Trek Kenya - Ascension mont Kenya - Parc National de Meru Ascension du mont Kenya (4985m) et safari

  • Mont Kenya - Kenya
    Mont Kenya - Kenya
  • Mont Kenya
    Mont Kenya
  • Lac Ellis - Mont Kenya- Kenya
    Lac Ellis - Mont Kenya- Kenya
  • Mont Kenya - Kenya
    Mont Kenya - Kenya
  • Kenya
    Kenya
  • Parc national de Meru - Kenya
    Parc national de Meru - Kenya
  • Parc national de Meru - Kenya
    Parc national de Meru - Kenya
  • À partir de 2450 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 9 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : KEN018

  • • Les 2 jours de safari dans le grand parc national Meru
  • • Les 4 jours de trekking sur le mont Kenya par la voie Sirimon
  • • La magnifique journée d'acclimatation avec vue sur les glaciers de Batian et Nelion
  • • Les nuits en lodge en safari et en refuge sur le mont Kenya

Le mont Kenya est la deuxième plus haute montagne du continent africain. Avec ses sommets couverts de neige et de glace, il est difficile d’imaginer qu’il est situé sur l’équateur. Nous commencerons l'ascension par la voie Sirimon et, faisant le tour des sommets, gravirons la pointe Lenana. Un programme combinant une acclimatation en douceur et l'observation animalière dans une réserve emblématique du nord du pays.

lire la suite

  • Activités

    Trek, Safari

  • Hébergements

    En refuge (4), en hôtel (2), en lodge (2)

  • Transferts

    Véhicule, 4X4

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Forêts, collines, rivières et lacs, Brousse et Savane, Haute Montagne

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

15/02/2020

23/02/2020

2450 € Assuré à partir de 4

22/02/2020

01/03/2020

2450 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien, les transferts, l'encadrement, l'hébergement en pension complète à l’exception de certains repas, le transport des bagages, l’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure où une communication GSM ou satellite peut être établie).

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les pourboires, les boissons, les dépenses personnelles, les repas à Nairobi et les taxes d'entrée dans les parcs facturées lors de l’inscription et susceptibles de réajustement avant le départ (voir la rubrique "complément tarifaire").

Complément d'information tarifaire

Les taxes d'entrée des parcs à partir de 330€
Facturées lors de votre inscription et susceptibles de réajustement avant le départ.

Idées associées

Point Lenana.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 :

Vol pour Nairobi

Vol pour Nairobi. Accueil et transfert à votre hôtel.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 0h30 et 1h, 30 km
Jour 2 :

Nairobi - parc national Meru (safari)

Tôt le matin, départ pour le parc national Meru situé au nord du Kenya, pièce maîtresse d’une zone protégée de 4000 km². C'est une renaissance après des années de destruction. Ce parc est l'avant-garde d’un plan stratégique ambitieux qui vise à développer un tourisme différent, respectueux de l’environnement et des hommes, ce n'est donc pas n’importe quel parc. Meru National Park est un laboratoire. Ici se joue l’avenir du tourisme et de la biodiversité au Kenya. Fin des années 80, des bandits venus du Nord font régner la terreur et l’insécurité, et les braconniers en profitent pour détruire Meru. En 1999, la priorité est de le reconstruire, et c'est aujourd’hui une zone protégée qui compte 500 à 700 éléphants et 50 rhinocéros, dont 20 noirs. L’équilibre biologique est atteint, pour chaque espèce, permettant d’assurer le brassage de son patrimoine génétique et sa survie face aux prédateurs.
Safari dans l'après-midi et installation dans notre lodge en fin de journée aux portes du parc.

  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : 4X4, entre 5h30 et 6h, 300 km
Jour 3 :

