Cotopaxi (5897m) et Chimborazo (6268m)

(47) EquateurVoyage en groupe

Les volcans équatoriens imposent au regard leurs énormes cônes sombres de lave et de cendres, coiffés comme par magie de neige et de glace. Ils se déploient en deux cordillères parallèles, de part et d'autre d'une vallée centrale fertile où se regroupe la population indienne dans des petits villages andins accrochés aux flancs de la montagne. Ce sillon verdoyant, cœur de l'Equateur, est à ce point dominé de toutes parts de pics et de sommets qu'Alexander Von Humboldt, célèbre explorateur scientifique allemand, l'a surnommé "l'avenue des Volcans" en 1802. Une randonnée d'acclimatation dans la région indienne d'Otavalo, conclue par l'ascension du Fuya Fuya (4260m), de l'Imbabura (4630m), de l'Illiniza Norte (5105m) et du Rumiñahui (4630m) sera une bonne préparation avant d'entamer l'assaut du Cotopaxi (5897m) et du Chimborazo (6268m), le sommet le plus distant du centre de la Terre, gravi pour la première fois par Whymper en 1880 ! Ce voyage, axé sur la conquête des sommets équatoriens, permet aussi une bonne découverte du pays, sa campagne et ses villages indiens.

Manon, conseillère voyage à Marseille
Les plus Terdav par notre conseillère voyage à Marseille
  • Une acclimatation optimisée avec 4 sommets entre 4200 et 5100m
  • L'ascension du Cotopaxi (5897m), plus haut volcan actif au monde
  • L'ascension du Chimborazo (6268m), point culminant du pays
  • Toutes les nuits en "dur", gage de confort et de récupération
Contactez-nous au 01 70 82 90 00 ou par
Jour par jour

Vol vers Quito (2850m)

Vol pour Quito avec une arrivée, soit en fin de journée, soit très tôt le lendemain matin (J2). Transfert à l'hôtel et dîner libre.

  • en hôtel
  • Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30

Quito - Cuicocha (3400m) - Otavalo (2530m)

En fonction des horaires de vol, visite de la capitale, historique, authentique et pleine de charme colonial. Quito est une des plus belles capitales d’Amérique du Sud, classée au patrimoine de l'humanité par l'Unesco en 1978. Découverte des principaux quartiers et monuments : de la place de l’Indépendance (Plaza Grande) où trônent la Cathédrale et le Palais de l’Archevêché, embelli par des arches et des fontaines, la Compañia de Jésus, joyau baroque « mudéjar » dont l’intérieur est couvert à la feuille d’or. Visite de l'église San Francisco de Quito, construite sur les bases d’un palais Inca dont l’intérieur abrite des chefs d’œuvre d’art Quiteño, et entourée de jolies maisons coloniales.

Découverte d'El Panecillo ("petit pain"), colline dominant la ville, et où se trouve au sommet, la statue de la Vierge de Quito. El Panecillo peut être aperçu à l'extrémité sud de la rue du Venezuela, l'une des plus longues de la vieille ville. De son sommet, nous pouvons voir le champ de bataille historique où le maréchal Sucre a vaincu les Espagnols dans la bataille décisive pour l'indépendance en 1822.

Dans l'après-midi, route pour Otavalo.

Petit-déjeuner et dîner inclus.

  • entre 2h et 2h30
  • en hôtel
  • Minibus, entre 3h30 et 4h

Ascension du Fuya Fuya (4260m) - Otavalo (2530m)

Transfert jusqu'à la lagune de Mojanda (3750m) : ascension lente du Fuya Fuya (4260m). Découverte des trois lagunes depuis le sommet. Cette ascension constitue une première acclimatation nécessaire pour la suite du séjour. Nous partons pour une courte marche d’environ 1h30 de montée, à travers le páramo andin, steppe d’altitude aux touffes d’herbes jaunies. Après l'ascension, retour à Otavalo, visite du marché traditionnel et découverte du marché artisanal.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 3h et 4h
  • en hôtel
  • 550 m
  • 550 m
  • Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30

Ascension de l'Imbabura (4621m) - Otavalo (2530m)

