivant sur l'île vous recevra à votre arrivée sur Pâques et vous accompagnera durant les 5 jours sur l'île.
(Dans certains cas vous aurez un seul et même guide qui vous accompagnera durant tout le voyage)

• Galápagos
Accompagnateur équatorien francophone. Vous aurez deux guides : un pour la partie continentale (accueil à Quito) et un autre sur les Galápagos (spécialisé sur cet archipel). Ils ont en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils.
Le parc des Galápagos impose un encadrement par des guides diplômés du parc, un différent sur chaque île. Un accompagnateur francophone sera présent pendant le séjour sur l’archipel, indispensable pour tout coordonner et assurer les traductions.

Transports aériens

Vols réguliers pour Santiago.
[Important] : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.
De même pour les vols intérieurs, il est possible qu'en fonction des disponibilités restantes au moment de votre réservation, les horaires de vol soient différents au sein d'un même groupe. Dans un tel cas, les transferts aéroport/hôtel seront aussi prévus par nos soins.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de marche
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 coupe vent imperméable ou veste légère type Gore-tex
• 1 sur- pantalon imperméable (facultatif, pour l'île de Pâques)
• 1 bonnet et/ou bandeau

• Sandales pour les marches sur la plage et les navigations, meilleur confort pour des passages possibles dans l'eau.
• 1 paire de chaussures de randonnée montantes et imperméables.
• Tennis pour les visites dans les villes.

• La liste des vêtements doit être modulée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• 1 serviette de toilette / de bain : il en existent qui sèchent rapidement, type Packtowl (existent en 4 tailles).
• Le matériel de snorkeling : masque, tuba, palmes, ainsi que la combinaison que nous recommandons vivement (longue de juillet à décembre, car les eaux sont à 18-20°C / courte le reste de l'année). Possibilité de louer tout cet équipement sur place, bien que pas toujours de bonne qualité : compter 5$ environ par plongée, soit 30$ au total pour votre séjour; possibilité de louer une combinaison sur chaque île visitée.

Couchage

Pas besoin de sac de couchage. Chez l'habitant les draps et couvertures sont fournis.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Mer calme ou équivalent en cas de mal de mer
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Crème solaire et Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)

Trousse de secours

Une pharmacie collective fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir les coordonnées de votre passeport (nom, prénom, nationalité, date de naissance, numéro de passeport, date d’émission, date d’expiration) :
- soit en remplissant les champs adéquats dans votre espace client sur Internet
- soit, si vous ne pouvez pas créer d’espace client, en remplissant le coupon "coordonnées de passeport" joint à cette fiche technique (se renseigner auprès de votre conseiller de voyage).
Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous pouvons être amenés à modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour prévue, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.
Attention ! Aux frontières chiliennes, la police, pour laisser sortir hors du pays un enfant non accompagné par ses parents (ou accompagné par un seul de ses parents), exige que soit présenté un acte notarié (ou une autorisation délivrée par un consulat du Chili en France) attestant que l’enfant est explicitement autorisé à voyager par le (ou les) parent (s) absent (s). Cela quels que soient la nationalité ou le type de passeport de l’enfant, qu’il s’agisse d’un touriste ou d’un résident.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Les ressortissants français, belges et suisses n'ont pas besoin de visa pour des séjours de moins de 90 jours. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Attention ! Le Servicio Agricola y Granadero (SAG) interdit toute importation de plantes, graines ou produits frais (fruits, légumes, viandes…) sur le territoire du Chili. Cette interdiction est appliquée avec rigueur : les produits sont saisis et les amendes peuvent être élevées.

Vaccins Obligatoires

Il n´y en a pas, actuellement, à l'arrivée, mais, la fièvre jaune étant en expansion dans plusieurs pays voisins, la vaccination pourrait être exigée pour les voyageurs ayant récemment séjourné dans ces régions. Le vaccin doit être fait au moins 10 jours avant le départ.

Vaccins Conseillés

Comme lors de tout voyage, il faudra être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants.

Autres risques

Vous y échapperez en observant les conseils prodigués dans nos recommandations générales, sur les risques environnementaux et comportementaux. Sans les exagérer, mais sans non plus les occulter, il faut signaler, dans le nord essentiellement, les risques, rares mais redoutables, de morsures de serpents (crotales et cobras). Les treks de haute montagne exposent aux problèmes de l' « andinisme », version locale de l'alpinisme, avec les mêmes risques, donc les mêmes précautions détaillées dans nos recommandations. L'insécurité dans les grandes villes et sur les sites touristiques doit demeurer à l'esprit du voyageur. La présence de mines près des frontières boliviennes et péruviennes doit inciter à se renseigner sur les risques qu’elles représentent auprès des autorités compétentes. Rappelons enfin que, le Chili étant en zone d'activité sismique, il faudra penser, en cas de tremblement de terre, à rassurer ses proches, soit directement, soit par l'intermédiaire de l'ambassade de France.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans les grandes villes et, en particulier, à Santiago, où les problèmes médicaux et chirurgicaux pourront être pris en charge, avis pris auprès de la compagnie d'assistance et, éventuellement, des services de l'ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

• CLIMAT A L'ILE DE PAQUES
L'île de Pâques connaît un climat semi-tropical caractérisé par une température annuelle moyenne de 20,3°C. Les mois les plus chauds sont décembre, janvier et février, tandis que la saison la plus fraîche s'étend de juin à août et requiert parfois une veste légère.