Journée de safari dans le parc national Meru

Départ du lodge avec le lever du soleil pour une journée de “game drive”. La piste file à travers la grande savane dorée. Dans le ciel qui s’éclaircit peu à peu, se détachent les baobabs “aux silhouettes géantes gris violet”, que décrit Joy Adamson (héros qui fut le premier à réussir la réintroduction dans l’espace sauvage de fauves orphelins élevés par des hommes). Dans les marécages boueux se baignent les buffles. Nous longeons les rivières, bordées de forêts couloirs, des bouts de jungle d’un vert intense, aux parfums poivrés. Un stop près d’un trou d’eau, ombragé de palmiers doum et de banians festonnés de lianes ; dans l’eau claire, se vautrent des hippopotames. À Meru, la densité des touristes est faible. Ce n’est pas un zoo, la faune se mérite, on est vraiment en Afrique. Le “game drive” reste une aventure, les lions se méfient des hommes. C’est le véritable esprit du safari, la rencontre privilégiée et magique avec les animaux, qui est réhabilitée. Les guides savent où trouver les stars du parc : les élégantes girafes réticulées, les rarissimes zèbres de Grévy et les rhinocéros, rassemblés dans un sanctuaire de 48 km².
Retour au lodge en fin de journée.

  • Hébergement : en lodge
Jour 4 :

Parc national Meru (safari) - mont Kenya : Sirimon Gate (2650m) - OlMoses Camp (3300m)

Un dernier safari matinal dans le parc Meru puis, en fin de matinée, transfert jusqu'aux pentes du mont Kenya et la "gate" Sirimon à 2650m. Rencontre avec notre équipe, briefing et début du trek par la voie Sirimon, le début de la marche se fait à travers une superbe forêt de podocarpus et juniperus, refuge entres autres des buffles et éléphants. Après 3h de marche, la forêt fait place aux premières bruyères géantes. Nuit en refuge à OlMoses Camp (3300m).

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Dénivelé + : 860 m
  • Hébergement : en refuge
  • Transfert : 4X4, entre 3h et 3h30, 160 km
Jour 5 :

OlMoses Camp (3300m) - Shipton's Camp Hut (4200m)

Nous laissons derrière nous la forêt et ses lichens pour la steppe afro-alpine. L'horizon s'est dégagé, et face à nous s'offrent les sommets Batian et Nelion. Les premiers séneçons pouvant atteindre 7m de haut et les lobélies ont fait leur apparition autour de la rivière Ontulili. Progressivement, la végétation disparaît dans ce désert d'altitude. Nous traversons quelques cours d'eau de montagne et peut-être aurons-nous la chance d'apercevoir quelques damans des rochers (un petit mammifère étonnant qui, génétiquement, serait la créature la plus proche de l'éléphant). Nous arrivons au prochain refuge de Shipton’s Camp à 4200m.

  • Heures de marche : entre 7h et 8h
  • Dénivelé + : 900 m
  • Hébergement : en refuge
Jour 6 :

Shipton's Camp Hut (4200m) - Austrian Hut (4700m)

Superbe journée d'acclimatation en contournant les sommets par l'est. Certainement l'une des plus belles journées du trek avec de magnifiques vues sur les sommets et les glaciers. Nuit en refuge au bord du petit lac glaciaire d'Austrian Hut (4700m).

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Hébergement : en refuge
Jour 7 :

Austrian Hut - pointe Lenana (4985m) - Met Station Camp (3050m)

La pointe Lenana (4985m) est le seul sommet accessible sans difficulté particulière, si ce n'est l'altitude. Un départ à l'aube nous permet de l’atteindre et descendre sur l'autre versant du massif en direction de l'ouest dans la vallée de Mackinder. 8h de marche. Nuit en refuge à Met Station (3050m).

  • Heures de marche : entre 7h et 8h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 1900 m
  • Hébergement : en refuge
Jour 8 :

Met Station Camp - Naro Moru Road - Nairobi

Seulement 9 kilomètres de forêt nous séparent de nos véhicules. La végétation est de nouveau exubérante et résonne de l'appel du Touraco ou encore du Narina Trogon. Au-delà de la porte du parc, les premières plantations nous ramènent à la civilisation, le parc national du Mt Kenya remplit bien son rôle de protecteur de cette magnifique montagne. Une excellente route nous ramène à l'hôtel de Nairobi.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : 4X4, entre 2h30 et 3h
Jour 9 :

Nairobi - France (vol retour)

Transfert à l'aéroport et vol retour de jour pour la France.