Transfert pour se rendre au début de la randonnée. Ascension de l'Imbabura (4621m) par la voie est. Montée dans une ambiance de végétation type paille appelée "pajonal" avant de rejoindre des passages minéraux où il faudra utiliser les mains pour de la varappe très facile, sans difficulté majeure. Du sommet, vue splendide sur toute la région. Retour à Otavalo.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 6h et 7h
  • en hôtel
  • 1200 m
  • 1200 m
  • Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Cuicocha - El Chaupi

Nous prenons la route en direction de la lagune Cuicocha (3400m), énorme lac de cratère du volcan Cotocachi (4944m). Randonnée sur un petit sentier qui permet d’apprécier le paysage et la végétation variée autour de la lagune. Dans l'après-midi, nous prenons la route en direction d'El Chaupi en empruntant la Panaméricaine et en traversant l’avenue des Volcans qui parcourt la cordillère des Andes. Cette immense allée déroule des sommets brumeux aux neiges éternelles, des vallées luxuriantes peuplées de villages colorés et des panoramas à couper le souffle.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 4h et 4h30
  • en auberge
  • 400 m
  • 600 m
  • Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Ascension de l'Illiniza Norte (5105m) - Lasso (3030m)

Départ à l'aube pour un transfert jusqu'à un parking à 3980m. De là, nous montons le long d’une superbe forêt de polylepis ("l’arbre de papier"), puis nous attaquons la moraine avec une très belle vue sur le Cotopaxi et sur l'Illiniza Sur (5245m). Puis nous montons sur la partie rocheuse, sans grande difficulté technique, même s'il faut utiliser les mains de temps en temps. Retour par le même chemin et transfert vers le village de Lasso.

Note : en cas de grosses chutes de neige, la partie finale de l'ascension peut être délicate. En fonction des conditions du jour, le guide prendra les décisions qui s'imposent afin d'assurer la sécurité du groupe en stoppant l'ascension pour tout ou partie du groupe.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 8h et 8h30
  • en hôtel
  • 1150 m
  • 1150 m
  • Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30

Ascension de Rumiñahui (4630m) - Lasso (3030m)

Nous entrons dans le parc national du Cotopaxi pour découvrir le grand plateau volcanique de Limpiopungo au pied du plus haut volcan actif du monde, dont le cône couvert de neiges éternelles culmine à 5897m. Ascension du volcan Rumiñahui (4630m - sommet central). La randonnée se déroule dans le páramo avant d’attaquer des pentes d’éboulis jusqu’aux crêtes du Rumiñahui, d’où nous pouvons avoir une très belle vue sur l’allée des Volcans (si le ciel est dégagé) et surtout, sur le Cotopaxi. Descente, puis retour à notre hôtel à Lasso.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 6h et 7h
  • en hôtel
  • 830 m
  • 830 m
  • Véhicule privatisé, entre 1h30 et 2h

Refuge José Ribas (4860m)

Départ en fin de matinée et traversée du parc du Cotopaxi aux étendues d'herbe rase et chevaux sauvages. Montée en véhicule jusqu'au parking (4600m) avant de partir pour 1h de marche jusqu'au refuge José Ribas qui domine le parc du Cotopaxi, situé à flanc de montagne.
Ensuite, marche d'une heure environ depuis le refuge à travers des éboulis pour atteindre le glacier afin d’effectuer des exercices de cramponnage pour s’économiser au mieux lors de l’ascension du lendemain et réagir correctement en cas de chute. Les exercices dépendent bien sûr des conditions de neige et de glace et peuvent donc être annulés.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

Note : si l'ascension du Cotopaxi reste impossible au moment de votre voyage, modification du programme pour les jours 8 et 9 pour réaliser l'ascension du Cayambe (5790m) - voir rubrique Important itinéraire.

  • entre 1h30 et 2h
  • en refuge
  • 250 m
  • Minibus, entre 2h et 2h30

Ascension du Cotopaxi (5897m) - Lasso (3030m)

De tous les volcans d'Equateur, le Cotopaxi fut le plus dangereux et ses éruptions terrifiantes ont marqué la mémoire de la population indienne. Avec ses 5897m, c'est le volcan actif le plus haut du monde. Un énorme cratère couvert de neige, de 700m de large, en occupe le sommet.
Il fut gravi pour la première fois en 1872 par le géologue Wilhem Reiss, puis Edward Whymper défraya la chronique en passant une nuit au sommet en 1880 !

