Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

09/01/2017

21/01/2017

2190 € Assuré à partir de 4

07/02/2017

19/02/2017

2250 € Assuré

12/03/2017

24/03/2017

2190 € Assuré à partir de 4

11/04/2017

23/04/2017

2190 € Assuré à partir de 4

08/05/2017

20/05/2017

2190 € Assuré à partir de 4

12/06/2017

24/06/2017

2190 € Assuré à partir de 4

10/07/2017

22/07/2017

2450 € Assuré à partir de 4

08/08/2017

20/08/2017

2450 € Assuré à partir de 4

11/09/2017

23/09/2017

2150 € Assuré à partir de 4

23/10/2017

04/11/2017

2190 € Assuré à partir de 4

13/11/2017

25/11/2017

2190 € Assuré à partir de 4

18/12/2017

30/12/2017

2490 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le vol international et les transferts dont le vol intérieur Danang/Saigon
• Le transport des bagages
• L’encadrement
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
• Des bouteilles d'eau fournies chaque jour

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les pourboires du guide francophone et du chauffeur, les boissons et dépenses personnelles
• Les repas à Hanoi et à Saigon
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : nous contacter pour prix et disponibilité.

Pourboires :
Contrairement à la France, le pourboire reste encore très présent au Vietnam.
Afin d’éviter les déconvenues pouvant résulter de cette pratique ne faisant pas partie intégrante de notre culture, nous avons décidé d’inclure dans le prix de vente de nos voyages les pourboires du personnel des hôtels et restaurants, des bateliers, des cuisiniers et des porteurs.
En revanche, nous laissons les pourboires du guide francophone et du chauffeur à votre bon cœur. Ils dépendent de votre satisfaction.

Privatisation

Jour par jour

Jours 1 et 2 : Vol pour Hanoi

Vol pour Hanoi, la capitale du Vietnam (25m d'altitude et environ 7 millions d'habitants). Accueil par votre guide local francophone à la sortie de l'aéroport puis transfert à l'hôtel (si vol différent du groupe, transfert sans guide).

Programme en fonction de l'heure d'arrivée de votre vol :
- Petite balade en cyclopousse dans le quartier des "36 rues et corporations", cœur historique de la cité marchande vieille de près de 1000 ans.
- Balade à pied autour du lac Hoan Kiem ("lac de l'épée restituée") : Lê Loi (empereur entre 1428 et 1433), au début de sa lutte contre les Chinois, aurait reçu d'un pêcheur une épée repêchée dans le lac. Dix ans plus tard, après avoir réussi à les chasser, et traversant ce même lac, il est abordé par une tortue, qui lui réclame l'épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple Viêt. Lê Loi comprend alors que l'épée était un mandat du Ciel pour chasser les Chinois du pays.

Important : en cas d'arrivée très matinale à Hanoi (par exemple 06h30 sur Vietnam Airlines), Terres d'Aventure prend en charge le supplément afin que vous ayez des chambres disponibles avant midi (early check-in) pour vous doucher, vous changer etc...

  • Type d'hébergement : en hôtel ***
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30 , 30 km

Jour 3 : Hanoi – Mai Hich – Ban Don

Départ par une voie rapide qui file sud-ouest en direction de la province de Hoa Binh, pays de l’ethnie Muong, couvrant un massif séparant le delta du fleuve Rouge du bassin de la rivière Ma. Ce massif est le prolongement sud de la cordillère du Hoang Lien Son qui sépare distinctement le Nord-Ouest du Nord-Est Vietnam. Dans ce Nord-Ouest, entre le Laos et la cordillère, coule depuis la Chine le fleuve Da (rivière Noire).
À partir de Hoa Binh, la route prend de l’altitude, traverse la passe de Muong Khen et s’engage sur un versant montagneux en direction du col de Thung Nhuôi. Vue panoramique sur la vallée fertile de Mai Chau. Déjeuner chez une famille Thai à Mai Hich, village Thai adossé aux montagnes et ouvert sur une large vallée rizicole.
Après le déjeuner, transfert d’environ 45 minutes de Mai Hich au village Thai de Ban Hang, à l’orée de la réserve naturelle de Pu Luong (flore et faune endémique des milieux karstiques et tropicaux). Début de la randonnée de 2h30 en suivant un chemin plat qui longe le torrent Suoi Pung et son étroite vallée. Traversée de rivière puis montée progressive vers le haut de la vallée. Vue plongeante sur les rizières qui s’étagent de part et d’autre du torrent. La réserve naturelle commence à mi-pente et couvre les deux massifs qui surplombent la vallée.
Reprise du véhicule et court transfert au village de Ban Don. Rencontre avec nos hôtes et installation dans une belle maison en bois sur pilotis.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30 , 180 km

