Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

20/10/2018

03/11/2018

2295 € Assuré à partir de 5

27/10/2018

10/11/2018

2295 € Assuré à partir de 5

04/11/2018

18/11/2018

1895 € Assuré à partir de 5

11/11/2018

25/11/2018

1875 € Assuré à partir de 5

18/11/2018

02/12/2018

1875 € Assuré à partir de 5

25/11/2018

09/12/2018

1875 € Assuré à partir de 5

02/12/2018

16/12/2018

1875 € Assuré à partir de 5

15/12/2018

29/12/2018

2295 € Assuré à partir de 5

13/01/2019

27/01/2019

1875 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

le transport aérien et les transferts, le transport des bagages, l’encadrement, l’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas, l'eau minérale à raison de 3,5 litres par personne et par jour durant la randonnée (l'eau sera fournie pour le groupe dans des jerricans de 5l, vous devrez donc avoir votre gourde).

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa, les pourboires, les boissons (hors l'eau à raison de 3,5 litres par personne et par jour pendant la randonnée), les repas à Mindelo.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre et tente individuelles : 110€ sous réserve de disponibilité, à demander dès votre inscription.
Attention, le tarif sans aérien exclut tous les vols intérieurs.

Idées associées

Mindelo, Sao Vicente, Santo Antao, Cesaria Evora, Saudade, Cachupa, Igreja.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Paris - Praia - São Vicente (vol)

Vol matinal Paris pour São Vicente. Accueil par votre guide à l'aéroport et transfert à Mindelo. Installation en centre-ville. Vous profitez de ce premier après-midi avec votre guide pour flâner dans les ruelles de la capitale culturelle du Cap-Vert ou vous rendre à la plage. Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 2 : Mindelo - Santo Antão (bateau) - Tarrafal : randonnée dans les vallées

Bateau matinal (1h de traversée) pour Porto Novo, sur l'île de Santo Antão. Transfert par une piste vers Tarrafal (2h30) à travers les magnifiques paysages d'altitude du plateau sommital, désertique et sauvage. Descente à pied sur Tarrafal, véritable bout du monde construit sur le bord d'une grande baie de sable noir que met en valeur le vert clair des champs de canne à sucre, plantés jusque derrière les maisons de pêcheurs. Petite randonnée de mise en forme à la découverte des cultures de cette vallée perdue où n'arrive ni télévision ni radio, l'un des endroits les plus attachants de l'archipel. Nuit en pension face à l'océan (ou chez l'habitant).
Préparation des sacs pour la journée et la nuit du lendemain. Votre bagage principal restera dans le véhicule, vous le retrouverez le J4 au soir. Nous vous fournirons des sacs dans lesquels vous pourrez mettre votre duvet, vos affaires de toilette et votre change pour la journée et nuit du J3, ceux-ci vous suivront avec des mules.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : en pension

Jour 3 : Tarrafal - Monte Trigo : randonnée côtière

Randonnée côtière sous le sommet de l’île, volcan de presque 2000 mètres qui plonge dans l’océan, jusqu’à Monte Trigo, village de pêcheurs coupé du monde, uniquement accessible à pied ou en bateau. Installation du bivouac en terrasse face à la mer. Sortie en mer avec les pêcheurs.
Attention, cette sortie bateau pourra être annulée sans prévis en cas de mauvaise mer ou si votre guide juge que les conditions de sécurité ne sont pas requises. Par conséquent, l'évaluation des conditions de sécurité pour le cabotage sera laissée à la discrétion du guide.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 350 m
  • Hébergement : en bivouac

Jour 4 : Monte Trigo - plateau de Norte : ascension

Nous commençons l'ascension des contreforts volcaniques et arides du sommet, jusqu'au plateau de Norte, où nous installons le campement au milieu d'une lande d'altitude aride.

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 1520 m
  • Dénivelé - : 350 m
  • Hébergement : en bivouac

Jour 5 : Norte - randonnée dans la vallée jusqu'aux falaises de Ribeira das Patas

De Norte, nous continuons la traversée du plateau jusqu'au rebord des falaises qui plongent dans Ribeira das Patas. La vue porte au loin, d'un côté sur le sommet volcanique aride, de l'autre vers le fond de la vallée où les sources captées permettent la multiplication d'oasis de verdure - le citron et la canne à sucre étant les cultures reines de cette partie de l'île. Nous descendons par un large chemin pavé taillé dans la falaise.
Nuit en bivouac sur la terrasse d’une maison.