Lever à 23h, collation et départ vers minuit pour l’ascension. C’est une ascension presque exclusivement glaciaire, mais qui ne présente pas de complications majeures. Les crevasses restent peu nombreuses et bien visibles. Seules les conditions d’enneigement peuvent rendre la montée plus difficile. Il faudra 6 à 7 heures d’ascension avant de pouvoir admirer le magnifique cône sommital. Retour au refuge vers 10h. Retour au parking puis à notre hôtel à Lasso.

Note : le nombre de participants (2) par cordée est primordial à nos yeux. En termes de sécurité avant tout, mais aussi pour une meilleure flexibilité du niveau et de la forme physique de chaque participant. Les cordées pourront se reformer durant l'ascension, en fonction de la forme de chacun et des différentes vitesses de progression. Ceci est un gage de sérieux, de sécurité, mais aussi de confort. Ce nombre d’alpinistes par cordée est donc un atout pour la réussite du sommet.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

Mise à jour février 2024 : l'ascension du Cotopaxi est de nouveau possible. Le port d'un masque spécifique est nécessaire pour se protéger d'éventuelles émanations de gaz.

  • entre 10h et 11h
  • en hôtel
  • 1100 m
  • 1350 m
  • Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30

Lasso - Quilotoa - Riobamba

Nous prenons la route jusqu'à Quilotoa, petit village perdu au cœur du páramo andin, où l'on peut croiser des Indiens avec leurs troupeaux de moutons et de lamas. Découverte de la superbe lagune de 250m de profondeur, située dans le cratère du volcan Quilotoa et dont la couleur varie entre le bleu turquoise et le vert émeraude en fonction de l'orientation des rayons du soleil. Par beau temps, on peut admirer au loin les volcans Ilinizas et même le Cotopaxi. Randonnée jusqu’au mirador de Shalala d’où nous pourrons certainement prendre de jolis clichés de la lagune. Dans l'après-midi, transfert à Riobamba, la sultane des Andes.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 3h et 3h30
  • en hôtel
  • 300 m
  • 300 m
  • Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Riobamba - Refuge du Chimborazo (5000m)

Transfert en véhicule (2h30 de route) jusqu’au pied du Chimborazo à 4800m, altitude à laquelle s’arrête la route, puis nous poursuivons à pied jusqu’au refuge Edward Whymper (5000m), situé sur le versant sud-ouest du Chimborazo. Ce refuge de 40 places est l'un des plus hauts refuges de montagne du monde. Pour ceux qui ont des fourmis dans les jambes, possibilité de monter vers les aiguilles Whymper (5300m). Pour les autres, repos au refuge avant l'ascension du lendemain.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

Note : en cas de fermeture du refuge, nous passons notre courte nuit dans un camp d'altitude montée pour l'occasion à 5300m d'altitude.

  • entre 1h et 1h30
  • en refuge
  • 200 m
  • Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Ascension du Chimborazo (6268m) - Baños (1800m)

Départ vers minuit. L'itinéraire ne pose pas de difficultés techniques majeures. Néanmoins, selon les conditions climatiques, d'enneigement ou l'état du glacier, l'ascension peut être rendue plus technique et physique. Il faut compter entre 8 et 9h d'ascension entre le refuge et le sommet, dont la quasi totalité au-dessus de 5000m d'altitude. Descente par le même itinéraire jusqu'au refuge puis au parking et transfert à Baños où nous passons la nuit.

Important : depuis quelques années les conditions d'ascension sont de plus en plus difficiles ; présence fréquente de glace dure sur des pentes à plus de 40° qu'il faut monter et descendre. Une bonne expérience du cramponnage est indispensable pour avoir des chances de réussir cette ascension.

Nous vous rappelons que le guide reste l'unique décisionnaire pour effectuer ou renoncer à cette ascension en fonction des conditions d'ascension et/ou du niveau des participants qu'il aura pu évaluer lors des ascensions précédentes.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • entre 8h et 11h
  • en hôtel
  • 1300 m
  • 1500 m
  • Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30

Baños - Quito

Baños, située à 1800m au pied du volcan Tungurahua (5023m, toujours en activité), est réputée pour la qualité de ses eaux thermales. Cette agréable petite ville offre également de grandes possibilités pour la randonnée. Nous visitons la ville et ses environs (cascades Pailon del Diablo et Manto de la Novia) où de magnifiques chemins nous conduisent à des miradors qui nous offrent une vue panoramique inoubliable. Nous pourrons aussi profiter de cette journée pour nous baigner dans des piscines d'eau chaude naturelle qui font la réputation de la ville puis route pour Quito après le déjeuner.

