Votre période de départ : du 01 oct. 2018 au 30 avr. 2019

Bivouac, sous tente
Dortoir en cottage

270 € / personne

Ajouter à mon devis

Les prix affichés ci-dessus sont une estimation calculée à partir des dates, des hébergements et du nombre de participants sélectionnés. Vous pourrez personnaliser votre demande lors de la création de votre devis.

Le prix comprend

Les document s de voyage, les transferts en bus mentionnés, deux nuits en dortoir dans des cottages, la location d'un sac de couchage, une assistance téléphonique 24h/24 francophone.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, le transport aérien, les repas, les dépenses personnelles.

Jour par jour

Jour 1 : Christchurch - Akaroa - Onuku

Transfert en bus depuis Christchurch pour rejoindre le centre d'Akaroa. A votre arrivée à Akaroa et avant de partir pour Onuku, prévoir la nourriture pour le dîner, puis le petit déjeuner ainsi que le pique-nique du lendemain, puisqu'il n’y aura pas de possibilité d’en acheter à votre premier hébergement. Une navette, vous conduit ensuite à votre premier hébergement (15 minutes de transfert) à Onuku. Un brief (anglophone) est ensuite organisé pour vous donner tous les conseils nécessaires au bon déroulement de votre randonnée pour les deux prochaines journées.
Nuit à Onuku.

  • Hébergement : en refuge
  • Encadrement : Roadbook
  • Transfert : Bus Régulier, entre 1h30 et 2h, 80 km

Jour 2 : Onuku - Stony Bay

Vous démarrez votre journée de randonnée dans une ambiance de pâturages et de tussock (touffes d'herbes) d'où vous observez un panorama magnifique surplombant la baie et l’océan Pacifique. Vous redescendez ensuite pour traverser une forêt qui s’étoffe petit à petit, pour finir dans une végétation de type forêt primaire, où vous apprécierez d’être à l’ombre et au frais après une montée exposée au soleil. Des petites cascades permettent aussi un bain rafraîchissant. Des palmiers Nikau ou des fougères arborescentes vous guident jusqu’au niveau de la mer, à Flea Bay, situé en plein cœur de la baie, idéal pour une pause pique-nique et profiter des cottages pour faire le plein d'eau. Tout en longeant les petits abris de manchots, vous continuez votre randonnée en remontant la baie. Pas de vertige particulier mais un sentier bien escarpé par endroits et des petites barrières protègent des endroits plus pentus. Les falaises vous font face, la roche volcanique aux tons rougeâtres qui la composent est travaillée depuis des millénaires par les courants marins et les vents (vous marchez non loin des 40èmes rugissants !). En milieu de parcours, à côté de la grotte des otaries, vous observerez certains spécimens à fourrure. Vous longez la mer en suivant les courbes de la baie pour arriver à Stony Bay où vous passez la nuit.
Nuit à Stony Bay.

  • Heures de marche : entre 7h et 8h
  • Distance Parcourue : 19 km
  • Dénivelé + : 900 m
  • Dénivelé - : 900 m
  • Hébergement : en refuge
  • Encadrement : Roadbook

Jour 3 : Stony Bay - Otanerito - Akaroa - Christchurch

Vous longez la baie en la remontant par la gauche. Dans une ambiance similaire, vous bénéficiez d’une vue magnifique sur la mer, des falaises et des formations géologiques qui vous entourent. Le sentier surplombe et traverse des champs et ses moutons. Arrivée à Otanerito. Vous retraversez ensuite les terres pour rejoindre la baie d’Akaroa. Le passage d’un col élargi permet de passer de l’autre côté, depuis Otanerito, vous y parvenez en 3h de marche environ, à l’altitude de 590m, en montant en continu, cette partie de la randonnée est assez physique. La marche traverse la réserve de Hinewai, très luxuriante par endroits et peuplée de nombreux hêtres. Plusieurs cascades peuvent être rejointes en faisant des petits détours. Du col, une montée au Stony Bay Peak (806m), en 1h environ en aller-retour (pente très prononcée et sentier étroit par endroits car peu fréquenté) offre une vue à 360 degrés sur Akaroa, sa baie, Otanerito et la réserve Hinewai, tout simplement superbe. La descente est douce et se fait en 45mn/1h pour arriver à Akaroa.
A votre arrivée à Akaroa, bus pour rejoindre Christchurch. Fin de nos services.