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 930 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Col de Forquinha - Alto Mira - 3 jours de randonnée muletière

Serpentant à travers les îlots de végétation et les lames basaltiques dressées vers le ciel, le sentier nous conduit au col de Forquinha, point de passage entre deux vallées d'où nous redescendons à Alto Mira. De là, en suivant le fond d’une gorge, nous nous enfonçons dans un secteur isolé où des muletiers porteront nos affaires pendant trois jours. Nuit sur le toit-terrasse d'une maison.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 620 m
  • Dénivelé - : 830 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Randonnée muletière dans les vallées - village Meio d'Espanha

Descente jusqu’à l’océan que nous longeons ensuite en balcon pour rejoindre les vallées reculées du nord-ouest, plus arides et authentiques. Les chaumières, les terrasses de bananiers, de canne à sucre et les gorges ponctuent notre marche le long de la mer. Nous remontons passer la nuit à Meio d'Espanha, dans l'un des villages les plus isolés de l'île, sur la terrasse de l’école.

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 815 m
  • Dénivelé - : 750 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 8 : Meio d'Espanha - vallée de Ribeira Alta (randonnée muletière) - village de Chã de Igreja

Un chemin pavé entre mer et montagne nous conduit dans la vallée de Ribeira Alta d'où une grande montée en lacets permet de passer les derniers contreforts qui séparent ces vallées reculées des voies de communication. Descente et passage en bord de mer sur un étroit cordon de galets coincé entre falaise et océan pour rejoindre le coquet village fleuri de Chã de Igreja où trône une église avec sa petite place conviviale. Nuit sur une terrasse de maison à Chã de Igreja.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 860 m
  • Dénivelé - : 1170 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 9 : Chã de Igreja - Ribeira Grande (randonnée) - Chã de Pedras

Deux cols à franchir en cette journée pour rejoindre, depuis le bord de mer, le cœur des vallons de Ribeira Grande. Tout d’abord la muraille qui nous sépare de Ribeira Grande, la grande vallée de l’île comme son nom l’indique, puis ensuite un plus petit col pour arriver à Chã de Pedras, haut lieu de la fabrication du rhum où la culture de canne à sucre est reine.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1210 m
  • Dénivelé - : 1020 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 10 : Chã de Pedras - plateau de Lagoa (randonnée)

Depuis le fond de la vallée de Chã de Pedras, nous remontons à travers les cultures en terrasses jusqu’à atteindre le plateau d’altitude de Lagoa. Selon les conditions météo, nuit en bivouac dans la forêt ou dans la maison de l'institutrice du village, sur sa terrasse.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 1210 m
  • Dénivelé - : 180 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 11 : Cratère de Cova - vallée de Paul (randonnée)

Nous traversons le plateau en direction de l’est jusqu’à la zone de crêtes boisées et le grand cratère de Cova. Depuis les crêtes nous plongeons dans Paul et sa multitude de cultures : café, canne, goyaves, banane... Nous rejoignons le bas de la vallée, où nous installons le bivouac sur la terrasse d’une maison.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 1320 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 12 : Pico da Cruz (ascension) - Santa Isabel

Très belle ascension pour rejoindre le Pico da Cruz, point culminant de la partie est de l’île ; un petit village se niche sous le sommet au milieu d'une forêt de pins des Canaries. Pour y arriver, le sentier parcourt la zone de Santa Isabel et ses paysages uniques sur l’île, aux contreforts d’altitude cultivés.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1520 m
  • Dénivelé - : 330 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 13 : Vallées de Janela et Penede - Vila das Pombas

Pour ce dernier jour de marche, vous descendez dans les vallées de Janela et Penede, les plus à l'est de l'île, réputées pour les Bruxas, les guérisseuses sorcières créoles. La canne à sucre pousse tout près de l'océan où les pêcheurs dans leurs barques colorées bravent les éléments en gardant en vue le phare de la pointe de l'île. Installation pour la nuit dans le village de Vila das Pombas. Selon la taille du groupe vous serez répartis dans deux petites pensions familiales voisines, les repas seront pris ensemble.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 140 m
  • Dénivelé - : 1550 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule, entre 0h30 et 1h

Jour 14 : Vila das Pombas - Porto Novo - Mindelo (bateau)

Transfert (30mn) par la toute nouvelle route de la côte est pour Porto Novo et bateau pour Mindelo. L'après-midi, découverte de l’île en véhicule par l’oasis centrale. Balade de la plage de Praia Grande au village de Calhau, entre océan et laves pétrifiées, “renifleurs”. Retour à Mindelo et soirée en ville (repas libres).