Jour 4 : Ban Don – Ban Hieu

Départ pour une randonnée de 5h entre montagnes calcaires, rizières et villages authentiques. Nous descendons sur les petits chemins embourbés à travers des rizières en terrasse, traversons plusieurs villages dont Ban Uoi, Ban Lan, Ban Long peuplés majoritairement par les Muong qui habitent dans de très belles maisons construites sur pilotis aux toits couverts de feuilles de palmiers. Visite de ces villages et rencontre avec les habitants. Déjeuner pique-nique. En fin de journée, nous arrivons au village de Ban Hieu, niché dans une petite vallée, dans un écrin de verdure enclavé entre les magnifiques cascades, au cœur même du Parc de Pu Luong, et encerclée par de hautes montagnes généreusement couvertes de végétations.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Ban Hieu – Tu Do

Journée de marche de 5h le long d’une vallée encaissée entre le massif de Pu Luong et celui de Ngoc Son Ngo Luong. De village en village, nous voilà plongés au cœur du pays des Muong et des Thai blancs. Au départ de Ban Hieu, nous marchons environ 1h sur un petit chemin longeant une rivière bordée de belles rizières en terrasse jusqu’au village de Ban Quy. Nous découvrons leur habitat, leur mode de vie et leurs activités agricoles axées sur la riziculture et l’élevage . De ce village, il y quelques passages à gué avant de prendre un sentier qui monte légèrement vers une forêt tropicale couverte de belle végétation. Une petite heure de marche avec plusieurs passages dans l’eau vers l’amont de rivière jusqu’à la cascade. Possibilité de prendre une baignade. Sortis de la forêt, nous suivons un sentier qui mène au village de Ban Tren et rejoignons ensuite un large chemin dont certains tronçons sont bétonnés. Après 2h30 de marche à travers plusieurs hameaux Muong, rizières, champs de mais, manioc et cacahuètes, nous arrivons en fin de journée au village de Tu Do, composé de quelques dizaines de familles.
Note : pour cette journée, des sandales sont conseillées pour traverser les petits cours d'eau. Nous vous conseillons également d'apporter un maillot et une serviette de bain pour la baignade.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Tu Do - Tho Ha - Tam Coc : sampans + vélo

Après le petit déjeuner, nous marchons environ 3 h sur un chemin plutôt plat jusqu’au fond de la vallée. Puis, nous franchissons quelques collines boisées pour rejoindre la voiture et prenons la route vers le delta du fleuve Rouge. Sortis de la réserve de Pu Luong, nous empruntons un petit trajet sur l’ancienne piste Ho Chi Minh avant de bifurquer vers L’Est à destination de la fameuse baie d’Ha Long terrestre, nommée de la sorte en raison de sa ressemblance avec la baie d’Ha Long. Nous arrivons vers midi à Tho Ha, petit village à l’ouest du Complexe paysager de Trang An, inscrit en 2014 par l’Unesco au Patrimoine naturel de l’humanité et déjeunons dans un restaurant local. Puis nous embarquons sur de petits sampans à rame pour pénétrer au cœur du labyrinthe de pitons calcaires de Trang An. Passage d’une longue grotte, dite Grotte de Bouddha en raison de la présence d’un rocher en forme de Bouddha allongé à l’intérieur. Le sampan se faufile ensuite sur un cours d’eau bordé de roseaux qui serpente au milieu des pitons. Après environ 1h30 de « navigation », nous débarquons à Linh Coc et pédalons ensuite à la découverte de plusieurs sites qui se trouvent dans ce coins de paradis. La grotte de Jade, autrefois considérée comme la Deuxième grotte des cieux du Sud, abrite trois petites pagodes construites au début du 18ème siècle. Ceux qui ont vu le film Indochine se souviendront de ce lieu magique et irréel où les deux fugitifs viennent s’abriter. La première pagode est adossée à la montagne au milieu d’un jardin luxuriant. L’accès à la seconde se fait par un petit escalier; puis, encore plus haut, on visite la troisième qui contient trois Bouddhas. La vallée de Thung Nang est encerclée par des pitons karstiques qui forment deux murailles calcaires naturelles.
Activités: 1h en sampan et 1h en vélo.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h , 150 km