Important itinéraire

Informations importantes :

1. L’ascension par la voie Sirimon ne présente aucune difficulté technique. Cependant, elle exige de l'endurance et évidemment une bonne condition physique. Nous vous conseillons de bien vous préparer avant votre départ. La plus grosse difficulté reste l’altitude (ascension jusqu'à 4985m), il vous faudra marcher lentement et régulièrement, ainsi vous pourrez atteindre le sommet dans de bonne condition.
----
2. Les températures peuvent descendre jusqu’à -15/20°C, en particulier pendant la partie finale de l'ascension. Comme partout ailleurs en haute altitude, le temps peut aussi changer radicalement en quelques minutes, du beau ciel bleu à la tempête de neige. Il est donc très important que vous portiez une attention toute particulière à votre équipement (cf. liste d'équipement).
----
3. Le mal aigu des montagnes (MAM)
Ne jamais aller trop vite. Il est essentiel de se forcer à ne pas accélérer, car l’altitude exige deux fois plus d’effort et de temps de récupération dans les premières pentes. Quasiment tous les trekkeurs ont à souffrir du manque d’oxygène et de la différence de pression atmosphérique. Les journées sont assez longues pour que vous ayez toute possibilité de prendre votre temps. Nous vous conseillons de faire de longs pas, sur un rythme régulier, en phase avec votre respiration.
Pour plus d'informations, consulter le site : www.ifremmont.com
----
Attention : les plus jeunes et les sportifs sont les plus menacés par le mal de l’altitude, car ils ont tendance à maintenir leurs efforts sans sentir la fatigue.
----
Dès les premiers signes de mal des montagnes (maux de tête, nausées, fatigue intense, vertiges), en parler à votre guide, arrêter la montée, traiter avec lui les symptômes, boire abondamment, en petite quantité et régulièrement, et ne pas hésiter à redescendre si les symptômes persistent. L'apparition de ces signes doit être considérée comme une alerte et imposer l'arrêt immédiat de l'ascension et la redescente.
Nous vous rappelons qu'il n'existe pas de secours en montagne (pas d'hélicoptère pour les évacuations). En cas d’incident, la redescente se fera par les mêmes voies d’accès que la montée. Pour chaque groupe, nous prévoyons un caisson hyperbare permettant de compenser les effets de l’altitude si le besoin médical s’en fait sentir. L’utilisation de ce caisson ne sera faite que par les guides qualifiés.
----
4. Votre guide reste le seul responsable de la bonne marche de votre trek. S’il considère que les conditions climatiques ou les conditions physiques des participants ne sont pas réunies, il pourra être amené à interrompre l’ascension dans le but d’assurer la sécurité de chacun.
---
5. Il est important d'indiquer à votre guide le premier jour si vous avez subi une opération récente ou contracté une quelconque maladie car le risque de mal aigu des montagnes est plus élevé.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek,
Safari

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Brousse et Savane,
Haute Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
6 heures et plus de marche par jour environ. Certains voyages peuvent présenter un dénivelé positif de 1000 mètres. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

4 jours de de trekking/ascension et 2 jours de safari

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Ascension du mont Kenya (4985m) - voie Sirimon (3 jours d'ascension/1 journée de descente) :
Sur ce circuit, vous allez vivre un peu plus d'une journée à plus de 4000m dont une ascension à 4985m. Les participants doivent connaître les risques inhérents à l'altitude, au froid et au vent.

Hébergement

J1 : nuit en hôtel/guest house à Nairobi. Chambre base double avec salle de bain.
J2 et J3 : nuits en lodge aux portes du parc national Meru. Lodge intime qui comprend 10 tentes spacieuses, décorées avec goût dans un style safari avec un mobilier de haute qualité. Chaque tente est conçue avec une salle de bain séparée, une douche et des toilettes modernes et une véranda privée.
J4 à J7: nuits en refuge sur le Mt Kenya. (en cas de manque de place dans les refuges, ces nuits pourront se faire sous tente).
J8 : Chambre à disposition pour un accès à la douche (day use) avant votre transfert aéroport pour un vol de nuit.

Nourriture

Petits déjeuners européens, déjeuners et dîners chauds à base de produits locaux.

Attention, l'eau est fournie en jerrycan, elle est à traiter directement et individuellement dans chaque gourde.

Nous vous recommandons de venir avec quelques vivres de course. Sur la montagne, vous aurez une nourriture variée et copieuse. Les petits plus que vous amènerez sont davantage un complément pour le plaisir et pour l’ascension. Prendre des barres de céréales, du chocolat, fruits secs…

Encadrement

Accompagnateur kenyan francophone, guides et porteurs sur le Mt Kenya, chauffeurs et cuisinier.