  • Hébergement : en hôtel

Jour 15 : São Vicente - Sal - Paris (vols)

Vol retour pour Paris (via Sal), arrivée dans la soirée.

Important itinéraire

Avertissement : l'itinéraire des randonnées est indicatif ; des perturbations sur les vols intérieurs peuvent survenir (météo, modifications d’horaires et/ou surréservation sur les vols), nous obligeant parfois à revoir le déroulement de votre voyage.
--------
Attention, à certaines dates, programme en 13 jours (lundi-samedi), le prix affiché tiendra compte de cette durée et ce programme.

• JOUR 1 - Vol pour São Vicente (via Praia). Le matin, visite de la ville, de Mindelo et de ses marchés, repas en bord de mer, baignade possible. L'après-midi, découverte de l’île en véhicule par l’oasis centrale. Balade de la plage de Praia Grande au village de Calhau, entre océan et laves pétrifiées, “renifleurs”. Retour à Mindelo et soirée en ville. Nuit à l'hôtel.
Transfert véhicule : 1h.

• JOUR 2 - Bateau matinal (1h de traversée) pour Porto Novo, sur l'île de Santo Antão. Transfert vers Tarrafal (1h30) à travers les magnifiques paysages d'altitude du plateau sommital, désertique et sauvage. Descente à pied sur Tarrafal, véritable bout du monde construit sur le bord d'une grande baie de sable noir que met en valeur le vert clair des champs de canne à sucre, plantés jusque derrière les maisons de pêcheurs. Petite randonnée de mise en forme à la découverte des cultures de cette vallée perdue où n'arrive ni télévision ni radio, l'un des endroits les plus attachants de l'archipel. Nuit en pension face à l'océan (ou chez l'habitant).
3h de marche, dénivelé -500m.

• JOUR 3 - Tôt le matin les pêcheurs nous emmènent à Monte Trigo (45mn en barque, mer calme le long d'une côte abritée), petit village de pêcheurs coupé du monde, au pied des pentes du Top de Coroa, l'imposant sommet de l'île. De là nous commençons l'ascension des contreforts volcaniques et arides du sommet, jusqu'au plateau de Norte, où nous installons le campement. Attention, ce trajet en bateau pourra être annulé sans prévis en cas de mauvaise mer ou si votre accompagnateur juge que les conditions de sécurité ne sont pas requises. Par conséquent, l'évaluation des conditions de sécurité pour le cabotage sera laissée à la discrétion du guide. Nuit en bivouac.
6h30 de marche, dénivelé +1520m, -350m.

• JOUR 4 - De Norte, nous continuons la traversée du plateau jusqu'au rebord des falaises qui plongent dans Ribeira das Patas. La vue porte au loin, d'un côté, sur le sommet volcanique aride, de l'autre, vers le fond de la vallée où les sources captées permettent la multiplication d'oasis de verdure - le citron et la canne à sucre étant les cultures reines de cette partie de l'île. Nous descendons par un large chemin pavé taillé dans la falaise. Nuit en bivouac sur la terrasse d’une maison.
6h30 de marche, dénivelé +350m, -930m.

• JOUR 5 - Serpentant à travers les îlots de végétation et les lames basaltiques dressées vers le ciel, le sentier nous conduit au col de Forquinha, point de passage entre deux vallées d'où nous redescendons à Alto Mira. De là, en suivant le fond d’une gorge, nous nous enfonçons dans un secteur isolé où des muletiers porteront nos affaires pendant trois jours. Nuit sur le toit-terrasse d'une maison.
5h30 de marche, dénivelé +620m, -830m.

• JOUR 6 - Descente jusqu’à l’océan que nous longeons ensuite en balcon pour rejoindre les vallées reculées du nord-ouest, plus arides et authentiques. Les chaumières, les terrasses de bananiers, de canne à sucre et les gorges ponctuent notre marche le long de la mer. Nous remontons passer la nuit à Meio d'Espanha, dans l'un des villages les plus isolés de l'île, sur la terrasse de l’école.
6h30 de marche, dénivelé +815m, -750m.

• JOUR 7 - Un chemin pavé entre mer et montagne nous conduit dans la vallée de Ribeira Alta d'où une grande montée en lacets permet de passer les derniers contreforts qui séparent ces vallées reculées des voies de communication. Descente et passage en bord de mer sur un étroit cordon de galets coincé entre falaise et océan pour rejoindre le coquet village fleuri de Chã de Igreja où trône une église avec sa petite place conviviale. Nuit sur une terrasse de maison à Chã de Igreja.
6h de marche, dénivelé +860m, -1170m.

• JOUR 8 - Deux cols à franchir en cette journée pour rejoindre depuis le bord de mer le cœur des vallons de Ribeira Grande. Tout d’abord la muraille qui nous sépare de Ribeira Grande, la grande vallée de l’île comme son nom l’indique, puis ensuite un plus petit col pour arriver à Chã de Pedras, haut lieu de la fabrication du rhum où la culture de canne à sucre est reine. Nuit chez l'habitant.
6h de marche, dénivelé +1210m, -1020m.

• JOUR 9 - Depuis le fond de la vallée de Chã de Pedras, nous remontons à travers les cultures en terrasses jusqu’à atteindre le plateau d’altitude de Lagoa. Selon les conditions météo, nuit en bivouac dans la forêt ou dans la maison de l'institutrice du village, sur sa terrasse.
5h30 de marche, dénivelé +1210m, -180m.

• JOUR 10 - Nous traversons le plateau en direction de l’est jusqu’à rejoindre la zone de crêtes boisées et le grand cratère de Cova. Depuis les crêtes nous plongeons dans Paul et sa multitude de cultures : café, canne, goyaves, banane... Nous rejoignons le bas de la vallée, où nous installons le bivouac sur la terrasse d’une maison.
5h de marche, dénivelé +300m, -1320m.

JOUR 11 - Très belle ascension pour rejoindre le Pico da Cruz, point culminant de la partie est de l’île ; un petit village se niche sous le sommet au milieu d'une forêt de pins des Canaries. Pour y arriver le sentier parcourt la zone de Santa Isabel et ses paysages uniques sur l’île aux contreforts d’altitude cultivés. Nuit chez l'habitant.
6h de marche, dénivelé +1520m, -330m.

• JOUR 12 - Pour ce dernier jour de marche, vous descendez dans les vallées de Janela et Penede, les plus à l'est de l'île, réputées pour les Bruxas, les guérisseuses sorcières créoles. La canne à sucre pousse tout près de l'océan où les pêcheurs dans leurs barques colorées bravent les éléments en gardant en vue le phare de la pointe de l'île... Transfert (30mn) par la toute nouvelle route de la côte est pour Porto Novo et bateau pour Mindelo pour la nuit à l'hôtel (repas libres).
5h de marche, dénivelé +140m, -1550m.
Transfert véhicule : 30mn

• JOUR 13 - Vol pour Sal puis Paris. Arrivée en soirée.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek,
Randonnée

Environnement

Bord de mer et îles

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

12 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Une grande traversée de l'île de Santo Antão, en forme de parcours initiatique, depuis les vallées les plus arides et inaccessibles de l'ouest jusqu'à la luxuriance des larges vallées agricoles de l'est où se termine notre marche. Une traversée complète entre mer et montagne, à la découverte de toutes les facettes de cette île multiple riche en contraste. Un contact privilégié avec le monde rural capverdien et ses habitants attachants et chaleureux.

La découverte de Mindelo, capitale culturelle de l'archipel, petit Brésil où les fêtes populaires rythment la vie quotidienne.

Nous randonnons sur de larges chemins muletiers pavés (un réseau et des ouvrages fabuleux) reliant les villages et sur des sentiers de montagnes. La nature du terrain est volcanique, parfois caillouteux, avec quelques "raidillons". Les bagages sont transportés en véhicule, permettant l'éventuel transfert de participants en difficulté ou désireux de se reposer un jour.