• CLIMAT AUX GALAPAGOS
Les Galápagos se visitent toute l’année. Le climat est généralement sec avec des températures extérieures comprises entre 22ºC et 32ºC. On distingue deux saisons, une saison un peu humide mais chaude entre janvier et juin et une saison sèche et un peu plus fraîche entre juillet et décembre, lors de laquelle l’observation animalière est légèrement meilleure.
De janvier à juin : les îles sont sous l’influence du courant chaud du Panama. Cette saison est chaude avec des températures extérieures pouvant atteindre 32ºC (en mars). Le ciel est souvent bleu mais l’humidité assez importante provoque des averses tropicales. Il n’y a presque pas de vent et la mer est très calme. L’eau est claire avec une température comprise entre 21 et 26ºC.
De juillet à décembre : le courant de Humbolt prédomine à cette période. Ses eaux plus froides mais riches en nutriments remontent depuis l’Antarctique le long de la côte ouest de l’Amérique du Sud jusqu’aux Galápagos, attirant les animaux (l'eau de la mer y est un peu moins élevée qu'en saison chaude mais tout à fait convenable pour s'y baigner et apprécier pleinement le snorkeling - la température de l’eau varie entre 18 et 22ºC). Le ciel est un peu plus couvert pendant ces mois que lors de la saison chaude (normal), mais il pleut rarement. Il se peut qu'il y ait un peu de vent et donc une mer avec quelques vaguelettes.

• Les îles et leurs habitants
Ces îles d’origine volcanique, relativement jeunes, dont le climat est déterminé en grande partie par l’interaction des courants océaniques, sont un point de convergence des espèces marines des zones tropicales et tempérées.
La flore et la faune des îles sont particulièrement précieuses en raison de leur endémisme et de leur diversité spécifique. La richesse et les particularités de l’environnement marin, quoique moins connues, sont aussi des aspects très intéressants de ces îles. Les conditions océanographiques et la grande variété d’habitats côtiers font de l’archipel un lieu de grande diversité écologique et biologique. Les îles sont un refuge pour les espèces animales menacées, particulièrement les baleines et les tortues vertes. Charles Darwin s’est fondé sur ses observations de la faune de ces îles pour concevoir les grands principes qui ont mené à sa théorie de l’évolution. A l’heure actuelle, les Galápagos sont considérées comme un des sites les plus remarquables qui soient pour l’étude de la radiation adaptative et de l’évolution divergente.
Les Galápagos ne possèdent pas de population humaine indigène, en partie à cause de l’absence d’eau potable et de terres arables. Les humains sont venus peu à peu s’installer sur quatre des plus grandes îles par migrations successives qui ont commencé au début du XIXe siècle. À l’heure actuelle, ils n’occupent que 3% de la superficie des îles. Un recensement mené en 1990 a révélé une population de quelque 10 000 habitants, dont 80% résident en secteur urbain.
Chaque île habitée possède ses propres installations portuaires et un secteur agricole situé aux abords des terres humides qui commencent à une élévation de 300m au-dessus du niveau de la mer. Les habitants travaillent principalement dans les secteurs du tourisme, de la pêche, de la conservation et de l’administration publique. Aujourd’hui, deux personnes actives sur trois travaillent directement ou indirectement dans des secteurs liés au tourisme, mais cette proportion peut varier considérablement d’une île à l’autre. La pêche à petite échelle est une activité traditionnelle très importante qui fournit du travail à 13% de la population active ; sur certaines îles, la proportion peut atteindre 30%.

• Faune
Les Galápagos protègent de nombreuses espèces endémiques, voir uniques, et qui, généralement, ne sont pas "craintifs" puisqu'ils ne connaissent pas de prédateurs naturels.
L'animal emblématique de ces îles est bien-sûr la tortue géante, qui se décline en 14 différentes espèces suivant l'évolution dans les différentes îles.
Suivent les différents lézards, marins, terrestres, de lave, iguanes, et autres serpents.
On peut y dénombrer une dizaine d'espèces de pinsons qui se sont très bien adaptés à un environnement difficile, tout comme, un faucon endémique, des pigeons, gobe-mouches, le moqueur des Galápagos et rouget.
Ajoutons à ces oiseaux, les cormorans, mouettes, albatros, frégates, les fameux fous à pieds rouges et fous à pieds bleus, et, enfin, les manchots.
Plus de 300 espèces de poissons ont déjà été recensés autour de l'archipel, ainsi que des otaries, des dauphins, des baleines, des tortues de mers, des lions de mer...
Notons pour information, près de 1600 insectes différents dont 80 araignées et 300 coléoptères.
80 escargots de terre, 650 coquillages et mollusques, 120 crabes et bien d'autres petits animaux.