Jour 7 : Tam Coc – Baie d’Along

Après le petit déjeuner, nous partons pour la 8ème merveille du monde : la baie d’Along, littéralement "Descente du Dragon dans les flots". D’après la mythologie chinoise, le dragon est un reptile qui monte au ciel à l’équinoxe de printemps et se cache au fond des mers à l’équinoxe d’automne.
Départ de Tam Coc , nous traversons d’ouest en est l’immense plaine rizicole du bas delta du fleuve Rouge, grenier à riz du nord : provinces de Nam Dinh et Thai Binh (la plus densément peuplée du pays). À l’approche des contreforts est du bas delta, traversée de la zone charbonnière d’Uong Bi et arrivée à Hong Gai vers midi. Formalités d’embarquement à bord d’une belle jonque pour une croisière de 2 jours / 1 nuit dans la baie. Durant cette croisière, découverte de cet immense chaos de pitons karstiques aux formes fantomatiques, émergeant des eaux émeraudes ; de ces pains de sucre aux formes toujours plus tourmentées, criblés d’anfractuosités et de grottes et cachant des lagons inattendus. Le jeu des lumières, des nuages et de la brume crée sur ce paysage marin majestueux des atmosphères irréelles.
Au programme : visite d’une grotte, arrêt sur une petite plage et, si le beau temps est au rendez-vous, kayak et baignade en pleine mer. Repas et nuit à bord.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30 , 180 km

Jour 8 : Baie d’Halong – Hanoi – Hue (train)

Dans la baie, un réveil aux aurores s’impose ! Il offre aux premières heures du jour une quiétude à nulle autre pareille. C’est un moment privilégié pour méditer et/ou prendre un bain matinal ! Le petit-déjeuner est servi à bord, pendant que la jonque se met doucement en route en direction de l’embarcadère. La croisière de retour vous permet de découvrir d’autres coins de la baie. Nous débarquons vers midi et retrouvons le véhicule pour la route de retour à Hanoi. En cours de route, nous visitons la pagode de Con Son qui était jadis l’un des trois centres importants de l’école bouddhique Zen de Truc Lam sous la dynastie des Tran. Nichée au pied de la montagne du même nom, cette belle pagode ombragée par des arbres séculaires a été construite au 13ème siècle pour honorer les patriarches fondateurs du Zen dont le roi Tran Nhan Tong et le premier lauréat du concours suprême Ly Dao Tai, alias Huyen Quang. En fin de journée, transfert à la gare de Hanoi. Train de nuit pour Hué, ancienne capitale du Vietnam monarchique de 1804 à 1945. Nuit dans le train (couchettes molles à partager).
Cette nuit dans le train de la Réunification est une expérience authentique dans un Vietnam qui se modernise à vitesse grand V depuis le début des années 90. L’oscillation et le tressautement des wagons sur des lignes d’époque coloniale offre des émotions d’un autre temps…
Nuit en cabine avec couchettes.

  • Type d'hébergement : en train couchette
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30 , 180 km

Jour 9 : Hué, pagodes et palais impériaux

Arrivée à la gare de Hué. Accueil et transfert à l’hôtel pour déposer les bagages.
La découverte de la ville de Hué commence par une excursion vers le village de Thuy Bieu, à 4km au sud-ouest de la ville de Hué. Village typique de la campagne de Hué, il est connu pour une variété de pamplemousse doux, dite Thanh Tra, qui y est cultivée abondamment. Découverte du village à vélo ou à pied : vergers et cultures maraîchères, artisanat local, maisons ancestrales entourées de jardins, de temple lignagers/familiaux dédiés au culte des ancêtres, maison communale. Nous déjeunons dans un restaurant familial au bord de la rivière Huong puis profitons d’une courte séance de massage des pieds.
Depuis le village Thuy Bieu, nous faisons une petite navigation en sampan sur la rivière Huong (littéralement "rivière des parfums") durant environ 20 minutes. Cette rivière, dont l’origine du nom reste un mystère, est une source d’inspiration inépuisable des poètes et compositeurs en raison de ses eaux calmes et de son allure poétique. Sur les deux rives de cette rivière traversant l’ancienne cité royale, les anciens empereurs d’Annam ont fait construire palais, demeures de mandarins, temples et pagodes. De nos jours, plusieurs de ces monuments restent toujours présents, témoins d’un passé glorieux de Hué.
Débarquement à l’un de ces monuments, la Pagode de la Dame Céleste. Elle fut originellement construite sur une colline surplombant la rivière en 1601 par le premier seigneur de la famille des Nguyen, Nguyen Hoang. Sa tour octogonale de 21m de haut fut élevée sous le règne de l’empereur Thieu Tri (1841-1847). Promenade dans cette Pagode renommée de par son architecture originale et son rôle dans la vie spirituelle et politique du pays.
Reprise du véhicule et court trajet (3km) vers le site le plus visité de la ville (qui, à cette heure, devient moins touristique) : la cité impériale, relativement bien conservée compte tenu des affres de la guerre. La cité fut construite sur l’initiative de Gia Long, fondateur de la dynastie des Nguyen qui décida, en 1802, de déplacer la capitale de Hanoi à Hué. Passage devant différents monuments, témoins silencieux d’une période glorieuse dans l’histoire vietnamienne.
Retour à l’hôtel avec, si le temps le permet, un arrêt au marché de Dong Ba où se vendent les plus beaux chapeaux coniques du Vietnam.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 10 : Hué – Saigon

Découverte du tombeau de Tu Duc, l’un des plus impressionnants tombeaux royaux de Hué. Le mausolée s’élève dans un cadre naturel enchanteur au milieu d’une immense forêt de pins. Tu Duc, empereur d’Annam de 1848 à 1883, dessina lui-même son mausolée : composé de plusieurs dizaines de bâtiments dans un parc clos de douze hectares, agrémenté de bassins et ombragé d’essences diverses dont des frangipaniers et des longaniers. La construction dura de 1865 à 1867 et ce, presque vingt ans avant sa mort. Il avait plus d’une centaine d’épouses et concubines, mais, stérile, sans doute à cause de la variole contractée dans sa jeunesse, il ne put donner d’héritier direct au trône. Le lieu lui servait également de résidence de campagne où, en compagnie de ses nombreuses épouses et concubines, dans de petits pavillons édifiés à cet effet, il aimait se reposer, composait des poèmes et méditait sur le passage de la vie à la mort.
Retour à la ville de Hué. Déjeuner et transfert à l’aéroport de Hué et vol pour Ho Chi Minh ville. Accueil par le guide du sud et visite de l’ancienne capitale coloniale française avec les principaux sites historiques: le bureau de Poste central de Saigon, la Cathédrale Notre-Dame, le marché de Soai Kinh Lam et la pagode Thien Hau.
Transfert: véhicule privatisé (1h) et vol (1h30)

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30 , 50 km

Jour 11 : Saigon - Go Cong - Ben Tre

Nous prenons la route plein sud vers Go Cong, un bourg de la province méridionale de Tien Giang, pays d’origine de quatre premières dames du Vietnam dont la reine de Tu Du (mère de Tu Duc) et la reine Nam Phuong (femme de Bao Dai). Cette charmante petite ville abrite de nombreux vestiges historiques que nous visitons:
- La maison de culte de la lignée Pham Dang, dédiée à l'archiduc Pham Dang Hung, grand-père maternel de l’empereur Tu Duc. Elle était ancienne résidence de la reine-mère Tu Du depuis l'enfance jusqu'à son entrée au palais de Hué à l'âge de 14 ans. Ce site a été classé en 1992 monument historique de niveau national en raison de sa valeur.
- L’ancienne maison du préfet Hai, qui est la plus connue et la plus représentative des maisons des propriétaires fonciers du delta du Mékong. Construite en 1890, elle se distingue à la fois par son architecture romane importée de France et par sa décoration typique des maisons du sud Vietnam, avec des panneaux transversaux, des sentences parallèles, des peintures et gravures reproduisant les animaux, les plantes et les objets sacrés de la croyance populaire. Plusieurs objets antiques sont restés intacts jusqu’à ce jour.
- La pagode de Hung Duc qui est non seulement un lieu de culte, mais aussi lieu avec des activités de diagnostic et soins gratuits en médecine traditionnelle (herbes, acupuncture et massage..) qui sont effectuées par les moines de la pagode.
Après le déjeuner, nous visitons un temple de Cao Dai pour une petite découverte sur le Caodaïsme, religion idolâtrant des personnages comme Victor Hugo, Pasteur, Jeanne d’Arc ou encore Churchill. Ces derniers sont considérés comme des guides spirituels. Découverte de cette religion qui s’appuie principalement sur trois religions qui ont imprégné l’Asie orientale qui sont le confucianisme (comportement moral dans la vie en société), le taoïsme (recherche de la plénitude et de la sérénité par un certain comportement intérieur et extérieur) et le bouddhisme (qui donne une réponse à la question de l’existence et du devenir de l’homme).
Transfert vers Giong Trom à Ben Tre. Ce district, abondamment couvert de plantations de cocotiers et traversé par de nombreux canaux liés au grand Mékong, offre un paysage particulièrement exotique. Nous arrivons dans un village perdu sous l’ombre des cocotiers où se trouve une auberge familiale tenue par Viet et sa famille. Cette auberge qui se compose de bungalows construits en bois de cocotier ressemble à un écolodge de charme et se cache dans une végétation luxuriante. Dîner et nuit chez Viet.

  • Type d'hébergement : à l'auberge
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30 , 140 km

Jours 12 et 13 : Ben Tre – Saigon - vol de retour

Après le petit-déjeuner, balade à vélo dans le village, sur de petits chemins ombragés des cocotiers jusqu’à l’île de Oc au milieu de la grande rivière de Ham Luong que nous traversons par bac. Les paysages sont à couper le souffle. Cette promenade est une bonne occasion pour découvrir le quotidien des habitants du delta du Mékong, leurs activités artisanales et agricoles, leurs petites maisons cachées dans une végétation luxuriante. Dans l’après-midi, retour en véhicule à Ho Chi Minh. Transfert direct à l’aéroport de Saigon pour le vol à destination de la France.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h , 80 km

Important itinéraire

- Certaines étapes peuvent être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.
- L'ordre des visites à Hanoi et à Hué est sujet à modifications sur place.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement :

Patrimoine et Nature

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

Randonnées à pied, balades en bateau et à vélo

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Circuit alliant nature (la vallée de Mai Chau, le parc naturel de Pu Luong, les baies d'Along terrestre et maritime et le delta du Mékong) et patrimoine culturel (Hanoi et Hué)

Hébergement

En chambre double/twin dans les hébergements ci-dessous :

Hanoi : hôtel 3* "La Dolce Vita" en plein cœur de Hanoi www.ladolcevita-hotel.com ou similaire
Ban Don, Ban Hieu et Tu Do : nuits chez l'habitant. Maisons en bois sur pilotis, toilette et salle de bain avec eau chaude. Matelas et moustiquaires sont fournis.
Tam Coc : hôtel 3* "La belle vie" ou similaire
Baie d'Along : en cabine sur le bateau "Jade des mers" http://bienngoc.com/ (à partir de 6 personnes, bateau privatif) ou Grayline, www.graylinehalong.com (moins de 6 personnes, bateau non privatif) ou similaire
Train de nuit : couchettes au confort simple
Hué : "Thanh Lich" www.thanhlichhotel.com.vn ou similaire
Saigon : "Lavende"r www.lavenderhotel.com.vn ou similaire
Delta Mékong (Ben Tre) : "Coco Lodge", 3 bungalows (6 chambres) au milieu des cocotiers

Notes :
- Pas de possibilité de chambre individuelle chez l'habitant et sur les bateaux.
- Les hôtels sont donnés à titre indicatif ; nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.

Qu'est ce que l'hébergement local ?
Les populations du Vietnam vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre un réel et authentique contact avec ces populations, nous proposons certaines nuits chez l'habitant dans nos voyages. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre et cela demandera une capacité d'adaptation notamment sur le fait que souvent les animaux, tels que cochons ou buffles, peuvent dormir sous la maison et donc dégager quelques bruits/odeurs...