La baignade sur l'île de Santo Antão, avec sa côte escarpée, est limitée, elle est possible et agréable sur les autres îles visitées pendant le séjour.

Hébergement

- 2 nuits en hôtel (chambre double avec salle d’eau) à Mindelo.
L’eau est précieuse au Cap-Vert et peut parfois manquer dans les salles de bain des hébergements. Certaines salles de bain sont collectives et n’ont pas toujours l’eau chaude.

- Nuits en bivouac sur un matelas mousse confortable (sous tente) et nuits chez l'habitant à Santo Antão.
Les conditions de confort sont parfois sommaires, et dans certains secteurs les ressources en eau faibles. Nous dormons le plus souvent sur les terrasses des maisons de villages, à la belle étoile, bénéficiant ainsi de points d’eau (fontaine, douches, canaux d'irrigation) et de l’accueil des Capverdiens.

Possibilité de chambre et tente individuelles en supplément : 110€ sous réserve de disponibilité, à demander dès votre inscription.

La musique et la fête sont au centre de la culture capverdienne. Aller à la rencontre des habitants dans leurs villages, c'est aussi accepter que parfois certaines soirées soient animées. Prévoir des boules Quiès pour finir la nuit paisiblement après avoir expérimenté le collé-serré.

Nourriture

Pique-nique à midi et repas chaud le soir, à base de produits locaux, préparés par le cuisinier pendant la randonnée, ou par les hébergements les nuits où nous dormons en hôtel.
Pour l’eau de boisson, en dehors des fontaines, vous trouverez de l’eau minérale dans les épiceries des villages.

Encadrement

Accompagnateur capverdien francophone, et un cuisinier.

Transfert et transport des bagages

En véhicule et avec des mules sur une partie du séjour (du J6 au matin au J8 au soir).
Pour la journée et nuit du J3 : votre bagage principal restera dans le véhicule, vous le retrouverez le J4 au soir. Nous vous fournirons des sacs dans lesquels vous pourrez mettre votre duvet, vos affaires de toilette et un change pour la journée et la nuit du J3, ceux-ci vous suivront avec des mules.

Transports aériens

Vous voyagerez sur vols réguliers ou affrétés (Air Portugal/TAP, Cabo Verde Airlines, Air Méditerranée, Smartlynx Airlines). Attention, le temps de connexion peut être plus ou moins long si le voyage comporte des vols inter-île, et les vols sont souvent retardés et/ou avancés, nous contraignant ainsi à adapter au mieux les programmes.
Attention : à certaines dates, le vol aller peut être direct entre Paris et Mindelo et le retour via Sal (ou Praia) et à d'autres dates les vols peuvent comporter une escale aller et retour (via Praia et/ou Sal).

Départ de Paris avec le groupe et aux dates prévues : Terres d'Aventure fournit aux passagers les services de ses assistants aux aéroports (à Paris) pour faciliter l'enregistrement. Merci de respecter l'heure du rendez-vous précisée sur votre convocation aéroport pour optimiser cet accueil.

Attention, pour tout vol différent du groupe (départ de province, départ avancé et/ou retour différé), un numéro de téléphone portable spécial "assistance aéroport" sera indiqué sur votre convocation lors de la confirmation de votre plan de vol. Ce numéro vous permet de contacter, si nécessaire, les assistants aéroport Terres d’Aventure le jour de votre départ.

Rappel : pour tout achat du voyage sans transport aérien, les vols intérieurs sont à votre charge. Nous pouvons vous proposer la réservation des vols intérieurs (avec supplément), en faire la demande à votre conseiller. Les transferts aéroport/hôtel (ou vice versa) sont également à votre charge.

Informations pratiques

CONSEIL DE VOYAGEUR

Pour profiter pleinement de votre séjour au Cap-Vert, il faut au préalable bien réaliser les conditions du voyage sur le terrain. De petits problèmes logistiques (transports, approvisionnement) peuvent intervenir et vous demanderont de la patience, de la bonne humeur et une réelle ouverture d’esprit pour s'adapter aux réalités capverdiennes.