  • Heures de marche : entre 4h et 6h
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 950 m
  • Dénivelé - : 950 m
  • Encadrement : Roadbook
  • Transfert : Bus Régulier, entre 1h30 et 2h, 80 km

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Montagne,
Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

2 jours de marche

Nombre de participants

De 1 à 15 participants

Début du séjour

En matinée à Christchurch.

Fin du séjour

A Christchurch.

Caractéristiques du circuit

Durée moyenne des étapes : 5-7 heures par jour.
Vous devez porter votre sac (vos vêtements pour les deux journées, couchage et nourriture) pendant la randonnée, sachant qu'il est quand même possible de se ravitailler à Stony Bay.

Hébergement

2 nuits en dortoir dans des cottages durant la randonnée.
Les cottages sont équipés, vous n'avez pas besoin d'apporter votre matériel de cuisine.
Les nuits sont en dortoir (petite chambre de 2 lits pour le premier cottage et petite chambre de 4 lits pour l’autre).
Attention, à Stony Bay pas d'électricité ni de couverture réseau pour vos téléphones.

Nourriture

Aucun repas inclus.
Avant de partir pour Onuku, vous devrez prévoir la nourriture pour le dîner, puis le petit déjeuner et le pique-nique du lendemain, car il n’y a pas de possibilité d’en acheter à votre premier hébergement.
A Stony Bay, vous pourrez trouver céréales, lait, pain, beurre, bacon, œufs, café, thé, sucre, chocolat, biscuits, légumes frais, soupe, fromage, fruits frais, tomates en conserve, pâtes, saucisses, steaks, viande hachée et glace.

Encadrement

Séjour sans encadrement.

Transfert et transport des bagages

L'option transport des bagages n'est pas possible pour cette extension.

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 1 sac à dos.
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera nécessaire pour le transport de vos affaires personnelles durant les deux journées.

Transports aériens

Nous pouvons nous occuper de la réservation de votre transport aérien. Consultez nos équipes de vente.

Documents de voyage

Les documents de voyage vous seront envoyés après réception du solde (environ 1 mois avant la date de départ).

Ils comprennent :
- un descriptif détaillé
- les bons d'échange pour les transferts ainsi que pour les hébergements.

Vos dépenses

Globalement, les produits de consommation courante sont moins chers qu'en Europe en valeur (et beaucoup moins chers que dans le Pacifique francophone), mais en terme de pouvoir d'achat local, c'est équivalent. Lorsqu'on voyage, on peut dépenser peu si on est vigilant.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 1 sac à dos.

Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera nécessaire pour le transport de vos affaires personnelles durant les deux journées.

Vêtements

Note : le climat étant souvent humide et froid, il faut être bien équipé contre la pluie. prévoyez des vêtements chauds et des vêtements de rechange.

Une règle d'or, prévoir des vêtements qui sèchent rapidement.
Règles numéro 1, 2 et 3 : PAS DE COTON.
Préférez donc la laine, la soie, et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !
Pensez toujours à vous couvrir avant d’avoir froid : sauf exception les vêtements ne produisent pas la chaleur, ils se contentent de vous rendre celle que vous avez à leur donner.

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• 1 paire de gants ou des moufles
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 veste imperméable et respirant type Gore-tex
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméable (semelle type Vibram). Pensez à "casser" les chaussures neuves et refaire celles qui sont restées au placard, sinon gare aux ampoules !
• 1 paire de chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants et traverser les rivières.
• 1 gourde (1.5 litre minimum)
• 1 lampe frontale (facultatif)
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire + stick à lèvres
• Pour le pique-nique : couverts, bols et assiettes

Couchage

Sac de couchage nécessaire pour les nuits en dortoir dans les cottages.
Possibilité de louer le matériel de couchage. Nous consulter.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable au moins trois mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

En Nouvelle-Zélande, à l’arrivée et au départ des vols internationaux, tous les bagages sont passés aux rayons X : tous les produits frais (fruits, laitages, charcuteries…) sont strictement interdits. La moindre infraction à cette règle est sanctionnée par une amende (une simple orange, non jetée avant le passage aux rayons X, peut coûter dans les 200 euro !). Les douaniers sont impitoyables avec les matières organiques ; ils les poursuivent jusque sous les chaussures de randonnée, qui doivent être très propres, pas d’herbe, pas de boue séchée (le nettoyage par les douanes est onéreux et prend… un certain temps).