Transfert et transport des bagages

Assuré par des 4x4 et par les porteurs lors de l'ascension.

Sur le Mt Kenya, vos bagages seront confiés à un porteur. Ils doivent peser 9 kg au maximum, sans compter les affaires du jour. Nous vous recommandons de prendre des sacs étanches pour emballer vos affaires, et les protéger contre les risques de pluie.

Transports aériens

Vol régulier (Kenya Airways, Air France, KLM, Ethiopian Airlines).

Départ de province à demander à l'inscription.

POUR UN DÉPART DE PARIS : avec le groupe et aux dates prévues, dès 4 passagers sur le même vol, Terres d'Aventure fournit les services de ses assistants aux aéroports parisiens pour faciliter l'enregistrement. Merci de respecter l'heure du rendez-vous précisée sur votre convocation aéroport pour optimiser cet accueil.

DÉPART POSSIBLE D'UNE AUTRE VILLE (que Paris) : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse, Bruxelles, Genève, nous consulter. Pour ces départs, un numéro de téléphone portable spécial "assistance aéroport" sera indiqué sur votre convocation lors de la confirmation de votre plan de vol. Ce numéro vous permet de contacter, si nécessaire, les assistants aéroport Terres d’Aventure le jour de votre départ.

Attention, pour tous les vols "à la carte" de tous les aéroports merci de faire votre demande au moment de l'inscription auprès de votre conseiller, afin d'obtenir les places aux meilleurs tarifs.

Si pour votre voyage vous souhaitez des horaires spécifiques, une compagnie aérienne particulière, ou tout autre service, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre conseiller. Pour satisfaire vos demandes, des suppléments vous seront proposés (aérien, transfert aéroport à vos arrivées et/ou départs...).

Documents de voyage

Merci nous faire parvenir vos coordonnées passeport sur le document joint, afin de faciliter les formalités d'accès pour l'ascension du Mt Kenya.

Préparation physique

L’altitude est le problème principal auquel sera confronté le voyageur. Il nous paraît indispensable d´insister sur les risques de la haute montagne. Il faut savoir que l'ascension du Mt Kenya constitue souvent un réel effort physique et, qu'au-delà de 3000m, il est important de tester la capacité du voyageur. Plus que les examens classiques (électrocardiogramme, radiographie pulmonaire), qui ne révéleront que des contre-indications relatives, il peut être utile de faire évaluer, dans un centre spécialisé, la résistance de l'organisme à la baisse de la pression d'oxygène rencontrée en haute montagne (test à l'hypoxie).

VISITE MEDICALE :
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre une ascension. Si vous souhaitez consulter un centre spécialiste des problèmes liés à l’altitude, la liste en France et à l'étranger se trouve sur : www.ifremmont.com
Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Informations pratiques

La sensibilité au mal des montagnes est individuelle : elle n'est pas fonction du degré d'entraînement, ni de la condition physique. Elle peut être répétitive pour un même sujet à une même altitude. Elle semble être dépendante de facteurs constitutionnels, encore mal définis.

L'altitude peut exposer à 3 autres risques :
- le froid et le vent, responsables de gelures et d'hypothermie ;
- les chutes, responsables de fractures ou d'entorses ;
- le soleil, dont vous devez savoir vous protéger ; tant du rayonnement direct (crèmes à très haut indice de protection, supérieur à 40), que de la réverbération (port de lunettes de type "intégrales").

Contre les ampoules, deux paires de chaussettes en laine en même temps pour éviter les frottements, mettre de grands morceaux de bandes Elastoplast sur les endroits à risque (talons…), emporter de la double peau (Compeed).

L'argent :
Nous vous rappelons que sur cette destination, vous aurez divers frais à régler sur place, aussi il vous faut prévoir des espèces en euros ou en dollars postérieurs à 2009. Les billets antérieurs à cette date pourront être refusés. Cartes bancaires à Nairobi (les machines ne fonctionnent pas toujours) pour retirer de la monnaie locale.