Le rayonnement solaire est très important au Cap-Vert, on ne s’en rend pas toujours compte car le vent et l’océan modèrent les températures. Il faut donc se protéger efficacement du soleil, prévoir de vêtements adéquats, chapeau, lunettes de soleil, et crème solaire. Il est aussi nécessaire de boire beaucoup.

La petite délinquance existe au Cap-Vert comme partout ailleurs. Pour éviter les vols à l'arrachée, soyez un minimum vigilant en ville lorsque vous vous promenez avec appareil photo, téléphone portable, sac à main, etc...
D'autre part il est judicieux de laisser votre passeport, argent et objets de valeur dans votre hôtel. Votre guide vous conseillera utilement sur ce point.

Fêtes et soirées nocturnes
La musique, la danse et la chanson populaire constituent une partie centrale la culture vivante du Cap-Vert. Différents endroits proposent des soirées musicales en début de soirée, sans cependant que ce soit systématique. La plupart des fêtes ont plutôt tendance à se dérouler plus tard dans la nuit, souvent passé minuit.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• Sweat-shirts
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, plus long à sécher et lui préférer les t-shirt en textile technique.
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 pantacourt, corsaire et/ou short
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures de détente pour le soir
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants
• 1 gourde (1,5 litre minimum)
• 1 lampe frontale ou lampe de poche
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Des lingettes humides (au cas où !)
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire + stick à lèvres
• 1 briquet
• Des petits sacs pour détritus
• Des sacs en plastique fort pour protéger vos affaires

Couchage

- un sac de couchage léger, suffisamment confortable pour les nuits fraîches (+5°C à +10°C).
- un drap de sac.

Pharmacie personnelle

Liste de la pharmacie personnelle à faire valider par votre médecin :
• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-inflammatoire comprimés
• Anti-inflammatoire pommade
• Anti-diarrhéique
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine et crème solaire
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs) ou possibilité d'acheter de l'eau minérale (non compris, en supplément)
• Couverture de survie
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Matelas mousse, couverts, bols et assiettes, matériel de cuisine collectif. Tentes si nécessaire.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Pour les ressortissants français :

A Paris, on peut obtenir son visa par l'intermédiaire d'une société de visas, d'une agence de voyage ou directement à l'ambassade, avec :
- 1 fiche de renseignements complétée (disponible sur Internet) ;
- 1 photo ;
- son passeport ;
- le règlement (espèces) : 45 euros pour un visa simple (durée de 3 mois) ; 86,30 euros pour un visa individuel à entrées multiples (durée de 6 mois).
La validité de ce visa est de 6 mois.

Le visa s'obtient facilement au consulat du Cap-Vert à Marseille, sur place le samedi ou par courrier. Il faut présenter :
- 1 fiche de renseignements complétée (disponible sur Internet) ;
- 1 photo ;
- la photocopie de son passeport ;
- 1 enveloppe timbrée (5 euros) à votre adresse, si demande par correspondance ;
- le règlement (espèces) : 45 euros pour un visa simple (durée de 3 mois) ; 86,30 euros pour un visa individuel à entrées multiples (durée de 6 mois).
Le visa est envoyé au demandeur dans la semaine, le document est à coller dans son passeport ; sa validité est de 6 mois.

De façon dérogatoire, le visa peut aussi être délivré à l’arrivée - 25 euros pour un visa simple. Attention ! voyage en groupe : la procédure peut être un peu longue, les voyageurs arrivant de nuit ont intérêt à avoir obtenu leur visa avant de partir.

Attention ! Nouvelle taxe de séjour à compter du 5 mai 2013 (applicable à tout voyageur de plus de 16 ans) : 2 euros par jour et par personne, à régler aux hôteliers.

Vaccins Obligatoires

La vaccination contre la fièvre jaune n´est obligatoire que pour les voyageurs venant d´une zone infectée, ce qui peut concerner les voyageurs arrivant du Sénégal. Elle doit être faite au moins 10 jours avant le départ.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos et poliomyélite, hépatites A et B (en l'absence d'immunité reconnue),coqueluche et rougeole surtout pour les enfants. Et, moins systématiquement, typhoïde, rage (surtout les enfants). Contre les méningites, en période épidémique, vaccin tétravalent A/C/Y/W (Menveo ou Nimenrix).