Chez l'habitant veut dire :
- Vous dormez en dortoir sommaire (pièce commune)
- Chacun aura un matelas et une couverture
- Pas de chauffage et les portes ne ferment pas à clef

Nourriture

La nourriture au Vietnam est particulièrement fine et légère. Beaucoup la considèrent comme la meilleure d'Asie avec la thaïlandaise mais peu épicée par rapport à cette dernière. Bien que la cuisine vietnamienne s'inspire parfois de la chinoise, elle s'en distingue nettement par le fait qu'elle est moins grasse, moins enrobée de sauce et qu'elle comporte beaucoup plus d'herbes et de légumes.
Dans la cuisine vietnamienne on trouve très souvent du nuoc mâm, sauce salée faite à base de poissons fermentés.
Au Vietnam des différences régionales existent comme par exemple des plats avec une saveur sucrée dans le sud en raison de la présence de noix de coco dans la recette. Dans le centre, les produits de la mer (crevettes, poissons, crabes) tiennent également une grande place.
Le riz constitue la base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats à base de bœuf, porc et volailles. On trouve principalement 3 sortes de riz au Vietnam : le riz normal, le riz gluant et le riz parfumé.
Parmi les plats les plus répandus on trouve le "Pho", servi dans un grand bol ; il s'agit d'une soupe au bœuf (Pho Bo) ou au poulet (Pho Ga) avec des nouilles de riz, le tout parfumé d'herbes, de coriandre, d'anis, d'épices etc… Le Pho était au départ un plat du nord, qui a gagné tout le pays avec des variantes en fonction des régions.
Mais le plat le plus connu du Vietnam reste incontestablement les fameux nems. Hanoi est la capitale mondiale du nem au même titre que Castelnaudary pour le cassoulet !
On trouve également du pain ("bánh mi") vestige de la colonisation, qui ressemble à nos baguettes. Il est proposé en général le matin et se mange souvent avec le seul fromage qui ait subsisté à l'époque française : "La vache qui rit"…
On trouve également des fruits, principalement l'ananas, la banane, la papaye et le pamplemousse.
A noter qu'au Vietnam on mange avec des baguettes, ustensiles issus du bouddhisme : elles ne piquent pas, ne transpercent pas, ne découpent pas…

Important : on trouve souvent dans la cuisine vietnamienne du glutamate de sodium afin de mieux faire ressortir les saveurs mais attention, ce produit est déconseillé aux personnes cardiaques ou qui souffrent d'hypertension.

Pour les repas libres à Hanoi, voici quelques suggestions :
- Cha Ca La Vong, 14 rue Cha Ca dans le vieux Hanoi
Plat unique à déguster : le Cha Ca, poisson servi dans un brasero à charbon en argile. On y ajoute toutes sortes d’herbes et on mange le tout avec des nouilles de riz. Ambiance bruyante mais typique.
- Quan An Ngon, 18 rue Phan Boi Chau, un peu excentré, au sud-ouest du centre historique.
Une grande maison coloniale, un jardin et des cuisines ouvertes avec un large choix de spécialités vietnamiennes. Très populaire, fréquenté à la fois par des Vietnamiens et des touristes.
- Dac Kim, 1 rue Hang Manh dans le vieux Hanoi
Gargote très typique où l’on mangerait le meilleur Bun Cha de la ville. Le Bun Cha est une spécialité locale du Nord Vietnam composée de boulettes de porc grillées, accompagnées de vermicelles de riz, d’une riche variété d’herbes aromatiques, de salade et d’un bol de sauce nuoc mâm. Attention, il faut y pour déjeuner car l'endroit ferme en début de soirée.

Encadrement

Accompagnateurs vietnamiens francophones sachant vous initier au Vietnam et à son peuple. Nous choisissons de prévoir un encadrement différent sur les trois régions visitées (nord, centre et sud) en raison de la spécificité de chaque étape. Ceci permet de garantir des compétences pointues sur chaque région. Tout au long de votre voyage, ils ont en charge la réussite de votre voyage, donc n'hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils !

Transfert et transport des bagages

Véhicule privatisé pour tous nos transferts
Compagnie locale pour les vols intérieurs

Transports aériens

Vols réguliers en général Vietnam Airlines (vols directs) mais aussi Cathay Pacific (via Hong Kong), Eva Air (via Taipeh) ou Thaï (via Bangkok)
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Documents de voyage

A votre arrivée, nous vous offrons une carte du Vietnam (1:1.250.000).