Autres :
Des petits problèmes de logistique peuvent intervenir et vous demanderont un bon sens de l’adaptation à la réalité africaine.
De plus, les ethnies côtoyées peuvent être réactives à la photographie. Afin d’éviter tout problème, une entente est nécessaire entre votre accompagnateur et leur représentant. Il vous sera alors peut-être demandé un effort financier symbolique. Munissez-vous de shillings.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple. Il est faut séparer vos affaires en deux pour l'ascension du mont Kenya, prévoir un petit sac pour les affaires restants dans le véhicule.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Pour le mont Kenya votre sac doit peser maximum 9kg par personne. Vous pouvez laisser les affaires avec la voiture vous déposant au début du trek.
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Vêtements

Attention, cette liste d'habillement est indispensable pour l’ascension du mont Kenya :

• 1 paire de moufles ou gants de haute montagne à manchette longue + 1 paire de gants en soie
• 1 chapeau ou casquette de soleil + foulard (buff : tour de coup léger protégeant bien la gorge des refroidissements intempestifs)
• 1 bonnet/cagoule
• 1 ensemble (haut et bas) de sous-vêtements en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 chemise ou sous-pull en fibre polaire fine
• 1 veste en fibre polaire type Polartec 200 ou Windstopper ou Windpro.
• 1 veste en duvet chaude de haute montagne
• 1 pantalon chaud de haute montagne, style pantalon de ski.
• 1 ensemble veste et pantalon type Gore-tex ou similaire pour la pluie.
• 2 pantalons de trek confortables
• 2 fourrures polaires. Il est préférable d’avoir plusieurs couches de vêtements plutôt qu’une seule très chaude, en raison des variations de températures très rapides
• 1 paire de chaussures de montagne, chaudes et tenant bien la cheville, semelle type Vibram
• 1 paire de chaussures de randonnées pour les premiers jours
• 1 paire de chaussettes de laine genre mi-bas Froidure de Woolpower
• Chaussettes de marche => éviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de guêtres
• 1 bermuda long, pantacourt et/ou short
• 1 cape de pluie indispensable (ou "poncho"), éventuellement compléter par un parapluie rétractable (pour le soleil)
• 1 maillot de bain (pour la piscine de l'hôtel)
• 1 paire de sandales et ou tennis pour le confort

Vous devez apporter le plus grand soin au choix de l’équipement, la solution est souvent une combinaison de couches successives. Il est donc très important de ne pas économiser sur ce chapitre.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité (indispensable)
• 1 paire de bâtons télescopiques (fortement recommandée pour l'ascension) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• Chaufferettes (facultatif)
• 2 gourdes (d'une capacité d'1.5 L chacune)
• 1 lampe frontale (+ prévoir une deuxième lampe, elle vous servira de repaire en la laissant au pied de votre tente la nuit si vous allez aux toilettes)
• Des ampoules et des piles de rechange
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Des lingettes humides biodégradable.
• Boules Quies (facultatif)
• Crème solaire haute protection + stick à lèvres
• Papier toilette et 1 briquet pour le brûler
• Des petits sacs pour les détritus
• 1 petit nécessaire de couture

Nous vous conseillons aussi de prendre un thermos d'1L pour l'ascension finale afin d'avoir de l'eau chaude car dans les gourdes il finit souvent par y avoir des glaçons.
Le camelbak est déconseillé car l'eau gèle dans le tuyau pendant l'ascension finale.

Couchage

• 1 sac de couchage cloisonné, type norvégien, température de confort jusqu'à -20°C.
• 1 drap de sac.

Pharmacie personnelle

Liste de la pharmacie personnelle à faire valider par votre médecin en fonction de votre voyage en Tanzanie.
• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-inflammatoire comprimés
• Anti-inflammatoire pommade
• Anti-diarrhéique
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Couverture de survie
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale

''Petit guide médical pour le voyage'' d'Emmanuel Cauchy, Editions Edimontagne.