Prévention Paludisme

Il est possible de se passer de prévention médicamenteuse, sauf sur l'île de Sao Tiago pendant les pluies de l'hivernage (de juillet à octobre) où le risque (faible) pourra être prévenu par la prise de Nivaquine. La protection contre les moustiques, par répulsifs, moustiquaires imprégnées et vêtements couvrants, dans la journée comme pendant la nuit, est d'autant plus indispensable qu'elle protégera aussi contre d´autres insectes vecteurs d'autres maladies parasitaires ou virales (en particulier la dengue, sévissant sur un mode endémo-épidémique, ou le virus Zika).

Autres risques

La protection passe par l'observance des conseils prodigués dans nos recommandations générales à propos des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux.L'accessibilité à l'eau potable est un problème récurrent dans tout l'archipel avec les risques de toxi-infections partout en dehors des grands complexes hôteliers.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont insuffisantes. En cas de problème grave, on évacuera sur Dakar, ou sur la France, après avoir contacté la compagnie d´assistance.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le climat capverdien est de type tropical sec, avec une très courte saison de pluies d'août à septembre, qui est aussi la saison la plus chaude, les températures avoisinant les 30°C. Le reste du temps, d'octobre à juillet, le ciel est bleu, traversé par quelques nuages que poussent les alizés. La température moyenne est de 25°C, légèrement plus fraîche en montagne, tempérée par les vents et l'influence de l'océan. La température de l'océan varie de 21° en hiver à 26°C en été. L'automne, l'hiver et le printemps sont les saisons idéales pour la marche à pied dans les îles du Cap-Vert.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions insulaires est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun ; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez remporter avec vous tous vos déchets... Votre accompagnateur y veillera.
Les déchets courants seront jetés le soir à l'hébergement, pour les déchets toxiques ou recyclables, veillez à les ramener en France (piles, aérosols, batteries, tubes de crème, emballage de pellicules photo...).
Enfin, il est indispensable d'utiliser l'eau avec parcimonie.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis voyageurs

Note globale du voyage :
/ 123 avis voyageurs

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Julia

    Départ du 25/03/2018

    “Une traversée magique”

    Pour les anoureux de Nature, la traversée de Santo Antão va vous enchanter! Pas de transport en voiture (ou très très peu le premier jour), tout se fait à pied pour cette traversée! Des paysages qui changent tous les jours, des bonnes grimpettes et des bonnes descentes aussi +8500m/ -9300m cumulés au cours du séjour donc pas sans préparation, un joli petit trek où on ne combat pas le mal d’altitude!! Des températures chaudes mais pas trop et un beau soleil qui laisse de belles couleurs, une nourriture exceptionnelle pisson frais et légumes locaux! Du rhum le soir et de bonnes rigolades le soir après l’effort! De jolies nuits à la belle étoile, et des souvenirs plein la tête! A faire!!
    Avis déposé le 25/04/2018

  • Patrick

    Départ du 25/03/2018

    “Un séjour puissant sous les tropiques”

    Gros point fort de ce séjour sportif : son itinéraire judicieusement pensé qui permet de découvrir, étape par étape, l'île dans toute sa diversité et ses nuances. Mais attention,il s'agit aussi d'être conscient des désagréments inhérents à ce genre de séjour (levers parfois matinaux, ascensions au soleil avec une pente parfois importante, hébergements spartiates certains jours, complications intestinales...). Mais si vous vous sentez apte, alors foncez ! En prime, vous aurez droit à une nourriture locale variée, à des sentiers étonnants débouchant sur des panoramas hors du commun, au contact accueillant d'une population sereine et de ses enfants, dont les sourires ne vous quitteront plus.
    Avis déposé le 13/04/2018

  • Helene

    Départ du 11/03/2018

    “Un guide formidable : Victor !!!”