Informations pratiques

Au Vietnam, pendant la période Têt (nouvel an vietnamien), la plupart des magasins et des restaurants sont fermés. Cette fête est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens et à cette occasion ils se retrouvent en famille pendant 4 à 5 jours. Chez nous, en France, ce serait l'équivalent de Noël, du jour de l'An et du 1er mai réunis !
En 2017, le Têt qui aura lieu le samedi 28 janvier annonce l'année du coq.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 20/25 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage (sac souple ou valise) :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations pour l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts. Evitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes en matière respirante
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 polaire pour les soirées qui peuvent être fraîches.
• 1 veste type Gore-tex
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes. Evitez les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir

En fonction des saisons, les températures peuvent fortement varier dans les régions montagneuses du Vietnam du nord. De décembre à février, il peut faire frais en soirée, la nuit et le matin.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement, type Packtowl
• Boules pour atténuer les bruits, type Quiès (facultatif)
• Papier toilette + 1 briquet (pour éventuellement le brûler)
• Répulsif anti-moustiques

Couchage

Drap de sac (pour les nuits chez l'habitant et/ou le train)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

- Jusqu'au 30 juin 2017, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Pour plus de détails, consulter le site de l’ambassade : http://www.ambassade-vietnam.com/index.php/fr/
- Pour les ressortissants belges et suisses, le visa est obligatoire. Vous devez effectuer directement les démarches pour son obtention auprès de l’ambassade du Vietnam de votre pays environ un mois avant le départ. La rubrique 'Visa' vous détaille les documents à fournir lors de cette demande.
- Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Dès votre inscription, merci de nous fournir une copie lisible de votre passeport :
- soit en la téléchargeant dans votre espace client sur Internet
- soit en nous l’apportant en agence ou en l’envoyant par courrier à Terres d'Aventure - Service formalités 30, rue St Augustin - 75002 PARIS
Ces informations nous sont nécessaires pour les réservations d'hôtels, vols intérieurs…

Passeport

Passeport en cours de validité (dont les coordonnées devront nous être fournies pour communication aux autorités vietnamiennes) pour les ressortissants français, belges ou suisses. Les Français doivent être en possession d'un passeport valable au moins 6 mois après la date de retour ; 1 mois après la date de retour pour les Belges. Pour les Suisses, passeport valable 6 mois après la date de demande de visa. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. Le passeport devra comporter au moins une pleine page vierge.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent être en mesure de les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Jusqu'au 30 juin 2017, les ressortissants français n'ont pas besoin de faire de demande de visa pour un séjour au Vietnam d'une durée inférieure ou égale à quinze jours (jours d'entrée et de sortie inclus). Un visa gratuit leur sera octroyé à l'arrivée. Il s'agit d'un visa à entrée unique ; si le voyageur devait quitter le pays puis y retourner pendant la quinzaine, il lui faudrait alors obtenir un second visa (qui serait, celui-ci, payant). Si cette mesure n'était pas prolongée, une demande préalable de visa serait à nouveau obligatoire pour les voyages de moins de 15 jours à compter du 1er juillet 2017.

Visa obligatoire (60 euros environ) pour les Français passant plus de quinze jours au Vietnam, les Belges ou les Suisses. Il faudra fournir son passeport (aux conditions de validité indiquées à la rubrique « Passeport »), 2 formulaires de demande complétés et 2 photos d’identité (un formulaire et une photo pour les Suisses).
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), doxycycline ou méfloquine (Lariam).

Autres risques

Les autorités vietnamiennes étant très pointilleuses sur l'importation de médicaments psychotropes, il est très important pour leurs utilisateurs de se munir de la prescription de leur médecin (nom de produit, posologie, durée de traitement).
L´apparition, en 2003, de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, en 2004, celle de grippe aviaire dans certaines régions d´Asie du sud-est, nécessite que l’on s’informe, avant le départ, auprès du Ministère des Affaires Etrangères de la réalité du risque local.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont en progrès. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Au Vietnam, il n’existe pas de saison idéale sur l’ensemble du pays. S’étalant sur 1650 km de long, le climat est différent du nord au sud.

Au nord :
L’automne est la meilleure saison pour visiter le nord du Vietnam : il fait de 20 à 30°C, faible humidité et ciel dégagé en général. Au début de l’automne les rizières sont splendides.
L’hiver, il fait frais et humide (crachin), surtout dans les montagnes où la température descend souvent en dessous de +10°C.
Le printemps : peu de pluie avec souvent une brume de chaleur humide.
L’été : températures de 28 à 38°C avec parfois de grosses averses en fin de journée ou la nuit. C’est la période d'activité dans les rizières ; idéale pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans.