Petit-déjeuner inclus et déjeuner inclus.

  • en hôtel
  • Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h

Quito - vol retour

En fonction de votre vol, temps libre pour profiter du centre-ville de Quito avant d'être transféré à l'aéroport pour votre vol retour.

Petit-déjeuner inclus.

  • en avion
  • Minibus, entre 1h et 1h30

Arrivée à destination

Fin de nos services.

  • Jour 1
  • Jour 2
  • Jour 3
  • Jour 4
  • Jour 5
  • Jour 6
  • Jour 7
  • Jour 8
  • Jour 9
  • Jour 10
  • Jour 11
  • Jour 12
  • Jour 13
  • Jour 14
  • Jour 15
  • Important itinéraire
    • Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

    • Lors des ascensions du Cotopaxi et du Chimborazo, nous prévoyons un guide de haute montagne par cordée de deux participants maximum.

    • Les ascensions débutent la nuit et se terminent en milieu de matinée, entre 9h et 11h en général. En cas de mauvais temps, des randonnées ou des visites seront organisées en remplacement des ascensions.

    • Les impératifs locaux : les retards d'avion ou de bus, les fêtes et jours fériés, les jours de marché, les jours/heures d'ouverture des musées ou sites visités, les conditions météorologiques locales … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

    • Les ascensions sont soumises à l'avis du guide qui reste seul juge du déroulement du programme, en fonction, entre autres, des conditions climatiques, de la condition physique et du niveau des participants.

    • Dans le cas où l'ascension du Cotopaxi serait rendue impossible par l'activité éruptive du volcan, le programme des jours 8 et 9 sera revu pour réaliser l'ascension du Cayambe (5790m) :
      - Jour 8 - Refuge Cayambe (4700m) : transfert jusqu’au village de Cayambe (2 h30), déjeuner et montée jusqu’a` la fin de la piste carrossable (+/- 1 h 30) jusqu’aux abords du refuge du Cayambe. Installation dans le refuge. Dîner et nuit en refuge. Heures de marche : 2h de marche. Nuit en refuge
      - Jour 9 - Ascension du Cayambe (5790m) : Départ du refuge à 1h du matin pour l’ascension du troisième plus haut sommet d’Equateur qui a la particularité d'être le plus haut point du monde traversé par la ligne de l'Equateur à 4600m d'altitude. Encordement au niveau du glacier à environ 4900m. Remontée d'un vaste pan glaciaire (pentes à 25°) avant de rejoindre une partie plus raide et délicate sous le sommet avec quelques séracs et crevasses. Retour au refuge par le même itinéraire et route vers Lasso. Heures de marche : 6h/8h Dénivelé : +1190m /-1190m Nuit à l’hôtel

    Détails du prix
    Le prix comprend
    • Le transport aérien et les taxes d'aéroport
    • Les transferts nécessaires au bon déroulement du séjour
    • Le transport des bagages
    • L’encadrement par un guide francophone équatorien
    • L'encadrement par des guides de montagne pour les différentes ascensions
    • L’hébergement et les repas tel que décrit au programme
    • Les entrées de parcs et sites prévus au programme
    • L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure où une communication GSM ou satellite peut être établie).
    • Le service d’assistance téléphonique, 24h/24 et 7j/7, en cas d’urgence, pendant toute la durée de votre voyage
    Le prix ne comprend pas
    • Les assurances
    • Les frais d’inscription
    • Les repas non prévus au programme
    • Les pourboires, les boissons et les dépenses personnelles
    • La location éventuelle du matériel d'alpinisme
    • Le recours éventuel à un "guide supplémentaire privé" pour les ascensions
    • L'équipement individuel de haute montagne
    • Les dépenses inhérentes à un retour anticipé en cas d'avance sur le programme et/ou abandon
    • Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe
    Privatiser votre voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Hébergement

    • En hôtel standard en ville, situé dans le centre.