    Un grand merci à Victor notre guide, d’avoir partagé sa passion du Cap Vert avec nous. De bons conseils et toujours à l’écoute de nos souhaits, il a su nous aider et nous encourager. Le Cap Vert authentique, et les locaux sont très accueillants avec les touristes. Je suis ravie de mon choix de voyage et je reviendrai.
    Avis déposé le 03/04/2018

  • Anne

    Départ du 11/02/2018

    “ Une très belle expérience ”

    Des paysages variés et surprenants et une traversée complète entièrement à pied pendant 12 jours, ce qui laisse le temps de s'imprégner de l'ambiance sereine de l'ile; je n'en dit pas plus: le plaisir est dans la découverte . La météo plutôt fraiche, quelquefois brumeuse mais pas trop , nous a grandement facilité la marche en évitant les grosses montées sous la chaleur et en nous laissant dispos le soir pour des parties de "6 qui prend" + rhum; mais ne nous a pas permis de dormir sous la voie lactée . Notre petit groupe (de 4!) a pu apprécier les qualités humaines et le professionnalisme d'Heleno-Pula notre guide qui a toujours su s'adapter aux petits aléas et enrichir notre voyage.
    Avis déposé le 06/03/2018

  • Nathalie

    Départ du 28/01/2018

    “Nature nature nature !!”

    Si vous êtes dans la même optique que moi, vous aimerez sans nul doute ce voyage : Sport - Nature - Loin de toutes les technologies modernes (bien que selon votre connexion vous pouvez être connecté(e)s) Retour aux sources, bon moyen de retrouver le goût des choses simples. Un circuit SANS voiture (ou presque) Toutefois, choisissez bien votre période car février n'est pas la meilleure saison si vous souhaitez : -des hautes températures - toutefois bien pour randonner -des fruits exotiques car là c'était banane, pomme, poire, orange :'( -entendre la musique Bref, allez -y!!
    Avis déposé le 16/02/2018

  • Bernard

    Départ du 28/01/2018

    “L'authenticité et la beauté au rdv”

    Si vous souhaitez faire un trek de deux semaines coupé du monde dans dans une ile encore préservée, aux paysages vertigineux et aux populations authentiques, allez y c'est magnifique. Mais pas sans préparation car ça monte et ça descend... Bernard.
    Avis déposé le 20/02/2018

  • Jacky

    Départ du 14/01/2018

    “l'intégral de SANTO ANTAO”

    Pour un dépaysement total c'est extra .... à faire absolument pour des bons marcheurs en quête de liberté, payages sublimes à vous couper le souffle ... et quel accueil des locaux ( leur gentillesse...leurs sourires )
    Avis déposé le 05/02/2018

  • Joelle

    Départ du 19/11/2017

    “Traversée intégrale ”

    Voyage parfait : diversité des paysages , équilibre des itinéraires, souci du guide à nous faire découvrir et partager son pays et sa culture, groupe sympa et homogène avec gros rythme. Dommage que la très mauvaise qualité des matelas ( usés, sales ) est caché le plaisir de magnifiques nuits sous les étoiles.
    Avis déposé le 19/12/2017

  • Véronique

    Départ du 19/11/2017

    “Fabuleux et physiquement exigeant”

    Un très beau trekk exigeant sur le plan physique. Des paysages à couper le souffle. Cela se mérite en marchant des heures sur des pentes très raides sous une chaleur de plomb. Nous avons adoré! Le guide fut excellent et a très bien réussi à gérer un groupe trop grand pour un trekk aussi exigeant (15 personnes). Seuls points à revoir: Les informations sur les vols sont trop tardives et incomplètes et sur place les mousses servants de couchage sont à changer d'urgence tellement elles sont usées et repoussantes de saleté.
    Avis déposé le 18/12/2017

  • Pierre Yves

    Départ du 19/11/2017

    “Un trek tonique.”

    Pas de voiture, pas de wifi, des nuits sous les étoiles sur des matelas (ils mèriteraient d'ailleurs d'être renouvelés), un filet d'eau pour les douches... Tous les ingrédients sont réunis pour vous sortir de vos routines. Dans ces conditions spartiates mais tellement attachantes vous montez (beaucoup), vous descendez (beaucoup), vous transpirez (beaucoup), mais la récompense est au rendez vous : vous randonnez dans des paysages magnifiques et contrastés, vous passez par des vallées arides et verdoyantes en franchissant des sommets qui vous réservent des points de vue époustouflants. Un grand merci à Odair notre guide qui a été un agréable et précieux compagnon et bravo à Alyssia
    Avis déposé le 18/12/2017