• Flore
Une intéressante flore couvre les îles Galápagos. Notons une espèce endémique de scalésia (marguerite d’arbre), ainsi que de nombreuses fougères, des bromélias et des orchidées. Sur les côtes on peut y trouver des figues de Barbarie géantes (ficus), les cactus candélabres, alors que certains cactus minuscules, se développent sur la lave inactive. Ajoutons à cela des espèces endémiques de poivre, goyave, tomate et fruit de la passion ("maracuya"). Leurs diverses évolutions suivant les îles représente un magnifique chantier scientifique sur le "rayonnement adaptatif" des plantes.

• Les différentes îles
• Santa Cruz
Deuxième île des Galápagos où l’on y trouve la fameuse station Charles Darwin qui possède un centre d’élevage de tortues géantes. L’île offre des paysages spectaculaires et des plages de sable fin. Ses criques et ses cratères abritent de nombreuses espèces animales. On y trouve une multitude d’hôtels, alternative aux croisières.
• Isabela
La plus grande des îles de l’archipel. Isabela compte six grands volcans, dont cinq actifs. On visite essentiellement la partie ouest : Urbina Bay, où l’on peut observer des cormorans, des iguanes marins et des tortues, et Tagus Cove, un superbe site de snorkeling. Cette île est l’une des seules où l’on peut observer des tortues géantes en liberté.
• San Cristóbal
L’île de San Cristóbal est l’une des îles les plus importantes des Galápagos et où se trouve la capitale de l’archipel, Puerto Baquerizo Moreno au sud de l’île.
Puerto Baquerizo Moreno est la capitale de l’Archipel et une des villes les plus importantes avec plus de 6000 habitants. La pêche et le tourisme sont ses revenus principaux. San Cristóbal est l’une des 4 îles habitées avec Santa Cruz, Isabela et Floreana.

Climat

La forme du pays (étroit et allongé sur 4 000 km) explique de grandes différences climatiques du nord au sud ! Le nord, désertique, se visite toute l´année. Le centre connait un climat tempéré ; printemps et automne y sont particulièrement agréables. L´été austral est la meilleure saison pour sillonner la Patagonie. Au cœur des cinquantièmes hurlants, cette région est le domaine du vent et son climat est très variable, grand soleil ou flocons. Les températures, pendant l’été austral, oscillent entre 2 et 22° (une dizaine de degrés de moyenne). Dans tous les cas, l’amplitude thermique jour-nuit augmente avec l’altitude. L´île de Pâques a une saison chaude et ensoleillée de novembre à mai.

Géographie

La Cordillère des Andes est plus large au nord qu'au sud. La région septentrionale est constituée de larges plateaux où se dressent des montagnes, dont les altitudes passent 6 100 m. C'est là que se trouve le point culminant du Chili.
Au nord du pays, on trouve le désert d'Atacama (200 000 km2, l’un des plus absolus du monde), qui renferme de vastes champs de nitrate et de riches gisements miniers (fer, cuivre, manganèse).
Au centre, le plateau s'ouvre sur une vallée, la Vallée centrale, longue d'environ 965 km et large de 40 à 80 km. C'est la région la plus densément peuplée. La région des Lacs : elle étend, au sud de Santiago, sa marquèterie de lacs, de forêts et de prairies.
Au sud, la Patagonie est une zone sauvage, à laquelle appartient la Terre de Feu (moitié chilienne, moitié argentine) ; on considère généralement qu’elle s’étend du Rio Negro au Cap Horn. La Cordillère des Andes la partage entre le Chili et l’Argentine. Sur le versant ouest, très arrosé, pousse la dense forêt australe, qui croît jusqu’aux abords des fjords de la côte pacifique. A l’est, c’est une steppe semi-aride. Secousses telluriques et périodes glaciaires ont donné aux Andes de Patagonie ce relief si particulier de pics et d'aiguilles rocheuses, dont les sommets peuvent dépasser 3 000 m. Deux gigantesques glaciers continentaux, le Campo de hielo norte (4500 km²) et le Campo de hielo sur (13500 km²), déroulent leurs tentacules gelés sur le versant occidental de la cordillère et versent dans le Pacifique ou dans les lacs de piémont.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler (ou enterrer) tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.