Trousse de secours

Une pharmacie de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tentes doubles de haute montagne, matelas mousse, tables, chaises, couverts, bols et assiettes, matériel de cuisine collectif, tente mess et moustiquaires.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport obligatoire, en cours de validité, valable au moins 6 mois à compter de la date d'entrée sur le territoire kenyan, pour les ressortissants français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! le passeport doit impérativement comporter au moins deux pages vierges vis à vis.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Depuis le 1er septembre 2015, les voyageurs se rendant au Kenya doivent soumettre une demande de visa en ligne avant le départ. Si vous rencontrez des difficultés à obtenir votre eVisa, nous vous conseillons d'opter pour la procédure « classique » de demande de visa auprès des services consulaires de l'ambassade. Le dossier nécessite : passeport + formulaire de demande + 1 photo d'identité + copie du billet d'avion ou attestation de voyage + règlement ; délai d'obtention : 3 jours ouvrables environ ou une quinzaine de jours par correspondance. Ces informations sont susceptibles d'évoluer et il convient de valider le délai et les pièces à fournir directement auprès de l'ambassade du Kenya.

Procédure d’obtention de l'eVisa.
Se connecter sur le site www.ecitizen.go.ke et créer son compte en ligne. Une fois le compte créé et validé, le voyageur devra importer une photo d’identité et remplir le formulaire de renseignement. Le prix du visa de tourisme est de 51 dollars US, réglable directement en ligne par carte bancaire. Le délai d’obtention de l'eVisa est de 7 jours ouvrés après émission du paiement.
Le voyageur devra ensuite présenter son eVisa imprimé au service de l’immigration à l’aéroport d’arrivée au Kenya pour obtenir son visa en bonne et due forme.
Cette procédure est valable pour tous les types de visa (visa 30 jours, visa de transit et visa unique) pour les adultes comme pour les enfants.

Exemption de visa pour enfants de moins de 16 ans.
Depuis le 1er février 2016, le Kenya a décidé de dispenser de visa les enfants de moins de 16 ans accompagnant leurs parents pour une visite touristique au Kenya. Les autorités de l’Immigration se contentent d’apposer un tampon d’entrée sur leur passeport.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n’est exigée à l’arrivée que pour les voyageurs ayant séjourné récemment (ou transité plus de 12 heures) dans l’un des 42 pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique du Sud où la maladie peut être présente (voir la carte de l’OMS dans les « news santé »). Quelle que soit la législation actuelle et hors contrindications évaluées par le médecin du centre agréé, la gravité de la fièvre jaune, mais aussi le risque « administratif », nous font recommander cette vaccination.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos et poliomyélite, Hépatites A et B, Coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants. Pour les voyages longs et aventureux, la typhoïde et la rage, surtout chez les enfants.

Prévention Paludisme

Le paludisme est présent dans tout le pays, dès lors qu'on est au-dessous de 1500 m. Si on excepte le Tsavo, la majorité des parcs nationaux et des réserves sont situés à des altitudes voisines ou supérieures. En dehors des régions côtières, et du lac Nakuru (où, bien que situé à 1800 m, des cas de paludisme sont réapparus), la prise de traitement préventif n'y est donc pas indispensable, à condition de mettre rigoureusement en application des mesures de prévention active contre les moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires (qui protégeront aussi contre les autres insectes, vecteurs d'autres maladies : mouches, tiques, puces). Pour les séjours sur la côte de l'océan Indien, le traitement préventif recommandé sera Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Ils seront d'autant plus facilement limités que vous respecterez les consignes de prévention des risques alimentaires, environnementaux ou comportementaux exposés dans nos recommandations générales. L'insécurité est notoire en ville, où il est recommandé de ne pas sortir seul, surtout la nuit. Les flambées de violence politico-religieuse justifient que l’on se renseigne sur la situation auprès du ministère des affaires étrangères. L'Afrique de l'est étant l’une des régions du monde où le SIDA fait le plus de ravages, les « aventuriers » auront intérêt à situer leurs exploits sur d'autres terrains que le sexe. Risques liés à la randonnée en haute-montagne. La région présente des sommets culminant à des altitudes que l’on n’a pas coutume d’associer à l’Afrique : 5 200 m pour le mont Kenya, par exemple. Reportez vous au chapitre consacré à l´altitude et souvenez vous que, si vous n´êtes pas bien préparé et bien équipé, votre ascension sera plus pénible que plaisante. Vous devez avoir à l´esprit que, même si vous êtes près de l'équateur, vous êtes en haute montagne et qu'il y fait très froid la nuit (risque de gelures). Et que, parce que vous êtes près de l'équateur, le soleil « tape fort » (risque de brûlures solaires et d'ophtalmie des neiges). Risques liés à la plongée sous-marine : si le voyage se termine au bord de l´Océan indien, sur l’une des nombreuses plages de la côte ou des petites îles paradisiaques : attention aux risques de coups de soleil, de blessures (par coraux, coquillages, ou rochers, que vous préviendrez par le port de chaussures de bain ou de palmes) et de piqûres de méduse, de poisson ou d'oursin. Mais, surtout, vous allez avoir envie de découvrir (autrement que dans un bateau à fond de verre) les fabuleux fonds marins, leur flore et leur faune multicolores. Rappelons que la première des précautions est de ne pas plonger en l'absence de moniteurs spécialisés et de vérifier la fiabilité du matériel de location. Reportez-vous au chapitre concernant les risques des baignades et de la plongée dans nos recommandations.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire est dans l'ensemble satisfaisante au Kenya, surtout à Nairobi et à Mombasa. En cas de problème grave n'hésitez pas à contacter la société d'assistance auprès de laquelle vous avez souscrit votre contrat. Vous pouvez aussi contacter les services de l'ambassade de France.