Au centre : à l’automne, il arrive qu’il y ait des typhons.

Au sud : l’hiver est en général très sec avec des températures agréables. A partir du printemps, il peut faire très chaud (35/38°C). L’été, il pleut beaucoup mais ce sont généralement de grosses averses, en fin de journée. La moyenne des températures est quasiment la même toute l’année, entre 28°C et 32°C.

Climat

Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup de pluie et d’humidité, mais un bel ensoleillement. Certains endroits, proches du tropique du Cancer, et les régions d´altitude ont un climat tempéré.
Les températures moyennes annuelles de 22° à 27º sont très propices au tourisme, même si cette moyenne varie d'une région à l'autre : 23º à Hanoi, 26º à Ho Chi Minh-Ville et 25º à Hue.
Au Vietnam, il y a deux saisons bien distinctes ; la saison sèche et froide (de novembre à avril) et la saison chaude et pluvieuse (de mai à octobre). Intersaisons très brèves, plus sensibles au nord. Les changements de température sont plus marqués dans les provinces du nord (jusqu’à 12° d’amplitude), tandis que dans les provinces du sud, on a affaire à des variations de l’ordre de 3º.

Géographie

Le Vietnam est un pays allongé dont la forme rappelle le « s » majuscule (profondeur maximale, au nord, 600 km ; minimale, au centre, 50 km). Il est frontalier de la Chine, du Laos et du Cambodge, et dispose d’une façade maritime d’environ 3 200 km sur la mer de Chine méridionale. Contrefort oriental de la péninsule indochinoise, il présente un relief contrasté. Une longue plaine littorale relie le delta du Fleuve rouge (au nord) à celui du Mékong (au sud) ; vers l’intérieur chaines montagneuses et hauts-plateaux couvrent les deux tiers du territoire. On divise celui-ci en trois grandes régions : Bac Bô, le Tonkin, au nord (villes principales Hanoi, Haiphong) ; Trung Bô, l’Annam, au centre (villes principales Hue, Da Nang) ; Nam Bô, la Cochinchine, au sud (ville principale, Ho Chi Minh-Ville, ex-Saigon).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• Guide Lonely Planet Vietnam, Editions Lonely Planet
• Guide Vietnam, bibliothèque du voyageur, Editions Gallimard
• Guide Olizane du Vietnam, Jacques Népote et Xavier Guillaume, Editions Olizane
• Vietnam, du fleuve Rouge au Mékong, Nathalie et Philippe Body, Editions Palantines
• Ticket to Vietnam, Gaspard Walter, Editions La Martinière
• Terre des oublis, Duong Thu Huongn, Editions Sabine Wespieser
• Une si jolie petite guerre, Marcelino Truong, Editions Denoël
• L’amant, Marguerite Duras, Editions Les Editions de Minuit
• Peste et choléra, Patrick Deville, Editions Points
• La Princesse et le pêcheur, Minh Tran Huy, Editions Actes Sud Littérature
• Vivre avec les vietnamiens, Philippe Papin et Laurent Passicousset, Editions Archipel
• Vietnam attitude, Collectif, Editions Hachette Guides bleus
• Dictionnaire insolite du Vietnam, Ariane Louvet, Editions Cosmopole
• Parler le vietnamien en voyage, Philippe Lambert et Michel Fournier, Editions Harrap’s
• Les recettes authentiques de Uyen Luu (Cuisine vietnamienne), Luu Uyen, Editions Solar
• Carte du Vietnam 1/1.000.000, Editions I.T.M (International Travel maps)

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 55 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Phu Quoc : invitation à la détente sur cette île aux paysages vierges et à la douceur de vivre omniprésente. Un séjour modulable, avec plusieurs choix d’hébergements. Nous consulter.

Cambodge : en 5 jours, nous vous proposons d’étendre votre circuit jusqu’au Cambodge, à la découverte des grands sites d’Angkor et des paysages lacustres du Tonlé Sap.
Nous pouvons également vous proposer une extension de 7 jours au départ du delta du Mékong, avec une croisière sur le Mékong, la découverte de Phnom Penh et les grands sites d'Angkor. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.