    • Les auberges dans les régions d'Imbabura et Chaupi, bien que charmantes, reposantes et calmes, restent de petites auberges au confort simple. Les dortoirs comportent plusieurs lits ; les toilettes et les douches sont parfois communes, il y a peu d’eau chaude et on ne peut se laver à plus de deux personnes à la fois.
    Le système d’eau chaude fonctionne avec des bouteilles de gaz qui peuvent se finir ou s’éteindre à cause du vent. Lorsque c'est le cas, n'hésitez pas à prévenir votre accompagnateur ou les employés de l’auberge. Cette dernière recommandation vaut pour tous les logements.

    • En refuge chauffé au poêle, dortoirs simples, au Cotopaxi et au Chimborazo. Électricité limitée. Pas d'eau chaude. Les refuges sont parfois bondés et bruyants, surtout en fin de semaine car ils sont très faciles d'accès et beaucoup de gens pratiquent la montagne en Équateur.

    Voici la liste de nos hôtels (ou similaires, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) :
    - Quito : hôtel Ikala
    - Otavalo : hôtel Yamor
    - Chaupi : refuge Huerta Sacha
    - Lasso : auberge San Joaquin
    - Riobamba : hôtel Bella Casona
    - Baños : hôtel Chimenea

    Fiche technique
    • Détail du voyage
    • Equipement
    • Formalités et santé
    • Pays et climat
    • Tourisme responsable
    • Code voyage : ASC033 À savoir avant de partir
    Vidéo
    Lancer la vidéo
    Les avis sur ce voyage (10 avis)
    Note globale : 4 / 5

    Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale.

    • DU COTOPAXI AU CHIMBORASO
      satisfait

      Il était minuit.Le sommet du Cotopaxi était illuminé par la lune comme un diamant. Nous savions alors que nous réussirions notre ascension. Le sentier serpente d'abord sur un parterre de cendre volcanique mais une fois la neige atteinte notre progression fût un enchantement. Au sommet c'est un cratère délicatement enveloppé d'une légère ouate qui nous attendait. La magie du Cotopaxi n'en était que plus troublante. Le Chimborazo a du caractère. Après nous avoir séduit par sa magnificience, voilà qu'un vent violent et fascétieux s'invite dans la nuit. Superbe avec son arête sommitale écheveulée, le Chimborazo a néanmoins contraint notre cordée à décrocher à 5600m. Sans rancune.

      Jean-Marie,
    • Cotopaxi - Chimborazo
      satisfait

      Séjour avec 4 sommets d'acclimatation, ce qui est parfait pour entreprendre l'ascension du Cotopaxi (pas problématique à part le vent et le brouillard givrant, mais c'est ... La montagne ...) et le Chimborazo, incontestablement << une marche au-dessus >>. La visite du pays, la confrontation à plusieurs aspects de la culture équatorienne sont aussi des aspects prépondérants de ce voyage. Merci à Wellington, notre guide, pour sa passion communicative pour la montagne et pour son pays, l'Equateur. Merci à mes deux comparses, Didier et Jean-Marie, membres de notre (petite) équipe de passionnés. Frédéric

      Frédéric,
    • Ascensions et découverte d'un pays
      satisfait

      Un voyage qui a largement laissé la place à la découverte d'une partie de l'Equateur: ses habitants, son histoire, son architecture mais également sa faune et sa flore. Les ascensions volontairement progressives ont permis une très bonne acclimatation. Malheureusement le temps couvert à cette période n'a que rarement permis de profiter de la vue depuis les sommets. Le mauvais temps et notamment le vent violent n'ont pas permis non plus de réaliser la totalité de l'ascension du Chimborazo. Un grand bravo à notre guide Wellington ainsi qu'à notre chauffeur Palermo pour leur professionnalisme et leur capacité à nous transmettre l'amour de leur pays.

      Didier,
    Pourquoi voyager avec nous
    • Plus de 45 ans d'expérience du voyage d'aventure

    • 12 agences en France et à l'étranger

    • 100 conseillers spécialistes à votre service

    • Des voyages 100% carbone absorbé

    • 1 magazine inspirationnel pour rêver

    • Une assistance 7j/7 et 24h/24 pendant votre voyage

    Idées associées
    Autres idées
    Nos autres voyages en Equateur