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le plus haut sommet du pays est le mont Kenya, où l'on trouve plusieurs zones climatiques selon l'altitude et les pentes (celle du sud-est est la plus humide) : la forêt de montagne au-dessus de 2000m, le bambou autour de 2500m sur le côté nord qui est plus aride, la lande au-dessus de 3000m, le désert de haute altitude au-dessus de 4000m. Au-dessus de 4700m il y a aussi des glaciers, dont le plus important est le glacier Lewis, malheureusement en retraite à cause du réchauffement global.

Le mont Kenya, comme la plupart des régions tropicales, connaît deux saisons humides et deux saisons sèches résultant de la mousson. De mi-mars à mi-mai, la saison des pluies abondantes est connue sous le nom de long rains ("longues pluies"). Elle est suivie par la moins prononcée des deux saisons sèches, qui dure jusqu'en octobre. De novembre à mi-décembre se déroulent les short rains ("courtes pluies") puis, de mi-décembre à mi-mars, a lieu la saison la plus sèche.

Le mont Kenya chevauche l'équateur. Cela implique que durant l'été dans l'hémisphère Nord, le soleil est au nord de la montagne. L'altitude et l'aspect des bassins versants et des pics principaux induisent des conditions estivales sur le versant septentrional de la partie supérieure de la montagne. Simultanément, le versant méridional éprouve des conditions hivernales. Lors de l'été dans l'hémisphère Sud, la situation s'inverse.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur y veillera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Prolongez votre séjour sur l’île mythique de Zanzibar, avec ses lagons, ses plages de sable blanc, ses plantations d’épices ! Entre une balade dans la vieille ville de Stone Town ou "farniente" sur les plages de l’est de l’île, Zanzibar est la destination idéale pour parfaire votre voyage !

Idée d’extension 5 jours/4 nuits :
J1 : Arusha, Kilimanjaro Airport ou Nairobi/Zanzibar
Vol pour Stone Town. Accueil aéroport et transfert à votre hôtel. Temps libre pour une balade dans la vieille de Stone Town. Hôtel.

J2 : Stone Town - Jambiani (côte est)
Dernière flânerie dans la vieille ville de pierres classée patrimoine mondial de l’humanité puis transfert vers la côte est de Jambiani. Hôtel.

J3 et J4 : Jambiani
Séjour libre à Jambiani, un charmant petit village de pêcheurs bordé par de belles plages de sable blanc. Hôtel.

J5 et J6 : Stone Town - Paris
Dernier temps libre avant de rejoindre Stone Town. Transfert à l’aéroport. Vol de nuit pour Paris. Arrivée le J5.

A partir de 595€ TTC (prix par personne en occupation base double)
Le prix comprend :
Le transport aérien entre Tanzanie ou Kenya et Zanzibar aller/retour, l’hébergement en petit déjeuner et les transferts.

Le prix ne comprend pas :
Le transfert de fin de circuit vers l’aéroport de Kilimandjaro, d’Arusha ou de Nairobi, les vols internationaux, les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les activités, le guide accompagnateur, les pourboires, les boissons, les déjeuners et dîners, le supplément chambre individuelle, les taxes de sortie à l'aéroport.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option