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pour les ressortissants français, belges et suisses, pas de visa pour une visite de moins de trois mois. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.
Vous devrez, cependant, être muni d’un billet de retour et d’une carte bancaire internationale (ou, à défaut, d’environ 1 000 dollars néo-zélandais par personne et par mois).

Vaccins Conseillés

Il faut, comme toujours, être vacciné (ou immunisé) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Pour les voyages plus sportifs, rage, typhoïde.

Autres risques

La Nouvelle-Zélande est un pays de haut niveau sanitaire ; les risques alimentaires ne sont donc pas différents des nôtres. Plus qu'aux risques infectieux ou parasitaires, le voyageur sera exposé à des risques environnementaux : haute montagne pour les trekkeurs dans les Alpes méridionales, accidents de la circulation, petite délinquance en ville... Les routes et les pistes sont bien entretenues, mais la violence des vents et des pluies doit inciter les conducteurs à la plus grande prudence. Le long des côtes néo-zélandaises, le risque éventuel dépendra du type d'activité : problèmes liés au soleil, aux bains de mer, à la plongée ou au surf ne sont pas différents de ceux rencontrés partout ailleurs et que nous avons détaillés dans nos recommandations générales.

Informations pratiques

La Nouvelle-Zélande dispose de structures médicales de grande qualité, permettant la prise en charge sur place de tous les problèmes sanitaires. En cas de nécessité, on contactera sa compagnie d'assistance et les services compétents de l´ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La forme oblongue de la Nouvelle-Zélande explique la diversité des climats que l’on y rencontre, du nord subtropical aux neiges éternelles du sud. La dominante est cependant océanique avec 2 caractéristiques majeures : variabilité (toute l’année) et humidité (toute l’année). La côte ouest de l’île du Sud est la plus arrosée ; la côte est de l’île du Nord, la plus sèche. Les côtes nord de l’île du Sud et nord-est de l’île du Nord ont le plus bel ensoleillement.
Les saisons sont inversées par rapport aux nôtres. L’été, de décembre à février, est chaud dans l’île du Nord et très agréable dans l’île du Sud (dont la partie méridionale reste toutefois toujours fraiche, et froide en hiver) ; températures moyennes entre 19° et 26°. L’hiver est doux dans les trois quarts du pays ; températures moyennes entre 10° et 15°. On skie dans les Alpes néo-zélandaises de juillet à octobre. Le "Pays du long nuage blanc" est aussi le pays du vent…


Pour connaître le climat dans le pays, consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com
Le climat néo-zélandais est dicté par la forme oblongue du pays, et varie du nord au sud avec une tendance subtropicale au nord d'Auckland et des sommets couronnés de neige toute l’année dans l’île du Sud. Les saisons sont à l’inverse de celles de l’hémisphère Nord.
Généralement doux et humide, mais extrêmement variable d’une île à l’autre, d’une côte à l’autre, d’une région à l’autre ! Globalement, le temps est davantage pluvieux sur la côte ouest de l’île du Sud, et plus froid en montagne (mont Cook, Tongariro). Les températures varient de 0° à 20°C.

L’été (décembre à février) est chaud et assez ensoleillé dans l’île du Nord et agréable dans la plus grand partie de l’île du Sud. L’humidité, élevée en permanence dans ce pays très maritime, contribue à créer une impression de serre chaude à la belle saison. L’été reste la période la plus propice aux randonnées en montagne, dans la région des lacs et des volcans du nord, ou dans celle des fjords du sud-ouest.
Janvier est le mois le plus chaud, avec des températures moyennes variant entre 19°C et 26°C.
En juillet, c’est-à-dire au cœur de l’hiver, les températures varient entre 10°C et 15°C.

5. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris